sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -12%
Manette PS5 DualSense Noire en promotion sur Amazon
Voir le deal
64.99 €

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson

messages : 1528
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; une mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : crèche actuellement chez son cousin beckett.
points : 1776
image : boys will be boys. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett, mack/hunter, susie, vince.

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· boys will be boys. · Mar 10 Aoû - 17:56

But when you said, "hello", I know that was the end of it all,
I should've stayed at home 'cause now there ain't no letting you go.

@Vince Palmer

Le paysage urbain défilait à toute vitesse alors que la voiture rose s’engouffrait dans la dernière ligne droite. Encore quelques mètres et Rosie gagnerait la course. Elle appuya de toutes ses forces sur la pédale de l’accélérateur alors que son rival principal la rattrapait, suffisamment pour être côte à côte. Elle jeta un coup d’œil sur sa gauche pour croiser le regard de Vince tandis que tous deux se démenaient pour remporter ce challenge. À l’image de leur relation, ils se battaient constamment pour le meilleur comme pour le pire. En le voyant se rapprocher, elle tressaillit légèrement avant de reporter son attention sur la route. Au loin elle devinait le public attroupé qui attendait de voir lequel sortirait triomphant. Au même moment, le véhicule de son ex frôla le sien dans un bruit métallique. Putain. À quoi jouait-il ? Il allait les foutre dans le décor s’il continuait sa valse dangereuse. D’un coup de volant, elle s’éloigna de lui et passa une vitesse pour s’en détacher au plus vite. Une poignée de secondes plus tard, elle franchit la ligne d’arrivée en première dans un vrombissement de moteur. Autour d’elle les gens se mirent à applaudir avec liesse tandis qu’elle reprenait ses esprits. L’adrénaline que pouvait susciter un tel exercice était à la fois grisant et fatiguant et ce d’autant plus quand son adversaire était son ex petit ami. À son tour, elle sortit en claquant la portière mais ignora les gens qui se précipitaient vers elle pour foncer directement voir Vince. Ce dernier agitait bêtement le bras en l’air tandis que des filles se jetaient à son cou. Une des raisons pour lesquelles leur couple n’arrivait pas à tenir sur la durée ; elle était jalouse et il en profitait pour gonfler son égo. Ca ne les empêchait pas de se mettre ensemble puis de se séparer, à tel point qu’ils en oubliaient parfois à quel stade ils en étaient. Ils étaient actuellement en break à cause des mensonges de sa sœur ainsi que du comportement douteux de Hunter. Vince ne s’était pas gêné pour y aller de son petit commentaire le jour de son anniversaire et avait refusé de la croire malgré ses explications. Pourtant quand elle s’adressa à lui, le sujet était purement matériel. « C’était quoi ça ? T’as failli m’arracher le rétro putain. » S’époumona-t-elle en levant le menton – il était beaucoup plus grand qu’elle – en ignorant ceux qui les observaient d’un air moqueur. Tous ou presque étaient habitués au spectacle digne d’une télé réalité qu’ils offraient parfois à quiconque se tenait dans les parages. Ces deux-là s’aimaient autant qu’ils se provoquaient à longueur de temps. C’était lui qui avait initié Rosalie à la course de bagnoles il y a de ça plusieurs années, sans prévoir ne serait-ce qu’une seconde qu’elle le dépasserait dans le domaine. Or elle restait persuadée qu’il cultivait une sorte de jalousie à son égard ou du moins d’envie, quand pour sa part il n’arrivait pas à décoller. Partager sa passion était une chose mais être détrôné par sa petite amie était une autre paire de manches. « Dégage de là toi, tu vois bien que tu déranges. » D’un geste un peu brusque elle poussa une des admiratrices de Vince qui était beaucoup trop proche de lui à son gout.

_________________
 
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer

messages : 368
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 30 - 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 518
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

boys will be boys. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

image : boys will be boys. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [0/3] Rosalie - Hunter - Cecilia - (Carmela).

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Mer 11 Aoû - 20:23
Énervé, Vince l'était depuis plusieurs jours. Son attitude sur la ligne de départ ne s'était guère améliorée quand il avait reconnu le rose criard de la voiture de Rosalie sur le tarmac. Il s'était renseigné avant de s'inscrire, elle n'était pas supposée être présente – sans doute trop occupée à racler le fond de la gorge du mec de sa mère – et la savoir là lui foutait des palpitations. Ses jointures étaient blanchies de serrer le cuir de son volant, elles ne le quittèrent que pour adresser un doigt d'honneur à sa principale rivale, lorsque pendant leur course folle leurs véhicules se heurtèrent, par sa faute autant que par sa volonté. Elle ne pouvait pas gagner, pas cette fois. S'il se targuait – faussement – de l'avoir laissée plus d'une fois passer la ligne d'arrivée en tête par galanterie, cette nuit-là il était hors de question de lui céder la première place sur le podium. Cependant, le son des carrosseries qui s'entrechoquaient le réveilla de son délire malsain et il fit un coup de volant, léger, suffisant pour le faire perdre la vitesse grâce à laquelle il l'avait rattrapée. Il se perdit en jurons, insultant les dieux d'une dizaine de religion et toute la famille Svenson sur trois générations, tirant des regards suspicieux de la part des quelques fans qui le félicitaient pour sa deuxième place bien méritée. « Vos gueules, putain, » marmonna-t-il dans sa barbe tandis qu'il menait sa voiture un peu plus loin pour la garer. Il vérifia qu'il n'y avait pas trop de dommage sur la peinture noire, fut rassuré de constater qu'il n'y avait rien que la magie de Jin ne pourrait rétablir en deux coups de main, et put apprécier les éloges des damoiselles en chaleur qui se pressèrent rapidement autour de lui. Il griffonna ses initiales sur la poitrine de l'une d'entre elles, qui le remercia d'un baiser bruyant déposé sur sa joue, ce qui lui rompit le dos au passage car la miss n'était pas fort grande. Il la détailla du regard et se demanda si elle était majeure, il avait du mal à cerner la plupart des membres de son fan club, certaines jeunes faisaient plus que leur âge et il n'avait pas envie de tomber pour détournement de mineure. La foule n'était pas compacte, cependant, la scène n'était illuminée que par les phares des nombreuses voitures présentes, alors il lui était difficile de percevoir ce qui l'entourait, raison pour laquelle il ne put fuir la furie qui lui tomba dessus en hurlant. « Ah, mon hystéro favorite, » marmonna-t-il, ce qui tira un rire moqueur à la jeune fille qui s'était trouvé une place sous son aisselle, blottie contre lui. « Sauf erreur de ma part, ton rétro à la con est toujours attaché à ton hideuse voiture de Barbie, donc va porter réclamation ailleurs. » Il n'avait pas envie de la voir, ni de l'entendre, encore moins de la subir. Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres tandis qu'elle faisait s'envoler ses douces colombes, sans qu'il n'eut la force de les retenir. Une partie de lui, celle située entre ses jambes, était contente d'être en présence de la cadette des Svenson. « Hystérique, malpolie et violente, quel package, » railla-t-il en faisant exprès de fixer un point au-dessus de la tête de Rosalie, pour la taquiner silencieusement sur sa petite taille, mais aussi pour vérifier s'il y avait un visage connu dans les parages. « T'es venue te vanter de ta victoire ? Bien joué, bravo, maintenant, tu peux dégager aussi, j'ai autre chose à faire que parler avec toi. » Il fallait qu'il trouve une charmante pépette pour l'aider à décharger l'adrénaline accumulée pendant la course. « Je vois pas Hunter, tu l'as laissé entre les cuisses de ta mère après lui avoir ouvert les tiennes ? Je pensais que c'est l'amour que vous vous portez qui t'avait donné des ailes pendant la course. »

_________________

that's how we roll, we roll like this
Pedal to the metal now we blowing in the wind. If you trynna front you already know we killers to the end. Everyday we gotta go secure another win. Put that money where ya mouth will spend.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson

messages : 1528
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; une mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : crèche actuellement chez son cousin beckett.
points : 1776
image : boys will be boys. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett, mack/hunter, susie, vince.

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Jeu 12 Aoû - 18:04
Autour d’elle, les gens affluaient pour demander un autographe ou échanger un mot, néanmoins Rosalie ne les voyait pas. Son attention toute entière était focalisée sur Vince (comme à chaque fois qu’ils étaient au même endroit) qui tenait à son bras une connasse trop audacieuse à son gout. S’ils n’étaient plus vraiment ensemble depuis plusieurs mois, l’idée de le voir avec quelqu’un en sa présence la rendait dingue. À cela s’ajoutait ce qu’il venait de faire pendant la course en manquant de justesse de les planter dans le décor ; trop c’était trop. Ni une ni deux, elle fonça directement dans sa direction pour lui demander des explications en haussant le ton. Elle n’était pas connue pour faire dans la demie mesure et certains se mirent d’ailleurs à sourire en la voyant débouler comme un boulet de canon. Ce soir encore, ils allaient se donner en spectacle. « Je ne suis pas hystérique et tu es un connard. » En réalité – et si il était hors de question qu’elle l’admette de vive voix - il avait raison car elle avait du mal à se maitriser quand on abordait des sujets en particulier. Elle aimait croire que c’était une façon relativement normale de montrer son affection mais savait tout autant que ses débordements étaient nocifs. « T’aurais pu nous tuer avec tes conneries. Qu’est ce qui t’as pris ? À quoi tu joues bordel ? » Ils se chamaillaient en permanence tout en alternant les hauts et les bas dans leur relation de couple bordélique néanmoins, dernièrement Vince était bizarre. Enfin, plus que d’habitude pour quelqu’un qui buvait et prenait de la drogue. « Regarde-moi quand je te parle. » Quand il agissait de la sorte, elle avait envie de le frapper même si en pratique elle ne mouftait pas. Elle complexait énormément sur sa taille et détestait qu’on le lui fasse remarquer, surtout quand ça venait de lui. Ce n’était pas du hasard si ses chaussures étaient toutes à plateformes. « Comme quoi ? Baiser ta poufiasse ? T’inquiète pas tu vas en retrouver une autre. » Officiellement, ils étaient en break ce qui n’empêchait pas Rosalie de monter sur ses grands chevaux chaque fois qu’elle le voyait en charmante compagnie. Quelque part, sa jalousie ne s’éteindrait jamais et elle considérait qu’eux deux, c’était une affaire de vie et de mort. « C’est pas l’amour, je suis juste meilleure que toi faut que tu t’y fasses au lieu de te chercher des excuses de merde. » Elle appuya son index sur sa poitrine pour le forcer à réagir avant de poursuivre avec provocation. « Non tu vois il préfère quand je me mets à genoux, pour lui ma taille ne pose aucun soucis. » Cette simple perspective suffisait à lui donner la nausée puisque si Hunter devait probablement fantasmer sur une telle conjoncture, de son côté elle n’avait aucun désir pour lui. Il l’avait embrassé en étant bourré et elle n’avait pas donné suite faute d’intérêt mutuel. Ensuite, Mack s’était chargée de tout déformer à sa façon en bousillant au passage tout un pan de son existence. « T’es vraiment con putain. Arrête avec cette histoire ok ? C’est pas vrai, j’ai pas baisé avec ce mec. Je le croiserais dans la rue je ne le toucherais même pas avec un bâton. Mack se fout de ta gueule et toi t’as foncé la tête baissée. » Elle ne savait pas réellement ce qui liait les principaux concernés mais son ainée avait un don pour foutre la merde.

_________________
 
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer

messages : 368
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 30 - 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 518
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

boys will be boys. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

image : boys will be boys. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [0/3] Rosalie - Hunter - Cecilia - (Carmela).

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Ven 13 Aoû - 21:05
Un mensonge, une vérité, Rosalie était en petite forme ce soir, malgré sa victoire criante. Vince était un connard, il ne connaissait pas la définition exacte de cette insulte mais l'avait entendue tellement de fois au cours de son existence qu'il ne s'en défendait plus. Ses actions et ses paroles étaient celles d'un parfait crétin égoïste qui ne prêtait qu'une attention accessoire à autrui. La jeune – fausse – blonde n'était pas n'importe qui, cependant, et elle le savait, raison pour laquelle elle s'était pointée devant lui en dépit des derniers événements. « Je sais ce que je fais. Si j'avais voulu nous tuer, tu serais pas là à me prendre la tête, Rosie, » trancha-t-il, son énervement à lui allant crescendo. Dans un soupir bruyant, il finit par obtempérer et baissa les yeux pour croiser ceux, en feu, de son ex-petite-amie. Elle était belle même quand elle était en colère, surtout quand elle était en colère, et il se souvint du pourquoi il refusait de la regarder ; en plus de l'énerver, ça lui offrait le bénéfice, à lui, de pouvoir l'ignorer royalement. « Tu les fais toutes fuir, en attendant, tu soûles, putain. » Il aurait bien pris une bière, ou un whisky, d'ailleurs. Avec lassitude, il constata que ses groupies s'envolaient à l'image d'une nuée de pigeons pourchassé par un vilain roquet borgne. Un rire dénué d'émotion s'échappa des narines de Vince tandis que Rosalie s'époumonait pour l'énerver, il mima la bouche de quelqu'un qui parlait trop à l'aide de sa main gauche, pour lui rendre la pareille. Ces deux-là savaient sur quelle corde tirer pour pousser l'autre sur le bord du précipice. Par chance, pour Palmer, ce soir Rosalie avait débarqué avec un pied déjà dans le vide. Rosie renversa la tendance en quelques mots, manquant d'étouffer Vince avec une image aussi dégradante pour elle que répugnante pour lui. « Entre nains, » rétorqua-t-il d'une voix morne, bien que ses yeux commençaient eux aussi à lancer des éclairs. Il balaya l'index de la jeune femme du revers de la main, avant de lui attraper le poignet par réflexe, sans réellement savoir ce qu'il comptait faire de son bras. Malgré son attitude générale, son étreinte était presque douce, son pouce caressait le côté de son avant-bras. « Mack a aucune raison de se foutre de ma gueule, elle m'aime bien et me respecte, contrairement à sa petite sœur qui n'a même pas de respect pour elle-même. » En vérité, il n'était pas certain de pouvoir faire confiance davantage à l'une qu'à l'autre, mais ce soir il était décidé à se camper du côté de l'aînée Svenson. « Tu en fais beaucoup trop pour nier, Hunter est pas moche ni bossu, il a des jolis cheveux... TU exagères pour me faire passer pour un con, mais je suis pas aussi crédule, ok ? » Il se pencha en avant pour lui renifler le cuir chevelu. « Tu pues le mensonge, de toute façon. » Il relâcha son poignet et remua le sien dans un geste qui voulait dire « dégage ». « C'est un nouveau parfum ? » demanda-t-il aussitôt après, la rattrapant au niveau de son épaule pour la maintenir près de lui, intrigué par une odeur à laquelle il n'était pas habitué. Elle avait vraiment changé.

_________________

that's how we roll, we roll like this
Pedal to the metal now we blowing in the wind. If you trynna front you already know we killers to the end. Everyday we gotta go secure another win. Put that money where ya mouth will spend.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson

messages : 1528
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; une mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : crèche actuellement chez son cousin beckett.
points : 1776
image : boys will be boys. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett, mack/hunter, susie, vince.

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Lun 16 Aoû - 19:01
Les évènements de la soirée étaient la triste conséquence d’un manque de communication entre eux ainsi que de leurs sentiments incontrôlables. Ils se mettaient sur la gueule pour se rabibocher dans la foulée et ce depuis des années. Nul ne comprenait leur façon de faire – eux y compris – cependant ils ne connaissaient que ça et paraissaient s’en satisfaire. Il s’énervait, elle se vexait et ils se tapaient dessus pour évacuer le trop plein de colère. Pourtant, en dépit des apparences ces deux-là s’aimaient énormément et il y avait de fortes chances pour que leur couple se reforme dans les jours à venir. Combien de temps cela durerait, nul ne le savait car ils étaient aussi caractériels qu’imprévisibles. « Parce que c’est ça ton but maintenant ? Tu es dangereux. » Il jouait avec le feu et si Rosalie appréciait l’adrénaline sous toutes ses formes, elle se montrait toujours vigilante en conduisant ; un rien pouvait provoquer un accident grave. Vince aurait dû le savoir mieux que quiconque car il avait échappé au pire par le passé, néanmoins force était de constater qu’il était parfois incapable de se contrôler. « Tu n’as qu’à claquer des doigts pour les faire revenir. » Rosalie releva le menton pour soutenir cet échange silencieux qui se termina par un rire mauvais de son ex. Elle avait touché un point faible grâce à ses affabulations au sujet de Hunter, visiblement au cœur de ces échanges houleux entre eux. Il lui en voulait pour quelque chose qu’elle n’avait pas fait, des ragots alimentés par sa chère et tendre sœur. « Un nain peut être mais pas partout. » Rajouta-t-elle dans un ultime affront pour le faire sortir de ses gonds lorsqu’en définitive elle n’en savait fichtrement rien. Cette simple pensée suffisait à la révulser mais semblait faire effet sur son interlocuteur car celui-ci venait de l’attraper par le bras. Le geste, loin d’être violent (il caressait doucement sa peau comme par reflexe), eut pour mérite de la calmer légèrement tandis qu’elle soupirait lourdement pour évacuer sa contrariété passagère. « Elle ne t’aime pas, elle peut pas te supporter et elle prend un malin plaisir à foutre la merde entre nous. Rien à voir avec le respect. Et je te rappelle qu’on est plus ensemble donc pourquoi tu pètes un câble ? » Probablement pour les mêmes raisons qui la poussaient à s’immiscer dans sa vie intime quand elle estimait qu’une fille tournait trop près de lui. Ils étaient d’une jalousie maladive y compris lorsqu’ils traversaient un break. « T’es amoureux de lui ou quoi ? » Elle leva les yeux au ciel, blasée d’accorder autant d’importance à quelqu’un qui n’en valait pas la peine. Si Hunter était son pote, il était urgent pour Vince de changer de fréquentations car sauf erreur de sa part on essayait pas d’embrasser la meuf d’un ami proche. Il la relâcha aussi vite qu’il l’avait attrapé et elle ne bougea pas jusqu’à ce qu’il l’attire de nouveau vers lui. « Oui, j’ai piqué un parfum du mec de mon cousin. » Encore un truc qui ferait des histoires quand elle renterait puisqu’elle avait quasiment vidé la bouteille mais à présent c’était le cadet de ses soucis. « Je t’ai attendu le jour de mon anniversaire, je pensais que tu viendrais. » Lâcha-t-elle finalement en passant un bras possessif autour de sa taille sans le quitter du regard. Ils s’étaient abimés par les mots toutefois elle avait espéré le voir apparaitre parce que ce serait toujours comme ça ; elle le cherchait en permanence peu importe les disputes. « Tu veux boire ? » Plus un ordre qu’une question, elle voulait esquiver leur public.

_________________
 
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer

messages : 368
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 30 - 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 518
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

boys will be boys. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

image : boys will be boys. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [0/3] Rosalie - Hunter - Cecilia - (Carmela).

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Lun 16 Aoû - 20:50
Rosalie mettait certainement le doigt sur quelque chose, en soulignant l'attraction de Vince pour le danger, encore plus qu'auparavant. Il ne pouvait plus viser la première place quand Svenson était sur la piste, alors il se rabattait sur un surplus d'adrénaline, il fonçait sur les bords des falaises pour ressentir des frissons, ceux de la victoire n'étant plus pour lui. Palmer n'était pas capable d'une introspection nécessaire pour se rendre compte de cela, alors il se contenta de hausser les épaules et de passer à autre chose. Il avait d'autres chats à fouetter ce soir, de toute manière. « C'est vrai. » Pour la défier, il leva sa main droite et fit claquer son majeur contre son pouce, espérant faire revenir ses chères et tendres groupies. Malheureusement pour lui, seule celle qui lui faisait déjà face demeura dans son champ de vision. « Quoi ? Il a des grands pieds ? » demanda-t-il un peu naïvement, même s'il n'était pas stupide au point de ne pas comprendre le sous-entendu lourdingue de son ex. Il avait une grosse bite ? Grand bien lui fasse, même s'il devait être un peu disproportionné au niveau de son entrejambe, du coup. Il ne perdit pas davantage de sa santé mentale à tenter de visualiser la chose, il avait déjà bien assez de griefs à l'égard de son pote. Les remarques qui suivirent eurent plus d'impact sur le grand échalas, qui n'en croyait pas ses oreilles. Il n'était pas doté du bon sens nécessaire pour lui faire discerner le vrai du faux dans les propos de Rosalie. Il avait plutôt tendance à tout prendre au pied de la lettre. S'il acceptait le fait que Hunter fût doté d'un gros appendice, il refusait toutefois de croire que Mackenzie le portait en si basse estime. « T'es une putain de mytho en plus d'être une salope, » siffla-t-il entre ses dents. « Ça te sert à quoi de te mettre tous ceux qui t'aiment à dos pour ce type ? » Mack, sa mère, lui, combien de personnes Rosalie comptait-elle blesser dans cette histoire ? « Et toi? » rétorqua-t-il, du tac-au-tac, acerbe et à deux doigts de l'attraper par le cou pour vérifier s'il possédait la force requise pour lui arracher la tête à bout de bras. Fort heureusement pour le duo, leur colère était aussi intense qu'elle pouvait être brève. Comme à chaque fois, un simple contact, une infime caresse, un effleurement, éteignait la bougie de leur rancœur. « J't'avais dit que je bossais pas. J'avais des trucs à faire. » Des rendez-vous importants qu'il n'avait pas pu déplacer, en cela il ne lui mentait pas, cependant c'était son énervement et sa jalousie qui l'avaient empêché de se déplacer, même plus tard, jusque chez elle. Rosalie aurait en revanche été la bienvenue au Good Times at Daveys, les employés commençaient à la connaître et il leur avait bien laissé des instructions pour lui offrir sa première consommation. Ils avaient dû être déçus de ne pas la voir débarquer avec sa foule d'admirateurs. D'un bras posé à plat dans le dos de la jeune femme, il la conduisit jusqu'à l'arrière de sa voiture avant d'en ouvrir le coffre pour sortir un pack de bières. Ça le ralentissait peut-être, mais il ne pouvait pas faire sans. « Monte, j'ai un truc à te montrer. » Il renifla bruyamment, jeta un regard autour de lui et se frotta le nez avant de grimper côté conducteur. Il fouilla dans la boîte à gants jusqu'à sortir un écrin qu'il déposa sur les cuisses de Rosalie. « Joyeux anniversaire, ma poule. »

_________________

that's how we roll, we roll like this
Pedal to the metal now we blowing in the wind. If you trynna front you already know we killers to the end. Everyday we gotta go secure another win. Put that money where ya mouth will spend.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson

messages : 1528
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; une mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : crèche actuellement chez son cousin beckett.
points : 1776
image : boys will be boys. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett, mack/hunter, susie, vince.

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Mar 17 Aoû - 21:35
Jouer avec le danger était une affaire banale pour des pilotes de leur envergure, seulement voilà il y avait des limites à ne pas franchir. Or il lui semblait que récemment Vince avait dépassé ce stade pour se prouver qu’il avait je ne sais quoi de supérieur. Pour autant, si elle était inquiète elle n’insista pas davantage tout en espérant que ce soit uniquement un cas isolé. Au pire, elle le surveillerait de loin et à son insu comme elle savait si bien le faire. « Il n’y a que moi pour l’instant, tu devras faire avec. » Son claquement de doigts prétentieux avait pour but de la faire sortir de ses gonds mais cette fois elle ne mordit pas à l’hameçon. « C’est ça ouais des grands pieds. » Elle le savait suffisamment intelligent pour qu’il ait comprit où elle voulait en venir toutefois ici encore, Rosalie coupa court à cette conversation qui tournait en rond. En revanche la suite de ses propos la toucha de plein fouet par leur violence. Tout habituée qu’elle était à ses reproches acerbes (et réciproquement), elle était agacée de voir qu’il ne la croyait pas en dépit de ses arguments – certes mauvais. Visiblement, Vince restait convaincu qu’elle était fautive lorsqu’en réalité elle était la principale victime de toute cette histoire. « Tout le monde dit ça mais je n’ai rien fait, c’est si dur que ça à comprendre ? Il m’a embrassé et je ne voulais pas, Mack a balancé ça à ma mère et voilà le résultat. » C’était un accident de parcours aux conséquences désastreuses sur son quotidien. On l’avait viré de chez elle au profit de cet opportuniste et désormais son ex petit ami la traitait de salope au lieu de se ranger de son côté. Une partie d’elle était blessée même si elle n’en laissait rien paraitre par fierté ou par stupidité. « Non je ne suis pas amoureuse de ce type. » Répondit-elle avec sincérité en s’abandonnant doucement au contact de ses doigts sur sa peau. Elle n’avait eu aucun sentiment de ce genre à l’égard de Hunter, au mieux elle l’ignorait mais ce dernier avait cru bon de tenter sa chance en étant bourré. Rien que d’y penser suffisait à lui donner la nausée. « Oui mais après… on aurait pu se voir. » Elle avait attendu bêtement un signe de sa part en pensant qu’il lui ferait peut-être une surprise ; en vain. Par la suite, elle avait fini par abandonner cette idée et avait fait la fête auprès de son cousin en comité réduit. Si elle avait passé un bon moment, ce n’était pas pareil que s’il eut été là. À présent calmée, elle le suivit docilement à l’arrière de la voiture où trônait un pack de bières. Rosalie se servit et constata par la même occasion que la foule s’était quelque peu dissipée pour vaquer à ses occupations. Leur couple avait connu son pic de gloire pour retomber ensuite dans le désintérêt général. Elle prit une gorgée avant de s’installer sur le siège passager et regarda avec curiosité la boite que Vince venait de déposer sur ses cuisses. « Qu’est-ce que c’est ? » Délicatement elle entreprit de défaire l’emballage pour trouver un collier avec un pendentif de fleur formant un mot dont elle trouva l’explication sur le carton associé. « Oh. C’est très beau. » Touchée par son cadeau, elle en effleura les contours délicats puis se tourna vers lui en souriant avec affection. « Merci beaucoup. Tu peux me le mettre ? » Elle bougea aussitôt ses cheveux sur le côté tout en se rapprochant pour qu’il puisse le glisser autour de son cou.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer

messages : 368
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 30 - 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 518
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

boys will be boys. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

image : boys will be boys. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [0/3] Rosalie - Hunter - Cecilia - (Carmela).

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Dim 29 Aoû - 19:54
La narration de Rosalie ne concordait pas avec les retours qu’il avait obtenus de la part de Mackenzie. La conversation avec cette dernière ne s’était certes pas éternisée, toutefois Vince connaissait l’aînée des Svenson depuis plus longtemps que sa petite sœur, il ne voyait pas pourquoi elle aurait décidé de lui mentir à ce sujet. Palmer était un enfant unique, il ne pouvait pas comprendre les tenants et les aboutissants des relations au sein d’une fratrie, pour lui Mack et Rosie s’entendaient bien et il n’y avait pas de raison pour que l’une souhaitât gâcher la vie de la seconde. « T’as bien dû faire un truc pour qu’il t’embrasse ? » Peut-être qu’elle ne s’en rendait pas compte – il en doutait – mais la fausse blonde était dotée d’arguments qui pouvaient faire tourner la tête de plus d’un mec. Le problème était qu’il connaissait aussi la partie adverse et qu’il imaginait mal Hunter faire une chose pareille sans raison. Tenter de démêler le vrai du faux dans toute cette histoire commençait à lui filer la migraine alors qu’il voulait passer à autre chose, oublier cette image immonde que ce rapprochement lui inspirait. « On peut pas revenir en arrière et changer le passé, me casse pas les couilles, Rosie. » Ses paroles formaient un doux aboiement, car ses mots étaient rudes mais son intonation n’était plus aussi agressive qu’auparavant. La tempête perdait en intensité, comme durant chaque moment qui précédait une réconciliation. Les deux étaient prévisibles, il suffisait d’un mot plus haut que l’autre pour les faire exploser, toutefois ils n’avaient guère besoin de davantage qu’un contact empreint de douceur pour revenir l’un auprès de l’autre.  Sa  canette de bière à moitié vidée à la main, il piocha à nouveau dans la boîte à gants pour choper son étui à cigarettes. Il en extirpa un joint impeccablement roulé qu’il glissa entre ses dents. « Bah ouvre ! » Il craqua une allumette pour pouvoir inspirer une longue bouffée enivrante qu’il souffla par sa vitre entrouverte. Dans un sourire pincé, il cala sa clope entre ses lèvres et sa bière entre ses cuisses afin de pouvoir répondre à la requête de son ex. Ses doigts étaient pris d’un léger tressaillement mais il avait suffisamment l’habitude pour parvenir à réaliser ce simple exercice. Il profita de ce rapprochement physique pour déposer un baiser enfumé sur l’épaule de Rosalie et lui caressa la gorge. « C’est plus discret que ce que tu mets d’habitude, mais j’ai pensé à toi en le voyant, j’ai trouvé ça joli. » Comme elle l’était. De sa main gauche, il tira une nouvelle latte tandis qu’il passa son bras droit au-dessus du siège où était installée la blondinette. « Je sais où ta bouche a traîné y a pas longtemps, mais j’ai quand même une putain d’envie de l’embrasser, » soupira-t-il avant de baisser son regard vers le bijou qu’il venait de lui offrir, délicatement posé entre ses seins. Eux aussi, il avait envie de les couvrir de baisers et de la faire sienne comme il avait pu le faire maintes fois auparavant. Ce ne serait pas la première fois que sa Corvette se retrouverait spectatrice de leurs ébats.

_________________

that's how we roll, we roll like this
Pedal to the metal now we blowing in the wind. If you trynna front you already know we killers to the end. Everyday we gotta go secure another win. Put that money where ya mouth will spend.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson

messages : 1528
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; une mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : crèche actuellement chez son cousin beckett.
points : 1776
image : boys will be boys. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett, mack/hunter, susie, vince.

boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. · Jeu 16 Sep - 18:00
Outre foutre la merde auprès de leur mère, Mackenzie s’était visiblement permise d’en rajouter une couche auprès de son petit ami – raison pour laquelle, elle était la prochaine sur sa liste. En attendant, Rosalie essayait de réparer les pots cassés avec un Vince qui ne voulait rien entendre et s’était déjà fait son idée sur le sujet. Elle s’en trouva aussitôt blessée mais d’un autre côté, si on considérait leur relation chaotique, son comportement n’était pas si étonnant que ça. Ils passaient la plupart de leur temps libre à se déchirer sur des conneries pour mieux se remettre ensemble ensuite. « Qu’est-ce que tu sous entends ? Que je suis une pute ? » S’offusqua-t-elle en le mitraillant du regard, bras croisés sur sa poitrine à l’image d’un petit roquet sur le point de mordre. Était-ce si complique que ça à comprendre qu’elle n’avait rien fait ? Qu’une femme n’était pas coupable parce qu’elle était habillée avec une robe un peu trop courte ? Hunter avait tiré parti d’une situation et c’était elle qui trinquait à sa place à cause de ragots déformés à outrance. « Je te fais chier si j’ai envie. » Contente d’avoir eu le dernier mot sur cette affaire, elle accepta de le suivre dans la voiture où elle s’installa aussi confortablement que possible dans l’espace exigu. « Arrête de fumer ça près de moi, mes cheveux vont puer et je supporte pas ça. » Tout en râlant, elle ouvrit le cadeau pour découvrir un joli collier dont la finesse tranchait avec les lourdes chaines qu’elle portait en général. La surprise était de taille car elle n’avait pas pensé une seconde qu’il lui offrirait quoi que ce soit, encore moins quelque chose de si personnel. Sans trop le montrer (fierté oblige) elle le remercia et lui demanda son aide pour l’accrocher dans son cou tout en repoussant ses mèches roses délavées. Le contact de sa bouche sur son épaule la fit frissonner à son insu tandis qu’elle se tournait légèrement vers lui pour l’observer avec attention. À nouveau, il avait suffi d’un geste tendre pour calmer leurs égos enflammés par ces discussions houleuses. « J’aime bien, merci. » Finit-elle par dire dans un sourire sincère en effleurant le pendentif qui avait trouvé naturellement sa place en haut de sa poitrine. Imaginer Vince qui faisait les boutiques pour lui trouver un présent suffisait à la faire flancher en dépit des mots durs qu’il avait pu avoir précédemment à son égard. « Arrête avec ça putain… » Elle leva les yeux au ciel, n’ayant plus à cœur d’évoquer le sujet de Hunter et se rapprocha de lui en posant une main ferme sur son entrejambe. « Parce que je pourrais aussi bien dire je ne sais pas où ta bite a trainé y’a pas longtemps mais j’ai quand même envie de toi. » Quand ils n’étaient pas officiellement en couple chacun était plus ou moins libre d’aller où il voulait à ceci près que Rosalie ne supportait pas de le savoir en charmante compagnie. Il l’avait certainement trompé par le passé néanmoins quand ils étaient ensemble, elle surveillait chacun de ses faits et gestes, quitte à en faire (beaucoup) trop. De ses doigts libres, elle poussa sa canette sur le côté puis arracha sa clope qu’elle jeta par la fenêtre et vint l’embrasser avec ardeur en se pressant contre lui. Qu’importe si tout le monde pouvait les voir, c’était le cadet de ses soucis, elle était trop heureuse de le retrouver. « T’es à moi. » Souffla t-elle contre sa joue en essayant de défaire son pantalon avec hâte.

_________________
 
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



boys will be boys. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: boys will be boys. ·
 
boys will be boys.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Fanboys [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: