sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

 all night, I'll riot with you

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Dovgan

messages : 56
name : maryne (all souls)
face + © : ana de armas @vesna
multinicks : gabriela, jace, jean jodie, katarina & riley

♡ status : single and not ready to mingle
work : receptionnist at the majestic
activities : screwing around, being sally's pain in the ass
home : sally's house on bridgewater way
points : 217
image : all night, I'll riot with you  TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sally, kate, slevin (raf)

all night, I'll riot with you  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· all night, I'll riot with you · Mer 11 Aoû - 19:28

COMMON LOVE ISN'T FOR US

@Slevin Doyle — august, 11 (2021)

« Noa, nouvelle tournée ! » les joues légèrement rougies à avoir dansé comme une dingue et par plusieurs verres, la jeune femme se ramène vers le comptoir où de nouveaux shots l'attendent. Une, deux, trois et les petits verres devant elle sont vidés. Ça lui pique la gorge mais ça l'empêche pas de se commander une bière pour faire passer le tout. C'est peut-être la troisième ou quatrième. Elle se souvient avoir payé la première, avec un portefeuille tiré au premier con étourdi et inattentif  trouvé. L'habitude, ça passe comme une lettre à la poste. Mais elle sait qu'elle doit aussi y aller doucement parce que se faire choper, ça va aussi très vite et c'est bien la dernière chose qu'elle souhaite malgré toutes ses conneries. A peine le verre reposé qu'un mec vient déjà l'aborder, sourire de dragueur aux lèvres, un peu trop sûr de lui. Noa rentre toujours dans leur jeu, assez loin pour les voir se planter et rigoler, l'air de rien. « je passe une très bonne soirée, merci » le sourire est radieux et déjà il propose de lui payer un verre. Rien qu'à sa tête, Dovgan sent l'arnaque arriver. C'est pas à elle qu'on va apprendre quoique ce soit. Alors quand elle voit débarquer une fille en furie, l'air choqué -et un peu trop dramatique à son goût- Noa joue l'innocente. « eh c'est ton mec qui est venu me payer un verre, pas l'inverse » « tu l'as accepté » il se fait fusiller du regard, par sa copine, et par noa, qui lui fait comprendre immédiatement qu'il ferait mieux de se taire. Elle était prête à continuer le match, si ce n'était pour la silhouette qui vient d'attirer son œil, un peu plus derrière. Slevin. « vous allez m'excuser les tourtereaux, je suis appelée ailleurs » un bref signe de main un tantinet moqueur et elle s'éclipse déjà vers Slevin et les quelques potes qu'il a autour. Que des mecs, étonnant, qu'elle pense. « Aucune fille au bras, Doyle ? »  elle fait mine de chercher quelqu'un avant de reporter son regard sur lui, sa bouteille de bière sur le bord des lèvres. « Et elle est où la petite jeune qui était avec toi l'autre jour ? Tu sais vers chez toi ? » elle ne lui laisse pas le temps de répondre qu'elle reprend « je savais pas que tu les prenais au berceau d'ailleurs » ajoute-t-elle avec un froncement de sourcils faussement soucieux. Elle ne savait pas vraiment l'âge qu'avait cette fille ou même qui elle était, ce que Noa savait cependant, c'est que ça l'avait un tantinet emmerdé. Elle avait l'air jeune, peut-être même trop jeune pour se mettre dans les draps d'un mec comme lui. Ou c'était peut-être ça qu'elle cherchait, le frisson ?

_________________


--- i've got a fever
Hand on my forehead, kiss my neck
And when you touch me, baby, I turn red. I've got a fever, so can you check?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Slevin Doyle

messages : 1498
name : ndia
face + © : jack o'connell @self (avatar) @robertbressons (gifs)
multinicks : chani, justyn, zander, vittoriu

age (birth) : 31 y.o (july 2d)
♡ status : no feelings
work : bookmaker
activities : cooking, (ec)
home : ocean avenue
points : 2672
image : all night, I'll riot with you  Tumblr_ni32uxT6Qe1tc1l25o1_250

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (closed)

all night, I'll riot with you  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all night, I'll riot with you · Dim 15 Aoû - 13:48
Slevin a accepté cette soirée avec les gars de la salle de boxe. Souvent ces soirées riment avec combats et affaires mais ce soir, c'est différent. Il n'y a pas de combats à suivre, ni de paris à suivre, ni d'affaire. Ce soir, il n'y a que les gars, ses partenaires sur le ring de boxe, et lui. Une soirée entre mecs. Ils se sont donnés rendez-vous au Davey's. Quand il conduit en direction du bar populaire de la petite bourgade, il ne fait pas attention à l'heure. S'il sera en retard ? Cela lui est bien égal. L'irlandais se gare près du Davey's et se rend au point de rendez-vous. Quand il entre dans le bar, l'air climatisée de l'intérieur contraste avec les températures chaudes et estivales. Il jette un regard par ci, par là, remarquant qu'ils ne sont pas les seuls à s'être donnés rendez-vous ici. Cela ne le surprend pas, en effet depuis quelques temps, il a eu vent du succès de l'endroit, devenu the place to be pour les touristes (l'idée même qu'il peut y avoir des touristes le surprend). Son regard s'arrête sur une table ronde et reconnaît ses compagnons. Sans surprise, il est en retard. S'en excusera-t-il ? Non. Il file vers eux et les salue d'une poignée de main, avant de s'installer. Un discret rictus étire ses lèvres, quand il entend cette remarque (ou critique ?) sur son retard. « Allez, ne vous en faites pas, je vais vous payer ma tournée », et ils auront oublié ce détail, une fois, que leurs verres seront de nouveau pleins. Il le sait ça, et il a compris comment ces gars-là fonctionnent.

La conversation va de bon train entre les hommes, les verres s'entrechoquent de nombreuses fois, accompagnés par des rires gras. Et soudainement, dans ce choeur d'hommes, une voix féminine s'élève. Il pose son verre, et tourne sa tête en direction de cette nouvelle interlocutrice, mettant alors entre parenthèse son échange avec les autres boxeurs. Son regard croise celui de Noa Dovgan. « Comme tu peux le voir », qu'il émet, quand elle lui fait remarquer qu'il est entouré que d'hommes, qu'il n'y a aucune femme à ses côtés, ce soir. Il ne nie pas cette absence féminie, bien au contraire. Noa ne perd pas de sa superbe, en reprenant la parole. Elle mentionne une femme, ou plutôt une jeune femme — une "petite jeune", comme elle dit —. De qui parle-t-elle ? Slevin arque un sourcil, comme pour essayer de trouver l'identité de cette "petite jeune". Il pourrait se triturer l'esprit un long instant (non pas que Slevin enchaîne des pseudos aventures avec des midinettes) si elle n'avait pas donné cette précision géographique. Aussitôt, un rictus étire ses lèvres. « Je ne savais pas que tu me suivais, que tu m'observais... », qu'il commence par dire, comme pour venir la chercher un peu. Cette petite jeune, vers chez lui, qui aurait pu être avec lui n'est autre que sa jeune voisine, « Il faut que je te fais la liste de toutes celles que je fréquente ? », qu'il réplique, quand elle fait un commentaire sur le jeune âge de sa voisine mais aussi sur le fait qu'il la fréquenterait. Son regard croise de nouveau celui de Noa, ne perdant pas son rictus. Finalement, son attention se détourne furtivement vers ses camarades qui se lancent des regards, déjà en train de parier que Slevin finira cette nuit avec cette nana qui l'a accosté, Noa. Il reporte son attention sur elle, détaillant sa tenue sans aucun scrupule. « Cette petite jeune, comme tu dis, est ma voisine. On habite le même immeuble. », l'informe-t-il. Il pourrait aussi lui dire qu'elle est omniprésente dans son quotidien, à venir frapper bien trop souvent à sa porte pour lui demander un ingrédient manquant à sa recette, à glisser son courrier dans sa boîte aux lettres, etc. Il le lui racontera peut-être.

@noa dovgan

_________________
he's a sinner
not a saint
(ec)
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Dovgan

messages : 56
name : maryne (all souls)
face + © : ana de armas @vesna
multinicks : gabriela, jace, jean jodie, katarina & riley

♡ status : single and not ready to mingle
work : receptionnist at the majestic
activities : screwing around, being sally's pain in the ass
home : sally's house on bridgewater way
points : 217
image : all night, I'll riot with you  TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sally, kate, slevin (raf)

all night, I'll riot with you  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all night, I'll riot with you · Sam 4 Sep - 15:04

COMMON LOVE ISN'T FOR US

@Slevin Doyle — august, 11 (2021)

« T'enflammes pas, ça s'appelle vivre dans la même ville, Doyle » lache-t-elle avec un large sourire. Si Noa pouvait avoir des comportements douteux de temps à autres, elle n'en était pas encore à suivre à l'irlandais pour savoir ce qu'il faisait de sa vie. Ça, elle lui laissait. « C'est pas ce que j'ai demandé »  et puis, la liste risquerait d'être trop longue et elle finirait par perdre le peu de patience qu'elle avait de l'écouter jusqu'au bout. Mais ce serait mentir que de dire que ça ne l'avait pas un peu emmerder de le voir avec cette fille. Petite pointe de jalousie mal placée, ou alors c'était juste parce qu'elle l'avait vu avec une fille qui était à peine majeure ? Peut-être. « Ta voisine ? » cette fois, noa se met à rire. « c'est mignon, tu vas être obligé de croiser ses parents pour aller dans son adorable chambre » elle avait beau le chercher, elle doutait que cette fille ne vive avec ses parents. En règle générale, les familles vivaient ailleurs, et dans des endroits un peu plus grands. Mais ça voulait dire que : un, il la voyait (ou pouvait la voir) souvent, deux, qu'elle pouvait s'incruster à n'importe quel moment. « enfin ça explique toujours pas que tu les prennes désormais au berceau. Ou t'as pris la première qui venait ? » Noa ne se sépare pas de son sourire alors qu'elle continue de le chercher. Elle avait beau être mignonne -de ce qu'elle avait vu- elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il lui trouvait. Elle avait toujours cru que slevin préférait les femmes un peu poil plus... femme justement et pas petite fille. Légèrement plus âgées aussi. Elle le détaillait, de haut en bas, sans se soucier des regards amusés qu'il y avait autour d'eux, sans doute la bande de potes de Slevin qui semblaient apprécier le spectacle. Ça faisait peut-être plusieurs semaines qu'ils ne s'étaient pas croisés. C'était souvent ici d'ailleurs, quelques fois dans la rue, ou au supermarché -et elle trouvait ça toujours aussi étrange de le croiser entre le rayon du beurre et des compotes, plutôt qu'un verre à la main. Ils avaient toujours été des oiseaux de nuit -surtout lorsqu'ils se côtoyaient- alors le voir en pleine journée était toujours … étrange (bien que sans véritable raison). « tu vas me payer un verre ? » demande-t-elle sans gêne alors qu'elle se faisait reluquer par un des mecs à côté. « ça va, t'apprécies ce que tu vois ? » elle hausse un sourcil, n'attend pas al réponse pour reporter son attention sur l'irlandais. « allez, ça va te changer des grenadines à l'eau de ta voisine » ajoute-t-elle en rigolant. Il n'y avait pas à dire, Noa n'en manquait pas une.

_________________


--- i've got a fever
Hand on my forehead, kiss my neck
And when you touch me, baby, I turn red. I've got a fever, so can you check?
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



all night, I'll riot with you  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: all night, I'll riot with you ·
 
all night, I'll riot with you
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: