sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jace O'Connor

messages : 320
name : all souls
face + © : POD ; ©self (av+gif), old money(sign)
multinicks : -

age (birth) : 27 years old [30.01]
♡ status : single
work : doing pretty much everything in the ranch
activities : working, dealing, trying to forget n.
home : big appartment on harbor row, with gab & eddie
points : 70
image : let me help you TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON | odette, calla (aneurin)

let me help you Empty
Revenir en haut Aller en bas
· let me help you · Mer 11 Aoû - 23:09

GIVE ME A TRY YOU'LL NEVER KNOW
Girl, I know you got weight on your shoulders
And I can tell that it's pushing you lower


@Odette Lynch — august, 11 (2021)

Appuyé contre le mur du Mickey's Dinner, Jace attendait (impatiemment) la sortie d'Odette. C'était dans ses habitudes, peut-être pas quotidiennes mais presque, d'aller diner ici relativement tôt pour profiter des tarifs réduits des early birds. Manger plus tôt coutait moins cher chez les anglo-saxons, et ça valait régulièrement le coup d'en profiter. Une chose que l'irlandais avait fait régulièrement pendant un temps (et lorsqu'il ne travaillait pas) pour économiser quelques pounds ou quelques dollars, en fonction du pays dans lequel il se trouvait. Et s'il attendait la blonde, c'était bien pour être certain de la choper et de ne pas lui laisser le loisir de l'éviter. Il ne savait pas ce qu'il se passait depuis quelques temps, mais elle était différente. Pas froide, mais distante d'une certaine manière. Il avait d'abord cru avoir fait quelque chose de travers, mais non. Ou qu'elle s'était lassée de sa tronche de bad boy, mais vu la dernière soirée qu'ils avaient passé, ça ne devait pas être ça non plus. Alors Jace avait fini par s'inquiéter -au moins un peu- et se demandait ce qu'il se passait encore dans la vie de la jeune femme. Elle n'était pas très causante lorsqu'il s'agissait de ses problèmes, et il se doutait qu'elle gardait une montagne de secret (et bien plus imposants qu'elle). Ça l'emmerdait de le reconnaître, mais il se faisait réellement du soucis. Avec les semaines, les mois, il s'était attaché à cette emmerdeuse, malgré tous ses défauts et le fait qu'elle n'était pas franchement ponctuelle sur ses paiements. Il ne savait pas ce qu'ils étaient et il s'en moquait bien tant que ça … fonctionnait.
Sa clope grillée jusqu'au bout il l'écrase en soupirant alors que la clochette de la porte se fait entendre. « et bah enfin » marmonne-t-il en chopant le bras d'Odette en un rien de temps. « je savais pas que c'était si compliqué de te voir dans une ville si petite » il passe son bras autour de ses épaules et marche avec elle -quoique serrée contre lui, il ne voudrait pas la voir se débiner tout de suite- en déposant un baiser sur sa tempe. « t'as l'air... en vie, avec tous tes membres. T'as donc aucune raison valable de royalement m'ignorer. » ce n'était pas une question mais une constatation. Il n'avait pas forcément l'imagination très fertile en matière d'ignorance de l'autre, alors il attendait quelques explications. Si elle ne voulait plus le voir, il aimerait au moins être au courant. « Il se passe quoi ? Et me dis pas que t'avais pas le temps » parce que ce serait la pire des excuses, et surtout la dernière qu'il croirait.  

_________________


HE'S A BADASS WITH A GOOD HEART
soft, but strong. unapologetic and honest. he's the type of man you go to war beside - not against.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1657
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © bambi.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : 24 y.o. (22/11)
♡ status : no strings attached.
work : burlesque dancer at the illunis, former figure skater.
home : sharing ayden's bed.
points : 2460
moodboard : let me help you B5902f41650708b83030e4cb5154531dfbedfa78
image : let me help you TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : yuri ⋅ deanna ⋅ jem ⋅ marla/leonor

let me help you Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: let me help you · Ven 27 Aoû - 22:54
Le Mickey's, c'est un refuge, pour Odette. Elle y a passé beaucoup de temps petite, entre deux entraînements, quand elle arrivait à échapper à la surveillance de sa mère qui ne la laissait rien manger de gras ou de sucré. Ces dernières années, elle en a fait un repère pour subtiliser quelques objets ou porte-monnaies, ou même pour venir y voler quelques bouts à manger la nuit. Le Mickey's est une institution à Windmont Bay, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, et Odette fait partie de cette première catégorie. Aujourd'hui, elle y est attablée à une banquette, seule, une assiette à moitié pleine, ce qui n'est pas son genre quand on sait qu'elle compte chaque centime et qu'elle n'a donc pas l'habitude de jeter l'argent par les fenêtres. Mais elle a l'esprit ailleurs, Odette, quelque chose la tracasse et lui coupe l'appétit. Elle ne reste pas chez elle, de peur de se faire emmerder - ironique, quand chez soi est censé être l'endroit où on se sent le plus en sécurité -, alors elle bouge, se rend un peu partout en ville pour brouiller les pistes, ne restant jamais au même endroit très longtemps. Dans un soupir las, Odette jette une frite dans son assiette avant de s'essuyer les mains et de se lever, jetant un billet sur la table en guise de paiement avant de quitter l'établissement pour elle ne sait quelle destination. Peut-être qu'elle rentrera chez elle, peut-être qu'elle ira se promener, ses pas la guident sans que son cerveau ne suive, trop concentrée à penser à ses problèmes.

Odette sursaute lorsqu'on lui attrape le bras, elle a un mouvement de recul violent, comme si elle craignait une attaque. Elle à bout de nerfs, la blonde, stressée comme elle l'a rarement été - et pourtant, elle en a vécu, des trucs pas cool. — Jace ! Qu'est-ce que tu fous là ? Elle pousse un soupir de soulagement quand elle voit que ce n'est que lui et pas quelqu'un qui lui veut du mal, mais elle espère qu'il ne remarquera pas à quel point elle est sur la défensive, comme si elle cherchait à se protéger à tout prix - ou à fuir. Elle se permet même de le détailler quelques secondes, et la vision de ses traits la rassure, comme si rien ne pouvait lui arriver en sa compagnie. Elle est heureuse de le voir, car même si c'est elle qui impose cette distance entre eux, il lui manque. Terriblement. Elle a trop de fierté pour l'avouer, et surtout, elle tient trop à lui pour l'impliquer, alors Odette détourne rapidement le regard et accélère, comme pour lui échapper. Mais l'irlandais la tient fermement, il est aussi buté qu'elle et elle sait qu'il ne la lâchera pas aussi facilement. — Aucune raison valable ? Et celle de "j'ai pas envie de voir ta gueule", c'est pas valable ? Vulgaire, agressive, fidèle à elle-même. Ça fait bien longtemps qu'ils ont passé cette étape de leur relation, pourtant ; ils se font mutuellement chier, car ils ont tous les deux des caractères de merde, mais ils n'ont plus l'habitude de cette dynamique. — Rien. Si t'as besoin de demander, c'est que j'ai pas envie de te le dire. Odette et Jace ne sont pas un couple. Elle ne sait pas ce qu'ils sont, très exactement, la seule chose dont elle est certaine c'est qu'ils s'entendent super bien au lit ; au-delà de ça, malgré une complicité qui se construit, ils ont encore beaucoup de secrets l'un pour l'autre. — Tu peux me lâcher ? J'ai déjà crié une fois que t'étais un dealer, je peux recommencer avec le harcèlement de rue. Elle lui offre un sourire hypocrite avant de gesticuler pour se défaire de son emprise, malgré son désir de se blottir contre lui.

_________________
"Sometimes it seems that the going is just too rough and things go wrong no matter what I do, now and then it seems that life is just too much."
 
let me help you
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: mickey's dinner-
Sauter vers: