sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-12%
Le deal à ne pas rater :
Manette PS5 DualSense Noire en promotion sur Amazon
64.99 € 73.99 €
Voir le deal

 You can count on me like one, two, three

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : You can count on me like one, two, three E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : You can count on me like one, two, three 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

You can count on me like one, two, three Empty
Revenir en haut Aller en bas
· You can count on me like one, two, three · Sam 14 Aoû - 20:32
C'était tranquille au Marceline's, l'heure de pointe était terminée et il n'y avait plus qu'une poignée de clients dans le café. L'occasion pour Sally de s'avaler un cupcake (gratuit) rapidement derrière le comptoir à l'abri des regards. Personne ne remarquerait qu'une pâtisserie avait disparue alors, la jeune serveuse ne voyait pas de problème à s'accorder ce genre de petite pause... Sans compter le nombre de fois où on avait appelé Sally en renfort lorsqu'un employé était absent et qu'il y avait trop de clients à gérer. Ce cupcake elle l'avait mérité. Ou du moins, c'est sa manière de déculpabiliser. La blondinette sursauta en entendant la porte du café s'ouvrir, signe qu'un client était entré. La jeune femme se releva, donnant l'illusion qu'elle venait d'apparaître comme par magie... Ce qui était drôle étant donné le client qui venait d'entrer. Elvis Flowers, magicien célèbre et petit ami parfait pour Luna, la meilleure amie de Sally. Elvis et elle s'entendaient bien, il était un client exemplaire et avait tendance à lui laisser de bons pourboires à chaque fois et il n'était pas trop chiant, n'ayant qu'une seule exigence: avoir une table discrète afin que l'on ne vienne pas l'importuner. Sally termina de mâcher tant bien que mal son cupcake, levant le doigt pour indiquer qu'elle avait besoin d'une minute. Une fois sa pâtisserie avalée, elle lui fit un large sourire « Toujours un plaisir de vous accueillir » fit-elle en l'invitant à la suivre afin de l'installer à sa table habituelle. Le magicien lui était sympathique, elle pensait qu'il irait parfaitement avec Luna et était très investie dans cette relation. Cela dit, Elle trouvait que le jeune homme n'avait pas l'air dans son assiette et cela l'inquiéta un peu. Sally se permit de s'installer face à lui « ça à pas l'air d'aller... Je vous apporte votre commande habituelle et vous pouvez me dire ce qui ne va pas. » Peut-être qu'elle en faisait trop, qu'elle se montrait trop curieuse mais elle voulait savoir ce qui n'allait pas chez son client favori.


@Dewey Griffith

_________________
aka Elvis Flowers
Voir le profil de l'utilisateur
Dewey Griffith

messages : 1486
name : fai
face + © : Jamie Dornan @Belispeak @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, rmoore, pking

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 3199
moodboard : You can count on me like one, two, three Andewe10
image : You can count on me like one, two, three Original

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

You can count on me like one, two, three Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You can count on me like one, two, three · Ven 20 Aoû - 12:32
@Sally Henley

L’un des avantages d’être à son compte était que Dewey pouvait esquiver les heures de pointe et créer son propre emploi du temps. Il se levait aux aurores et passait ses premières heures à méditer, à jeun, afin de stimuler sa créativité et son attention – deux qualités essentielles à ses métiers. Vers 10h, il se rendait en ville pour s’imbiber de l’animation environnante et lire le journal du jour à une table du Marceline’s. Ce jour-là pourtant, Dewey n’était pas dans son assiette. Il n’avait pas réussi à faire ses exercices de méditation et son humeur n’était pas au beau fixe. Quelques jours auparavant, il avait dîné avec Luna et celle-ci lui avait fait clairement comprendre qu’il n’y aurait jamais rien entre eux. Un aveu qui avait évidemment piqué Dewey dans son égo mais surtout créé en lui une confusion proche de la tristesse. La cavalière avait, depuis le jour de leur rencontre, réussit à le déstabiliser et malgré lui, au fur et à mesure de leurs rencontres, le magicien s’était laissé envoûter. Forcé d’accepter cette réalité, le jeune homme n’avait pas particulièrement envie de fournir des efforts de courtoisie et sans s’en rendre compte, il ne fit pas son sourire habituel à la serveuse qui, pourtant, l’accueillit chaleureusement. « Merci. » répondit-il vaguement en fixant du regard sa table habituelle avant de s’y installer, sans hésitation. Dewey était pensif et il ne remarqua pas lorsque Sally le rejoignit. Aussi, sursauta-t-il légèrement lorsqu’elle lui adressa la parole, déjà assise à sa table. « Mince, pardon Sally. » Il s’excusa avec sincérité. La jeune femme avait toujours été excellente avec lui et lui accordait des soins particuliers qu’il savait liés à sa célébrité mais surtout à sa gentillesse innée. « Je ne vais pas vous embêter avec mes bêtises. Ne vous en faites pas pour moi ... Mais je veux bien mon cappuccino, s’il vous plait. » D’un air distrait, il activa son téléphone et fronça les sourcils en apercevant une notification de publication sur Mazebird du compte @wbrumorsonline. « Qu’est-ce que c’est que ces conneries, encore ? » Il lut rapidement le message qui le concernait, haussa les yeux au ciel avant de lire le second, qui accapara immédiatement toute son attention. Luna était la protagoniste de la deuxième rumeur et Dewey sentit son poing se serrer. Il était à la fois écœuré par ce ragot de bas étage et troublé d’apprendre – si c’était vrai – que Luna n’était pas sans attaches, malgré ce qu’il avait cru comprendre de leur dernier échange. « Ça concerne Luna… » dit-il avec froideur avant de faire glisser son téléphone vers Sally pour lui permettre de lire le message. Il la fixa avec insistance pendant sa lecture, espérant déceler sur son visage une réaction qui lui prouverait que ce message n’était qu’un amas de mensonges… Ou pas.

_________________
❝ And if you were to ask me after all that we've been through: "Still believe in magic?". Oh, yes, I do. ❞
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : You can count on me like one, two, three E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : You can count on me like one, two, three 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

You can count on me like one, two, three Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You can count on me like one, two, three · Ven 27 Aoû - 20:19
D'ordinaire si gentil et souriant, voilà que le fameux magicien ne semblait même pas prêter attention à Sally. L'idée de plaisanter pour le faire sourire lui traversa l'esprit, et la serveuse était sur le point de lui demander s'il avait fait disparaître son lapin par erreur mais se dit qu'il ne devait vraiment pas être d'humeur. Puis, au bout de quelques secondes, l'homme sembla sortir de sa mauvaise humeur pour enfin lui adresser la parole « Y'a pas de mal » dit-elle en ne perdant rien de son sourire si chaleureux. « Vous ne me dérangez pas, y'a personne ici à cette heure... alors si vous avez envie de vous confier, allez-y! Mais en attendant, je vais vous préparer votre cappuccino.» C'est avec un clin d'oeil qu'elle quitta Dewey afin d'aller lui préparer sa boisson. Sally n'était pas censée connaître le véritable nom du magicien mais elle l'avait appris par Luna et, depuis, elle faisait de son mieux pour continuer à l'appeler Elvis et avait failli plus d'une fois faire une gaffe. Et alors qu'elle pensait que le magicien commençait à retrouver le sourire grâce à sa gentillesse, Sally pu voir qu'ol était d'une humeur encore plus sombre lorsqu'elle posa la boisson devant lui. Et cette fois-ci, Dewey décida qu'il voulait partager ce qui l'avait mit dans cet état. Un peu hésitante, Sally s'empara néanmoins du téléphone pour lire ce qu'il voulait qu'elle lise. Et cette fois-ci, c'est elle qui fut en colère  « Ce gros bâtard! » lâcha-t-elle immédiatement, prenant place face à Dewey. Cet Isaac, elle ne l'avait jamais aimé et maintenant, cet idiot était en train de ruiner la future romance entre Luna et Dewey.  « Ce mec, Isaac, il a manipulé Luna... C'est immonde de faire ça alors que sa femme était dans le coma. » Elle secoua la tête, avant de lire la rumeur précédente concernant Dewey lui-même. Sally fit de son mieux pour ne pas avoir l'air surprise, mais ne put s'empêcher de l'observer un instant. Un problème à la fois, Sally.  « Luna doit être dévastée... vous devriez aller lui rendre visite » elle poussa le téléphone vers son propriétaire afin qu'il le récupère.  « Et puis, si vous avez envie de parler de cette rumeur sur vous... Mais je sais que c'est des conneries. Mais si vous avez envie qu'on parle... »


@Dewey Griffith

_________________
aka Elvis Flowers
Voir le profil de l'utilisateur
Dewey Griffith

messages : 1486
name : fai
face + © : Jamie Dornan @Belispeak @corpsie
multinicks : wlemon, whawkes, rmoore, pking

age (birth) : 39 ans
♡ status : marié à la magie
work : prestidigitateur & hypnotiseur
activities : tromper les gens, tester ses tours en permanence, collectionner les chemises hawaïennes, cuisiner des pâtisseries pour lui seul.
points : 3199
moodboard : You can count on me like one, two, three Andewe10
image : You can count on me like one, two, three Original

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Disponible.

You can count on me like one, two, three Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You can count on me like one, two, three · Lun 30 Aoû - 17:42
@Sally Henley

Le sourire que Dewey reçut de la serveuse réussit, un instant, à l’apaiser et cette sensation s’étira jusqu’à ce qu’elle lui ramène son café. « Merci, vous êtes un ange. » Malheureusement, il n’eut pas le temps de touiller sa tasse car déjà son téléphone affichait une notification des plus curieuses – et agaçantes. Sur les nerfs, Dewey tendit son téléphone à la jeune femme qui l’accompagnait et fronça les sourcils en voyant sa réaction. Il s’était attendu à tout sauf à ça. De toute évidence, elle connaissait le 2ème protagoniste lié à Luna et Dewey tendit l’oreille, avide d’en savoir plus. Ce que lui révélait Sally scandalisa le magicien mais il se renfrogna sur place lorsqu’elle l’incita à rendre visite à Luna. « Je… Je ne sais pas, je ne crois pas que ce soit mon rôle. » Malgré lui, son genou s’agitait sous la table. Il était nerveux, un état qui ne lui ressemblait pas. Il récupéra son téléphone et observa un instant le nom du fameux Isaac. Cet homme ne lui disait rien mais, influencé par la réaction de Sally, il se mit à trouver son nom idiot. Trop occupé à penser à Luna, Dewey fut surpris lorsque la serveuse reprit la parole pour lui parler de l’anecdote le concernant. « Pardon ? » Il releva le visage vers elle, troublé. « Sally, ce sont des conneries. » Il était consterné d’avoir à se justifier mais de toute évidence, la curiosité de la jeune femme avait été piquée et il préférait que tout soit au clair. On ne sait jamais si le sujet devait être évoqué lors d’une pyjama-party entre elle et Luna. « Ce n’est pas vraiment un sujet dont j’aurais envie de parler, si vous voulez tout savoir. Surtout pas dans un coffee shop. C’est plutôt le genre de choses qui se démontre. » Il posa sur elle un regard gris profond, plein de nuances et presque connivent avant de détourner les yeux et d’attraper son cappuccino. Son esprit revint alors vers Luna et cet Isaac qui créait tant de colère chez Sally pourtant habituée à être joviale et positive.

_________________
❝ And if you were to ask me after all that we've been through: "Still believe in magic?". Oh, yes, I do. ❞
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : You can count on me like one, two, three E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : You can count on me like one, two, three 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

You can count on me like one, two, three Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You can count on me like one, two, three · Jeu 9 Sep - 16:55
Dewey était le client rêvé. Il ne râlait jamais, ce qui était un gros bonus, mais surtout parce qu'il lâchait toujours un commentaire positif à Sally ce qui était agréable. Comme à cet instant lorsqu'il lui dit qu'elle était un ange alors qu'elle ne faisait que son boulot. Sally lui adressa un clin d'oeil en guise de remerciement. Mais la suite ne fut pas aussi agréable pour l'un ou pour l'autre, la faute à ce compte mazebird qui trouvait ça marrant de balancer des rumeurs sur les habitants... C'était divertissant lorsqu'il s'agissait de personnes qu'elle ne connaissait pas, mais lorsqu'elle vit le nom de Luna, la blondinette trouva ça beaucoup moins marrant (et elle commençait d'ailleurs à avoir peur de voir son nom dans un post un jour). « Peut-être pas, vous avez raison. » fit-elle en se grattant la tête. Luna n'apprécierait pas de voir Dewey débarquer alors qu'elle ne devait pas être dans son assiette. « Je le connaît pas bien ce type, mais je l'ai jamais aimé... Je sais que Luna l'aimait bien, mais il était marié donc elle a jamais rien tenté. Mais lui? Il savait que Luna en pinçait pour lui et je pense qu'il en a profité. » Ce n'était pas la version officielle, c'était uniquement la version de Sally. Elle avait pris des éléments de cette histoire ici et là, sans avoir tout compris... Mais elle était persuadé d'avoir tout bon. « Luna est quelqu'un de bien, elle s'est faite manipuler. » Que le magicien n'aille pas s'imaginer que la femme de sa vie était du genre à coucher avec des mecs mariés. Non, c'était Isaac le méchant de cette histoire. Puis, il y avait le petit problème de Dewey que la serveuse ne pouvait ignorer. Ce dernier eu une réaction assez logique : le déni. « Non, je sais. » dit-elle dans le but de le calmer et le rassurer. « Je voulais dire qu'on pouvait parler de... d'avoir été la victime d'une rumeur. » Bien rattrapé, pensa-t-elle. « Mais, je connais un mec qui à eu ces problèmes de... vous savez... Et c'est pas un drame! » Ok, elle était en train de mentir mais il n'était pas censé le savoir


@Dewey Griffith

_________________
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



You can count on me like one, two, three Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: You can count on me like one, two, three ·
 
You can count on me like one, two, three
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Harbor Row :: marceline's coffee shop-
Sauter vers: