hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
23.75 €

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson

messages : 201
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 751
image : Murdered my ego 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora

Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Murdered my ego · Mar 17 Aoû - 17:41

«Mateeeee ! We’re running out of tp. Pls, totally forgot. »
« And some eggs too »
« Pls »


Les trois messages s’étaient affichés successivement sur le petit écran de son AppleWatch. L’expéditeur? Edwards. Aaron. Le pilote n’avait daigné prendre le temps de répondre et s’était contenté d’un grognement entre deux foulées musclées. Il lui restait encore trois kilomètres pour atteindre sa target journalière, mais après avoir prit connaissance de l’heure, il devrait y renoncer. La halle de Greywin’s fermant ses portes au public dans la prochaine demi-heure, il allait devoir se mettre une pile pour arriver à temps. Abandonnant son itinéraire de course bien tracé, il s’engageait dans différentes petites rues résidentielles pour rejoindre Bridgewater Way à une allure… Pour le moins rythmée ! Telle qu’elle lui valait quelques regards interrogateurs de la part de plusieurs habitants des quartiers qu’il traversait en sprintant. La case cardio serait définitivement cochée pour la journée ! Bien qu’il soit sportif, le brun se dû de ralentir alors qu’il apercevait enfin la structure du marché couvert au bout de la rue. Il avait presque du mal à distinguer les paroles du morceau jouant dans ses AirPods, assourdit par le sang battant au niveau de ses tempes.
18h51.
Heureusement qu’il n’avait pas grand chose à acheter. Sans perdre une seconde supplémentaire, le brun pénétrait dans la halle marchande, dévissant des cous sur son passage. Il faut dire qu’il ne passait pas inaperçu du haut de son mètre quatre-vingt cinq, en tenue de sport, luisant de transpiration, encore haletant du kilomètre et quelques parcourus en temps record sur le dernier son de Kanye West.
Dieu merci Windmont Bay était sur la voie de la modernisation, lui permettant de régler le Saint papier toilette avec son téléphone, lui qui n’avait absolument pas prévu de faire des achats dans l’heure. C’est d’ailleurs en se retrouvant avec le paquet de six rouleaux dans les mains, qu’il réalisait qu’il n’avait pas de sac. Sac en papier, 0,15 cents. Minimum carte bancaire: 1 dollar. Fantastique ! pensait-il alors qu’il quittait la droguerie sous le regard navré de son gérant.
18h56.
Les oeufs. Les oeufs ! Dernière boite de douze de l’étalage de la ferme locale. Koa en remerciait silencieusement le dieu des athées, avant de jurer dans la seconde suivante face au seul choix de sac qui s’offrait à lui. Un tote bag rose malabar, scandant I love my farm dans une typographie type comic sans ms. «… fin de journée mon grand, nous sommes à court de sacs à usage unique… ». Le jeune homme adressait un sourire poli à la bonne femme qui l’encaissait, quoique plus proche de la grimace que du sourire. Nope, il n’achèterait pas ce sac. A ce stade c’était une question d’égo, et oui, il préférait rentrer chez lui avec une boite d’oeuf et du pq sous le bras, plutôt que porter cette immondice. Trop occupé à insulter mentalement son colocataire tout en calant ses achats au creux de son coude, il rentrait brutalement dans la personne devant lui à la sortie du marché couvert. Bruit de coquilles brisées, suivit d’un splash fatal.

Oh fuck me… —grinçait-il, en baissant les yeux pour constater la scène de crime. Les poussins étaient bel et bien morts à ce stade, et s’étaient vengés sur sa paire de Nike et son tee-shirt à présent tâchés d’un jaune visqueux. C’était de sa faute, ce qui le faisait d’autant plus fulminer. Énervement d’ailleurs perceptible dans le « Désolé » qu’il grognait en relevant enfin le regard sur la malheureuse qu’il avait injustement percuté dans sa hâte de quitter les lieux.


@Noa Dovgan

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Dovgan

messages : 115
name : maryne (all souls)
face + © : ana de armas @labxnairs (av)
multinicks : gabriela, jace, jean jodie, katarina & riley

♡ status : single and not ready to mingle
work : receptionnist at the majestic
activities : screwing around, being sally's pain in the ass
home : sally's house on bridgewater way
points : 442
image : Murdered my ego TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sally, kate, slevin (raf)

Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Murdered my ego · Dim 19 Sep - 22:33

MURDERED MY EGO


@Koa Thompson — august, 17 (2021)

18h33. Sortie de boulot tardive pour Noa, et passablement agacée de s'être fait sucrer une demie heure de taf en plus parce qu'elle avait une collègue mal organisée pour faire le check-in des clients. Elle s'était d'ailleurs ce qu'il se passait, avec cet arrivage, peut-être pas massif, mais relativement nombreux. Ce n'était pas le week-end, ni même vendredi soir, alors elle avait de quoi se questionner même si les vacances n'étaient pas encore terminées. Elle avait tout de même pris le temps de prendre une douche à l'hôtel, dans les vestiaires du personnel et se rhabiller en civil. Elle détestait rester avec son tailleur, et se sentait bien plus à l'aise dans son short en jean. Elle ressemblait parfois à une ado avec ses converses, mais ça lui était égal, tant qu'elle se sentait bien.
Le sac à l'épaule, Noa farfouille dedans avant de soupirer, trouvant son paquet de clopes vide. Et merde, qu'elle pense en se dirigeant naturellement vers un taxi qui attendait devant. Toujours le même qui avait pris l'habitude de la ramener après ses longues journées. « Dépose moi à Greywin's shop, Carl. J'ai une course à faire » lance-t-elle avec une tape amicale sur l'épaule. Elle ferait le reste du chemin jusqu'à chez elle (chez sa sœur) à  pieds. Son sport du jour en quelques sortes.

Le paquet de clopes sous le bras, et quelques baguettes -soit disant faites comme celles de Paris- achetées dans la boulangerie/patisserie d'à côté, et Noa était prête à rentrer chez elle. Du moins c'est ce qu'elle pensait jusqu'à ce qu'elle ne se prenne quelqu'un en pleine poire, à peine la porte de la boutique passée. Fais chier. Elle redresse la tête rapidement et sourit en voyant qui venait de la percuter. « I will, if you ask nicely » qu'elle lache, relativement bas mais tout de même de manière audible. Elle se pince les lèvres, se retient de rire alors que Koa semble agacé. Son regard sur le sien et elle voit les œufs écrasés au sol et -plus embêtant- sur ses pompes ainsi que son t-shirt. « je t'ai connu plus adroit » mais il ne semble pas trouver sa remarque très drôle et encore moins se détendre. Ceci dit, depuis leur nuit un peu torride, elle ne l'avait pas revu détendu, à tel point qu'elle s'était demandée plusieurs fois s'il n'avait pas un jumeau maléfique ou une connerie dans le genre tant il lui avait semblé différent. Plus sérieux, peut-être même plus coincé, plus distant et froid... bref, rien à voir avec le mec qu'elle s'était tapée dans une bagnole et qui s'était totalement laché. Elle sait qu'il n'avait pas été bourré ou déchiré, sinon la mécanique n'aurait pas autant fonctionné, alors elle n'arrivait pas à expliquer cette différence de comportement. Depuis, elle s'était juste donné pour mission de l'emmerder -non, le taquiner, comme elle s'amusait à le dire. Qu'il se lache, peut-être même sorte de ses gonds, n'importe quoi qui lui montrerait que c'est bien le même mec. « allez, c'est pas grave, un coup à la machine à laver et ça part bien » elle pensait que son agacement venait de là, en plus de ne plus avoir d'oeufs pour le diner. Mais vu son état, il venait sans doute de faire une séance de sport, alors le t-shirt, il allait rapidement atterrir dans le linge sale de toute façon. « puis prends un sac la prochaine fois » dit-elle sans savoir où elle mettait les pieds.

_________________


--- i've got a fever
Hand on my forehead, kiss my neck
And when you touch me, baby, I turn red. I've got a fever, so can you check?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson

messages : 201
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 751
image : Murdered my ego 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora

Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Murdered my ego · Ven 15 Oct - 1:41
Le lâcher prise.
Une notion presque étrangère au pilote. Sa vie entière avait été calculée avec précision. Bien que plus jeune il ai détesté le mode de vie découlant de cette éducation stricte, il l’avait parfaitement intégré aujourd’hui. A jamais, l’empreinte de son paternel comme marquée au fer rouge dans la matière grise de Thompson fils. La rationalité comme mantra, la productivité comme mode de vie. Il avait détesté devoir penser comme lui. Aujourd’hui c’était la seule manière qu’il connaissait. Il en déduisait que ça lui allait. Que c’était son fonctionnement in fine. Que c’était sa personnalité. Et vu le corps de métier qu’il avait « choisi » par défaut, cela ne pouvait que jouer en sa faveur.

Koa ne faisait que très rarement tomber le masque, lui même incertain de ce qu’il restait en dessous, voir même effrayé de ce qu’il y trouverait. Également car son environnement de travail ne le lui permettait pas vraiment. Et depuis qu’il était rentré à Windmont Bay ce n’était pas vraiment différent. C’était sa terre natale et pour autant il n’arrivait à considérer la petite ville comme une safe place digne de ce nom. Même en compagnie de son coloc, dont il était devenu de plus en plus proche au fil des mois, il n’arrivait à se livrer complètement.
Un seul exutoire, bien que parfaitement silencieux, le sport. Libérer la frustration, prendre sa dose d’endorphines même si cela signifiait plusieurs séances par jour. Aujourd’hui c’était la seconde. Et à peine l’avait-il terminée qu’une toute nouvelle tension avait prit possession de sa masse musculaire. L’énervement de la situation à introduction et maintenant cette rencontre fortuite. Il avait froncé les sourcils, et même penché la tête sur le côté… Avait-il bien entendu? Pas que les premiers mots prononcés par la jeune femme ne le surprenne aux vues… Des circonstances de leur « rencontre ». Il avait recroisé la brune quelques fois depuis, mais s’était toujours arrangé pour écourter l’échange quelqu’il soit. Pourquoi? Parce qu’il était comme ça. Koa n’était pas vraiment un animal social. Il n’était pas vraiment du genre à reprendre contact avec ses coups d’un soir, sauf si exptionnal chemestry… Ce qui avait été le cas avec Noa, seulement le timing n’avait pas été le bon. Retour de mission, besoin presque vital de… "Se dépenser".

Le lâcher prise.
Si inhabituel chez le pilote, et la belle Dovgan en avait été témoin à leur première rencontre. Un aperçu rare de l’effet du mode reset sur le brun. Il en était conscient. Peu le connaissaient ainsi, hors cadre. Sauf qu’il n’aimait pas vraiment cet état où les lignes s’estompaient, où les frontières du personnage devenaient floues; il n’était plus maître inconditionné de ses actions, chose qui le perturbait particulièrement.

Un rire nerveux s’échappait de ses lèvres jusqu’ici scellées, alors qu’il secouait doucement la tête, avant de porter à nouveau son regard sur son interlocutrice. Elle ne pensait pas si bien dire.

Mmmmh mmmh… Ouais je sais. —soufflait-il, son timbre pourtant grave, à peine perceptible tant le volume était bas. Il s’éclaircissait légèrement la gorge, toisant bientôt la jeune femme de haut en bas sans gêne aucune. Remarquant chaque détails, des semelles noircies de ses converses, à ses jambes interminablement longues et nues, aux déchirures inégales de son short en jean flottant sur le haut de ses cuisses. Il s’attardait sur le paquet de cigarettes dans sa main libre, sur la manière dont ses doigts grattaient distraitement l’emballage plastique des Marlboro. Alors que son regard sombre se reportait sur son visage, il remarquait qu’elle s’était adonné à la même activité. Un demi sourire vint se loger aux coins de ses lèvres face à ce constat, mais il ne baissa pas les yeux pour autant. À l’inverse il soutint son regard de longues secondes encore, l’ombre d’un défi voilant brièvement ses pupilles.

Bonne soirée… Noa. —tranchait-il finalement, dans un murmure à peine plus audible que le premier, la dépassant déjà, mettant ainsi fin à cet échange de regards silencieux. Pas un animal social nous disions un peu plus tôt. Voila ce qu’il en était du fonctionnement du militaire, pas que la situation soit malaisante, pas qu’il soit timide, il l’avait déjà vu nue for god sake, il n’avait pas de raison de l’être. Il ne l’était pas. Il n’avait juste rien de plus à dire, et encore moins la force de tenir une conversation par pure politesse. Rien de pire aux yeux du brun que les chit chat. Puis il avait vraiment besoin de se doucher.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Dovgan

messages : 115
name : maryne (all souls)
face + © : ana de armas @labxnairs (av)
multinicks : gabriela, jace, jean jodie, katarina & riley

♡ status : single and not ready to mingle
work : receptionnist at the majestic
activities : screwing around, being sally's pain in the ass
home : sally's house on bridgewater way
points : 442
image : Murdered my ego TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sally, kate, slevin (raf)

Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Murdered my ego · Lun 1 Nov - 22:50

MURDERED MY EGO


@Koa Thompson — august, 17 (2021)

Koa, Koa, Koa... Elle s'était demandée plusieurs fois s'il était pas un peu schizophrène (juste un peu), ou s'il n'avait pas un jumeau qu'elle aurait confondu, qui se serait un peu payé sa tête en échangeant les prénoms ou une connerie dans le genre, mais rien. Seulement un changement de comportement qu'elle ne comprenait pas et qui la titillait toujours un peu plus. A peine s'il se fendait d'un bonjour lorsqu'il la croisait si elle ne sortait pas le premier mot. A lui rentrer dedans comme il venait de le faire, il n'avait pas d'autres choix que de relever la tête et peut-être lui sortir un mot ou deux. Et elle ne croyait pas si bien dire. C'était juste ça : un mot ou deux. Pas plus. Elle soupire mais ne se démonte pas alors qu'elle évalue les dégâts de cet accrochage. Rien d'irréparable, si ce n'est son agacement apparent. « Sale journée ? » elle hausse un sourcil et le surprend à la détailler, de haut en bas, sans prendre la peine d'être discret, et finalement à quoi bon ? Rien qu'il n'avait pas vu. Quoique vu était peut-être pas le mot le plus adapté. Il faisait nuit, et ils s'étaient envoyés en l'air dans une voiture. Senti serait finalement plus exact. Et ce serait pas un semblant de sourire qu'elle croit deviner sur son visage ? Serait-ce même possible ? Pas le temps de poser la question qu'il se fend d'un bonne soirée qui la prend de court. « oooh, pars pas » elle finit en vitesse de déballer son paquet de clopes pour en glisser une entre ses lèvres qu'elle n'a pas le temps d'aller, accélérant le pas pour rattraper Koa.

« T'es vraiment toujours si peu sociable ? » elle est encore à marcher derrière lui mais elle le rattrape finalement rapidement. « Allez quoi... Koa. Puis j'ai pas rêvé, il y avait quoi, un semblant de sourire sur ton visage ? Ça remplace joliment le balais que t'as dans le cul depuis un moment... » Bon d'accord, elle y va peut-être un peu fort, mais si c'est le seul moyen de le faire réagir, alors let's go. Elle n'attendait pas une réaction particulière, seulement qu'il y en ait une, mais avec ce mec, ça semblait compliqué. Ou avait-elle juste complètement halluciner leur soirée ? « c'est si désagréable que ça de me recroiser ? Non parce que je peux compter les mots que tu me sors sur les doigts de la main. Des deux, hein, on va peut-être pas abuser. » Elle a un léger rire et sort finalement un briquet de sa poche pour allumer sa cigarette. Une bouffée qui lui fait du bien et qui est finalement bien plus agréable que le monsieur muscle stoïque à ses côtés. Il n'a pas ralenti le pas et n'a pas l'air de vouloir le faire alors finalement elle accélère pour pouvoir se foutre devant lui et le forcer à se stopper (plus à cause de la surprise que de son gabarit). « et si je t'offre un verre ? » elle n'était certainement pas désespérée et acceptait (presque) de ne pas être rappelée ou qu'il ne veuille pas spécialement remettre le couvert. Elle était une grande fille et finalement c'était son mode de fonctionnement. Ce qu'elle avait du mal à comprendre c'était une différence d'attitude si flagrante. Ce mec était une énigme, et il était plutôt marrant à emmerder.

_________________


--- i've got a fever
Hand on my forehead, kiss my neck
And when you touch me, baby, I turn red. I've got a fever, so can you check?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson

messages : 201
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 751
image : Murdered my ego 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora

Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Murdered my ego · Jeu 2 Déc - 14:13
Bluff?
Absolument pas. Il partait vraiment. Ne souhaitait pas être retenu, n’espérait pas qu’on lui fasse changer d’avis. De l’égo il en avait. Beaucoup. Voir même un peu trop. Mais il n’était pas trop du genre à se faire désirer, à teaser pour avoir des réponses. Il espérait, ouais, qu’elle ne l’empêche pas de partir, mais il se doutait qu’elle le ferait malgré tout. Il la connaissait peu mais il était quasiment sûr de ne pas se tromper en la qualifiant d’entêtée. Car il ne ralentissait pas la cadence et voila qu’elle lui emboitait le pas, le piquant ici et là, tentant de le faire réagir ou de susciter un semblant de réaction de sa part. Si sa mère avait été spectatrice de cette scène elle l’aurait durement réprimandé, son attitude n’ayant rien de socialement correcte.

Koa n’était juste pas d’humeur bavarde aujourd’hui. Comme… C’était d’ailleurs souvent le cas ! Il n’aimait pas les conversations sans but, la politesse sociétale, les appels qui pouvaient être des messages, et ainsi de suite. Alors oui certains pouvaient dire qu’il avait un balais dans le cul, comme Noa venait de le faire. Mais en réalité ce n’était même pas un effort, un rôle qu’il s’emmerdait à jouer. Il n’était pas guindé à proprement parler. Beaucoup assumait que c’était de ça dont il s’agissait, en raison de sa profession notamment. La cause en était tout autre, c’était un peu un sauvage, ou plutôt un loup solitaire. Il appréciait la compagnie d’un nombre plus que réduit d’individus, et n’aspirait en aucun cas à étendre son cercle sociale.

Voila qu’il manquait de lui rentrer dedans, pour la deuxième fois de la journée, pour la deuxième fois en l’espace d’une trentaine de minutes à peine. Il apposait sa main sur le haut du bras de la jeune femme, comme pour se stabiliser et l’épargner à la fois. Réprimandant la fautive du regard, il laissait son bras retomber lourdement le long de son mètre quatre vingt.

Noa… — qu’il soufflait avant de laisser un lourd soupire s’échapper de ses lèvres jusqu’ici scellées. Ouais… Je ne suis pas le mec le plus social qu’il soit.. —commençait-il dans un haussement d’épaules avant de poursuivre, tout en soutenant son regard. L’art de la conversation, et toutes ces conneries c’est pas vraiment mon truc… Donc non, ce n’est pas désagréable de te croiser… Au contraire… —un nouveau demi sourire? Mais je n’ai juste rien… à te dire..? T’as quelque chose à me dire toi? Ou a me proposer peut être…? Ne le prend pas mal, mais si tu cherches quelqu’un avec qui discuter, de tout, de rien, de la pluie et du beau temps inexistant à Windmont autour d’un verre… Je ne suis pas le candidat idéal. — il entrouvrait les bras comme pour allier le geste à la parole, avant d’hausser les épaules à nouveau, le regarde presque désolé à présent. Première fois qu’il l’ouvrait autant, répondant à quasiment chaque point évoqué par la jeune femme quelques secondes plus tôt. Il parlait peu, c’était un fait, il n’écoutait pas moins pour autant.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Dovgan

messages : 115
name : maryne (all souls)
face + © : ana de armas @labxnairs (av)
multinicks : gabriela, jace, jean jodie, katarina & riley

♡ status : single and not ready to mingle
work : receptionnist at the majestic
activities : screwing around, being sally's pain in the ass
home : sally's house on bridgewater way
points : 442
image : Murdered my ego TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : sally, kate, slevin (raf)

Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Murdered my ego · Jeu 23 Déc - 12:28

MURDERED MY EGO


@Koa Thompson — august, 17 (2021)

On ne se débarrassait pas de Noa comme ça. Elle était bornée et ne comptait pas Koa se volatiliser comme ça. Elle ne le croisait déjà pas très souvent alors maintenant qu'il venait de se heurter l'un à l'autre -littéralement- elle n'allait pas le regarder prendre la tangente sans lutter un peu. Seulement elle remarque bien vite à sa tête qu'il n'est pas d'humeur à supporter ses conneries ou le plus simple bavardage. Ou supporter son bavardage peut-être, lui répondre, un peu moins. Pourtant, elle ne désespère pas et fait fi de ce léger côté désagréable et ours mal léché qu'il peut avoir lorsqu'il s'y met. Ce n'était certainement pas le trait de caractère qui lui avait sauté aux yeux lors de leur première rencontre. Il avait été plus fun. Moins... strict. Moins coincé peut-être. Depuis, elle avait juste l'impression qu'elle devait lui enlever le balais qu'il avait de coincer dans le cul pour qu'il sorte plus de trois mots d'affilés. Il semblait dans le contrôle pour à peu près tout, ce qui était à mille lieux de la soirée qu'ils avaient passé.
Une nouvelle fois, il manque de lui rentrer dedans en voulant partir. Il se reprend, s'appuie un instant avant de soupirer son prénom. « no shit... » qu'elle commente avec un léger sourire. Et malgré ce qu'il lui dit et son peu d'envie de faire la conversation, il lache quand même que ce n'est pas désagréable de la croiser. Finalement. noa n'était pourtant pas le genre de personne à parler de la pluie et du beau temps -sauf si elle avait une idée bien particulière derrière la tête et qu'elle devait passer par ce genre de convenances à la con pour y parvenir. Mais pas avec Koa. Elle avait juste envie de percer le mystère ? Comprendre la différence entre cette soirée torride et celui qu'elle croisait désormais. Ça la titillait, elle était bien forcée de l'admettre. « on t'a déjà que tu réfléchissais trop ? » soupire-t-elle en levant les yeux au ciel, mais impressionnée qu'il ait autant déblatéré. « mais je suis ravie de constater que tu sais finalement parler » se moque-t-elle en gentiment avec une moue tout aussi moqueuse. « je cherche pas quelqu'un à qui parler de la pluie et du beau temps. Seulement quelqu'un à emmerder » ajoute-t-elle avec un large sourire, amusée. « disons.... un verre pour que je perce le grand mystère de ce Koa si renfrogné ? Et puis ça va te détendre » une question qui laissait tout de même sous-entendre une très faible marche de manœuvre. « Mais on passe chez toi avant. Que tu déposes ce qu'il te reste de tes courses et que tu prennes une douche. Me remercie pas » dit-elle en riant en voyant la tête qu'il fait. Finalement, elle ne lui laissait pas trop le choix, et puis, elle l'attendrait bien sagement pendant qu'il se douche.

_________________


--- i've got a fever
Hand on my forehead, kiss my neck
And when you touch me, baby, I turn red. I've got a fever, so can you check?
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Murdered my ego Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Murdered my ego ·
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Bridgewater Way :: greywin's shop-
Sauter vers: