hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

 If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time

F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest :: camp tomahawk lake

i can see the fire through your eyes
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Edwards

messages : 2032
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©all souls
multinicks : jules,, evelyn, wayne

age (birth) : 23 ans (12/08)
♡ status : falling in love with her (jo)
work : firefighter
activities : clubs, sport
home : bridgewater way
points : 3141
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Pjeg

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo (fr)

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Mer 18 Aoû - 16:02
jeudi 19 août
feat @Koa Thompson



Hors de question de rester cloîtrer dans les quatre murs de ta baraque plus longtemps avec la température extérieure. Jodie n’étant pas dispo pour une balade en mer avec toi, t’as proposé à ton bon vieux coloc’ une sortie en canoë. Et heureusement pour toi, il semblait plutôt emballé. C’est chouette car mine de rien, on peut dire que tu l’as malencontreusement un peu délaissé ces derniers temps. Tu t’es offert des vacances à la montagne avec ta chérie et puis sinon, t’as été pas mal occupé cet été avec les feux de forets de Windmont Bay à surveiller. Bien entendu, vous vous voyez au quotidien puisque vous vivez sous le même toit mais finalement, cela fait un moment que vous n’avez pas prit le temps de réellement discuter. Et t’es force est d’avouer que ça te manque un peu. Cette balade à deux sera l’occasion de remédier à tout ça. Une fois arrivés au camp et avoir payé la personne s’occupant de cette activité, tu récupères avec l’aide de Koa le kayak qui vous permettra de vous balader dans le lac. Tu places dedans le tonneau contenant vos affaires personnelles et de quoi vous désaltérer puis enfiles autour de ton torse dénudé un gilet de sauvetage au cas où tu tomberais. C’est obligatoire. – On aurait presque pu prendre des cannes à pêche. – Tu suggères tardivement alors que vous portez votre bolide au bord du lac. – Elle est fraîche, ça fait du bien. – Tu reprends la parole une fois les pieds à l’eau. Tu te mouilles jusqu’au nombril en tirant le plastique le plus loin possible et avant de t’arrêter net. – Vas-y monte en premier. – C’est lui qui tient vos deux rames en attendant. Elles vous seront précieuses. Tu fais marche arrière pour grimper à ton tour sur votre bateau. – T’es prêt ? J’arriiiiive. – Tu essayes bien évidemment de ne pas vous faire chavirer et t’y parviens sans trop de difficulté. Ce n’est pas la première fois que tu fais du canoë. Loin de là. Mais c’est ta première avec Koa. Et vous êtes deux gros gabarits. – Tu sais où sont mes lunettes de soleil ? – Question bête. Elles sont sur ta tête. Ou plutôt elles tiennent sur ta casquette.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson

messages : 201
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 751
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Lun 23 Aoû - 11:19
Solitaire il l’était. De naissance même. Par déterminisme presque à en juger l’éducation qu’il avait reçu. Et quand bien même il ne l’aurait été, l’armée aurait prit en charge la mise à jour. Le retour à la vie sociale, à la vie normale en somme, était un défi pour beaucoup de militaires, notamment ceux avec le moins de bouteille. Koa avait rejoint les rangs très sélectifs des pilotes de chasse de l’armée de l’air à peu près cinq ans en arrière. Aux yeux des bleus il était un ancien, notamment de par son grade —respectable pour pour un pré-trentenaire; tandis que les hauts gradés le considéraient comme un (leur) poulain. Son engagement et son implication étaient exemplaires. En cinq longues années il ne s’était permis une seule permission digne de ce nom, ne se sentant réellement chez lui nulle part. Mais éventuellement, sur décision médiale prise par l’équipe psychologique, on lui imposa cette année complète de pause. Il en allait de son bien être, personne ne souhaitait avoir sur la conscience un burn out supplémentaire, encore moins s’il s’agissait d’un élément aussi prometteur que le Capt Koa Thompson.
Après un entretien avec ses supérieurs qui l’avait mit dans un état de stress des semaines durant, Koa avait l’étrange pressentiment que son ascension —aussi fulgurante soit-elle — ne faisait que commencer, pour des raisons qu’il n’arrivait à identifier. En dehors de son investissement hors norme bien sur. Un sujet qui se révélait difficile à aborder avec des personnes extérieures à son monde, sachant que le seul individu auquel il aurait pu se référer était son paternel. Possibilité qui avait vite était écartée.

Autant dire que ces dernières semaines il avait été off. Le retour du loup solitaire. La carapace s’était presque reconstruite de toutes pièces alors qu’il avait recommencer à s’imposer une routine d’une rigidité soldatesque. Comparable à un fantôme au sein de la coloc, le timing avait été le bon, car Aaron n’avait pas eu beaucoup de temps à lui consacrer entre ses devoirs de pompiers et sa relation florissante avec la rouquine. Ainsi Koa n’avait pas eu l’impression de faillir à ses obligations amicales. Il accepta donc avec plaisir la proposition du blond, cette petite sortie entre colocs ne pourrait lui faire que du bien. Egoïstement peut-être il avait besoin de sa dose d’Edwards. Même s’il n’était à même de l’avouer à quiconque, de lui même à l’intéressé — sauf cas de force majeur extrême— le cadet de la fratrie Edwards lui apportait une certaine balance. Sa bonne humeur quotidienne et sa connerie était communicative. Alors pour un individu élevé à la baguette et marchant au pas comme Koa, c’était particulièrement rafraîchissant.

Canoë it was then.
Déjà même sur la route les menant à Camp Tomahawk on pouvait prédire que l’excursion s’annonçait mythique. Aaron —being is true self, déblatérant déjà connerie sur connerie comme s’il avait un quota à honorer. Koa — sarcastique, rétorquant par piques teintées d’humour noir dans un agacement entièrement feint. Après s’être équipés, les deux compères prenaient la direction du lac.
Oh non… J’ai déjà un quota de patience très limité pour ce genre d’activité, alors pêcher avec toi… —rires. Merci non merci mec, tu me ferais péter les plombs !
Le pilote se glissait tant bien que mal dans le canoë, un air pas réellement serein prit possession  son faciès quand son coloc y prit place à son tour. Bien qu’on leur ai attribué le plus grand kayak en stock, Koa avait des doutes quand à la vision de leurs deux paires de jambes visiblement trop longues pour être étendues comme prévu.
Il se retournait à la question du blond dans un mouvement qui fit tanguer l’embarcation bien que l’action ne soit pas particulièrement brusque en elle même. Ok ça promet… pensait Thompson en marquant un temps d’arrêt pour que la barque se stabilise avant de s’adressait à son coéquipier.
Vraiment Edwards…? —le sourcil droit arqué de consternation, il avait bientôt un petit sourire amusé, alors qu’il pointait sa propre tête d’un geste de la main, comme pour inviter le jeune homme à l’imiter. Sur ta tête Shwarzy… —ajoutait-il en se retournant dans un petit rire moqueur, petit tacle gratuit sur le gabarit de son coloc, clairement trop large d’épaules pour fiter dans un gilet de sauvetage sans être complètement ridicule.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
i can see the fire through your eyes
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Edwards

messages : 2032
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©all souls
multinicks : jules,, evelyn, wayne

age (birth) : 23 ans (12/08)
♡ status : falling in love with her (jo)
work : firefighter
activities : clubs, sport
home : bridgewater way
points : 3141
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Pjeg

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo (fr)

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Jeu 2 Sep - 23:21
@Koa Thompson

Cette sortie avec Koa vous fera le plus grand bien à lui comme à toi. Ces temps-ci tu ressens le besoin de communier à nouveau avec la nature. T’as un peu trop délaissé certains passe-temps au profit d’autres. Quant à lui, tu trouves que son teint est encore plus pale que d’origine. Il est grand temps de le faire sortir de sa bulle et de son confort. Une balade en kayak vous fera le plus grand bien, à deux grands sportifs, vous risquez d’avancer bien vite. Bon, déjà, faudrait commencer par mettre votre navire à l’eau. Toute une aventure. – Mais genre ! Je suis sage comme une carpe ! – Ou plutôt comme une image. Mais pas muet comme une carpe en tout cas. Il est vrai que tu risquerais de faire fuir les poissons à force de trop parler. Faut être patient pour pêcher et encore plus avec toi. Faire seulement du kayak, c’est très bien finalement. Et Koa l’a bien compris. – Oui bon ça va.. au lieu de te moquer, tu pourrais ramer Jackie Chan. – Tu lui rends la pareille quant au surnom. Sauf que toi, c’est légèrement un peu plus raciste. Mais tu sais qu’il aura la faculté à prendre cette appellation à la légère. Et puis, c’est plutôt un compliment. Le maître des arts martiaux japonais. Sauf qu’il manie pas aussi bien la rame qu’il tient dans ses mains. Quel amateur ! – Allez du nerf camarade ! On va pas se laisser dépasser par un pédalo ! – Tu pagaies autant que tu peux depuis que vous êtes à l’eau et que t’as remis les lunettes de soleil sur tes yeux. Mais t’as l’impression de te retrouver avec un papy devant. Bon, d’accord, rien ne presse, tu vas peut-être un peu trop vite. Mais en même temps, tu vois le pédalo se rapprocher et tu ne voudrais pas qu’il y ait collision. – Ça va mec ? Je te sens un peu éteins en ce moment. – Tu demandes au bout d’un moment après plusieurs minutes de silence à profiter de la nature tout en pagayant plus calmement une fois le pédalo complètement largué grâce à la force de vos gros muscles. – Je sais que ça a pas été une année facile pour toi avec cette fusillade puis ton boulot... – Tu rajoutes ensuite comme pour essayer de le mettre un peu plus en confiance et qu’il se livre à toi alors que vous êtes franchement perdu au beau milieu d’un lac.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson

messages : 201
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 751
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Dim 26 Sep - 22:59
Un sourire gagnait peu à peu ses lèvres alors qu’il écoutait son coloc s’agiter dans son dos, déblatérant des conneries sans une quelconque once de tact. Il éclatait de rire.

Enfoiré… —il secouait doucement la tête, sans prendre la peine de se retourner, un sourire encore audible dans la voix. C’est tellement border… Sois pas surpris si tu te retrouve a renter à la nage, blondie.

Remarque délibérément raciste en effet, mais Koa ne lui en tenait pas rigueur, sachant pertinemment qu’elle n’était pas mal intentionnée. C’était facile — bas…— et drôle. C’était Aaron. La signature du maître. En sa compagnie Koa avait parfois l’impression de retomber en enfance, tellement ils étaient cons ensemble. D’un point de vue extérieur le binôme qu’ils formaient devait être exténuant. Thompson le savait très bien, lui même était épuisé de leur propre dynamique. Comme à cet instant précis ou sans même savoir pourquoi il suivait Aaron dans une entreprise on ne peut plus puérile. Le blond s’étant mit en tête de dépasser le pédalo, les deux compères mirent les bouchées doubles, pagayant avec énergie pour semer un pédalo familiale. L’égo? La connerie? Probablement un peu des deux.
Un nouveau silence accueillait l’interrogation du blond. Bien que la majorité de leurs échanges ne soient pas vraiment sérieux, il leur arrivait parfois de l’être. Chacun tenant authentiquement à l’autre, s’il fallait foutre les deux pieds dans le plat pour le bien de l’autre parti, alors… Et c’est ce qu’Aaron faisait à cet instant précis.

Ouais… Nan ça va !Utile comme réponse ça… Et complètement faux de surcroît. Il ajoutait après s’être éclaircit la gorge, ayant conscience que le blond n’allait pas le laisser s’en sortir comme ça. Ça fait juste… Beaucoup je pense. Je n’ai pas des journées très actives depuis que je suis revenu sur Windmont mais… Ça n’en reste pas moins intense… C’est… Bizarre? — il penchait légèrement la tête sur le côté comme s’il (se) posait réellement la question, avant de frotter l’arrière de sa nuque de sa main libre, ne prenant toujours pas la peine de se retourner vers son interlocuteur. Dans le sens… Fin tu sais ce que je veux dire, t’es pompier donc… T’es habitué à bien « pire » au quotidien, comme moi quand je suis sur le terrain… Fin la haut. Ça demande tellement plus… Mais là c’est juste drainant… mentalement. C’est même pas la fusillade, en soit, ça ne m’a pas empêché de dormir le soir même… Fin si j’avais un peu mal au bras ! —il rit doucement, se retournant de moitié vers le pompier. Mais il en faut plus pour me traumatiser maintenant tu vois ce que je veux dire… —présupposait-il en marquant une pause, contemplant l’étendue d’eau les entourant. En effet il lui en fallait plus. Il avait déjà tant encaissé, trop peut être même… Et dernièrement tout refaisait surface. J’ai hâte de reprendre pour être honnête, je réfléchis trop quand je ne suis pas actif… —concluait-il, comme s’il en avait déjà assez dit sans pour autant être entré dans le vif du sujet.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
i can see the fire through your eyes
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Edwards

messages : 2032
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©all souls
multinicks : jules,, evelyn, wayne

age (birth) : 23 ans (12/08)
♡ status : falling in love with her (jo)
work : firefighter
activities : clubs, sport
home : bridgewater way
points : 3141
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Pjeg

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo (fr)

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Lun 4 Oct - 22:40
@Koa Thompson

Tu profites pleinement de ce moment privilégié avec Koa, loin de tout, perdus sur un kayak en plein lac. Vous vivez ensemble et pourtant t’as l’impression de t’en être un brin éloigné ces derniers temps. Cet instant de complicité et de rigolade en toute simplicité te fait énormément de bien. Faut dire que tu n’as plus tellement d’amis à Windmont Bay en dehors de ton cercle professionnel. Ils ont tous fini par partir à Portland ou dans d’autres grandes villes. Comme tes grands frères. Autrefois tes piliers. A présent, ton soutien c’est ce grand cadet qui se trouve avec toi. Un frère de cœur. Un ami. Un coloc. Quelqu’un à qui tu peux tout dire, sans filtre ou bien envers qui tu peux te confier. Et la réciproque est aussi vrai. Tu espères qu’il le sait. T’as l’impression qu’il s’est quelque peu renfermé. Et autant dire que t’as bien envie de profiter de ce moment en toute intimé pour le faire parler. – Ça va ? – Tu répètes, dubitatif, avec ta petite voix lorsqu’il rétorque sobrement que tout va bien. Sérieusement ?! Ton air blasé est assez évocateur. Il ne pourra pas t’embobiner. Pas toi. C’est clairement le bon moment pour qu’il se livre. Et heureusement, c’est ce qu’il finit par faire. Mais on ne peut pas dire que tu en es pour autant soulagé. – Ouais c’est bizarre. – Tu réponds, pas tellement sûr de savoir où il veut en venir par là. T’es quelqu’un qui n’arrête jamais de bouger. On te retrouve toujours à droite à gauche. Donc l’inactivité, tu ne connais pas tellement. Il te prends en exemple pour essayer de t’expliquer sa situation actuelle ou plutôt son état d’esprit. Tout est assez flou. Faut dire que sa réponse est brouillon. Il n’est pas toujours des plus doué pour se faire comprendre. – Un peu mal ? Tu pleurais comme une fillette ! – Tu précises plus pour le taquiner qu’autre chose quant à sa blessure suite à la fusillade. Il avait très mal mais il ne s’en plaignait pas plus que ça en réalité. Mais cela n’a pas d’importance. Ce n’est pas tant le sujet. – Mec, t’es un Roch, un iceberg, un putain de titan ! – Tu commences à dire comme pour tenter de le rassurer et de confirmer ses dires, tout en tapotant sur son épaule, après avoir déposé ta pagaie. – Je suis sûr que si tu te retrouvais face à un lion un jour, tu le ferais fuir ! – Bon, d’accord, peut-être pas. Il y a de fortes chances pour qu’il se fasse bouffer. Mais ce que tu veux dire par là c’est que c’est un homme fort et que rien ne peut véritablement l’arrêter. Pas même un arrêt de travail. Il ne faut pas que ça l’atteigne psychologiquement. – Tu m’étonnes ! Prends rendez-vous avec tes supérieurs. Dis-leur que tu te sens prêt à reprendre. – Les voilà tes conseils. Tu ne sais pas s’ils auront un réel impact mais qui ne tente rien n’a rien. Peut-être qu’il peut mettre lui-même fin à tout ça. Il en va de sa santé mentale. Tout comme toi, il n’arrive pas à ne rien faire de ses journées. Et là, c’est le moment de bosser. – Euh.. c’était quoi ce bruit ? – Un soudain plouf qui vous ramène subitement à la réalité. Tu te rends compte que la pagaie que t’avais déposé en équilibre sur la barque a basculé du mauvais côté. Et merde. – Ok, je suis un boulet. Bouge pas, je vais essayer de rattraper la.. – Tu pousses bon nombre d’onomatopées tandis que tu tentes de récupérer en vain l’objet. Finalement, peut-être qu’un peu d’aide sera la bienvenue. Mais ne serait-ce pas trop risqué de vous y mettre à deux ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson

messages : 201
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 751
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Dim 17 Oct - 15:29
C’était déjà beaucoup. Lui demander de s’ouvrir plus n’aurait presque pas été réaliste. Il ne pouvait faire plus. Ce qu’Aaron savait pertinemment. Raison pour laquelle il ne persévérait pas d’avantage. Koa était déjà suffisamment introverti pour qu’il ne se mure volontairement dans un silence invétéré. Avant même qu’ils ne décident de vivre sous le même toit, le cadet Edwards avait déjà eu un aperçu du fonctionnement du brun, plus jeune déjà quand il traînait avec son frère. Il n’avait pas vraiment changé depuis. Il n’aimait pas parler de lui, ni de la pluie et du beau temps. Parce qu’il avait grandit comme ça. Si ce n’est pas pertinent, autant la fermer. Ce qui rendait ses relations pour le moins compliquées, raison pour laquelle elles étaient rares, car peu étaient pérennes. Aaron et lui n’avait rien à voir quand à la perception des relations, mais pourtant ça fonctionnait.
Il avait un petit sourire en écoutant le pep talk auquel s’adonnait le blond derrière lui. Un petit rire lui échappait face à l’incapacité de son coloc de rester réaliste dans ses propos. Extrapoler, encore et toujours. Mais il finissait par hocher la tête, acquiesçant silencieusement, il lui fallait reprendre une activité, presque d’urgence. Sa réflexion prit fin à l’entente du fameux bruit d’eau.

T’es un boulet. —affirmait-il avec dépit tout en secouant doucement la tête, se retournant bientôt de moitié pour prendre connaissance de la situation, intrigué par les bruits grognés par son binôme. Un retour un peu trop… Vif? Manquant de faire chavirer l’embarcation une première fois. Wow ! Ok… Attend. On va se rapprocher, arrêtes de te pencher… —il saisissait sa pagaie, tentant une manoeuvre en douceur pour se rapprocher de celle du blond flottant quelques mètres plus loin sur la droite. — Ok… On y est presque ! —soufflait-il, sourcils froncés, concentrés sur chacun de ses mouvements, tentant de le pas créer de vagues qui éloignerait plus encore la rame. Mais alors que la distance se réduisait à vue d’oeil, le blond se penchait à nouveau par dessus bord pensant pouvoir atteindre la pagaie à bout de bras. Ce qui était techniquement possible mais c’était sans compter sur le facteur poids.

Non Aaron att…
Trop tard. Splash fatal. Retournement de l’embarcation.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
i can see the fire through your eyes
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Edwards

messages : 2032
name : vodka paradise
face + © : alex ludwig - ©all souls
multinicks : jules,, evelyn, wayne

age (birth) : 23 ans (12/08)
♡ status : falling in love with her (jo)
work : firefighter
activities : clubs, sport
home : bridgewater way
points : 3141
image : If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Pjeg

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo (fr)

If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time · Lun 8 Nov - 21:44
@Koa Thompson

Les temps sont durs pour ton coloc. Tu tentes par tous les moyens de lui redonner le sourire et confiance en lui. Tu crois en ses capacités et tu n'aimes pas spécialement le voir dépérir sur ton canapé. Ce n’est pas lui. Il faut qu’il s’active et reprenne les choses en main. T’essaye de le lui faire comprendre comme tu peux. Puis au bout d’un moment tu lui conseilles carrément d’aller réclamer à ses supérieurs de reprendre le boulot. Tu ne sais pas tellement si c’est la meilleure des choses à faire mais après tout il n’a rien à perdre. Qui ne tente rien n’a rien. Et cette phrase s’applique aussi à la situation présente. T’essaye comme tu peux de récupérer la pagaie qui vient de tomber à l’eau faute d’inattention.  – Yes, c’est bon je la touche presque là.. ça va le faire ! – Tu ne te rends pas vraiment compte que ton corps est quasiment hors de la barque et que t’es à deux doigts de te retrouver à l’eau. Mais pire que ça, tu en as oublié le facteur poids qui fini par vous faire chavirer tous les deux. Oups. On ne peut pas dire que c’était prévu. Koa a essayé de te prévenir mais c’était trop tard. L’embarcation s’est retournée en deux-en-trois mouvements. Ton premier réflexe est de récupérer tes lunettes de soleil qui étaient déjà entrain de couler. Pour le reste des affaires, pas de panique, elles se trouvent dans le bidon en plastique. Du moins, en principe. Sauf si le pilote de ligne a conservé son téléphone dans sa poche. Si tel est le cas, tu espères qu’il est waterproof sinon tu vas passer un sale quart d’heures. – Je pensais pas qu’elle serait aussi fraîche. – Tu déclares, l’air de rien en espérant qu’il ne t’en veuille pas trop pour cette chute malencontreuse. Tu essayes alors de retourner la barque mais c’est bien trop compliqué vu la profondeur de l’eau. Du coup, il faudra la tirer jusqu’au bord le plus près. Un peu d’exercice en somme. Il faudra en plus de ça, ramener les deux pagaies et le bidon. Un jeu d’enfant. T’as le réflexe de poser les deux rames au-dessus de la barque. Cela sera déjà ça en moins. – Bon bah on a plus qu’à rentrer à la nage. – Vous êtes un peu loin du point de départ. Mais si vous arrivez à accoster quelque part, remettre l'embarcation dans le bon sens et faire demi-tour, ça serait parfait. A moins qu’il préfère que vous rentriez à pied en portant votre bolide à bout de bras mais cela ne te paraît pas forcément être l’option la plus rapide et la plus pratique. Surtout après l’effort que vous êtes entrain de faire actuellement en nageant et tirant la barque pour la ramener à terre. – Promis, la prochaine fois on se fait une sortie ciné. Ça sera moins risqué. – Quoi que, tu serais capable avec ta maladresse légendaire de renverser les pop-corns partout.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: If you're feeling like you need a little bit of company, you met me at the perfect time ·
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest :: camp tomahawk lake-
Sauter vers: