sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

 I could've showed you all the scars at the start

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : I could've showed you all the scars at the start E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : I could've showed you all the scars at the start 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· I could've showed you all the scars at the start · Mar 24 Aoû - 19:22
Son rêve d'une vie paisible était en train de s'écrouler. Dernièrement, Sally avait accumulé des erreurs et des choix douteux. Cela avait commencé avec Noa et leur dispute, puis Theo et il y avait aussi le couple Luna/Dewey qu'elle espérait former... Les choses commençaient à se compliquer et Sally était en train de perdre pied. Et puis il y avait ce sentiment de grande solitude qui commençait à l'envahir, et cette colère qu'elle avait du mal à contrôler. Quelque chose n'allait plus chez elle, et il n'y avait qu'une seule personne vers qui se tourner dans ces cas-là: Jinho.
La compagnie de son ex-petit ami pouvait accomplit des miracles sur la jeune femme et c'est après avoir échangé quelques sms, en lui demandant sa permission, qu'elle se rendit chez lui. Elle avait embarqué deux cupcakes, comme elle lui avait promis, et sentit le stress monter alors qu'elle était devant sa porte. Elle vérifia son haleine puis arrangea ses cheveux et lorsqu'elle jugea son apparence assez bonne alors Sally frappa à la porte. Elle n'attendit pas une seule seconde avant d'entrer, déposant un baiser sur la joue de Jinho « Tu sens bon... » fit-elle, toute souriante. Sally était consciente du comportement un peu ambigu qu'elle avait avec lui, que ce n'était pas comme ça qu'elle devrait être avec son ex, mais elle avait du mal à tourner la page avec Jin. Il lui manquait. « Cupcakes. Tu peux manger les deux, j'ai... pas très faim. » qu'elle dit, en posant la main sur son estomac, visiblement nerveuse. « Est-ce qu'on peut parler? » son ton devint plus sérieux, ce qu'elle réalisa et ne voulant pas alarmer le jeune homme, Sally ajouta: « Y'a rien de grave, mais, j'avais envie de te parler... Si t'as le temps, évidemment. » Elle espérait qu'il avait le temps, ou que son pote Vince ne débarque pas alors qu'elle allait se confier à lui. Pourtant, une part d'elle avait envie d'être interrompue, afin de ne pas avoir cette discussion.


@Jinho Bae

_________________
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae

messages : 1460
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & tumblr.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley.

age (birth) : 35. (05/06)
♡ status : célibataire naïf.
work : agent de location de voitures de luxe.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 2505
image : I could've showed you all the scars at the start 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start · Jeu 26 Aoû - 22:07
Lorsque Sally avait soumis l’hypothèse de lui rendre visite aujourd’hui, Jinho n’avait pas hésité un seul instant à donner son accord, prétextant n’avoir rien de particulier à faire à la maison alors qu’il avait un programme chargé et des délais à respecter. Il s’était engagé à retaper la carrosserie abîmée d’un client avant la fin de la semaine, par conséquent la moindre distraction sur son temps libre pouvait représenter un obstacle à cet objectif qu’il s’était fixé. Hélas, il était ainsi fait, incapable de refuser quoi que ce soit à ses proches et toujours disposé à rendre service. Même s’il ignorait encore la raison de sa venue chez lui, il s’imaginait que la jeune femme avait besoin de quelque chose ou une aide extérieure pour accomplir une tâche quelconque. Habitué à passer au second plan, il ne se formalisait désormais plus pour ce genre de détails et laissait les autres l’utiliser en quelque sorte. Peu de temps après leurs échanges, la blondinette pointa le bout de son nez. Il n’eut même pas le temps d’arriver jusqu’à la porte que celle-ci s’ouvrit à la volée, dévoilant son ex compagne juste derrière. Elle connaissait sa maison, depuis qu’ils se côtoyaient elle avait eu l’occasion de venir un nombre incalculable de fois. Peut-être se considérait-elle en partie chez elle ? Cela serait fortement étonnant car ils avaient rompu depuis un an et demi. « Hey... » souffla-t-il d’une petite voix, à la suite de son baiser sur la joue. « Merci, » ajouta-t-il avec gêne en lui effleurant l'avant-bras. Il se sentit subitement bête car il avait effectivement remis une petite dose de parfum cinq minutes plus tôt. Il était ridicule. Fort heureusement, elle changea de sujet d’elle-même tandis qu’elle lui remettait les cupcakes qu’elle avait apportés. « Qu’est-ce qui se passe ? » demanda-t-il, visiblement inquiet. « On peut parler, oui, bien sûr… Viens, reste pas là, » dit-il en glissant sa main libre dans celle de Sally pour l’entraîner dans la pièce à vivre. « J’ai toujours le temps pour toi, » souffla-t-il ensuite en désignant le canapé pour l’inviter à s’y asseoir. « Tu veux boire quelque chose ? J’ai essayé de reproduire ta limonade maison ce matin, je ne sais pas trop ce que ça vaut mais tu veux goûter ? » Il ne connaissait pas encore le sujet qu’elle voulait aborder avec lui et ne pouvait s’empêcher de ressentir une légère appréhension.

_________________

-- I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : I could've showed you all the scars at the start E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : I could've showed you all the scars at the start 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start · Mar 31 Aoû - 19:44
Jin était le genre de petit-ami que l'on gardait et, éventuellement, avec lequel on finissait mariée avec un ou deux gosses. Mais Sally l'avait laissé filé et elle n'avait clairement pas envie de le voir disparaître de sa vie. Le récupérer ou non, elle n'en savait trop rien. Elle aimait être avec lui, continuait de le toucher comme s'il était encore à elle mais ne savait rien de ce que lui en pensait. Jinho était gentil, trop gentil et jamais elle ne l'avait vu s'énerver contre qui que ce soit et même lors de leurs - rares - disputes. Il était présent lorsqu'elle en avait besoin et avait réalisé après qu'il ait rompu avec elle, qu'il serait la personne à qui elle pouvait se permettre de se montrer comme elle était réellement. Mais pour cela, Sally devait lui dévoiler sa véritable histoire et son passé et redoutait de voir sa réaction. La jeune femme sentit son coeur s'emballer lorsqu'il glissa sa main dans la sienne afin de la laisser s'installer sur son canapé. « Merci » fit-elle doucement, gardant sa main dans celle de son ex. Sally se mit à sourire en voyant la panique sur le visage de Jinho. La proposition de boire une limonade fut la bienvenue, cela retarderait encore le moment où elle se lancerait. « Le mec qui cuisine divinement bien pense qu'il ne saurait pas faire de la limonade?  » Elle se mit à rire doucement « Je veux bien un verre, oui. Et je promets d'être totalement honnête.» Sally n'avait aucun doute, cette limonade serait infiniment meilleure que la sienne.
« Jin, tout va bien, je t'ai dit que c'était rien de grave alors arrête de paniquer  » Parce que la panique sur sa tête était en train de la faire stresser et ça ne l'aidait absolument pas. Sally se racla la gorge, cherchant les bons mots. « Je voudrais... m'ouvrir à toi, complètement. » Elle marqua une pause, pas certaine que ce soit la meilleure façon de commencer, mais c'était trop tard. « Quand on était ensemble, j'ai souvent évité de te parler de ma vie, ou de mes parents, pas vrai? C'est parce que... » Elle interrompit une nouvelle fois son récit pour retirer son gilet, ayant soudainement l'impression d'étouffer. Une vague d'émotion était en train de l'envahir et elle n'avait pas envie de ça. Pas maintenant. C'est avec difficulté que Sally se décida à terminer sa phrase, avant de changer d'avis « C'est parce que mes parents sont morts. »


@Jinho Bae

_________________
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae

messages : 1460
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & tumblr.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley.

age (birth) : 35. (05/06)
♡ status : célibataire naïf.
work : agent de location de voitures de luxe.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 2505
image : I could've showed you all the scars at the start 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start · Jeu 2 Sep - 20:07
Leurs mains étant désormais entrelacées, il caressa le dos de celle de Sally du revers du pouce avec douceur. Si elle ne souhaitait pas rompre le contact dans l’immédiat, cela lui convenait parfaitement. Il n’était pas du genre à froisser ou presser ses interlocuteurs – sauf dans de très rares occasions – et la compagnie de la jeune femme continuait de lui faire plaisir. Leur relation s’était éteinte un an et demi plus tôt, pour autant il n’éprouvait aucune rancœur envers elle, ni déception, ni colère, juste de l’affection. Même s’ils n’étaient pas parvenus à composer un avenir à deux, il ne lui en voulait d’aucune manière, sans doute étaient-ils tous les deux responsables d’une certaine façon. Peut-être n’avait-il pas su être à la hauteur des attentes de la jolie blonde ? « C’est pas n’importe quelle limonade en même temps… Il s’agit de ta recette, » lui rappela-t-il avec un large sourire. Humble, il ne prétendait jamais faire mieux que les autres, même lorsque l’évidence était flagrante et frappante. Toujours rester positif, une devise qu’il appliquait tous les jours. « Je reviens. » Il disparût moins d’une minute dans la cuisine, le temps pour lui de remplir un grand verre de limonade fraîche pour son invitée, auprès de qui il revint aussitôt. Ils purent ainsi s’installer tous les deux dans le canapé et aborder le sujet qui semblait tant lui brûler les lèvres. « Je sais que tu n’aimes pas trop parler de toi, oui... » répondit-il tandis que Sally se lançait dans ses confessions. Il respectait les envies et besoins de son ex petite amie, si elle ne désirait pas se confier ou parler de sa vie passée, il n’était pas dans sa nature de l’y pousser. Lui-même traînait derrière lui un lourd passé dont il ne parlait pratiquement jamais. Il pouvait aisément comprendre le fait d’avoir un jardin secret, il ne l’en blâmait pas. Toutefois sa révélation le laissa perplexe et songeur. Dans le cas présent, il s’agissait davantage d’un mensonge éhonté car la jeune femme lui avait assuré que ses parents étaient toujours de ce monde mais qu’ils vivaient loin d’ici. « Tes parents sont décédés ? » répéta-t-il, presque bêtement. « Je comprends pas... » dit-il en enfonçant son dos dans le dossier du canapé. « Pourquoi m’avoir dit qu’ils habitaient loin ? » Sa voix était posée, extrêmement calme, tandis qu’il la regardait dans les yeux. « Si tu me l’as caché, j’imagine qu’il y a une bonne raison derrière… Non ? Tu avais peur de me parler de quelque chose ? » Si Sally avait fait le choix volontaire de taire une partie de son histoire, il ne pouvait qu’imaginer de mauvais souvenirs autour de cet événement. « Tu peux tout me dire, tu sais. » Il guida sa main sur la cuisse de son ancienne compagne et y émit une légère pression, en guise de soutien. Il ne la jugera pas, ni elle, ni sa famille, ni personne d’autre.

_________________

-- I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : I could've showed you all the scars at the start E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : I could've showed you all the scars at the start 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start · Mar 7 Sep - 20:12
Elle se maudissait d'avoir eu cette envie de se dévoiler à son ex. Mais elle était là, face à lui, et lui avait déjà annoncé avoir quelque chose à lui dire alors Sally était obligée de se lancer. C'était comme un pansement, tout ce que la jeune femme devait faire c'était annoncer ça rapidement en espérant que ce ne soit pas aussi douloureux que ça de revivre son plus grand traumatisme. Mais, avant cela, Jinho lui proposa de boire un verre de limonade maison. « J'ai hésité à te la donner cette recette parce que c'est un peu le seul truc que je sais faire à la perfection alors si tu réussis mieux que moi j'aurais plus rien pour moi » fit-elle en faisant une moue boudeuse avant de se mettre à rire. Elle n'avait rien d’exceptionnelle sa recette, en même temps, la base avait été piquée d'une recette sur internet et pour la suite elle avait modifié le tout jusqu'à obtenir un résultat assez intéressant. Alors que son ex était parti lui servir un verre, Sally observa le salon et rien n'avait vraiment changé. Elle se remémora l'espace d'un instant les bons moments passés sur ce même canapé, à regarder des films pour finalement ne pas y prêter attention, trop occupés à s'embrasser. Sally fut interrompue par le retour du jeune homme. La blondinette lui fit un sourire, s'emparant du verre qu'elle goûta immédiatement. Sans surprise, c'était parfait et meilleur que ce qu'elle faisait. Néanmoins, elle se mit à faire une de ces têtes que faisaient les chefs dans ces émissions de cuisine avant de donner leurs verdicts. Sally pencha la tête, « hmm... intéressant. » Puis, posant le verre sur la table basse, elle posa les yeux sur le jeune homme « Pas trop sucré, pas amer... donc, t'es chiant parce que c'est excellent. »
Mais après cette délicieuse limonade, il était temps de parler de choses sérieuses et lorsque Sally lâcha cette bombe, elle réalisa à quel point tout cela devait être étrange pour lui. Jin semblait avoir une tonne de questions à lui poser et il était temps de tout lui dire. « Ils sont morts quand j'avais onze ans. Il y a eu un accident de la route, j'étais avec eux mais... Y'a que moi qui suis ressortie vivante » Des flashs de cet accident continuaient de la hanter, même vingt ans plus tard. C'était moins violent, mais c'était surtout parce que Sally avait tenté d'oublier cette partie tragique de sa vie. Elle n'arrivait même plus à regarder Jin, préférant se concentrer sur la main qu'il avait posée sur sa cuisse.
« Je sais que c'est bizarre, et je suis désolée d'avoir menti là-dessus... Mais j'ai menti à tout le monde depuis que je suis arrivée ici. » Comme si ça pouvait excuser son mensonge. Est-ce qu'il y avait une bonne raison derrière tout cela? Oui, de son point de vue c'était le cas. « Je voulais juste faire comme si ma vie était normale, tu vois? Je crois que dire qu'ils vivaient une retraite paisible ça me rendait moins triste d'une certaine façon... »Elle se passa une main sur le visage « Tu sais quoi, maintenant que je le dis à voix haute je me rends compte que je dois avoir l'air d'une tarée. Putain. »


@Jinho Bae

_________________
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae

messages : 1460
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & tumblr.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley.

age (birth) : 35. (05/06)
♡ status : célibataire naïf.
work : agent de location de voitures de luxe.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 2505
image : I could've showed you all the scars at the start 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start · Jeu 9 Sep - 9:16
« Tu dis n’importe quoi... » souffla-t-il, sourcils froncés. « Je t’interdis de te dévaloriser comme ça en plus, » ajouta-t-il d’une voix doucereuse. « Pas sous ce toit en tout cas. » Il ne s’agissait ici que d’une simple recette de limonade, lui-même avait vendu la boisson comme la dernière des merveilles, une légère exagération pour démontrer que Sally détenait un savoir qui l’intéressait. Au-delà de ce breuvage rafraîchissant, la belle possédait plus d’un talent. Par conséquent, il refusait de l’entendre dire de telles bêtises. Douée de ses dix doigts, elle savait parler à la terre, plus que lui. Elle récoltait le fruit de son dur labeur et lui profitait de ses récoltes pour cuisiner. Ils étaient complémentaires avant même d’être en compétition. Sa réaction quant à la perfection de sa limonade le fit étouffer un petit rire discret. « Okay, la prochaine fois je me tromperai dans les dosages, pour te faire plaisir… » S’il semblait plaisanter, dans le fond il restait toutefois capable d’une telle chose. Il n’aimait pas avoir la première place, il n’avait pas l’étoffe d’un leader, et préférait aider les autres à briller, quitte à s’effacer. Cette petite interlude fût de courte durée car les choses sérieuses commencèrent sitôt le verre engloutie par la blondinette. Peu habitué à aborder des sujets tragiques ou déprimants avec son ancienne compagne, Jinho mit un petit moment avant d’être pleinement à l’aise avec l’idée de cette confession soudaine. Pourquoi tout avouer aujourd’hui ? Pour quelle raison avait-elle fait le choix de se libérer de ce fardeau ? Après tout ils n’étaient plus en couple depuis longtemps, ils n’avaient pas de comptes à se rendre. « Je suis désolé, Sally… Pour tout ce que tu as dû traverser. » Il était en capacité de compatir, lui qui avait également connu un traumatisme lié à son enfance, quelques années en arrière. Devait-il saisir cette occasion pour se confier à son tour ? Il ne souhaitait pas tirer la couverture sur lui, cet instant appartenait à la jeune femme et parler de lui ne la ferait sans doute pas se sentir mieux. « Je vois tout à fait ce que tu veux dire, oui. » Cette méthode, il l’avait lui-même appliqué en arrivant dans l’Oregon. C’était toute une vie qu’il avait laissé derrière lui à New York, des proches, des blessures, des études de médecine. Il avait l’impression d’être une personne totalement différente aujourd’hui. « Tu n’es pas tarée, » murmura-t-il en lui caressant la cuisse. « Et je ne t’en veux pas d’avoir menti. Tu avais clairement tes raisons et je respecte ça. » Son histoire, sa douleur, il pouvait les ressentir et il n’était personne pour la juger. Jinho ne faisait pas partie de ces individus sanguins dont l’égoïsme régissait la moindre réaction et qui ramenaient tout à eux alors même que la situation ne les concernait pas. « Est-ce que tu as encore de la famille proche ? Des oncles, des tantes, des cousins, ou même des grands-parents ? Quelqu’un qui puisse faire vivre leur mémoire d’une certaine manière ? » demanda-t-il en levant sa main pour glisser le revers de celle-ci le long de sa joue. Elle lui avait présentée Noa comme une très bonne amie, mais il n’était pas certain d’avoir déjà entendu parler d’un quelconque membre de sa famille, hormis ses supposés parents en retraite.

_________________

-- I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Sally Henley

messages : 610
name : phyla
face + © : e.olsen + avatar : romane (gif: lonelywolfgifs)
multinicks : - joseph - hunter - edison - cecilia - eugene

age (birth) : 32 years old (23.01)
♡ status : single
work : part time waitress at marceline's
activities : taking care of her garden, cuddling with her pets, riding her bike, making sure her sister is not in trouble
home : cute little house on bridgewater way
points : 1457
moodboard : I could've showed you all the scars at the start E677d0be3f0a00e337aed39beba30cae96a75da4
image : I could've showed you all the scars at the start 17574cf5c6c03c1fe39394c42a623aa2cc9514b3

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Noa, Theo, Evelyn, Jinho, Luna

I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start · Lun 20 Sep - 20:27
Sally ne cherchait pas à être complimentée en permanence. Bien sûr, comme tout le monde, elle appréciait d'en recevoir mais ce n'était pas si important pour elle, la jeune femme étant consciente de ses forces et faiblesses. Dans le domaine de la cuisine, elle savait qu'elle était moyenne: ce qu'elle faisait n'était pas forcément raté, mais ce n'était pas exceptionnel non plus. « Mais c'est la vérité! » fit-elle en se mettant à rire « J'ai beau essayer, l'art de la cuisine semble m'échapper totalement... alors que toi, t'as clairement un don pour ça. » D'ailleurs, Sally pensait souvent aux plats qu'il lui préparait lorsqu'ils étaient ensembles, surtout lorsqu'elle avalait un plat surgelé plus que moyen. Penser aux plats de Jinho la faisait saliver, mais elle n'avait pas le droit d'aller lui demander de lui préparer à manger parce qu'elle savait qu'il le ferait sans hésiter. « Non, surtout pas! » elle s'empressa de poser la main sur son épaule, comme si Jin allait réellement se mettre à saboter sa limonade pour lui faire plaisir.
Comment était-elle censée se sentir après avoir partagé son plus lourd secret? Soulagée? Dévastée? Elle n'en savait rien. En réalité, Sally ne savait pas trop comment elle se sentait à cet instant précis, et elle était plus anxieuse de voir la réaction de Jinho, en espérant qu'il ne lui en veuille pas trop. « Hmmm... » Sally se mit à réfléchir un instant, les souvenirs de cette époque, elle avait tenté de les supprimer de sa mémoire et, là, elle était en train de rouvrir sa vieille boîte pleine de traumatismes qu'elle avait rangé dans un coin de sa tête. « Non, j'avais personne. Pas que je sache. On m'a envoyé en foyer... C'est là que j'ai rencontré Noa. On en a bavé ensemble, à cette époque. » Elle eu envie de se jeter sur le jeune homme, qu'il la serre contre lui mais ne voulait pas abuser de sa gentillesse (encore une fois). Sentir le contact de sa main sur sa joue était plus que suffisant, elle pouvait s'en contenter.  « C'était il y a vingt ans... J'ai plus le droit d'être triste, pas vrai? Je veux dire, je devrais m'en remettre. » Elle se mordilla la lèvre, essayant de ne pas succomber à son envie de pleurer. Elle jeta un coup d'oeil au verre de limonade, encore bien rempli, et décida de le boire cul-sec. Mais malgré ça, la blondinette ne se sentait pas mieux pour autant. « Mais je vais bien! » fit-elle en s'efforçant de sourire « Donc, hum, je vais peut-être partir parce que t'as sûrement des choses à faire... » Elle se leva du canapé, puis tourna le dos à son ex lorsqu'elle sentit des larmes couler. Sally prit une grande inspiration, essayant de reprendre le contrôle mais c'était trop tard.


@Jinho Bae

_________________
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



I could've showed you all the scars at the start Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I could've showed you all the scars at the start ·
 
I could've showed you all the scars at the start
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue-
Sauter vers: