sombre

hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Grosses remises sur le calendrier de l’Avent 2021 FUNKO Dragon Ball ...
43.99 € 69.91 €
Voir le deal

 I wanna be wild and young.

F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Keily

messages : 923
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © corpsie & pinterest.
multinicks : marley, jinho, efrem, basil.

age (birth) : 17 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : junior year.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.
points : 2491
image : I wanna be wild and young. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie.

I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· I wanna be wild and young. · Mar 31 Aoû - 0:18

If you wanna judge me then
Go and load the gun
I've done nothing wrong, I'm young


@Rob Hendwick — August, 28 (2021)

Si sa vie n’avait pas été simple ces dernières années, l’été 2021 lui avait semblé particulièrement éprouvant. Tout ce qu’il voulait, c’était profiter des choses simples et mener une fin d’adolescence similaire à celle des autres. Pas de complications, seulement des problèmes sans conséquence qui allaient de paire avec son jeune âge. Toutefois la chance ne donnait pas l’impression de vouloir le côtoyer, ni de près ni de loin, pas autant qu’il le souhaitait en tout cas, car il y avait toujours plus à plaindre quelque part sur Terre. Dans son malheur, le petit brun pouvait néanmoins se satisfaire d’une chose : son professeur particulier n’avait pas quitté Windmont Bay durant les vacances, lui permettant ainsi de profiter toujours plus de sa compagnie. Rob était un garçon extraordinaire, toujours souriant et bienveillant, il s’était très rapidement rapproché de lui. Même s’il avait parfois l’impression d’être celui des deux qui se confiait avec le plus d’aisance, pour autant il était parvenu à déceler une certaine forme de sensibilité chez le jeune homme. Leur amitié n’en était qu’à ses prémisses, quelques mois tout au plus, cependant il avait un très bon ressenti et espérait ne pas se tromper sur toute la ligne. Ce n’était pas toujours évident de deviner les émotions d’une autre personne ; pleinement conscient d’avoir lui-même une personnalité haute en couleurs, il craignait parfois de l’écraser malgré lui. Paradoxalement, Alvin faisait preuve d’un calme étonnant au contact du jeune étudiant, comme s’il se calquait sur lui d’une certaine manière, ou alors essayait-il simplement de faire bonne figure sans s’en rendre compte, comme il le faisait par ailleurs aujourd’hui. Les mains serrées sur son volant, il adressa un regard chaleureux à son passager qu’il était au préalable passé chercher à son domicile. « On a le phare pour nous j’ai l’impression, » souffla-t-il en coupant le contact. De là où ils se trouvaient, les lieux semblaient déserts, ce qui arrangeait bien les affaires de Keily qui appréciait chacun des moments qu’ils pouvaient passer en tête à tête. Depuis que sa propre maison était devenue une destination problématique, Rob avait la gentillesse de l’accueillir chez lui mais ils n’étaient pas toujours seuls. Ici, au moins, ils ne dérangeaient personne et personne ne pouvait les déranger en retour. L’endroit était quelque peu venteux, de ce fait il récupéra un gilet qui traînait sur le siège arrière et l’enfila une fois le pied mis dehors. « Tu crois qu’on peut sauter les révisions aujourd’hui ? » demanda-t-il, sac à dos sur l’épaule, en traversant un petit sentier déjà tracé qui menait au phare. L’après-midi touchait à sa fin et il avait perdu toute forme de motivation. De plus, comme le dialogue était devenu compliqué avec son beau-père, il n’éprouvait plus le besoin de lui faire des comptes-rendus sur leurs sessions. Il laissait le soin à son ami de le faire sans poser de questions, s’imaginant Ike complètement désintéressé de toute manière. « Dis… J’ai question complètement idiote. Tu promets de ne pas te moquer hein ? » dit-il en pouffant doucement. « Je t’appelle Rob, tout le monde t’appelle comme ça… Mais est-ce que c’est le diminutif d’un autre prénom ? Robert ? Robin ? » Il se sentait presque idiot de demander une telle chose seulement maintenant alors qu’ils se fréquentaient depuis avril dernier.

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rob Hendwick

messages : 193
name : anane.
face + © : asante blackk © corpsie.
multinicks : vesper, joan, phoebe.

age (birth) : eighteen (06|06).
♡ status : single.
work : student | projectionist @ arc light | trainee @ wb's pharmacy.
activities : drawing comics | playing ukulele | scrolling through mazebird | talking with everyone in town | hanging around.
home : with his parents (bridgewater way) | student room (portland).
points : 275
moodboard : I wanna be wild and young. Giphy
image : I wanna be wild and young. Oh-i-see-malik-hodges

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I wanna be wild and young. · Jeu 2 Sep - 20:05
Ses airs décontractés laissaient présager, à ceux qui le connaissaient peu, un adolescent indolent bien moins dynamique et affairé que Rob ne l’était en réalité : à le voir arpenter les rues de Windmont Bay d’un pas tranquille, presque traînant, on se figurait que ce garçon si détendu passait son temps à errer paisiblement quand en réalité ses pas le menaient toujours quelque part, vers quelque chose à faire. L’été ne faisait pas vraiment exception à la règle – l’interruption des cours lui laissait certes davantage de temps pour lui, pour dessiner, jouer de la musique ou profiter de ses amis, toutefois Rob avait largement de quoi se tenir occupé entre son job au cinéma local, la préparation du stage qu’il commencerait à la rentrée, et les cours particuliers qu’il continuait à donner à Alvin pendant les vacances scolaires. Cela étant, cette dernière tâche relevait de moins en moins du travail à mesure que ces deux-là passaient du temps ensemble – Alvin était au moins aussi bavard que lui et aussi impressionnant que touchant dans son aisance à se confier avec pudeur et sincérité, il n’était plus rare qu’ils prolongent les moments passés ensemble au-delà des cours particuliers.
« Cool. » souffla Rob en décochant un sourire vers le conducteur avant de sortir de la voiture et claquer la portière derrière lui, balayant les alentours délaissés du phare du regard alors qu’il entendait déjà le clapotis des vagues. Pas forcément l’endroit idéal pour bachoter consciencieusement des heures durant, le lieu était davantage adapté aux têtes-à-têtes plus chill qui suivaient généralement les séances de révision des deux adolescents – du reste Alvin semblait finalement vouloir zapper la case mathématiques pour en arriver directement à cette étape-là. Rob haussa les épaules. « J’imagine qu’on a bien mérité une petite pause, » concéda-t-il sans rechigner. Au delà du fait que, par sa bienveillance naturelle, il aurait été incapable de lui refuser quelques heures de répit si c’était ce dont son ami manifestait le besoin, il était réciproquement bienheureux de passer un moment en sa compagnie sans avoir le nez dans les bouquins. Il n’était pas sans savoir que les choses étaient loin d’être évidentes sous le toit qu’il partageait avec son beau-père et se donna sans s’en rendre compte pour mission de redonner le sourire et un peu de baume au cœur au jeune homme. Et pour ce que pourrait dire Ike, justement, de cet interlude imprévu, Rob en faisait son affaire – les garçons s’étaient déjà vus deux fois dans la semaine pour des séances de révision et étaient suffisamment en avance sur le programme qu’il avait concocté pour se permettre une soirée sans bosser.
Il remonta la fermeture éclair de sa veste jusqu’au col pour éviter au vent de venir s’y insinuer et emboîta le pas d’Alvin sur le sentier qui remontait jusqu’au phare en enfonçant ses poings au fond des poches de son pantalon. « Je ne me moque pas, mais je risque de te décevoir. » Il se fendit d’un sourire amusé et écarta légèrement les bras. « C’est juste Rob. » révéla-t-il sans vraiment faire durer le suspense, pouffant de rire à son tour. « Mais il y a une petite histoire derrière ! Tout s’est passé très vite au moment de l’adoption, ils n’ont pas eu beaucoup de temps pour choisir mon prénom. Mon père – qui crois-le ou non est le plus romantique des deux – voulait m’appeler ”Roddy” ou ”Robbie” ; c’était le nom du café où ils se sont rencontrés avec ma mère. » raconta-t-il en jetant une œillade en biais vers Alvin, un rictus au coin des lèvres. « Elle n’est pas beaucoup moins romantique, mais très New Wave, alors elle était plus sur ”Robert”, pour Robert Smith. » Dix-huit années s’étaient écoulées cependant la playlist de Mrs. Hendwick n’avait pas beaucoup évolué, elle chantonnait toujours les mêmes titres de The Cure (quand ce n’était pas Depeche Mode ou Eurythmics) lorsqu’elle cuisinait ou à la sortie de la douche. « Y’en a pas un moins têtu que l’autre mais ils ont fini par se mettre d’accord sur ”Rob”. » conclut-il en levant vaguement les yeux au ciel.

_________________

and i saw my reflection in the snow-covered hills 'til the landslide brought me down. well, i've been afraid of changin', 'cause i've built my life around you. but time makes you bolder, even children get older.


Dernière édition par Rob Hendwick le Sam 18 Sep - 20:37, édité 1 fois
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Keily

messages : 923
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © corpsie & pinterest.
multinicks : marley, jinho, efrem, basil.

age (birth) : 17 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : junior year.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.
points : 2491
image : I wanna be wild and young. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie.

I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I wanna be wild and young. · Lun 6 Sep - 15:14
Rob Hendwick était un jeune homme mystérieux, discret et ô combien captivant, bien loin du profil des quelques garçons qui avaient su piquer son intérêt jusqu’à présent. Plus ils passaient du temps ensemble et plus Alvin se sentait imperceptiblement happé dans sa direction. C’était inexplicable et si soudain qu’il peinait lui-même à déterminer la nature de ses sentiments à son égard. Il savait, néanmoins, qu’il appréciait grandement sa compagnie et que, parfois, son esprit se laissait border par des désirs insoupçonnés de rapprochement entre eux. Si c’était avant tout un contexte scolaire qui les avait amené à se côtoyer, leurs rapports avaient depuis évolués, ils étaient désormais plus qu’un jeune professeur venant en aide à un lycéen en difficulté, du moins était-ce le cas dans l’esprit du petit brun. Quelle était la prochaine étape de leur relation ? Devait-il espérer ou croire à une possible évolution entre eux ? Son désir premier était de conserver les liens qu’ils avaient su tisser au fil des mois, il ne voulait surtout pas tirer un trait sur ce qu’ils avaient. Particulièrement seul dans son cœur et dans sa tête, fréquenter Rob lui permettait de maintenir à flot ce semblant d’équilibre dont il disposait depuis la disparition de sa mère. Bien entendu le but n’était pas de faire peser une pression trop grande sur les épaules de l’étudiant, raison pour laquelle il ne lui avait jamais véritablement confié à quel point il estimait leur amitié, pour ne pas lui donner l’envie irrépressible de fuir à l’autre bout de la ville. Ravi de pouvoir passer cet énième moment en sa compagnie, Alvin se détendit au fur et à mesure qu’ils approchèrent de leur destination, comme si rien n’allait de travers dans sa vie et qu’il ne devait pas retrouver une situation familiale compliquée sitôt rentré chez lui. Écouter l’anecdote de son ami le fit esquisser un sourire jusqu’aux oreilles tandis qu’il lui montrait un banc vide sur lequel prendre place. « Je ne suis pas déçu, » affirma-t-il en s’asseyant. « C’est une belle histoire, je n’en attendais pas moins de ta part, » ajouta-t-il, toujours souriant. Le romantisme de ses parents adoptifs, c’était comme si Rob le portait en lui et le faisait vivre à travers sa personnalité rayonnante. Il n’avait aucun mal à se plonger dans son histoire et à ressentir cette alchimie incontestée. « C’est très bien Rob. Ça te va bien. » Probablement aurait-il fourni la même réponse si son prénom complet avait été Robin, Robert ou encore Robbie. Il laissa passer une bonne minute de silence avant de relever un regard gêné vers le visage de son ami. « Je peux te dire un truc ? » A l’évocation de cette simple question, une multitude d’autres se bousculèrent dans son esprit déjà bien surchargé comme cela. A dire vrai, il n’avait pas qu’une seule chose à lui dire aujourd’hui mais par où commencer ? Quel sujet était prioritaire sur les autres ? Encore apeuré à l’idée de tout ruiner entre eux, comme cela avait pu être le cas avec Archie, il prit la décision de ne pas mentionner certaines choses dans l’immédiat. Peut-être plus tard, si l’occasion s’y prêtait ? « Je t’avais raconté la dispute avec Ike le mois dernier à cause... » commença-t-il sans pour autant parvenir à achever sa phrase. Le comportement de son beau-père continuait de lui rester en travers de la gorge. « Il a menacé à plusieurs reprises de m’envoyer dans une école militaire… Je ne sais pas si ce sont des menaces en l’air destinées à me faire peur mais j’ai un mauvais pressentiment. J’ai l’impression qu’il va vraiment le faire cette fois-ci. » Était-ce une crainte justifiée ou simplement fondée sur la pression de la rentrée scolaire ? Il avait raté énormément de cours tout au long de l’année et revenir en présentiel à temps complet l’effrayait également. « Je ne t’en ai pas parlé avant car je n’y croyais pas mais si jamais ça arrive, je ne veux pas que tu penses que j’ai cherché à te cacher certaines choses. » Peut-être que cette information laisserait Rob totalement indifférent. Il semblait déjà bien occupé entre ses études et son travail, il n’avait sans doute que faire de ne plus le voir aussi souvent qu’avant. Maintenant qu’il en parlait de vive voix, il craignait également de s’humilier seul en ayant cru l’espace d’un instant être important pour lui aussi. « Je n’ai pas envie de partir. Je veux pas te laisser... » confia-t-il avant de déglutir bruyamment.

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rob Hendwick

messages : 193
name : anane.
face + © : asante blackk © corpsie.
multinicks : vesper, joan, phoebe.

age (birth) : eighteen (06|06).
♡ status : single.
work : student | projectionist @ arc light | trainee @ wb's pharmacy.
activities : drawing comics | playing ukulele | scrolling through mazebird | talking with everyone in town | hanging around.
home : with his parents (bridgewater way) | student room (portland).
points : 275
moodboard : I wanna be wild and young. Giphy
image : I wanna be wild and young. Oh-i-see-malik-hodges

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I wanna be wild and young. · Mer 8 Sep - 20:40
Souriant lui-même pour avoir réussi à faire sourire le garçon – d’un vrai sourire renversant, qui montait jusqu’aux oreilles, d’autant plus précieux qu’il savait l’esprit d’Alvin tourmenté, adorable littéralement –, Rob se délesta de son sac à dos et s’assit lui aussi sur le banc. Le vent avait balayé les nuages et un soleil d’août, immobile, flottait au-dessus des vagues et diffusait une lumière fauve qui conférait une impression d’éternité, comme si l’été ne finirait jamais – mais aucun des deux adolescents n’en était dupe. À sa question, Rob scruta le profil d’Alvin, pressentant le sérieux du sujet qu’il souhaitait aborder. « Ouais, je me rappelle, » répondit-il en hochant la tête pour mieux lui épargner d'avoir à réitérer le récit de l'altercation qu'il avait eu avec son beau-père quelques semaines plus tôt. Il peinait à s’imaginer à quel point la situation devait être difficile à vivre – pour sa part, ses parents, sa maison, son foyer représentaient un repère aussi essentiel qu’il lui semblait inébranlable – mais compatissait sincèrement et ne pouvait qu’être admiratif du courage avec lequel le garçon traversait cette mauvaise passe et s’en exprimait auprès de lui. Ses tourments, ses soucis, Rob avait tendance à les garder pour lui, à tout dissimuler sous son sempiternel sourire serein – Alvin en revanche s’était ouvert à lui aussi facilement que rapidement et c’était l’un des aspects de sa personnalité qui, au-delà de le rendre attachant, lui semblait le plus touchant.
Il n’avait pas encore fini sa phrase que sa détresse était palpable, Rob en avait l’estomac noué et regrettait déjà le sourire de l’instant d’avant. « Il ne peut pas faire ça, si ? La rentrée est dans, genre, une semaine, c'est sûrement trop tard ?... »  raisonna-t-il selon sa propre logique. Son cerveau bouillonnait déjà de tout un tas d'arguments réfutant cette hypothèse et d'idées en pagaille pour éviter à la situation décrite par le jeune homme de se produire, pourtant Rob laissa sa phrase en suspens et ne s'aventura pas à renchérir. Il n'était guère âgé que d'un an de plus qu'Alvin et n'était finalement, au même titre que lui, qu'un adolescent qui n'avait pas le pouvoir d'aller à l'encontre des décisions douteuses que pouvaient prendre de sombres idiots d'adultes. Quand bien même il eut souhaité pouvoir lui offrir des solutions, il s’en savait incapable – du reste, ce n’était sans doute pas tant cela qu’Alvin attendait de sa part, sinon seulement le soutien qu’il avait déjà put lui témoigner. « Je ne penserai jamais ça. » le rassura-t-il en tentant un sourire. Il ne s'était jamais interrogé sur ce qu'il adviendrait des cours particuliers qu'il lui donnait une fois la rentrée arrivée et se rendait compte qu'il avait comme pris pour acquis que ceux-ci se perpétueraient, de même que les moments qu’il passait en compagnie du lycéen. La perspective d'être privé de ces derniers lui pinça douloureusement le côté gauche de la poitrine, qu’il avait déjà lourd. « Je n'ai pas envie que tu partes non plus, » confessa-t-il, posant une main sur le genou de l’adolescent.
Il s’écoula une poignée de secondes sans qu’il n’ajoute rien de plus sinon un soupir – un temps largement insuffisant pour qu’il pût se faire à l’idée de ce possible départ –, puis Rob se leva. « Viens, je vais te montrer quelque chose. » Il contourna le phare dont il s’écarta à mesure que ses pas l’éloignaient de la berge, son regard balayant les environs, puis il accéléra le pas quand il repéra ce qu’il cherchait, l’orée de la forêt qui bordait la côte. « Tous les étés, les mômes font des cabanes par ici. Je viens là parfois pour dessiner. Elles me donnent l’impression d’être toujours un gosse insouciant, et quand je viens là je me sens... je ne sais pas... Léger. Apaisé. » Avisant une sorte de hutte plus que rudimentaire, un simple tas de branches nouées entre elles en leur sommet, il s’en approcha et se faufila à « l’intérieur » où il s’assit en laissant retomber son sac à dos à ses pieds, prenant soin de laisser la place à Alvin de venir le rejoindre. Le sol de terre battue, parsemé de brindilles et de rameaux, n’était pas aussi confortable que le banc qu’ils venaient de quitter, mais Rob avait souvent trouvé en ces cabanes figées dans les meilleurs temps de l’enfance un profond sentiment de réconfort qui cet après-midi, il l’espérait, leur redonnerait un peu de baume au cœur, au lycéen le premier.
Il jeta un regard en biais vers le garçon et appuya son épaule contre la sienne. « Je suis sûr que ça va s’arranger. » En vérité, il n’était sûr de rien, mais sous le toit de cette cabane quoi que précaire se trouvait un peu d’espoir, assez pour lui permettre de prononcer ces mots rassurants que son ami avait probablement besoin d’entendre.

_________________

and i saw my reflection in the snow-covered hills 'til the landslide brought me down. well, i've been afraid of changin', 'cause i've built my life around you. but time makes you bolder, even children get older.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Alvin Keily

messages : 923
name : sissi.
face + © : noah schnapp ▬ © corpsie & pinterest.
multinicks : marley, jinho, efrem, basil.

age (birth) : 17 yo. (24/05)
♡ status : never beg for his love or attention.
work : junior year.
activities : being curious, geeking all day, baking, laughing out loud, singing to the world, talking too much, playing video games.
home : with his stepdad.
points : 2491
image : I wanna be wild and young. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : archie.

I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I wanna be wild and young. · Ven 10 Sep - 11:03
Conscient de ne pas être actuellement le beau-fils idéal pour Isaac – l’avait-il seulement été un jour à ses yeux ? – Alvin se raccrochait comme il le pouvait aux quelques branches fragiles qui parvenaient encore à faire tenir debout cette famille. Si sa geekitude avait longtemps constitué un point commun qu’il partageait avec le chirurgien, aujourd’hui la donne avait changé. Son manque de sérieux vis-à-vis de ses études posait à nouveau problème, comme si son beau-père avait usé de toute la patience dont son grand corps disposait jusqu’à présent. Vidé de ses ressources, il ne laissait plus rien passer à l’adolescent qui, dès lors, n’avait eu d’autres choix que de se plier à sa volonté. L’idée de cours particuliers provenait de lui, néanmoins il n’avait pas été celui qui avait choisi le profil de son professeur particulier. S’il avait eu le recul suffisant sur leur situation, sans doute aurait-il remercié Ike d’avoir fait entrer Rob dans leurs vies. Malheureusement, il était bien incapable de faire une telle chose. Sa bande d’amis, chère à son cœur, n’avait pas toujours été un bon modèle à suivre, malgré la présence d’un surdoué parmi eux. Avec Hendwick, les choses étaient différentes. Moins d’un an les séparait, toutefois il avait l’impression de se comporter de manière plus adulte à son contact, comme s’il le préparait d’une certaine façon à devenir une personne responsable. En pareille compagnie, il était impossible à Isaac de lui reprocher ses fréquentations. Rob était un garçon adorable, jamais il ne lui viendrait à l’esprit de lui interdire de le côtoyer. Sauf si, peut-être, il lui avouait le début de sentiments qu’il pensait éprouver à son égard ? Son beau-père avait-il suffisamment de méchanceté en lui pour faire une telle chose, dans un désir de vengeance, à la manière d’une punition ? Il ne s’était jamais posé la question auparavant et ne souhaitait pas connaître la réponse. « Je ne sais pas s’il peut le faire… Sans doute que si ? Il a le bras long et de l’argent, j’imagine qu’on peut réaliser beaucoup de choses grâce à ça. » Ike semblait aimer les menaces et maniait la langue de Shakespeare avec aisance et intelligence, avec le temps il était parvenu à parsemer l’esprit du petit brun de tout un tas de doutes. Les douces paroles de son ami lui firent chaud au cœur tandis qu’il baissait le regard sur la main posée sur son genou. Rob partageait son ressenti et ne voulait pas le voir partir. Était-ce une simple forme de gentillesse (qui le caractérisait si bien au quotidien) ou pensait-il réellement ces quelques mots ? Il n’eut guère le temps de réfléchir davantage à la question car déjà le jeune homme s’était remis debout et l’invitait à en faire de même. « Où est-ce qu’on va comme ça ? » demanda-t-il d’une petite voix, sac à dos sur l’épaule droite, alors qu’ils s’éloignaient de plus en plus du phare. « Je ne suis jamais venu ici... » confia-t-il lorsqu’ils arrivèrent à l’orée de la forêt. Compte tenu des paroles de son ami, devait-il comprendre qu’il avait gâché une partie de son enfance ? Si Rob recherchait la liberté que pouvait procurer la nature, Alvin ne s’y était jamais vraiment intéressé avant sa rencontre avec le jeune artiste. Citadin, il aimait le bitume, la technologie, la mode et sa tendance maniaque l’empêchait d’apprécier toutes les activités qui impliquaient de se salir. Aujourd’hui, toutes ces petites choses insignifiantes n’avaient plus aucune espèce d’importance à ses yeux, si bien qu’il le suivit à l’intérieur de sa hutte sans même réfléchir au préalable. L’endroit était assez étroit pour des jeunes gens de leur âge, notamment pour Alvin dont la croissance continuait de s’accélérer. « Merci, » murmura-t-il en appuyant en retour son épaule contre la sienne. Il repoussa son sac à dos sur le côté, pour ne pas l’avoir dans les pieds, puis releva un visage souriant vers son ami. « Du coup, chaque été, tu attends que des gamins construisent des cabanes pour ensuite leur voler leurs magnifiques constructions ? » demanda-t-il avant de lâcher un rire amusé. « Tu es un hors la loi, en fait ! Je suis… choqué ! » dit-il sans se défaire de son large sourire retrouvé. « Tu viens ici tout seul ou il t’arrive parfois d’être accompagné ? » le questionna-t-il car la réponse l’intéressait grandement. Le dessin était-il véritablement la seule raison qui le conduisait à venir se réfugier ici ? Ainsi collés l’un à l’autre, leurs visages étaient incroyablement proches, ce qui lui permettait de contempler plus en détail ses grands yeux expressifs. Jamais auparavant n’avaient-ils partagé une telle proximité, du moins ses souvenirs ne semblaient pas disposer d’une telle image dans leurs archives. Sans doute se souviendrait-il de la beauté de ses longs cils qui contribuait très clairement à la douceur de ses traits.

_________________

-- Woke up on the wrong side of reality
and there's a madness that's just coursing right through me. And as far as the time, far as the time, not sure I'm there yet but I'm certain I've arrived.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Rob Hendwick

messages : 193
name : anane.
face + © : asante blackk © corpsie.
multinicks : vesper, joan, phoebe.

age (birth) : eighteen (06|06).
♡ status : single.
work : student | projectionist @ arc light | trainee @ wb's pharmacy.
activities : drawing comics | playing ukulele | scrolling through mazebird | talking with everyone in town | hanging around.
home : with his parents (bridgewater way) | student room (portland).
points : 275
moodboard : I wanna be wild and young. Giphy
image : I wanna be wild and young. Oh-i-see-malik-hodges

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I wanna be wild and young. · Sam 18 Sep - 20:30
« J’imagine, ouais, » murmura-t-il, un brin résigné, laissant de côté ses argumentaires qui ne mèneraient probablement pas loin pour mieux tenter d’offrir à Alvin un sourire plein d’empathie. Il entendait sa peine dans chacun des mots du garçon et la lisait aussi sur son visage – elle faisait écho à la sienne, absolument pas comparable certes, mais égoïstement présente. Cesser de donner des cours particuliers à Alvin, perdre ce job – à cela, Rob était assez indifférent. Il demanderait à faire plus d'heures à l'Arc Light, pourrait toujours se dégoter un autre petit boulot, même donner des cours à quelqu'un d'autre, ou tout simplement profiter de ces quelques heures de temps libre supplémentaires pour vaquer à ses diverses passions, ce qui ne semblait pas une si mauvaise idée. Tirer un trait sur leur amitié qui n’en était encore qu’à ses tous débuts était, en revanche, plus difficile à avaler. Après des premiers échanges de façon virtuelle mais non moins sincères, il avait vraiment l'impression d'apprendre à connaître le garçon depuis qu'ils passaient du temps physiquement ensemble. Plus les mois s’écoulaient plus Rob appréciait ce qu'il voyait – il avait envie de continuer à tirer le fil qui lui faisait dévoiler Alvin et l'idée que celui-ci soit coupé net s'il partait dans une école militaire était aussi frustrante que décevante.
Cependant l'étudiant connaissait un endroit, non loin de là, où il savait que le parfum d’enfance avait sur lui un fabuleux pouvoir réconfortant – et avait bon espoir que l’effet prenne aussi sur Alvin –, comme il le lui raconta en s’installant dans l’une des fameuses cabanes. Il n’aurait su dire si les lieux se suffisaient à eux-mêmes ou si ce fût les mots réconfortants qu’il prononça qui firent vraiment mouche, toutefois il lui sembla avoir visé juste car il vit bientôt revenir sur le visage du lycéen le sourire chaleureux qui lui avait manqué pendant quelques minutes et que l'espace restreint de la cabane lui permettait d'observer de plus près que jamais. Les accusations que celui-ci porta contre lui le firent éclater de rire. « Je ne suis pas un voleur ! » s'offusqua-t-il en pouffant. « Disons plutôt une sorte de locataire. » rectifia-t-il après une seconde de réflexion, l’air aussi sage que sérieux malgré le sourire qui persistait à étirer ses lèvres. Il balaya les environs du regard et descendit de quelques centimètres la fermeture éclair du col de sa veste – la bise était un peu moins perfide en s’éloignant légèrement du rivage et il sentait la chaleur du corps de son ami irradier contre son épaule.
C'était un endroit qu'il fréquentait d’ordinaire plutôt seul, remarqua-t-il en y réfléchissant. Avec ses amis, ils ne s’aventuraient jusqu'ici que pour ramasser du petit bois avant de s'installer sur la plage, plus propice aux conversations chahutées et aux éclats de rires bruyants au bord d'un feu de camp que ces coins plus reculés. Ceux-ci, du reste, trouvaient davantage leur échappatoire loin de cette nature, en enchaînant les épisodes de leurs séries préférées ou dans des soirées interminables à danser sur de la musique assourdissante – Rob, lui, sortait du lot tant il aimait les deux : l’effervescence autant que l'apaisement de la nature et des arts. « Plutôt seul, en fait, » souffla-t-il en secouant la tête. Ravi toutefois de partager sa découverte avec son ami, il se fendit d’un sourire. « Je crois que c'est la première fois que je viens là avec quelqu'un. » Il était presque certain d'avoir raconté à sa sœur qu'il lui arrivait de se poser sous ces cabanes de gosses pour dessiner ses bandes dessinées ou regarder les étoiles à travers les toits franchement poreux – sans doute lui avait-elle ricané au nez en le traitant de môme avant de l'inviter à se joindre à elle pour jouer à Pokemon sur sa console. « Ça fait probablement de toi mon complice. » Rob arqua un sourcil malicieux. « Voire un voisin si tu trouves une cabane à ton goût dans le coin. Ou bien mon coloc' si tu te sens bien dans celle-ci. » le taquina-t-il avec un sourire amusé. De ce qu’il avait pu entrevoir de la personnalité du garçon, Alvin aurait eu bien des difficultés – sans doute encore plus que lui et tous les congénères de leur génération – à s’accommoder à des lieux aussi spartiates, sans électricité ni jeux vidéos.

_________________

and i saw my reflection in the snow-covered hills 'til the landslide brought me down. well, i've been afraid of changin', 'cause i've built my life around you. but time makes you bolder, even children get older.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



I wanna be wild and young. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: I wanna be wild and young. ·
 
I wanna be wild and young.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light-
Sauter vers: