sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-46%
Le deal à ne pas rater :
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
32.19 € 59.99 €
Voir le deal

 Best part of me ━ CAELUM

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: silver dragons

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Young

messages : 299
name : léa, the samuraibratz
face + © : jung jinhyeong
multinicks : none

age (birth) : vingt-six ans (30.02.95)
♡ status : (single) peu préoccupé par l'amour et ne souhaite entraîner personne dans son inévitable chute.
work : (silver dragons) barman aux portes des enfers, et plus si affinités
points : 546
moodboard :
bad boys bring heaven to you

Best part of me ━ CAELUM 91399ee2c97b915c2bc4b3e4a778425a7d8ae49c


image : Best part of me ━ CAELUM 14762a204e68eeda4a8b39d38c01a35e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr

Best part of me ━ CAELUM Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Best part of me ━ CAELUM · Dim 10 Oct - 23:26

Best part of me



Il ne comprendrait jamais les gens qui se plaignent de la routine. Qui s’apitoient sur leurs vies monotones, des schémas répétitifs et autres boucles infinies de rituels et protocoles quotidiens. Parker Young chérissait la routine. Si routine il y avait, cela signifiait que tout allait bien. Haïr un mode de vie routinier était un luxe qui n’était réservé qu’à ceux qui n’avaient jamais connu l’implosion dévastatrice de tout leur monde, un chaos ne laissant place qu’à des ruines à perte de vue, où tout doit être bâti à nouveau. Depuis quelques semaines, l’atmosphère à la fois lourde et paisible du Silver Dragons avait laissé place à un joyeux bordel qui avait complètement perturbée la précieuse routine de Parker, cet eldorado qu’il s’épuisait à chercher pour retrouver un semblant de calme dans sa vie complètement à l’envers. Et au milieu de cette anarchie que tout le monde se tuait à camoufler, il était arrivé. Il avait tout simplement atterri ici, comme un faon égaré dans un monde auquel il n’appartenait pas. Puis il avait réveillé quelque chose en Parker, qu’il pensait avoir définitivement perdu. Il avait ravivé Song Taehyung et la profonde bienveillance qu’il avait en lui, il avait ravivé celui qui n’acceptait pas de voir une telle pureté d’âme se faire avaler par la noirceur de son monde.
Et il s’était vu en lui, lorsqu’il avait lui-même trouvé cette terre d’accueil, et il s’était rappelé combien tout ça lui avait fait peur. C’était presque naturel, cette relation qu’il avait développé avec Caelum, il avait à peine tendu la main vers lui que ce dernier s’y était désespérément accroché, et étrangement, cela lui avait fait du bien. Quelqu’un de putain d’à peu près normal dans cet univers parallèle et cinglé dans lequel il se trouvait actuellement. Un univers dans lequel il avait trouvé une famille et des repères, mais dans lequel tout était complètement insensé.

L’heure tournait lentement, à l’extérieur du bar. Parker avait terminé son service depuis bien longtemps, un service qui avait été infernal, comme c’était souvent le cas ces derniers temps. Entre la formation des nouveaux serveurs, dont Caelum qui faisait pourtant de son mieux, les clients qui faisaient littéralement tout pour le rendre fou et cet enfoiré de videur qui était une vraie passoire, la patience de Parker Young, pourtant d’or, en prenait un sacré coup. Il avait donc abandonné les autres serveurs dès qu’il en avait eu le droit, et attendit patiemment son cadet dehors, assis sur le capot de l’imposante Jeep qu’il conduisait. Il en profitait pour observer les allées et venues des consommateurs, les parades de séduction autour de cigarettes et autres substances, puis ce connard d’agent de sécurité, qu’il avait tué une centaine de fois mentalement depuis le début de l’heure. Protégé du froid timide du début d’automne par un sweat noir épais dont la capuche reposait sur cheveux ondulés, il aperçut enfin son rendez-vous nocturne passer la porte du bar, cet éternel air ébahi sur le visage, qui ne manquait jamais de faire sourire Parker. Il sauta alors du capot de la voiture et fit quelques pas vers son collègue apprenti, heureux qu’ils puissent enfin mettre les voiles.

« T’as bien bossé ce soir, tu commences à bien prendre le truc, c’est cool. T’as faim ? » Tout était sincère, avec Caelum. Ses sourires, ses compliments, l’attention qu’il lui portait, tout ça était profondément juste et évident. Quelques mots échangés, et il s’engouffrait dans l’habitacle de la voiture, puis fit tourner la radio à fond, qui diffusait un morceau de rap américain bien vulgaire et violent. Il avait prévu l’entièreté du déroulement de la soirée, alors sans hésitation, il matraqua de son pied la pédale d’accélération,  pressé de quitter cette ville pour quelques heures.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Caelum Rosamund

messages : 764
face + © : kim.taehyung - pastel breathing
multinicks : none

age (birth) : et les stygmates ne sauraient être effacés par les ruines du temps, car même Chronos en y mettant toute son ardeur ne pouvait retenir son oeuvre sacrée.「22」automnes et la sève bouillonnante sous la carne fragilisée
♡ status : nombreux sont-ils à attiser convoitise, gourmandise-péché qui s'exprime dans ses souffles syncopés relâchés entre deux baisers, et s'il souffre de l'écorchure amère, aussi la quémande-t-il, chérubin-vipère qui se pare de disgrâce, au milieu des draps froissés, il expulse ses péchés
work : 「barman」au service des âmes perdues qui hantent les lieux du Silver Dragon, paradis de luxure et de débauche pour ceux qui rêvent de s'y abandonner. ondoyant, vos désirs sont des ordres.
activities : au rythme de la mélopée des corps, recueil de mélancolie, il dessine, peint et s'abreuve de l'alacrité de la vie.「artiste」en devenir
home : 「pioneer oak」& actuellement chez Lorcan
points : 982
moodboard :

Best part of me ━ CAELUM 3526c00ccf06d02698d8d79f124ba59f


B A D . H A B I T S
(lead to late nights ending alone)

L.O.R.U.M.#1

PARKER#1

S.D

HUNTER#1

TC HALLOWEEN - TEAM ONE


image : Best part of me ━ CAELUM 3526c00ccf06d02698d8d79f124ba59f

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 4/3 (full)

Best part of me ━ CAELUM Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Best part of me ━ CAELUM · Lun 11 Oct - 17:58

Best Part Of Me
My lungs are black, my heart is pure
My hands are scarred from nights before
I am a little insecure

@Parker Young — 11.09.21

L'incompréhension comme dominatrice furieuse tempêtait à l'intérieur de son crâne, martelant impitoyablement l'enclume de la différence qui l'opposait aux autres. Les relents du passé surgissaient alors par vagues écumantes, bouillons de foutaises insipides qui finissaient toujours par s'insérer dans la faille, cette petite meurtrissure invisible qui, une fois rouverte, faisait un mal de chien. Ne comprenait-il rien, dans un monde parjure conçu pour l'auto-flagellation où l'erreur se dressait aux yeux de tous comme une fatalité, un mur froid et implacable, au lieu d'être perçue comme la marche d'un escalier pour se hisser, toujours plus haut vers la conquête de soi ; n'en ressentait-il pas moins le mal, terreur flottant partout autour, languissant ses propres attaques vicieuses et innombrables qui lui sauteraient bientôt à la gorge. Caelum n'était pas dupe. Il connaissait la violence des hommes soumis à l'avarice, que leur cupidité n'avait d'égal que leur honteux égoïsme ; et il la méprisait férocement, conscient qu'elle se trouvait pourtant inscrite à même le génome humanoïde. Le couperet finirait par tomber, et sa tête roulerait sur l’échafaud ; agneau offert sur l'autel de la cruauté humaine. Cette clairvoyance motivait chaque atome de son être à la révolution, et bien qu'il avançait à l'aveugle dans ce monde inconnu dont il ignorait tous les codes, sa détermination ne cessait de se renforcer avec une fermeté qui l'étonnait lui-même. La perspicacité dont il pouvait faire preuve alliée à son honnêteté incisive envers sa propre personne lui permettait d'associer ce regain d'énergie à cette rencontre, ô combien particulière, avec la tentation suprême. Le diable est un dieu en son propre royaume ; alors c'est vers ce dernier qu'il se tournerait car la brûlure des enfers lui apparaissait bien plus tendre que les promesses fallacieuses du paradis. D'autant devraient se méfier de l'agneau fragile, qui derrière son infortune et sa candeur, cachait des nerfs d'acier et une hardiesse sans limites.
Agacé par cette journée qui s'éternisait, ce début de semaine rendu difficile à cause des messages de la veille qui le faisait se questionner sincèrement sur les intentions des personnes autour de lui, Caelum avait hâte de se changer les idées. Né pour usurper dans un monde où sévissait le blâme du mensonge, il redoublait de méfiance dès lors qu'on tentait de l'enfermer d'une quelconque façon ou de lui dicter sa conduite. Agneau seulement docile en apparence, mais véritable tête-brûlée lorsqu'il s'agissait d'écouter son instinct, celui qui avait brisé ses chaines n'accepterait plus aucune prison ; sinon celle qu'il choisirait délibérément. Pour autant, malgré la colère qu'il nourrissait sagement en son âme, aussi accueillait-il avec un sourire des plus généreux celui qui s'était déplacé pour lui aujourd'hui. — Parker !! Enthousiasme réel. Et les pensées ombrageuses s'estompaient quand l'éphèbe s'avançait avec légèreté vers son ainé. — Tu as pris la voiture ? On va quelque part ? Où ? La surprise lui procurant un réel plaisir, ses yeux de velours caressaient un instant le capot d'un air rêveur, que s'évader loin vers d'autres terres promises restait une utopie qui magnifiait ses insomnies en illuminant d'une pointe sauvage sa mélancolie. — Oui, je commence à me débrouiller. Il faut bien, les services sont si intenses en ce moment ! Je ne sens plus mes jambes le soir, j'ai des courbatures partout ! J'ai l'impression que ce sont deux blocs rigides comme des barres de métal. Enfin, je suppose que c'est le métier qui rentre, c'est ça ? Pénétrant sans plus attendre dans l'habitacle, aussi se permet-il de baisser légèrement le son, plus agressif qu'autre chose pour ses précieuses oreilles habituées aux chorales d'église et aux chants grégoriens, afin de poursuivre sa conversation. — Et je meuuuuuurs de faim. Je n'ai mangé qu'une pomme aujourd'hui, alors je pense que mon estomac est en train de s'auto-manger. Je le force au cannibalisme. Et la beauté au milieu de cette infortune, c'était qu'il trouve le coeur à en rire, de ces mélodies chantantes qui égayent et amusent en rendant le mal moindre et sans conséquences, aucune.

_________________

l.u.s.t

chaotic good
to the divine,
mischievous,
spark in you

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Young

messages : 299
name : léa, the samuraibratz
face + © : jung jinhyeong
multinicks : none

age (birth) : vingt-six ans (30.02.95)
♡ status : (single) peu préoccupé par l'amour et ne souhaite entraîner personne dans son inévitable chute.
work : (silver dragons) barman aux portes des enfers, et plus si affinités
points : 546
moodboard :
bad boys bring heaven to you

Best part of me ━ CAELUM 91399ee2c97b915c2bc4b3e4a778425a7d8ae49c


image : Best part of me ━ CAELUM 14762a204e68eeda4a8b39d38c01a35e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr

Best part of me ━ CAELUM Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Best part of me ━ CAELUM · Mer 13 Oct - 23:15

Best part of me



Gueule d’ange aux couleurs multiples, autour de la vie de ce garçon gravitait un épais mystère insolvable. Parker ne lui posait pas de questions. Il ne connaissait que trop bien l’oppression que l’on pouvait ressentir lorsqu’on s’en allait pour un endroit où personne ne nous connaît, et qu’en cet endroit, on cherche à vous appréhender entièrement et à assimiler la moindre de vos failles. Ici, chaque humain était par définition son ennemi, et même lorsque la confiance commençait à s’instaurer, il se tenait prêt à tirer. Sa survie ou celles des autres. Seulement, il avait maintenant une armée autour de lui. Cette escouade d’âmes bousillées et êtres inadaptés qui s’était formée aux portes de l’enfer. Ces étrangers qui étaient sa famille, désormais. Quand Caelum et son aura trop brillante pour la pénombre posèrent bagages au Silver Dragons, ce fut différent. Il ne s’était pas imposé à lui, Parker avait choisi. Ils s’étaient choisis, pacte silencieux et implicite, pour se protéger et combattre ensemble. Peut-être que le garçon ne le conscientisait pas, mais Parker s’interrogeait constamment sur son acclimatation à ce nouveau monde obscur, posait toujours un regard inquiet sur son cadet, qui ne se plaignait pourtant que peu de sa situation et le gratifiait toujours d’un sourire chaud et rassurant. C’était ce qu’il était d’ailleurs en train de faire actuellement, ne dérogeant pas à ses mimiques habituelles attendrissantes. Questions enthousiastes, auxquels Parker se contenta de répondre par un mystérieux sourire, comme il l’aurait fait à un enfant curieux. Un pouffement à peine railleur passa les lèvres de l'aîné à l'entente de ses plaintes adorables et à ses métaphores étranges auxquels il ne s'habituait pas. « Ça va bientôt être le dernier de tes problèmes ça, Cael. » Accélération stimulante dans la nuit fraîche, il appuya sur le bouton de la fenêtre conducteur jusqu’à ce que celle-ci soit grande ouverte et qu’il puisse se repaître de cette sensation qu’il aimait tant, celle du vent frappant son visage à en faire perler des larmes au creux de ses yeux quand il roulait trop vite. Expression béate qui fondit vite aux paroles de son petit frère, qui semblait se rire d’une situation qui, lui, ne l’amusait point. Il jeta alors un regard interrogateur au garçon à travers le rétroviseur central, pour tenter de deviner si il s’agissait cette fois d’une diète imposée ou voulue.

« Tu vas jamais pouvoir gérer les services si tu te nourris pas correctement, tu le sais, ça ? » Ton qui parut plus autoritaire qu’il ne l’aurait voulu, il soupira inaudiblement, la culpabilité prenant alors le pas sur l’inquiétude. Bien sûr, que ça n’était pas voulu. Du peu que Parker connaissait du climat dans lequel son cadet vivait, ça relevait de l’évidence. « Au fait, ça s’est passé comment avec Lorcan ? Il a pas fait de trucs bizarres ? » Poursuivit-il dans une tentative maladroite de changer de sujet, mais également dans une curiosité brûlante qu’il ne se reconnaissait pas. Il avait assez expérimenté l’animal pour être dans l’entier droit de se méfier de ses intentions envers Caelum, et s’interrogeait sur les capacités de ce dernier à discerner avec clarté ce qu’on attendait de lui. Kilomètres et kilomètres de franchis, et ils accostèrent auprès d’un drive-in aux néons rouge chatoyants, dont le parking était quasi-vide. Parker roula jusqu’au petit poste de commande pour véhicule. Tout cela faisait partie d’un plan rudement échafaudé. Il doutait du fait que le garçon accepte sans rechigner que Parker lui offre un repas, alors il avait décidé de le mettre sur le fait accompli. C’était un endroit qu’il appréciait sincèrement, un fast-food qui ne payait pas de mines mais qui avait été le lieu incontournable de pas mal de fins de soirée à lui et Koa, et même lorsque ce dernier avait rendu l’entièreté de son repas entre deux tables, le personnel ne leur en avait pas tenu rigueur. Une femme rondouillette apparut à la fenêtre pour saluer l’étrange couple dans leur monstruosité de voiture. « Salut, Gina. Prends ce que tu veux, c’est moi qui régale. » annonça-t-il alors dans un demi-sourire contenu à son co-pilote, avant de désigner du menton la carte plutôt pauvre en choix trônant au dessus de l’ouverture.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Caelum Rosamund

messages : 764
face + © : kim.taehyung - pastel breathing
multinicks : none

age (birth) : et les stygmates ne sauraient être effacés par les ruines du temps, car même Chronos en y mettant toute son ardeur ne pouvait retenir son oeuvre sacrée.「22」automnes et la sève bouillonnante sous la carne fragilisée
♡ status : nombreux sont-ils à attiser convoitise, gourmandise-péché qui s'exprime dans ses souffles syncopés relâchés entre deux baisers, et s'il souffre de l'écorchure amère, aussi la quémande-t-il, chérubin-vipère qui se pare de disgrâce, au milieu des draps froissés, il expulse ses péchés
work : 「barman」au service des âmes perdues qui hantent les lieux du Silver Dragon, paradis de luxure et de débauche pour ceux qui rêvent de s'y abandonner. ondoyant, vos désirs sont des ordres.
activities : au rythme de la mélopée des corps, recueil de mélancolie, il dessine, peint et s'abreuve de l'alacrité de la vie.「artiste」en devenir
home : 「pioneer oak」& actuellement chez Lorcan
points : 982
moodboard :

Best part of me ━ CAELUM 3526c00ccf06d02698d8d79f124ba59f


B A D . H A B I T S
(lead to late nights ending alone)

L.O.R.U.M.#1

PARKER#1

S.D

HUNTER#1

TC HALLOWEEN - TEAM ONE


image : Best part of me ━ CAELUM 3526c00ccf06d02698d8d79f124ba59f

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 4/3 (full)

Best part of me ━ CAELUM Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Best part of me ━ CAELUM · Sam 16 Oct - 20:02

Best Part Of Me
My lungs are black, my heart is pure
My hands are scarred from nights before
I am a little insecure

@Parker Young — 11.09.21

Faisait-il preuve d'une compassion débordante à son égard, Caelum lui serait éternellement reconnaissant. Pour l'accepter tel qu'il était, avec ses idées farfelues, son entrain dérisoire et ses sourires, parfois exaspérants. — Pourquoi ? Tu me caches des choses ? Et au-delà du sourire candide, se trouvait un gouffre rempli d'inquiétudes, de questionnements divers qui ne passaient jamais la barrière de ses lèvres — car on lui avait appris à se taire dès son plus âge, pour ne pas embêter les grandes personnes (sans le préparer à en devenir une, un jour) ; aussi appliquait-il simplement ce qu'on lui avait inculqué, taisant un peu trop souvent ses envies d'hurler son incompréhension. Le reproche amer débarque dans la foulée, et le cloue brutalement sur  son siège. Caelum, interdit, ne sait comment réagir ; lui qui ne voulait que rire de son infortune, le voilà soudain accusé d'incapacité prochaine et certaine. Blizzard gelé qui hante son échine, il se raffermit face à la remarque glaciale et, insolent, réponds avec dignité. — Trouves-tu que je n'assure pas mon travail ? J'ai déjà jeûné sur des périodes bien plus longues. Sais-tu ce qu'est le carême, Parker ? Référence catholique faisant instantanément écho à sa fuite, Caelum impulsif, ne réfléchit pas aux conséquences de ses paroles et se trahit bien vite. L'avait-il blessé, en appuyant sur le bouton-poussoir de son manque de confiance, lui qu'on disait instable et incapable, jusqu'à parfois le traiter de "vaurien". Et pourtant, bouffer des bites et emmerder le monde, ça il savait bien faire ! Alors, quoi ? Devrait-il être autrement, complaisant et malléable comme ils l'auraient souhaité ; lui qui n'aspirait qu'à vivre réellement en-dehors de leur précieux carcan. — Non, il n'a rien fait de bizarre. Il m'a invité chez lui, à prendre un verre et on fait connaissance. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde le voit comme un danger quand il est réellement gentil et généreux. Bon, peut-être que je suis un peu fasciné et que je crush sur lui, certes... Mais tout de même, je n'arrive pas à être négatif quand on parle de lui et avec moi, il a toujours été adorable. L'unique souci étant que Caelum pensait ne pas l'intéresser, et cela le rendait si mélancolique et déprimé qu'il évitait de trop s'attarder sur le sujet, quand bien même paradoxalement, il pourrait en parler des heures. De ses tenues affriolantes et de ses muscles robustes roulant dessous jusqu'à être mis à nus, de ses cheveux ébènes retombant en mèches rebelles sur son front et de sa peau nacrée, aux innombrables gouttelettes de transpiration perlant sur son derme irisé en plein effort, de ses grands yeux persécuteurs et remplis d'âmes, de sa pomme d'Adam qu'il souhaitait dévorer et de tous les fantasmes inavoués qui naissaient en sa présence et faisaient bouillir son corps délicieusement... Il en étant totalement dépendant, du  souffle du démon. — J'aimerai qu'il puisse me voir... Je ressens l'envie de... ah, non c'est stupide, oublie. J'dis que des bêtises ! Mais dis-moi, toi, c'est quoi ton problème avec lui ? Que t'a-t-il donc fait pour que tu le diabolises autant ? Miroir, retour à l'expéditeur. Lorcan attisant la colère, comme un jeu pour le diable où tous ceux se trouvant dans sa ligne de mire, finissaient par périr de son implacable sévérité. Si Parker souhaitait survivre, aussi devait-il s'élever et Caelum serait là pour le lui rappeler (sans pour autant l'obliger, ne faisant office là que de bien pâle conseiller, celui qu'on n'écoute jamais). — Oooh ! Mon ventre grogne déjààà ! Bonjour Gina ! Je vais vous prendre le menu XXL, avec l'énorme hamburger, les frites et le coca ! Mercii. N'en fallait-il pas plus pour que l'enfant rayonne, la faim déjà à moitié comblée par la promesse alléchante du dîner. — On va dévorer ça où ? Le drive signifiait qu'ils iraient ailleurs, déguster calmement leurs mets excellents et cette perspective l'enchantait réellement. Caelum, enthousiaste, observait Parker avec des grands yeux innocents d'enfant.

_________________

l.u.s.t

chaotic good
to the divine,
mischievous,
spark in you

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Young

messages : 299
name : léa, the samuraibratz
face + © : jung jinhyeong
multinicks : none

age (birth) : vingt-six ans (30.02.95)
♡ status : (single) peu préoccupé par l'amour et ne souhaite entraîner personne dans son inévitable chute.
work : (silver dragons) barman aux portes des enfers, et plus si affinités
points : 546
moodboard :
bad boys bring heaven to you

Best part of me ━ CAELUM 91399ee2c97b915c2bc4b3e4a778425a7d8ae49c


image : Best part of me ━ CAELUM 14762a204e68eeda4a8b39d38c01a35e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr

Best part of me ━ CAELUM Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Best part of me ━ CAELUM · Mer 20 Oct - 22:16

Best part of me



Ce sourire rectangulaire, ces yeux qui semblaient découvrir le monde comme si il s’agissait de sa première vie, masque incroyablement réaliste pour cacher le gouffre abyssal et terrifiant qui semblait se terrer en lui, et qui se trahissait dans le manque de confiance dont il faisait preuve parfois. « Je plaisante Cael, t’inquiètes pas. » Si il le lui avait répondu ça, c’est parce qu’il avait vraiment flairé de l’inquiétude dans l’interrogation légère du garçon. Puis, cette candeur cesse d’exister. Langue insolente et blessée qui siffle dans ses oreilles, et Parker se mordit instantanément la lippe inférieure, comprenant bien vite qu’il avait fait une connerie. Culpabilité naissante qui mourut en une seconde lorsque Caelum prononça un mot en anglais que le coréen ne connaissait pas, sa maitrise de la langue étant encore bien instable. « Le Carême ? », reprit-il dans un accent douteux et plutôt adorable, voix remplie d’incertitudes, comme si il sentait qu’ils glissaient sur un terrain plus qu’accidenté. En réalité, Parker n’attendait pas réellement de réponses. Au delà de la profonde affection qu’ils ressentaient l’un pour l’autre, il chérissait aussi infiniment leur pudeur. Caelum semblait comprendre les silences de Parker, et Parker comprenait les siens.

Émotions chancelantes et agitées, le cerveau du cadet semblait avoir fait table rase de cette infime altercation lorsqu’il évoqua le nom du danseur luciférien du Silver Dragons. « Tu crushes sur Lorcan, toi ? » C’était tout ce qu'il avait trouvé à dire, tant il avait été surpris par la bombe que Caelum venait de dégoupiller. Surprise qu’il avait échoué à étouffer, ses sourcils pleins se relevèrent alors en arc de cercle quasi parfait. Il se sentait stupide. Stupide de n’avoir rien remarqué, de n’avoir pas su saisir les signes. Avant qu’il n’ait eu le temps de correctement traiter les informations, le châtain à la gueule d’ange renchérit aussi vite, partant dans un espèce de monologue maladroit, empreint d’une émotivité qu’il tentait de masquer en faisant légèrement dévier sur le sujet. Aussitôt, à l’évocation peu habile des sentiments qui semblaient le torturer intérieurement, l’esprit de Parker se reconnecta automatiquement avec celle qu’il tentait inlassablement d’oublier. Sa sirène, sa tentation viscérale, sa némésis.  « J’ai pas de problème avec lui Cael, excuse, j’voulais pas attaquer ton amoureux. » Ton railleur et léger, sourire moqueur adressé à son petit frère adoré, qu’il se devait de traiter comme tel, et donc, d’embêter. « J’pense pas que ce soit une mauvaise personne, mais je me demande juste ce qu’il attend de toi. En tout cas, si t’as besoin d’en parler, tu sais que je suis là. » Déclaration cette fois beaucoup plus sérieuse, et sincère. La conversation fut alors suspendue par leur arrivée auprès du restaurant, où la commande de Caelum déclencha une hilarité chez Parker qu’il peina à dissimuler en pinçant avec force ses lèvres charnues. Parfois, il agissait vraiment comme un enfant. Il poursuivit l’échange en indiquant qu’il souhaitait la même chose que d’habitude, preuve que le garçon dépensait bien trop d’argent ici.

Aussitôt la commande récupérée, le bouclé n’attendit pas avant de questionner à nouveau son chauffeur, parfum salé embaumant maintenant l’automobile et chatouillant son estomac. « Dans ma base secrète. » Quand il était avec Caelum, il avait des tendances à redevenir un gamin aussi. Comme avec son frère de sang, autrefois. Celui qu’il embarquait partout, comme il le faisait à nouveau avec ce garçon un peu désorienté. Ils roulèrent encore plusieurs dizaines de minutes, s’enfonçant progressivement dans des routes plus sinueuses et moins éclairées, jusqu’à ce qu’ils finissent par plonger au coeur d’une forêt épaisse, route toujours bétonnée mais en manque d’entretien depuis des années. Les pleins feux comme seule source de lumière dans la pénombre et à force d’embranchements et intersections dans les méandres des bois, ils finirent par accoster sur ce chemin sans issue, bouchée par un grillage rouillé. Le monstre garé, ils pouvaient à l’aide de la projection des phares apercevoir les contours d’un immense bâtiment complètement abandonné à quelques centaines de mètres, que Parker pointa nonchalamment du doigt. « C’est là qu’on va. J’espère que tu tiens pas à tes pompes, va falloir qu’on marche un peu à travers la forêt, y’a un trou dans le grillage à droite. » Aucune émotion dans la voix de Parker si ce n’est presque de l’apathie, tant il était habitué à emprunter cet itinéraire peu sécurisé.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Best part of me ━ CAELUM Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Best part of me ━ CAELUM ·
 
Best part of me ━ CAELUM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Boa vs. Python (V) [DVDRiP]
» Alvin et les Chipmunks 2 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: silver dragons-
Sauter vers: