sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maru Baumeister

messages : 7572
name : nath/elle
face + © : choi san (a devious route)
multinicks : -none

age (birth) : 22 ans
♡ status : célibataire pourtant marié au lit des autres
work : propriétaire 'involontaire" du bar silver dragons, bâtiment acheté par son père, il laisse le manager gérer le tout, tandis qu'en secret, il entreprend des magouilles dans l'arrière boutique
activities : just a little shit
home : ocean avenue (demeure familiale) + crescent lane (appartement)
points : 8662
image : ( war zone )  Itmn

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

( war zone )  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· ( war zone ) · Jeu 14 Oct - 17:47
Vingt-deux heures. Elles tournoient élégamment, ondulent lascivement les hanches contre les barres, s’élèvent un instant dans les airs, l’on pourrait croire qu’elles possèdent des ailes, ces danseuses du Silver Dragons. Ce soir cependant, Maru n’est pas là pour se rincer l’œil armé de son cocktail, mais pour affaires. Réunion importante, décisive pour l’avenir du suicide squad, comme son conseiller aime les appeler, c’est d’un pas déterminé qu’il se dirige vers la porte de la seconde arrière-boutique. Le voilà à jeter un coup d’œil bref par-dessus son épaule, tel un voleur sournois, avant de dévaler les escaliers, la hâte nichée au creux de l’estomac. La banquette réservée à la hiérarchie, celle que personne d’autre qu’eux n’ose s’asseoir, elle paraît hautaine cette place et aussitôt, Maru s’y installe, rejoignant donc ses amis, muni du fameux dossier récupéré ce midi. Désolé j’suis un p’tit peu en retard, faut dire que j’suis la cerise sur le gâteau, narcissisme un peu humoristique, peut-être pour détendre une atmosphère sérieuse sous peu, il sort les papiers avant de les tendre à Parker. Immédiatement, il jette un coup d’œil vers Lenny : J’vais lui expliquer en coréen alors fais pas la gueule toi hein, qu’il menace, suivi tout de même d’un petit sourire. Et enfin, l’histoire tant attendue, l’orateur s’élance dans l’autre langue : Du coup. J’pense que je vais commencer par le début. Tu vois quand j’t’ai dit que j’devais être redevable à Tai ? C’est à cause de ce con-là, il pointe son meilleur ami d’un geste bref de la main, puis continue : Un gang lui a demandé d’aller jeter des cocktails molotov dans une usine la semaine passée et il s’est avéré qu’elle appartenait à Tai, il a su que c’était Lenny et lui a compris qu’il allait s’faire botter l’cul, donc il s’est caché dans la forêt. Y a quelques jours, il m’en parle, donc j’comprends que c’est Tai qui veut niquer sa race, j’me dévoue pour porter garant comme j’t’ai dit, mais pendant qu’on règle ça, il envoie un de ses bras-droit – tu vois Ignacio ce fou furieux qui le colle au cul quand ils viennent – pour qu’il aille le tuer. Il le tabasse, moi j’pose le deal et c’est « réglé ». Sauf que hier, Lenny et moi on a eu l’idée de se venger d’Ignacio et on s’est dit qu’on pouvait chercher une info gênante sur lui pour le tourmenter, on récupère un casier judiciaire où on découvre que le type était un prostitué dans un réseau et moi de mon côté, j’demande à Jahseh de l’aide, il envoie une hackeuse qu’il connaît chercher des informations et aujourd’hui, elle est venue me passer ce dossier-là, qu’il montre d’un signe de tête. Dedans, mec, on découvre que Tai était un ancien flic qui a extirpé Ignacio de ce réseau, donc que ça doit être pour ça qu’il le colle au cul maintenant, mais qu’en plus, y a la tonne d’infos confidentielles sur ce réseau. Vraiment, c’est une mine d’or et je pense même que va falloir cacher ça correctement, parce que faut pas que des gens tombent dessus. Y a assez pour soit faire tomber ça, soit en profiter. J’ai demandé des conseils à Jahseh, qui connaît un trafic qui vient de tomber et il m’a dit de récupérer les partenaires qui étaient liés à ça, genre déjà pour agrandir c’qu’on a et qu’ensuite, on fasse tomber le réseau de prostitution et que de nouveau, on récupère encore plus de monde. Selon lui, ça va archi nous aider à devenir intouchables. Il réfléchit, se mordille la lèvre, comprenant qu’il ne reste sûrement rien à ajouter, avant de hausser les sourcils. Avant que tu me réprimandes parce que je t’ai rien dit, y a plein de trucs où j’ai pas eu le choix d’aller super vite sans demander de l’aide du coup voilà…

@Mari Baumeister @Lenny Choi @Parker Young

_________________
Demon fire

Is all you desire
ANAPHORE
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Young

messages : 299
name : léa, the samuraibratz
face + © : jung jinhyeong
multinicks : none

age (birth) : vingt-six ans (30.02.95)
♡ status : (single) peu préoccupé par l'amour et ne souhaite entraîner personne dans son inévitable chute.
work : (silver dragons) barman aux portes des enfers, et plus si affinités
points : 546
moodboard :
bad boys bring heaven to you

( war zone )  91399ee2c97b915c2bc4b3e4a778425a7d8ae49c


image : ( war zone )  14762a204e68eeda4a8b39d38c01a35e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr

( war zone )  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( war zone ) · Lun 18 Oct - 15:53

Regard périphérique, scan minutieux de chaque espace visible depuis le bar. Des danseuses fondant avec sensualité sur les barres sous les regards sinistres de clients frustrés, les discussions animées autour des tables bordant les murs du club, jusqu’à ceux qui s’enivrent en enchaînant les verres à la pelle au comptoir en solo. Parker déverrouille son portable, il est l’heure. Il glisse deux mots à son collègue, l’informant qu’il s’absenterait une demi-heure. Le serveur ne conteste pas et se contente de hocher de la tête, il connaît le statut de Parker, et appréhende de toute façon bien trop le regard naturellement glacial de l’animal pour se rebeller. Le coréen pose le verre qu’il s’appliquait à nettoyer, glisse entre les deux portes menant à ce sous-sol auquel personne n’a accès, sauf Maru. Enfin, sauf Maru et Lenny, apparemment. Il hausse un sourcil réprobateur en apercevant le videur affalé sur le canapé. « Qu’est-ce que tu fous là, toi ? » Léger vent de panique lorsqu'il s’aperçoit que littéralement tout ce qu’ils essaient de se cacher se trouve actuellement sous les yeux de son collègue. Armes, documents en vrac sur le bureau. Mais à peine a-t-il le temps de trouver une excuse justifiant l’existence de cette pièce et de ce qu’elle contient que le propriétaire débarque à la volée, prenant immédiatement la parole pour lancer une blague vaseuse, qui cette fois-ci, ne fait pas rire Parker. Respect de la hiérarchie oblige, il ne coupe pas la parole à son supérieur pour demander des explications et prend à son tour place sur la banquette auprès de Lenny dans laquelle il s’enfonce tout en parcourant le document tendu par Maru sans y comprendre le moindre mot. Cette situation l’agace profondément, mais comme à sa grande habitude, il conserve cette expression insensible, attentif à ce que Maru s’apprête à exprimer en coréen.

« Bien. »

Il avait suivi le récit du garçon avec calme, presque avec diplomatie, puis avait attendu quelques secondes avant de reprendre la parole. Quelques longues secondes, où il avait fixé Maru profondément, à la fois en proie à la réflexion, et dans une irritation palpable, plus que justifiée, ce que Maru avait visiblement compris, au vue des derniers mots qu’il avait prononcé pour conclure son discours. Parker se lève, fait le tour de la table pour se mettre face au videur qui n’avait pas saisi un traitre mot de la conversation qui venait d’avoir lieu, puis il pose ses bras sur la surface, pour se pencher vers son collègue, aura menaçante qui l’enveloppe. « Et puis toi putain, t’es vraiment con à ce point ? T’es pas assez payé ici, pour te foutre dans des situations aussi putain de merdiques ?! » Son regard est noir et meurtrier, et pourtant, il est également empli d’inquiétudes. Il aurait pu lui arriver quelque chose de grave, et quand bien même ce garçon l’emmerdait profondément, Parker aurait été capable de mettre feu au foyer de celui qui aurait blessé l’un des siens. Un soupir exaspéré passe la barrière de ses lèvres, il passe les mains sur son visage pour masser ses tempes, comme dans une tentative de se réveiller et de faire fonctionner son cerveau plus vite. « Écoute mec, de toute façon, maintenant que tu t’es embarqué là dedans, j’suis obligé de te suivre. Mais j’espère que tu captes que si Tai est un ancien flic, alors il est forcément protégé. Si tu veux qu’on s’en serve, tu sais à quoi tu nous exposes, alors j’espère que t’es préparé à ça, parce que si on se met Tai à dos, on est vraiment dans la merde. » Il se saisit alors à nouveau du précieux document, l’agite légèrement sous les yeux de Maru, et pose la question fatidique. « Tu veux qu’on le fasse ? Tu veux qu’on fasse tomber ces fils de pute ? » À travers ces mots, il savait d’avance que Maru comprendrait. Que Maru comprendrait qu’il en était, qu’il le suivrait quelque soit la décision qu’il finirait par prendre, comme il l’avait toujours fait.

@Maru Baumeister @Lenny Choi @Mari Baumeister
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lenny Choi

messages : 4865
name : Roro (Elle/She)
face + © : Cha Eunwoo par A devious route
multinicks : Tai Baylor~

age (birth) : 23 années au compteur, enfant du printemps, né à l'heure où les bourgeons bourdonnent. Né à la première heure du dernier jours de mars, un 98 dans l'âme, il a Seattle dans la peau.
♡ status : Célibataire. Hétérosexuel, si l'on en croit ses dires, un "fait" qu'il tente de s'imposer, simplement pour fuir cette réalité qu'il peine à accepter.
work : Ancien boxeur professionnel, piégé dans une vie morne et ennuyeuse loin des rings officiels, rétrogradé, obligé de se contenter de ces arènes clandestines. Gagnant sa vie en jetant les poivrots loin de ce bar qu'ils aiment tant.
home : Une vieille bicoque avec deux chambres à Pioneer Oak qu'il est contraint de partager avec Evy Whitemore et son insupportable chiarde, comme il l'appelle.
points : 4846
image : ( war zone )  499921357a6a117905f7ef2880948e58fd7b331b

( war zone )  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( war zone ) · Ven 22 Oct - 21:35
Ses pupilles quittèrent l’écran de son téléphone pour se poser sur des escaliers qui menaient dans les entrailles du Silver Dragons, un endroit dont l’accès lui avait toujours été interdit, et bien que sa curiosité ait été titillée à de très nombreuses reprises, il n’avait pas moufté, préférant se dire que si son ami ne voulait pas lui en parler alors c’était sûrement mieux ainsi.  Il jeta un regard par dessus son épaule avant de les descendre au pas de course, il avait sagement suivit les directives envoyé par son Maru plus tôt dans la journée. Len avait la boule au ventre alors qu’il observait cette pièce interdite d’accès. Son regard s’accrocha presque immédiatement aux armes qui la décorait, les sourcils froncés, il se dirigea vers l’une d’elles et la prit en main. Il inspecta le chargeur, qu’il trouva plein, jeta un œil dans le viseur, et finalement, vérifia que la sécurité était activée. Il grimaçait en la reposant, se demandant durant un instant si cela n’était pas un piège, si Parker ne souhaitait pas lui foutre une balle dans la tête en prétextant qu’il en savait trop, comme les gangsters de ces vieux films qu’il se plaisait à dévorer. Et l’instant d’après, il se dit que c’était stupide, que Parker était son ami et que même s’il le prévoyait, Maru était plus qu’un ami, il était son frère, il prendrait une balle pour lui, il en était certain. Alors, il prit place sur le canapé et attendit sagement ses amis et collègues, le regard rivé sur blip blop, son pouce appuyant frénétiquement sur le centre de l’écran, alors que son autre bras, celui qu'il était censé garder en écharpe, gisait sur le dossier. Il rengaina son téléphone lorsqu’il entendit des bruits de pas dévaler les escaliers, ses yeux délaissant son précieux pour se river sur la mine surprise de son collègue à qui il adressa un large sourire.  « Bonsoir, déjà. Ensuite, j’ai reçu un message de Maru. Elle est mignonne votre petite planque.» L’insolence dans la voix, le regard rieur, il s’amusa de sa réaction et détaillant l’air pensif qui prit place sur le visage du coréen. Il vit la bouche du barman s’ouvrir et fronça les sourcils en entendant la voix de son meilleur ami envahir la pièce.  «Merde alors, j’ai toujours détesté les cerises.» qu’il lança, continuant sur sa lancée, le sourire aux lèvres. Il observa les deux hommes s’asseoir et leva les yeux au ciel lorsque Maru lui annonça qu’il allait parler coréen. Il fronça de nouveau les sourcils lorsqu’il vit un doigt accusateur se diriger vers lui, et il se maudit d’être aussi stupide, de ne pas avoir appris cette langue qui ne devait pourtant pas être si complexe, si Maru y arrivait, tout le monde pouvait y arriver. Il capta des noms, le sien, celui de Tai et celui de son nouvel ennemi, un nom qui lui fit porter une main à son cou, comme si la simple évocation de son nom suffisait à en raviver la douleur. Il soupira de soulagement lorsque Maru se tut, espérant pouvoir ENFIN prendre part à la discussion. Les yeux rivés vers Parker, dans l’attente d’une réponse, il s’enfonçait un peu plus dans son siège lorsqu’il le vit se lever et un sourire narquois reprit place sur son visage.  «Vu d’ici, on dirait presque que tu es inquiète, Brienne chérie.» Il ria, désinvolte, une rire qu’il ravala bien vite, influencé par le regard meurtrier de Parker.  «C’était pas pour moi, le blé. Et je gérais ! Vite fait ... Mais on va gérer maintenant.» Il l’écouta parler du mafieux à qu’ils avaient dû prêter allégeance et ne put s’empêcher de faire une remarque.  «On va pas se le mettre à dos. On va faire ce qu’il nous demandera et la dette serait réglée. Et puis, c’est pas parce qu’il a été flic qu’il est obligatoirement couvert, encore plus si il trempe dans des magouilles. Mon vieux est flic et pourtant le commissariat le laisserait crever la gueule ouverte, tu vois ? Si ça se trouve c’était un connard, ou alors il a coupé les ponts avec les aut’ flics pour qu’on le laisse faire … Ses trucs de mafieux. Puis, si il s'est attaqué à ce réseau par le passé, il devrait se réjouir qu'on le fasse tomber.»

@Maru Baumeister @Parker Young @Mari Baumeister

_________________
- - Keep your temper, said a languid, sleepy voice
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



( war zone )  Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( war zone ) ·
 
( war zone )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: silver dragons-
Sauter vers: