sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Giselle Kane

messages : 3060
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ptonkin ⋅ © self.
multinicks :
danielodettescarshilohtheo


age (birth) : ( 32 a n s ) née le douze juillet mille neuf cent quatre vingt neuf.
♡ status : ( c é l i b a t a i r e ) relations malsaines par le passé, personnalité trop addictive pour aimer sans se détruire, elle apprend à être bien toute seule.
work : ( c o n s e i l l è r e ) elle aide les collégiens et lycéens à trouver leur voie, elle est aussi là pour les écouter sur tous les sujets, en parallèle elle anime des groupes de soutien pour ceux qui, comme elle, ont connu l'enfer de l'addiction ou de la maladie.
home : ( p i o n n e e r o a k ) une petite maison d'une charmante simplicité, avec pour colocataires deux chats et un chien.
points : 5424
image : (better with you) 41ffc6b6e5a05dbfff6287d2d8f49e00ac1a7970

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : joseph ⋅ milo ⋅ ophelia ⋅ slevin ⋅ zélie

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· (better with you) · Jeu 21 Oct - 23:01
@Milo Davenport
(septembre 2021)

Deux semaines se sont écoulées depuis le somptueux mariage des Moroe, et Giselle a décidé que c'était assez de temps laissé à son ami pour revenir de lui-même vers elle et lui fournir des explications. Puisqu'il a décidé de se murer dans son silence, c'est accompagnée de cookies fait maison préparés avec amour qu'elle marche d'un pas déterminé vers le Camp Tomahawk Lake. Elle ne vient pas souvent ici, principalement parce que c'est le lieu de travail de Milo et qu'elle a horreur, elle, qu'on vienne l'embêter sur ses heures de travail ; mais c'est aussi là qu'il vit et quand elle veut le voir à l'improviste elle n'a pas d'autre choix que de s'y rendre, prenant le risque d'arriver alors qu'il travaille. Giselle adore ce camping, il est typique de leur petite bourgade, on peut y trouver plein d'activités à faire, et plus particulièrement elle voit bien que Milo prend fierté à s'occuper de cet endroit et rien ne la rend plus heureuse que de le voir heureux. Mais elle ne vient pas là ce soir pour profiter de l'endroit avec lui mais bien pour faire une mise au point.

Arrivée devant chez lui, Giselle frappe quelques coups à la porte et attend que son ami vienne lui ouvrir pour lui offrir son plat avec un sourire angélique. « J'espère que tu aimes les cookies. » Elle entre chez lui quand il l'y invite et se dirige directement vers la cuisine pour y déposer ses cookies. Il y en a beaucoup trop pour qu'ils mangent tout aujourd'hui, mais il lui en restera et il pourra penser à elle en les mangeant. « Comment tu vas ? » Sa question est simple, légère, mais elle est ici pour s'enquérir de son état de santé. Elle sait qu'il ne lui répondra pas à ce sujet avec cette simple question mais elle tente une approche en douceur, lui offrant un baiser sur la joue au passage. « C'était un sacré mariage, hein ? » Ils ne se sont pas revus depuis bien qu'ils se soient échangés quelques messages, incapables de ne pas se parler pendant plusieurs jours. La cérémonie était magnifique, mais au-delà, si Giselle en garde un souvenir incroyable c'est bien parce qu'elle a passé la soirée avec Milo. Ce dernier a fait le geste de l'inviter pour l'accompagner, et après leur dernière conversation sur leur coup de coeur d'antan respectif, Giselle n'a pas pu s'empêcher de s'imaginer une danse qui les ferait se rapprocher. Danse qui est bel et bien arrivée mais qui n'a pas fini comme elle l'aurait espéré, puisque Milo n'a pas tenu longtemps sur la piste de danse, essoufflé plus que de raison. Un signe de faiblesse qui l'a inquiétée mais sur lequel Milo n'a pas souhaité se pencher plus que ça lors du mariage. Depuis quinze jours, Giselle rumine dans son coin, soucieuse de l'état de santé de son ami de toujours, et elle espère que ce soir il pourra dissiper ses inquiétude.

_________________
Help me to carry the fire to keep it alight together, help me to carry the fire, this road won't go on forever.
✬ love, lust, faith and dreams.
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Davenport

messages : 3616
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.ricciardo + all souls, countingstars-17, j.camp
multinicks : nathan


age (birth) : thirty-two (22/02)
♡ status : single
work : owner and manager of the camp tomahawk lake
activities : volunteer at the hospital (portland). running, fishing, hiking, cycling, yoga, meditation, playing ticket to ride & phase 10.
home : a chalet on camp tomahawk lake
points : 3777
moodboard :
(better with you) 48ea775fab13ac90e31dd2b049ff17db6ca799dd
RPS EN COURS
sageruthgigi

RPS EN ATTENTE
close.

image : (better with you) Cd9dd140f2930d5b35639264287f109186d17b92

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ | close |

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) · Ven 22 Oct - 9:33
Aujourd’hui est une bonne journée. Milo le sent à l’instant où il se réveille ; ses muscles ne sont pas douloureux comme ils peuvent l’être certains matins, il a du souffle et, pour parfaire le tout, le soleil brille dans le ciel de Windmont Bay. L’occasion parfaite pour mettre ce jeudi à profit et effectuer quelques travaux par-ci par-là en extérieur, car rien ne sera jamais parfait. En tant que responsable d’un tel domaine, il y a toujours quelque chose à faire, de la tâche la plus insignifiante aux travaux qui dureront des mois - dans lesquels il préfère ne pas se lancer actuellement. Ces mois, il ne les a sans doute pas devant lui et Milo ne souhaite pas laisser le camp en plein chantier, soit dans l’attente de sa greffe, soit à son successeur. Successeur auquel il doit, d’ailleurs, sérieusement commencé à réfléchir car ce n’est certainement à sa cousine qu’il confiera son bébé. S’il a confiance en l’italienne sur bien des choses, le camp n’en fait pas partie, trop éloigné de ses goûts luxueux et son côté urbain.

Sur le coup de quatorze heures, la fatigue se fait ressentir et ce n’est pas doucement qu’elle le prend au corps. Milo semble avoir pris un coup de massue qui le fait passer de la pelouse qu’il était occupé à tondre à une douche, puis son lit. Une heure. C’est le temps qu’il s’accorde pour dormir, car si ses minutes sont comptées, précieuses, il est hors de question de les gaspiller dans les bras de Morphée. Cette heure suffit, ou presque. S’il ne se sent pas en état de reprendre ses tâches, il va pouvoir continuer sa journée. Pour faire quoi ? L’américain n’a pas le temps de se poser la question car on frappe à la porte du chalet et c’est Giselle qu’il découvre sous ses yeux, alors qu'un large sourire vient prendre place sur ses lèvres. « Quelle question! » Il n’en mangera probablement qu’un par jour pour surveiller son taux de sucre mais là n’est pas la question. Se passant les mains sur les yeux pour sortir du brouillard dans lequel il se trouvait encore il y a quelques minutes, il suit la jeune femme à la cuisine et l’embrasse rapidement avant de faire couler du café. « En forme. Et toi ? » Les mots sont peut-être mal choisis, mais ça va et il ne souhaite pas l’inquiéter outre mesure. « Tu parles! Si on m’avait dit que je serais un jour invité à un mariage princier... » Plaisante-t-il, avant de sortir deux tasses de l’armoire. « Café ou autre chose ? » Il demande rapidement, toujours perdu dans les souvenirs du mariage. Citra était resplendissante, plus encore que d‘habitude, et ces deux là ont fait les choses en grand, ce qui n’a - bien sûr - surpris personne. « Merci encore de m’avoir accompagné. »

_________________

keep me in the moment
i've been thinking 'bout time and where does it go. how can i stop my life from passing me by, i don't know. i've been thinking 'bout family and how it's going so fast. will i wake up one morning just wishing that i could go back ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Giselle Kane

messages : 3060
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ptonkin ⋅ © self.
multinicks :
danielodettescarshilohtheo


age (birth) : ( 32 a n s ) née le douze juillet mille neuf cent quatre vingt neuf.
♡ status : ( c é l i b a t a i r e ) relations malsaines par le passé, personnalité trop addictive pour aimer sans se détruire, elle apprend à être bien toute seule.
work : ( c o n s e i l l è r e ) elle aide les collégiens et lycéens à trouver leur voie, elle est aussi là pour les écouter sur tous les sujets, en parallèle elle anime des groupes de soutien pour ceux qui, comme elle, ont connu l'enfer de l'addiction ou de la maladie.
home : ( p i o n n e e r o a k ) une petite maison d'une charmante simplicité, avec pour colocataires deux chats et un chien.
points : 5424
image : (better with you) 41ffc6b6e5a05dbfff6287d2d8f49e00ac1a7970

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : joseph ⋅ milo ⋅ ophelia ⋅ slevin ⋅ zélie

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) · Ven 22 Oct - 23:44
Même si l'estomac de Giselle est noué par le trac, angoissée à la nouvelle qu'il pourrait lui apprendre, l'espace d'un instant elle oublie tout lorsque Milo lui ouvre la porte et lui offre ce sourire qui le caractérise si bien. Il est l'un de ses amis les plus proches, elle adore passer du temps avec lui, et rien que voir son visage suffit pour la mettre de bonne humeur. « Ça va aussi. » Une banalité, elle ne sait pas quoi dire d'autre quand elle le soupçonne de lui mentir et qu'elle ne pense qu'à ça. Elle l'observe un instant, à la recherche de la moindre faiblesse, mais elle ne voit rien, aucun signe alarmant, ce qui la rassure quand même un peu. « C'est quelque chose ces deux-là. J'arrive pas à croire que vous soyez de la même famille. » Elle secoue la tête, hilare, car même si elle ne connaît pas Citra c'est évident qu'ils sont assez différents. « Un café c'est très bien, merci. » Elle laisse Milo préparer le breuvage et elle souffle dessus une fois servi avant d'en boire une gorgée et de piocher dans l'assiette de cookies pour en croquer un bout. « Merci à toi de m'avoir invitée. J'ai adoré. » Elle a passé une super soirée en compagnie de son ami, dans ce décor de rêve, avec quelques connaissances dans l'assemblée (pas difficile à Windmont Bay). « T'étais pas en train de bosser ? » Qu'elle lui demande. Il ne serait pas chez lui si c'était le cas mais peut-être était-il juste en pause. Attablée face à lui, elle l'observe un instant pour rassembler le courage de lui demander ce qu'elle a besoin de savoir. Elle n'a pas peur de sa réaction mais bel et bien de la réponse, car il y en a une qu'elle n'a pas du tout envie d'entendre. « Milo... » Son ton est d'un coup plus sérieux. « Au mariage, tu m'as dit que tu étais malade. » Il n'y a pas de question à la fin de sa phrase, elle n'y arrive pas, mais le regard qu'elle lance parle pour elle. Elle lui demande silencieusement de la rassurer, de lui dire que tout ira bien.

_________________
Help me to carry the fire to keep it alight together, help me to carry the fire, this road won't go on forever.
✬ love, lust, faith and dreams.
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Davenport

messages : 3616
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.ricciardo + all souls, countingstars-17, j.camp
multinicks : nathan


age (birth) : thirty-two (22/02)
♡ status : single
work : owner and manager of the camp tomahawk lake
activities : volunteer at the hospital (portland). running, fishing, hiking, cycling, yoga, meditation, playing ticket to ride & phase 10.
home : a chalet on camp tomahawk lake
points : 3777
moodboard :
(better with you) 48ea775fab13ac90e31dd2b049ff17db6ca799dd
RPS EN COURS
sageruthgigi

RPS EN ATTENTE
close.

image : (better with you) Cd9dd140f2930d5b35639264287f109186d17b92

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ | close |

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) · Dim 7 Nov - 10:24
tw ; greffe, mucoviscidose.

S’ils se voient régulièrement, les visites impromptues au camp sont plutôt rares, dû à sa localisation excentrée, ce qui explique la surprise de Milo. Bien souvent, il n’y a que ses proches les plus sportifs qui se perdent dans la zone, pour venir l’accompagner sur une randonnée ou l’autre. Il ne va certainement pas se plaindre, ceci-dit, que Gigi ait choisi de venir passer un petit moment en sa compagnie, accompagnée de cookies qui plus-est. Il hoche la tête lorsqu’elle lui dit aller bien, et s'attelle à faire passer le café pendant qu’ils décortiquent rapidement le mariage de Citra quelques semaines plus tôt. Milo ne peut s’empêcher de rire avec Giselle face à sa remarque sur leur lien de parenté et secoue doucement la tête avant de déposer le café devant la jeune femme. « Crois-moi, j’ai eu du mal à y croire lorsque je l’ai découvert. » Il ne l’avait, d’ailleurs, pas fait tout de suite et connaissait déjà rapidement la jeune femme lorsqu’ils étaient parvenu à relié les points entre eux. Pas étonnant, vu le peu d’information que Milo détenait sur cette partie de la famille. Il s’est d’ailleurs demandé, à l’époque, si son père possédait autant d’argent sur son compte en banque que sa cousine et avait laissé, malgré tout, sa mère s'endetter pour payer ses soins. « Avec plaisir, j’avais la plus belle cavalière. » Il lui adresse un clin d'œil, avant de poser lait et sucre sur la table et s’y installer avec elle. Un cookie à la main, Milo en croque une bouchée et agite négativement la tête. « Non, j’allais bientôt m’y remettre. J’ai fait pas mal de jardinage ce matin et quelques réparations par-ci par-là. » Un barrière qui grince, un évier qui coule dans l’une des caravanes résidentielles, rien d'énormissime. « Mais tu ne me déranges pas, il n’y a rien d’urgent. » Milo ajoute rapidement afin de ne pas lui donner l’impression qu’elle l’empêche de continuer sa journée. A vrai dire, il est même heureux de pouvoir se reposer sans culpabiliser de le faire, et Giselle lui sert une excuse sur un plateau d’argent.
Le soulagement ne dure cependant pas bien longtemps. Au ton grave qu’elle emploie pour prononcer son prénom, Milo lève les yeux vers elle plein d’appréhension - à raison. Dans un premier temps, il ne fait que hocher la tête pour confirmer ses dires. Il boit une nouvelle gorgée de café pour faire passer le cookie qui lui reste soudainement au travers de la gorge et pose sa tasse calmement devant lui avant de lui adresser un sourire qui se veut rassurant. « Mon corps rejette la greffe. » Son ton est calme, espérant ne pas l'alarmer. « En principe, une greffe de poumon a une espérance de vie de 8 à 10 ans, grand maximum. La mienne en a 14, c’est déjà un miracle. » Et il en est reconnaissant. Milo n’a aucune amertume envers son corps qui rejette à présent ce qui a allongé sa vie de presque quinze longues années. « J’ai encore quelques beaux mois devant moi, même si je ne me remets pas sur les listes pour une nouvelle greffe. » Ce qu’il n’est pas certain de vouloir faire. Peut-être qu’il est temps pour tout le monde d’accepter qu’il a eu sa chance et a fait son temps.

_________________

keep me in the moment
i've been thinking 'bout time and where does it go. how can i stop my life from passing me by, i don't know. i've been thinking 'bout family and how it's going so fast. will i wake up one morning just wishing that i could go back ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Giselle Kane

messages : 3060
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ptonkin ⋅ © self.
multinicks :
danielodettescarshilohtheo


age (birth) : ( 32 a n s ) née le douze juillet mille neuf cent quatre vingt neuf.
♡ status : ( c é l i b a t a i r e ) relations malsaines par le passé, personnalité trop addictive pour aimer sans se détruire, elle apprend à être bien toute seule.
work : ( c o n s e i l l è r e ) elle aide les collégiens et lycéens à trouver leur voie, elle est aussi là pour les écouter sur tous les sujets, en parallèle elle anime des groupes de soutien pour ceux qui, comme elle, ont connu l'enfer de l'addiction ou de la maladie.
home : ( p i o n n e e r o a k ) une petite maison d'une charmante simplicité, avec pour colocataires deux chats et un chien.
points : 5424
image : (better with you) 41ffc6b6e5a05dbfff6287d2d8f49e00ac1a7970

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : joseph ⋅ milo ⋅ ophelia ⋅ slevin ⋅ zélie

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) · Mar 9 Nov - 22:23
Un rire s'échappe des lèvres de Giselle, car un lien de parenté entre Citra et Milo est improbable tant ils ne se ressemblent pas - du moins du peu qu'elle a pu voir de l'italienne. « Je m'en plains pas, cela dit, le mariage était magnifique. » Et il n'aurait peut-être pas été invité, s'il n'avait pas été son cousin. « Je vous retourne le compliment, monsieur. » Clin d'oeil de sa part pour répondre à celui de Milo, une complicité évidente entre les deux amis qui ont su la retrouver rapidement après toutes ces années de séparation. Elle est plus que ravie d'avoir vécu cette soirée en sa compagnie, dans ce monde qui n'est clairement pas le sien mais qui l'a beaucoup amusée pour une nuit. Tout était magnifique, Milo compris. « Quel homme. Rappelle-moi de te donner un coup de fil quand quelque chose déconnera chez moi. » Milo est manuel et il n'y a aucune raison qu'elle se prive de ses talents, mais Giselle n'a heureusement jamais eu affaire à de gros problèmes de ce genre. Un sourire sincère vient déformer ses lèvres quand il lui assure qu'elle ne le dérange pas, bien au contraire. Milo est l'une des personnes les plus importantes de sa vie, elle aime passer du temps avec lui, il est donc normal qu'elle soit enchantée d'entendre que c'est réciproque, même si elle n'a pas besoin qu'il la rassure à ce sujet. Giselle a beau ne pas avoir confiance en elle et entretenir des relations compliquées à cause de ça, elle n'a jamais douté de la force de leur amitié.

Mais rapidement, le sourire de Giselle disparaît quand le sujet qui l'inquiète tant depuis quelques semaines vient sur le tapis. C'est elle qui a engagé la conversation, car elle a besoin de savoir, mais quand elle voit Milo hocher la tête à ses propos, son coeur s'emballe et ses mains deviennent moites. Quatorze ans depuis la greffe qui lui a sauvé la vie. Giselle s'est assez renseignée sur le sujet quand elle a appris sa maladie, pour savoir que oui, il s'agit d'un miracle qu'il soit toujours parmi eux après autant de temps. Ça n'atténue pas la tristesse qui s'empare d'elle, ni la peur qui la crispe. Les propos suivants de Milo ne servent pas à la rassurer sur le sujet. « Comment ça, si tu ne te remets pas sur les listes ? » Elle croit savoir où il va avec ça et ça ne lui plaît pas du tout. Elle n'est pas concernée par cette maladie, seulement un dommage collatéral, elle n'a pas son mot à dire dans les décisions qu'il prend. Mais l'idée de le perdre dans quelques mois est insupportable pour la jeune femme, dont les larmes commencent à parler dans son regard. « Milo, je t'interdis de ne pas te battre. » Sa voix est faible, un murmure, et se brise sur la fin, signe de sa détresse émotionnelle. Comme une supplication pour le garder près d'elle, pour ne pas voir sa santé se dégrader davantage. Car dans sa chute, il l'emporterait avec elle, assurément.

_________________
Help me to carry the fire to keep it alight together, help me to carry the fire, this road won't go on forever.
✬ love, lust, faith and dreams.
Voir le profil de l'utilisateur
Milo Davenport

messages : 3616
name : mrs.brightside (marine)
face + © : d.ricciardo + all souls, countingstars-17, j.camp
multinicks : nathan


age (birth) : thirty-two (22/02)
♡ status : single
work : owner and manager of the camp tomahawk lake
activities : volunteer at the hospital (portland). running, fishing, hiking, cycling, yoga, meditation, playing ticket to ride & phase 10.
home : a chalet on camp tomahawk lake
points : 3777
moodboard :
(better with you) 48ea775fab13ac90e31dd2b049ff17db6ca799dd
RPS EN COURS
sageruthgigi

RPS EN ATTENTE
close.

image : (better with you) Cd9dd140f2930d5b35639264287f109186d17b92

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : fr/en ⋅ | close |

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) · Lun 15 Nov - 23:29
« Oui, je pense pas qu’on en verra souvent des comme ça par ici. » Sans se marier comme des campagnards, Milo ne se souvenait pas d’un seul mariage aussi grandiose dans la région, bien qu’il n’ai pas été invité à beaucoup d’entre eux non plus. Tout sourire lorsque son amie lui retourne le compliment, il prend place à table avec elle et hoche vigoureusement la tête lorsque Gigi parle de faire appel à lui. « Tu peux appeler à toute heure du jour ou de la nuit, tu le sais bien. » Milo n’est peut-être pas l’homme à tout faire le plus performant - Beckett est là pour ça - mais au fil du temps, il a tout de même appris à se débrouiller sans avoir à toujours faire appel à de la main d‘oeuvre.

La conversation légère prend bien trop vite fin à son goût, lorsque Giselle aborde son faible état dernièrement. Le propriétaire du camp fait pourtant de son mieux pour l’ignorer, le cacher, mais il doit bien admettre qu’il est parfois difficile de prétendre que tout va bien, alors qu’il manque cruellement de souffle et de force. La mâchoire contractée lorsqu’elle le questionne sur le “si”, sur cette grosse condition qu’il émet, Milo cherche ses mots et expire lentement en voyant ses yeux se brouiller. « Gigi, s’il-te-plait. » Pas de larmes. S’il ne dit rien, ses yeux implorent son amie de ne pas lui imposer sa tristesse alors qu’il fait de son mieux pour ne pas faire subir sa maladie aux autres. L’une de ses mains quitte la tasse de café et il allonge le bras sur le table, espérant pouvoir créer un contact avec elle. « Il n’est pas question de se battre ou d’abandonner. » Il dit calmement, avant de lui adresser un faible sourire. « Il est question de ne pas être trop gourmand et égoïste. J’ai déjà eu ma chance et une greffe qui m’a apporté quatorze belles années, que je ne pensais pas avoir. » S’il a encore des rêves plein la tête, un tas de choses qu’il aurait aimé accomplir et construire - à commencer par une famille -, Milo sait qu’il fait partie des chanceux. Il n’est pas à plaindre, pas cette fois, et ne souhaite pas l’être. « Je suis qui, pour refuser cette chance à quelqu’un d’autre? » Il demande en haussant doucement les épaules. Personne. Peut-être que la personne qui bénéficiera de cette greffe à sa place a déjà vécu vingt, trente, années de plus que lui, mais là n’est pas la question. Le fait est que Milo a déjà eu droit à son miracle et s’il n’est pas prêt à imposer son choix et la peine qui en découle à ses proches, il n’est pas prêt non plus à aller contre ses convictions. Ce dont il a besoin, c’est de plus de temps pour prendre une décision, hors Milo sait parfaitement que le sablier est en marche et que rien ne viendra le ralentir à présent. Rien, en dehors de cette greffe.

_________________

keep me in the moment
i've been thinking 'bout time and where does it go. how can i stop my life from passing me by, i don't know. i've been thinking 'bout family and how it's going so fast. will i wake up one morning just wishing that i could go back ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Giselle Kane

messages : 3060
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ptonkin ⋅ © self.
multinicks :
danielodettescarshilohtheo


age (birth) : ( 32 a n s ) née le douze juillet mille neuf cent quatre vingt neuf.
♡ status : ( c é l i b a t a i r e ) relations malsaines par le passé, personnalité trop addictive pour aimer sans se détruire, elle apprend à être bien toute seule.
work : ( c o n s e i l l è r e ) elle aide les collégiens et lycéens à trouver leur voie, elle est aussi là pour les écouter sur tous les sujets, en parallèle elle anime des groupes de soutien pour ceux qui, comme elle, ont connu l'enfer de l'addiction ou de la maladie.
home : ( p i o n n e e r o a k ) une petite maison d'une charmante simplicité, avec pour colocataires deux chats et un chien.
points : 5424
image : (better with you) 41ffc6b6e5a05dbfff6287d2d8f49e00ac1a7970

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : joseph ⋅ milo ⋅ ophelia ⋅ slevin ⋅ zélie

(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) · Sam 20 Nov - 11:26
L'esprit ailleurs, alors que les souvenirs du mariage se bousculent dans sa tête, Giselle hoche distraitement la tête aux propos de son ami. L'événement était hors du commun pour une petite bourgade comme Windmont Bay et qu'est-ce que ça lui a fait du bien, à Giselle, de pouvoir s'aérer l'esprit, sortir de sa vie, l'espace de quelques heures. Elle remercie Milo pour ce moment, car sans lui elle n'y aurait pas mis les pieds, ne connaissant ni la mariée ni le marié. « Mon héros. » Qu'elle répond en portant sa main à son coeur, lorsqu'il lui confirme qu'elle peut l'appeler à toute heure du jour ou de la nuit si elle a besoin d'une aide quelconque. Elle sait qu'elle peut compter sur lui, elle n'en a jamais douté. Si Giselle ne s'est pas toujours bien entourée au cours de sa vie, ayant une fâcheuse tendance à s'accrocher à ceux qui ne lui veulent pas du bien, Milo fait partie des rares exceptions et elle est fière de dire qu'il est l'un de ses amis les plus chers.

Mais les sourires sur les lèvres disparaissent rapidement, d'un côté comme de l'autre, lorsque la maladie de Milo revient sur le tapis. Elle n'a jamais cessé de s'inquiéter pour lui mais ça fait bien longtemps qu'elle n'a pas eu peur comme ça, ça la renvoie à leur adolescence, quand le jeune homme qu'il était alors n'avait pas encore subi sa première greffe et que ses jours étaient comptés. À cette époque, il s'est battu, a accueilli la greffe comme un miracle. Aujourd'hui, face à ce discours totalement incompréhensible à ses yeux, elle a l'impression qu'il baisse les bras, qu'il abandonne le combat. Quand Milo la supplie de ne pas craquer, elle prend sur elle pour ravaler ses larmes. L'émotion est intense, elle a du mal à la cacher, mais elle n'a jamais voulu rendre les choses plus difficiles en lui faisant part de sa tristesse, déjà à l'époque. Alors même si sa voix se brise, si ses lèvres tremblent, elle arrive à contenir ses larmes, pour lui. « Tu as déjà eu ta chance ? Mais qu'est-ce que tu racontes, personne n'est censé mourir à trente ans. » Elle comprend, pourtant, ce qu'il essaie de lui dire, son point de vue. Il n'aurait jamais dû vivre aussi longtemps, c'est un miracle qu'il soit encore là et elle en est consciente, jour après jour. Mais c'est injuste, pour lui comme pour ses proches, que sa vie se finisse alors qu'il est encore si jeune. « Qu'est-ce que ça te coûte de te mettre sur la liste ? Tu ne prives personne, tu te bats simplement pour toi. Laisse les médecins décider si tu mérites cette deuxième chance ou non. » Car se mettre sur la liste ne lui garantit pas une greffe, combien de gens en attendent une et meurent avant d'avoir cette chance ? Dans un soupir, la brune passe une main sur son visage meurtri, accablée par la nouvelle. « Je ne peux pas te dire quoi faire. » Elle n'est personne pour décider à sa place, c'est sa vie et il en est le seul décisionnaire, mais elle ne peut pas attendre sans rien faire, sans rien dire. « Mais je ne suis pas prête à te perdre. » Qu'elle avoue, sa voix se brisant à la fin de sa phrase. Elle tente de toutes ses forces de ne pas se laisser aller à l'émotion, mais il est évident que tout ceci la touche profondément, et elle ne pourra jamais faire semblant du contraire.

_________________
Help me to carry the fire to keep it alight together, help me to carry the fire, this road won't go on forever.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



(better with you) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (better with you) ·
 
(better with you)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest :: camp tomahawk lake-
Sauter vers: