sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

 cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: bay port

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Huang

messages : 42
name : olivia (carolcorps), elle.
face + © : gemma chan | @mine — @tumblr/laura daigle
multinicks : susie-ann wilde · dario barber

age (birth) : [ 27|05 ] thirty four years old.
♡ status : single. still hoping to find the love of her life.
work : stylist.
activities : reading class — yoga class.
home : a huge villa by the sea.
points : 74
moodboard :
Everyone you meet always asks if you have a career, are married or own a house; as if life was some kind of grocery list. But nobody ever asks if you are happy.

hunter · open.

image : cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. F071df67b68ab6633027c868765b68dd50d4fc05

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ( ●○○ ) — on (hunter)

cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. · Dim 24 Oct - 11:22

@Hunter Lorkowski

Quelques semaines qu’elle n’avait pas mit les pieds à Windmont Bay. Cela faisait plusieurs mois qu’elle enchaînait les allers-retours, ne passant que de cours week-ends dans le coin. Presque comme si elle évitait la petite ville côtière dont elle était pourtant tombée amoureuse. Mais tout s’était bousculé pour la styliste qui ne rêvait que de passer un peu de temps au calme. Son métier représentait un challenge constant, un besoin de laisser son esprit créatif tourner à mille à l’heure en permanence, ce qui devenait épuisant. Heureusement qu’elle pouvait compter sur une équipe soudée, travailleuse et compétente. Toutefois, elle devait toujours rester sur ses gardes, se tenir informée de tout, assister à de multiples réunions, des déjeuners d’affaires. Travailler des croquis jusqu’à pas d’heure, écrire et concevoir le prochain défilé. La charge de travail était immense. D’ordinaire, Charlie ne reculait devant aucune heure supplémentaire. Mais depuis sa bataille avec la maladie, elle voyait les choses un peu différemment. Ayant peut être peur de passer à côté de certaines choses. Rose, sa bien aimée assistante et meilleure amie, lui avait imposé un congé forcé. Les équipes avaient leurs directives, ils connaissaient leur travail et n’avait pas un besoin urgent de sa présence. Elle pouvait donc déléguer sans que cela ne vienne dégrader son image de marque. Ainsi, sous les aboiements de son amie, la jeune femme était rentrée à Windmont Bay depuis quelques jours, rattrapant le temps perdue comme si elle s’en était égarée trop longtemps. Halloween approchait et elle pouvait le voir dans toute la ville. Ils ne lésinaient jamais sur les moyens, ce qu’elle adorait chez eux. Malgré la modestie d’une si petite ville, ils se pliaient toujours en quatre pour l’animer et la rendre toujours plus agréable. Un havre de paix, loin du brouhaha de New York ou de Paris. Ce dont elle comptait bien profiter en cette belle soirée. Charlie avait la chance de vivre face à la mer et se décida finalement à prendre quelques affaires pour descendre s’installer dans le sable. Le ciel était clair, et un petit vent frais l’avait poussé à prendre un gilet avec elle. Assise sur sa serviette, dévorant un livre de développement personnel acheté entre deux avions, la belle eut bien du mal à entendre la voix qui s’adressait à elle. Jusqu’à ce que ce timbre très familier ne l’interpelle. « Bonsoir. » dit-elle plus froide qu’elle ne l’aurait voulu. En réalité, une part d’elle était contente de le voir, une autre, ignorait comment se positionner face à cette situation. « Qu’est ce qui t’amène par ici? » comme si lui aussi n’avait pas le droit de se balader sur la plage.

_________________
   
I keep fighting voices in my mind that say I'm not enough. every single lie that tells me I will never measure up. am I more than just the sum of every high and every low. remind me once again just who I am because I need to know.  
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter Lorkowski

messages : 346
name : phyla
face + © : richard madden + ©romane (gifs: ©maurawrites)
multinicks : joseph - eugene - cecilia - sally

age (birth) : 35 years old (3.07)
♡ status : in a " relationship "
work : security guard at the museum
home : currently living at karen's house
points : 948
moodboard : cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. SKbtUGu
image : cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Vince, Caelum, Charlie

cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry. · Lun 1 Nov - 10:56
La relation qu'il entretenait avec Karen Svenson était assez agréable (parfois). Même si le terme relation n'était sans doute pas adapté. Il était tellement habitué à entendre Mackenzie le traiter de gigolo ou pute de luxe que lui-même commençait à se voir de plus en plus de cette façon. Il l'avait réalisé, aujourd'hui, quand son amante lui avait donné un joli billet à peine leurs ébats terminés pour qu'il s'en aille rapidement car madame n'avait pas envie de le voir traîner dans les parages pendant les prochaines heures. Hunter avait été vexé et avait fait la terrible erreur d'exprimer ses sentiments face à une Karen glaciale qui sembla l'ignorer complètement, faisant un simple geste de la main pour lui demander de partir. Énervé, le jeune homme décida d'aller se calmer en allant faire un jogging. L'idée de quitter Karen lui traversait de plus en plus l'esprit, mais il devrait alors renoncer au style de vie confortable que lui offrait sa compagne. Devait-il mettre sa dignité de côté pour pouvoir s'offrir une belle montre? Il n'était pas malheureux avant sa rencontre avec elle, il pourrait s'en remettre, non? La réponse à ces questions allait devoir attendre car Hunter cru reconnaître une silhouette familière. Il ne pu s'empêcher d'observer et de suivre la femme, au risque de passer pour un psychopathe. Il en était certain, il s'agissait de son ex, et son cœur commença à battre un peu plus fort. « Charlie? » fit-il, visiblement pas assez fort puisque la jeune femme ne sembla pas l'entendre. « Charlie! » Un peu plus fort cette fois, mais pas encore suffisant pour attirer l'attention de la belle. Pas décidé à abandonner, Hunter se rapprocha doucement de la jeune femme « Charlotte Huang. » Et comme par magie, elle leva les yeux vers lui. Et Hunter se mit à sourire comme un idiot. Sourire qui s'effaça rapidement face à la réaction de la demoiselle, qui ne semblait pas ravie de le voir et d'avoir été dérangée. Il fit un pas en arrière « Je faisais un jogging et je t'ai vue... je savais pas que t'étais revenue! » Pas qu'elle soit obligée de lui dire quand elle revenait en ville. « Je te prendrais bien dans mes bras, mais, je transpire et c'est... » ta gueule. Ta gueule. « Bref. Comment tu vas? » Depuis que tu m'as brisé le cœur.


@Charlie Huang

_________________
 
cause I can sometimes treat the people that I love like jewelry.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Ocean Avenue :: bay port-
Sauter vers: