sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

 } thunder for a soundtrack

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Nemrod Sisang

messages : 487
name : croc carmin
face + © : chittaphon leechaiyapornkul (ten) + @soeurs d'armes
multinicks : -

age (birth) : marmot d'asphalte comptant les années à se cogner le crâne contre le pavé. vingt-cinq ecchymoses le long de la peau fébrile. pas une de plus, pas une de plus.
♡ status : relent gastrique des exténués d'aimer, qu'on en parle pas, qu'on arrête de demander. à se perdre le corps dans tout ce qui n'éreinte pas l''euphorie d'adorer. seul, non, si, surtout pas !
work : portraitiste au bureau du shérif - ébéniste - famille d'accueil pour chiens.
home : une maison en brique rouge et bois sur pioneer oak
points : 703
moodboard :

NEMROD - Please don't fake it, show me what you're all about. I got wasted, learning how to let it out. I can't take it, kiss me with the lips of doubt. Please don't fake it - DON'T FAKE IT.

image : } thunder for a soundtrack E8f7c0cb016ae446b080bf6f84848142a3c7c050

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 4/5 (dispo)

} thunder for a soundtrack Empty
Revenir en haut Aller en bas
· } thunder for a soundtrack · Dim 24 Oct - 21:12
{ jet black, heart attack
thunder for a soundtrack }

Forged in blood, Etched in bone. The sacrifice, The war we know.
I can feel it in my veins, Laced with gold but rich with pain

legacy - motionless in white

Impossible de prétendre ne pas savoir comment tu t'es retrouvé assis entre un adjoint du  shérif et une pompière sur cette banquette en cuir usé du Daveys. Puisque tu sais parfaitement comment les heures de l'après-midi vous ont tous conduit à vous réunir avec pour grande excuse bien utile un team building extra-services des fonctions publiques. Annihilation des inhibitions au nom d'une Windmont Bay plus sûre et apaisée. En vérité les chargés de la sécurité, fusse face aux êtres, face à la nature ou face aux éléments, demeuraient des êtres humains constitués d'autant de besoins sociaux que les autres. Et t'as déjà passé assez de temps entre les murs du bureau du shérif pour savoir que certains s'irriguaient plus d'alcool que d'eau après des heures de service et de garde parfois compliqués. Mais tant que l'boulot est fait, bien fait, personne ne fait chier et tu sais pas si ça t'inquiète ou si tu t'en fous. Nan, mensonge, t'en as littéralement rien à battre. Ce n'est pas ta carcasse vidée d'honneur que l'on retrouvera sur un trottoir au petit matin. Promis. Juré. Mais t'as quand même accepté. Parce que les derniers jours avaient été compliqués et que ton esprit ne demandait qu'à s'échapper le temps d'oublier. Petites heures d'amnésie choisie pour pouvoir se réveiller aguerri à nouveau quand d'autres responsabilités viendraient cogner contre tes os. Ainsi sièges-tu, Nemrod, entre un homme dont tu oublies constamment le prénom, et Finn, à qui tu as adressé un sourire entendu lors de l'arrivé du groupe devant la porte d'entrée du bar tant apprécié.  

Et puis à peine assis qu'on ne t'a pas réellement laissé le choix du poison. Une tête bien placée à gueuler un " La première tournée est pour moi ! " puis déjà le barman se frottait les mains face à tel festin. Figé dans tes boots t'es bien incapable de t'opposer à l'allégresse quasi-majoritaire au moment où les pintes se posent, et se posent, et s'ancrent. T’as la rétine qui se casse la gueule contre les rebords de ce verre qui t’aguiche et te séduit de toute sa rondeur. T’en sentirais déjà ta gorge s’étendre et se déployer sous les assauts ambrés d’une liqueur douce amer. Mais du bout des doigts tu n’y touches pas, n’abordes ni les contours ni les tréfonds du puit à vices. T’as la rétine qui se casse la gueule contre les rebords de ce verre et du reflet qu’il te renvoi. Regard absorbé par le miroir translucide, celui-là même qui rit puis se gausse de ton environnement. De cette scène de théâtre grotesque et grandeur nature où le plateau ne prend jamais fin. Aucun rideau à refermer en fin de journée, comme jouer à tout jamais. Lignes apprises par cœur et didascalies gravées à même le corps. Menteur, menteur. Comédien de talent dans cette farce sans précédent.

《 Excuses-moi, t'as un chargeur à me prêter ? 》 que tu demandes à voix basse, visage tourné vers la belle rouquine assise à tes côtés. Alliée bien surprenante que Finn Prentis dans ce bar où tu ne comptes pas picoler une gorgée ce soir, demain, jamais. Non merci. Sans façon. Mais il te faut alors ruser et si d'ordinaire tu as l'audace de te croire un peu plus subtile et créatif, ce soir n'as-tu simplement pas l'énergie de faire fonctionner les rouages de ton âme mesquine et égoïste. Sans compter que l'information ne t'a pas échappé lorsque la version sans alcool du cocktail collectif a été commandée à demi-mots. Puis c'est qu'à la vue l'œuvre est parfaite, similaire, même toi t'y verrais pas trop la différence, alors elle... au pire, tu mettras ça sur le compte de votre compétition constante et facétieuse. De grands gosses dans une cour d'adulte, c'est presque ça. Plan d'action ficelé n'importe comment, tu profites que son dos se tourne en quête de son sac pour échanger ton verre et le sien. Deux secondes et t'es de nouveau aussi blanc qu'un innocent. Personne y verra rien.     


(c) AMIANTE


_________________

{ WAY DOWN WE GO }
ஃ oh father tell me...do we get what we deserve ? we get what we deserve. ஃ @magma
the world spins madly on
Voir le profil de l'utilisateur
Finn Prentis

messages : 3037
name : margot; chasinghearts
face + © : holland roden ; romiiie <3
multinicks : ali ▴ ophelia

age (birth) : 30 yo (3|05)
♡ status : fighting feelings so just won't go away sober ∙ hopefully for good.
work : back at the fire house.
activities : staying sober ∙ going on runs ∙ focusing on her career ∙ sharing popcorn with Nic in front of their favorite tvshows
home : with Nick
points : 3189
image : } thunder for a soundtrack TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ✎ Ruth ▴ Ragstinn | fr/en ▴ closed

} thunder for a soundtrack Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: } thunder for a soundtrack · Jeu 11 Nov - 15:29
Participer à des soirées avec alcool n’est jamais une partie de plaisir, mais Finn s’y fait. Petit à petit, elle n’a plus tant besoin de se concentrer pour ne pas être tentée d’en boire. L’envie ne disparaît pas, bien au contraire mais la jeune femme est devenue un maître de self-control quand il s’agit d’y résister. Elle fait attention à ne pas se retrouver dans des situations qui la mettent en danger, dans lesquelles elle risquerait de replonger et part parfois plutôt que le reste de ses amis - ou en l’occurrence, collègues. Ce n’est pas systématique, bien au contraire mais quand elle est fatiguée ou contrariée, la rouquine sait qu’elle est plus susceptible de craquer et rentre chez elle après un cocktail sans alcool, ou un verre d’eau. Histoire d’avoir fait une apparition et de ne pas se sentir trop à part. Il lui arrive aussi de partir simplement parce qu’ils commencent à être trop alcoolisée et que Finn n’est pas d’humeur mais d’une manière générale, elle est assez étonnée de voir comme ce n’est pas si difficile, surtout comparé à ce que cela a pu être.
Installée à côté du portraitiste du bureau du shériff, Finn lui fait la conversation le plus naturellement du monde. Ils ont déjà eu l’occasion de se croiser plusieurs fois et même si Finn ne le connaît pas plus que ça, il est quelqu’un qu’elle apprécie dans une certaine mesure. Leurs échanges sont toujours cordiaux et agréables, ne se limitant jamais vraiment à discuter de la pluie et du beau temps. Ils ne partagent rien de vraiment personnel mais c’est parfait ainsi. Le simple fait de vivre à Windmont Bay, la ville reine des ragots (Finn sait, à dire vrai, que c’est plus propre à l’humain, et que c’est un sentiment exacerbé dans les petites villes, qu’il s’agisse de Windmont Bay ou d’Easton, Massachussets, dont elle est originaire) signifie que l’on a peu d’intimité mais préserve tout ce qu’elle peut. Les personnes qu’elle côtoie sont cependant généralement des gens discrets qui n’ont que faire de ce genre de choses, preuve en est que personne n’a jamais un seul commentaire sur le fait qu’elle ait commandé un cocktail sans alcool. Les pompiers sont bien évidemment tous au courant des problèmes d’alcoolisme de la jeune femme mais elle n’est pas certaine que cela soit le cas de tout le monde de la police. Finn est en train de discuter de tout et de rien quand Nemrod lui demande son chargeur. “Yes, bien sûr.” répond-elle sans y réfléchir plus que ça. Elle repose son cocktail sur la table et se penche pour attraper son sac, dans lequel elle récupère son chargeur. Le tout lui prend quelques secondes à peine, trente ou quarante grand maximum. “Tiens. Je te file la batterie externe qui va avec. T’as pas besoin de t’embêter à chercher une prise comme ça.” Même si tout le monde sait où sont les quelques prises du Davey’s mais autant lui simplifier la vie.
Finn reprend ensuite la conversation comme si de rien n’était, discutant à droite à gauche sans se soucier plus que ça de son chargeur ou même de son cocktail. Elle n’a pas remarqué le tour de passe-passe de son compagnon et n’imagine pas ce qu’elle y trouvera quand la soif viendra la titiller. Ce n’est que quelques minutes plus tard, cinq environ, qu’elle attrape son verre et prend une longue gorgée de son cocktail. Ce n’est que lorsqu’elle en avale qu’elle réalise que le goût est différent et même si elle ne pensait pas cela humainement possible, ses muscles se détendent et se tendent à la fois, alors qu’elle réalise que l’ingrédient qui diffère est de la vodka. Comme si sa vie en dépendait, elle recrache sa gorgée dans son verre, se moquant bien que cela ne se fasse pas. “PUTAIN! C’était ton verre !” balance-t-elle, sans réaliser qu’elle ne s’est pas méprise en prenant son verre mais qu’il a échangé les verres, encore sous le choc. Elle se lève d’un bond, comme si cela changeait quelque chose au fait que tout le travail qu’elle a fait cette dernière année vient de s’envoler en fumée, le plus bêtement du monde, mais reste là, les bras ballants, complètement démunie.

_________________

Sometimes giving up is the strong thing, sometimes to run is the brave thing. Sometimes walking out is the one thing that will find you the right thing. It's time to go.
 
} thunder for a soundtrack
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: