sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3140
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 a n s ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6722
image : (life is a fear) 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

(life is a fear) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· (life is a fear) · Dim 31 Oct - 16:58
@Evelyn Shearer
(october 2021)

Il se souvient de cette conversation comme si c'était hier, alors qu'elle date d'il y a quelques mois déjà. Cette vieille dame, qu'il ne connaît pas, qu'il a sûrement croisée à plusieurs reprises car la ville n'est pas grande (et elle dit avoir assisté à la fusillade à la mairie, malheureusement), l'a abordé de façon innocente pour finir par lui parler de sa soeur et de sa femme, les deux personnes qu'il a perdues et qu'il aimait plus que tout au monde. Comme quoi elles étaient fières de lui de là où elles étaient, qu'elles veillaient sur lui. Il n'a jamais cru aux fantômes, aux esprits, à l'au-delà ; il aurait aimé y croire, pourtant, peut-être que ces pertes auraient été moins douloureuses, qu'il aurait trouvé un certain réconfort en imaginant leur âme perdurer. Mais les paroles de la vieille dame l'ont d'abord énervé, avant de l'intriguer, pas forcément de la bonne façon. Car Shiloh, ça ne lui a pas plu que quelqu'un qu'il ne connaisse pas vienne lui parler de sa soeur et sa femme, deux sujets tabous, qu'il n'aime pas évoquer. Il a d'abord cru à une blague de mauvais goût, mais qu'est-ce qu'aurait à gagner une dame de son âge à le torturer de la sorte ? Il s'est alors radouci à son contact, toujours sur ses gardes, toujours dubitatif, mais moins agressif. Cette discussion, il y a pensé pendant des semaines, ça l'a tracassé plus que de raison.

Et voilà pourquoi il se trouve sur le porche de cette dame. Il a trouvé son adresse en se renseignant autour de lui, la taille de la bourgade et son statut de capitaine lui ont été favorables pour trouver les informations dont il avait besoin. Il ne sait pas ce qu'il vient chercher chez elle, il n'y croit toujours pas, à ces choses-là. Mais il avance petit à petit vers la lumière, se sort de cette tristesse dans laquelle il vit depuis des années, et elle a ouvert une porte derrière laquelle il voit une sortie possible. Ça ne peut pas lui faire de mal, de toute façon, au pire il ressortira de là comme il est entré. Il ne sait même pas ce qui l'attend, car à part lui proposer de passer chez elle pour en discuter davantage, elle ne lui a rien dit quant à ce qu'elle pouvait faire pour l'aider. Une séance de spiritisme ? Un tirage de cartes ? Inspirant profondément pour se donner du courage, Shiloh finit par frapper quelques coups contre sa porte et attend, presque inquiet, qu'elle vienne lui ouvrir.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer

messages : 820
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie
multinicks : aaron, jules, wayne

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 1114
moodboard : (life is a fear) PDzIvBF
image : (life is a fear) Giphy-2

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

(life is a fear) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (life is a fear) · Jeu 11 Nov - 16:59
@Shiloh Ragston

Madame Warner. Tu avais rendez-vous avec ce matin. Mais on dirait bien qu’elle t’a posé un lapin. L’heure est passée et personne n’a sonné. Tu essayes de contacter celle qui était censée venir pour un tirage de carte mais tu tombes sur son répondeur. Tu espères que rien ne lui est arrivé. Car tu imagines que si elle n’est pas là, ce n’est pas de son plein gré mais à cause d’un imprévu. Du moins tu l’espères. Du coup, tu profites de ton temps libre pour remettre un peu ta maison en ordre. Non pas que ce soit le bordel mais car de temps en temps un peu de rangement est nécessaire. Tu mets sur ton tourne-disque le vinyle de Queen. Cela te rappelle la bonne époque. Georges en était fan. Au bout d’un moment, tu entends quelqu’un frapper à ta porte. C’est ton chien qui te le confirme en aboyant. Tu te précipites donc pour aller ouvrir. – Oui bonjour, vous êtes ? – Pas Madame Warner en tout cas. Tu examines l’homme et le reconnaît directement. Il s’agit du capitaine de la caserne des pompiers. Tu ne t’attendais vraiment pas à le voir débarquer un jour à porte puisque tu l’as croisé il y a déjà plusieurs mois. Tu ne sais pas vraiment à quoi est dû sa visite ceci étant. – Non ça ne me dit rien. – Tu sais jouer la comédie quand il faut. Le jeune homme semble tout stressé face à toi et t’as envie de détendre la situation et de t’amuser un peu même si ta méthode n’est pas commune. Tu te fais passer pour une mamie sénile. – Je plaisante. J’ai pas encore totalement perdu la tête. Et encore moins mon sens de l’humour. – Tu rectifies ensuite avant qu’il ne fasse demi-tour et ne rebrousse chemin. Tu comprends parfaitement pourquoi il est là. Il est en quête de réponses. Et ton but sera de l’aider, comme tu le lui as jadis promis. Et ce, même si tu ne lui dois rien. – Entrez. – Tu ouvres finalement la porte en grand pour le laisser pénétrer dans ta demeure. Autant dire que ça sent le propre et l’ambiance est assez chaleureuse avec la musique. Mais ça, c’était sans compter l’arrivée en fanfare de ta terreur de chien qui lui saute déjà dessus. – Ça suffit Dragibus ! Laisse le monsieur tranquille. – Tu t’empresses de venir à sa rescousse. Ton clébard serait capable de le mordre. Il a beau ne pas être imposant, il un sacré tempérament et certaines têtes ne lui reviennent pas. Tu préfères donc éviter le drame en t’emparant de ta boule de poils sous le bras et l’enfermant dans la salle de bain. Vous serez tranquille au moins. – Vous voulez boire quelque chose ? – Tu demandes ensuite alors que vous vous dirigez vers le salon. Habituellement, tu fais tes séances dans la véranda mais la température ayant baissé, tu te dis que vous serez plus à l’aise dans ton salon. De toute manière, tu ne sais pas encore ce qu’il souhaite. A lui de te dire clairement pourquoi il est là même si tu le sais déjà.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3140
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 a n s ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6722
image : (life is a fear) 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

(life is a fear) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (life is a fear) · Ven 12 Nov - 18:21
Il est stressé de se trouver devant cette porte. C'est ridicule, il ne croit pas en toutes ces choses, pourtant il est bien là, prêt à donner une chance à cette vieille dame qui vient lui ouvrir au bout de quelques secondes. « Shiloh Ragston. On s'est croisés à l'épicerie, il y a quelques mois. » Il ne pense pas avoir besoin d'en dire plus, à l'époque c'est elle qui l'a reconnu, d'ailleurs, et qui l'a abordé. Mais après tout, elle a peut-être l'habitude de faire ça tous les jours, de tenter sa chance avec n'importe quel inconnu qu'elle croise. La dame en face de lui ne semble pas le situer et Shiloh se retrouve dans une situation très gênante car maintenant il ne sait pas quoi dire ou quoi faire. Doit-il insister, ou bien s'en aller, prétextant peut-être s'être trompé de maison ? Mais rapidement la dame se met à rire pour lui montrer qu'elle plaisante et un souffle amusé s'échappe des lèvres du pompier. « Très drôle. » Son humour est spécial mais il se doute qu'elle agit de la sorte pour le détendre, et il lui en est reconnaissant. Cette vieille dame, qu'il a d'abord pensé folle, ne semble pas très méchante. Il se dit qu'au pire des cas, il passera un bon moment avec elle - sauf si elle tente de l'arnaquer, ce qui est encore une possibilité dans l'esprit du quadragénaire.

Shiloh se penche légèrement pour caresser le chien qui lui saute dessus mais l'animal semble plus agressif qu'affectueux et le blond retire rapidement sa main alors que sa maîtresse le rappelle à l'ordre. Il suit alors la dame jusque dans le salon, regarde un peu autour de lui pour découvrir son univers alors qu'elle lui propose à boire. « Une bière ? » Mais il ne sait pas si c'est ce qu'elle boit, elle n'a peut-être plus l'âge de s'offrir ces plaisirs. « De l'eau, sinon, ça ira très bien. » Se rattrape-t-il avec un sourire poli. Il n'ose pas s'asseoir alors il attend qu'elle revienne avec sa boisson pour lui faire part de la raison de sa venue. « Vous aviez dit que je pouvais passer vous voir pour... je ne sais pas trop, à vrai dire. » Au ton qu'il emploi et à son hésitation, on devine qu'il est encore sceptique concernant tout ça, mais le fait qu'il soit là prouve qu'il garde l'esprit ouvert ; Shiloh se raccroche surtout à tout ce qu'il peut, et même s'il n'y croit pas, il espère que la vieille dame sait suffisamment ce qu'elle fait pour lui permettre de sortir de là apaisé.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer

messages : 820
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, corpsie
multinicks : aaron, jules, wayne

age (birth) : 80 ans et toutes mes dents ! (ou presque)
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
points : 1114
moodboard : (life is a fear) PDzIvBF
image : (life is a fear) Giphy-2

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR

(life is a fear) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (life is a fear) · Ven 26 Nov - 20:30
@Shiloh Ragston

Le capitaine de la caserne a beau avoir plusieurs années à son actif, lorsque tu le vois devant la porte de ta maison, tu as l’impression de te retrouver face à un gosse qui est là sans trop savoir pourquoi et qui se demande s’il fait bien de venir te voir ou non. Tu lis en lui comme dans un livre ouvert. Il y a des personnes comme ça que tu arrives à cerner comme si tu les avais fait. Tu tentes de détendre la situation inhabituelle en lui faisant une blague. Pas sûr que ça l’ait fait rire ceci étant. Tu aurais peut-être mieux fait de t’abstenir. Comme si ça ne suffisait pas, ton chien lui saute dessus tel un chien de garde. Le pauvre. Pas sûr qu’il remette les pieds de sitôt chez toi. Mais tu n’as pas dis ton dernier mot. Tu lui proposes à boire pour le mettre à l’aise. Une bière ? – Pas pour moi ! Mais je dois bien avoir ça quelque part. – Tu commences déjà à farfouiller dans un bac de ton réfrigérateur. En principe tu en as toujours une ou deux lorsque tu reçois. T’es du genre à prévoir les visites. Il se pourrait même que tu aies un stock dans le garde-manger. Mais tu n’irais pas jusqu’à lui proposer des boissons pas fraîches. Il te rétorque que sinon il prendra de l’eau. – Ah voilà, vous êtes chanceux ; c’était la dernière au frais ! – Tu t’empares d’une bouteille de Leffe que tu t’empresses de servir telle une pro dans une chope de bière. Bon, d’accord, il y a un peu de mousse. T’as encore une marge de progression. Tu lui tends tout de même sa boisson et t’empresse de sortir d’un placard quelques Bretzel. Apéritif improvisé. – Avoir des réponses ? – Tu suggères comme pour lui faciliter la tâche. Tu ne sais pas si tu pourras toutes les lui donner mais tu espères pouvoir l’aider à travers tes dons et vos conversations à venir. – J’ai l’habitude de tirer les cartes habituellement mais je vais vous proposer autre chose si vous le voulez bien. – Tu éteins le tourne-disque, allume une bougie que tu poses sur la table du salon puis tu fermes les rideaux avant d’éteindre la lumière et venir te positionner à côté de lui sur un fauteuil. – Je pense que vous avez des choses à leur dire. Et elles aussi. – Tu ne vas pas non plus passer par quatre chemins. Il est question de deux astres qui ont jadis fait parti de la vie de Shiloh, et qui sont toujours là malgré tout. – Je vous demande juste de me faire confiance et de parler avec votre cœur. – Tu annonces les consignes de l’exercice que vous êtes entrain de faire. Ce n’est pas quelque chose d’habituel pour toi et il faut qu’il prenne conscience que ce n’est pas non plus un jeu. Si tu fais ça, c’est pour lui uniquement. – Fermez les yeux. – Tu en fais de même. Il pourra vérifier s’il ne te croit pas. Tu te permets de prendre sa main délicatement car tu as besoin d’un contact physique afin de faire le lien entre eux. – Je crois que votre sœur est là. Elle s’appelle Camille c’est bien ça ? – Tu demandes dans un premier temps, totalement dans un autre monde, avant de reprendre la parole et serrer assez fort sa main. – Est-ce que vous pouvez lui raconter un souvenir d’enfance ? Quelque chose qui vous rendez heureux, tous les deux. – Tu espères vraiment que Shiloh ne rompra pas le contact et se lancera. Le premier pas est toujours le plus dur.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiloh Ragston

messages : 3140
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : rgosling ⋅ © ethereal.
multinicks :
danielgiselleodettescartheo


age (birth) : ( 40 a n s ) né le douze novembre mille neuf cent quatre vingt.
♡ status : ( v e u f ) la lumière au bout du tunnel après cinq ans d'obscurité, il commence enfin à reprendre goût à la vie.
work : ( p o m p i e r ) il est leur chef, leur capitaine, bien plus souvent derrière son bureau que sur le terrain désormais, il aime les nouvelles responsabilités mais l'adrénaline du métier lui manque.
home : ( p i o n e e r o a k ) une charmante maison dénuée de souvenirs, un intérieur trop froid comparé à son extérieur.
points : 6722
image : (life is a fear) 968d1725102c3eef3f0d9fb99a2711f87fe9692e

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : evelyn ⋅ finn ⋅ ophelia ⋅ riley ⋅ ruth

(life is a fear) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (life is a fear) · Mar 30 Nov - 22:17
Il entre dans la maison avec hésitation, ne sachant toujours pas s'il s'agit d'une bonne idée ou non, car il n'a aucune idée de ce qui l'attend dans l'antre de la vieille dame. Malgré la tentative d'humour de cette dernière, Shiloh n'arrive pas à se détendre et espère qu'une bière fera l'affaire. Il n'est pas sûr que la dame ait de quoi assouvir ses envies d'alcool alors il la rassure sur le fait qu'un verre d'eau le satisfera également, heureusement pour lui elle revient rapidement avec une chope remplie et un sourire poli s'installe sur son visage. « Merci. » Qu'il dit alors qu'elle lui demande, par la suite, ce qu'il est venu chercher. Il hoche doucement la tête quand elle finit sa phrase, quand elle lui suggère qu'il cherche des réponses, car il s'agit probablement de ce qui se rapproche le plus de la vérité. Il s'installe alors à la table et fronce les sourcils quand il la voit s'agiter dans tous les sens, allumer une bougie et fermer les rideaux. Il a comme l'impression d'être au début d'un mauvais film d'horreur mais il ne fait aucun commentaire car il ne veut pas vexer la vieille dame. Il reste donc silencieux et l'observe avec attention pour repérer une quelconque supercherie qui lui indiquerait qu'il est en train de se faire berner, mais il n'a pas l'impression qu'il a affaire à une arnaqueuse, surtout qu'elle ne lui a pas encore demandé d'argent et qu'elle ne semble pas le faire pour ça. Il aurait entendu parler d'elle, sinon, si elle en faisait un business. Il ferme les yeux à sa demande, non sans les rouvrir quelques secondes après pour vérifier ce qu'elle est en train de faire, mais Evelyn a également les yeux fermés, investie dans ce qu'elle lui propose. « Oui, Camille... » Il se demande comment elle connaît le nom de sa soeur, mais il a arrêté de poser les questions car elle semble tout savoir sur lui. Il ignore si elle s'est renseignée ou si elle est dotée d'un "don", comme elle dit, il a encore du mal à y croire mais il est là pour lui laisser une chance de lui prouver le contraire. « Je... vous voulez que je lui parle ? » On peut deviner à son ton qu'il trouve l'idée ridicule, s'il a l'habitude de parler à leurs tombes, il n'est néanmoins pas très à l'aise à l'idée de s'adresser à elles dans ce contexte, surtout devant une inconnue. « Je me rappelle de sa passion pour la pâtisserie. Elle n'était qu'une enfant mais à chaque fois que j'avais un coup dur, une déception amoureuse, une engueulade de papa ou maman quand j'avais une mauvaise note, elle m'apportait toujours des cookies pour me réconforter. Et on regardait des dessins animés, elle pensait me faire plaisir mais c'était surtout pour elle qu'elle le faisait. » Gêné, il préfère parler d'elle plutôt qu'à elle directement, mais l'anecdote lui arrache un sourire, les yeux toujours fermés. Il est perdu dans ses souvenirs, et il n'en a que des bons avec sa soeur, bien trop jeune pour mourir et de facto trop jeune pour qu'ils aient eu le temps d'effriter leur relation, bien qu'il espère qu'ils seraient restés proches jusqu'à aujourd'hui.

_________________
Take it back to the start, no I can't tell you apart, when we lost one another that's when I rediscovered my memories in the clouds but no feet on the ground 'cause I know I should forget you, why can't I just regret you?
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



(life is a fear) Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: (life is a fear) ·
 
(life is a fear)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane-
Sauter vers: