sombre

hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Genome
Voir le deal
119 €

 perfect crimes have perfect flaws ft Maru

F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Evy Whitemore

messages : 1310
name : vanth, elle.
face + © : serena motola ©ooolympia
multinicks : olivia

age (birth) : 21 yo | (01/01)
♡ status : single, cursed.
work : photography student, comic book author & barman at silver dragons.
activities : photography, herbalism, draw, snoop, urbex, being a mom - sort of, forget about debts, fight with Maru & sabotage Len's life.
home : chaotic cohabitation with Len on pioneer oak.
points : 1337
image : perfect crimes have perfect flaws ft Maru TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Maru #2, Len #1, TC #1 (Libre)

perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· perfect crimes have perfect flaws ft Maru · Jeu 11 Nov - 16:24
perfect crimes have perfect flaws

one lie is enough to question all the truths. @Maru Baumeister


Enjoy Salem, lisait-on, bleu sur blanc, sur la pancarte de bienvenue, clouée sur le bois. Une seconde bien plus large en-dessous, affreusement trop colorée, pour une ville qui ne lui inspirait peu de joie. Evy s’installe davantage dans son siège, laissant échapper un soupir ; si la situation ne lui avait pas forcé la main, elle ne serait jamais revenue ici, ville morte dont elle ne parlait jamais. Le regard de Maru ne lui avait pas échappé, alors qu’elle lui citait les coordonnées à introduire dans son GPS. Salem, ville des sorcières, lieu de sa rencontre sans hasard avec une Wicca, celle qui l’a introduite à son mode de vie. Rare bienfait qui se soit passé ici.
Le paysage familier défile, paisible et coquette petite ville en apparence, terrain de jeu préféré de Maria pour se prétendre mère idéale, tout maux reposant sur les épaules de son enfant hors de contrôle. Rumeurs et regards désobligeants autrefois son quotidien, la brune observe à présent ces mêmes personnes à travers la vitre de la voiture, le regard tout aussi hautain. Qu’elle avait voulu voir cette ville brûler à l’époque, tel un cri vengeur des condamnées au bûcher, engloutissant cet endroit maudit. A présent, cela n’était rien d’autre qu’un vieux souvenir à rayer de son esprit, après une dernière escapade pour trouver la vérité.

Ils atteignent un feu rouge, carrefour au bout duquel elle reconnait le casino, ancien lieu de travail, ancien lieu du crime. Les souvenirs de Fabricio lui reviennent, elle se demande un instant s’il a jamais reçu l’argent qu’elle lui avait envoyé sur l’un de ses, probablement nombreux, paradis fiscaux, à la suite du démantèlement financier du Cercle, un mois plus tôt. Ancien mentor, apparence trompeuse, qui l’avait sorti du poison maternel dans lequel elle s’enfonçait, offrant un toit, un travail et des valeurs. Les yeux couverts de nostalgie, elle observe la bâtisse, sentant le regard de Maru sur elle, et devinant les questions qui brûlaient ses lèvres, elle prend la parole. Je travaillais là-bas, avant, quand j’étais ado’, j’avais... seize ans, j’crois. C’est là-bas qu’on m’a appris à, hm, hacker. Elle détourne les yeux, presque mal à l’aise d’avoir rompu la promesse qu’elle s’était faite trois années plus tôt, lorsque les policiers étaient arrivés, embarquant Fabricio avec eux. Approchant de la fameuse maison, son palpitant s’agite, d’anticipation, ou de crainte incorporée, souvenir du passé, la vision aiguë, soudainement ultrasensible à ce qui se dressait devant eux, la familiarité de plus en plus frappante, jusqu’à ce que finalement, son ancienne demeure n’apparaisse dans le champ.

Charmante demeure, de blanc et de vert, joliment traditionnel, celle où Rosie a grandi, celle qu’Evy fuyait comme la peste. A la voir, elle était encore habitée, le jardin toujours bien entretenu, renvoyant une image soignée de perfection, même après sa mort. On y est… Entrons par la porte de derrière, j’ai de quoi crocheter la serrure. Sans l’attendre, Evy sort de la voiture, sortie précipitée, et se dirige nonchalamment vers l’arrière de la maison, tentant d’ignorer l’acuité auditive que le stress lui conférait sur le moment. Peu importe si elle se fait voir, elle ne peut pas attendre plus longtemps. Elle monte les marches du petit porche, comme elle a dû le faire une centaine de fois auparavant, rentrant en douce après plusieurs jours dehors, et Evy s’agenouille, les tresses ramenées en arrière pour ne pas la gêner, commençant dès lors à crocheter la serrure.





codage par amatis

_________________


Beautiful disaster.
no sleep club ☽ the deeper you dig, the darker it gets.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maru Baumeister

messages : 9769
name : nath/elle
face + © : choi san (syzgie)
multinicks : -none

age (birth) : 22 ans
♡ status : 〔 célibataire 〕de lit en lit, de bras en bras, la réputation de playboy qui lui colle à la peau, pourtant à l'intérieur, le cœur bat fort pour lui.
work : 〔 propriétaire du silver dragons 〕des études en finance écourtées par manque d'ambition, le patriarche baumeister a décidé d'acheter le bar dans l'espoir inespéré que maru se bougerait enfin, malheureusement il refile toutes les responsabilités à son manager, ne voulant pas être considéré comme un patron pour éviter de devoir les gérer. en secret, dans la seconde arrière-boutique, une sorte de stripclub improvisé, il fait des magouilles dans un réseau qui s'agrandit de jour en jour.
activities : 〔 foutre la merde + boire jusqu'à noyer son foie + fumer de la weed + charmer tout ce qui bouge + ses magouilles 〕
home : 〔 ocean avenue 〕demeure familiale imposante, où il existe une patinoire privée pour la jumelle patineuse, il y passe de plus en plus rarement + 〔 crescent lane 〕un appartement luxueux, un peu trop immense pour son unique personne, quelques uns ont les codes pour entrer à leur aise
points : 10938
image : perfect crimes have perfect flaws ft Maru Itmn

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: perfect crimes have perfect flaws ft Maru · Lun 15 Nov - 21:46
perfect crimes have perfect flaws

one lie is enough to question all the truths. @Evy Whitemore


Le moteur gronde depuis trois heures, les doigts enserrent le volant, l’impatience est ressentie, il suffit de jeter un coup d’œil sur sa jambe qui se met à tressauter légèrement ; loin de lui d’être un modèle de patience, même pour les raisons les plus valables, il peine à rester sur place. Pourtant, il ravale l’inconfort parce que bientôt, il s’apprêtera à en savoir plus sur Evy. Histoire racontée autour d’un verre, le visage épris de mille et une expressions faciales, il est encore choqué de ce qu’il a appris sur elle et surtout, sur sa mère et ce fameux intrus mystérieux. Toutefois, encore maintenant, il ne semble pas réaliser pourquoi lui et pas quelqu’un d’autre, pourquoi il a été choisi, lorsque ses compétences sont limitées, qu’il n’est pas le plus discret et pas forcément le plus intelligent. Flatté, touché, il n’a pas montré sa reconnaissance d’être le gardien des secrets, mais aussi sa partenaire pour de prochaines aventures. La voiture s’engouffre dans les rues, quelque peu rustiques, loin de l’ambiance côtière de Windmont Bay, ici tout paraît… vieux et magique, après le tout le nom n’y est pas pour rien, c’est bien pour ça qu’il a jeté un coup d’œil sceptique vers son amie avant de partir. Les maisons dressées lui donnent presque la sensation qu’elles pourraient être hantées, pourtant peu effrayantes, au contraire, mais il y a quelque chose de différent à leur propos.
La conduite moins effrénée, il suit diligemment les instructions données par le GPS, avant qu’ils ne s’arrêtent à un feu rouge. Perturbé par la réaction d’Evy face à un casino, il le sait, c’est quelqu’un d’expressif, tellement qu’il ne prend pas la peine de poser une question, après tout, elle y répond aussitôt à son interrogation informulée. Les sourcils haussés, il ne s’attendait assurément pas à ça, à ce qu’on lui apprenne à hacker dans un tel endroit, il ne comprend pas comment ça aurait pu arriver, perdu un instant dans ses songes. S’il s’imagine que le mystère s’évapore, en réalité il s’épaissit. Wow, unique exclamation, il ne désire pas persister, parce qu’il est au courant, Evy se confiera d’elle-même, c’est ainsi que fonctionne leur relation. Il comprend par ailleurs pourquoi elle semble appréhensive à l’idée d’être ici, dans cette ville, maintenant qu’il en sait davantage sur son background, qui ne serait pas réticent de se retrouver ici avec une mère pareille ? songe-t-il, alors que la voiture s’arrête enfin devant la demeure verdâtre, à laquelle il jette un coup d’œil curieux. Il s’est presque attendu à un bâtiment délabré, sombre, de quoi lui flanquer la frousse, mais c’est loin d’être le cas. Sur ces pensées, il la suit, impatient à l’idée de la voir à l’œuvre. Tel des voleurs, ils s’infiltrent sur le porche et le rebelle observe les alentours, peu désireux que quelqu’un puisse les apercevoir. Il la regarde s’abaisser, tandis que les doigts experts s’adonnent à la tâche, avant de reprendre ses coups d’œil : personne à l’horizon, ils sont bien partis. Clic, la porte s’ouvre légèrement, immédiatement, ils s’engouffrent. Ça aussi, tu l’as appris au casino ? qu’il demande doucement, scrutant dores et déjà les lieux. Il ne sait pas où regarder, ni par où commencer, cependant il note déjà les détails, n’importe quoi qui pourrait leur être utile. Leur mission : trouver comment l’intrus s’est introduit chez elle et qui ça pourrait être. J’te préviens, si tu m’fais le coup de la lampe, je t’assomme meuf, taquinerie pour détendre l’atmosphère, tandis qu’il parle il s’avance lentement, s’arrêtant pile avant d’allumer les lumières : erreur de débutant, parfait pour qu’ils se fassent attraper, parce qu’ils ne sont pas supposés être là.






codage par amatis

_________________
Demon fire

Is all you desire
ANAPHORE
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Evy Whitemore

messages : 1310
name : vanth, elle.
face + © : serena motola ©ooolympia
multinicks : olivia

age (birth) : 21 yo | (01/01)
♡ status : single, cursed.
work : photography student, comic book author & barman at silver dragons.
activities : photography, herbalism, draw, snoop, urbex, being a mom - sort of, forget about debts, fight with Maru & sabotage Len's life.
home : chaotic cohabitation with Len on pioneer oak.
points : 1337
image : perfect crimes have perfect flaws ft Maru TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Maru #2, Len #1, TC #1 (Libre)

perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: perfect crimes have perfect flaws ft Maru · Dim 21 Nov - 15:17
perfect crimes have perfect flaws

one lie is enough to question all the truths. @Maru Baumeister


La serrure cède sous ses doigts, comme des centaines de fois avant. Capacité venue sur le tas, adaptation face à la demeure verrouillée lors de ses retours de cavale. Evy tentait de les éviter autant que possible, impensable alors de se résoudre à sonner pour entrer. Ses retours se faisaient dans le secret, semblable à l'instant présent, elle pénètre dans la maison avec Maru, maison poussiéreuse et aux meubles recouverts de draps blancs, qu'elle examine en répondant distraitement à son ami. Non, ça c'est à force de fuguer. Malgré les draps et le temps écoulé sans vie entre ces murs, la brune reconnait des bribes de l'endroit, connait les meubles cachés sous chaque drap, à croire une rien n'avait changé depuis son départ. Elle s'apprête à claquer la main du brun mais renonce en constatant qu'il retient sa bourde, pour une fois. Elle avance silencieusement, une main sur le mur, sentant le papier peint bleuté sous sa paume, drôle de transe reminiscente, les souvenirs affluent dans son esprit éveillé, qui s'active à penser aux pièces contenant le plus probablement un indice, fouillant dans sa mémoire, les vestiges de la défunte gravés dans son crâne bien malgré elle. Ils n'ont pas le temps de fouiller toute la maison après tout, sans parler d'une farce. Pourtant, on croirait presque apercevoir l'ombre d'un sourire sur ses lèvres, pendant qu'elle avance, dos à Maru. Vraiment, ce serait stupide et inconscient de faire ça dans une telle situation.

Brusque arrêt, arrivée au bout du mur donnant sur la cuisine ouverte, l'escalier en périphérie. Fixant ce dernier un court instant, elle se retourne vers Maru. Sa chambre est à l'étage, on commence par ça. Et elle grimpe les marches, évitant la cinquième grinçante, sans un mot à son ami. Ils atteignent le deuxième étage, et Evy avance naturellement vers la première porte à droite, chambre très peu vue en réalité. Maria détestait que sa fille la dérange dans cette pièce, formellement interdite d'accès. Une pièce banale à première vue, également recouverte de blanc, mais savoir qu'elle dormait ici suffit à lui donner des sueurs froides. Encore effrayée Evy, malgré la conviction que Maria a forcément laissé quelque chose ; cette femme était bien trop fière pour mourir, se faire passer pour morte, sans indice derrière elle pour narguer Evy. Risque idiot, mais son désir de se jouer des sentiments des autres a toujours été supérieur à sa prudence. Evy observe les rideaux tirés sur la fenêtre puis allume la lumière, retire le drap recouvrant la commode, qu'elle commence aussitôt à inspecter. Pas de communication nécessaire, ils savent ce qu'ils ont à faire. Les tiroirs sont vides, elle vérifie consciencieusement qu'un compartiment secret ne s'y cache pas, soupirant en réalisant que ce n'est pas le cas. Trop prévisible pour Maria apparemment. Vérifie qu'il n'y a pas de double fond, ce genre de trucs. Et elle tâte le parquet de ses chaussures, écoutant attentivement le bruit des planches, et leurs mouvements.




codage par amatis

_________________


Beautiful disaster.
no sleep club ☽ the deeper you dig, the darker it gets.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maru Baumeister

messages : 9769
name : nath/elle
face + © : choi san (syzgie)
multinicks : -none

age (birth) : 22 ans
♡ status : 〔 célibataire 〕de lit en lit, de bras en bras, la réputation de playboy qui lui colle à la peau, pourtant à l'intérieur, le cœur bat fort pour lui.
work : 〔 propriétaire du silver dragons 〕des études en finance écourtées par manque d'ambition, le patriarche baumeister a décidé d'acheter le bar dans l'espoir inespéré que maru se bougerait enfin, malheureusement il refile toutes les responsabilités à son manager, ne voulant pas être considéré comme un patron pour éviter de devoir les gérer. en secret, dans la seconde arrière-boutique, une sorte de stripclub improvisé, il fait des magouilles dans un réseau qui s'agrandit de jour en jour.
activities : 〔 foutre la merde + boire jusqu'à noyer son foie + fumer de la weed + charmer tout ce qui bouge + ses magouilles 〕
home : 〔 ocean avenue 〕demeure familiale imposante, où il existe une patinoire privée pour la jumelle patineuse, il y passe de plus en plus rarement + 〔 crescent lane 〕un appartement luxueux, un peu trop immense pour son unique personne, quelques uns ont les codes pour entrer à leur aise
points : 10938
image : perfect crimes have perfect flaws ft Maru Itmn

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: perfect crimes have perfect flaws ft Maru · Ven 26 Nov - 17:14
perfect crimes have perfect flaws

one lie is enough to question all the truths. @Evy Whitemore


C’est à force de fuguer, sans répondre, parce qu’il est bien trop occupé à l’observer, il se perd un instant dans sa contemplation, celle où il réalise que son amie est plus qu’une personne inexpressive. Plus qu’une façade où il paraît impossible de la déchiffrer, il comprend qu’elle aussi, les traumas l’auront bercée durant toute une enfance, il en vient à se demander à quel point elle serait différente si son vécu n’était pas aussi houleux. Sûrement qu’ils ne se seraient jamais croisés, eux qui sont deux âmes peinées par leur passé instable. Des opposés polaires et pourtant, leur lien n’aura jamais été aussi étroit, presque télépathique. La main tendue vers l’interrupteur, il la remarque cette main qui s’apprête à le taper, et les voilà qu’ils s’élancent vers l’escalier après ce qui aurait pu être une erreur fatale. Perturbé de la voir éviter une marche en particulier, il prend ses précautions et fait de même, s’imaginant la présence d’un piège. Première porte à droite, qu’il note, et ils se trouvent dans une chambre. Les rideaux tirés, la lumière allumée, il est tenté de lui demander si c’est une bonne idée, mais finalement, il ravale ses paroles, tandis qu’il scrute d’ores et déjà la pièce. Jamais il n’aura été aussi scrupuleux, il se rend compte que soudainement, ses sens sont en alerte et que chaque détail lui paraît bien trop réel, sans pouvoir comprendre pourquoi. Peut-être est-ce cette atmosphère pesante qu’a cette chambre, comme s’ils étaient en pleine mission dangereuse et qu’un tueur en série était à leurs trousses, le poussant alors à adopter une attitude vigilante au possible. Evy retire un drap, celui de la commode et à peine qu’elle propose de vérifier le parquet qu’il le fait. Le sol tâtonné, un peu partout, il se tourne vers le lit, s’abaissant pour observer le dessous, rien, malgré la peur d’y trouver un monstre, comme dans les films d’horreur. Et en silence, il se relève, jette un coup d’œil sur ce qui semble être le fauteuil. Perdu dans sa réflexion, il observe le meuble avec intérêt et retire la protection. Peut-être elle a caché quelque chose derrière… qu’il souffle, plus pour lui-même, alors qu’il le saisit pour le bouger ailleurs, le laissant basculer sur le côté sans trop de bruits. Y a rien, peut-être qu’on devrait fouiller l’armoire ? qu’il demande, sans quitter le parquet du regard, qu’il tente de nouveau de tâtonner du pied.




codage par amatis

_________________
Demon fire

Is all you desire
ANAPHORE
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Evy Whitemore

messages : 1310
name : vanth, elle.
face + © : serena motola ©ooolympia
multinicks : olivia

age (birth) : 21 yo | (01/01)
♡ status : single, cursed.
work : photography student, comic book author & barman at silver dragons.
activities : photography, herbalism, draw, snoop, urbex, being a mom - sort of, forget about debts, fight with Maru & sabotage Len's life.
home : chaotic cohabitation with Len on pioneer oak.
points : 1337
image : perfect crimes have perfect flaws ft Maru TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Maru #2, Len #1, TC #1 (Libre)

perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: perfect crimes have perfect flaws ft Maru · Mer 1 Déc - 21:18
perfect crimes have perfect flaws

one lie is enough to question all the truths. @Maru Baumeister


Le regard d’Evy se tourne vers le fauteuil, fantôme drapé, suspicieuse des actes passés que sa mère ait pu commettre. Et le fauteuil en lui-même ? Quelques millisecondes plus tard, elle est aux côtés de Maru, déplacée silencieusement tel un chat. Un bref hochement de tête à la demande du brun, et elle retire le drap du fauteuil. Je vérifie le fauteuil, t’es en charge de l’armoire. Diviser pour mieux régner dans leur enquête contre la montre, elle se met aussitôt à inspecter le fauteuil, évitant stratégiquement l’évidence de relever le coussin, parce que Maria n’était pas le genre à cacher quelque chose à un endroit évident. S’il y avait bien quelque chose à trouver, ça avait échappé à l’œil de quiconque venu draper la maison. Incertaine, elle commence à palper le fauteuil, à la recherche du moindre détail sortant de l’ordinaire, peut-être Maria avait-elle dissimuler un dossier à l’intérieur même du siège. Mais rien, tout est parfaitement lisse, et son regard se pose finalement sur le sol, mouvant pour s’abaisser à niveau des quatre pieds du fauteuil.

L’espace entre ce dernier et le sol est minime, à peine assez pour qu’elle y passe le bras, et malgré la luminosité, elle peine à voir clairement ce qui se trouve en dessous. Sans réfléchir, elle passe son bras, tâtonnant le meuble du bout des doigts, faisant fi du sentiment de ridicule qui l’éprend, à s’étendre de la sorte contre le parquet. Ses doigts effleurent une matière différente, plus fine, déplacée par le soudain passage de sa main, et elle se fige, tentant de deviner ce dont il s’agit, examinant l’objet du toucher, elle ressent le scotch, et un morceau de papier aux extrémités. Lentement, elle atteint le bout du scotch, qu’elle gratte pour essayer de le décoller et de récupérer le papier qu’il maintient contre le fauteuil, sans le déchirer. Après un court effort, elle sent le sparadrap se décoller et elle saisit le papier entre ses doigts, tirant un coup sec pour décoller la deuxième extrémité de la bande collante, récupérant finalement son dû. Evy sort son bras et se redresse, observe finalement ce qui se trouvait caché sous le fauteuil. Un message qu’elle lit en tremblant. Sa théorie confirmée, et pourtant, elle ne parvient pas à y croire, à accepter que Maria ait su prédire son comportement futur. Elle a laissé un message. Elle jette un coup d’œil à Maru, occupé à fouiller l’armoire, et s’approche de lui. T'as trouvé quelque chose ?



codage par amatis

_________________


Beautiful disaster.
no sleep club ☽ the deeper you dig, the darker it gets.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Maru Baumeister

messages : 9769
name : nath/elle
face + © : choi san (syzgie)
multinicks : -none

age (birth) : 22 ans
♡ status : 〔 célibataire 〕de lit en lit, de bras en bras, la réputation de playboy qui lui colle à la peau, pourtant à l'intérieur, le cœur bat fort pour lui.
work : 〔 propriétaire du silver dragons 〕des études en finance écourtées par manque d'ambition, le patriarche baumeister a décidé d'acheter le bar dans l'espoir inespéré que maru se bougerait enfin, malheureusement il refile toutes les responsabilités à son manager, ne voulant pas être considéré comme un patron pour éviter de devoir les gérer. en secret, dans la seconde arrière-boutique, une sorte de stripclub improvisé, il fait des magouilles dans un réseau qui s'agrandit de jour en jour.
activities : 〔 foutre la merde + boire jusqu'à noyer son foie + fumer de la weed + charmer tout ce qui bouge + ses magouilles 〕
home : 〔 ocean avenue 〕demeure familiale imposante, où il existe une patinoire privée pour la jumelle patineuse, il y passe de plus en plus rarement + 〔 crescent lane 〕un appartement luxueux, un peu trop immense pour son unique personne, quelques uns ont les codes pour entrer à leur aise
points : 10938
image : perfect crimes have perfect flaws ft Maru Itmn

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: perfect crimes have perfect flaws ft Maru · Aujourd'hui à 12:35
perfect crimes have perfect flaws

one lie is enough to question all the truths. @Evy Whitemore


La question posée et aussitôt, Evy s’adonne à scruter les moindres détails du fauteuil, endossant le rôle de leader. Les tâches données, Maru s’affaire à la tâche, exploit inhabituel pour lui, peu accommodé à l’idée d’être celui qui suit les ordres, après tout, c’est bien lui qui gère des affaires illégales. Pourtant, loin de s’en offusquer, même satisfait de suivre le fil, lui qui serait de toute façon bien trop perdu, il ouvre alors l’armoire, les mains déjà plongées dedans. Il sépare les affaires, défait les tiroirs, lézarde le fond pour tenter de trouver ne serait-ce qu’un indice, la mine concentrée. Le voilà qu’il s’abaisse, à chercher partout, le moindre détail qui sortirait de l’ordinaire. Beaucoup seraient perturbés d’assister à un Maru aussi sérieux, sûrement qu’ils préféreraient le rebelle aux mille blagues sarcastiques, un peu idiot, de quoi mettre l’ambiance, pas à un silence glacial de sa part. Toutefois, s’il paraît aussi froid, c’est uniquement parce qu’il est plongé dans ses réflexions. Soudain, les sourcils se haussent, il vient de toucher quelque chose de particulier et rapidement alors, il découvre un double fond. La tête se relève, il entrouvre les lèvres, prêt à lui faire part de sa découverte, avant de remarquer la moue de son amie. Figé sur place, il écarquille les yeux, surpris de la voir agir de la sorte, c’est une première pour lui, de la voir secouée. Sans attendre, il se redresse, s’approche d’elle et saisit délicatement le papier pour le lire, avant de déclarer d’une voix basse : Ouais, un double fond, il est vers la droite, tu peux aller check. Il se met donc à lire :

"I knew you would realize it. Congratulations, you were right: I'm still alive. And since you manage to find this paper, here's a tip for you: it runs in the family."


C’est chaud putain, qu’il grommelle, sentant son corps se chauffer de colère, la mère l’insupporte déjà, il peine à étouffer sa fureur, celle qu’il a envers elle, à l’idée qu’elle en soit amusée de torturer Evy de la sorte. Personne ne touche à ses amis, qu’il songe inlassablement, tentant bien que mal de ne pas chiffonner le message. Il se tourne finalement vers sa partenaire, la moue moins fermée. Tu as trouvé quelque chose ? Tu vas bien, d’ailleurs ? qu’il demande d’une voix plus douce, désormais inquiet pour elle.




codage par amatis

_________________
Demon fire

Is all you desire
ANAPHORE
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



perfect crimes have perfect flaws ft Maru Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: perfect crimes have perfect flaws ft Maru ·
 
perfect crimes have perfect flaws ft Maru
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] True Crimes [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: