hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

 endless weekend, on a wave.

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys

just a lost boy not ready to be found.
Voir le profil de l'utilisateur
Eliot Hastings

messages : 2529
name : marido @ castiells.
face + © : tom holland © ma mie.
multinicks : aurora, citra, pablo, raelyn, rosalie, shiv.

age (birth) : vingt cinq ans, 08 février 1996.
♡ status : amoureux.
work : assistant vétérinaire et propriétaire du davey's.
activities : faire du vélo, jouer à la batterie, jouer avec maverick, passer du temps à rêvasser en compagnie de peter.
home : il squatte principalement chez peter mais retourne voir ses parents régulièrement.
points : 3573
moodboard :
endless weekend, on a wave. SjUEF66

endless weekend, on a wave. 6kVRrST

“and I can see us twisted in bedsheets,
august sipped away like a bottle of wine.”

image : endless weekend, on a wave. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/2 - free} : vince.

endless weekend, on a wave. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· endless weekend, on a wave. · Mer 15 Déc - 20:02

It's Friday then,
it's Saturday, Sunday, what?
@Vince Palmer


C’était tout à fait par hasard et complètement à son insu qu’Eliot avait hérité d’un bar en centre-ville. Tout le monde connaissait le Davey’s mais très peu étaient au courant de l’identité de son patron qui ne venait pas vraiment surveiller ses ouailles. Après une signature chez le notaire et quelques paperasses à remplir on lui avait mis les clefs entre les mains l’air de dire : débrouille-toi avec ça. Sauf que le garçon avait aucune notion en gestion ou de la façon dont on devait faire fonctionner un établissement du genre. Pour autant il refusait de s’en débarrasser – c’était le seul lien qui lui restait de sa mère biologique – par conséquent après avis de ses proches, il avait fini par embaucher quelqu’un pour s’occuper du courant à sa place. De son côté, il prenait parfois des nouvelles en veillant à ce que tout se passe bien sans nécessairement s’y intéresser de plus près. D’ailleurs il était à peu près sûr qu’il y mettait les pieds pour la première fois depuis un bon moment, voire une éternité. La plupart de ses soirées se déroulaient à la maison – ou plutôt chez Peter – autour d’un diner et d’un film choisit conjointement. Il ne raffolait pas particulièrement des espaces bondés où l’alcool coule à flot et où la musique est beaucoup trop forte. Cette fin d’après-midi était donc une exception néanmoins il estimait devoir jeter un coup d’œil pour prendre la température afin d’envisager d’éventuelles améliorations futures. Lesquelles, il ne savait pas vraiment néanmoins il pourrait toujours demander conseil à d’autres. Après avoir prévenu son petit ami qu’il rentrerait plus tard que prévu, il s’aventura donc dans le bâtiment avec un brin d’appréhension. Il n’était même pas sûr qu’on le reconnaisse et avait l’impression d’être dans un épisode de patron incognito. De mémoire, il avait dû croiser le personnel une ou deux fois mais il connaissait tous leurs noms ; nul n’était engagé sans qu’il donne son avis même s’il était rarement en désaccord faute d’être du métier. Il fut tout d’abord étonné de voir peu de monde à l’intérieur (probablement l’heure) car le Davey’s était supposément l’endroit le plus branché/connu des environs. La concurrence était faible voire inexistante à moins de se rendre sur Portland, quitte à subir une inflation des prix. Or trop d’absentéisme signifiait peut-être quelque chose qu’il ne voyait pas dans l’immédiat et à minima une perte de revenus pour ses économies. Il repéra au loin une jeune femme qui servait des clients puis il se dirigea vers le bar où il s’installa sans forcément d’idée particulière derrière la tête. Eliot n’avait aucune envie de s’imposer ou de faire peur à ses employés, il voulait qu’on le considère comme un inconnu et une petite voix dans sa tête semblait lui dire que la situation tournait à son avantage. En même temps il avait guère la physionomie du chef et d’avantage celle d’un môme venu fêter la perte de sa virginité. « Une bière s’il vous plait. » Demanda-t-il à l’homme immense qui venait de se camper devant lui – Vince d’après ses souvenirs. « Y’a pas beaucoup de monde on dirait. » Qu’il rajouta pour tâter le terrain en haussant mollement les épaules.

_________________

love me, 'cause that is all I really need when all the rest of it is blown away.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer

messages : 645
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & ungiffed.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - maisie - peter - tony.

age (birth) : 31- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 1010
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

endless weekend, on a wave. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

image : endless weekend, on a wave. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [0/3] Eliot - Rosalie - Noël.

endless weekend, on a wave. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: endless weekend, on a wave. · Lun 3 Jan - 16:46
Faute de courses intéressantes à cause de la météo capricieuse du mois de décembre et de rendez-vous tendres avec sa dulcinée, Vince se retrouvait contraint de passer plus souvent par le Daveys, pour s’occuper l’esprit mais surtout les mains. Cela devait pas mal changer son équipe, peu habituée à voir traîner sa haute carcasse dans les parages, cependant personne ne semblait s’en plaindre ; il fallait dire que peu de choses changeaient lorsqu’il se trouvait dans son bureau exigu, il n’était pas homme à houspiller le personnel à la moindre incartade, ils le savaient et c’était sans aucun doute pour cette raison que beaucoup donnaient l’impression de l’apprécier. Il n’était pas un manager chiant, bien au contraire, même s’il se retrouvait parfois pris à son propre piège quand il réalisait qu’il avait accordé des jours à plusieurs serveurs en même temps, mettant en galère les restants. Après plusieurs déconvenues, il avait délégué à Aubrey la tâche de gérer le planning au plus près du terrain. Il ne lui restait plus que quelques tâches de-ci de-là, comme celle sur laquelle il était – littéralement – penché depuis presque une heure : les commandes. Palmer se contentait de relancer celles des mois précédents, cependant il lui était impossible de remettre la main sur le devis des fûts de bière et il se perdait dans des calculs bien trop savants pour sa cervelle de pois chiche. Quand un client s’installa au comptoir, il releva le nez pour constater qu’il était tout seul derrière le bar et il chercha à capter l’attention d’un autre employé, tous étaient malheureusement occupés, malgré le peu de monde présent dans l’établissement. Dans un soupir, il joua par conséquent au barman et remplit une demi pinte de la bière pression la plus proche géographiquement d’eux. « Un jour de semaine, en fin d’après-midi, c’est toujours comme ça… » Même pour lui, cela semblait évident. « Je sais pas comment c’est les autres années mais depuis que les températures ont baissé, y a moins de monde, ouais. » Il posa le verre devant l’individu et plissa les yeux pour le dévisager, à deux doigts de lui demander une pièce d’identité, avant de pouffer de rire en reconnaissant des traits familiers. « Pardon, Boss, je t’avais pas reconnu… » Il fallait dire que ce n’était pas avec les trois interactions qu’ils comptaient à leur actif qu’ils pouvaient se considérer comme proches, voire même connaissances. « C’est la maison qui offre, du coup, » ajouta-t-il avant de se servir également afin de pouvoir trinquer avec Eliot.

_________________

just take what you want from me
Get yourself an Adderall then throw me up against the wall and kick me when I have to crawl. Ooh, I love it when you show no love at all.
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: good times at daveys-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: