hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

 Les invisibles ━ JAHSEH

F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Esposito

messages : 592
name : léa, the samuraibratz
face + © : ariana grande (©nine9design)
multinicks : parker young, the fuckboi

age (birth) : (22 yo)
♡ status : (in love with the devil) ace knox, son nom est estampillé sur son coeur, elle l'attend et console sa peine dans les draps des autres
work : (own dance studio + silver dragons) la danseuse est vagabonde, professeure de danse classique le jour et strip-teaseuse la nuit elle oscille entre pirouettes légères et déhanchés érotiques, double jeu terrifiant qui lui va merveilleusement au teint
activities : (fast life) tendances pathologiques aux choses dangereuses et malsaines, mieux vaut taire ce qu'elle aime faire
home : (ocean avenue) studio modeste compris dans la location du studio qui se situe juste en dessous où elle donne ses cours, eli y passe très peu de temps, préférant de loin dormir dans le lit de ses amants ou de liv
points : 507
image : Les invisibles ━ JAHSEH F4ccdee0802927188df8bb8cdf91c9af62bb13be

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Les invisibles ━ JAHSEH · Jeu 16 Déc - 17:43
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


Lumière blafarde et grésillante d’une lampe de poche qui caresse les arbres et les feuilles mortes dans un crépuscule au seuil de la mort, des airs de kodama dans son sweat trop grand pour son étrange petite taille, elle se déplace comme une elfe dans cette forêt qu’elle a si bien connu, autrefois. Sans crainte, c’est comme un rêve un peu trop loin, dont on a oublié les détails physiques, mais dont les sensations persistent avec ténacité et demeurent encore trop réelles. Elizabeth les observe dans une douce mélancolie, ces fantômes du passé aux rires éclatants et aux gestes d’une tendresse infinie qui se terrent au détour de chaque arbre, de chaque intersection. Ce elle qui n’est plus aujourd’hui, et ce lui qui a tellement changé, mais qui continue à terrasser son coeur, à peine a-t-il refait surface. Avec l’attention d’un aventurier à la recherche du plus grand des trésors, elle tente laborieusement de s’orienter dans ce labyrinthe végétal, se murmure des putain lorsqu’elle réalise qu’elle est déjà passée ici, deux, trois fois peut-être ? Pourquoi, au diable, avait-elle préféré fumer des cigarettes en cachette pendant les courses d’orientation ? Elle essaie de redessiner les formes dans sa tête, cet arbre aux racines en forme de coeur, tu vois Eli, comme ça on oubliera jamais, ils étaient foutrement niais et la pureté de leur innocence lui causait bien des problèmes, aujourd’hui. Parce que maintenant qu’elle s’était mise dans le crâne de retrouver cette foutue boite et leur promesse, ça ne la quittera plus jamais. Elizabeth en avait besoin. De cette preuve du passé, de ce qui subsistait d’eux, une piètre manière de se faire pardonner tous les maux, toutes les blessures brûlantes et encore trop fraîches pour être soignées.

Capuche noire rabattue sur ses cheveux presque phosphorescents dans l’obscurité, ça fait boum. Un impact bien trop près de son oreille, un son qui la frôle presque, qui la fige instantanément, fait contracter instinctivement ses doigts autour de la lampe. Elle n’ose même plus respirer, Elizabeth. À chaque coup de feu, ce sont les mêmes images d’horreur qui viennent assiéger ses pensées. Les hurlements, le son des verres qui se brisent, et son rire fou, toujours, qui la traversent comme un ectoplasme, qui raidit chaque membre de son corps et la met instantanément en alerte. La balle a du se perdre à quelques mètres d’elle, il l’avait loupé de peu, cet agresseur aux mille données inconnues. Y’avait qu’une personne qui pouvait lui en vouloir au point de la tuer, aussi tarée qu’elle pour passer à l’acte. Le souffle bloqué dans la gorge, elle tente d’analyser le moindre son pour trouver où Maru pourrait se cacher, profite de la faible lumière de sa lampe et du clair-obscur pour analyser les potentielles lignes de fuite, corps ankylosé par l’angoisse, elle s’apprête au plus grand rush de sa vie.


CODAGE PAR AMATIS
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jahseh Berry

messages : 8708
name : sinki.
face + © : choi yeonjun ((myself + magma))
multinicks : -daruma cruz.

age (birth) : vingt-deux, mais seize de trop.
♡ status : [ en couple ━ 15.12.21 ] soumit aux crocs du diable, Lucifer devenu l'essence même de son existence, le démon gît dans son coeur et le fait battre.
work : machine à tuer les dimanches soirs et jours fériés.
activities : profiler potentiel, étudiant en psychologie, spécialisation en droit pénal et criminologie.
home : une baraque trop grande pour un fauché pareil.
points : 9106
image : Les invisibles ━ JAHSEH 8Fui7lh1_o

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH · Ven 17 Déc - 18:06
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


Trop facile pour un menteur de manipuler, de ruser, de tromper. Jahseh ne ment jamais, qu’ils furent tous convaincu, toutefois l’honnêteté eut été enterrée des semaines plus tôt, noyée sous la pluie de balles, sous les débris de verres, égorgée par la perte, il eut crevé le coeur à l’âme devenue trop sage et secrètement, à l’abris des regards, la vendetta prépara la toute puissance de ses ravages. Trop facile de faire semblant quand on est né dans le mensonge, plus aisé encore de répandre l’anarchie lorsqu’on a baigné dans le sang, lorsqu’on a vu le jour dans l'hécatombe de la violence. Ceinturon équipée d’armes blanches, toutes létales lorsqu’elles glissèrent entre ses doigts telle la pièce manquante du puzzle, l’écharpe de munitions agrafée au torse comme un membre à part entière et entre les paumes  dévastatrices, un M16 massif, éraflé par l’usage, abîmé par le vécu, déchu par les innombrables vies ôtées.

Là, dans la pénombre, l’iris dans le viseur, voilà qui il fut, qui il eut toujours été. Le rythme cardiaque régulier, le souffle léger, l’acte familier et sa cible pour ce soir, le tronc écorché d’un arbre. Autour du cou, le reflet métallique des plaques militaire scintillèrent, tel un clair de lune, c’est mon tour de partir sans toi, dans l’écrin de l’esprit les brides lui jouèrent des tours, l’assenèrent, bombardèrent suffisamment pour laisser le doigt glisser d’instinct sur la gâchette, comme si là, sur ce morceau d’acier, subsista son dernier sursaut de vie. Un bruit, un réflexe, un tir maladroit et puis, plus rien. Juron mêlé au souffle saccadé, abattre des innocents ne fut pas une première mais pas ce soir, non, ce soir le plan fut autrement plus grandiose, davantage désarticulé et incontestablement lumineux. Par mesure de sécurité, il posa la mitraillette contre l’arbre et s’arma de ses dagues jumelles chinoises pour s’aventurer vers la fine source de lumière émise plus loin. Soudain, il confronta la silhouette drastiquement plus petite que lui et baissa le regard sévère sur celle-ci, non mais ça va pas putain, y’a un truc qui tourne pas rond chez toi ? j’aurai pu t’exploser le crâne qu’il gronda en rangeant ses lames, persuadé que si elle eut dans l’idée de l’attaquer, il put aisément la maîtriser, est-ce que ça va ? t’es blessée ? demanda-t-il, le ton plus calme, qu’est-ce que tu fiches dans la forêt toute seule au beau milieu de la nuit ? c’est pas un endroit pour traîner.


CODAGE PAR AMATIS

_________________


ஃ it's a big joke, ha ha i love laughin, it's a big hoax, i'm pure propane, on a open flame, watch me blow up.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Esposito

messages : 592
name : léa, the samuraibratz
face + © : ariana grande (©nine9design)
multinicks : parker young, the fuckboi

age (birth) : (22 yo)
♡ status : (in love with the devil) ace knox, son nom est estampillé sur son coeur, elle l'attend et console sa peine dans les draps des autres
work : (own dance studio + silver dragons) la danseuse est vagabonde, professeure de danse classique le jour et strip-teaseuse la nuit elle oscille entre pirouettes légères et déhanchés érotiques, double jeu terrifiant qui lui va merveilleusement au teint
activities : (fast life) tendances pathologiques aux choses dangereuses et malsaines, mieux vaut taire ce qu'elle aime faire
home : (ocean avenue) studio modeste compris dans la location du studio qui se situe juste en dessous où elle donne ses cours, eli y passe très peu de temps, préférant de loin dormir dans le lit de ses amants ou de liv
points : 507
image : Les invisibles ━ JAHSEH F4ccdee0802927188df8bb8cdf91c9af62bb13be

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH · Sam 18 Déc - 11:36
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


Ça s'agite à l’ouest, le faisceau lumineux se dirige instinctivement vers la source de ces sons de pas qui s’approchent à grande allure. L’immense et mince silhouette qui s’esquisse la rassurerait presque, mieux vaut encore tomber sur slender man plutôt que sur Maru Baumeister. Insolent et glacial, l’inconnu l’assène de mots absurdes avant même qu'elle n’ait le temps de l’identifier entièrement, l’enguirlande comme une gamine fautive, comme si elle n’avait pas à se trouver là, dans l’objectif de précision du fusil. « Parce que c’est un endroit pour tirer au hasard, la forêt, peut-être ? T’as de la chance que j’aille bien, parce que sinon tu… » Alors que la colère naissante s’insinuait dans le ton de sa voix, elle s’interromps soudainement, l’entièreté de son attention étant désormais focalisée sur l’écharpe de balles qui décore son torse et l'arsenal d’armes blanches contre ses hanches. La lumière criarde qu'elle lui collait jusque là dans les yeux tombe naturellement vers le buste qui lui fait face, et son regard éveillé n’appartient désormais qu’à cette maudite fascination pour ce coffre à munitions vivant. Lentement, comme une gamine à qui on a pas assez répété de toucher avec les yeux, la pulpe de ses doigts caressent brièvement les cartouches, et les pupilles se font plus douces, s’emplissent d’une curiosité innocente et du trouble qui s’empare d’elle, plongent sans pudeur dans ceux de ce garçon aux airs de prince des glaces. Confusion qui se lit sans peine dans sa voix, elle s'interroge, « d’où est-ce que tu sors, toi ? »

De quel film, de quel univers parallèle ou dimension alternative es-tu issu ?

La question du petit soldat fait écho, elle était justifiée, ça n’avait aucun sens de tenter de retrouver une vieille boite probablement complètement détruite par les éléments au beau milieu de la nuit. Mais Elizabeth s’en contre-fout, de ce qui a du sens, de ce qui n’en a pas, dans sa réalité à elle, il était évident qu’elle tomberait dessus comme par magie, qu'une force obscure conduirait naturellement ses pas vers son trésor. « Je cherche un truc. Un truc qu’on a enterré quand on était gamins, y’a un papillon à l’intérieur et… » Elle en dit trop là, non ? La danseuse en cavale fronce les sourcils, soudainement méfiante, elle croise les bras sur sa poitrine légère et ne semble plus apte à maintenir ce regard, qui tombe au sol. Verbalisé, ça semble encore plus ridicule. Et si il se moque, elle le tuera.


CODAGE PAR AMATIS
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jahseh Berry

messages : 8708
name : sinki.
face + © : choi yeonjun ((myself + magma))
multinicks : -daruma cruz.

age (birth) : vingt-deux, mais seize de trop.
♡ status : [ en couple ━ 15.12.21 ] soumit aux crocs du diable, Lucifer devenu l'essence même de son existence, le démon gît dans son coeur et le fait battre.
work : machine à tuer les dimanches soirs et jours fériés.
activities : profiler potentiel, étudiant en psychologie, spécialisation en droit pénal et criminologie.
home : une baraque trop grande pour un fauché pareil.
points : 9106
image : Les invisibles ━ JAHSEH 8Fui7lh1_o

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH · Sam 18 Déc - 17:39
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


On lui eut toujours dit de ne pas jouer avec l’arme de papa, de ne pas y toucher, de ne pas même la regarder. Toutefois lorsque la famille changea pour une autre, les règles changèrent elles aussi. A partir de maintenant, ton arme sera ta meilleure amie, il dût la chérir comme un joyau et dès lorsqu’il eut grandit, l’arme grandit avec lui. D’un banal 11mm à la puissance extrême d’une féroce kalachnikov, ses mains d’enfants n’eurent connu que la chaleur du cross et aujourd’hui, ses doigts ne purent définitivement pas s’en séparer. L’amour incommensurable qui le lia au givre d’une lame, au feu brûlant d’un canon, personne ne put jamais le comprendre, le concevoir ou l’imaginer, personne, jusqu’alors. Les mots en suspens, il ne sut pour quelle raison inexplicable il ne recula pas lorsqu’elle, l’inconnue imprévisible, laissa ses doigts parcourir le parfait reflet de son univers, alors, il resta là, immobile, jusqu’à ce que les dires plurent à nouveau. La tête s’inclina doucement sur le côté, tel un animal qui tenta méticuleusement d’en apprivoiser un autre et le regard lui, s’attarda sur les traits que la capuche ne dissimula pas.

Du même enfer que toi, j’imagine, devina-t-il. Elle n’eut pas peur, pas un instant et n’eut pas prit la fuite à la vue des armes exhibées comme des trophées, non, elle fut toujours là, les pieds ancrés dans le sol et ne parut pas prête à faire demi-tour. Lorqu’enfin elle décida de confesser ses intentions, la raison exacte de cette balade nocturne au milieu de nulle part, il hocha simplement la tête, pourtant elle s’arrêta soudain en pleine envolée. Aussitôt, ses iris perdirent le contact des siens et il comprit. Il sut sans qu’elle n’eut à ajouter davantage d’informations, et c’est capital de le retrouver parce que ça a de toute évidence une valeur sentimentale, déclara-t-il tout naturellement, j’ai l’habitude de traîner ici quand il fait noir alors j’pourrais t’aider à retrouver l’emplacement, tu te souviens à peu près où c’était ? et comme s’il l’eut toujours connu, il lui fit signe de le suivre.


CODAGE PAR AMATIS

_________________


ஃ it's a big joke, ha ha i love laughin, it's a big hoax, i'm pure propane, on a open flame, watch me blow up.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Esposito

messages : 592
name : léa, the samuraibratz
face + © : ariana grande (©nine9design)
multinicks : parker young, the fuckboi

age (birth) : (22 yo)
♡ status : (in love with the devil) ace knox, son nom est estampillé sur son coeur, elle l'attend et console sa peine dans les draps des autres
work : (own dance studio + silver dragons) la danseuse est vagabonde, professeure de danse classique le jour et strip-teaseuse la nuit elle oscille entre pirouettes légères et déhanchés érotiques, double jeu terrifiant qui lui va merveilleusement au teint
activities : (fast life) tendances pathologiques aux choses dangereuses et malsaines, mieux vaut taire ce qu'elle aime faire
home : (ocean avenue) studio modeste compris dans la location du studio qui se situe juste en dessous où elle donne ses cours, eli y passe très peu de temps, préférant de loin dormir dans le lit de ses amants ou de liv
points : 507
image : Les invisibles ━ JAHSEH F4ccdee0802927188df8bb8cdf91c9af62bb13be

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH · Dim 19 Déc - 23:33
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


Du même enfer que toi, j’imagine.

Un regard plus puissant que mille mots, qui donne un sens à l’absurde et qui terrasse l’inexplicable, c’est par ses yeux qu’elle répond. Parce que ceux qui lui font face ouvrent les portes de son âme, les bousillés de la vie ont les orbites tatoués de toutes les brèches qui ne se refermeront pas. Pas de compassion écoeurante ou de douleurs derrière ses dires, il s’agit d’une pure et simple vérité absolue. Deux invisibles de la surface du monde, vivent la nuit et comme deux erreurs de matrice qui se rencontrent, ça fait de drôles d’étincelles à l’intérieur. C’est sûrement pour ça qu’elle perd soudainement confiance en elle, Eli, qu’elle ose plus trop en dire alors qu’elle a jamais rien caché, qu’elle a lâchement baissé les yeux comme une perdante.

Et comme si ils se connaissaient d’une autre vie, il termine naturellement sa phrase, cet inconnu kamikaze, prononce des mots qu’elle refuse d’entendre, parce que sentimental ne peut pas aller avec Daruma, ne peut plus. Elle en dira rien, et alors qu’il amorce à nouveau l’exploration nocturne, elle hésite quelques secondes, puis s’empresse de le rejoindre, lui et ses grands pas de géant. « J’me souviens… tu vas trouver ça débile, je me souviens de racines en forme de coeur. » Un rire mélodieux, sonore, s’échappe de ses lèvres légèrement meurtries par le froid. C’est un son qui a les consonances de sa nostalgie, qui se remplit des souvenirs terrés dans le fond de son coeur. « C’était près du couvent abandonné. » Ça, elle l’a parfaitement mémorisé, parce qu’ils avaient passés des journées entières à hanter ces murs. Les pas se font prudents à une trentaine de centimètres de lui, elle observe ces jolies lames qui ornent sa ceinture, ne peut empêcher la fascination infantile. « Sinon, je peux savoir contre qui on part en guerre ? » C’est étrange. D’utiliser on avec slender man, de le laisser la guider dans cette forêt qui semble se jouer d’elle, de ne pas se questionner sur les raisons de cette soudaine assistance tombée du ciel. C’est comme une étrange évidence.


CODAGE PAR AMATIS
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jahseh Berry

messages : 8708
name : sinki.
face + © : choi yeonjun ((myself + magma))
multinicks : -daruma cruz.

age (birth) : vingt-deux, mais seize de trop.
♡ status : [ en couple ━ 15.12.21 ] soumit aux crocs du diable, Lucifer devenu l'essence même de son existence, le démon gît dans son coeur et le fait battre.
work : machine à tuer les dimanches soirs et jours fériés.
activities : profiler potentiel, étudiant en psychologie, spécialisation en droit pénal et criminologie.
home : une baraque trop grande pour un fauché pareil.
points : 9106
image : Les invisibles ━ JAHSEH 8Fui7lh1_o

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH · Mer 29 Déc - 13:37
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


La pénombre surplomba l’immense infinité de la forêt, là où tout prit vie dans l’obscurité, où rien n’eut d’importance, seulement le craquement des brindilles sous les semelles, le souffle vigoureux du vent contre les branches et les effluves naturelles des feuilles. Rien ne compta vraiment, telle une brèche spatio temporelle qui le garda prisonnier des heures perdues, perdues à attendre, un sursaut de vie, une fureur de vivre, un battement de coeur, un pincement, une vague, une tempête, un signe qui put confirmer qu’il fut bel et bien vivant. C’est dans la nuit noire qu’elle fut apparu, comme une réponse à ses requêtes désespérées, comme un sourire vengeur de l’existence elle-même, une main tendue dans le silence blafard d’une noirceur exacerbée, lisible jusque dans la rétine. Elle fut apparu, tel un infime faisceau de lumière dans un monde dominé par l’opacité lugubre, les pupilles pétillantes d’artifices et sans le savoir, elle vint sceller son âme à la sienne d’un seul contact, d’une seule phrase et d’un ultime regard.

Dans les limbes d’une déferlante de pensée, ses yeux persistèrent, posés sur elle comme deux ancres englouties par l’océan. Sa voix s’éleva, saigna la seconde de silence et de quelques mots, leur destin fut lié. D’un simple signe, il lui intima de le suivre, entamant la marche d’un pas d’acier. Une main de maître sur l’arme qu’il eut récupéré dans sa lancée, il hissa sa silhouette dans la pénombre, l’inconnue sur les talons. J’sais où c’est, on est pas très loin, indiqua-t-il simplement. Lorsque les dires frappèrent son dos, lorsqu’ils plurent telle l’inopinée d’une averse, ses iris jetèrent un coup d’oeil par-dessus son épaule, empreint d’une confusion presque palpable. Je peux savoir contre qui on part en guerre, eut-elle dit sans une once d’hésitation oscillant dans la voix, comme si ‘on’ eut toujours demeurer. Contre le monde, on part en guerre contre l’univers, rétorqua-t-il, englobant à son tour leur alliance nocturne, sans réellement pouvoir se résoudre à faire autrement. C’est silencieux qu’il s’arrêta près de grosses racines développées en surface, dont la forme aussi désarticulée fut-elle, forma un coeur limpide, voilà, on y est, t’es sûre de pouvoir retrouver ce que tu cherches ?


CODAGE PAR AMATIS

_________________


ஃ it's a big joke, ha ha i love laughin, it's a big hoax, i'm pure propane, on a open flame, watch me blow up.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Esposito

messages : 592
name : léa, the samuraibratz
face + © : ariana grande (©nine9design)
multinicks : parker young, the fuckboi

age (birth) : (22 yo)
♡ status : (in love with the devil) ace knox, son nom est estampillé sur son coeur, elle l'attend et console sa peine dans les draps des autres
work : (own dance studio + silver dragons) la danseuse est vagabonde, professeure de danse classique le jour et strip-teaseuse la nuit elle oscille entre pirouettes légères et déhanchés érotiques, double jeu terrifiant qui lui va merveilleusement au teint
activities : (fast life) tendances pathologiques aux choses dangereuses et malsaines, mieux vaut taire ce qu'elle aime faire
home : (ocean avenue) studio modeste compris dans la location du studio qui se situe juste en dessous où elle donne ses cours, eli y passe très peu de temps, préférant de loin dormir dans le lit de ses amants ou de liv
points : 507
image : Les invisibles ━ JAHSEH F4ccdee0802927188df8bb8cdf91c9af62bb13be

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH · Mar 4 Jan - 21:05
les invisibles


That eternal promise was like magic
Our scintilla bloomed 
underneath the starlight
Now see them burn in fire
Turned into ruins,
our memories into ashes

@Jahseh Berry


Derniers survivants du jour, les rayons orangés qui donnaient quelques couleurs et formes au crépuscule sont définitivement morts, ne reste alors que le faisceau aveuglant de sa lampe qui dessine un paysage épileptique dans l’obscurité étouffante pour les autres, confortable pour elle. L’assurance de la voix masculine tranche l’air, c’est une évidence telle que la question lui paraitrait presque stupide, maintenant. Il n’y a pas la moindre once d’ironie ou d’exagération, ils partiront en guerre contre le monde quoiqu’il advienne, elle le sent dans le creux du poumon, ça la rend presque confuse. On a pas de temps à perdre, alors, répond-elle aussi sérieusement. Il efface la peur et le doute, dans la nuit et le froid, son étrange présence donne un sens à cette entreprise impossible. Il l’encense. Ne juge pas son acte désespéré, l’accompagne dans ses rêveries impossibles d’enfant et en fait des réalités. Alors Elizabeth le suivra, elle en est convaincue, cette nuit, quelque chose va changer. De grands yeux curieux qui ne cessent de l’observer en retrait, tentent d’enregistrer la forme de ses épaules, le scintillement des armes et des cartouches, la mélodie de cette voix jamais entendue, et tandis qu’ils poursuivent en silence, ils finissent par y parvenir.

J’suis sûre de pouvoir le retrouver, mais je suis pas sûre de le vouloir, avoue-t-elle en fixant désormais ces racines aussi entortillées que les chaînes de Daruma autour de son propre coeur.  Elle avait mis des années à réapprendre à vivre sans lui, et il lui avait suffi d’une fraction de seconde. Il lui avait fallu un regard, et elle avait replongé entièrement en lui. Remettre la main sur les vestiges de leur histoire, c’était sceller un futur probablement aussi délicieusement douloureux que le passé. Il est pourtant trop tard pour faire machine arrière. Alors la danseuse s’accroupit auprès du creux formé par les racines, et elle y plonge ses mains pour dégager la couche de feuilles mortes, creuse la terre boueuse de ses doigts manucurés sans le moindre dégoût. Penser à apporter une pelle ou n’importe quel outil facilitant la tâche n’avait visiblement pas fait partie des priorités quand elle avait soudainement décidé que c’était le moment. Les minutes s’écoulent, et Elizabeth s’acharne, parce qu’elle peut le sentir, c’est presque magnétique, c’est à quelques centimètres de sa peau, tout près. Il se passe près d’une demi-heure, dans un silence doux et placide. Pas le genre de silences qui vous mettent mal à l’aise et qui vous font compter les secondes dans votre tête, il s’agit des mêmes silences entre deux personnes qui se connaissent trop fort depuis trop longtemps, et qui se sont déjà tout dit. Un dernier mouvement, et sous son index, elle sent le bois éraillé par le temps. Elle se fige, et instinctivement, ses yeux viennent chercher ceux de son partenaire de nuit. C’est spontané et primaire. C’est dans son regard à lui qu’elle veut trouver l’once de courage et de force qui lui manque. Parce que son regard à elle, il est désormais empreint des doutes et de craintes qui l’enveloppent depuis que Daruma lui a souri à nouveau.  


CODAGE PAR AMATIS
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



Les invisibles ━ JAHSEH Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: Les invisibles ━ JAHSEH ·
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Forest-
Sauter vers: