hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X Superlight ...
89.99 € 149.99 €
Voir le deal

We're not the ones who're meant to follow.
Voir le profil de l'utilisateur
Gary Hastings

messages : 1806
name : corpsie.
face + © : bambi garfield © vindicia.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony - vince.

age (birth) : 34. {24.08}
♡ status : cloudy heart, father-to-be.
work : aerospace engineer.
activities : star-gazing, mostly.
points : 3896
moodboard : It takes two. 56070388b293de6d697c4b2cea485f9a75d3f739
image : It takes two. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Off. TC, Aubrey, Shiv.

It takes two. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· It takes two. · Lun 20 Déc - 21:05

19 décembre 2021

it takes two
One can stand alone in the dark
Two can make the light shine through

@Shiv Driscoll & @Gary Hastings


En dépit des températures qui avoisinaient le zéro degré et la brume de fin de journée, Gary trouvait beaucoup de réconfort lors des promenades en soirée qu’il faisait avec son chien. Raoul était redevenu son allié le plus précieux dans des temps quelque peu ombrageux, et se ressourcer à ses côtés, en pleine nature, avait été un réflexe. Son dimanche avait été plutôt calme, il avait fait son jogging matinal puis avait passé la majeure partie de la journée affalé sur son canapé devant Netflix. Prendre un bol d’air frais lui était profitable pour se changer les idées, sauf que la luminosité décroissante et la série horrifique avec laquelle il avait passé l’après-midi commencèrent à le faire avoir des hallucinations. « Reste là, mon beau, » indiqua-t-il à Raoul tandis qu’une forme imposante se dessinait quelques mètres plus loin. Y avait-il des ours en Oregon ? Des pumas ? « Un loup ? » Son imagination devait lui jouer des tours, cependant son chien se mit lui aussi à hérisser les poils de son dos, ce qui ne présageait rien de bon. « Viens, on va pas rester là. » Il remua la laisse pour attirer son attention quand une voix s’éleva en provenance de la silhouette sombre. Voilà qu’il voyait des loups garous maintenant. Dans un raclement de gorge nerveux, il prit son courage à deux mains pour répondre. « Il y a quelqu’un ? » Cette fois, ce fut un rire qui lui répondit tandis qu’une tête, des épaules et le reste d’un corps tout ce qu’il y avait de plus humain s’avança dans sa direction. Il se sentit tout à coup stupide d’avoir cru à une créature surnaturelle, surtout en voyant l’animal qu’il avait pris pour un loup – et qui y ressemblait énormément même de près – renifler Raoul, la queue battant l’air avec entrain. « Shi... Shiv ? » demanda-t-il après avoir reconnu le haut du visage de son ancienne amie, qu’il avait eu l’occasion de recroiser plusieurs fois depuis son retour à Windmont Bay. « Purée, tu m’as fait peur, j’y voyais rien et... c’est quoi cette bête que tu as là ? » C’était la première fois de sa vie qu’il posait les yeux sur un chien loup, il n’en connaissait que dans ses lectures de Jack London et des reportages vus à la télévision, il ignorait qu’il était possible d’en posséder dans un Etat américain. Fort heureusement, il ne paraissait pas agressif, en tout cas le golden retriever semblait l’avoir à la bonne. « Lui c’est Raoul, mon chien, comme tu dois t’en douter. Comment tu vas ? Tu te balades souvent à cette heure ? » Il ne l’avait jamais croisée avant ce soir, c’était un peu son spot sur lequel elle venait empiéter. Toutefois, ça ne le dérangeait pas, la compagnie de la jeune Driscoll n’était pas la plus désagréable en ville. Elle lui rappelait le bon temps, quand les choses étaient plus simples.

_________________
starlight and silver fields
Behind the dreams of mastery, love dies silently , torn to the flesh as the fire bleeds echoes of history. I'm ready to start the conquest of spaces expanding between you and me, come with the night the science of fighting the forces of gravity.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Shiv Driscoll

messages : 67
name : castiells @ marido.
face + © : riley keough ; la mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie.

age (birth) : trente deux ans ⎪ 29 novembre 1989.
♡ status : célibataire.
work : éducatrice dans un centre de réinsertion.
activities : faire du roller, s'occuper de sa soeur, aider les autres, danser.
home : un petit appartement de deux pièces.
points : 101
image : It takes two. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/2 - free} : dina, gary.

It takes two. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It takes two. · Mar 4 Jan - 13:34
La fin de journée était le seul moment où Shiv pouvait souffler et prendre un peu de temps pour elle. En règle général le rituel était sensiblement le même : elle passait chez ses parents pour discuter un instant, prendre des nouvelles de sa sœur et surtout pour récupérer Ulysse. Depuis son déménagement il lui était impossible de garder son chien chez elle faute de place. Il fallait beaucoup de terrain pour ce dernier afin qu’il puisse se défouler et elle espérait bientôt pouvoir trouver un espace capable de l’accueillir. Malheureusement pour elle ce n’était pas demain la veille car son salaire ne payait pas des masses… Quant à ses économies elles se réduisaient à peau de chagrin dans l’immédiat alors en attendant elle se satisfaisait de cette solution. C’était d’ailleurs un moindre mal puisque sa cadette semblait particulièrement attachée à l’animal qui le lui rendait bien or tout ce qui pouvait faire plaisir à celle-ci avait gain de cause à ses yeux. Après quelques bavardages, elle s’éclipsa donc avec un Ulysse on ne plus content d’aller se balader en sa compagnie. Elle ne savait pas si c’était ses origines cependant il paraissait souvent surexcité à l’approche de la nuit. Le duo déambulait paisiblement dans le quasi silence environnant et elle en profita pour prendre une cigarette dans sa poche qu’elle porta au bout de ses lèvres. Cette manie était arrivée sur le tas, sans doute pour étouffer le stress puis par mimétisme ensuite avec ses collègues. À cette pensée, elle envoya un cours message à Imran afin de lui demander s’il était disponible plus tard dans la soirée. Ils se voyaient régulièrement pour des rapprochements éphémères qui leur permettaient probablement de se sentir moins seuls. En l’occurrence, elle n’aurait pas été contre un peu de chaleur humaine. Ulysse profita de son inattention pour s’élancer dans la pénombre et elle dû accélérer la cadence pour le rattraper. Alerté par le bruit et l’odeur d’un congénère, la bête avait suivi une piste jusqu’à une silhouette familière, celle d’un Gary apeuré. « Oops désolé. Il a filé quand je ne regardais pas. » Elle haussa les épaules et rattrapa le chien par son collier, un brin amusé par l’air effaré de son interlocuteur. Ça lui faisait encore étrange de le croiser ici après toutes ces années à se demander ce qu’il avait pu devenir tout en le détestant de toutes ses forces. Ils avaient été amis puis quelque chose entre les deux – du moins pour elle – avant que le château de carte ne s’effondre. « C’est mon chien Ulysse. Il est impressionnant mais très gentil. » Son aspect physique était impressionnant mais il n’aurait pas fait de mal à une mouche sauf si sa maitresse était en mauvaise position. Elle avait craqué sur lui dans un chenil où il patientait depuis des lustres à cause de la mauvaise réputation liée à sa race. « Enchanté Raoul… » Se faisant elle se pencha pour caresser la tête du dit nommé et elle se redressa pour croiser le regard de Gary. « Je vais bien merci et toi ? Oui en général c’est mon heure, je n’ai pas trop le temps sinon avec le boulot et toi ? » Ils avaient visiblement des plannings similaires à moins que le destin ne s’amusa avec eux.  Tu rentres ? Si ça te dit de faire un bout de chemin ensemble. » Elle ignorait pourquoi elle demandait ça, peut-être par politesse ou tout simplement parce qu’elle avait cette soudaine envie de s’immiscer dans sa vie.

_________________
 
like bye-bye, I'm set free, not on my mind, no lie, you're just a bad - you're just a bad memory.
We're not the ones who're meant to follow.
Voir le profil de l'utilisateur
Gary Hastings

messages : 1806
name : corpsie.
face + © : bambi garfield © vindicia.
multinicks : beckett - isaac - larissa - maisie - peter - tony - vince.

age (birth) : 34. {24.08}
♡ status : cloudy heart, father-to-be.
work : aerospace engineer.
activities : star-gazing, mostly.
points : 3896
moodboard : It takes two. 56070388b293de6d697c4b2cea485f9a75d3f739
image : It takes two. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Off. TC, Aubrey, Shiv.

It takes two. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It takes two. · Mar 4 Jan - 17:28
Une expiration nasale rassurée accueillit la réponse de la jeune femme et de son animal pas si sauvage que cela. Gary tendit la main pour caresser le dessus de la tête du fameux Ulysse, qui n’était plus aussi impressionnant maintenant que les présentations avaient été faites puisqu’il faisait sensiblement la même taille au garrot que Raoul, avant de relever le nez en direction de Shiv. « Oui, pareil, je n’ai pas bossé aujourd’hui, mais je me suis laissé déborder par la flemme, ce qui ne m’arrive pas si souvent ! » Les dimanches étaient faits pour cela, après tout. Même s’il n’avait pas résisté à l’appel d’ouvrir son ordinateur portable pour répondre à deux ou trois mails, il avait laissé de côté les dossiers les plus pressants qui attendraient le lendemain. Avec ce qui lui était tombé dessus quelques jours plus tôt, il avait besoin de se garder des occupations. En effet, le lendemain, son ex-petite-amie avait pris rendez-vous pour se faire avorter et même s’il lui avait juré qu’il traverserait cette épreuve à ses côtés, il avait rebroussé chemin le matin-même, prétextant avoir beaucoup trop de travail pour pouvoir l’accompagner. C’était lâche, mais c’était ainsi. « Oui, avec plaisir. On va par-là, nous. » Il désigna un chemin en contrebas, dans son dos, puis tourna les talons pour se remettre en marche. Les chiens s’ébrouaient devant eux, comme s’ils avaient été potes depuis toujours, et Gary sourit face à cette image. Il avait une relation plutôt fusionnelle avec son animal de compagnie et il ne le sortait que rarement dans des lieux publics où le golden retriever pouvait s’amuser avec ses compatriotes canins, le trentenaire constatait qu’il avait tort de le priver de la sorte. « Tu habites où, toi, maintenant ? » finit-il par demander histoire de briser la glace et d’arrêter de se focaliser sur les animaux. Shiv était bien plus mignonne à regarder, en plus. « Tes parents habitaient à Bridgewater Way, si je ne me trompe pas ? » Et il ne se trompait jamais quand il était question de sa mémoire. Il s’était rendu plus d’une fois dans la demeure des Driscoll et les dix années écoulées n’avaient pas occulté de son cerveau le trajet pour se rendre jusque chez eux. Ces souvenirs lui tirèrent un petit sourire en coin qu’il dissimula derrière une quinte de toux. Pour s’occuper les mains, il sortit son paquet de cigarettes de sa poche arrière et s’en alluma une. « Sale habitude, hein ? » Ils en savaient quelque chose, puisqu’ils avaient commencé ensemble, des années auparavant, après que Shiv avait dérobé un paquet dans le bureau de tabac de son père. Ils avaient été malades comme des chiens à vouloir en fumer trois d’affilées – chacun – et s’ils l’avaient regretté à l’époque, désormais c’était une anecdote commune assez fantasque.

_________________
starlight and silver fields
Behind the dreams of mastery, love dies silently , torn to the flesh as the fire bleeds echoes of history. I'm ready to start the conquest of spaces expanding between you and me, come with the night the science of fighting the forces of gravity.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



It takes two. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: It takes two. ·
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: Bay light-
Sauter vers: