hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

 can't drown my demons [ELI]

F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: silver dragons

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Shin

messages : 174
name : daywxlker (any pronouns)
face + © : jung wooyoung ( av by v-oidwitch // gifs by she // sign by magma)
multinicks : -

age (birth) : 「premier mars quatre-vingt-dix-neuf」 vingt deux années sur terre, enfant maudis dès sa naissance.
♡ status : 「célibataire」 frivole, attention whore, besoin d'être chouchouté, ce manque de confiance et cette peur de l'abandon le ralentis à chaque passage de quelqu'un dans sa vie.
work : 「pdg de l'entreprise familiale」 suit les traces de parents disparus à l'heure d'aujourd'hui. 「hacker」 le goût de l'adrénaline entre ses doigts, le sourire aux lèvres en voyant les zéros de plus sur son compte en banque déjà bien remplis.
activities : 「de lit en lit, de plaisir en plaisir, les couteaux en main, le sourire d'ange en coin, l'esprit vagabond, les papiers administratifs d'un côté, une simple touche de l'autre」
home : 「manoir des shin, endroit perdu dans un coin trop vide, accompagné par ses trois chiens et son majordome henry」
points : 90
moodboard :
can't drown my demons [ELI] F8d1e31f77b1a73ae735f83a5559bfd577fb4478
ɪ ᴄᴀɴ·ᴛ ᴅʀᴏᴡɴ ᴍʏ ᴅᴇᴍᴏɴs﹐ ᴛʜᴇʏ ᴋɴᴏᴡ ʜᴏᴡ ᴛᴏ sᴡɪᴍ

image : can't drown my demons [ELI] 86bbed66489cd8b53b39eda10c5d2fa3aa3758a7

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

can't drown my demons [ELI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
· can't drown my demons [ELI] · Dim 2 Jan - 15:40


can't drown my demons

@Elizabeth Esposito & Ezekiel

◊ ◊ ◊

Envie irrésistible. Démons présents dans sa tête. Il n’avait que l’esprit vagabond sur une idée qu’il mourrait d’envie d’effectuer dès que son pied sera au sein même d’un endroit où il passait le plus clair de son temps. Des envies de meurtre dans une entreprise qui n’était pas la sienne à ses yeux. Un fugitif qui manquait à sa table et à ses fêtes qui n’en finissaient plus mais qui étaient presque aussi vides les unes des autres. Empty mind. Ses pieds étaient presque guidés par quelque chose dont il ne pouvait même pas poser le nom, il se laissait aller dans les allers d’un endroit qui pouvait lui éclater le cerveau, en priant pour que la journée se termine au plus vite et qu’il puisse errer son âme parmi les autres au bar de son frère. Ses démons l’appellent, lui chantonnent à l’oreille pour qu’il quitte son poste et parte loin du siège pour retrouver l’endroit de ses désirs. Démons qui ont toujours raison. 

Prière exaucée. Aucune envie de passer par la case manoir, le costard prendra sa place dans les affaires à laver de toute manière et Henry ne dira certainement rien en le sentant plein d’alcool, whisky pour être précis. Sinistre pas parmi d’autres, alors qu’il esquive presque le grand homme qu’il aime tant embêter dès que son regard se pose sur les traits de son visage. Enervé. Fatigué. Frustré. Sa dose quotidienne n’ayant pas été assouvi, Ezekiel laisse son propre corps le diriger inlassablement vers un endroit qu’il connait sur le bout des doigts. Sa bouteille de whisky entre les mains, fantôme qui passe sans un regard vers la personne au bar qui n’est pas celui qu’il attend depuis la dernière conversation encore en travers de sa gorge, ses pas se dirigent d’eux-mêmes jusqu’à un endroit où rires et partages se font entendre. Son prénom est prononcé, mais son esprit n’est pas concentré sur ses personnes intéressées par son âme. Regard rapide dans cet endroit où mœurs font vivre, il sourit dès que l’âme qu’il recherche n’est pas loin de lui. Il se glisse entre les corps et les échanges qui ne le concernent pas, avançant alors qu’il ouvre quelques boutons de cette chemise qu’il n’a pas envie de garder pour le reste de la soirée. Sourire en coin, ses mains se retrouvent rapidement autour du bassin de la douceur que son âme cherchait, aux démons similaires au sien. Visage rapidement dans le creux de son cou, baiser rapide contre son épiderme. « Baby… T’es partie trop longtemps. ». Eli, Eli, Eli. Partenaire des nuits de folie. Les démons qui se mélangent dans une parfaite harmonie quand les deux jeunes gens sont dans la même pièce. Affection qu’il réclame souvent à la jeune femme, plongée dans la plus noire des soirées. « Je te pique pour la soirée, ça va gêner personne. S’ils ont un problème avec ça, je m’en charge comme un grand. ». Sourire sur les lèvres, cette bouteille allait être partagé entre les deux. 

(c) oxymort


_________________

┗ Dancing with the devil ┛
ஃ Choke me like you hate me but you love me. ஃ
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Esposito

messages : 592
name : léa, the samuraibratz
face + © : ariana grande (©nine9design)
multinicks : parker young, the fuckboi

age (birth) : (22 yo)
♡ status : (in love with the devil) ace knox, son nom est estampillé sur son coeur, elle l'attend et console sa peine dans les draps des autres
work : (own dance studio + silver dragons) la danseuse est vagabonde, professeure de danse classique le jour et strip-teaseuse la nuit elle oscille entre pirouettes légères et déhanchés érotiques, double jeu terrifiant qui lui va merveilleusement au teint
activities : (fast life) tendances pathologiques aux choses dangereuses et malsaines, mieux vaut taire ce qu'elle aime faire
home : (ocean avenue) studio modeste compris dans la location du studio qui se situe juste en dessous où elle donne ses cours, eli y passe très peu de temps, préférant de loin dormir dans le lit de ses amants ou de liv
points : 507
image : can't drown my demons [ELI] F4ccdee0802927188df8bb8cdf91c9af62bb13be

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

can't drown my demons [ELI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: can't drown my demons [ELI] · Jeu 6 Jan - 18:44


can't drown my demons

@Elizabeth Esposito & Ezekiel

◊ ◊ ◊

Comme un désir viscéral de voir l’entièreté de la planète exploser sous des milliers de météorites depuis qu’elle est revenue du Japon, chaque instant sans Jahseh a ses côtés devient invivable. Les amis se font de plus en plus rares parmi les ennemis, le compte à rebours de la bombe accrochée à son coeur s’approche de la fin. Peu de safeplaces ici, sauf ce bar qui l’a vue dans toutes ses couleurs, et malgré les relations plus que sensibles qu’elle entretient désormais avec son patron, il lui était impossible d’envisager le futur de ses nuits ailleurs qu’ici. À peine était-elle revenue qu’elle avait dansé au Silver Dragons le soir même, si les événements récents avaient bouleversés pas mal de choses ici, il y en avait d’autres qui ne changeraient jamais. Alors comme tous les soirs depuis son retour, Elizabeth répète le même schéma : elle roule autour des barres de pole-dance, finit par se lasser et s’exaspérer et décide de noyer son déni et sa peine dans divers alcools et drogues chimiques.

Descendue de sa petite estrade sous les regards voraces des loups assoiffés, elle plonge son joli nez dans la cocaïne une fois de plus pour se donner un peu plus de courage, pour rendre les absences moins douloureuses, pour rendre les sourires falsifiés un peu plus vrais. La poudre blanche ne suffit pourtant à combler les vides internes, la montée se fait trop attendre, elle cherche son frisson de ce soir, ce truc qui repoussera un peu l’instant fatidique où elle devra faire face à l’immense et magnifique désordre qu’elle a créé, qu’ils ont créés. Et comme la lumière dans un tunnel sombre, le voilà qu’il apparait, son sursaut de vie, celui qu’elle n’avait pas osé rappeler depuis cette méchante engueulade avec Maru. Le frère de son ennemi, mais avant tout, son ami. À peine est-il apparu dans son champ de vision qu’Elizabeth accourt vers cette âme qui ressemble tant à la sienne, et qui lui apparait désormais comme son sauveur. Douces mains qui se posent sur ses hanches quand les siennes enveloppent sa nuque, baiser d’affection qui décroche des frissons le long de sa colonne, un sourire éclatant et enfantin vient draper ses lèvres. Elle se hisse sur la pointe des pieds pour enfouir son visage dans le cou parfumé du garçon, odeur rassurante qui lui avait terriblement manqué. Je t’en supplie, enlève-moi. J’allais mourir ce soir sans toi, Eze. Exagération constante paraissant pourtant sincère dans ses lèvres, elle s’éloigne pour simplement échanger un regard complice, et retrouver ses yeux qui avaient illuminés pas mal de ses nuits. Ça m’donne presque envie de voir ça, tu sais à quel point j’aime te voir te battre. Mille souvenirs de soirées chaotiques lui traversent l’esprit à ses paroles, images qui doivent également fleurir dans l’esprit de son partenaire de crime, qu’elle attrape brusquement par le poignet pour l’entrainer sur une table un peu à l’écart en hâte, switch émotionnel digne de ses tendances borderline, plus aucune mélancolie, seulement de l’excitation de le retrouver. J’ai tellement de trucs à te raconter si tu savais, tu vas pas me croire !, s’exclame-t-elle en atteignant finalement l’espace légèrement reculé, table officieusement attitrée des employés et du patron, vide ce soir.

(c) oxymort

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Shin

messages : 174
name : daywxlker (any pronouns)
face + © : jung wooyoung ( av by v-oidwitch // gifs by she // sign by magma)
multinicks : -

age (birth) : 「premier mars quatre-vingt-dix-neuf」 vingt deux années sur terre, enfant maudis dès sa naissance.
♡ status : 「célibataire」 frivole, attention whore, besoin d'être chouchouté, ce manque de confiance et cette peur de l'abandon le ralentis à chaque passage de quelqu'un dans sa vie.
work : 「pdg de l'entreprise familiale」 suit les traces de parents disparus à l'heure d'aujourd'hui. 「hacker」 le goût de l'adrénaline entre ses doigts, le sourire aux lèvres en voyant les zéros de plus sur son compte en banque déjà bien remplis.
activities : 「de lit en lit, de plaisir en plaisir, les couteaux en main, le sourire d'ange en coin, l'esprit vagabond, les papiers administratifs d'un côté, une simple touche de l'autre」
home : 「manoir des shin, endroit perdu dans un coin trop vide, accompagné par ses trois chiens et son majordome henry」
points : 90
moodboard :
can't drown my demons [ELI] F8d1e31f77b1a73ae735f83a5559bfd577fb4478
ɪ ᴄᴀɴ·ᴛ ᴅʀᴏᴡɴ ᴍʏ ᴅᴇᴍᴏɴs﹐ ᴛʜᴇʏ ᴋɴᴏᴡ ʜᴏᴡ ᴛᴏ sᴡɪᴍ

image : can't drown my demons [ELI] 86bbed66489cd8b53b39eda10c5d2fa3aa3758a7

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

can't drown my demons [ELI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: can't drown my demons [ELI] · Ven 7 Jan - 16:43


can't drown my demons

@Elizabeth Esposito & Ezekiel

◊ ◊ ◊

Sourire carnassier. Tentation dangereuse. Sa relation avec chaque déesse des lieux pouvait faire parler beaucoup de personnes, tandis qu’ils ne savaient clairement aucun point sur ce qu’il pouvait bien faire avec chacune d’entre elle. Mains baladeuses. Il ne se gênait pas non plus dès qu’il en avait l’autorisation pour prendre soin de ses jeunes femmes qu’il apprécie grandement. Dont la douce Elizabeth. Rire qui passa la barrière de ses lèvres, assez pour déranger certains des personnages qu’il y avait autour d’eux. Ezekiel ne prenait pas compte de son entourage, surtout quand il ne pouvait pas voir l’un de ses hommes trop insistants sur des femmes qu’il apprécie. « Je t’en supplie, enlève-moi. J’allais mourir ce soir sans toi, Eze. », digne d’une comédie à la Shakespeare, un appel à la débauche et à l’envie d’être aux côtés de son égal dans un monde où les démons dansent face aux exploits de ceux qu’ils hantent tous les jours avec affection. Bras autour de ses hanches, son cou entouré par ceux de cette jeune femme qu’il pourrait dévorer s’il en avait envie et s’il en avait l’attirance. « Douce mélodie que tu me donnes Eli. Bien que je sois loin du chevalier sur son cheval blanc, je peux bien faire en sorte de sauver une âme qui le demande ? », sourire en coin, charmeur comme à son habitude, un grand personnage dans un monde chaotique. Échange de regard complice, suggestion de la kidnapper pour partir faire encore des folies de leur nuit interminable entre alcool et produits illicites. « Ça m’donne presque envie de voir ça, tu sais à quel point j’aime te voir te battre. », les yeux qui se lèvent au ciel alors que sa main pouvait attraper rapidement l’une de ses lames qu’il cache parfaitement. Parfois tâchée par le sang d’un de ses grands hommes qui se prennent pour des don juan sans réellement faire la cour à ses demoiselles. « Une prochaine fois. », un clin d’œil voulant annoncer un évènement particulier certainement.

Rapidement à cette table qu’il connait trop bien. Rire qui perturbe encore ses pauvres hommes tandis qu’il se laissait emporter par sa partenaire de nuit. « J’ai tellement de trucs à te raconter si tu savais, tu vas pas me croire ! », il pourrait assurément deviner, cette soirée où son frère avait fini par se battre parce que quelque chose n’allait probablement pas. Pas stupide. Assez intelligent pour comprendre que Tokyo était devenue ville de folie. Rapidement sur la banquette de la table, posant la bouteille de son liquide favori sur cette dernière, d’autres boutons de sa chemise sauta. Chaleur trop importante. Ou peut-être habitude ambiante. Il s’amusait encore à sourire en coin quand des regards insistants sur ses tétons percés et à la vue de tous pouvaient attirer certains. « Raconte-moi toutes tes aventures alors, baby. », prunelles de ses yeux plongées dans celles de la danseuse. Main qui se balade pour attraper une mèche rebelle pour qu’il joue avec entre ses doigts tandis qu’il attendait tout simplement les premières notes sortant de la bouche d’Eli.

(c) oxymort


_________________

┗ Dancing with the devil ┛
ஃ Choke me like you hate me but you love me. ஃ
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Esposito

messages : 592
name : léa, the samuraibratz
face + © : ariana grande (©nine9design)
multinicks : parker young, the fuckboi

age (birth) : (22 yo)
♡ status : (in love with the devil) ace knox, son nom est estampillé sur son coeur, elle l'attend et console sa peine dans les draps des autres
work : (own dance studio + silver dragons) la danseuse est vagabonde, professeure de danse classique le jour et strip-teaseuse la nuit elle oscille entre pirouettes légères et déhanchés érotiques, double jeu terrifiant qui lui va merveilleusement au teint
activities : (fast life) tendances pathologiques aux choses dangereuses et malsaines, mieux vaut taire ce qu'elle aime faire
home : (ocean avenue) studio modeste compris dans la location du studio qui se situe juste en dessous où elle donne ses cours, eli y passe très peu de temps, préférant de loin dormir dans le lit de ses amants ou de liv
points : 507
image : can't drown my demons [ELI] F4ccdee0802927188df8bb8cdf91c9af62bb13be

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :

can't drown my demons [ELI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: can't drown my demons [ELI] · Sam 15 Jan - 15:57


can't drown my demons

@Elizabeth Esposito & Ezekiel

◊ ◊ ◊

Tant mieux, les chevaliers c’est vraiment boring, j’préfère les démons comme toi, qu’elle répond du tac-au-tac dans un de ses subtils clins d’oeil charmeurs qu’elle ne réservait qu’à l’élite de son coeur, autrement dit, bien peu de personnes. Pas qu’elle se sente supérieure Eli, simplement, y’a peu d’âmes qui la touchent, en permanence à la recherche du grand bouleversement, de celui ou celle qui explosera les derniers bâtiments debout dans son coeur, ça laisse pas beaucoup de place au commun des mortels. Elle entraine son plus beau partenaire de la nuit dans la foule, hésite pas à bousculer, qu’est-ce qu’elle en prend de la place du haut de ses 1m52, même jonchée sur ses immenses plateformes, elle a l’air d’un petit lutin qui sautille au milieu des détraqueurs, des âmes esseulées qui hantent ce bar en attendant leur deuxièmes morts. Le garçon prend place sur la banquette, elle (comme d’habitude et parce que décidément, elle ne fera rien comme les autres), elle s’assoit directement la table au plus près de lui, jambes qui reposent nonchalamment à ses côtés. Les mains sous ses fesses à peine recouvertes de son body échancré, elle sautille légèrement, gamine trop impatiente de raconter mille et un récits qui illuminent son coeur.

Raconte-moi tout baby, voix charmeuse qui résonne et décroche un looping dans le coeur, il ne lui en faut pas plus une sourire éclatant et enfantin vienne inonder son visage. Passe de la solitude noircie du désespoir à l’enthousiasme d’une gamine qui découvre Disney, c’est Eli dans toute sa splendeur. Devine où j’étais la semaine dernière, susurre-t-elle, ton teinté d’une aura de mystère, elle ne peut s’empêcher d’ajouter sans même lui laisser le temps de répondre. J'te donne un indice : konnichiwa, senpai. Elle avait prononcé ses derniers mots dans une imitation exagérée et plutôt brillante des nanas de hentai et autres animes douteux qu’elle avait probablement surconsommé à une époque, pour pouvoir les reproduire avec autant de justesse. Rire sonore qui s’échappe de son petit corps immédiatement, elle se saisit de la bouteille pour directement boire au goulot avant de grimacer lorsque l’alcool lui brûle le palais.

(c) oxymort

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel Shin

messages : 174
name : daywxlker (any pronouns)
face + © : jung wooyoung ( av by v-oidwitch // gifs by she // sign by magma)
multinicks : -

age (birth) : 「premier mars quatre-vingt-dix-neuf」 vingt deux années sur terre, enfant maudis dès sa naissance.
♡ status : 「célibataire」 frivole, attention whore, besoin d'être chouchouté, ce manque de confiance et cette peur de l'abandon le ralentis à chaque passage de quelqu'un dans sa vie.
work : 「pdg de l'entreprise familiale」 suit les traces de parents disparus à l'heure d'aujourd'hui. 「hacker」 le goût de l'adrénaline entre ses doigts, le sourire aux lèvres en voyant les zéros de plus sur son compte en banque déjà bien remplis.
activities : 「de lit en lit, de plaisir en plaisir, les couteaux en main, le sourire d'ange en coin, l'esprit vagabond, les papiers administratifs d'un côté, une simple touche de l'autre」
home : 「manoir des shin, endroit perdu dans un coin trop vide, accompagné par ses trois chiens et son majordome henry」
points : 90
moodboard :
can't drown my demons [ELI] F8d1e31f77b1a73ae735f83a5559bfd577fb4478
ɪ ᴄᴀɴ·ᴛ ᴅʀᴏᴡɴ ᴍʏ ᴅᴇᴍᴏɴs﹐ ᴛʜᴇʏ ᴋɴᴏᴡ ʜᴏᴡ ᴛᴏ sᴡɪᴍ

image : can't drown my demons [ELI] 86bbed66489cd8b53b39eda10c5d2fa3aa3758a7

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open

can't drown my demons [ELI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: can't drown my demons [ELI] · Lun 17 Jan - 9:57


can't drown my demons

@Elizabeth Esposito & Ezekiel

◊ ◊ ◊

« Tant mieux, les chevaliers c’est vraiment boring, j’préfère les démons comme toi. », sourire aux lèvres, sourire qui pouvait traduire à quel point ce rôle de démon lui collait terriblement bien à la peau. Il aimait ça, être le démon. Les pas qui suivent celle qui va partager sa soirée, comme ses autres soirées où ils finissent dans un état presque incontrôlable et incompréhensible. Les démons. Ils ne peuvent pas être noyés de toute manière, les démons seront toujours dans leurs esprits et dans leur sang. « Un chevalier ne pourrait pas poser un pied juste ici, il serait facilement corrompu, surtout en te voyant. », il se mit à rire en disant ses quelques paroles, peut-être que l’alcool avait déjà pris place dans son système, ou juste la folie qui était en train de se partager dans cet endroit qu’il connaissait du bout de ses doigts. Ce n’était pas pour rien que son âme était certainement l’une des plus noires dans cet endroit, surtout quand il avait un sourire sur les lèvres dans un monde où les mœurs devenaient la seule mélodie qu’il pouvait entendre. Il se retrouva assez rapidement sur la banquette, chemise presque totalement ouverte, alors que ses mains se posaient sur les chevilles de la belle, manière d’avoir l’occasion de la rapprocher à sa guise s’il en avait envie.

Il était bien curieux de savoir ce qu’elle allait lui annoncer, il n’était jamais le dernier au courant, il était toujours le premier à observer tout le monde et à surveiller tout le monde, certainement à cause de sa peur constante de perdre quelqu’un. Son sourire en coin. Son regard charmeur dans celui de cette belle qui berce ses nuits. « Devine où j’étais la semaine dernière. », il savait déjà en avance où elle se trouvait, il était le premier trop curieux à savoir. « J’te donne un indice : konnichiwa, pensai. », visiblement il avait eu raison de savoir. Il la laissa attraper sa deuxième partenaire de sa soirée, sa bouteille de whisky. Il réfléchissait. Parce qu’il savait que quelque chose était liée à cette demoiselle aux regards brillants. Prédateur. Il se redressa légèrement pour se rapprocher d’elle et surtout plonger son regard sombre dans le sien. Il n’avait pas à hurler les choses pour que les autres entendent. Il n’avait pas le temps de foutre le bordel pour fermer des bouches. « T’es liée au gros boom boom de la Tokyo Tower ? », un sourcil qui se hausse. Un soupir qui passe la barrière de ses lèvres. Proximité entre eux trop souvent présente. Il voulait être sûr, parce qu’elle en était capable. Il était bien capable de faire des choses complètement tarées.

(c) oxymort


_________________

┗ Dancing with the devil ┛
ஃ Choke me like you hate me but you love me. ஃ
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé



can't drown my demons [ELI] Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: can't drown my demons [ELI] ·
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: windmont bay :: Crescent Lane :: silver dragons-
Sauter vers: