hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS vous
pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de
vous lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos
demandes/idées/doutes dans la partie
aide à la création. Plusieurs pré-liens sont
également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions,
n'hésitez pas à les poser dans ce sujet ou si vous
voulez passer par MP, veuillez contacter le staff sur
le compte @The Observer.
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
PC Portable ACER Swift 3 (14″ FHD – Core ...
Voir le deal
679.99 €

 call my bluff, call me babe

F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World

whiskey in a teacup
Voir le profil de l'utilisateur
Ali Caldwell

messages : 1792
name : margot / chasinghearts
face + © : rita ora ; ironshy/ phyla petit chat <3
multinicks : finn ▴ ophelia

age (birth) : 27 yo (1/07)
♡ status : mom ▴ single, thinking about Jo while swiping right.
work : bar owner / singer.
activities : playing music, dancing, clubbing, writing, etc
home : harbor row
points : 1653
image : call my bluff, call me babe TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Xavi ▴ Joseph ▴ (Odette) | fr/en ▴ closed

call my bluff, call me babe Empty
Revenir en haut Aller en bas
· call my bluff, call me babe · Mar 4 Jan - 23:58
Call my bluff, call me "babe"
@Odette Lynch - December 2021

Un sms rapidement envoyé à Odette pour lui signifier qu’elle est arrivée, Ali ne sait toujours pas si elle va lui parler de ce qu’il s’est passé. Ce n’est rien de grave en soit, puisqu’il ne lui ait rien arrivé à proprement dit mais la jeune femme n’en dort plus très bien la nuit. Elle ne sait pas pourquoi cela l’affecte autant, ni pourquoi elle hésite autant à en parler à son entourage mais puisque cela va faire une semaine qu’elle ne dort pas, que les larmes investissent ses yeux dès qu’elle est seule, il est temps de faire quelque chose. Elle ne sait pas encore si elle va porter plainte ou si elle va se contenter d’acheter des caméras de sécurité supplémentaires. Pour la première fois de sa vie, Ali envisage également d’acheter une arme. Il n’est évidemment pas question de la ramener chez elle - certainement pas en présence de Carmel, mais pas plus en présence de Citra et Xavi. La jeune femme ne craint pas de finir par avoir envie d’y recourir contre eux mais elle n’a pas envie d’ébruiter son agression et Xavi sait très bien son aversion pour les armes à feu. La chanteuse sursaute quand Odette frappe au carreau de la portière avant d’entrer dans la voiture et s’éclaircit doucement la gorge pour se forcer à se resaisir. “Hey, comment tu vas ?” dit-elle, la voix un peu cassée de la boule qui n’a pas quitté sa gorge depuis trois jours. Une fois la jeune femme installée dans la voiture, elle se penche vers elle pour l’enlacer et la serre sans doute un peu trop fort pour ne pas attirer sa suspucion mais tant pis. Les choses vont mieux entre elles et Ali se rend bien compte que malgré le temps écoulé, votre meilleure amie d’enfance restera toujours votre meilleure amie, malgré les années écoulées. S’écartant doucement au bout de quelques secondes, Ali prend une grande inspiration pour passer outre le flot d’émotions qui la submerge. Elle allume la musique sur l’autoradio, ce qui la détend légèrement avant de préciser : “Je dois acheter des caméras de sécurité pour mon bar mais je me suis dit que ça serait l’occasion de faire une petite session shopping ?” A ses frais, naturellement, elle connaît vaguement les problèmes financiers de la jeune femme et l’idée n’est bien évidemment pas de lui faire vider un peu plus son compte en banque.

_________________

See I wanna stay the whole night, I wanna lay with y o u till the sun's up. I wish that I could I let you love me.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Odette Lynch

messages : 1947
name : romane ⋅ bambi eyes.
face + © : ssweeney ⋅ © self.
multinicks :
danielgisellescarshilohtheo


age (birth) : ( 24 a n s ) née le vingt deux novembre mille neuf cent quatre vingt seize.
♡ status : ( c é l i b a t a i r e ) elle n'a jamais eu de petit ami, électron libre qui chérit trop sa liberté mais qui a surtout peur de souffrir, qui a appris à ses dépens qu'on ne pouvait jamais faire confiance à quelqu'un, et pourtant il y a jace, son dealer, son plan cul, elle ne se l'avoue pas mais elle n'imagine plus sa vie sans lui.
work : ( d a n s e u s e ) au club illunis, après des années en tant que patineuse artistique professionnelle et olympique, obligée de se reconvertir après une chute fatale pour sa carrière.
home : ( c r e s c e n t l a n e ) d'abord hébergée dans la chambre minuscule d'ayden, qui l'a aidée à sortir de la rue, il a pris les voiles et lui a laissé un assez gros pactole pour qu'elle s'offre un studio certes modeste mais tout de même bien plus grand.
points : 2817
image : call my bluff, call me babe Ea719c956068f40bc4e58c5b591cb4ad9a3da932

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ali ⋅ jace ⋅ yuri

call my bluff, call me babe Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: call my bluff, call me babe · Aujourd'hui à 19:21
Elle ne s'habitue toujours pas à voir le nom d'Ali s'afficher sur son écran de téléphone. Voilà plusieurs mois qu'elles ont renoué, pourtant, mais Odette avait accepté la fin de leur amitié il y a quelques années. La retrouver est néanmoins agréable, et c'est un sourire qui s'affiche sur ses lèvres quand Ali l'informe qu'elle ne tardera pas à venir la chercher. Si elles n'ont pas encore retrouvé leur complicité d'avant, les deux jeunes femmes tentent pourtant de recoller les morceaux et passent de plus en plus de temps ensemble. Elles n'en sont pas encore à se confier leurs pires secrets mais c'est déjà un bon début. Odette profite du temps qu'il lui reste pour prendre une douche, enfile un legging et un pull confortable, s'attache les cheveux en chignon puis se fait couler un café. Elle s'apprête à en faire un deuxième lorsqu'elle voit la voiture de son amie se garer dans son allée, mais Ali ne semble pas vouloir sortir du véhicule. Sourcils froncés, Odette finit les dernières gorgées de son breuvage chaud puis attrape son sac et ses clés avant de sortir la rejoindre. Elle cogne doucement à la vitre côté conducteur pour prévenir Ali de son arrivée puis elle contourne le véhicule pour s'installer sur le siège passager. C'est tout naturellement, comme avant, qu'elle se penche vers elle pour la prendre dans ses bras en guise de salutation, mais elle sent qu'Ali la serre un peu trop, et un peu trop longtemps. L'attitude de son amie l'intrigue mais elle n'en dit rien pour l'instant ; elle sait combien ça peut être difficile, de se confier sur ce qui ne va pas. « Ça va, et toi ? J'ai préparé du café si tu veux. » Qu'elle dit en désignant son immeuble d'un geste de la tête pour l'inviter à aller s'y poser quelques minutes si elle en ressent le besoin. « Pas de soucis, allons-y. » Dit-elle avec entrain en bouclant sa ceinture de sécurité. En temps normal, Odette n'aurait pas accepté cette session shopping, faute d'économies. Si Ayden lui a laissé un joli pactole, la jeune femme s'en sert surtout pour payer le loyer et évite de le dépenser pour autre chose. Elle n'a jamais eu d'argent, elle y tient donc un peu trop, à un tel point qu'elle a peur de s'acheter quoi que ce soit. La blonde a donc gardé ses mauvaises habitudes et continue de voler quand elle le peut. Mais ça, elle ne le dira pas à Ali, elle ne veut pas la décevoir plus que nécessaire, pas maintenant qu'elles se sont retrouvées. Puis elle sent bien qu'Ali a besoin de cette escapade, bien qu'elle ne sache pas encore pourquoi. Elle laisse passer un silence avant de se renseigner sur la question. « Pourquoi est-ce que tu as besoin de caméras ? » Ce n'est pas surprenant, de vouloir sécuriser son commerce, mais il y a quelque chose dans la voix d'Ali qui l'inquiète, comme si elle-même s'inquiétait de quelque chose. Elle observe son amie d'un oeil soucieux tandis que celle-ci est concentrée sur la route devant elle, attendant une réponse de sa part.

_________________
I remember when I lost my mind, there was something so pleasant about that place, even your emotions have an echo in so much space and when you're out there without care I was out of touch but it wasn't because I didn't know enough, I just knew too much.
 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: around windmont bay :: The World-
Sauter vers: