hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

Le forum célèbre un nouvel anniversaire, et c'est grâce à vous !
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

2 participants
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley
played by
portrayed by
messages : 1614
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 27 · 05/01.
♡ status : godzila.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : a house on ocean avenue, sometines in LA.
points : 4005
moodboard :

Life is full of surprises B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


Life is full of surprises VagGOGB

image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Aurora, Scar.
· Life is full of surprises · Mar 15 Mar - 11:45
Life is full of surprises
@AURORA PEARSON — mars (2022)

Plusieurs cartons s’amoncelaient déjà dans son entrée, signe d’un grand chamboulement dans sa maison. Aurora emménageait avec lui et son immense sourire traduisait son bonheur. Si leur relation avait pris une tournure romantique à peine quelques mois plus tôt, ces deux-là étaient amoureux depuis bien des années. Malgré des hauts et de bas, ils étaient enfin parvenus à aller de l’avant afin de construire leur petit cocon bien à eux. Nul doute que leurs dernières péripéties avaient su mettre à mal leur relation, néanmoins tout était rentré dans l’ordre. Sa grande maison allait accueillir sa petite amie et leur quotidien prendrait une tournure bien différente : il se réveillerait chaque jour à ses côtés, lui préparerait amoureusement son petit déjeuner et son dîner, ils composeraient toute une partie de l’après-midi dans une pièce spécialement dédiée à leur musique. En soit, le début prometteur d’un couple qui était entrain de s’installer. Le train-train changerait sûrement cette perspective d’ici quelques semaines, cependant pour l’heure Jürgen était sur son petit nuage et il était prêt à tout pour prendre soin de sa moitié. « Je ne sais pas où vont ces cartons, tu n’as rien écrit dessus… Aurora ? » s’enquit-il dans l’escalier qui menait à l’étage. La jeune femme était affairée là-haut depuis un moment déjà, sûrement entrain de déballer ses vêtements. Dans l’attente, il tapota doucement sur la rambarde, puis impatient comme jamais, il entreprit d’ouvrir le dit carton. Un tas de petits objets divers y trônaient, ainsi que quelques partitions dont il se saisit. Une floppée de lettres tombèrent au sol et laissèrent le jeune homme confus. Durant quelques secondes, il fixa l’adresse de l’émetteur : une prison quelconque. « Désolé je voulais aller plus vite, donc j’ai ouvert pour voir, » commença-t-il alors que la silhouette de sa petite amie se dessina enfin à l’autre bout de l’escalier. Il ramassa le tas de lettres non ouvertes et agita le tout sous le nez d’Aurora. « Tu ne comptes pas les lire ? » questionna-t-il bêtement. Il n’était pas idiot, il savait que tout ceci venait de son père et que ce dernier était un sujet compliqué, voir tabou, pour elle. Il n’avait pas envie de la brusquer, encore moins de la juger, mais il était curieux de savoir ce que contenait ces missives. « Enfin tu fais comme tu veux. » rectifia-t-il alors qu’il triturait toujours son butin dans tous les sens. La curiosité était un vilain défaut dont Jürgen était doté mais il ne pouvait décemment pas se lancer dans une lecture qui ne lui appartenait pas. Il finit par tendre le petit paquet à sa petite amie et s’affubla d’un immense sourire. « Je suis content que tu sois là, il faut fêter ça. » Il avait prévu une sorte de pendaison de crémaillère dans les temps à venir, surtout destiné à faire la fête avec leurs amis musiciens ainsi que leur famille respective.

_________________

I tried going against my own soul's warning but in the end, something just didn't feel right. I tried diving even though the sky was storming, I just wanted to get back to where you are.
— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson
played by
portrayed by
messages : 1969
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © la mie.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie, shiv.

age (birth) : 28 ans, 15 novembre.
♡ status : amoureuse et en couple.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, marcher dans les bois, chanter.
home : en colocation avec jürgen.
points : 2483
image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : juju, woody.
· Re: Life is full of surprises · Dim 20 Mar - 18:30
Dès l’instant où ils avaient décidé de se mettre – officiellement – ensemble, les choses étaient allées très vite mais avec un certain naturel. Aurora qui avait toujours redouté d’être enfermée dans une relation, ne ressentait pas ces peurs en compagnie de Jürgen. Ils se connaissaient sur le bout des doigts et n’avaient nul besoin d’être l’un sur l’autre en permanence cependant cette cohabitation signait le chapitre d’une nouvelle vie qu’elle avait de découvrir. Quand il avait proposé de venir emménager chez lui, elle n’avait eu aucune hésitation et avait immédiatement répondu par l’affirmative. Il était temps pour elle de quitter sa sœur ainsi que leur minuscule appartement pour vivre aux côtés de celui qu’elle aimait depuis des années. En dépit de toutes les péripéties qu’ils avaient traversé ensemble, ils en étaient ressortis plus forts et surtout plus amoureux. La perspective de partager des moments du quotidien aussi simple qu’un petit déjeuner, jouer de la musique ou discuter sur un coin du canapé d’une émission bidon paraissait excitant. Plus tard, la trépidation initiale laisserait sans doute place à la routine mais ce n’était pas pour lui déplaire car elle était sûre de ses choix et de vouloir passer ses vieux jours avec sa moitié. En attendant une partie moins amusante les attendait avec le déménagement de ses affaires qui prenaient davantage de place que prévu. Perdue dans les cartons à l’étage, elle déballait avec soin ses vêtements pour les ranger dans l’armoire quand elle entendit Jürgen l’interpeller en bas de l’escalier. « Mmh mhh j’arrive. » Lâcha-t-elle sans pour autant bouger alors qu’elle finissait de suspendre les robes sur des cintres. Quand elle avait empaqueté tout son barda elle en avait profité pour faire du tri cependant il restait en restait encore énormément. Une fois satisfaite de ses arrangements (elle avait un peu trop poussé les chemises de Jürgen au profit des siennes), elle pointa le bout de son nez sur le palier et descendit quelques marches. « Oh. Ce n’est pas grave, j’avais oublié que je les avais. Leslie a dû les mettre dedans quand elle m’a aidé à faire les cartons. » Au fil des ans elle avait reçu tout un tas de lettres de son paternel (principalement pour ses anniversaires) qu’elle avait immédiatement fichu dans le fond d’un tiroir pour les oublier. Elle n’avait pas spécialement envie d’en lire le contenu tout comme elle avait esquivé les visites au dernier moment lorsqu’elle était plus jeune. Son rapport avec le patriarche était complexe, entre l’appréhension et la curiosité morbide renforcée par tous les articles de presse qui étaient parus à son sujet. C’était principalement à travers eux qu’elle le connaissait – sa mère n’en parlait pas des masses – ou quand sa cadette abordait des souvenirs erronés. « Non. Pourquoi le ferais-je ? Peu importe ce qu’il a à dire ça ne m’intéresse pas. » Pourtant quand elle récupéra le paquet jauni par les années, de drôles de picotements brulèrent ses doigts. « Moi aussi ! D’ailleurs j’ai soif, je crois qu’il reste un peu d’eau au citron à la cuisine. » Elle partit aussitôt là-bas pour les servir tous les deux et poursuivit. « On pourrait inviter nos amis ? Enfin quand tout sera rangé… » Il y avait trop de bordel pour organiser quoi que ce soit dans l’immédiat. Tout en buvant, elle tritura machinalement les enveloppes, obnubilée par ces archives qui refaisaient surface.

_________________
 
if you feel like you're the spark then come out of the dark ; all I need is the rhythm, me & the rhythm nothing between.
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley
played by
portrayed by
messages : 1614
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 27 · 05/01.
♡ status : godzila.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : a house on ocean avenue, sometines in LA.
points : 4005
moodboard :

Life is full of surprises B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


Life is full of surprises VagGOGB

image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Aurora, Scar.
· Re: Life is full of surprises · Lun 4 Avr - 9:11
L’histoire personnelle d’Aurora était morbide, certainement bonne à jeter aux oubliettes pour passer à autre chose, ce que sa petite amie semblait faire, au fil de l’eau. Pour autant il s’agissait d’une part importante de sa vie et Jürgen se questionnait beaucoup : pas nécessairement sur son passé, car il connaissait les grandes lignes de son histoire et qu’il l’avait toujours soutenu, mais comment pouvait-elle rester de marbre face à ces lettres ? Il s’agissait de son père, la curiosité ne l’emportait-elle pas ? Elle pouvait tout brûler ensuite, si l’envie lui en prenait, après tout.  « Ah bon... » parvint-il à articuler bêtement alors que le paquet lui échappa. Il le fixa longuement dans les mains de sa petite amie, puis secoua doucement la tête pour revenir à l’instant présent. « J’aurais pu faire appel à des déménageurs pour porter tes cartons plein de fringues. » lança-t-il sur un ton amusé alors qu’il suivait Aurora vers la cuisine où un verre de citronnade lui fut servi. « Oui on peut inviter qui tu veux, Jules, le groupe, ta sœur, on fera une grande fête avec tout le monde. » C’était certainement la partie la plus intéressante de ce déménagement. Jürgen et Aurora étaient des fêtards invétérés, leurs amis proches également, il avait donc hâte d’organiser ça avec elle. Mais pour l’heure, ses pensées étaient occupées ailleurs, sur sa moitié qu’il était heureux de voir prendre ses marques chez lui, et sur ses lettres qui jouaient les troubles fêtes. Après avoir terminé sa citronnade, il glissa derrière Aurora et passa doucement ses bras autour d’elle. « Tu es sûre que tu ne veux pas les ouvrir ? » questionna-t-il à tâtons en resserrant un peu plus son étreinte sur elle, comme pour mieux lui signifier qu’il était là, en guise de soutien si cela était nécessaire. Il l’avait toujours été, en tant que meilleur ami ou petit ami, un rôle qui lui allait plutôt bien car Jürgen était ainsi fait. Lorsqu’elle lui avait conté son histoire, bien des années en arrière, il ne l’avait jamais jugé ou rabaissé à sa condition de « fille de », Aurora était un être à part entière qui évoluait sainement. « Si tu veux je peux te laisser avec elles, ou rester avec toi, ou même les jeter par la fenêtre, tu n’as qu’à me dire. Je ne voulais pas te troubler avec ça, je suppose que Leslie non plus. » Peut-être y avait-il une raison à leur réapparition soudaine ? Il n’en savait trop rien mais la question méritait réflexion. « D’ailleurs en parlant de Leslie, elle le vit bien ? » Aurora était en colocation avec sa jeune sœur et il n’avait pas questionné cette dernière sur son ressenti. Il était bien temps pour l’aînée de prendre son envol, néanmoins il savait Leslie assez fragile et espérait que ce changement fut bien accepté. De plus, elle était toujours la bienvenue chez eux si elle le jugeait nécessaire.

_________________

I tried going against my own soul's warning but in the end, something just didn't feel right. I tried diving even though the sky was storming, I just wanted to get back to where you are.
— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson
played by
portrayed by
messages : 1969
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © la mie.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie, shiv.

age (birth) : 28 ans, 15 novembre.
♡ status : amoureuse et en couple.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, marcher dans les bois, chanter.
home : en colocation avec jürgen.
points : 2483
image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : juju, woody.
· Re: Life is full of surprises · Lun 4 Avr - 18:02
Les enveloppes entre ses doigts lui donnaient l’impression de tenir quelque chose de nocif pourtant elle ne parvenait pas à les abandonner comme si de rien était. La curiosité ne s’était jamais vraiment manifestée du moins pas de façon aussi vive que ce jour alors que son passé revenait toquer à sa porte. Tous ou presque étaient au courant de son passif – elle ne s’en cachait pas - cependant il y avait une nuance entre l’accepter et y faire face. Aurora n’avait aucun souvenir précis de son père si ce n’était des images tronquées dans la presse ou des histoires que sa mère avait bien voulu lui narrer. Rien de positif hélas et ces anecdotes l’avaient beaucoup travaillé pendant l’adolescence jusqu’à se demander si elle pouvait être pareil. Nul ne le savait – peut être Jürgen dans une moindre mesure – néanmoins une part de noirceur était en permanence tapie dans l’ombre, prête à sauter sur la première opportunité possible. La mort était attirante à bien des égards mais elle ne l’avouerait pas de vive voix, surtout pas maintenant. « Qui je veux, tu es sur ? » Elle ne résista pas à cette boutade à peine voilée qui sous entendait qu’elle aurait pu inviter son ex et poursuivit d’une voix amusée. « Ça me va sauf si tu ressors ce costume de saucisse. » Les fêtes d’Halloween paraissaient remonter à une éternité quand peu de mois les séparait en réalité de leur prise de conscience mutuelle. Elle but dans son verre tout en se passant une main sur le visage, éreintée par tous ces va et vient ainsi que par le rangement de ses affaires. Pour autant, elle ne regrettait pas son choix, elle avait la sensation d’être exactement où elle devait être, autrement dit à ses côtés. Maintenant qu’il avait fait le tour pour la rejoindre, elle se laissa aller entre ses bras à profiter de sa chaleur réconfortante. « Je ne sais pas… Une partie de moi voudrait savoir mais l’autre… » La peur glissa doucement sur ses traits tandis que ses mains trituraient nerveusement le papier usé par le temps. « Non non je préfère que tu restes. Tu as toujours été là pour m’aider avec ce poids. » A diverses reprises il l’avait accompagné près de la prison sans qu’elle réussisse à aller jusqu’au bout de ses démarches. La suite logique était probablement d’ouvrir ces missives pour voir ce qu’elles contenaient même si c’était à fortiori désuet. Elle savait qu’il était encore de ce monde, pour le reste ce n’était que des hypothèses sans aucun fondement. « Elle a été un peu bousculée car c’est arrivé très vite mais je pense que se retrouver seule ne la dérange pas outre mesure. Au moins elle pourra faire ce qu’elle veut. » La cohabitation auprès de sa cadette s’était bien passée mais à présent chacun devait voler de ses propres ailes ce qui n’excluait pas des retrouvailles ponctuelles – loin de là. Elles étaient proches à maints égards surtout avec leurs traumatismes parentaux. « Viens. » Sa menotte glissée dans la sienne, elle tira Jürgen vers le salon afin de s’installer sur le canapé contre lui. « Regardons ça de plus près. » D’un geste hésitant elle déchira l’enveloppe pour en tirer une feuille froissée où une écriture fine s’étalait de long en large en commençant par « ma chère aurora ».

_________________
 
if you feel like you're the spark then come out of the dark ; all I need is the rhythm, me & the rhythm nothing between.
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley
played by
portrayed by
messages : 1614
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 27 · 05/01.
♡ status : godzila.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : a house on ocean avenue, sometines in LA.
points : 4005
moodboard :

Life is full of surprises B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


Life is full of surprises VagGOGB

image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Aurora, Scar.
· Re: Life is full of surprises · Ven 22 Avr - 14:44
Peut-être n'était-il pas nécessaire de tenter le diable en lui proposant d'inviter qui elle souhaitait. Sur l'instant, il ne pensa guère à son ex petit ami, mais bel et bien à un autrichien en costume de tyrolien, histoire de marquer le coup. Une pensée amusante mais stupide qu'il balaya bien vite pour revenir au sujet principal : les lettres. Il comprenait le dilemme soulevé par Aurora, néanmoins sa curiosité prenait toujours le pas et une part de lui espérait fortement convaincre sa petite amie. Jürgen ne savait guère pourquoi : il n'avait jamais été très intéressé par le père de cette dernière car il n'y avait pas grand chose à en attendre après tout. Cependant aujourd'hui, tout semblait différent. Avait-il envie de mieux connaître l'homme qui se cachait derrière sa petite amie ? C'était une possibilité parmi tant d'autres. « Je t'aide avec tous les poids, sauf tes fringues, c'est officiel. » plaisanta-t-il à son tour afin d'alléger un peu l'atmosphère, bien qu'il reprit rapidement une mine sérieuse car la situation l'exigeait. « J'imagine qu'elle va pouvoir aller de l'avant elle aussi. » La colocation était une phase intéressante, quoi que souvent difficile, néanmoins passé un certain âge, il fallait bien envisager l'avenir différemment. Il ne doutait pas que Leslie s'en sortirait toute seule car elle était jeune femme débrouillarde, il était heureux qu'Aurora ait accepté de vivre avec lui. Après tout il s'agissait de la suite logique à leur relation, même s'il s'agissait d'un grand chamboulement dans leur vie. Jürgen n'avait jamais vécu en couple jusqu'ici - il ne considérait pas sa colocation/amitié améliorée avec Aubrey comme tel. Sans dire un mot, il suivit Aurora jusqu'au salon où cette dernière eut enfin le courage de commencer sa lecture. Le musicien l'observa longuement afin de connaître son état d'esprit : le contenu était-il correcte ? Allait-elle s'effondrer devant lui ? Une foule de questions s'immisçait dans son esprit car il était désireux de savoir, néanmoins il ne voulait pas la brusquer et encore moins mettre le nez dans ses affaires. « Il te raconte quoi ? Rien de trop grave, j'espère. » Grave n'était pas le terme approprié lorsqu'on connaissait le passé de Monsieur Pearson. « J'ai une question à te poser, » reprit-il avant de déglutir bruyamment. « Est-ce que tu vas aller le voir ? » A plusieurs reprises il l'avait accompagné, cependant Aurora n'avait jamais dépassé le portail. Ces lettres lui permettraient peut-être de franchir une nouvelle étape et il serait bien présent pour la soutenir.

_________________

I tried going against my own soul's warning but in the end, something just didn't feel right. I tried diving even though the sky was storming, I just wanted to get back to where you are.
— your mouth is poison, your mouth is wine.
Voir le profil de l'utilisateur
Aurora Pearson
played by
portrayed by
messages : 1969
name : castiells @ marido.
face + © : anya taylor-joy ; © la mie.
multinicks : citra, eliot, pablo, raelyn, rosalie, shiv.

age (birth) : 28 ans, 15 novembre.
♡ status : amoureuse et en couple.
work : (ex) chanteuse d'un groupe de musique folk (the velvet wizards).
activities : écrire des chansons, rêvasser, tenter le diable, jouer du piano, se baigner au lac, marcher dans les bois, chanter.
home : en colocation avec jürgen.
points : 2483
image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : juju, woody.
· Re: Life is full of surprises · Mer 4 Mai - 19:18
Désormais installés dans le canapé l’un contre l’autre, ils observaient ce bout de papier à l’apparence innocente entre ses doigts. Les mots dataient, le contenu tout autant et pourtant Aurora avait l’impression que son père se trouvait juste là, dans la même pièce avec eux. Il avait ce pouvoir sur autrui, ce qui expliquait comment il avait pu charmer tout un tas de personnes afin d’arriver à ses fins. Face à la police, il n’avait pas essayé de se défendre, se contentant d’un sourire énigmatique qui serait ensuite publié dans tout un tas de journaux pour illustrer ses agissements. Ce même sourire qui avait séduit sa mère et dont elle avait hérité à son insu. Elle ne cherchait pas à comprendre, ni à connaitre cet homme qui faisait partie de sa vie indépendamment de sa volonté néanmoins elle s’interrogeait parfois sur leurs accointances possibles. Si elle avait été élevée à l’écart avec sa sœur, son ombre ne l’avait jamais quitté, s’invitant souvent au fil de ses journées comme un spectre qui attendait son heure pour agir. Elle ne pouvait pas nier avoir été tentée à diverses reprises par la mort mais elle s’était bien gardée d’en parler à qui que ce soit. C’était un secret bien gardé qui ne connaissait qu’un seul et unique témoin en la personne de Tony. Ses envies se manifestaient différemment de son géniteur cependant elles étaient présentes. Elle se demandait d’ailleurs si Leslie subissait des pulsions similaires sans toutefois aborder le sujet avec sa cadette par crainte d’attirer le mal dans leur demeure. En compagnie de Jürgen, elle se sentait suffisamment forte et solide pour finalement ouvrir ces lettres qui attendaient depuis des années. « Il… des banalités. » Finit-elle par répondre sans quitter des yeux les phrases à l’écriture si étroite qu’elles étaient presque indéchiffrables. Un tas de niaiseries sans fond, d’excuses à demies voilées et cette requête persistante de vouloir la rencontrer. Elle frissonna à l’idée de se retrouver dans le parloir exigu d’une prison : que pouvaient-ils se raconter ? que penserait-il d’elle ? Des interrogations pour lesquelles elle n’était pas sûre de vouloir une réponse. Contrairement à d’autres, le tueur à la renommée assourdissante était loin d’être un idiot qui agissait de façon aléatoire ; les psychologues avaient trouvé chez lui une intelligence particulière qui faisait froid dans le dos. Une raison supplémentaire pour s’en tenir éloignée en dépit de la curiosité qui l’habitait. « Je ne sais pas… Peut-être ? » Ce qui changeait radicalement la donne car elle s’était fixée pour principe de ne pas franchir les grilles de la prison. L’insistance de Jürgen devenait contagieuse alors qu’elle relisait pour la énième fois ces quelques mots ‘je suis sûr que nous avons beaucoup en commun’. « Je crois que j’ai peur de lui pour ce qu’il pourrait m’apprendre sur moi et d’un autre côté il… il m’intrigue. » Finit-elle par avouer sans aller plus loin dans sa confession tandis qu’elle jetait un coup d’œil à son petit ami. Ce dernier ne connaissait pas totalement cette noirceur qui serrait son âme régulièrement or elle préférait que cela reste ainsi. « Est-ce que tu pourrais d’abord y aller et me dire ce que tu en penses ? Non oublie c’est bête. » Elle secoua la tête puis reposa la missive, songeuse.

_________________
 
if you feel like you're the spark then come out of the dark ; all I need is the rhythm, me & the rhythm nothing between.
sprays febreze on your attitude.
Voir le profil de l'utilisateur
Jürgen Rowley
played by
portrayed by
messages : 1614
name : sow — pomeline.
face + © : jack quaid — @self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 27 · 05/01.
♡ status : godzila.
work : musician/guitarist.
activities : focusing on his career, recording his first album.
home : a house on ocean avenue, sometines in LA.
points : 4005
moodboard :

Life is full of surprises B5f81227a39be4fad264a3eba790b8e3
i'm naturally funny
because my life is a joke


Life is full of surprises VagGOGB

image : Life is full of surprises TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Aurora, Scar.
· Re: Life is full of surprises · Mar 10 Mai - 11:40
Il se pinça les lèvres, cherchant à trouver les mots adéquats pour soutenir sa petite amie. Même si Aurora ne lisait que des banalités, il ne doutait pas de l’impact qu’elles pouvaient avoir sur elle. Avoir un géniteur de sa trempe était déjà une épreuve, le savoir en prison et désireux de renouer le contact en était une autre. Jürgen n’était pas sûr de savoir ce dont Aurora avait besoin : devait-il la pousser dans une direction ou l’autre ? Il n’avait certainement pas à faire ça car elle devait être seule décisionnaire, sans influence externe. Les questions devaient néanmoins fusées depuis des années, embrumées son esprit de temps à autre, ce qui ne devait pas être facile au quotidien. Pour autant, Aurora était devenue une femme équilibrée à qui on ne prêtait aucunement un tel schéma familial. Avec brio, elle s’était sortie de cette étiquette de « fille de » qui ne lui allait pas du tout. Elle était douce, elle ne voulait de mal à personne, il y avait tout d’authentique chez elle. « J’imagine que c’est normal d’avoir peur dans ces conditions. Mais que veux-tu qu’il t’apprenne ? » souffla-t-il alors qu’il passa un bras autour de sa taille et déposa son menton sur son épaule. « Tu as son patrimoine génétique, mais tu n’es pas lui, tu ne seras jamais comme lui, tu le sais ça ? » Lui-même ressemblait physique à son père, néanmoins les deux Rowley n’avait guère la même personnalité et une part de Jürgen était soulagé. Son père n’était pas un mauvais homme, néanmoins il avait sa part d’ombre dont il préférait se passer, même s’il s’était lui aussi demandé si elle ne traînait pas quelque part, prête à se réveiller. Aurora avait-elle peur de ça ? De découvrir une part d’elle dont elle ne voulait pas ? « Il t’intrigue car c’est ton père, tu voudrais sûrement comprendre certaines choses et il est le seul à pouvoir t’aider. » Elle allait devoir prendre une décision : accepter de le voir ou tirer un trait sur lui définitivement. Un choix cornélien qu’il fallait mûrement réfléchir. Cependant la demande qui suivit étonna le musicien qui dégagea son menton de son épaule sous l’effet de surprise. « Je… je suppose, oui ? » bégaya-t-il dans un premier temps car il n’avait pas imaginé rencontrer son beau-père un jour et certainement pas dans ces conditions. « Je peux y aller, oui, je peux le faire pour toi. » L’idée de foutre les pieds dans une prison était déplaisante mais il était prêt à le faire pour sa petite amie. « Tu dois juste me dire ce que tu attends de moi. Je dois échanger sur quoi avec lui, qu’est-ce que tu veux savoir exactement ? S’il est sincère, ce qu’il te veut ? » Il était en somme un peu perdu, il avait besoin de directives claires sur les sujets à aborder et ceux à éviter.

_________________

I tried going against my own soul's warning but in the end, something just didn't feel right. I tried diving even though the sky was storming, I just wanted to get back to where you are.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Life is full of surprises ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum