hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

Le forum célèbre un nouvel anniversaire, et c'est grâce à vous !
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer
played by
portrayed by
messages : 815
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & jaifkncourtney.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - tony.

age (birth) : 31- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 1371
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

Heaven is here. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

Heaven is here. Vhbeiej

~

Heaven is here. N8qweoY
Heaven is here. FV82oqz

image : Heaven is here. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [dispo] Rosie.
· Heaven is here. · Ven 18 Mar - 10:20

HEAVEN IS HERE IF YOU WANT IT
Oh, bring your boy, bring your bottle
Open your mouth, pour it down his neck


@Rosalie Svenson — march 18 (2022)

Après un hiver rude par ses températures, le renouveau tapotait timidement à la porte de l’Oregon, offrant un redoux bienvenu pour quelqu’un comme Vince, pour qui la chaleur n’avait d’importance que parce qu’elle faisait fuir le verglas et lui permettait de rouler sans se soucier de finir dans le décor. Les courses reprenaient progressivement sur Portland et son train-train se transformait en voiture-voiture-voiture, il délaissait ses fonctions aux Daveys afin de se focaliser sur l’entretien de ses chéries ainsi que sur un entraînement régulier sur les lignes droites offertes autour de la ville. Il savait pouvoir se reposer sur une équipe dynamique même si manquant parfois d’expérience ; ils habitaient à Windmont Bay et même si une forme de concurrence existait, il savait que l’établissement s’en sortirait toujours même en dépit de ses médiocres facultés de manager. Malgré cet état de fait, il ne pouvait s’enlever de la tête cette légère angoisse de bientôt perdre pied car son meilleur élément – son bras droit – lui avait annoncé la veille qu’elle partirait sous peu et qu’elle n’était pas certaine de revenir un jour enfiler le tablier de serveuse. Même si la grossesse d’Aubrey aurait dû le préparer, il tombait de haut car il n’avait jamais imaginé un quotidien professionnel sans elle dans les parages. Il se reposait énormément sur elle et ignorait comment il ferait en son absence. Il avait beau passer en revue le reste de son équipe, personne ne semblait capable de la remplacer. Perdu dans ses pensées, il fixait la table de la cuisine d’un air distant et il entendit une voix étouffée s’élever non loin de lui sans comprendre les mots prononcés. « Hum ? » Ses doigts serrés sur son verre de lait, Vince releva le nez avant de se fendre d’un sourire lorsque ses yeux se posèrent sur la silhouette mal réveillée de Rosalie. Comme six nuits sur sept, la jeune Svenson avait dormi chez lui et il n’avait pas souhaité la déranger en se tirant du lit une demi-heure plus tôt. Elle était toujours plus belle quand il la regardait avec l’esprit clair d’un homme qui n’avait pas encore touché à un gramme de coke ou à un joint. « Bonjour, » souffla-t-il sans savoir si elle lui avait donné une information importante avant cette seconde précise, car il n’avait rien assimilé. « J’ai préparé le petit-déjeuner, si t’as faim… » Autrement dit, il avait sorti une bouteille de lait et un paquet de céréales pour enfants ; bel effort. « T’as bien dormi ? » Elle en avait donné l’impression en tout cas, car elle ronflait un peu quand il avait quitté la chambre.

_________________

take what you want from me
Get yourself an Adderall then throw me up against the wall and kick me when I have to crawl. Oh, I love it when you show no love at all.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2060
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; la mie + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2797
moodboard :
Heaven is here. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Heaven is here. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Heaven is here. · Dim 3 Avr - 14:09
Contrairement à sa sœur qui traversait une rupture sentimentale, de son côté tout allait pour le mieux. Bien sur, connaissant les hauts et bas de son couple, la future dispute finirait certainement par arriver mais en attendant Rosie profitait de l’accalmie. Or suite au départ de Maisie vers sa telle natale, elle n’avait pas eu d’autre choix que de rapatrier ses affaires chez sa mère faute de pouvoir assumer un loyer toute seule. Pour autant elle n’était presque jamais là et préférait de loin squatter chez Vince où elle avait commencé à s’installer un peu à son insu. C’était d’abord une brosse à dent dans sa salle de bain, quelques fringues dans sa penderie ainsi que des restes de bouffe dans le frigo. Il ne lui avait pas demandé officiellement de venir – elle avait choisi de s’incruster avec tout le tact qu’on lui connaissait – et ça ne se passait pas trop mal. Si elle avait toujours un œil au-dessus de son épaule quand il ne l’écoutait pas, elle semblait s’être légèrement calmée en terme de confiance et de jalousie. De toute façon s’il était avec elle, il pouvait difficilement la tromper tant qu’elle avait la main sur lui. En réalité sa plus grande rivale ou ses plus grandes rivales étaient ses voitures dont elle avait critiqué plusieurs fois les performances. Sauf à vouloir dormir sur le paillasson, elle avait dû mettre ce sujet de côté mais n’en pensait pas moins. Bref tout semblait rouler pour les Svenson-Palmer alors que la saison des courses reprenait doucement. Elle s’étira dans le lit dans un gros bâillement de satisfaction avant de constater l’absence de sa moitié déjà debout depuis un moment. Quasi immobile, elle regarda ses messages d’un œil distrait et se leva à son tour pour aller dans la cuisine. « T’es réveillé depuis longtemps ? » Demanda-t-elle en trainant un peu des pieds tout en s’installant sur une des chaises libres. Vince était visiblement ailleurs et pour une fois ce n’était pas les substances illégales qui semblaient accaparer son esprit. « À quoi tu penses ? » Suspicieuse, elle fronça le nez tout en se dandinant contre le dossier à cause des plis de son teeshirt (ou plutôt celui de Vince qui faisait office de pyjama) qui lui grattait le dos. « Ah. » Elle contempla le petit déjeuner en question qui était aussi apetissant qu’un sandwich sur une aire d’autoroute. Vivre avec Vince c’était aussi ce genre de détails qui lui donnaient l’impression d’être en couple avec un gosse de dix ans qui faisait trois tête de plus qu’elle. Boudeuse, elle tendit la main pour prendre les céréales ainsi que le lait en espérant que ce soit comestible. Il fallait à tout prix qu’elle passe au supermarché refaire le plein de denrées puisque vraisemblablement elle ne pouvait pas compter sur son copain. « Mmh oui et toi ? » Elle passa sous silence le matelas tout sauf confortable au même titre que sa présence qui occupait les trois quarts du lit et poursuivit. « Tu t’entraines aujourd’hui ? Parait que vendredi ça va être serré la compétition. » Un concours « blanc » était organisé par des mecs du coin afin de marquer officiellement le début des festivités.

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer
played by
portrayed by
messages : 815
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & jaifkncourtney.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - tony.

age (birth) : 31- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 1371
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

Heaven is here. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

Heaven is here. Vhbeiej

~

Heaven is here. N8qweoY
Heaven is here. FV82oqz

image : Heaven is here. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [dispo] Rosie.
· Re: Heaven is here. · Jeu 7 Avr - 11:38
L’appartement de Vince n’offrait pas une image adéquate du contenu de son compte en banque. Il avait fait le choix d’emménager dans un loft sombre qui laissait la part belle à la partie garage qu’il surplombait, afin que ses bébés possèdent le meilleur emplacement, pas trop à l’obscurité ni trop à la lumière afin d’éviter d’abîmer la carrosserie. Il passait davantage son temps à les bichonner qu’à prendre soin de lui-même, c’était pour cette raison que son réfrigérateur criait souvent famine et que rares étaient les aliments sains sous son toit. Depuis plusieurs semaines, Rosalie avait tenté de renverser la tendance mais les habitudes de célibataire de Palmer étaient tenaces et il ne déployait aucun effort pour la suivre dans ce mouvement. Il la gratifiait de sa compagnie toutes les nuits, c’était déjà bien suffisant à ses yeux. « Ouais, ça a été. » Il n’était pas un mauvais dormeur, surtout avec le gros joint qu’il se fumait tous les soirs avant de s’endormir. C’était le plus souvent les courbatures de son grand corps qui le tiraient des bras de Morphée et faisaient qu’il était toujours debout avant la jeune femme. Il avala le reste de son verre avant de le reposer à côté de lui sur le plan de travail et se redressa afin d’étirer ses bras et son dos. « Je pensais aller faire un tour, ouais. Il a plu cette nuit mais ça devrait le faire. » Il avait investi suffisamment dans ses pneus pour que ces derniers tiennent – littéralement – la route. Il s’avança vers la chaise de Rosie puis se pencha pour déposer un baiser sur le sommet de son crâne, à travers sa longue chevelure blonde mal peignée. Même le matin au saut du lit, elle restait la plus mignonne à ses yeux, à condition qu’elle ne fût pas levée du mauvais pied. Elle avait malheureusement son petit caractère et si lui avait plutôt une humeur cool en début de journée, elle pouvait faire preuve d’agressivité si la nuit n’avait pas été à son goût. A cela aussi, il s’habituait petit à petit. Ce n’était pas comme s’il avait le choix. « Tu veux venir avec moi ? Tu pourras être ma co-pilote, promis, je ferai attention pour ne pas te faire peur. » Vince n’avait pas l’esprit assez vif pour dispenser des traits d’humour, toutefois il savait titiller sa compagne qui se vantait bien trop de ses premières places, l’humilité n’étant pas son fort. « J’ai entendu dire que Big Blue était de retour, va falloir que toi aussi tu mettes les bouchées doubles si tu ne veux pas qu’il te batte. » Big Blue était le surnom d’un pilote, ainsi professionnel de rallye, qui avait dû mettre un frein à sa carrière illégale l’année précédente car sa femme venait d’accoucher. Il était aussi l’un des rares à avoir dérobé la première à Rosalie avant sa pause. A plusieurs reprises, Vince s’était accroché avec ce dernier pour assurer la victoire à sa dulcinée, mais cela, elle n’était pas supposée le savoir. Il glissa une main dans sa nuque pour la caresser au niveau de la naissance de ses cheveux et colla son bassin contre le dossier de sa chaise.

_________________

take what you want from me
Get yourself an Adderall then throw me up against the wall and kick me when I have to crawl. Oh, I love it when you show no love at all.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2060
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; la mie + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2797
moodboard :
Heaven is here. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Heaven is here. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Heaven is here. · Mar 19 Avr - 18:08
En dépit de l’argent que le couple gagnait, aucun des deux n’était disposé à vivre dans le luxe, surtout Vince. De son côté Rosalie avait tendance à tout dépenser facilement – surtout pour des chaussures – ce qui la privait d’un cadre de vie à hauteur du patrimoine familier mais qu’importe. C’était des choix conscients même si à cet instant présent, elle n’aurait pas été contre davantage de confort. Avoir un petit déjeuner correct et une penderie digne de ce nom semblaient être aussi compliqué que gagner une course pour son petit ami. Préférant ne pas faire d’émules aussi tôt ou plutôt ne pas prendre le risque de se faire virer, Rosalie préféra ronger son frein et se servit des céréales insipides. Combien de temps pourrait-elle supporter ça, elle l’ignorait mais la seule présence de Vince à ses côtés ne suffirait pas éternellement à gommer le reste. Tout en maugréant silencieusement sur le contenu de son bol, elle se laissa aller à la tendresse de ses gestes. Il y avait quelque chose de réconfortant à vivre avec lui, quand bien même s’était-elle imposée, elle avait l’impression que cet évènement les avait rapprochés. Néanmoins à la suite de ses propos, elle se raidit aussitôt et se retourna vers lui en fronçant les sourcils. « Toi me faire peur ? » Elle l’observa d’un air désabusé auquel se mêla un bâillement sonore et poursuivit sans le quitter du regard. « Je vaux mieux qu’une place de copilote et tu le sais. Garde ça pour quelqu’un d’autre, sauf si tu comptes m’offrir un cadeau ensuite. » L’humilité n’était pas son fort tout comme les victoires n’étaient pas celles de Vince, c’était triste mais elle ne faisait pas les règles. « Ah bon, depuis quand ? » Le dénommé BigBlue était une plaie dans le milieu à cause de ses excès parfois violents sur la route. Il se foutait pas mal des sorties de chaussée tout comme des coups déloyaux, il voulait gagner un point c’est tout. Si Rosalie partageait cet état d’esprit elle n’était pas prête à mettre en jeu la vie des autres, y compris pour décrocher une première place. Il lui restait encore du bon sens ce qui l’empêchait parfois de dépasser ce chauffard sans âme. « Cet enfoiré doit payer pour ce qu’il m’a  fait l’autre fois, je le laisserais pas passer une seconde fois. » Outre bousiller la carrosserie de sa bagnole, il avait ensuite tenté de l’humilier en sous entendant qu’elle n’était rien sans son petit ami. Dans les faits, c’était plutôt le contraire mais personne n’était prêt à avoir cette conversation. « Il faut que je vois Jin pour s’occuper de modifier quelques bricoles sur le moteur. » Elle était persuadée que des réglages supplémentaires l’aideraient à prendre le lead, suffisait juste de savoir et en ce sens Jin était le meilleur, n’en déplaise à Kerry. « Tu sais quoi je vais venir avec toi finalement mais avec ma voiture. » Précisa t-elle en se levant pour débarrasser son plat à moitié terminé, galvanisé par cette course à venir. « Tu vas m’aider bébé ? » Elle s’enroula ensuite autour de lui pour mieux le convaincre tandis qu’une chaleur douce remuait son estomac.

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer
played by
portrayed by
messages : 815
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & jaifkncourtney.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - tony.

age (birth) : 31- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 1371
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

Heaven is here. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

Heaven is here. Vhbeiej

~

Heaven is here. N8qweoY
Heaven is here. FV82oqz

image : Heaven is here. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [dispo] Rosie.
· Re: Heaven is here. · Lun 9 Mai - 12:07
L’arrogance de Rosalie passait souvent au-dessus de la tête de Vince, qui avait du mal à entendre les sarcasmes ou les sous-entendus ; c’était d’ailleurs comme cela qu’avaient débuté bon nombre de disputes entre les deux, car le grand échalas était trop bêta pour essayer d’interpréter le sens caché des propos de sa dulcinée. Il était brut, il fallait donc s’adresser à lui sans détournement.  « Un cadeau ? Tu as cru que tu étais qui, Miss America, et moi le Père Noël ? J’ai parlé d’aller rouler, pas d’aller faire une séance de shopping. » Il n’était pas une de ses copines. Il haussa les épaules, une première fois pour chasser cette idée de la tête de sa petite amie, la seconde fois pour répondre à sa question concernant le retour de l’un de leurs rivaux. Il n’en savait rien, il ne s’interrogeait pas sur les informations qu’on lui lançait, se contentant le plus souvent d’ingérer la nouvelle pour la retransmettre à qui serait intéressé. « Je peux lui faire payer en dehors du bitume, » proposa-t-il en continuant de dispenser ses caresses dans la nuque de la jeune femme. Ses mouvements se stoppèrent quand il entendit le prénom de son meilleur ami et un long soupir s’échappa de ses narines. « Je pense pas qu’il sera revenu d’ici là, je sais même pas s’il sera intéressé. Il est toujours pas revenu de chez ses parents biologiques et il a changé, il a d’autres projets maintenant… » Il restait bien évidemment en contact avec son pote, mais depuis sa rupture avec Mackenzie, leurs rapports avaient changé, ils se côtoyaient moins et le fait que Jinho fût parti à l’autre bout du monde depuis la fin du mois de janvier n’aidait pas à renouer leurs liens. Vince avait la fâcheuse tendance à oublier les gens dès l’instant où ces derniers quittaient trop longtemps son champ de vision. Il leva le nez quand Rosalie recula sa chaise dans ses jambes et fronça les sourcils, car il n’avait entendu que la moitié de sa phrase. « Bien sûr que je vais t’aider, » roucoula-t-il en retour, ses mains instinctivement plaquées sur les fesses de sa compagne. A faire quoi ? Il n’en savait fichtre rien. Mais il allait commencer par l’une de leurs activités préférées. « Je dois t’aider à enlever ce t-shirt, c’est bien ça ? » demanda-t-il en la portant jusque dans la salle de bain. Il la reposa au sol et la dévêtit la seconde suivante, esquissant un large sourire face à son corps dénudé qu’il connaissait pourtant par cœur.

_________________

take what you want from me
Get yourself an Adderall then throw me up against the wall and kick me when I have to crawl. Oh, I love it when you show no love at all.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2060
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; la mie + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2797
moodboard :
Heaven is here. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Heaven is here. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Heaven is here. · Lun 16 Mai - 19:14
Le retour de Bigblue avait suffit à lui couper l’appetit tandis qu’elle examinait mentalement toutes ses options pour combattre ce dernier. Dans la mesure où il jouait à la déloyale, Rosie allait forcément en baver sauf à bénéficier d’un petit coup de pouce supplémentaire. Pour ça Jin était le mieux placé et peut être que Vince pourrait également avoir son rôle à jouer s’il acceptait de se ranger derrière elle. Son cerveau carburait à toute allure alors que son petit ami rebondissait sur ses propos avec un temps de retard. « Est-ce que tu crois que Miss America a un cul pareil ? Je vaux mieux que ça. » Lâcha-t-elle dans un petit soupir pincé, consciente qu’elle pouvait dire adieu à une session shopping. Il refusait toujours de la suivre dans ses tribulations à moins que ce ne fut de la lingerie, auquel cas il répondait souvent présent. Quelque part ce n’était pas plus mal puisqu’il critiquait la plupart de ses choix : trop rose, pas assez de tissus, trop de tissus, ils étaient rarement d’accord même si elle le soupçonnait de faire exprès pour l’emmerder. C’était leur façon de faire après tout. « Non je veux régler ça moi-même avec une course. J’ai pas envie que tu ailles le fracasser sinon il va encore s’imaginer que je dépends de toi. » Elle avait suffisamment galéré pour se faire une place en tant que femme dès lors toute intervention masculine risquait de la renvoyer à la case départ. Par ailleurs, elle avait assez sous le coffre pour se faire entendre quand c’était nécessaire ; des deux elle était celle dont il fallait se méfier le plus. « Ah bon ? Comment ça ? » En le sentant se crisper dans son dos, elle se retourna légèrement pour croiser son regard. Jin était devenu un sujet tabou à divers égards : auprès de son ainée et vraisemblablement de Vince qui ne paraissait pas apprécier son départ. Pour sa part, Rosalie n’avait pas d’avis sur la situation (de facto elle n’était pas spécialement concernée) mais pour une fois qu’elle avait besoin de lui, il était aux abonnés absents. Tant pis, elle se contenterait donc de l’option numéro deux en allant voir Kerry afin d’optimiser les qualités de sa voiture. Elle savait déjà ce qu’elle voulait retoucher, il lui manquait juste le matériel pour ainsi que la vision d’une professionnelle. « Tu n’as pas écouté ce que j’ai dit du tout. » Répondit-il d’une voix agacée tout en glissant entre ses bras sans se faire prier d’avantage. Résister à Vince était un combat perdu d’avance surtout quand il se montrait entreprenant dès le matin. Si elle n’était pas Miss America, elle était Rosalie Svenson et se laissa donc portée vers la salle de bain telle une princesse des temps modernes. « C’est un bon début. » A poil, elle l’observa une seconde avant de le tirer par l’élastique de son survêtement pour l’embrasser avec affection. De leur cohabitation, c’était probablement la partie qu’elle préférait avec la satisfaction intime de s’endormir contre son torse à la tombée de la nuit.

(topic terminé)

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Heaven is here. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum