hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 ...
Voir le deal
99.90 €

2 participants
being raised by cold eyes, taught me not to cry
Voir le profil de l'utilisateur
Storm Cook
played by
portrayed by
messages : 283
name : bsweet — Ji
face + © : kim sunwoo + © a-child-ish
multinicks : caelum, l'ange

age (birth) : 20 yo
♡ status : young, wild & free
work : none for now
activities : illegal sh*t
home : home is where the sis is
points : 394
moodboard :
・・・
this is who we are, a product of war
Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm 0fff7c1ce584eb01c36c731d00e509251f14d6b9
・・・
LenWayneRaevanKoaElie
・・・
Tae

image : what did it cost ? everything.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON/FR・5/4・FULL
· Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm · Lun 28 Mar - 11:42


︙REPÈRE DES SENTIMENTS AMERS︙
fight it, or accept it
fear it, or control it

ft.  @Koa Thompson
• • • • •

L'errance fatigue, elle esquinte les nerfs robustes en les limant sans relâche jusqu'à ce que la fierté soit dépourvue de panache et s'effrite à son tour, ne préservant plus aucuns contours. L'enfant se heurte au vide et il déteste ça, encore plus que le manque de considération, encore plus que le mépris violent ; la solitude lui fait l'effet d'un virus qui se répand lentement et contamine chaque molécule de son être, y instaurant une sensation cruelle de désespoir. Il n'avait jamais réalisé, Sunwoo, que la lumière c'est les autres et que se retrouver seul face à soi, c'était bien plus dangereux que ça. A lutter contre des démons invisibles qui ont pris possession de son âme, il s'essouffle, trébuche et tente de se raccrocher de justesse à cet espoir intangible que son esprit formate pour le maintenir en vie.

Épuisement — l'énergie détale sur l'horizon.

C'est sûrement pour cette raison qu'il a fait appel à Koa aujourd'hui, le seul (le dernier) face à qui il laisse tomber le masque, élans de frustration et de colère qui s'évanouissent aussitôt qu'apparaît l'ombre de ce fameux "grand-frère" — emprunté, pour quelques temps, pour remplacer l'absent. Ses baskets usées raclent le sol poisseux du port sur lequel il s'aventure, sa démarche est lourde et sans convictions ; Sunwoo vient trouver un peu de réconfort, il a l'allure d'un enfant rejeté à tort. Et l'endroit n'est sûrement pas choisi sans raisons ; car ici, il peut œuvrer en toute discrétion, persuadé que ni Tae, ni Hana ne viendraient se promener près du marché aux poissons — l'odeur insupportable en est une raison valable ; il s'impose ce désagrément pour en éviter d'autres qui semblent plus harassants.

S'il tente d'esquisser un sourire faible à la vue de Koa, ce dernier est bien vite terni par son humeur maussade et dépressive. — Yo Koa ! Il essaie de donner du relief à sa voix, mais elle sort rauque et écorche son palet. Malgré tout, il s'avance et tend le poing pour réaliser un check amical comme ils en avaient l'habitude. — ça faisait un bail, bro ! Cette constatation lui permet aussitôt de réaliser que cela fait du bien de pouvoir enfin être soi-même avec quelqu'un.

_________________

child of the storm
Feel the rage. The powerful pure rage
of not being able to forgive.

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson
played by
portrayed by
messages : 214
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 848
image : Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora
· Re: Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm · Jeu 21 Avr - 17:37
Revenir.
Il en a envie, pire il en a besoin… Et qu’est-ce que ça le fait chier ! Qu’est-ce que ça l’emmerde d’en prendre conscience, bien qu’il ne se l’admette pas entièrement pour l’instant. Windmont Bay, l’ontogenèse de Thompson fils aka le berceau de tous ses maux, de toutes ses insolved issues que même les meilleurs psychologues du pays n’arrivent pas à lui faire déterrer. Parce que Koa il s’est construit au travers du prisme particulier qu’est l’instinct de conservation. Mécanisme de protection pour garder un semblant de contrôle sur son existence. Anticiper plutôt qu’espérer. Anéantir à tout prix toutes formes de vulnérabilité. Garder le contrôle, du microcosme au macro, au départ ce n’est qu’une illusion qu’il projette mais qu’il s’obstinera a concrétiser.
Une masterclass malsaine de la persévérance en quelques mots.

Donc ouais ça l’agace. Ça l’agace ce besoin viscéral de retour aux sources de sa triste existence. Ça le bouffe parce qu’il s’est littéralement échiné dix huit longues années durant à s’émanciper mentalement de sa terre natale; pour ne jamais ressentir une once de nostalgie envers cette ville, spectatrice passive d’une jeunesse gâchée. De retour de mission, il était revenu. Il était rentré. Et bien qu’il n’aime pas l’idée d’une ville maison, c’était malheureusement le cas.

A peine avait il foulé le sol orégonais qu’on mandait sa présence pour devoir familial. Mais pour cette famille là, il le faisait avec plaisir. Parce que celle-ci il l’avait choisie. Unique raison pour laquelle il se rendait d’ailleurs de son plein gré sur les quais du port de la ville. L’odeur y était infecte, et bien qu’il ai été habitué à bien plus pire, le militaire n’infligeait à son nez accidenté ces effluves aigrement déplaisantes par pur plaisir.

Il se défroisse à la vue de son —semblant de— petit frère, son faciès accueillant une expression presque chaleureuse alors que son poing fermé vient rencontrer celui du jeune homme dans une salutation brève. Le pilote hoche la tête comme pour approuver, tandis qu’il fourre ses deux mains dans les poches de son bomber.
Mmmmh mmh… Je suis rentré y’a deux jours. J’étais pas vraiment joignable, comme d’hab je sais mais… Désolé. —il penche légèrement la tête sur le coté comme pour apporter du poids aux excuses qu’il vient de proférer bien qu’il n’ai pas a se faire pardonner. Ce rythme de vie allait de paire avec sa profession, il n’avait pas vraiment la main sur ce type de paramètres. Mais pourtant il s’excusait. Il s’excusait quand même par bienveillance envers Sun, voulant lui signifier que non, il ne lui tournait pas le dos. Il cherchait son regard, et avait un léger mouvement du menton après avoir réussi à verrouillé un semblant d’eye contact avec le jeune homme. Mais je suis la maintenant, alors dis moi, tel était le sous texte de sa gestuelle.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
being raised by cold eyes, taught me not to cry
Voir le profil de l'utilisateur
Storm Cook
played by
portrayed by
messages : 283
name : bsweet — Ji
face + © : kim sunwoo + © a-child-ish
multinicks : caelum, l'ange

age (birth) : 20 yo
♡ status : young, wild & free
work : none for now
activities : illegal sh*t
home : home is where the sis is
points : 394
moodboard :
・・・
this is who we are, a product of war
Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm 0fff7c1ce584eb01c36c731d00e509251f14d6b9
・・・
LenWayneRaevanKoaElie
・・・
Tae

image : what did it cost ? everything.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON/FR・5/4・FULL
· Re: Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm · Ven 22 Avr - 13:52


︙REPÈRE DES SENTIMENTS AMERS︙
fight it, or accept it
fear it, or control it

ft.  @Koa Thompson
• • • • •

L'humeur maussade se fait balayer par l'expression chaleureuse de Koa qui, de sa démarche particulière, éclaire à travers les nuages de son triste ciel ; qu'il avait simplement besoin d'un peu de chaleur humaine, lui qui avait tant de mal à en réclamer par habitude ou par fierté, le retour en ville de l'animal arrivait à point nommé. — C'est cool, t'inquiète. J'avais juste hâte de te retrouver. De pouvoir, enfin, cesser de jouer au gamin borné. Sun enfonce ses mains dans ses poches, l'attitude-miroir face au géant, puis il soupire en relâchant ses épaules. — J'ai revu Tae.. vite fait.. Point problématique qui le hante, l'obsède et ne laisse pas en paix. Car le véritable grand-frère se trouvait là, quelque part dans cette petite ville perdue et son ombre semblait surgir de tous les recoins pour l'assaillir de reproches et de regrets — jamais cela ne cessait. Le bout du pied shoote dans un caillou dont il suit la trajectoire de ses yeux las, il expulse la nervosité comme il le peut, sans y arriver vraiment. Pénible réalité. Puis, l'atout phare d'une conversation difficile est brandit : cigarettes néfastes qui surgissent de sa poche comme une victoire, se détruire à petit feu apparaît comme une solution enviable — l'unique qui reste, fatale. — T'en veux une ? Propose-t-il, après s'être calé la cibiche entre les lippes. Bouffées mortuaires salvatrices qui, à cet instant, lui permettent de s'offrir un peu de répit, nécessaire pour trouver le courage de poursuivre. — J'lui ai collé mon poing dans la gueule , il m'a soûlé à jouer au connard frigide là. Et soudain, les vannes s'ouvrent et la colère se déverse, diluvienne. — Non mais t'y crois toi ? Le mec, on arrive et il se casse. Genre, j'veux pas vous voir. Et puis après, il revient et il donne des ordres. Hey mais, il a vu la vierge en vrai. D'où on va lui obéir ? Pfff, il soule. J'suis allé l'voir à son bar là... Super l'accueil, plus froid tu meurs. Je le déteste d'être comme ça. De ne pas savoir communiquer, de laisser l'empreinte du passé régir leur fraternité. Car Sun voudrait pouvoir être lui-même avec Tae, mais quelque chose l'en empêche, quelque chose le rigidifie, quelque chose entrave ses mouvements, ses paroles, ses sentiments... — J'le déteste tellement que j'ai envie de le défoncer, de démanteler son réseau, de lui faire payer tout ça là... Il m'pense trop incapable de m'en sortir, ça m'bute. Comme si je n'étais qu'un petit con, rien de plus. Rien de plus... Tout réside en ces quelques mots, en cette impression pleine de lacunes, des fautes irréversibles qui provoquent les chutes. Sun tire sur sa cigarette férocement, avant de souffler la fumée vigoureusement. Cela faisait du bien, de lâcher du lest. — Toute façon, j'ai un plan. Ultime provocation ou assurance réelle ? Sun sourit, entretient le mystère, met l'eau à la bouche du grand-frère sans penser qu'en dévoilant ainsi ses cartes, il bute contre le précipice et se préparer à plonger sans filet de sécurité.
Idiotie, impulsivité.

_________________

child of the storm
Feel the rage. The powerful pure rage
of not being able to forgive.

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Koa Thompson
played by
portrayed by
messages : 214
name : Koa Thompson
face + © : Charles Melton ; © @doom days
multinicks : sage anderson


age (birth) : 28 ans
♡ status : single
work : air force pilot
home : flat mate with Aaron Edwards - Bridgewater Way
points : 848
image : Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm 711950a400334b9a8a7f7c055e312f19d7841d74

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Free. 1/5 — Teodora
· Re: Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm · Sam 4 Juin - 0:23
Une famille de coeur.
Il avait longtemps rêvé d’une fratrie disions nous plus tôt. Il l’avait longtemps idéalisée également. Esprit naïf de l’enfant unique qui idéalise tout ce qu’il ne possède.
Il fait presque parti de la fratrie Seong/Young. Pas assez vieux pour être l’oncle mais c’est un peu le rôle qu’il rempli auprès du plus jeune.
Il fixe ce dernier avec intensité, analysant la véhémence de son discours dont le débit augmente crescendo. Il décline d’un simple mouvement de sourcil la proposition d’une cigarette, toujours pas. Il faudrait qu’il soit au fond du gouffre pour inhaler du goudron, volontairement.

"J'lui ai collé mon poing dans la gueule , il m'a soûlé à jouer au connard frigide là."
Pincement de lèvres, mais il ne pipe mot. Précautionneusement il s’assoit à moitié sur un tonneau vermoulu, et se contente de croiser les bras sur son buste, sans quitter le coréen du regard. Parce qu’il comprend Storm au même titre qu’il connait les raison qui pousse son aîné à agir de la sorte. Parker a merdé et continue de merder, il le sait, et Koa sait qu’il sait. Il ne lui a rien demandé à Koa, Parker, ne l’a pas remercié d’avoir une fois de plus facilité le transfert des deux gosses sur le sol américain. Koa n’en a rien a foutre, il n’a pas besoin qu’on loue sa bonté pour se sentir valoriser. Il ne peut que comprendre la peine du cadet sans tenter de l’invalider au même titre qu’il lui est tout bonnement impossible de descendre la personne responsable de ses maux.

Tu sais très bien qu’il ne pense pas ç… Koa s’interrompt, leurs voix l’une au dessus de l’autre, pourtant il entendra parfaitement la dernière bombe que lâche Storm. L’incompréhension vient creuser son front de rides profondes d’un mélange d’inquiétude et de curiosité. Il fixe le jeune homme, tentant de déchiffrer ses traits, avant de baisser les yeux. Il malmène la peau délicate de ses paupières en se frottant les yeux sans douceur aucune. Un soupire, proche du grognement avant qu’il ne dévoile à nouveau son visage, laissant sa main finir sa course peu délicate dans l’épaisseur de ses boucles. Okaaaay… —murmure t-il, invitant bientôt le garçon à poursuivre d’un geste de la main. Qu’en est-il? —poursuit-il, regrettant déjà la question qu’il vient de souffler. Il conserve cet air mi las mi attentif que Sun ne connait que trop bien. Masque. Masque total tandis que l'appréhension le gagne tout doucement. Il espère qu’il s’agira d’une blague et pas d’une réelle vendetta.
Please don’t be stupid… Please don’t be… Fucking... Stupid.

_________________
 
Plus j'en sais,
plus je sais que
je ne sais rien.
being raised by cold eyes, taught me not to cry
Voir le profil de l'utilisateur
Storm Cook
played by
portrayed by
messages : 283
name : bsweet — Ji
face + © : kim sunwoo + © a-child-ish
multinicks : caelum, l'ange

age (birth) : 20 yo
♡ status : young, wild & free
work : none for now
activities : illegal sh*t
home : home is where the sis is
points : 394
moodboard :
・・・
this is who we are, a product of war
Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm 0fff7c1ce584eb01c36c731d00e509251f14d6b9
・・・
LenWayneRaevanKoaElie
・・・
Tae

image : what did it cost ? everything.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON/FR・5/4・FULL
· Re: Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm · Dim 19 Juin - 14:12


︙REPÈRE DES SENTIMENTS AMERS︙
fight it, or accept it
fear it, or control it

ft.  @Koa Thompson
• • • • •

Que savait-il, en vérité ? Qu'est-ce que le gosse avait compris, appris, de sa triste et relativement courte expérience en ce monde sinon que ce dernier courrait à sa perte (et cela même encore, il n'en savait foutrement rien) ? Rejeton déposé sur le rivage, condamner à observer les autres se débrouiller sans lui et quand bien même il aurait aimé être de la partie, laisse tomber, petit. Pas assez bien pour être remarqué. N'avait-il jamais retenue aucune leçon sinon de travers, quand les jugements les plus durs l'avaient déraisonnablement détruits dès  l'enfance. Le sourire poupon avait viré cramoisi sitôt qu'il avait compris que jamais, oh non jamais, il ne viendra remplacer le divin aîné. De comparaisons en comparaisons, la violence de ses sentiments bafoués avait pris une ampleur telle qu'aujourd'hui, elle en était devenue aveuglante et lorsqu'on en venait à évoquer Parker, c'était la haine mêlée à la folie qui venait tout terrasser. Vertigineuse vésanie au tourbillon enflammé de destruction, s'il ne pouvait construire un empire, Storm, alors il détruirait celui des autres, tous ceux pour qui cela semblait si facile de le mépriser.  Au milieu de cet amas de ressentiments qui démantèlent la raison, la haine était brandie comme seule et unique solution. La vérité, c'était qu'il n'en savait foutrement rien de ce que pensait Parker ; et qu'à défaut de le vouloir, il disait s'en branler royalement quand il aurait tant aimé recevoir un minimum de considération. Mais les Seong ne sont pas comme ça, ils ne partagent pas les os qu'on leur balance, ils préfèrent se déchirer entre eux plutôt que de céder leur territoire. Foutus guerriers, esclaves-chiens à la liberté fossoyée. Que des putains d'étrangers...

Devant l'intérêt que lui porte Koa, Sun oscille. C'est dangereux de parler, il le sait mieux que personne ; et s'il avait su fermer sa gueule au bon moment, peut-être qu'il n'en serait pas là, à faire la conversation sur un vieux port grouillant de rats au milieu de nulle part. Lassitude extrême. Souffle amer. — J'sais où se trouve sa planque. J'ai déjà repéré ses gars, il fonctionne comme le vieux, c'est marrant. A nouveau, le constat est amer. Taehyung, l'héritier béni à qui le vieux avait tout appris. Taehyung, l'enfant maudit qu'il aurait dû remplacer sur le trône... Aux espoirs évanouis dans l'immensité des rêves gâchés. Il se rallume une clope, tire dessus et laisse son regard traîner sur le port. — Il pense que j'sais rien faire, tout comme lui. Il verra. La vengeance prends des airs trompeurs de promesse enragée, enrayée, le disque est à changer ; car dans sa quête de destruction, tout ce qu'il voudrait, Sun, c'est pouvoir (savoir) se réconcilier. Mais c'est impossible, pas vrai ? On est allés trop loin déjà, pas vrai ? Plus de retours en arrière possible, le passé détermine l'avenir, c'est ainsi que c'est écrit, c'est ainsi que ça doit se passer. Seong maudits et la faute à l'ichor-tyrannie.




_________________

child of the storm
Feel the rage. The powerful pure rage
of not being able to forgive.

Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Repère des sentiments amers ⸺ Koa & Storm ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum