hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

2 participants
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : HELP ! I NEED SOMEBODY 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· HELP ! I NEED SOMEBODY · Lun 16 Mai - 12:37
mai 2022
feat  @Mark Hartsfield

Help me if you can, I'm feeling down
And I do appreciate you being 'round
Help me get my feet back on the ground
Won't you please, please help me




Tout a commencé par la lecture des dernières rumeurs de la ville sur Mazebird. Tu as appris que Katarina a clairement merdé dernièrement avec l’école de votre fille Maya. Non seulement elle s’est disputée avec sa maîtresse mais en plus elle a eu de nombreux oublis. Autant dire que t’étais furax en lisant ça. Tu t’es bien sûr dis que l’info pouvait être erronée mais clairement pas inventée. Impossible qu’il n’y ait pas un fond de vérité là-dedans. Kat est fautive, t’en étais persuadé. D’autant plus qu’elle n’a pas répondu à tes appels. T’as fait les cents pas avant de lui envoyer un SMS en l’incendiant. Et là, c’est parti en clash total. Vous vous êtes clairement embrouillés, ce que tu ne voulais pas. Ta relation avec elle étant déjà tendue depuis que vous avez recouché ensemble et que son mec l’a quitté. Tu n’avais clairement pas besoin de ça. Si tu l’as blessé par tes mots, elle, t’as anéanti par les siens. Elle t’a balancé qu’elle ne te doit rien, que t’es grosso modo qu’un géniteur pour Maya, et t’a aussi confronté à votre passé en évoquant un sujet douloureux qui te pèse encore. Pire que ça, elle t’a menacé de ne plus te laisser voir ta fille. Autant dire que t’as pété un câble et que t’as eu envie de tout casser à la lecture de ses derniers messages. Du coup, t’as commencé par t’allumer un bon pétard. Puis deux. Et puis t’as sorti rapidement une bonne bouteille d’alcool. Du whisky pur. Tu t’es mis minable. Tu ne saurais dire tout ce que t’as bu et fumé pendant la nuit. Il semblerait que tu sois aussi sorti mais black-out total. Tu te retrouves à présent au petit matin dans une église sans trop savoir pourquoi. C’est bien la première fois que tu mets les pieds dans la bâtisse. Tu découvres les lieux, presque émerveillé. Ce que tu ne sais pas c’est que t’as de la chance car le bâtiment vient tout juste d’ouvrir ses portes pour la journée et t’es le premier hormis le pasteur. – Hé ho, y’a quelqu’un ? Monsieur le prêêêêêtre ??? – Tu cries alors un peu comme si tu vendais des poissons au marché après vu une silhouette au loin. T’es clairement éméché. Pas besoin d’avoir fait Saint-Cyr pour s’en apercevoir. Et puis, tu pues l’alcool et la beuh aussi. Tu t’approches de l’homme pour te mettre grossièrement à ses genoux. Tu t’écroules comme si toute la misère du monde te pesait. Puis tu lui jettes un regard auquel il est impossible de ne pas succomber. On dirait un bébé panda. A quelques détails près. – J’suis pas du tout du tout croyant mais est-ce que vous pouvez m’aider ? – En réalité, tu ne sais plus tellement vers qui te confier. C’est triste à dire mais t’es désormais seul. Beaucoup de tes proches t’ont tourné le dos quand t’as été en prison. Et tu ne te vois pas raconter tes malheurs auprès des quelques personnes qui t’estiment encore de peur de les faire fuir à tout jamais. Ce pasteur te semble être la personne idéale pour te repentir. – Ça va pas, du tout, du tout, du tout. Est-ce que je peux me confesser ? – Tu ne sais pas du tout comment ça marche puisque tu n’es pas croyant. Toujours agenouillé, tu lies tes mains comme pour le supplier de te venir en aide.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Hartsfield
played by
portrayed by
messages : 113
name : nepy
face + © : matthew goode ©mooncalf
multinicks : dorothy smith
trigger : -
warning : -

age (birth) : 38
♡ status : single.
work : priest.
activities : pray. excave.
points : 283
image : HELP ! I NEED SOMEBODY Giphy

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 0/3 - scar ; jace ; tc ; wayne.
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY · Sam 16 Juil - 16:43
C’était le moment qu’il préférait. Lorsque les chiens et les loups se retrouvaient à l’aube dans un calme olympien, les uns veillant sur leurs maîtres innocemment endormis tout au fond de leur lit, les autres rôdant autour des enclos pour y déceler une faille juste avant de rejoindre leur tanière. Il n’y avait rien de plus précieux que de se lever avant même le soleil pour observer doucement, avec une sérénité infini, l’éveil de l’astre solaire embrasant mètre par mètre le ciel et recouvrant de son aura le champs de la terre. Comment un être pouvait-il observer pareil phénomène sans s’en émouvoir, sans croire qu’il y avait du divin là dedans et que de manière sempiternelle, la nuit cédait au jour, les ténèbres à la lumière et le mal au bien. Mark appréciait tout particulièrement de marcher de son domicile jusqu’à son église, témoin silencieux au possible de la nature qui s’éveillait ou se terrait. Il y avait dans ces instants comme un goût immuable d’éternité et durant ce genre de mâtinée, il se pensait invincible, sous la protection de Dieu. C’était précisément l’un de ces matins qui l’avait conduit à se rendre au dispensaire. Comme à son habitude, il ouvrit la porte de l’église, offrant la possibilité aux paroissiens de venir adresser une prière, un salut, un recueillement avant de démarrer ou de poursuivre le cours de la journée qui s’annonçait. Pour être tout à fait honnête, il n’y avait souvent pas grand monde à ces heures matinales. Parfois un ou deux pèlerins qui s’arrêtaient avant de partir en randonnée ; une vieille dévote qui, sentant sa mort se rapprocher à grand pas, tentait de rattraper ses erreurs de jeunesse un peu tardivement en faisant preuve d’une assiduité aussi déterminée qu’un étudiant auprès de la carte de fidélité de la pizzeria du coin ou un curieux qui souhaitait demander de l’aide pour chercher son chemin. Aujourd’hui rien de tout cela cependant et c’était une rencontre inédite qui s’apprêtait à s’organiser.

Alors qu’il était déjà perdu dans la paperasse avec son éminent collègue situé en Namibie, il crut percevoir une voix qui l’appelait au loin, résonnant dans la nef. Les sourcils froncés, il retira ses lunettes comme si cela pouvait l’aider à mieux entendre et se leva en ayant confirmation d’éclat de voix provenir du chœur même de l’église. Délaissant ses affaires, il quitta la sacristie pour découvrir un jeune homme manifestement en détresse et foncièrement alcoolisé en plein milieu des lieux. Vu l’odeur qui émanait de lui de là où le pasteur se trouvait, ce n’était pas du vin de messe dont il s’était délecté. Malgré lui et le fait qu’il se mordille les lèvres pour ne pas éclater de rire face à un tel tableau, il ne peut s’empêcher d’avoir un léger sourire en coin en le voyant faire, mimant ce qu’il affirmait ne pas être mais s’étant manifestement abreuvé des fantasmes de la religion. Le regard pétillant de malice, seul acte de trahison quant au sérieux qu’il se forçait à maintenir, il hocha la tête et se pencha pour aider le jeune homme à se redresser. « Bien sûr mon enfant. » répondit-il, passant sous silence le fait qu’il soit pasteur et non prêtre. En tant que telle, la confession et l’absolution n’avait pas voix de citer. Mais si cela pouvait faire le bien à ce jeune homme en détresse, ses oreilles étaient touts ouïes. Après tout, qui n’aimait pas écouter les malheurs et potins des autres par simple curiosité humaine. Avec beaucoup de douceur, il l’installa sur une chaise et lui intima d’attendre avant de revenir avec une bassine, si les effets de l’alcool meurtrissaient trop son estomac et un grand verre d’eau fraîche pour sa gorge en feu. « En quoi puis-je vous aider ? De quoi souhaitez vous vous alléger ? »

@Wayne Parker

_________________
What do you call a dinosaur that never gives up?
Try-try-try-ceratops!
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : HELP ! I NEED SOMEBODY 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY · Dim 31 Juil - 23:59
@Mark Hartsfield

Le Saint-Esprit t’as guidé à l’église, il n’y a pas d’autre explication. En temps normal, c’est-à-dire lorsque tu es parfaitement sain d’esprit, tu ne serais jamais venu ici tout simplement car tu ne crois pas en Dieu ni en une quelconque divinité. Mais l’alcool (et la drogue) font faire des choses insoupçonnables. Tu l’apprendras à tes dépends. En attendant, il est grand temps de te confier auprès du pasteur. Celui-ci n’est pas vraiment rassurant. Il t’appelle son enfant. What the fuck ?! Les prêtres pédophiles, ça existe vraiment ? De toute façon, t’as trente piges donc tu ne risques pas grand-chose si c’est le cas. Mais une chose est sûre, tu ne lui amèneras jamais ta fille Maya. – Je ne sais même pas par où commencer tellement ma vie est merdique en ce moment... – Tu ne comptes pas mâcher tes mots mais tu as besoin de boire un coup avant de te lancer. L’homme de foi a beau être étrange, il n’en est pas moins prévoyant puisqu’il t’a apporté de l’eau et une bassine, au cas où tu aurais envie de recracher tes tripes. – Je sais que je ne suis pas un Saint, loin de là, genre j’ai fait des choses que je regrette beaucoup beaucoup mais.. j’ai purgé ma peine. Trois ans de prison c’est loooong, vous pouvez pas savoir. – Tu commences, en espérant ne pas trop effrayer l’homme qui se trouve à côté de toi. Tu es en total confiance, comme si tu pouvais tout lui dire. Il paraît qu’il ne peut rien répéter à personne, c’est plutôt rassurant. Mais autant dire que si tu étais dans ton état normal, rien de tout cela n’arriverait. – J’ai fait n’importe quoi avec mon ex. Elle ne va plus jamais me reparler et.. j’ai peur qu’elle m’interdise de revoir ma fille. – Tu ne vas pas non plus rentrer dans les détails par rapport à votre dispute mais c’est principalement la cause de ton état actuel. Peut-être aussi la goûte d’eau qui a fait déborder le vase. On ne peut pas dire que tu sois un exemple de réussite. T’as plus de trente piges, l’amour de ta vie t’a quitté et t’as caché l’existence de ta fille pendant un moment, t’as fait la prison, t’as perdu ton emploi et tu en fais un plutôt sommaire à présent, tu vis désormais seul ou plutôt en colocation avec une lesbienne et son chien et t’as même réussi à te mettre à dos ton ancien plan cul (Larissa). – J’sais pas si vous y connaissez quelque chose à l’amour, sans doute que non, mais les femmes, c’est le démon. – Tu déclares ensuite alors que ta tête tourne beaucoup trop. Tu prends appui sur lui afin qu’il ne te laisse pas tout seul gisant dans ton futur vomi.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Hartsfield
played by
portrayed by
messages : 113
name : nepy
face + © : matthew goode ©mooncalf
multinicks : dorothy smith
trigger : -
warning : -

age (birth) : 38
♡ status : single.
work : priest.
activities : pray. excave.
points : 283
image : HELP ! I NEED SOMEBODY Giphy

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 0/3 - scar ; jace ; tc ; wayne.
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY · Dim 7 Aoû - 15:58
Sa vocation avait été une évidence et il ne s’en était jamais détourné malgré les tentations et les épreuves traversées. Il avait eu des doutes évidemment comme tout individu normalement constitué mais ces derniers s’étaient envolés tant sa foi avait été insurmontable. Ce matin, par contre, il se posait de sérieuses questions quant à sa vocation face à cet ivrogne en pleine crise existentielle qui provoquait la sienne en cascade. L’espace d’un instant, l’ancien Mark refit surface, soufflant bruyamment des bronches avant que le pasteur ne se passe la main sur son visage fatiguée et ne supplie silencieusement Dieu de lui donner la force et la patience de gérer ce nouveau venu dans Sa maison. Se reprenant, il posa un regard empli de bienveillance envers cet enfant perdu et parvint à ne pas se renfrogner quand une odeur claire et nette d’alcool fort parvint à ses narines. Il aimait une bonne pinte de temps en temps mais il jurerait que le paroissien était tombé dans le tonneau pour y prendre un bain. Repoussant ces pensées fort peu charitable, il l’écouta avec patience et bienveillance, craignant peut être un peu ses révélations. Il ne fréquentait manifestement pas régulièrement les églises et cela lui faisait craindre que la confession et les nombreux pêchés à extérioriser ne furent nombreux. Bingo. Il eut légèrement un petit geste de recul instinctif quand il lui indiqua avoir fait de la prison avant de se reprendre. Ce n’était pas la première fois qu’il rencontrait un ancien détenu et pour être honnête, en ces temps obscurs, qui pouvait s’enorgueillir de n’avoir jamais connu l’intérieur d’une cellule ? « Dieu comprend et vous pardonne au même titre que l’homme. Vos pêchés ayant conduit à votre incarcération ont été purgés tant par la justice divine que celle émise par les hommes lorsque vous êtes ressorti à l’air libre. Ils sont pardonnés et ne les laissez plus vous guider. » l’incita-t-il en posant une main réconfortante sur son dos, y dessinant des cercles concentriques qui devaient apaiser le poids de ses remords au même titre que ses relents de vodka. Ou de rhum ?

Mark inspira profondément. Fatale erreur quand son interlocuteur reprit la parole émettant une odeur de souffre qui se glissait entre ses lèvres. Finalement le récipient serait plus utile à l’ecclésiastique à ce compte là. Peut être plutôt que l’absolution devrait-il lui proposer de prendre une bonne douche, fut-elle d’eau bénite pour chasser tous ses démons et pensées insidieuses. Son cœur se serra à l’évocation de sa situation familiale et il ne put s’empêcher d’éprouver une profonde empathie pour cet inconnu totalement perdu et éprouvé. Il n’était pas avocat ou juge mais il était impossible de couper les liens qui existaient entre un père visiblement aimant et de sa fille adorée. Malgré ses erreurs. « Vous êtes et demeurez le père de cet enfant. Ce que Dieu a fait, nul volonté humaine ne peut le défaire. » tenta-t-il de le rassurer avant d’essayer de se la jouer conseiller conjugal. Position risible au regard de son vœu de célibat parfaitement rappelé par l’ivrogne. Un sourire discret se glissa sur les lèvres fines de Mark. « Elles peuvent l’être de temps à autre. » avoua-t-il, connaissant malgré lui les affres des sentiments. « Mais elles sont tout autant angéliques à leur manière. Regardez votre fille : elle est la meilleure part de vous-même. » Le sourire du quasi quadragénaire se fige cependant au regard de la teinte verdâtre que prend le visage à ses côtés. Discrètement, il ramène le récipient en priant pour que si quelque chose d’autre que des aveux ne sortent, cela n’éclabousse pas ses chaussures. « Tentez de vous excuser auprès de votre ancienne compagne. Quoi que vous ayez pu faire, vous vous êtes aimé à un moment donné. Rappelez vous de ce qui vous unissez à l’origine et de là, naîtra le respect nécessaire à l’éducation de votre fille. » De quoi parlait-il ? Il ne serait jamais le père de personne tout en ayant toute une communauté d’enfants. Il posa sa main sur le haut du crâne du malade dirigeant sa foi vers lui et priant intérieurement. « Mais Seigneur, tu as dit : « Venez à moi vous tous qui souffrez et je vous soulagerai. ». »

@Wayne Parker

_________________
What do you call a dinosaur that never gives up?
Try-try-try-ceratops!
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : HELP ! I NEED SOMEBODY 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY · Sam 20 Aoû - 16:13
@Mark Hartsfield

Faire part de tes déboires à un parfait inconnu, on peut dire que c’est fait. Qui puis est, défoncé et dans une église, tu fais fort ! C’est beaucoup plus simple après tout de se confier avec de l’alcool et de la drogue dans le sang. Le pasteur est patient avec toi et très avenant. Si t’avais su que ça se passait ainsi dans une église, tu y aurais mis les pieds beaucoup plus tôt et presque tous tes lendemains de débauche, cela aurait peut-être éventuellement pu t’aider et t’éviter certaines mésaventures. En plus de cela, l’homme qui se trouve à côté de toi semble comprendre ce que tu lui racontes et même te pardonner. Cela te fait le plus grand bien car personne dans ton entourage ne t’a jamais dit ça après ta sortie de prison. Après tout, t’es resté assez longtemps derrière les barreaux pour réaliser que ce que tu as pu faire était mal et qu’il ne faudra plus jamais que tu recommences. – Oui c’est vrai.. – Peut-être que pour certaines personnes, ta peine n’était pas assez lourde. Enfin il n’y a pas eu mort d’homme. Quoi que si. Mais ce n’était pas volontaire. Tu n’es pas directement responsable et ce, même si tu t’en veux car tout cela aurait pu être évité. Quoi qu’il en soit, tu dois aller de l’avant car t’as purgé ta peine aux yeux de la loi. Mais ce n’est pas la principale raison de ton mal-être aujourd’hui. Cette raison a un nom et s’appelle Katarina. C’est ton ex qui te rend dans cet état. Une dispute qui aurait pu être évitée et aussi une confrontation face à la triste réalité des choses : il ne pourra plus jamais rien se passer entre elle et toi. Votre histoire d’amour est définitivement terminée. Tu t’es fait des films jusqu’à présent mais le fait est là. Elle ne t’aime plus. C’est fini. Et c’est dur à supporter. Heureusement, découle de votre amour une fille. Tu es père et le restera à tout jamais comme le dit si bien le religieux. Elle est la meilleure partie de toi et il l’a bien compris. – Elle est la meilleure chose qui ne me sois jamais arrivée. – Tu déclares non sans émotion. T’as presque autant envie de chialer que gerber. Tu reprends une gorgée d’eau fraiche histoire de mettre de l’ordre dans tes pensées et reprendre tes esprits aussi. L’homme pieu devant toi semble de bon conseil. Il faudrait que tu t’excuses. – Cela paraît simple dit comme ça ! Mais j’sais pas comment m’y prendre pour m’excuser. Si je me pointe chez elle, elle va me fermer la porte au nez. – Tu sais très bien ce dont tu encours si tu as le malheur de toquer à sa porte. Peut-être qu’il existe d’autre moyens que celui-ci sauf que là t’es pas trop en état de faire cogiter tous tes neurones. Alors tu comptes sur le bon sens du pasteur mais aussi sa modernité. Il ne semble pas avoir quatre-vingt-dix ans heureusement. Même si parfois, lorsque tu l’écoutes, tu as l’impression de te retrouver face à un vieux sage. – Je.. je comprends rien à ce que vous dites ! – Il parle de souffrance et de soins mais tu ne vois pas bien là où il veut en venir. Pour autant, tu reprends la parole pour te confier à nouveau à cet homme aussi étrange que rassurant. – J’ai un vice en moi. Même plusieurs peut-être et je n’arrive pas à m’en défaire. Vous pensez que le seigneur peut m’aider ? – Tu n’énumèreras pas toutes les choses pas saines que tu as pu faire autour de toi car cela ne rimerai à rien et tu ferai perdre du temps au religieux même si en soit, son boulot ça reste d’écouter son prochain. Tu ne sais pas comment cela se fait mais tu préfères synthétiser afin qu’il te trouve plus rapidement une solution, comme s’il avait une baguette magique entre ses doigts.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Hartsfield
played by
portrayed by
messages : 113
name : nepy
face + © : matthew goode ©mooncalf
multinicks : dorothy smith
trigger : -
warning : -

age (birth) : 38
♡ status : single.
work : priest.
activities : pray. excave.
points : 283
image : HELP ! I NEED SOMEBODY Giphy

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : 0/3 - scar ; jace ; tc ; wayne.
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY · Sam 24 Sep - 17:39
Malgré tout ce que l’inconnu pouvait lui raconter, les déboires qu’il traversait et l’haleine pestilentielle et douloureusement alcoolisée, Mark ne pouvait s’empêcher d’avoir une pointe de jalousie en l’entendant parler. Certes, il semblait littéralement au bout de sa vie, en pleine crise existentielle induite par l’alcool mais il n’en demeurait pas moins un amant, un père, un ex. Tout ce qu’il ne serait jamais. Il l’avait accepté, c’était son choix et il était très bien comme ça, aucun regret ou remords ne le secouant. De ce point de vue là, tout du moins. On lui avait souvent rappelé que compte tenu de sa religion, il aurait toujours la possibilité de trouver une épouse et de fonder une famille, Dieu ne l’en empêcherait pas. Tout comme Dieu ne l’empêcherait pas de se laisser parfois aller à ses instincts les plus primaires. Il n’était pas catholique après tout et il ne lui était pas demandé une dévotion aussi aveugle qu’elle l’aurait empêché d’assouvir sa passion pour les dinosaures. En tout bien tout honneur évidemment. Mais c’était là aussi un choix de la part de Mark. Après tout, sa famille n’avait jamais été exemplaire en la question et il ne souhaitait pas prendre le moindre risque. Cela était mieux ainsi. Et tant pis s’il devait se retrouver seul dans un hospice sans que jamais personne ne le visite alors qu’il aurait perdu toutes ses dents et sa faculté de marcher ou de se retenir de pisser. Il jeta d’ailleurs un regard suspicieux à son pénitent improvisé : il n’avait pas perdu cette faculté non plus ? Non, son honneur et le banc de bois étaient saufs.

Une chaleur diffuse envahit le cœur du prêtre face à l’aveu d’amour paternel mais il le laissa débiter ses doutes et ses craintes, sans commenter ou critiquer l’âme peu charitable de l’ancienne compagne de celui-ci. Le pardon était la première des vertus mais Mark devait admettre que tout le monde n’en était pas toujours capable. "Peut-être devriez-vous venir à la messe dimanche prochain et le leur proposer par le biais d’un courrier si elle refuse de vous ouvrir la porte ?” Là, il devait bien avouer qu’il sortait de son rôle mais au fur et à mesure des années, il avait appris à composer et à tenir différents métiers sensiblement éloignés du sien. Il avait été professeur, geôlier, assistant social, baby-sitter, psychologue, infirmier et désormais conseiller conjugal. A quoi bon aller à l’université quand un tour au séminaire vous permettez d’élargir vos horizons et vos compétences ?

Et voilà le moment du sempiternel doute auquel le religieux était nécessairement habitué. Il hocha positivement la tête avec emphase et répondit le plus naturellement du monde, presqu’irradiant de bonheur à l’idée d’évoquer le seigneur qui guidait chacun de leur pas. “Evidemment, il est déjà à vos côtés.” Il posa la main sur l’épaule de son interlocuteur et son pouce opéra des cercles circulaires pour l’apaiser et l’aider à se recentrer sur lui-même. Vieille tactique apprise avec un hypnotiseur des rues. “Vous êtes humain, mon enfant. Et qui dit humain, dit faillible aux tentations. Il importe finalement peu que vous cédiez à ces dernières, cela est presqu’attendu de vous. L’essentiel est qu’une fois après s’être avoué vaincu, vous ne laissiez plus vos démons s’emparer de votre âme.” Il se pencha pour tenter d’accrocher son regard. “Repentez vous de vos péchés. Expiez les à voix haute. Débarrassez-vous de votre fardeau. Le Seigneur et moi-même les porterons à votre place.” Son regard était doux et bienveillant. Cela lui faisait si longtemps depuis la dernière brebis égarée mais c’était comme le vélo. “Et le premier pas sera fait vers la rédemption.” Il le rassura du mieux qu’il le pouvait. “Soyez sincère et nous serons à vos côtés à chacun de vos pas.”

@Wayne Parker

_________________
What do you call a dinosaur that never gives up?
Try-try-try-ceratops!
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : HELP ! I NEED SOMEBODY 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY · Dim 30 Oct - 23:10
@Mark Hartsfield

Il est évident que tu as merdé avec Katarina et tu en es pleinement conscient. Si tu pouvais revenir en arrière, tu le referais surement 100 fois. Mais tu sais aussi que ce n’est pas la première fois que tu déconnes avec elle et qu’elle t’avait mise en garde qu’au moindre écart de conduite, ça serait terminé. Par-là, il est très probable qu’elle t’empêche à nouveau de voir ta fille. Et cette idée t’est insupportable. Elle t’a déjà privé de plusieurs années de sa vie et il est hors de question que cela se reproduise. Mais tu sais de quoi elle est capable. Elle pourrait du jour au lendemain disparaître à nouveau ou bien décider de porter plainte contre toi et vu ton casier judiciaire, il est certain que tu perdrais à ce jeu-là. Du coup, à force d’imaginer des scénarios catastrophes, tu t’es mis minable. T’es dans un état catastrophique à l’église à supplier le pasteur de te trouver une solution pour palier à tes problèmes. Il est question de pardon autour d’une messe. En voilà une idée bien saugrenue. – Un courrier ? Vous ne voulez pas que je lui envoie un pigeon voyageur aussi ?! On n’est plus au moyen-âge très cher Monsieur ! – A peine ta phrase terminée que tu es pris d’un relent d’alcool. Heureusement, pas de vomi à déplorer. Un simple rototo qui ne passera toutefois pas inaperçu aux oreilles de l’homme de foi. Décidemment, il aura tout vu, tout entendu avec toi. Ou presque. Il n’est pas encore au bout de ses peines. – Vous êtes sûr que ce n’est pas le diable plutôt qui me suit partout ? – Soit disant le seigneur est à tes côtés. C’est bien gentil mais tu n’as pas vraiment cette impression-là. Si quelqu’un de bienveillant veillait sur toi, tout se passerait beaucoup mieux dans ta vie et tu ne serais sans doute pas là à raconter tes malheurs à un parfait inconnu. – Mes pêchés ? Je ne saurai même pas par où commencer. Le mensonge ? L’avarice ? La luxure ? La colère ou l’orgueil ? Vous voyez, je connais bien les 7 péchés capitaux. Quoi que j’en ai oublié un je crois. – Une fois de plus, tu fais le pitre à cause de tout l’alcool dans ton sang. Pour autant, tu es plutôt sincère quand tu déclares les cumuler. Tu as fait n’importe quoi ces dernières années et tu payes peu à peu les conséquences de tes actes. – Je.. J’ai amassé beaucoup d’argent illicitement. J’ai volé. – Tu commences à expier un de tes plus gros fardeau. Celui qui t’a mené directement à la case prison. Tu reprends ensuite rapidement la parole car ton récit est loin d’être terminé. – Un homme est mort. Je.. C’était pas de ma faute. C’était un accident. Cela ne devait pas se passer comme ça mais.. j’ai l’impression d’être responsable. J’aurai pu dire « non ». – Tu te replonges dans de vieux souvenirs douloureux. Là encore, tu as ta part de responsabilité et tu aurais aimé pouvoir changer les choses. – J’ai sombré suite à ça. Alcools... Drogues… Et j’ai commis l’irréparable auprès de la personne qui comptait le plus pour moi dans ma vie.. – Tu n’en diras pas plus. L’émotion t’as envahi. Ce jour-là est incontestablement le pire de ta vie. Tu sais que ton action ne sera jamais pardonnée. Ni par elle, ni par toi. – J’arrête pas de mentir. Tout le temps. Essayer de trouver des stratagèmes histoire de paraître plus intéressant. J’ai l’impression de tout calculer constamment et jamais rien ne se déroule comme prévu. – Non, non, jamais.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: HELP ! I NEED SOMEBODY ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum