hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

3 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Svenson
played by
portrayed by
messages : 1531
name : sow ~ pomeline.
face + © : vanessa kirby + self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, jürgen, kerry, luna, xavi.

age (birth) : 32 ans | 15.02.
♡ status : célibataire.
work : assistante d'Elvis Flowers.
activities : égayer la vie de Rosalie, dépenser l'argent des autres.
home : une maison trois fois trop grande sur ocean avenue.
points : 2575
moodboard :

Every families are a bit fucked-up BAZPPHD

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Beesalie, Jinho.
· Every families are a bit fucked-up · Lun 16 Mai - 13:32

Every families are a bit fucked-up
@Beckett Schaeffer & @Rosalie Svenson — may 13th (2022)
La relation entre les sœurs Svenson était plus ou moins au beau fixe, un fait étonnant lorsqu’on prenait en compte leur passif. Evidemment elle était à mille lieues de prendre une tournure « normale », Rosie et Mack étaient proches sans l’être, ne connaissaient pas tout l’une de l’autre, mais parvenaient à se parler et à passer un peu de temps ensemble sans se prendre le bec au bout de trois minutes. Divers évènements avaient permis d’en arriver là : la relation de Jinho et Mackenzie, leur rupture, ce con d'Hunter, ainsi que l’existence d’une certaine Sally que les deux femmes haïssaient pour d’excellentes raisons. Les aléas de la vie avaient tissé un nouveau lien entre elles et si Mackenzie ne l’exprimerait jamais clairement, une part d’elle était heureuse de pouvoir se rapprocher de sa cadette. Elles étaient si différentes qu’il n’était pas possible de faire de miracle, néanmoins cette petite avancée avait toute son importance. Les deux jeunes femmes avaient prévu une après-midi ensemble, à se faire dorloter par des professionnels – sur les bons conseils de Mackenzie -, lorsqu’une addition de dernière minute vint chambouler leur plan. « Tu auras une peau de bébé après tu verras, ce soin est miraculeux, » souffla-t-elle à l’attention de Beckett, installé entre les deux jeunes femmes, qui lui aussi profitait désormais d’un masque pour le visage. De ce qu’elle avait vaguement compris, Rosalie l’avait entraîné avec elle car il était un peu déprimé. Même si elle n’était pas proche de son cousin, sa présence ne la dérangeait aucunement. « Rosie tu as vu ? La légumière a encore posté une horreur. » Elle soupira longuement en se remémorant l’immondice envoyée par Vince. Après tout, s’il y avait bien un sujet de conversation qui réussissait à animer les deux jeunes femmes, c’était Sally. Beckett n’était sûrement pas au fait de toutes ces histoires – tant mieux pour lui ! – mais il n’avait pas seulement hérité d’une après-midi détente, il avait également droit à une après-midi langue de pute. Rosalie lui avait-elle précisé ce point avant de le convier ? Rien n’en était moins sûr. « Bon et toi, apparemment ça ne va pas trop, qu'est-ce qu'il se passe ? » reprit-elle en se tournant légèrement vers son cousin. Peut-être n’aurait-elle pas dû évoquer ce sujet, elle n’en savait trop rien car Rosalie ne lui avait donné aucune directive – directive qu’elle n’aurait pas suivie, de toute façon, car elle était curieuse. Sa vie actuelle était ennuyante au possible et ne lui permettait pas de prendre le monopole de la parole pour conter ses folles histoires, aussi devait-elle se rabattre sur celles des autres.

_________________

I’m sure them other girls were nice enough but you need someone to spice it up, so who you gonna call ? I don’t really want a white horse and a carriage, I’m thinking more of white Porsches and karats.
a man on fire × a violent desire
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Schaeffer
played by
portrayed by
messages : 5625
name : corpsie.
face + © : j. lowden x wiha-jun.
multinicks : gary - isaac - larissa - peter - tony - vince

age (birth) : 30 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : handyman at the camp TL, part-time dad, full-time wanker.
activities : helping his friends & family out, annoying Marley, (still) making bad decisions.
home : a small house on crescent lane.
points : 7509
moodboard :
Every families are a bit fucked-up Tumblr_pnn8meWBDm1uazunqo1_400
Every families are a bit fucked-up Bee-bumble-bee

¤

Every families are a bit fucked-up U61WmJG

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo ~ Marley, Svensons.
· Re: Every families are a bit fucked-up · Ven 20 Mai - 11:04
Il avait soufflé à sa Rosalie ne pas vouloir déranger lorsqu’elle l’avait convié – obligé était le bon terme – à se joindre à la sortie entre sœurs organisée entre Mackenzie et elle. Elle avait sorti l’argument qu’un Svenson ne dérangeait jamais, il avait rétorqué qu’il n’était pas un Svenson et il avait suffi de quatre phrases échangées pour le faire plier. En réalité, il était ravi de pouvoir suivre les péripéties de ses cousines car cela lui permettrait de chasser ses idées noires et de penser à tout autre chose. La nature même de Beckett l’empêchait de se morfondre quand il était entouré, car il mettait un point d’honneur à faire le pitre afin d’amuser la galerie ; il était par conséquent bien mieux pour lui de passer son jour de congé en famille plutôt que seul à la maison en attendant le retour de son infirmier de compagnon à la fin de sa journée de travail. Rasé de près pour l’occasion, il profitait de la fraîcheur du masque qui avait été déposé sur son visage par des doigts experts. Ce n’était pas la première fois qu’il recevait un soin esthétique, Mackenzie aurait été étonnée de savoir qu’il avait eu l’occasion d’accompagner souvent des quinquagénaires dans des établissements de cet acabit du temps où il était escort, toutefois l’atmosphère était tout autre en compagnie des deux blondinettes. « Je sens mes rides disparaître à chaque seconde qui passe, » soupira-t-il de contentement. Le bout de ses doigts trempait dans un liquide tiède et parfumé, ce qui l’empêchait de s’agiter comme il en avait l’habitude. Il ouvrit un œil quand la conversation s’anima entre les jeunes femmes, intrigué de devenir au fait des derniers potins au sein de la famille Svenson. « C’est qui la légumière ? » Sa langue fourcha sur le dernier mot car c’était la toute première fois de sa vie qu’il le prononçait, s’il n’avait pas été aussi transparent il aurait eu besoin de demander de quoi il s’agissait. Il grimaça et regretta aussitôt son mouvement car du produit se glissa entre ses lèvres, ce qui contribua à le faire toussoter. Il n’avait décidément pas assez l’habitude de ce genre de soin. « Oh non, je vais toujours bien, moi, tu me connais… » Pas tant que ça, il en avait conscience. Cependant il mettait un point d’honneur à se porter le mieux possible, même si dans son cas, c’était l’univers autour de lui qui s’effritait et ne tarderait pas à s’effondrer. « Quelques soucis financiers mais rien d’insurmontable… » Il avait ouïe dire que c'était côté affectif qu'elle avait des problèmes, mais il ne voulait pas la braquer donc il garderait ses questionnements pour plus tard.

_________________
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2135
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; lannisters + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2902
moodboard :
Every families are a bit fucked-up FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Every families are a bit fucked-up · Lun 23 Mai - 18:08
Si on faisait souvent remarquer aux deux sœurs leurs différences plutôt que leurs ressemblances, ces dernières se retrouvaient pourtant sur une chose : elles aimaient être chouchoutées. Bien évidemment, son ainée avait toute les adresses nécessaires dans son téléphone et avait ainsi proposé un instant de détente entre filles. Une proposition que Rosalie avait immédiatement acceptée sans se faire prier car elle était à peu près sûre que l’après-midi se terminerait en ragots. Or la liste de leurs ennemis étaient extrêmement longue et constituait la source de cette trêve entre les jeunes femmes. En l’état, comme leur cousin s’était joint à l’expérience – grâce à elle – il y aurait toujours quelqu’un pour les séparer en cas de pépin. Pour l’heure Rosie profitait de ses soins dans le calme le plus total, ce qui était assez rare la connaissant. Tout feu tout flamme, elle partait en général au quart de tour pour la moindre parole de travers, surtout lorsque son petit ami était concerné. « A 500 dollars le soin, il peut être miraculeux… » Marmonna-t-elle en s’enfonçant davantage dans son siège pour mieux savourer cette atmosphère au combien sereine. Les Svenson n’avaient pas leur pareil pour dépenser leur fric à tout vent, seulement l’objet de leurs achats respectifs était aux antipodes ; pour Rosie les voitures, pour Mack des fringues de luxe. « Non je ne suis pas cette pute depuis qu’elle m’a insulté. » Et voilà qu’on arrivait aux fameuses réjouissances autrement dit taper du sucre sur le dos de quelqu’un : Sally était justement la cible idéale pour ça. Quand les sœurs ne parlaient pas d’elle, cela retombait sur Hunter, le compagnon opportuniste de leur mère et la raison pour laquelle elle avait été fichue dehors. « C’est l’ex de son ex qui a jamais tourné la page. Elle vend des légumes et se fait passer pour une sainte nitouche alors que je suis sûre que toute la ville l’a sauté. » Rosalie allait vite en conclusion et n’avait surtout aucune preuve de ce qu’elle affirmait mais qu’importe. À présent, son cousin était au courant des histoires, ce qui lui offrirait sans doute un moyen d’oublier les siennes. Elle n’avait pas eu le temps de briefer Mackenzie là-dessus et forcément celle-ci alla droit dans le mur en l’interrogeant sur ses déboires. Pour sa part, Rosalie n’était pas plus au courant des détails néanmoins après avoir vécu chez Beckett et Marley, elle pressentait que celui-ci n’était pas étrangers à ses émois du moment. « On ne va pas embêter Bee avec ça… » Ajouta t-elle dans la foulée pour le sauver alors qu’il n’avait rien demandé de tel. « Mais si c’est d’argent dont tu as besoin on peut t’aider. » Enfin en théorie du moins puisque Rosie avait la fâcheuse manie de dépenser ses gains assez rapidement ; la tentation était trop grande pour les laisser dormir sagement sur un compte bancaire.

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Svenson
played by
portrayed by
messages : 1531
name : sow ~ pomeline.
face + © : vanessa kirby + self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, jürgen, kerry, luna, xavi.

age (birth) : 32 ans | 15.02.
♡ status : célibataire.
work : assistante d'Elvis Flowers.
activities : égayer la vie de Rosalie, dépenser l'argent des autres.
home : une maison trois fois trop grande sur ocean avenue.
points : 2575
moodboard :

Every families are a bit fucked-up BAZPPHD

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Beesalie, Jinho.
· Re: Every families are a bit fucked-up · Jeu 2 Juin - 9:01
« On ne vaut pas moins que ça. » annonça-t-elle avec nonchalance alors qu’elle se pelotonna dans le fond de sa chaise, détendue au possible. Le prix exorbitant aurait dû avoir l’effet inverse sur elle, néanmoins Mackenzie n’avait pas son pareil pour se sentir bien lorsqu’elle dépensait des sommes folles. « C’est un bon résumé, c’est une véritable conne. » Elle soupira lourdement car l’existence de la dite conne était aussi agréable qu’un panaris. Mackenzie aurait souhaité la voir disparaître, cependant elle ne pouvait nier qu’elle adorait épier son mazebird. Vince et elle formaient un duo de petites vipères dès qu’elle postait une photo. Un détail qui la fit sourire derrière son masque. « Tu ne rates rien à ne pas la connaître Bee, en plus ses pâtisseries sont immondes. » Comme ses essais maquillage faillit-elle ajouter, cependant la conversation se tourna vers son cousin et ses problèmes, ce qui constituait un sujet bien plus intéressant. « Je ne l’embête pas, mais comment veux-tu l’aider si je ne sais pas ? » Elle omit de préciser qu’elle n’était pas l’aide la plus précieuse du coin et que son intérêt était surtout porté par sa curiosité. Beckett était tout de même son cousin, elle n’allait pas le laisser au fond du trou non plus, même si la remarque de Rosalie la laissa pantoise durant un court instant. « Comment ça « on » ? » Mackenzie pouvait tenter de l’aider, néanmoins il y avait bien un sujet sur lequel elle ne pourrait (voudrait ?) pas : l’argent. Un comble, alors qu’elle continuait de profiter d’un soin hors de prix pendant qu’il pataugeait financièrement pour elle ne savait quelle raison. Allait-elle devoir faire une impasse sur son bien-être pour aider un membre de sa famille ? L’idée lui arracha un frisson : sa peau méritait des masques hors de prix. « Rosie est douée au volant, une course et elle peut t’aider à remonter la pente, n’est-ce pas ? » En réalité Mackenzie ne connaissait pas les sommes engrangées mais la question n’était pas là. « Et ces soucis sont dus à quoi ? » Était-il aussi dépensier que ses cousines ou connaissait-il des problèmes plus terre à terre ?

_________________

I’m sure them other girls were nice enough but you need someone to spice it up, so who you gonna call ? I don’t really want a white horse and a carriage, I’m thinking more of white Porsches and karats.
a man on fire × a violent desire
Voir le profil de l'utilisateur
Beckett Schaeffer
played by
portrayed by
messages : 5625
name : corpsie.
face + © : j. lowden x wiha-jun.
multinicks : gary - isaac - larissa - peter - tony - vince

age (birth) : 30 {11.06}
♡ status : bzz ❤ bzz.
work : handyman at the camp TL, part-time dad, full-time wanker.
activities : helping his friends & family out, annoying Marley, (still) making bad decisions.
home : a small house on crescent lane.
points : 7509
moodboard :
Every families are a bit fucked-up Tumblr_pnn8meWBDm1uazunqo1_400
Every families are a bit fucked-up Bee-bumble-bee

¤

Every families are a bit fucked-up U61WmJG

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo ~ Marley, Svensons.
· Re: Every families are a bit fucked-up · Ven 10 Juin - 14:31
Beckett avait beau se tenir géographiquement entre ses deux cousines, il avait l’impression d’être à mille lieux d’elles tant leurs histoires lui passaient par-dessus la tête. Il était un enfant unique avec l’état d’esprit d’un membre d’une famille nombreuse et il regrettait aujourd’hui de ne pas avoir assez fait entrer les Svenson dans sa vie ; il aurait pu s’habituer à ce genre de moments avec elles. Les trois blondinet.te.s possédaient des tempéraments aux antipodes les uns des autres, pourtant il existait un lien tissé entre eux susceptibles de les rapprocher. Certes, il était plus proche de Rosalie qui avait un naturel beaucoup plus avenant, cependant Mackenzie n’était pas si complexe à cerner ; elle avait beau se dissimuler derrière une carapace de glace, elle n’en demeurait pas moins une personne qui recherchait l’affection dans le regard des autres. Elle avait de la chance, même dans ses instants les plus moroses, Bee était toujours en mesure d’offrir et de son temps et de sa générosité. « Elle fait des pâtisseries aux légumes ? » demanda-t-il, à côté de la plaque, en essayant de recouper les informations distillées par ses cousines. Il avait déjà entendu ce prénom, Sally, mais était incapable de mettre un visage dessus. A cet instant, il n’avait pas très envie car la détestation des jeunes blondes était contagieuse. « Désolé que ton ex t’ait quittée pour elle… » soupira-t-il en coulant un regard navré vers Mackenzie, sans se douter qu’il mettait les pieds sur une pente ardue. Il ne pensait pas à mal. Il leva ensuite les mains devant lui pour essayer de dissiper la tension dans les échanges, il n’y avait nul besoin d’animosité dans leurs échanges, surtout s’il était la source de ce haussement de ton de la part de Mack. Il fronça les sourcils autant que le masque installé sur son visage le lui permettait et se racla la gorge. L’idée de l’aînée Svenson n’était pas si saugrenue et lui avait bien évidemment traversé l’esprit. D’après ses propres dires, Rosie était une as du volant et pouvait lui garantir un retour sur investissement conséquent. Cependant, le risque zéro n’existait pas et Schaeffer n’était pas certain d’être prêt à affronter le regard noir de Marley s’il venait à perdre l’ensemble de ses maigres économies. « Je sais que je peux compter sur ma Rosie, » sourit-il un peu tristement, avant de reporter son regard vers Mackenzie. « A quoi ne sont-ils pas dus, serait une meilleure question… L’achat d’une maison, un salaire minimal, un enfant malade et une couverture sociale quasi inexistante… » Le rêve américain sous sa forme la plus pure. Il remua sa main droite devant lui histoire de les inviter à passer à autre chose. « Je préfère encore parler de votre nana aux légumes… Ou, mieux, de vous ! Rosalie m’a dit que tu avais dégoté un job, Mack ? » Quelque chose dans le spectacle, il avait un peu zappé quoi. « Et toi, Rosie, la cohabitation avec les caisses de ton copain se passe toujours bien ? » Il n'avait guère envie de parler du type en question pour des raisons évidentes connues des principaux intéressés mais il avait besoin de changer de sujet.

_________________
I'm just a man, it's all I am
The future & the past are falling through our hands & all we have is now. So take me as I am, cause it ain't easy. I know you see me.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2135
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; lannisters + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2902
moodboard :
Every families are a bit fucked-up FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Every families are a bit fucked-up · Lun 20 Juin - 17:00
Cette session entre cousins permettait de ressouder les liens en plus de prendre soin de soi ce qui n’était pas négligeable. Contrairement à Mackenzie, elle ne s’accordait pas beaucoup de temps pour elle-même, trop occupée à gérer son bolide ou son petit ami qui accaparait toute son attention. Surveiller ses moindres faits et gestes pouvait être chronophage mais sa jalousie ainsi que sa possessivité n’étaient plus à prouver. « Surtout quand c’est toi qui offre. » Précisa-t-elle dans un sourire en coin, sachant pertinemment que rien n’avait été décidé en amont. Son ainée était la plus riche des trois, cela paraissait donc logique qu’elle leur fasse ce petit cadeau privilégié. Évidemment comme l’un n’allait pas sans l’autre, le moment de détente bifurqua sur les derniers ragots et plus particulièrement sur Sally qui faisait l’unanimité auprès du clan Svenson. Les sœurs ne lui en voulaient pas pour la même raison cependant le résultat était le même. « Sûrement aux aubergines vu tout ce qu’elle doit bouffer au quotidien. » Fière de sa plaisanterie elle eut un petit rire mauvais lorsqu’en réalité elle n’en savait fichtrement rien. Elle n’avait jamais fichu les pieds dans sa pâtisserie et ne comptait pas le faire prochainement. Par conséquent, elle se fiait à Mackenzie qui était à coup sûr d’une objectivité sans pareil dans cette affaire. « On car tu ne peux pas abandonner notre pauvre Bee dans cet état. Tu as un cœur non ? » Rien n’était moins sur puisque sa sœur aurait vendu père et mère pour arriver à ses fins, néanmoins une part d’innocence en elle voulait croire en son aide. « C’est vrai je pourrais faire ça, il suffirait que tu me préviennes un peu avant mais ça peut rapporter gros. » Beaucoup de monde misait sur ces courses pas forcément légales auxquelles Rosie prenait part depuis quelques années. Elle bénéficiait de ces à-côtés en sus de ses compétitions officielles où tout était strictement réglementé. Si elle appréciait les deux options, rien ne valait l’adrénaline de ces excès de vitesse hors norme où tout était permis. « En effet dis comme ça, c’est démoralisant. »  Grandir impliquait tout un tas de contraintes telles que décrites par Beckett. Pour sa part, elle échappait encore à l’option naissance et achat de maison qui ne faisaient pas partie du programme immédiat. Cela ne signifiait pas pour autant qu’elle excluait un jour finir maman mais pour l’heure il était trop tôt, d’ailleurs Vince était certainement sur la même longueur d’onde. « Ma sœur est maintenant une artiste en effet. » Elle n’était toujours pas allée la voir faute de trouver un créneau dans son emploi du temps chargé alors que la perspective de la voir s’agiter en faisant de la magie avait le mérite de la faire sourire. L’association était inattendue et assez comique si on en jugeait le potentiel drôle de sa voisine de transat. « Ouais la routine. On baise, on se dispute, on se réconcilie, rien ne change vraiment. » En soi, cet emménagement imprévu avait renforcé leur union tout en la fragilisant à cause de ses débordements intempestifs.

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Svenson
played by
portrayed by
messages : 1531
name : sow ~ pomeline.
face + © : vanessa kirby + self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, jürgen, kerry, luna, xavi.

age (birth) : 32 ans | 15.02.
♡ status : célibataire.
work : assistante d'Elvis Flowers.
activities : égayer la vie de Rosalie, dépenser l'argent des autres.
home : une maison trois fois trop grande sur ocean avenue.
points : 2575
moodboard :

Every families are a bit fucked-up BAZPPHD

image : Every families are a bit fucked-up TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Beesalie, Jinho.
· Re: Every families are a bit fucked-up · Mar 21 Juin - 9:44
Sa mine se renfrogna car elle n’avait pas particulièrement envie de payer cette séance bien-être aux deux blond(e)s à côté d’elle, néanmoins Mackenzie parvint à fermer sa grande bouche. Pour une fois, elle ferait un effort. Après tout, elle était plutôt futée lorsqu’il s’agissait de trouver de l’argent : même si elle était bien payée, ce n’était jamais suffisant, aussi avait-elle développé certaines tactiques dont elle ne dévoilerait pas les rouages. « Tu as osé, » souffla-t-elle dans un rire car la plaisanterie de Rosalie était tout à fait la bienvenue. Néanmoins cet instant léger se dissipa rapidement à la remarque de Bee. « C’est moi qui l’ai largué. » Une rectification nécessaire mais inutile. Dans les faits, Mackenzie restait plus ou moins persuadée qu’il y avait toujours quelque chose entre Sally et Jinho, même si ce dernier n’était pas (concrètement) à l’origine de la rupture. Cette pensée parvint à lui miner un peu le moral car elle essayait encore d’oublier toute cette histoire. N’ayant aucune envie de montrer ses émotions, elle fit au mieux pour les ravaler et se terra au fond de son siège, derrière son masque. « Oui oui j’ai un coeur. » répondit-elle vaguement et sans plus de cérémonie. Elles aviseraient en temps voulu si Beckett avait réellement besoin d’une somme d’argent. « Tout ça ? » Dire qu’elle se plaignait chaque jour de son train de vie tandis que la réalité rattrapait son cousin à toute vitesse. « Tu ne peux pas changer de boulot ou évoluer dans le tien ? » Elle n’était plus certaine du métier qu’il exerçait car elle n’avait écouté qu’à moitié, néanmoins elle le savait employé au camp. « Je suis loin d’être une artiste, je suis l’assistante d’un magicien. » rectifia-t-elle avec désintérêt. Mackenzie n’avait rien contre son boulot, bien au contraire elle en appréciait plusieurs aspects – notamment celui d’être sous le feu des projecteurs, cependant il y avait un détail qui l’agaçait au quotidien. « Complètement perché, le magicien d’ailleurs. Elvis Flowers, tu connais ? La dernière fois j’ai dû débarquer au milieu de la nuit pour lui ramener à manger, rien de grave jusque-là, j’ai l’habitude avec ces gens, mais il m’a littéralement demandé de lui balancer un seau de peinture à la tête… » Elle travaillait sans nul doute pour un fou. « J’envie ton quotidien Rosie. » Il n’y avait aucune note sarcastique dans sa remarque. Même si son couple avec Vince connaissait des hauts et des bas, ils finissaient toujours par se retrouver ce qui prouvait à quel point leur lien était solide. Pourquoi ne parvenait-elle pas à avoir ça ? « Et comment va ton Marley ? »

_________________

I’m sure them other girls were nice enough but you need someone to spice it up, so who you gonna call ? I don’t really want a white horse and a carriage, I’m thinking more of white Porsches and karats.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Every families are a bit fucked-up ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum