hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Jujutsu Kaisen Tome 17 en édition Prestige : ...
Voir le deal
34.90 €

2 participants
being raised by cold eyes, taught me not to cry
Voir le profil de l'utilisateur
Storm Cook
played by
portrayed by
messages : 275
name : bsweet — Ji
face + © : kim sunwoo + © a-child-ish
multinicks : caelum, l'ange

age (birth) : 20 yo
♡ status : young, wild & free
work : none for now
activities : illegal sh*t
home : home is where the sis is
points : 368
moodboard :
・・・
this is who we are, a product of war
Wild Strangers ⸺ Faolan & Storm  0fff7c1ce584eb01c36c731d00e509251f14d6b9
・・・
LenWayneRaevanKoaElie
・・・
Tae

image : what did it cost ? everything.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON/FR・5/4・FULL
· Wild Strangers ⸺ Faolan & Storm · Jeu 19 Mai - 10:17


︙WILD STRANGERS︙
made you into a weapon
told you to find peace

ft.  @Faolán Mckenzie  
• • • • •

Il traîne ses guêtres un peu trop mollement à son goût, le garçon sauvage. Il a l'esprit embrumé, le cerveau volage et la psyché qui dérive vers d'autres rivages, ayant abusé la veille et réitéré le crime dès le réveil. Psychotropes violents déchirent les pensées, le font vriller et tout oublier (oui, tout oublier) ; et c'est ce qui lui plait à Storm, la sensation d'être invincible, d'en avoir rien à cirer, de n'appartenir qu'à lui-même, lui qui n'a personne sur qui compter. S'il ignore son mal de crâne, celui-ci se répercute pourtant bien violemment contre les parois de sa propre tête et à chaque pas, l'écho résonne, bourdonne. Incessants égarements qui aveuglent la raison. Storm se perds, Storm se libère, Storm a besoin d'un divertissement. Storm, Storm, Storm... Sun, pourtant. Malédiction Seong, qu'il aimerait peindre ses veines d'une autre couleur aux teintes plus chatoyantes et moins corrosives. L'ichor le brûle sous la peau, c'est un venin-caveau avec lequel il se débat depuis toujours. Fardeau, que le soleil est bien caché derrière tous les nuages, cumulus de rage se fracassant au rythme de l'orage. Sun n'est plus, Storm a survécu. A quel prix et pour quel devenir ? Foutaises amères, il se raconte des leurres. L'unique raison de respirer encore, c'est de se préparer à une putain de belle mort. C'est ce qu'il se dit, Storm, se répète comme un mantra pour se convaincre qu'il y arrivera, à supporter la douleur d'être mort sans avoir réellement vécu. Stupide enfant du chaos qui ne sait vivre sans provoquer l'apocalypse ; c'est vital pour lui, c'est primordial. Car il se raccroche à tout ce qu'il a toujours connu, l'enfant perdu, erre, galère et vocifère. Contre tous et contre rien, sûrement plus contre lui que contre quelqu'un... L'errance tue. Les paupières rougies par l'abus, son regard caresse une silhouette méconnue, de ce jeune homme qu'il n'a encore jamais vu et qui semblerait avoir son âge, plus ou moins.  — Yo ! Tu fais quoi dans l'coin ? Sans détours, Storm et sa nonchalance se présentent. Il glisse entre ses lèvres une clope tordue, remet le paquet dans la poche de son jean avant de l'allumer et de fixer l'étranger.  — T'es nouveau ? Je t'ai jamais vu. Et s'il n'est là que depuis peu, il agit comme si Windmont Bay était à lui, Storm qui s'approprie les lieux, en fait son terrain de jeu. Et c'est l'inspection scrupuleuse qui commence, à se demander si par hasard, celui-là pourrait devenir un allié, le sortir de sa morosité. Be fun, please.

_________________

child of the storm
Feel the rage. The powerful pure rage
of not being able to forgive.

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Faolán Mckenzie
played by
portrayed by
messages : 10
name : whistle' ; she/her/hers/herself
face + © : yang jeongin (i.n - skz) ; cr: solsken
multinicks : -

age (birth) : {23yo ; 1998.09.29 • libra little star ; }
♡ status : {single ;}
work : {your average mechanic boy ;}
points : 59
image : Wild Strangers ⸺ Faolan & Storm  C8561fe4ca7e1cd1c98fb8ddb014fe1382846f35

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: Wild Strangers ⸺ Faolan & Storm · Jeu 23 Juin - 22:05


︙WILD STRANGERS︙
made you into a weapon
told you to find peace

ft.  @storm cook  
• • • • •

Trainées rouges dans le ciel comme une peinture abstraite, et le regard qui se perd dans les nuances qu’il ne pourrait redessiner. Il n’est pas artiste Faolán, pas grand-chose. Normalité banale et rassurante qui lui colle à la peau, juste derrière cette image de gamin des grandes villes venu se perdre à la campagne. Trois ans bientôt. L’été qui pointe son nez entrainant à sa suite un anniversaire, célébration étrange de sa vie ici. Chez sa tante. Dans ce garage. Gamin aux traits d’ailleurs qu’on regard toujours de côté, presque étonné de le voir. Comme s’il n’arrivait pas à se fondre dans le décor. Presque à part. Couleur de cheveux changeante comme les saisons. Sauf que les siennes s’abiment dans des mois courts, arc en ciel annuel, et son ciel d’un soleil blond qui rayonne sur lui à travers des mèches trop longues. Couronne estivale et dans ses mouvements le goût d’un ailleurs qui colle à la peau. Grenat ardent qui teinte l’empyrée, et ses mains qui s’abime dans les poches de son perfecto. Presque trop chaud pour le porter, mais le cuir à ce poids qui rassure sur ses épaules, assure aussi de sa présence dans ce monde qui bat à temps différé. Intonation qui le hèle, le regard vulpin qui glisse sur la silhouette et la langue joueuse qui humidifie ses lippes dans un automatisme certains, éclat brillant d’un bijou qui retourne vite dans son écrin. « Going home I guess ? » Question qu’il répond sans s’en inquiéter, pourtant mémoire travailleuse, cherchant le visage dans ceux fantômes de sa vie, pour expliquer cette familiarité certaine. « As new as a car for 2019. » Accent de la côte ouest sur les lèvres, et le sourire qui n’a rien d’offusqué. Certitudes confirmées de cette non-appartenance étrange dans laquelle il se traine Faolán.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum