hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay Doll avec artbook
10.80 €
Voir le deal

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Imran Madjer
played by
portrayed by
messages : 1251
name : sow — pomeline.
face + © : tahar rahim — self.
multinicks : cataleya, ethan, jürgen, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 40 ans, né le 24 juin.
♡ status : célibataire, ayant un faible pour le jardinage.
work : éducateur spécialisé.
activities : se soucier des autres, passer beaucoup de temps en famille, sortir danser avec pablo.
home : chez alba, sa minette (une maison sur bridgewater way).
points : 2519
image : Trouble usually finds us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Shiv, Basil.
· Trouble usually finds us · Mar 24 Mai - 20:40

Trouble usually finds us
You told me I could trust you, don't lie
So much I wanna talk about but I ain't got no one to talk to
I'm always tryna work it out but somehow it always falls through
And I know that I get rough but I just wanna feel love sometimes


@Basil Cavendish — may 21 (2022)

Une succession d’évènements fortuits conduisirent Imran devant la porte de Basil. Son week-end était prévu depuis plusieurs semaines car l’une de ses sœurs fêtait son anniversaire. Au programme : une sortie familiale de deux jours organisée dans la campagne orégonaise, le tout avec la famille Madjer au grand complet. Un premier incident était survenu le matin même, lorsque son futur beau-frère était tombé malade et assez incertain quant à sa présence. Le second fut accueilli un peu plus tard, lorsque la famille fut informée que leur location était indisponible suite à un dégât des eaux. Ce fut à ce moment qu’ils décidèrent d’abandonner là leur week-end afin de le reprogrammer plus tard. A cet instant, Imran n’avait pas encore eu dans l’idée de débarquer chez Basil car il trainait dans le sillage d’une autre de ses sœurs qui le questionna subitement sur le paysagiste. Après un bref échange de banalités, il décida d’informer Basil de sa disponibilité mais alors qu’il pianota sur son téléphone afin de le prévenir de son arrivée imminente, il fût interrompu par un gamin haut comme trois pommes qui bataillait avec l’ouverture d’une compote. Le SMS ne fut jamais envoyé car le destin semblait fortement s’opposé à cela. Son arrivée chez Cavendish était donc imprévue et il ne soupçonnait guère la surprise qui l’attendait. « Hé ! Je… » suis là finalement, mais sa phrase fut coupée nette car aucune silhouette ne se dessina devant lui malgré une porte ouverte. Interloqué, Imran finit par baisser le regard et tomba nez à nez avec une petite tête angélique qui l’observait de ses grands yeux innocents. « Bonjour, je me suis trompé de maison ? » Il n’eut aucune réponse car la tornade reparti de plus belle et abandonna l’éducateur sur le palier. Les sourcils froncés, il eut quelques secondes d’hésitation puis repoussa doucement la porte avant de mettre un pied à l’intérieur : il s’agissait bien de la demeure de Basil, qui arriva justement à son niveau. « Je crois qu’il y a une jeune voleuse chez toi, tu devrais faire attention, » plaisanta-t-il avant d’afficher un sourire franc. Il n’avait pas encore conscience du lien qui unissait l’enfant à l'homme qu'il continuait d'aimer et s’imagina naïvement une après-midi babysitting. Après tout il savait Basil à l’aise avec les gamins car il l’avait vu à plusieurs reprises avec ses nièces, dès lors il devait être le chouette tonton de tout un quartier. Un rôle qui lui seyait plutôt bien. « Mon week-end familial a été annulé, c’est une longue histoire mais peu importe. Désolé d’arriver à l’improviste, je me suis dit qu’on pouvait faire quelque chose ensemble… Mais je vois que tu es occupé. Besoin d’aide peut-être ? » Il décocha son plus beau sourire à la gamine qui le regardait toujours avec de grands yeux ronds. « C’est qui, au fait ? Elle s’appelle comment ? » Naturellement il se mit à genoux afin de paraître moins imposant et ainsi gagner la confiance de la petite.

_________________

I woke up this morning, saw a world full of trouble. Thought how'd we ever get so far down, and how's it ever gonna turn around.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cavendish
played by
portrayed by
messages : 2496
name : sissi.
face + © : j. bailey - © mine + dailykanthony.
multinicks : alvin, efrem, marley, jinho, aubrey.

age (birth) : 33 - 05/03.
♡ status : en relation plus ou moins libre.
work : jardinier paysagiste + pompier volontaire.
activities : faire du vélo, entretenir son potager, jardiner, s'occuper de ses nièces, être attachiant.
home : une petire maison sur bridgewater way.
points : 1481
image : Trouble usually finds us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: Trouble usually finds us · Ven 3 Juin - 21:56
Comme bien souvent avec Dina, il n’avait pas son mot à dire lorsqu’il était question de garder leur fille. La jeune femme se contentait de frapper à sa porte ou de le prévenir à la dernière minute, sans jamais lui laisser le choix de répondre par la négative. Elle le menait très clairement par le bout du nez et il n’était pas suffisamment futé pour se défendre et se dépatouiller seul de cette situation. Peut-être devrait-il en parler à Ethan ? En tant qu’avocat, il avait certainement des connaissances utiles en sa possession et susceptibles de l’aider. Tout ce qu’il voulait éviter, c’était de se retrouver face à un juge pour une garde qu’il ne désirait de toute évidence pas. Même s’il appréhendait avec un peu moins d’angoisse de passer du temps avec Emma depuis peu, cela ne voulait aucunement dire qu’il souhaitait l’héberger sous son toit plus que quelques jours dans le mois. Les choses pourraient se passer de manière plus pacifique mais la jeune maman n’était pas de cet avis puisqu’elle avait décidé de lui mener la vie dure, peu importait si lui-même se comportait bien ou mal d’ailleurs, elle agissait avec lui comme si elle détenait un secret honteux sur sa personne et lui faisait presque du chantage alors qu’il n’y avait clairement rien à marchander dans la vie de Basil Cavendish. Une fois de plus, il se retrouvait à surveiller la gamine une journée entière, à l’improviste. Cependant, comme il n’avait aucun projet pour les deux jours à venir, cela l’embêtait beaucoup moins que d’habitude. Il passait la plupart de ses week-ends en compagnie de Imran, ce dernier étant actuellement absent, il avait du temps libre devant lui. Lorsqu’une personne frappa à la porte, il ne pensa pas un seul instant à son amant et ami, raison pour laquelle il laissa la petite aller ouvrir comme si elle était chez elle. De toute façon, elle n’avait pas attendu son feu vert pour démarrer. Telle mère telle fille, songea-t-il avec un sourire amusé. Les mains pleines de farine car il s’était mis en tête de préparer des cookies pour faire plaisir à sa fille, il interrompit tout mouvement en entendant cette voix masculine et familière s’élever dans l’entrée. Son sang se glaça quelques secondes avant que son corps ne veuille bien refonctionner normalement. « Imran ? » demanda-t-il avec un sourire crispé tandis qu’il le rejoignait dans la pièce à vivre. Le regard fixe qu’il lui adressait donnait l’impression qu’il l’écoutait avec attention alors que c’était tout l’inverse, son esprit voguait ailleurs, loin de cette maison et de cette situation qu’il redoutait depuis la naissance de la fillette. Devait-il une nouvelle fois se cacher derrière un énième mensonge ? « On était en train de faire des cookies donc tu peux commencer par te laver les mains pour prendre ma place ? Tu t’en sortiras bien mieux que moi. » S’il était doué de ses dix doigts de manière générale, la cuisine ne faisait hélas pas partie de ses talents. Il comptait davantage sur ceux de l’éducateur pour le nourrir en temps normal. « Je m’appelle Emma, » répondit finalement l’enfant, âgée de cinq ans. « Et toi, t’es qui ? » demanda-t-elle en détaillant l’homme à genoux devant elle. « Tu peux rester si tu sais faire les cookies car papa arrive pas à suivre la recette. » Elle lâcha un rire cristallin avant de relever ses grands yeux vers Basil dont le visage entrait désormais en décomposition.

_________________

-- They tell you that the sky might fall.
So take me up high, take me down low. Where it all ends nobody knows. But until then let's have some fun.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Imran Madjer
played by
portrayed by
messages : 1251
name : sow — pomeline.
face + © : tahar rahim — self.
multinicks : cataleya, ethan, jürgen, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 40 ans, né le 24 juin.
♡ status : célibataire, ayant un faible pour le jardinage.
work : éducateur spécialisé.
activities : se soucier des autres, passer beaucoup de temps en famille, sortir danser avec pablo.
home : chez alba, sa minette (une maison sur bridgewater way).
points : 2519
image : Trouble usually finds us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Shiv, Basil.
· Re: Trouble usually finds us · Lun 13 Juin - 10:39
L’atmosphère était encore légère, animée par la présence de cette gamine qu’Imran trouvait particulièrement adorable. Il n’y pouvait rien, il adorait les enfants qui le lui rendait bien de manière générale. L’envie de fonder sa propre famille se faisait de plus en plus pressante au fil du temps, pourtant jusqu’ici il était incapable d’envisager quoi que ce soit. Il souhaitait s’épanouir dans une relation stable avant d’accueillir un enfant dans un foyer aimant. Malheureusement pour lui, son couple avec Basil n’avait rien d’idéal, la faute à une erreur du paysagiste qu’Imran ne parvenait pas à oublier mais également à son incapacité d’assumer sa bisexualité au grand jour. Il aurait pu tout abandonner là et se tourner vers une femme afin de satisfaire son désir de paternité mais là encore, il en était incapable car il aimait Basil. Le temps filait et Imran tournoyait au milieu de ce cercle vicieux sans réellement savoir quoi faire mais ce vingt-et-un mai allait lui apporter quelques réponses. « Ah, oui bien sûr je peux aider. » Il adorait cuisiner, sa mère lui avait tout inculqué et son père n’était pas en reste non plus. En outre la famille Madjer passait ses meilleurs moments à table ou tous ensemble à s’affairer derrière les fourneaux. « Enchanté Emma, je m’appelle Imran, je suis un ami de…. » La fin de sa phrase se volatilisa dans l’air car la gamine venait de prononcer un mot qu’il n’était pas sûr d’avoir bien compris. Interdit durant un court instant – qui lui parut interminable et qui lui arracha un frisson – Imran finit par relever le nez vers Basil. Il attendait une confirmation – plutôt une infirmation à ce stade – de sa part mais son visage décomposé parlait pour lui. L’éducateur avait parfaitement entendu le terme « papa ». Il fit au mieux pour prendre son air le plus jovial possible car la petite Emma n’avait pas besoin d’observer un bonhomme renfrogné en face d’elle. Pour autant, la tension était désormais palpable car une nouvelle fois Basil lui avait menti et il le découvrait de la pire des façons : fortuitement. « Je crois que les cookies attendent, je te suis Emma, on va s’occuper de ça. » Il offrit un sourire engageant à la gamine qui retourna directement vers la cuisine tandis qu’Imran se relevait doucement. Son visage se referma au moment où l’enfant disparut et se fut un regard sombre qu’il porta sur son ami. « Alors tu as une fille, » souffla-t-il comme pour mieux imprimer l’idée. « Je pensais que tu avais tout fait mais visiblement tu as encore beaucoup de ressources, » reprit-il, toujours aussi amer. Il avait une foule de questions à lui poser mais il n’était pas certain de vouloir en connaître toutes les réponses. « C’est quoi la prochaine surprise Basil ? Tu es marié à sa mère ? » Connaissant Cavendish, l’idée n’était pas si saugrenue car il était tout à fait capable de faire… n’importe quoi. « Je suppose que tu n’as aucune envie de m’expliquer de toute façon. » Il n’avait pas besoin d’une énième pirouette du paysagiste qu’il avait de plus en plus de mal à croire au fil du temps. Il peinait à lui faire confiance depuis un long moment, confiance qui s’était peu à peu recréée depuis quelques mois, néanmoins tout venait de s’effondrer comme un château de cartes. « Les félicitations sont de rigueur. » Il haussa les épaules, profondément perdu face à cette découverte. « J’arrive Emma. »

_________________

I woke up this morning, saw a world full of trouble. Thought how'd we ever get so far down, and how's it ever gonna turn around.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Basil Cavendish
played by
portrayed by
messages : 2496
name : sissi.
face + © : j. bailey - © mine + dailykanthony.
multinicks : alvin, efrem, marley, jinho, aubrey.

age (birth) : 33 - 05/03.
♡ status : en relation plus ou moins libre.
work : jardinier paysagiste + pompier volontaire.
activities : faire du vélo, entretenir son potager, jardiner, s'occuper de ses nièces, être attachiant.
home : une petire maison sur bridgewater way.
points : 1481
image : Trouble usually finds us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: Trouble usually finds us · Dim 19 Juin - 13:16
A la définition du mot lâcheté, dans le dictionnaire, on trouvait très probablement le prénom Basil. Même s’il n’avait pas un mauvais fond et que la méchanceté ne faisait pas partie de ses gènes, il était étonnamment doué pour blesser son entourage. Il ne le faisait pas exprès, les situations cocasses et les décisions hasardeuses s’imposaient à lui. Du moins, c’était ainsi qu’il percevait les choses pour justifier son manque de courage et son incapacité à être honnête et parfaitement transparent. Certes n’était-il pas étonné de vivre cet instant, après tant d’années à dissimuler la vérité, pour autant il avait naïvement cru qu’une solution s’offrirait à lui à un moment donné. La réalité était différente, bien plus décevante pour le jeune jardinier qui n’avait désormais plus le choix, il devait avouer ses bêtises passées, quitte à perdre définitivement Imran. L’éducateur était doté d’une patience exemplaire, en plus de parvenir à pardonner son prochain, seulement cette fois, Basil n’était pas certain qu’ils puissent se remettre de cette épreuve. Son ami et amant verrait cette trahison comme un mensonge alors que dans les faits, il ne lui avait pas sciemment menti, il avait simplement éludé cette partie de sa vie intime, à aucun moment il ne lui avait demandé s’il avait un enfant. Oui, la mauvaise foi coulait également dans les veines de Cavendish qui, instinctivement, essaya de se chercher mille et une excuses, en vain car aucune ne lui paraissait plausible et convaincante. Il était un bien piètre menteur, comment Imran avait-il fait pour ne rien voir depuis tout ce temps ? Paralysé sur place, son grand corps musclé ne lui était d’aucune utilité à cet instant précis puisqu’il se contentait de fixer son ami de manière assez vide, comme si son âme venait de quitter son enveloppe charnelle. « Je peux tout t’expliquer... » balbutia-t-il un peu bêtement. « C’est pas ce que tu crois... » Mais que croyait-il exactement ? Cette phrase, tout le monde la prononçait sans réfléchir, probablement par réflexe et pour se défendre. Les apparences n’étaient ici pas trompeuses, il n’avait pas rêvé, le mot papa avait bien été prononcé par la gamine, il ne pouvait le nier ni même se cacher. Il le regarda s’éloigner vers la cuisine sans parvenir à le retenir, les mots lui manquaient et il avait besoin de temps pour accepter la situation, alors qu’il n’avait aucunement le rôle de la victime présentement. Après une petite quinzaine de minutes, Basil les rejoignit dans la pièce voisine, de laquelle se dégageait une bonne odeur de cookies au chocolat fraîchement mis au four. « Tu veux aller jouer dans le jardin, Emma ? Regarde, il fait beau, » proposa-t-il à la fillette en faisant semblant de se pencher pour regarder vers la fenêtre. Il ne souhaitait pas lui imposer sa sortie car elle se mettrait à lui poser des questions et s’il demandait à être seul avec Imran, elle irait probablement le répéter à Dina, qui déformait probablement à son tour la vérité. « On t’appelle quand c’est cuit, d’accord ? » Emma approuva et sortit donc dans le jardin en empruntant la porte de la cuisine, qu’il veilla à refermer derrière elle. « Imran… Je suis désolé. Tu n’aurais pas dû découvrir son existence de cette manière. Je voulais te le dire, depuis tout ce temps, crois-moi, mais pas comme ça. » Il fit un premier pas vers lui puis un second jusqu’à venir se placer devant lui. « Je… Je sais pas quoi dire. Il n’y a jamais rien eu entre sa mère et moi, c’est une erreur d’un soir qui nous a mis dans cette situation, elle ne voulait pas avorter et... » Il soupira doucement. « Je n’en ai jamais parlé à personne à part mon frère, qui m’a conseillé de la reconnaître à sa naissance. » Sans doute ne l’aurait-il pas fait sans les conseils d’Ethan. « La situation est compliquée, je ne m’entends pas du tout avec sa mère qui sait que je n’ai pas l’étoffe d’un père et qui me le fait payer assez régulièrement. » Il leva une main pour lui caresser la joue. « J’ignore pourquoi je te l’ai caché. J’avais peur de te perdre je pense, et j’avais honte aussi d’être ce cliché du mec qui ne prend même pas la peine de se protéger. » Ce qui en disait long sur son inconscience. Il ne méritait pas quelqu’un comme Imran, il en était pleinement conscient, raison pour laquelle il cherchait autant à dissimuler tous ses comportements douteux. Il n’était pas digne de son amour, il n’était pas un homme sérieux contrairement à lui, néanmoins son attachement pour lui était sincère.

_________________

-- They tell you that the sky might fall.
So take me up high, take me down low. Where it all ends nobody knows. But until then let's have some fun.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Imran Madjer
played by
portrayed by
messages : 1251
name : sow — pomeline.
face + © : tahar rahim — self.
multinicks : cataleya, ethan, jürgen, kerry, luna, mackenzie, xavi.

age (birth) : 40 ans, né le 24 juin.
♡ status : célibataire, ayant un faible pour le jardinage.
work : éducateur spécialisé.
activities : se soucier des autres, passer beaucoup de temps en famille, sortir danser avec pablo.
home : chez alba, sa minette (une maison sur bridgewater way).
points : 2519
image : Trouble usually finds us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Shiv, Basil.
· Re: Trouble usually finds us · Hier à 13:56
Comment devait-il traiter cette découverte ? Il n'avait pas encore eu les explications de Basil, il était pour l'instant perdu face à ses songes alors qu'il devait faire bonne figure. La petite Emma le ramena bien vite à la réalité alors qu'elle tira fermement sur son t-shirt. Les cookies ne pouvaient pas attendre et Imran termina leur préparation en sa compagnie, non sans jeter plusieurs coups d'oeil vers l'entrée de la maison où Basil était toujours. A moins qu'il n'ait mis les voiles ? Une attitude qui lui correspondait plutôt bien après tout : la fuite était inscrite dans son code génétique. Le paysagiste fuyait tout, notamment la confrontation, la vérité et sans doute Imran lui-même par extension. Qu'avait-il donc fait pour ne pas mériter un semblant d'honnêteté ? Qu'était-il à ses yeux ? Les questionnements tourbillonnaient et Imran tentait toujours de faire bonne figure face à la gamine, qui était désormais fière d'avoir terminé cette préparation. Basil débarqua à cet instant et le visage de l'éducateur se referma. Emma fila à l'extérieur, ce qui sonnait le début d'une conversation difficile mais nécessaire. « Depuis le temps ? Basil, ta fille a quel âge ? Quatre ou cinq ans ? Et tu veux me faire croire que tu voulais m'en parler ? » Il avait l'étrange sensation qu'il se fichait ouvertement de lui, que cet enfant serait resté dans l'anonymat le plus total s'il n'était pas arrivé par hasard, aujourd'hui. « Mais pourquoi tu n'en as parlé à personne ? Tu as honte de ta fille ? » Pourquoi l'avait-il reconnu alors ? Pourquoi s'occupait-il d'elle ? « Basil ne te cherche pas d'excuses, ça n'a rien à voir avec le fait que tu aies ou non l'étoffe d'un père. » Se positionner en victime n'aidait en rien dans leur situation, bien au contraire. Basil semblait clairement manquer de confiance en lui à cet instant, ce qui réussit presque à atteindre Imran, au même titre que cette caresse. Néanmoins il ne voulait pas flancher aussi facilement car il se sentait une nouvelle fois trahi alors qu'il n'avait rien fait pour mériter ça. D'un geste vif mais doux, il força Basil à stopper sa caresse sur sa joue et fit un pas en arrière pour instaurer une nouvelle distance entre eux. Imran avait bien des choses à se reprocher, il était celui qui instaurait souvent de la distance, surtout dans un lieu public, pour autant celle-ci était uniquement du fait du paysagiste. Parviendraient-ils à la combler une nouvelle fois ? Il en doutait fortement. « Tu penses vraiment que tu m'aurais perdu à cause d'une enfant... pourquoi tu sembles si mal me connaître ? » Il secoua doucement la tête, puis poussa un long soupir avant de prendre appui de ses paumes sur le plan de travail. Leur relation aurait pu être merveilleuse, pourtant elle devenait de plus en plus chaotique. « J'ai du mal à te faire confiance, j'ai mis beaucoup de temps à pouvoir y parvenir à nouveau, et une nouvelle fois tu détruis tout d'un simple claquement de doigts... Je ne te comprends pas, je ne te comprends plus. » Il marqua une courte pause, puis reprit. « Bien sûr que tu es un idiot inconscient pour ne pas te protéger, mais... J'aurais accepté ta fille, tu sais très bien que je l'aurais fait. Tu n'as aucune raison valable pour me l'avoir caché. Tu as eu bien des occasions pour en parler et tu n'as rien fait. » Ce dernier rebondissement sonnerait-il le glas de leur relation ? « Je ne sais pas quoi dire, je ne sais pas quoi faire, je... » Il était dans une impasse, perdu au milieu de sentiments variés.

_________________

I woke up this morning, saw a world full of trouble. Thought how'd we ever get so far down, and how's it ever gonna turn around.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Trouble usually finds us ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum