hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir les coffrets EB10.5 ...
Voir le deal

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Svenson
played by
portrayed by
messages : 1531
name : sow ~ pomeline.
face + © : vanessa kirby + self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, jürgen, kerry, luna, xavi.

age (birth) : 32 ans | 15.02.
♡ status : célibataire.
work : assistante d'Elvis Flowers.
activities : égayer la vie de Rosalie, dépenser l'argent des autres.
home : une maison trois fois trop grande sur ocean avenue.
points : 2575
moodboard :

Take me back to the start BAZPPHD

image : Take me back to the start TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Beesalie, Jinho.
· Take me back to the start · Mer 8 Juin - 10:25

june 4th

Take me back to the start
So now I'll maybe lean back there
I'm sat here, wishing I was sober
I know I'll never hold you like I used to

@JINHO BAE & MACKENZIE SVENSON


Perdue dans un brouillard épais, Mackenzie se réveilla difficilement, accompagnée d’un sérieux mal de crâne. De la veille, elle ne se souvenait pas de tout, simplement des bribes d’une soirée bien trop arrosée qui expliquait son état lamentable. Comme à chaque fois, Mackenzie regrettait d’avoir (un peu) abusé sur l’alcool et comme à chaque fois, elle se promit de se modérer la fois suivante. Si elle ne buvait que sporadiquement, en revanche elle ne lésinait jamais sur les quantités. Si elle donnait l’apparence – à ceux qui ne la connaissaient pas – d’une femme snob et tirée à quatre épingles, il en fallait peu pour changer la donne, en était témoin son état du matin. Elle soupira bruyamment alors que de sa main droite, elle cherchait son téléphone sûrement perdu sur la table de chevet. Elle n’y trouva rien et ne fit même pas l’effort d’ouvrir les yeux car elle savait que la douleur qui s’en suivrait – dû à la lumière vive présente dans la pièce – serait un nouveau supplice. Il allait bien falloir réagir car elle ne pourrait pas rester au fond de son lit encore bien longtemps, une aspirine était de rigueur ainsi qu’un bon litre d’eau afin de se réhydrater. Doucement elle passa une main sur son front et un léger grognement la fit sursauter. Ce fût à cet instant qu’elle consentit à ouvrir les yeux, non sans marmonner. Elle n’était pas toute seule sous les draps, un inconnu trainait à ses côtés. Ce fait ne la dérangea pas car elle était plus ou moins habituée à ramener quelqu’un chez elle, en revanche elle n’avait pas particulièrement envie de faire la conversation à un sombre inconnu rencontré en soirée. Habituellement ils prenaient la tangente avant le lever du jour, une façon de procéder qui convenait à tout le monde car chacun des partis ne cherchait qu’une chose : passer un bon moment et reprendre le cours de sa vie (si tant est qu’ils avaient bien passé un bon moment ensemble car elle n’en était pas tout à fait sûre, peut-être s’étaient-ils simplement endormis côte à côte). Bien, elle serait dans l’obligation de se montrer désagréable et de le mettre à la porte, ce qui ne l’enchantait guère car elle n’était pas en état. D’un coup de coude énergique, elle réveilla l’inconnu qui devait être dans un état aussi vaseux que le sien. « Est-ce que tu peux sortir de mon lit ? » Malgré la sympathie de la question – qui en réalité n’en était pas vraiment une – le ton était plutôt sec et ne laissait guère de place aux doutes : elle était exaspérée par cette présence. « Rapidement. » reprit-elle alors qu’elle n’avait pas encore obtenu de réponse. Mackenzie se redressa dans la foulée et tira vivement sur le drap pour découvrir le visage de l’inconnu à ses côtés. Sa surprise fut immense et elle lâcha un juron dans la foulée. L’inconnu n’en était pas un. « Jinho !? » Son ex petit ami était de retour dans son lit et dans d’autres circonstances, peut-être aurait-elle apprécié la chose, mais après leur rupture difficile, rien n’en était moins sûr car de nombreuses questions restaient en suspens et ne trouveraient sûrement jamais de réponses. « Tu as l’air aussi frais que moi, c’est déjà ça, je me sens moins seule. » souffla-t-elle avant de se laisser retomber dans son coussin. « Tu pues l'herbe, c'est immonde. »

_________________

I’m sure them other girls were nice enough but you need someone to spice it up, so who you gonna call ? I don’t really want a white horse and a carriage, I’m thinking more of white Porsches and karats.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae
played by
portrayed by
messages : 1869
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & stevenyuun.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley, aubrey.

age (birth) : 36. (05/06)
♡ status : célibataire.
work : en reconversion professionnelle.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 3459
image : Take me back to the start 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : tc à 4.
· Re: Take me back to the start · Lun 13 Juin - 21:19
Depuis que son chemin avait croisé la route de Vince Palmer plusieurs années en arrière, sa consommation d’alcool et autres substances avait considérablement augmenté, pour ne pas dire doublé voire triplé. S’il était désormais devenu ce qu’on pouvait appeler un habitué, il n’en restait pas moins humain et possédait le corps qui allait avec. Comme tout le monde, il avait un certain seuil de tolérance et de toute évidence, il l’avait très largement dépassé hier soir. A en juger par l’état pitoyable dans lequel il se trouvait à cet instant précis, endormi dans un lit qui n’était pas le sien, Jinho avait visiblement abusé de tout un tas de choses la veille. Incapable de réfléchir, de bouger un orteil ou même un cil, il comatait littéralement sur le matelas de son ex-compagne, installé à plat ventre, les bras rangés sous son oreiller et le drap le recouvrant intégralement, tel un cadavre dans une chambre froide. L’agitation de sa voisine ne le sortit aucunement de sa torpeur, en revanche le coup sec qu’il se prit dans une côte parvint à le réveiller dans un léger sursaut. « Hmm, » marmonna-t-il en remuant son visage contre le tissu de l’oreiller, partagé entre la douleur qui commençait à le lancer et le mal de tête qui s’emparait subitement de lui maintenant qu’il avait repris connaissance. « Fait chier, » ajouta-t-il, plus pour lui-même qu’autre chose. Contrairement à Mackenzie, il n’était pas familier aux coups d’un soir et se demandait si chaque réveil devait se faire dans une telle violence ou s’il s’agissait simplement d’un traitement de faveur de la blondinette. Dans tous les cas, il n’était pas certain qu’une bonne partie de jambes en l’air en valait à ce point la peine. De plus, et dans son cas, il ne gardait qu’un très vague souvenir des événements de la veille. Avait-il aimé l’instant partagé ? Égoïstement, il espérait fortement avoir pris son pied car les choses promettaient de se compliquer très prochainement, compte tenu des douces paroles qu’elle lui délivrait. Après avoir inspiré profondément, il expira bruyamment et consentit à ouvrir les yeux sur une Mackenzie déroutée et potentiellement déjà à cran. Quelle joie. « Bonjour à toi aussi, » murmura-t-il avant de se retourner pour se placer sur le dos dans un soupir exagéré. Il tourna la tête vers elle pour examiner son visage et arqua un sourcil. Même dans un moment de débauche totale et de fatigue assurée, elle restait magnifique. Son manque d’objectivité était évident, toutefois il se garda bien de la complimenter car elle ne le méritait vraisemblablement pas. Il prit néanmoins quelques secondes pour se renifler le bras, dans une discrétion toute relative, et ainsi vérifier les dires de la maîtresse de maison. Malheureusement pour lui, elle disait vrai, il ne sentait pas la rose et avait dû fumer une quantité impressionnante de beuh pour être à ce point imprégné de l’odeur. « C’est pour ça que tu m’as réveillé ? Parce que je sens l’herbe ? » demanda-t-il en s’aidant de ses bras pour se redresser en position assise. Le drap retomba le long de son torse tandis qu’il s’adossait contre l’oreiller moelleux qu’il plaça contre la tête de lit. Après avoir jeté un petit regard sous le bout de tissu, il réalisa qu’il était intégralement nu. Sa découverte lui déroba une grimace alors qu’il tapotait le drap sur ses cuisses comme pour s’assurer que ses parties intimes étaient soigneusement dissimulées. Entre les substances avalées la veille – qui lui retournaient encore l’estomac –  et l’absence de ses lunettes, il avait l’impression de ne plus y voir très clair. « On est rentrés comment hier soir ? Je me souviens d’une partie de billard un peu agitée. » Doux euphémisme quand on savait que les deux s’étaient embrassés de manière suggestive sur ladite table au point de finir à moitié allongés dessus. « Puis plus rien, » conclut-il dans un bâillement.

_________________

I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mackenzie Svenson
played by
portrayed by
messages : 1531
name : sow ~ pomeline.
face + © : vanessa kirby + self.
multinicks : cataleya, ethan, imran, jürgen, kerry, luna, xavi.

age (birth) : 32 ans | 15.02.
♡ status : célibataire.
work : assistante d'Elvis Flowers.
activities : égayer la vie de Rosalie, dépenser l'argent des autres.
home : une maison trois fois trop grande sur ocean avenue.
points : 2575
moodboard :

Take me back to the start BAZPPHD

image : Take me back to the start TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Beesalie, Jinho.
· Re: Take me back to the start · Mar 21 Juin - 11:37
Quelles étaient les chances pour se retrouver dans une pareille situation en sa compagnie ? A défaut d’être en mesure d’avoir une conversation franche et ouverte sur leur séparation et ses raisons, ils finissaient au fond du même lit après une soirée trop arrosée. Mackenzie avait la désagréable impression d’être l’héroïne d’une série b dont les choix étaient toujours discutables, même si en l’occurrence celui-ci n’était pas si désagréable. Elle avait beau garder une certaine rancœur à l’égard de Jinho et de sa relation avec Sally, elle ne pouvait nier qu’il était toujours particulièrement attirant. Ce n’était pas compliqué – avec un bon coup dans le nez cependant – de retomber dans ses bras après tous ces mois passés loin l'un de l’autre. Néanmoins qu’allait-il advenir d’eux désormais ? « Non, parce que je n’aime pas avoir un inconnu dans mon lit le matin. Tu n’es pas un inconnu, tu peux rester. » Ce n’était peut-être pas la meilleure des idées car il allait falloir élucider les évènements de la veille. « Je ne sais plus trop, je crois qu’on a eu un chauffeur. » Elle se rappelait vaguement un habitacle arrière, cependant elle n’était pas en mesure d’identifier leur sauveur(euse) : s’agissait-il d’un taxi, de Vince, de Rosalie ? « Hmm une partie de billard ? » Elle se mit sur le côté et soutint sa tête avec sa main, l’air songeuse. Il lui fallut plusieurs secondes pour se remémorer quelques bribes, pour autant un fait lui apparut plus distinctement que les autres. « Ah oui, je me souviens avoir joué avec tes boules. » souffla-t-elle dans un large sourire. Elle était encore à l’ouest, vaseuse et toujours victime d’un mal de crâne carabiné, dans d’autres circonstances elle n’aurait sûrement pas fait une telle remarque car elle engendrait une autre question : avait-elle apprécié ce moment passé en sa compagnie ? La réponse était évidente, même si elle ne souvenait pas de grand-chose, elle savait sa vie sexuelle avec Jinho satisfaisante et ne doutait pas de leur nuit. Quoi que, l’alcool jouait parfois des tours. « Aïe, c’est quoi ç… j’ai retrouvé tes lunettes, » reprit-elle alors qu’elle se décala légèrement pour retirer l’objet présent sous son coussin. Elle enfila elle-même la paire sur le nez de Jinho, le fixant avec insistance. « Je suppose que je n’ai pas eu le temps de me démaquiller et que je ressemble à une sorcière ? » Il avait tout intérêt à lui dire qu’elle était magnifique, sans quoi elle le ficherait sûrement à la porte. « Tu peux prendre une douche si tu veux, » proposa-t-elle alors qu’elle se redressa assise tandis que le drap glissa pour dévoiler sa poitrine nue. D’un geste elle ramena ses jambes contre elle et déposa sa tête toujours lourde contre ses genoux. « Et maintenant ? » La question était vague mais Mackenzie avait choisi cet aspect volontairement : et maintenant, de suite, que faisaient-ils ? Et maintenant, à l’avenir, qu’allait-il se passer entre eux ?

_________________

I’m sure them other girls were nice enough but you need someone to spice it up, so who you gonna call ? I don’t really want a white horse and a carriage, I’m thinking more of white Porsches and karats.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae
played by
portrayed by
messages : 1869
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & stevenyuun.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley, aubrey.

age (birth) : 36. (05/06)
♡ status : célibataire.
work : en reconversion professionnelle.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 3459
image : Take me back to the start 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : tc à 4.
· Re: Take me back to the start · Jeu 23 Juin - 18:10
Décidément, le comportement de la jeune femme continuait de le dérouter même après plusieurs mois de séparation. Elle affirmait accepter sa présence dans ses draps sous prétexte qu’il n’était pas un inconnu pour elle, pour autant elle s’était tout de même permise de lui mettre un petit sec quelques minutes auparavant. Qui faisait ça ? Qui s’en prenait physiquement à la personne avec qui il ou elle avait passé la nuit pour ensuite balancer des paroles qui semblaient presque… douces ? Il n’existait qu’une seule version de Mackenzie Svenson dans les environs et il en était pleinement satisfait et rassuré. Pas sûr qu’il aurait été en mesure de supporter une autre femme de son acabit. Ni lui ni même quelqu’un d’autre d’ailleurs. Personne ne voulait dupliquer une telle personnalité. « Ah ouais... » ne put-il s’empêcher de murmurer, un large sourire amusé étirant ses lèvres. « Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de mon ex ? » demanda-t-il avant d’étouffer un petit rire. Après leur parcours chaotique, il était très surprenant de l’entendre parler comme ça de ses attributs. A dire vrai, il était étonnant de l’entendre en parler tout court. La jolie blonde et sa sœur n’avaient vraisemblablement pas le même tempérament, elle s’évertuait toujours à faire preuve de classe en public et à contrôler son image, contrairement à Rosalie qui ne cherchait aucunement à plaire aux autres et qui agissait comme bon lui semblait, quitte à déranger. Néanmoins, ce n’était pas totalement déplaisant de voir l’aînée se lâcher de temps en temps, cela la rendait assurément plus humaine. Et tout le monde savait qu’elle en avait grandement besoin. Ce qui était également plaisant, c’était de pouvoir discuter avec elle sans ressentir l’envie de lui sortir ses yeux de ses orbites mais aussi, de ne pas éprouver de réelle gêne à se trouver à ses côtés, même nu. Peut-être que les substances avalées la veille continuaient d’agir sur son organisme, après tout il ignorait encore à quelle heure ils étaient rentrés, donc autant profiter du bon état d’esprit de chacun avant que les choses ne s’enveniment d’elles-mêmes très prochainement, sans doute. « Merci, » souffla-t-il lorsqu’elle lui plaça ses lunettes sur le nez. « Je suis content de ne pas les avoir perdues, » poursuivit-il en laissant traîner son regard endormi, mais curieux, sur le corps dénudé de la jeune femme qu’elle prenait un malin plaisir à exposer gratuitement sous ses yeux. Elle n’avait pas changé. Elle cherchait encore et toujours à le mener par le bout du nez. Et de toute évidence, cela fonctionnait à merveille. Si son corps avait disposé de toutes ses facultés, sans doute aurait-il essuyé un filet de bave au coin de ses lèvres, mais comme ses neurones ne communiquaient plus entre eux, à la place il se retrouvait à fixer la forme galbée du côté de son sein comme un idiot. « Non, tu es belle, » répondit-il presque immédiatement après sa question, avant de relever la tête vers son visage. « Tu es toujours très belle. » Le Jinho fâché d’autrefois aurait ajouté qu’elle le savait pertinemment, toutefois aujourd’hui, il choisissait de lui offrir ce compliment. Il déglutit bruyamment à sa dernière question qu’il savait tout sauf anodine. Il ignorait quelle réponse apporter car il ne savait pas ce qu’il était judicieux de faire là, tout de suite ou à l’avenir. « Et maintenant… Je vais commencer par aller me doucher. » Il repoussa lentement le drap derrière lequel il s’était précédemment caché pour ensuite se remettre debout. « Tu es libre de me suivre si tu veux. » Il attrapa son téléphone posé sur la table de chevet, consulta les derniers messages qu’il avait reçus et répondit seulement à ceux de Vince. « Ensuite tu me prépareras un petit-déjeuner car je meurs de faim, » conclut-il en reposant le portable à l’endroit où il l’avait trouvé.

_________________

I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Take me back to the start ·
Sujets similaires
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum