hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de réduction !
Voir le deal

2 participants
write your sins away.
Voir le profil de l'utilisateur
Peter Hartsfield
played by
portrayed by
messages : 2036
name : corpsie.
face + © : c. rowe + ©me & phyla.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - tony - vince.

age (birth) : 26. (24.05)
♡ status : in a relationship with Eliot.
work : real estate agent.
activities : hanging out with friends, drinking beers, going to church during the week, avoiding his family, accepting himself.
home : his own flat on harbor row.
points : 1522
moodboard :
Just a different kind. Peterp10
I have tasted your mind,
I cannot forget its flavor.


Just a different kind. 6kVRrST

image : Just a different kind. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {dispo} . Eliot.
· Just a different kind. · Ven 17 Juin 2022 - 14:58
24 mai 2022

I want love



Ce n’était pas sans une légère appréhension que Peter mit les pieds hors du bâtiment qui abritait les locaux de l’agence Hartsield & Sons. La journée avait été plutôt positive, comme à chaque fois qu’il gagnait une année de plus, et malgré les récents événements, il avait partagé le repas du midi avec ses deux parents qui lui avaient offert un sac d’ordinateur en cuir personnalisé avec ses initiales ; un cadeau utile comme ils savaient le faire. A aucun moment il n’avait été question d’organiser quelque chose de plus convivial pour célébrer son quart de siècle +1 avec le reste de la fratrie, heureusement que quelques-uns de ses proches lui avaient proposé des plans tout au long de la semaine pour pallier à cette ingratitude familiale. A cause du décalage horaire, il avait échangé avec sa meilleure amie tôt dans la matinée et n’avait donc pas pu lui partager l’imbroglio créé avec les SMS d’Eliot, chose qui lui creusait l’estomac tandis qu’il l’attendait sur le bord du trottoir. Son coming-out forcé avait contribué à renforcer sa relation avec son petit ami, qui était toujours aussi prévenant et doux et agréable, cependant leurs textos l’avaient rappelé à sa condition de vierge effrayé par sa première fois. Il captait les sous-entendus, conscients ou non, de la part du jeune assistant vétérinaire, cependant il ignorait comment y répondre sans se répandre au sol dans une flaque informe d’anxiété. Pour tout un tas de raisons qui n’appartenaient qu’à lui – sans forcément être claires même pour le principal intéressé – il ne se sentait pas capable de se lier sexuellement à Eliot, et il avait conscience qu’il avait besoin d’une grande conversation avec lui pour aller de l’avant. Se pouvait-il que son vingt-sixième anniversaire fût le bon moment ? Il n’en était pas assuré, toutefois il se para d’un large sourire lorsque la voiture s’arrêta à son niveau et qu’il grimpa côté passager. « Merci de faire un détour pour moi ! » Il s’appuya sur le levier de vitesse pour se pencher vers Eliot et déposer un bisou bruyant sur sa joue avant de reprendre place sur son siège. « Tu as passé une bonne journée ? » Il remua la sacoche offerte par ses géniteurs sur ses genoux en écoutant sa réponse puis poursuivit : « Cadeau de mes parents. Je vais pouvoir en vendre, des maisons et des appartements, avec ça ! » Il essayait de garder la discussion animée sur tout un tas de petites choses pour s’empêcher de trop cogiter, il était en outre ravi de pouvoir démontrer que tout allait bien – en surface – avec ses parents. Il ne savait que trop bien qu’Eliot s’inquiétait pour lui depuis la terrible révélation Mazebirdienne. « Ils te passent le bonjour, d’ailleurs. J’ai senti que ça leur a coûté de le dire mais c’est un bon début, non ? » L’acceptation d’une relation homosexuelle pour l’un de leurs fils ne se ferait pas en un jour.

_________________

You see through right to the heart of me, you break down my walls with the strength of your love. I never knew love like I've known it with you.
just a lost boy not ready to be found.
Voir le profil de l'utilisateur
Eliot Hastings
played by
portrayed by
messages : 2684
name : marido @ castiells.
face + © : tom holland © lannisters + phyla.
multinicks : aurora, citra, pablo, raelyn, rosalie, shiv.

age (birth) : vingt cinq ans, 08 février 1996.
♡ status : amoureux.
work : assistant vétérinaire et propriétaire du davey's.
activities : faire du vélo, jouer à la batterie, jouer avec maverick, passer du temps à rêvasser en compagnie de peter.
home : il squatte principalement chez peter mais retourne voir ses parents régulièrement.
points : 3918
moodboard :
Just a different kind. SjUEF66

Just a different kind. 6kVRrST

“and I can see us twisted in bedsheets,
august sipped away like a bottle of wine.”

image : Just a different kind. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/2 - free} : jules, scar.
· Re: Just a different kind. · Hier à 17:54
La journée avait commencé sur les chapeaux de roues et il n’avait pas pu s’attarder auprès de son compagnon comme il l’aurait souhaité en ce jour particulier. Eliot n’avait pas eu une minute à lui – juste assez pour envoyer un message – tout en guettant la pendule avec avidité car il avait hâte d’aller chercher Peter. Leur conversation d’apparence banale avait finalement dévié sur de drôles de sous-entendus et il avait l’impression que le malaise persisterait entre eux tant qu’ils n’aborderaient pas le sujet. Pour le reste, il était enthousiaste de donner son cadeau au garçon dont il partageait la vie et qui méritait un peu de répit après les évènements des dernières semaines. Cette affaire Mazebird ne les avait pas laissés indemnes, lui y compris, qui se faisait un sang d’encre pour son compagnon. Si celui-ci assurait que ça allait mieux, Eliot n’en était pas tout à fait persuadé, d’autant plus quand il le savait attaché à sa famille ainsi qu’à certaines valeurs qui avaient marqué son adolescence. Néanmoins il restait optimiste pour la suite des évènements, à commencer par cette soirée qu’il avait concoctée en cachette avec l’aide de son ainée. Ce n’était rien d’extravagant, plutôt quelque chose d’intimiste où ils pourraient profiter ensemble avant la véritable surprise qu’il lui réservait. Après avoir terminé ses tâches et salué ses collègues, il partit donc récupérer Peter, non sans avoir un nœud à l’estomac en repensant à leurs échanges de la matinée. Il avait la triste sensation d’avoir dérapé inconsciemment tout en le brusquant sur le caractère sexuel de leur relation. Cependant il n’avait pas fait exprès, ni n’avait pensé à « mal » en envoyant ces mots à l’allure innocente. Pour étouffer ses réflexions, il augmenta le son de la radio et fredonna sur un air connu jusqu’à destination. En le voyant sur le bord de la route, il eut une bouffée d’affection ainsi qu’un grand sourire. « C’est une journée spéciale qui mérite un détour. » Répondit-il à sa remarque en se penchant légèrement pour avoir son bisou comme l’aurait fait un chiot en mal d’amour. « Je n’ai pas eu une seconde à moi, j’avais hâte de te voir ! Mais ça été et toi ? » À en juger par son air enjoué cela semblait évident mais il avait préféré en avoir le cœur net. «  Oh c’est chouette !! Un vrai professionnel. Moi en tout cas je pourrais t’acheter n’importe quoi… » Il eut un petit rire enjoué, soulagé de savoir que la situation semblait s’améliorer auprès des siens. Loin d’être dupe, il se doutait que ce ne serait pas si simple mais il y avait visiblement du mieux. « Vraiment ? En effet, c’est un bon début. » Il posa une main sur sa cuisse en guise de caresse réconfortante et poursuivit en se garant alors qu’ils étaient arrivés. « Tu vas devoir fermer les yeux pour rentrer. » Pendant que tout deux travaillaient, sa sœur était venue décorer l’appartement selon ses consignes pour en donner l’apparence d’un endroit cosy. Elle avait également fait le nécessaire en cuisine (il avait aidé la veille) pour que tout soit parfait.

_________________

love me, 'cause that is all I really need when all the rest of it is blown away.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum