hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

2 participants
☾ leave a light on.
Voir le profil de l'utilisateur
Vikram Kumar
played by
portrayed by
messages : 1492
name : anane.
face + © : dev patel © Corpsie.
multinicks : phoebe, rob, kitty.

age (birth) : 30 (31|08).
♡ status : single.
work : architect @pioneer log homes.
home : crescent lane.
points : 3278

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : -
· and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Mer 29 Juin - 10:56
@Mimi Medina

Breakfast for dinner. Dimanche oblige, c'était une tradition devenue incontournable chez Vikram Kumar que d'affronter la perspective d'un nouveau lundi matin avec un repas du soir un peu spécial - tradition toute personnelle du reste, puisque c'était seul au fond de son canapé devant netflix que le jeune homme avait l'habitude d'avaler son large bol de céréales dominical. Raison pour laquelle il se retrouvait cet après-midi dans l’unique supermarché du coin ouvert le dimanche avec seulement une brique de lait et une boîte de Frosties format XXL sur le tapis de caisse. Son dû réglé en petite monnaie, le jeune homme se dirigea vers la sortie du magasin avec ses achats sous le bras mais s'arrêta finalement au niveau de la caisse suivante où une jeune femme au visage familier et bien plus chargée qu'il ne l'était rangeait ses provisions dans plusieurs sacs en papier kraft.
Vik s'approcha en ignorant le regard suspicieux que lui lançait la caissière derrière ses lunettes, comme si c'était un pickpocket et qu'il allait détaler avec les fruits et légumes de sa cliente. « Besoin d’aide ? » offrit-il quand la demoiselle se tourna vers lui, et une fois assuré que celle qu'il n'avait jamais croisée qu'une seule fois l'ait reconnu également. Sa proposition, cette fois-ci dénuée de toute arrière-pensée, s'accompagna d'un sourire qui se voulait bienveillant. Mimi n'était absolument pas moins charmante en tenue de ville qu'en tenue de plage, cela dit Kumar n'était pas du genre harceleur, et encore moins masochiste : il s'était pris un beau râteau une fois, on ne l'y reprendrait plus. Encore fallait-il toutefois que la jeune femme ne lui tienne pas rigueur de son rentre-dedans un peu lourdingue de la dernière fois et accepte une aide qui lui serait bien utile, puisque Mimi semblait seule pour porter l'ensemble de ses achats... Seule, à moins que... « C'est à toi ? » demanda Vik un peu maladroitement, comme s'il parlait d'un sac de provisions supplémentaire, les yeux baissés vers l'enfant qui se tenait trop près de la jeune femme pour être là par hasard. Il gratifia le petit bonhomme d'un sourire penaud. S'il avait été un peu plus attentif et moins focus sur les interminables jambes délicieusement bronzées de Mimi la première fois, sans doute aurait-il remarqué que le bambin était déjà accroché au bras de sa mère quand il avait abordé la jeune femme sur la plage – mais les jolies filles avaient toujours eu tendance à accrocher le regard de Vik jusqu'à rendre sa vision périphérique assez floue, un peu comme l'alcool.

_________________

so needless to say i'm odds and ends. but I'll be stumbling away, slowly learning that life is okay - say after me, it's no better to be safe than sorry.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi Medina
played by
portrayed by
messages : 601
name : ndia
face + © : renata @self
multinicks : chani rodrigues, justyn henessy, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle

age (birth) : 27 (20th may)
work : dishwasher @mickey's dinner
activities : doing her best, fighting alone, writing in her notebook, singing baby shark with james, manicuring nails
home : @ women's shelter
points : 1013
image : and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. ZdthXl8

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Dim 10 Juil - 18:47
Mimi n'avait pas baissé les bras quand elle s'est retrouvée face à cette montagne administrative pour faire entendre sa cause. Longtemps on n'a pas voulu l'écouter mais on a fini par lui tendre une main. Après avoir passé quelques nuits dans sa voiture avec James, puis chez une habitante de Windmont Bay, Mimi avait fini par trouver sur son chemin le foyer pour femmes. On lui a glissé l'adresse sur un morceau de papier froissé, Elle a longtemps hésité à s'y rendre. Puis, finalement, elle a poussé la porte. Elle sait que cette impression de calme et de stabilité n'est que temporaire. Elle continue de frapper aux portes et de distribuer son cv dans la perspective de se trouver un petit travail, d'éplucher les petites annonces pour se trouver un toit qui sera le sien.

   Comme chaque fin de semaine, Mimi se rend au seul supermarché ouvert pour avoir de quoi se mettre sous la dent pendant quelques jours. Elle compte les quelques billets dans son portefeuille, prend deux ou trois sacs en tissus pour transporter ses courses. Dans les rayons, elle fait attention au prix des produits qu'elle met dans son panier, explique à James qu'ils ne peuvent se payer le luxe de prendre tel ou tel produit parce qu'ils n'en ont pas les moyens — mais lui fait la promesse que bientôt elle pourra lui acheter la marque de ses céréales préférés —. Finalement, elle se rend en caisse et décharge toutes ses courses sur le tapis roulant. James du haut de sa petite taille tend à sa mère quelques articles qu'il parvient à atteindre. Enfin, quand leur tour vient, elle range les divers articles dans un des sacs, tantôt aidé par James, tantôt seul — parce que James préfère regarder avec admiration certaines distractions. Elle sursaute légèrement quand elle entend derrière elle une voix d'homme. Qui est-ce ? Son coeur croit rater un battement, à cet instant. Elle retient sa respiration, presque instinctivement, et se tourne vers son interlocuteur. Elle reconnait le visage de l'homme de la plage. Elle lui adresse un timide sourire, parce que Marco lui a bien trop appris qu'elle ne devait pas sourire aux autres hommes. « Je... », s'apprête-t-elle à lui répondre, alors que Vikram reprend la parole. Il lui demande si c'est à elle, en parlant de James, son fils. « C'est James », qu'elle répond brièvement, en passant sa main dans les cheveux bruns et légèrement bouclés de son fils. Mimi reprend le défilé des articles qu'elle range dans les sacs, avant de se tourner vers Vikram. «  Mais, je veux bien de ton aide... », expire-t-elle, dans un sourire, « je crois qu'une paire de bras supplémentaire ne nous sera pas de trop », se plait-elle à s'amuser, avant de dodeliner de la tête, comme pour se réprimander elle-même de ce qu'elle venait de dire. Elle pose son regard vers la caissière qui lui annonce le montant à payer, elle cherche dans son portefeuille les billets et les tend.

@vikram kumar

_________________
I put my armor on,
show you how strong how I am
Un jour je te promets
Tu aimeras sans mal
Tu feras de tes blessures
T'as plus grande bataille
☾ leave a light on.
Voir le profil de l'utilisateur
Vikram Kumar
played by
portrayed by
messages : 1492
name : anane.
face + © : dev patel © Corpsie.
multinicks : phoebe, rob, kitty.

age (birth) : 30 (31|08).
♡ status : single.
work : architect @pioneer log homes.
home : crescent lane.
points : 3278

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : -
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Jeu 14 Juil - 12:37
Les mots de la jeune femme ne répondaient pas tout à fait à sa question – son geste en revanche, protecteur, maternel, presque possessif malgré son infinie douceur, ne laissait aucune place au doute : Mimi n’était pas la baby-sitter du petit, ni sa tante, sa cousine ou encore sa grande sœur. « Oh, » souffla Vikram de façon inaudible, avant de se racler la gorge pour se faire entendre plus distinctement quand il s’inclina ensuite légèrement vers le petit garçon avec un sourire bienveillant. Il se gratta un instant la nuque. « Enchanté, James. Je suis Vik. » se présenta-t-il avant de relever les yeux vers la jeune mère sans se départir de ce même sourire. Il hocha la tête dans sa direction lorsqu’elle accepta sa proposition, bien content de pouvoir lui rendre ce service et ainsi, peut-être, excuser son attitude un peu lourdingue de leur première rencontre, puis s’affaira donc à ranger les derniers articles dans des sacs pendant que la jeune femme réglait son dû.
Ce fût donc les bras chargés qu’il l’accompagna – ou plus exactement les accompagna – vers la sortie du magasin, sans pouvoir s’empêcher de jeter des coups d’œil réguliers vers l’enfant qui ne s’écartait jamais bien loin des longues jambes de sa jeune mère. Maintenant qu’il savait 1. que Mimi n’était pas intéressée et 2. que c’était une fille qui avait un enfant, Vik se demandait un peu s’ils avaient quoi que ce soit en commun jusqu’à ressentir une pointe de gêne comparable à celle ressentie en se prenant un râteau. Cela ne l’empêcha pas pour autant de d’adresser à Mimi son sempiternel sourire débonnaire. « Il te ressemble. » fit-il remarquer avec sincérité, après les avoir observé tous les deux quelques instants et avoir constaté, au-delà des similitudes physiques, des mimiques et attitudes identiques entre la jeune femme et le petit garçon.
Celui-ci devait bien avoir un père, songea alors Vik, et cette pensée le mena inévitablement à la question : était-il dans les parages ? Sur le moment non, de toutes évidences, puisque c’était Vikram qui portait dans ses bras les emplettes de la petite famille et non son patriarche. Toutefois il était fort possible, et même probable, que le père du garçon fasse toujours partie de la vie de la jolie Mimi, son absence expliquée par des obligations professionnelles ou ce genre de choses – d’ailleurs, que celle-ci soit en ménage aurait (aussi) expliqué pourquoi la jeune femme l’avait éconduit lors de leur dernière rencontre. Vik en était assez curieux, quoi que pas du tout par voyeurisme. La question lui brûlait les lèvres quand bien même il la savait très personnelle, ce pourquoi, constatant qu’ils arrivaient sur le parking du supermarché, il se retint d’être un peu trop direct (ce qui par ailleurs, dans d’autres circonstances, lui avait porté préjudice auprès de la jeune femme par le passé) et demanda plutôt : « Ta voiture est par là ? ou vous êtes venus à pieds ? »

_________________

so needless to say i'm odds and ends. but I'll be stumbling away, slowly learning that life is okay - say after me, it's no better to be safe than sorry.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi Medina
played by
portrayed by
messages : 601
name : ndia
face + © : renata @self
multinicks : chani rodrigues, justyn henessy, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle

age (birth) : 27 (20th may)
work : dishwasher @mickey's dinner
activities : doing her best, fighting alone, writing in her notebook, singing baby shark with james, manicuring nails
home : @ women's shelter
points : 1013
image : and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. ZdthXl8

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Jeu 28 Juil - 16:21
C'est presque spontanément qu'elle présente son fils, James. Son regard croise celui de Vikram. Elle ne connait suffisamment pas — pour ne pas dire, pas du tout — le trentenaire pour décrypter les traits de son visage, pour analyser chacune de ses mimiques et les interpréter. Qu'est-il en train de se dire ? Elle lui lance un regard du coin de l'oeil, se demandant alors ce qu'il va faire. A mesure qu'elle comprend les intentions du brun, un sourire timide se dessine sur sa bouche. Elle comprend qu'il ne lui veut pas de mal, qu'il ne leur veut pas de mal — du moins, pour le moment, qu'elle se dit à elle-même dans un petit coin de sa tête. Elle reporte son attention sur les derniers articles qu'elle glisse dans un sac et lance un regard vers l'hotesse de caisse. A l'instant où elle ouvre son porte-monnaie pour y tirer quelques billets, c'est toujours la même panique, la même rengaine : aura-t-elle suffisamment pour se payer leurs courses, aujourd'hui ? Elle les compte et finit par les tendre à la jeune femme. Mimi se saisit d'un sac léger qu'elle donne à James, qui est bien décidé d'aider lui aussi du haut de ses six ans. Puis, elle prend les restants, en se dirigeant vers la sortie, accompagnée de Vikram.

Après quelques pas dehors, la voix du garçon qui marche à leur côté résonne. Il fait une remarque sur la ressemblance de James avec elle. Presque automatiquement, son regard se baisse pour regarder son fils. Lui ressemble-t-il vraiment ? Ou Vikram a-t-il juste dit cela pour paraître gentil, poli, courtois ? « C'est vrai... », qu'elle souffle d'une voix blanche, en regardant son interlocuteur. Certains diraient que Mimi ne peut renier son fils, tant ils se ressemblent. En diraient-ils autant de Marco ? Elle dodeline doucement de la tête, presque automatiquement, comme pour chasser la pensée de son ancien compagnon de sa tête. Elle n'avait plus pensé à lui depuis quelques temps, mais elle sait qu'elle ne pourrait pas tirer définitivement un trait sur son existent — même si cela ressemble bien à la résolution de tous ses malheurs. Elle hoche la tête et reprend la parole, pour répondre à Vikram. « Oui, je suis garée par là », dit-elle, en indiquant de son menton l'endroit où elle a garé son véhicule en arrivant sur le parking du supermarché. Ils font encore quelques pas pour l'atteindre. Elle s'arrête pour chercher les clés dans l'une des poches de sa petite sacoche, qu'elle s'est offert il y a quelques jours dans une petite boutique de fripes. Elle dépose quelques sacs par terre afin de se libérer les bras pour ouvrir le coffre de sa voiture. Elle s'interrompt dans son geste quand elle croit entendre au loin le bruit d'un moteur qui lui est bien trop familier. Elle se fige, quelques secondes, croyant que son coeur allait rater un battement. Elle retient sa respiration, et son attention se porte vers la camionnette qui roule. Son regard croise celui du conducteur, ce n'est pas lui. Elle secoue doucement la tête, comme pour chasser la pensée de croiser Marco, et se met en action pour charger son véhicule. « Merci beaucoup, Vikram », articule-t-elle, sincère, en direction du trentenaire, lorsqu'ils ont terminé. « Je ne sais pas ce que je peux faire pour te remercier... », qu'elle articule. Elle aimerait lui être reconnaissante, mais comment.

@vikram kumar

_________________
I put my armor on,
show you how strong how I am
Un jour je te promets
Tu aimeras sans mal
Tu feras de tes blessures
T'as plus grande bataille
☾ leave a light on.
Voir le profil de l'utilisateur
Vikram Kumar
played by
portrayed by
messages : 1492
name : anane.
face + © : dev patel © Corpsie.
multinicks : phoebe, rob, kitty.

age (birth) : 30 (31|08).
♡ status : single.
work : architect @pioneer log homes.
home : crescent lane.
points : 3278

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : -
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Lun 1 Aoû - 17:45
Lui qui avait l’habitude de faire la conversation sans difficulté, le ton éternellement léger, se trouvait soudain un peu stupide – un sentiment pas si inédit que ça chez Vikram Kumar. Lui faisait ses courses pour s’acheter un paquet de céréales pour enfant qu’il avalerait comme un adolescent vautré dans son salon devant une série Netflix – Mimi elle, achetait de quoi sustenter, sainement des articles qu’il pouvait apercevoir des sacs qu’il tenait entre ses bras, un (au moins) individu autre qu’elle-même. La jeune femme, un peu plus jeune que lui semble-t-il, devait être, d’après son estimation, approximativement 300 fois plus mature (ce qui n’était en somme pas bien difficile vu le niveau chez Vik). Elle était même probablement casée, songea-t-il, ce qui lui foutait encore plus la honte par rapport à son approche peu subtile sur la plage. Il jeta, plus ou moins discrètement, un œil vers la main gauche de Mimi à la recherche d’un anneau caractéristique qu’il aurait pu manquer la première fois – en vain. Relevant rapidement le visage vers elle avant d’être surpris dans son observation, Vikram constata que l’attention de la jeune femme était focalisée ailleurs, bien loin de ses préoccupations au ras des pâquerettes. Il fixa d’un œil curieux le conducteur du camion que Mimi suivait du regard (peut-être s’agissait-il d’un acteur super-connu ? ou une star du rock ? il ne voyait que cela) – mais rien de notable ne lui sauta aux yeux en inspectant l’intérieur du véhicule (et aucune groupie aux alentours pour confirmer sa théorie du type ultra-célèbre). L’air sans doute un peu ahuri, il se tourna vers la jeune femme dont le visage demeurait impénétrable – pour Vikram, du moins, jamais doué pour déchiffrer les expressions d’autrui. « Tu as vu quelque chose ? Tout va bien ? » l’interrogea-t-il, percevant malgré tout un léger malaise – qui n’était pas de sa faute, pour cette fois, enfin pour ce qu’il en savait.
Il la laissa reprendre ses esprits sans insister d’avantage et referma le coffre de l’automobile qu’ils avaient fini de charger avec les emplettes de la jeune femme. Un petit sourire affectueux étira mécaniquement ses lèvres en accueillant les remerciements de la jeune maman. « Je t’en prie, c’est juste quelques courses. » Il haussa ses épaules, l’air penaud, un peu gêné. C’était probablement plus Vik que Mimi qui lui était redevable, pour s’excuser de son insistance absolument pas galante ni délicate de la dernière fois – mais il estimait sûrement que la veste genre blouson de cuir taille XXL qu’il s’était pris dans la tronche en retour le dispensait de toute excuse. « Mais si tu insistes, tu peux peut-être me déposer à Windmont Bay ? Là où ça t'arrange – et si ça ne te fait pas faire un détour, bien entendu. » proposa-t-il comme un compromis. Faire le trajet à ses côtés lui permettrait peut-être aussi de recueillir quelques pistes de réponses aux nombreuses interrogations qui le taraudaient concernant la jeune femme.

_________________

so needless to say i'm odds and ends. but I'll be stumbling away, slowly learning that life is okay - say after me, it's no better to be safe than sorry.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi Medina
played by
portrayed by
messages : 601
name : ndia
face + © : renata @self
multinicks : chani rodrigues, justyn henessy, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle

age (birth) : 27 (20th may)
work : dishwasher @mickey's dinner
activities : doing her best, fighting alone, writing in her notebook, singing baby shark with james, manicuring nails
home : @ women's shelter
points : 1013
image : and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. ZdthXl8

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Mar 2 Aoû - 13:16
Son coeur croit rater un battement, puis un second, à la vue de ce véhicule qui se dirige vers eux. Elle se pince les lèvres, alors qu'elle contrôle les remous intérieurs qui s'agitent dans ses entrailles. Pendant une fraction de seconde, l'image de Marco hante son esprit. Pendant un très bref instant, elle vient se dire qu'il est là. Qu'il est là et qu'il les a retrouvés — mais comment aurait-il pu ? Elle n'a laissé aucune trace derrière elle. D'un geste presque instinctif, sa main vient serrer un peu plus celle de James, comme si elle avait peur qu'on le lui prenne. Alors, son regard croise le regard de cet inconnu au volant de cette camionnette. Quelque part, au fond d'elle, elle est soulagée de se rendre compte que ce n'est pas lui, ce n'est pas Marco. C'est la première fois qu'elle songe à lui depuis son arrivée à Windmont Bay. La première fois qu'elle redoute d'avoir à croiser son chemin. La première fois qu'elle envisage qu'il puisse les retrouver. La voix de Vikram vient la tirer de ses pensées, avec un certain soulagement. Elle pose ses yeux verts sur le visage du jeune homme. Elle hoche de la tête, avant de reprendre la parole : « tout va bien », qu'elle lui répète, en bougeant doucement de la tête, comme pour donner un peu plus de poids à ses mots. Quelque part, au fond d'elle, elle sait que tout ne va pas bien. Quelque part, au fond d'elle, elle sait que Marco est très probablement partie à la recherche. Elle défait l'emprise de sa main sur celle de son fils, pour ranger les courses dans le coffre de son véhicule. Il ne leur a fallu que quelques minutes pour ranger les sacs, les uns à côté des autres. Quand ils ont fini cette tache, Mimi ne peut s'empêcher de remercier Vikram de son aide. Elle se dit qu'après tout, il aurait pu continuer son chemin, quand il l'a croisée, sans même s'arrêter pour lui parler — ce qui aurait été justifié, en raison de la façon dont Mimi l'avait peu considéré lorsqu'ils se sont rencontrés pour la première fois —, il aurait pu seulement la saluer et ne pas lui proposer un coup de main. Elle doit avouer que cette paire de bras supplémentaire lui a été d'une grande aide. Elle sourit doucement, en l'écoutant parler. Pour lui, ce n'était rien, ce n'était que des courses. Pour autant, Mimi aimerait lui être reconnaissante et voudrait avoir un geste à son égard, en guise de remerciements. Alors, un court instant, elle essaie de réfléchir à ce qu'elle pourrait proposer au brun. Ces dernières années, ses interactions sociales ont tellement été réduites à néant, qu'elle n'a plus aucune idée de ce que l'on peut faire, peut dire. Elle hoche de la tête, quand Vikram lui propose qu'elle le dépose à Windmont Bay. « Oui, bien sûr », expire-t-elle. Elle ouvre la portière arrière pour permettre à son fils de s'installer sur la banquette arrière, alors qu'elle prend ensuite place derrière le volant. Elle lance un rapide regard en direction de Vikram, qui s'est installé à côté d'elle. « J'espère que tu es prêt à chanter à pleine voix Baby shark », qu'elle se permet à lui dire, sur un ton léger. C'est la première fois qu'elle se permet une plaisanterie. Puis elle se tourne vers James, en lui adressant un clin d'oeil complice. En réalité, elle n'est pas certaine que les oreilles de Vikram soient prêtes à entendre cela.

Mimi démarre sa voiture et quitte le parking. Elle lance des regards dans son rétroviseur intérieur, jetant un dernier coup d'oeil en direction de la camionnette à l'arrêt. « Je vais te déposer dans ta rue, si tu le veux. Il faudra juste que tu m'indiques où c'est... », dit-elle.

@vikram kumar

_________________
I put my armor on,
show you how strong how I am
Un jour je te promets
Tu aimeras sans mal
Tu feras de tes blessures
T'as plus grande bataille
☾ leave a light on.
Voir le profil de l'utilisateur
Vikram Kumar
played by
portrayed by
messages : 1492
name : anane.
face + © : dev patel © Corpsie.
multinicks : phoebe, rob, kitty.

age (birth) : 30 (31|08).
♡ status : single.
work : architect @pioneer log homes.
home : crescent lane.
points : 3278

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : -
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Sam 6 Aoû - 14:45
« Okay. » répondit Vik en se passant une main dans les cheveux, à Mimi qui lui assurait que tout allait bien. Elle n’en avait pas tout à fait l’air à la vérité, toutefois l’architecte s’abstint d’insister et l’aida docilement à ranger ses achats dans le coffre de la voiture, tel le bon samaritain qu’il n’était pas vraiment mais pour mieux se convaincre que malgré son rentre-dedans de lourdaud de la dernière fois, non il n’était pas un sale mec. Kumar n’était pas un homme avec une estime de soi très remarquable – quoi qu’il en donnait parfois l’impression – mais la jeune femme devait être particulièrement indulgente à son égard pour lui témoigner de la reconnaissance pour cet acte de charité anodin, d’autant plus après le fiasco de leur premier rencontre. Se faire raccompagner était sans doute cher payé pour avoir porter trois sacs de courses, mais c’est tout ce qui vint à l’esprit du jeune homme qui n’avait pas non plus envie d’abuser.
Il gratifia Mimi d’un sourire quand elle accepta, et fit le tour de la voiture pour s’installer côté passager avant qu’elle ne l’informe de la playlist qui les accompagnerait au cours de ce bref trajet. Baby shark ? Vikram pouffa. Le titre ne faisait pas partie de son répertoire et ce n’était clairement pas le genre de son qu’il écoutait à plein volume dans sa voiture de flambeur toute neuve – sans siège auto pour enfant mais avec jantes hyper classes. Pour autant le jeune homme hocha la tête et plaisanta : « Je ne suis pas certain de me rappeler toutes les paroles mais je vous suivrai. » tout en se promettant de ne jamais avoir de gosse. Changer des couches, bon il pouvait le concevoir – mais renoncer à sa playlist pour des comptines pour enfants (qui lui resteraient probablement dans la tête jusqu’au coucher) ? nope !
Vikram boucla sa ceinture cependant que la jeune femme démarrait l’auto et se dirigeait vers la sortie du parking. « Crescent Lane, juste après le Mickey’s Dinner. » Il déposa ses maigres achats à ses pieds. « Merci, Mimi. » fit-il avec un sourire en coin. Il entrouvrit la fenêtre pour que la fraîcheur de l’air estival pénètre l’habitacle et jeta un œil dans le rétroviseur, avisant le petit garçon qui regardait sagement défiler le paysage. Il se rappela qu’à son âge (plus ou moins), il détestait les longs trajets en voiture et que se mère finissait toujours par céder et lui filer un truc à grignoter – une glace ou des cookies – pour faire taire ses jérémiades et l’anecdote le fit sourire. « Donc, vous vous plaisez bien à Windmont Bay tous les… deux ? » demanda-t-il en se tournant vers la conductrice. Il avait eu toute une vie pour se faire à Windmont Bay – à sa connaissance, Mimi et James (ainsi que son compagnon ? ou des éventuels autres enfants ? il n’était pas certain et c’était là également l’objet de sa question) étaient nouveaux dans les environs. À défaut d’être insistant comme la première fois, il était peut-être un peu trop curieux – mais toujours sans s’en rendre compte. « Qu’est-ce qui vous a attiré ici ? »

_________________

so needless to say i'm odds and ends. but I'll be stumbling away, slowly learning that life is okay - say after me, it's no better to be safe than sorry.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Mimi Medina
played by
portrayed by
messages : 601
name : ndia
face + © : renata @self
multinicks : chani rodrigues, justyn henessy, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle

age (birth) : 27 (20th may)
work : dishwasher @mickey's dinner
activities : doing her best, fighting alone, writing in her notebook, singing baby shark with james, manicuring nails
home : @ women's shelter
points : 1013
image : and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. ZdthXl8

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. · Dim 7 Aoû - 13:55
C'est la première fois depuis des semaines, des mois (si ce n'est des années) que Mimi se permet une plaisanterie à l'attention de son interlocuteur. Avec Marco, elle a dû se permettre d'adopter ce ton léger et plaisantin probablement au début de leur relation, avant qu'il ne la réprimande. Un sourire complice adressé à son fils, puis elle s'installe au volant. « Tu entends ça, James ? Je crois que Vikram aura besoin que tu les lui souffles... », articule-t-elle, en lançant un regard à son fils à travers le rétroviseur intérieur. Un sourire étire ses lèvres à mesure où elle lit le regard rieur de son enfant. Elle lance un regard en direction de son passager du jour, puis démarre le véhicule et se dirige vers la sortie du parking. Elle propose alors de le déposer dans sa rue, jugeant que cela sera plus simple, plus pratique pour le jeune homme de rentrer chez-lui avec ses courses à bout de bras. Seule difficulté qu'elle rencontre dans cette proposition est qu'elle ne connait pas l'adresse de Vikram, il devra donc la lui indiquer. « Crescent Lane, juste après le Mickey's Dinner, d'accord », qu'elle répète, comme pour enregistrer cette donnée géographique dans un semblant de gps intérieur. Mimi ne connait pas encore toutes les rues de Windmont Bay par coeur, mais elle sait encore se repérer. Dans le pire des cas, elle suivra le panneau indiquant le Mickey's Dinner, et dans un cas extrême, elle se laissera guider par le son de la voix de Vikram qui lui indiquera les rues à prendre. « Je t'en prie »,qu'elle souffle, alors qu'elle regarde la roue droit devant elle. Un certain calme règne dans l'habitacle de son véhicule. Mais ce n'est pas ce calme qu'elle a pu redouter par le passé et qui était bien trop souvent annonciateur du peur. Non, ce n'est pas ce calme qu'elle a pu connaître et ressentir. C'est un calme paisible, un calme apaisant et qui a un côté rassurant.

Perdue dans ses pensées, elle lance un regard en coin en direction de Vikram. Il la questionne sur son ressenti vis à vis de Windmont Bay. S'y plait-elle bien ? James s'y plait-il ? S'y plaisent-ils ? Elle dodeline de la tête de haut en bas comme pour répondre par l'affirmatif avant de prendre la parole. « Oui, on s'y plait bien pour le moment », énonce-t-elle. Peut-être que dans quelques mois, elle n'y plaira plus ? Peut-être sera-t-elle obligée de repartir ? De repartir pour... Non, elle n'en a pas envie et à cette pensée, un semblant de frisson lui parcouru l'échine. A l'évidence, elle ne regrette pas son choix d'essayer de s'installer ici — essayer, parce que pour le moment, elle semble user de rame pour avancer face aux montagnes administratives qui lui font face. Elle prend un court instant pour réfléchir à ce qu'elle va dire à Vikram. Elle n'est pas certaine qu'il ait envie d'écouter leur histoire, les raisons de cet emménagement à la fois précipité et soudain. « A vrai dire, je ne connaissais pas à Windmont Bay avant d'y avoir atterri... mais ça m'a tout l'air d'un cadre paisible, un peu perdu... » — et ce "un peu perdu" n'a rien d'une critique dans la bouche de la jeune femme. « Je me trompe ? Du moins, ça ne m'a pas l'air d'être une ville dangereuse... », commente-t-elle. Dangereuse pour une femme seule comme elle, qui a dû vivre pendant quelques temps dans sa voiture mais elle n'en dit rien. « Ca fait longtemps que tu es à Windmont Bay ? », se permet-elle de le questionner en retour.

@vikram kumar

_________________
I put my armor on,
show you how strong how I am
Un jour je te promets
Tu aimeras sans mal
Tu feras de tes blessures
T'as plus grande bataille
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: and if you can't escape it, i hope you find whatever you've been looking for. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum