hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

3 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae
played by
portrayed by
messages : 1882
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & stevenyuun.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley, aubrey.

age (birth) : 36. (05/06)
♡ status : célibataire.
work : en reconversion professionnelle.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 3660
image : Now this might be a mistake. 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : tc à 3.
· Now this might be a mistake. · Dim 3 Juil - 12:22

   
Now this might be a mistake
   I didn't notice what I lost
Until all the lights were off

   @Vince Palmer @Rosalie Svenson— 04.07.2022

Ce n’était vraisemblablement pas de cette manière qu’il avait imaginé passer son lundi après-midi sur Portland. Occupé dans une ville voisine une bonne partie de la matinée, il n’avait rejoint ses amis que tardivement, une poignée de minutes avant le lancement de la course à dire vrai. Il était toutefois parvenu à arriver dans les temps pour encourager Vince, et c’était le principal selon lui. En raison d’un quotidien chargé et d’une tête bien remplie par tout un tas de pensées, Jinho n’avait suivi que d’un œil lointain les dernières courses du grand échalas, raison pour laquelle il n’était pas en charge, en ce moment, de vérifier le bon fonctionnement de ses véhicules. Si jusqu’à présent tout s’était très bien déroulé pour tout le monde, aujourd’hui un vent nouveau soufflait dans les airs. La peur, l’inquiétude, la panique mais également la culpabilité s’étaient invitées dans sa vie, ce dont il se serait par ailleurs bien passé. La scène s’était déroulée très rapidement devant eux, il n’était même pas certain d’avoir eu le temps de comprendre et d’assimiler ce qui s’était passé. A peine avait-il fini de cligner des yeux que la voiture de Vince avait subi une embardée loin de sa trajectoire initiale. Sa sortie de route, assez violente, les conduisit lui et son bolide en plein dans un mur alors qu’il se contentait de faire quelques tours en guise d’échauffement. On put entendre quelques cris de frayeur s’élever aux quatre coins du parcours et de nombreux badauds se réunir autour du jeune homme tandis que Rosalie et lui couraient rejoindre l’endroit de l’accident. Malgré ses petites jambes, la blondinette parvint avant lui sur les lieux, sans doute propulsée par le besoin de retrouver sa moitié et l’envie de lui refaire le portrait, dans l’éventualité où il serait conscient et sain et sauf. « Putain Vince ! » s’exclama-t-il en repoussant brusquement une personne qui avait le malheur de se trouver sur son passage et qui, visiblement, l’empêchait d’accéder à son ami. « Est-ce que ça va ?! » L’homme venait de s’extirper seul de son véhicule abîmé et chancelait légèrement de gauche à droite en se tenant le sommet de la tête. « Ça va, ça va, » souffla-t-il, comme le roc solide qu’il était. Le coréen, aidé par son amie, vint l’attraper sous l’aisselle pour le maintenir droit et avoir la possibilité de l’examiner en vitesse. « Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu t’en souviens ? » Vince n’était pas du genre à perdre bêtement le contrôle de sa voiture, il avait de la bouteille. Et puis, elle était comme une extension de lui-même, il la connaissait par cœur. « Ça va, » répéta-t-il à nouveau. « Tu ferais mieux de t’asseoir… viens. » Il se mit à avancer et échangea un regard inquiet avec Rosalie tandis qu’ils s’approchaient d’un banc qu’ils ne parvinrent pas à atteindre car le corps de Vince se fit subitement plus lourd, les contraignant tous les trois à basculer vers l’avant. Victime d’un malaise, le géant s’effondra et perdit connaissance jusqu’à l’arrivée des secours sur place. Le groupe d’amis termina son voyage dans un hôpital de la ville, pour autant ni Jinho ni Rosalie ne furent autorisés à voir leur proche qui subissait une panoplie importante d’analyses et de tests, dont certains promettaient de ne pas être bons du tout. S’il y avait bien un endroit où il n’était pas judicieux d’être testé positif, c’était ici. D’après le retour rapide que leur fit un médecin, il y avait suspicion de traumatisme crânien (des examens plus approfondis étaient néanmoins nécessaires pour démentir ou non cette information) et les prélèvements urinaires indiquèrent une présence d’amphétamines dans l’organisme du patient. « S’ils détectent de la drogue, ils vont appeler la police, » dit-il d’une voix calme mais soucieuse à la jeune Svenson, debout et adossé à un mur, les yeux rivés sur le sol.

_________________

I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2180
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; lannisters + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2992
moodboard :
Now this might be a mistake. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Now this might be a mistake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Now this might be a mistake. · Sam 16 Juil - 18:23
Ils s’étaient engueulés (pour changer) avant de passer un weekend en amoureux à des kilomètres de là pour faire plaisir au caprice de Rosalie. La suite était toute logique : enchainer avec une course, où elle ne participerait pas faute d’avoir géré les inscriptions à temps. Pour autant, ça ne l’empêcherait pas d’accompagner Vince pour le soutenir ou plutôt pour le critiquer dans son dos car elle estimait que ses prestations n’étaient jamais assez bien. D’ailleurs, elle ne s’était pas privée d’y aller de son petit commentaire quand il était monté dans la voiture, ce qu’elle regretterait quelques minutes plus tard. En effet sous son regard interloqué et celui de Jin, son petit ami quitta la chaussée pour venir s’aplatir dans les plots de protection. Inquiète, elle se précipita immédiatement vers le lieu de l’accident où elle poussa sans vergogne la foule agglutinée pour mieux voir ce qui se passait. Jin l’ayant devancé, ils l’aidèrent à s’extirper du véhicule tout en l’interrogeant sur sa santé. S’il prétendait aller bien son corps laissait toutefois supposer le contraire tant et si bien qu’il finit par s’effondrer sur le sol dans un bruit sourd. En panique, Rosie appela immédiatement les secours en les houspillant de se bouger le cul s’ils ne souhaitaient pas qu’elle leur fasse un procès pour non-assistance à personne en danger. Ils prirent tous la direction de l’hôpital le plus proche, où elle fut à nouveau stoppée en plein élan car les visites n’étaient pas autorisées dans l’immédiat. Rongeant son frein, elle faisait les cent pas devant la porte de la chambre où Vince discutait avec un médecin suite à des examens poussés. Elle n’était pas sûre d’avoir tout compris néanmoins la situation n’était pas critique : il semblait conscient. Pour le reste, il s’en sortirait surement avec des séquelles bénignes si on exceptait le potentiel coup à la tête dont il avait été victime. Contrairement aux courses officielles, il était assez rare qu’on porte des casques dans leur milieu, on leur préférait les bijoux bling bling en tout genre ainsi que les fringues où rien ne laissait place à l’imagination. « Il en avait pris ? Il m’avait promis qu’il ferait attention. » Pesta-t-elle en croisant les bras sur sa poitrine tout en essayant de jeter un coup d’œil à l’intérieur de la pièce. La drogue était un sujet compliqué entre eux puisque Rosalie désapprouvait son usage d’opioides qui était souvent source de conflits entre eux. « Pourquoi on ne nous laisse pas aller le voir ? Qu’est ce qu’ils lui font bordel ? » Le ton commençait à monter tandis qu’elle piétinait telle une âme en peine à l’instar de ces diables qu’on mettait en boite et qui menaçaient de sortir à tout moment. En voyant le professionnel sortir, elle se précipita au chevet de son cher et tendre sans demander son reste. Si ce dernier parait choqué de croiser une barbie version poche hissée sur des chaussures improbables, il avait certainement trop peur pour faire le moindre commentaire. « Qu’est-ce que t’as foutu espèce d’abruti. » Commença-t-elle en fixant un Vince complètement à côté de ses pompes avec des tubes un peu partout. « J’ai cru que t’étais mort. » Elle eut un long soupir et pris sa main dans la sienne pour exercer une petite caresse.

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer
played by
portrayed by
messages : 950
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & jaifkncourtney.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - tony.

age (birth) : 31- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : manager @ the daveys + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
points : 1519
moodboard :

tw : vulgar & drug addict.

Now this might be a mistake. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

Now this might be a mistake. Vhbeiej

~

Now this might be a mistake. N8qweoY
Now this might be a mistake. FV82oqz

image : Now this might be a mistake. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [dispo] Rosino, Evelyn.
· Re: Now this might be a mistake. · Dim 17 Juil - 18:41
Exceptionnels étaient les moments durant lesquels l’esprit de Vince était clair et acéré, qu’il fut sous l’emprise de drogues ou non, dès l’instant où il s’installait au volant de l’une de ses voitures, il devenait un autre homme et le nuage qui enfumait perpétuellement son cerveau s’évanouissait. Pourtant, quand Jinho lui demanda d’expliquer ce qui venait de se passer, la raison pour laquelle il se retrouvait à tituber devant le capot fumant de sa chère et tendre, le grand échalas fut incapable de répondre. Il avait appuyé sur la pédale de frein et avait tourné son volant, sauf que rien n’avait répondu à ses sollicitations et il avait atterri dans le décor. Il haussa les épaules avant de baisser la tête vers Rosalie, à qui il sourit – ou tenta de sourire, car son expression était plus une grimace sanglante – une seconde avant de tourner de l’œil. Son dernier « ça va », répété comme s’il s’agissait des deux seuls mots dont il possédait la diction, brûla ses dernières bribes d’énergie et ses jambes cédèrent sous son poids. Lorsqu’il rouvrit les yeux, la scène était différente, moins populeuse, plus blafarde et le blanc des murs l’obligea à papillonner des paupières le temps de s’habituer à la luminosité ambiante. « Vince. Je m’appelle Vince, pas Vincent, ça fait trois fois que vous m’appelez comme ça… » Avait-il écouté le reste du discours du médecin ? Non. En avait-il quelque chose à faire ? Pas mieux. Il n’en était pas à son premier rendez-vous médical, même si les accidentels étaient plus rares, et il avait appris à ne plus se fier à l’avis des professionnels de santé, qui l’avaient prédit mort depuis ses vingt-six ans. Lui seul était en mesure de dicter son heure de départ, et il ne rencontrerait pas la Grande Faucheuse de sitôt. « Je serais à votre place, j’ouvrirais cette porte… si vous voulez éviter un incident diplomatique… » Malgré des acouphènes persistants, il percevait la voix stridente de Rosalie de l’autre côté du mur et il sourit malgré lui. Le chirurgien leva les yeux au ciel et Vince balaya ses doutes d’un geste las de la main. « Vous en faites pas pour moi. Ce qui ne me tue pas me rend plus fort, et j’ai survécu ! » Il écarta ses bras dans un geste un peu trop théâtral qui contribua à emmêler sa perfusion avec la manette de surélévation du lit. Il était en train d’essayer de se dépêtrer quand deux visages familiers pénétrèrent dans la pièce. Il n’avait jamais été aussi heureux de voir les personnes qui lui étaient le plus cher au monde et il esquissa un sourire niais à leur attention. « Moi ? Mort ? Tu sais bien que ce privilège t’est réservé, ma chérie. » Il mourrait étranglé de ses mains dans un avenir lointain, il n’en serait pas autrement. Il serra mollement ses doigts autour de ceux de sa petite amie et tendit son autre bras en direction de Jinho. « T’aurais pas un petit joint pour moi, par hasard, mec ? Ça ne me ferait pas de mal, là… » Il lui tapota l'épaule sans la moindre force avant de reposer sa main sur le bord du matelas. « Ils veulent me garder cette nuit, j’ai dit que c’était pas possible, que je ne resterai pas dans leur putain de chambre qui pue la mort. » Apparemment, le précédent occupant avait passé l'arme à gauche, tout justement, il ne voulait pas de ce mauvais karma.

_________________

all the things I didn't do for you
Hate me in ways, yeah ways hard to swallow. Hate me so you can finally see what's good for you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jinho Bae
played by
portrayed by
messages : 1882
name : sissi.
face + © : s. yeun + © mine & stevenyuun.
multinicks : alvin, basil, efrem, marley, aubrey.

age (birth) : 36. (05/06)
♡ status : célibataire.
work : en reconversion professionnelle.
activities : cuisiner pour ses proches, bricoler et retaper des voitures, écouter des k-pop love songs, dessiner à l'encre de Chine.
home : une maison chaleureuse sur ocean avenue.
points : 3660
image : Now this might be a mistake. 29fcd753fd268ac17e47534476f4d4867f57e47c

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : tc à 3.
· Re: Now this might be a mistake. · Mar 2 Aoû - 10:04
Toute cette situation était déjà bien assez stressante et les jérémiades intempestives de Rosalie ne l’aidaient aucunement à se calmer, au contraire, elles contribuaient à accroître son anxiété alors qu’il essayait vainement d’apaiser son esprit. Il avait peut-être l’air calme de prime abord, pourtant il bouillonnait à l’intérieur. Contrairement à la jeune femme, il ne s’inquiétait pas vraiment pour la santé de son meilleur ami, non pas car il n’en avait rien à foutre mais plutôt car il le savait désormais entre de bonnes mains. Toutes ses interrogations se tournaient vers le lieu de l’accident, les circonstances et les raisons de ce dernier. Vince n’était pas un novice et même s’il donnait souvent l’impression d’avoir été bercé trop près du mur durant son enfance, il savait ce qu’il faisait. Il n’aurait pas pris de risques inconsidérés s’il avait su que sa voiture dysfonctionnait. Si le problème n’était pas matériel, alors quel était-il ? Humain ? Avait-il forcé sur la coke avant de prendre le volant ? Devait-il s’inquiéter de voir son addiction prendre un peu trop de place – s’il était possible de faire pire – dans sa vie ? « Tu me poses vraiment la question ? » s’étonna-t-il en roulant des yeux. Le petit-ami de la blondinette était sous l’emprise de différentes substances dès l’instant où il posait le pied par terre le matin, ou le midi. A dire vrai, il fallait plutôt s’inquiéter de le voir sobre un peu trop longtemps. « Calme-toi un peu Rosie. Tu me stresses, bordel. » Il avait l’impression de faire face à une lionne en cage et ça l’empêchait de se concentrer et de penser clairement. Il était le cerveau de la bande, à n’en pas douter, par conséquent ses quelques neurones toujours présents leur étaient d’une grande utilité. Cependant si elle continuait à tourner en rond et à ruminer, il irait probablement faire un tour pour prendre l’air, ou chercher une seringue pour l’endormir, au choix. Fort heureusement, le médecin qui discutait avec son patient, depuis un moment déjà, finit par sortir de la pièce. Le professionnel n’eut hélas pas l’occasion de s’exprimer pour expliquer la situation car déjà Rosalie le bousculait pour pénétrer dans la chambre. « Merci docteur, » souffla tout de même Jinho en passant plus calmement à sa hauteur pour rejoindre ses amis. « Content de voir que tu as toute ta tête, » dit-il avec un sourire amusé face à sa requête prévisible. « Enfin ce qu’il en reste, » ajouta-t-il en scrutant ses hématomes au visage. « Tu sais que je ne peux rien te donner… Je suis désolé. » Ce n’était ni l’endroit ni le moment de se laisser aller. « Et puis j’ai rien sur moi de toute façon, » mentit-il en secouant la tête. Il prit place sur le fauteuil vide près du lit et les regarda à tour de rôle. S’il hésita un bref instant à les laisser seuls pour leur donner un peu d’intimité, il balaya bien rapidement cette pensée fugace car il avait tout autant le droit qu’elle de se trouver ici. De plus, leur côté sans gêne mutuel leur permettait d’agir comme bon leur semblait, partout et avec n’importe qui. « Tu ferais mieux de les écouter et de passer la nuit ici. Tu viens d’avoir un accident, Vince, ce n’est pas rien. T’as pris un sacré coup sur la tête, ils ont besoin de te garder en observation. » Il n’était clairement pas – ou plus – qualifié pour jouer son infirmière à domicile. Et vu son caractère de petit merdeux, il n’avait aucunement envie d’assumer un tel rôle. « Dis-lui, merde, au lieu de l’accabler, » dit-il en relevant les yeux vers la jeune Svenson.

_________________

I don't wanna be alone.
I long for you, just a touch of your hand. You don't leave my mind. Lonely days I'm feeling, like a fool for dreaming.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2180
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; lannisters + phyla.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, raelyn, shiv.

age (birth) : 26 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
points : 2992
moodboard :
Now this might be a mistake. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

image : Now this might be a mistake. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : beckett/mack.
· Re: Now this might be a mistake. · Mar 9 Aoû - 17:45
Quelque chose lui échappait dans la situation, un pilote de son acabit ne pouvait pas avoir ce genre d’accident banal sur un tour d’essai. Soit il y avait un problème sur le véhicule soit Vince avait forcé sur les doses voire les deux. L’un comme l’autre, Rosalie était furax car si cette fois il s’en était sorti de justesse, que lui réservait la prochaine ? Elle ne voulait même pas y penser tandis qu’elle faisait les cent pas en attendant qu’on daigne les laisser rentrer avec Jin. Heureusement, elle n’était pas seule, ce qui lui évitait de péter les plombs de façon démesurée. « Comment tu veux que je me calme ? Tu l’as vu ? Tu as vu comme il était ? Il a failli mourir devant nous. Je -- » Sans doute aurait-elle pu continuer sa longue complainte si le médecin n’avait pas pointé le bout de son nez pour les informer que la place était libre. Rosie n’en avait cure et fonça immédiatement à l’intérieur pour se jeter au chevet de son homme. Celui-ci semblait avoir pris dix ans en l’espace d’une poignée d’heures à cause de son visage tuméfié ainsi que des tubes autour de son corps. Voir un si grand bonhomme dans un tel état était déconcertant et la secoua plus qu’escompté. « Tais-toi idiot. » Elle eut un mince sourire en sentant ses doigts se resserrer timidement sur les siens puis de sa main libre elle effleura ses cheveux en désordre. Il allait détester les prochains jours puisqu’il était hors de question qu’il remonte dans sa maudite caisse, il allait donc devoir se coltiner Rosie pour un bon moment. « Tu m’avais dit que tu arrêterais… enfin… que tu ferais attention. Regarde-moi bien Vince, il est hors de question que tu fumes ici. » Elle se retourna pour mitrailler du regard Jin, en se demandant si ce dernier aurait cédé en son absence. A priori il était le plus stable de leur groupe, elle osait donc espérer qu’il se serait montré fort y compris si elle n’était pas là pour remettre du plomb dans la tête de Vince. « Je l’accable pas, j’étais inquiète ça n’a rien à voir. » Ce trop-plein d’énergie était révélateur de ses sentiments pour quiconque la connaissait ; Rosie s’exprimait la plupart du temps en gueulant y compris (et surtout) sur son petit ami. « Jin a raison tu dois rester ici bébé, tu aurais pu mourir avec un choc pareil mais si tu veux on peut rester avec toi pour pas que tu sois seul. » Elle doutait que ce soit possible néanmoins son caractère bien trempé se chargerait d’imposer sa volonté à l’établissement. Ce que Rosie voulait, Rosie avait. « Qu’est qui s’est passé au juste ? Est-ce que tu te souviens ? » C’était la grande inconnue de l’équation, elle avait du mal à croire que seule la drogue était responsable de ce carnage, il y avait forcément une raison supplémentaire. « T’étais pas censé vérifier Jin ? D’habitude c’est toi qui t’en charge non ? » Elle scruta le principal concerné avec suspicion, depuis qu’il avait fréquenté sa sœur, elle le trouvait différent. Aurait-il pu oublier un détail qui avait causé cet incident ?

_________________
  
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Now this might be a mistake. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum