hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Aubrey Blum
played by
portrayed by
messages : 3000
name : sissi.
face + © : h. steinfeld - © corpsie & tumblr.
multinicks : alvin, marley, griffin, basil, jinho.

age (birth) : 24 ans - 02/12.
♡ status : maman d'un petit river.
work : étudiante.
activities : manquer de sommeil, s'occuper de son bébé tout en étudiant, essayer de ne pas dépenser le peu d'argent qu'elle a.
home : chez gary.
points : 4709
moodboard : I never meant to hurt you. Fa83c1763993c967061fe41625ad7dcbb2e30d5c
image : I never meant to hurt you. Hailee-hailee-steinfeld

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : gary.
· I never meant to hurt you. · Jeu 28 Juil - 18:25
I never meant to hurt you
   I start to lose my sense of home
I should've called so many times but
I just sat next to my phone

   @Raelyn Irvine & Aubrey Blum — 27.07.2022

Était-elle à ce point haïssable ? Si ses pratiques étaient parfois – souvent ? – discutables, elle n’avait pas l’impression d’être une mauvaise personne pour autant. Ses décisions la contraignaient régulièrement à se confronter à des murs mais en règle générale, elle finissait toujours par retomber sur ses pattes et trouver un autre chemin à emprunter. Sans doute choisissait-elle de contourner en grande majorité ses problèmes, néanmoins cela lui avait toujours réussi d’une manière ou d’une autre jusqu’à présent. Une situation en apparence insurmontable ne le restait jamais éternellement, Aubrey parvenait à chaque fois à se dépatouiller comme elle le pouvait. Même si elle se plaignait fréquemment de son parcours, la jeune femme possédait assurément une bonne étoile, quelque part dans le ciel, qui veillait sur elle en permanence. Aujourd’hui, cet astre porte bonheur semblait lui tourner le dos en plus de la bouder. Plutôt joyeuse et positive comme personne, il n’était pas dans ses habitudes de se montrer pessimiste, mais pour une rare fois, elle ne disposait pas de l’énergie suffisante pour relativiser et se dire que ce n’était pas grave, tout simplement. Elle n’avait pas cherché à savoir le pourquoi du comment de la raison qui avait poussé Ike à héberger gracieusement son ancienne meilleure amie sous son toit, elle s’était juste mis en tête que l’idée était complètement folle et déplacée de surcroît. Oui, son oncle était connu pour venir en aide à tous les vilains petits canards qui croisaient son chemin, cependant l’assistanat avait à ses yeux des limites. Il n’ignorait en rien le passif, plutôt récent, entre les deux jeunes femmes, alors pourquoi se lancer dans une telle aventure, tirée par les cheveux ? Si Raelyn était encore en couple avec Cataleya, son premier choix aurait dû se porter sur cette dernière. Elle connaissait suffisamment la jeune infirmière (doux euphémisme quand on savait qu’elles avaient partagé une relation de pratiquement deux ans) pour savoir qu’elle ne l’aurait pas sciemment laissé à la rue. Peut-être s’étaient-elles disputées ? Peut-être avaient-elles même rompu ? Son cœur penchait davantage pour la seconde option car cela lui permettrait de leur rire au visage. Et puis, au vu du caractère difficile de Raelyn, même un différend mineur pouvait la pousser à se montrer exécrable avec son interlocuteur. Elle en avait fait les frais à la fin de l’année dernière. Légèrement bougonne, elle avait pris le parti de se rendre chez Ike en pleine journée, pour être certaine de ne pas le croiser et devoir faire la conversation alors qu’elle n’en avait pas envie. Cela ne l’amusait pas de se montrer ingrate avec lui, de ce fait elle préférait l’éviter pour ne pas lui faire subir ses états d’âme de gamine. Sans doute avait-il ses raisons, ou alors était-ce totalement gratuit sans réelle justification, à dire vrai peu lui importait les motivations du grand brun, la situation ne lui plaisait pas et elle ne comptait pas faire comme si c’était le cas, même pour lui faire plaisir. Elle était personnellement concernée par cette affaire, elle n’avait donc pas le recul suffisant pour juger chaque élément, dont elle ne disposait pas d’ailleurs. En revanche, elle prenait le risque de tomber sur son ancienne meilleure amie, ce qui était probablement plus déplaisant que de lancer des sourires forcés à son oncle. Elle n’avait jamais cours le mercredi, il s’agissait donc du jour idéal pour se rendre discrètement dans l’imposante demeure. Lorsqu’elle passa la porte d’entrée, le calme environnant lui souffla l’idée qu’elle était probablement seule dans la maison et ce simple aperçu suffit à la mettre de bonne humeur tandis qu’elle grimpait à l’étage. Ses yeux se plissèrent alors qu’elle marchait car il lui semblait avoir décelé une silhouette s’immiscer à l’intérieur de la chambre qui lui était jadis dédiée et dans laquelle se trouvait encore bon nombre de ses affaires, en plus d’un lit pour son bébé. « Qu’est-ce que tu fais là ? » souffla-t-elle, visiblement agacée. « Ça te suffit pas de me prendre mon ex petite-amie, mon oncle et sa maison, il faut aussi que tu viennes piocher dans ma chambre ? » Raelyn essayait-elle de lui voler sa vie ? Ou même de la copier ?

_________________

--- I've been hiding all my hopes and dreams away, just in case I ever need 'em again someday
I've been watching but the stars refuse to shine, I've been searching but I just don't see the signs. I know that it's out there. There's gotta be something for my soul somewhere.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1632
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © lannisters.
multinicks : aurora, citra, eliot, pablo, rosalie, shiv.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : en couple.
work : agent d'entretien à la clinique de windmont bay.
activities : faire chier ses parents, trainer en centre ville, s'énerver pour un rien, passer du temps avec cat.
home : parfois chez ses parents, souvent ailleurs.
points : 2465
image : I never meant to hurt you. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : aubrey, griffin, wayne.
· Re: I never meant to hurt you. · Lun 8 Aoû - 17:06
À chaque fois qu’elle faisait un pas en avant, une force extérieure semblait la rattraper par le col pour la faire vaciller. Sobre depuis quasiment un mois – et bordel qu’est-ce que c’était compliqué – elle avait appris récemment que son frère ainé n’était pas véritablement son frère. Un énième fait d’armes de ses parents dont ils ne s’étaient évidemment pas vantés. En quittant la ville, Efrem lui avait confié ce secret familial qu’elle avait du mal à encaisser. Il avait été échangé à la naissance sans que personne n’y prête attention et avait été élevé par des gens avec qui il ne partageait aucun lien de sang, elle inclue. Ça ne changeait rien à leurs rapports tout en remettant en cause pas mal de choses à commencer par ses sentiments à l’égard des Irvine. Il y avait bien longtemps que les rapports étaient tendus et cette histoire n’annonçait rien de bon. Par conséquent elle ne pouvait décemment pas retourner chez eux, aussi Efrem avait-il fait en sorte de l’aider en la confiant temporairement à Isaac. Si Raelyn avait d’abord ruminé pour tout un tas de raisons (surtout une assez évidente), elle avait fini par accepter, pour ne pas finir à la rue ce qui risquait de précipiter une rechute potentielle. De plus, Isaac était quelqu’un de bien, en qui elle avait confiance dès lors même si la situation n’était pas idéale elle ferait l’affaire dans l’immédiat. Seule dans la maison (elle bossait surtout en horaires décalés), elle en avait profité pour faire une sieste après avoir écumé les petites annonces sur le net. Un énième échec à ajouter à la pile car elle n’avait pas les ressources nécessaires afin de prétendre à une location, ni de garant pour une caution, en somme elle était bloquée. Une solution finirait bien par arriver, en attendant elle prenait la vie comme elle venait en essayant de rester en dehors de toute tentation. Farfouillant dans ses affaires, elle enfila un jogging et un teeshirt beaucoup trop large, bien décidée à aller faire un tour dehors pour se changer les idées. En passant devant la chambre de son ex meilleure amie au bout du couloir, elle sembla hésiter devant la porte ouverte. Depuis qu’elle était ici, nul ne parlait de Aubrey pour éviter les frictions mais la tentation de jeter un coup d’œil était immense. Prudemment elle repoussa le battant pour observer cet univers si girly qui représentait bien l’ancienne propriétaire des lieux. Sans toucher à quoi que ce soit, elle examina tous les détails à sa portée, une pointe de nostalgie dans la poitrine car une partie d’elle regrettait leur dispute. Perdue dans ses pensées, elle n’entendit pas son ex camarade jusqu’à ce qu’elle l’interpelle. Raelyn se retourna aussitôt pour lui faire face, prise sur le vif alors que les apparences jouaient en sa défaveur. « Je n’ai rien pris, je passais devant et j’ai voulu voir. » Ni plus ni moins que la vérité tandis qu’elle croisait les bras sur sa poitrine sans la quitter du regard. « Je suis ici pour quelques jours, le temps de trouver où aller. C’est mon frère qui arrangé le truc, ce n’était pas mon choix. » Elle pressentait une remarque acerbe de sa part et préférait anticiper en se justifiant sur sa présence. « Je te laisse… J’allais sortir de toute façon. » Eu égard à leurs récents échanges, la confrontation ne paraissait pas être la meilleure piste pourtant elle ne bougea pas d’un iota.

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum