hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

2 participants
where's the good in goodbye?
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Hargreeves
played by
portrayed by
messages : 1748
name : mrs.brightside (marine)
face + © : a.kane + draiochta
multinicks : milonathantommy


age (birth) : thirty y.o — 22|02
♡ status : married to chris hargreeves since september 2002
work : bad writer but a good teacher
activities : reading, writing, baking.
home : a house on pioneer oak with her husband
points : 2637
image : i almost do (justyn & haley) Tumblr_pjhm4xOry61v4pwuno4_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ⋅ |open|
· i almost do (justyn & haley) · Dim 31 Juil - 11:05
31/07/2022 -  @Justyn Henessy

Ce dimanche matin représentait, jusqu’ici, à la perfection la vie monotone mais agréable que menait Haley. Pour rien au monde la jeune femme ne serait venue bousculer ces petites habitudes dans lesquelles elle se complaisait et se sentait sereine. Aux petites heures du matin, elle était sortie récupérer quelques viennoiseries à la boulangerie de la bourgade avant de passer à la ferme pour quelques produits frais. C’est un petit-déjeuner complet que son mari et elle avait partagé sur la terrasse, alternant entre leurs lectures respectives et des bribes de conversation sur les panneaux en bois à traiter dans le jardin pour ne pas qu’ils prennent l’humidité, ou encore les idées de repas pour le reste de la semaine. Puis, comme chaque dimanche, Haley avait délaissé le domicile conjugal pour rejoindre celui de ses parents et se rendre au marché de la ville voisine accompagnée de sa maman. Sans rien acheter d’autres que quelques fruits et légumes frais, les deux femmes avaient passé un moment agréable avant de rentrer dîner avec le père d’Haley.
La professeur avait aidé ses parents à débarrasser la table, les avait embrassés, puis avait pris la route pour Portland afin d’aller récupérer quelques livres échangés avec l’une de ses correspondantes. C’est sur le retour que les choses se compliquèrent. Sa journée idéale s’arrêta brusquement, au même titre que son véhicule qu’elle n’eut pas le choix de ranger sur le bas-côté. Dans un soupire, Hales sortit de la voiture et en fit le tour pour voir que le pneu arrière gauche était crevé. Si la jeune femme possédait belle et bien un pneu de rechange à l’arrière, qu’elle avait appris à en changer, elle n’avait jamais eu à le faire depuis le jour d’obtention de son permis et regrettait sincèrement de ne pas avoir un peu plus d’entrainement. Ca ne devait pas être bien compliqué mais, à choisir, elle aurait préféré ne pas se trouver sur cette route interminable entre la ville et la bourgade, avec la forêt à perdre de vue de part et d’autre de la route. Son triangle à la main, Haley longea la route pour aller le déposer un peu plus loin et hésita à appeler Chris afin de lui signaler l’accident. Il allait forcément s’inquiéter de ne pas la voir rentrer à l’heure prévue mais puisqu’ils n’avaient qu’une voiture pour deux, il n’y a pas grand-chose que son mari puisse faire pour elle. Et puis elle avait envie de lui annoncer la mauvaise nouvelle en insistant sur le fait que ce n’était pas grave et non en pleurant pour qu’il vole à son secours.
Vingt minutes plus tard, les mains - comme son haut blanc - tâchés, Hales abandonna sa roue pour se placer de l’autre côté de sa voiture en entendant un autre véhicule à l’approche. Hors de question de se ridiculiser mais c’est surtout un accident qu’elle souhaitait éviter, plutôt mal positionnée. Un passage à l’hôpital n’était pas au programme. Sans reconnaître de suite la voiture qui se rangeait devant la sienne, elle fit quelques signes de mains censés vouloir dire “ tout va bien, vous pouvez continuer votre route “ mais ceux-ci n’eurent absolument aucun effet. L’homme sortit du véhicule et un soupir de soulagement s’échappa des lèvres de la brune lorsqu’elle reconnut l’identité du pilote. Oh Justyn! Furent les seuls mots qui lui vinrent, se sentant quelque peu coupable à présent d’avoir refusé plusieurs invitations de celui qu’elle avait un jour considéré comme un ami. Cela faisait bien longtemps que leurs routes ne s’étaient pas croisées et si Hales aurait préféré que ce soit en d’autres circonstances, elle était aussi soulagée de tomber sur un visage connu. J’ai le pneu arrière qui a crevé. Haley expliqua, une moue au visage, avant de tourner la tête vers la roue en question.

_________________

lockdown cinderella
it's the time and the place, babe. for getting a taste of the dream and swimming through infinity. you and me, no flights to Manila. lockdown Cinderella, won't you love me a little?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Justyn Henessy
played by
portrayed by
messages : 3619
name : ndia
face + © : christian hogue @self (avatar) self (gifs)
multinicks : chani rodrigues, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle, mimi medina.

age (birth) : 31 y.o (june 20th)
♡ status : not important, fa
work : striptease dancer
activities : trying to be the best version of himself, dancing, walking with duffy, listening rock music, collecting vinyl records.
home : back to square one
points : 5881
moodboard :

we were written in the stars

i almost do (justyn & haley) 718d3393b46cb8f6726b01a822ea6055991e9d47

image : i almost do (justyn & haley) F9727a29fbc7af5143bd54d48f565fad282ab157

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: i almost do (justyn & haley) · Dim 31 Juil - 16:57
Justyn a repris sa routine à Windmont-Bay. Après avoir épluché les quelques rares annonces de location dans la petite bourgade, il a fini par trouver une sous-location dans le quartier de Crescent Lane. En rompant avec Joan Wright, il ne pouvait plus vivre sous le même toit qu'elle. D'abord parce que l'atmosphère était de plus en plus tendue ; ensuite, parce qu'il avait une certaine fierté et ne voulait pas que celle qu'il doit maintenant appeler « son ex » voit ses états d'âme. Alors, en attendant, Tyler l'avait hébergé chez lui, dans son appartement de Portland qui s'est transformé pendant trois semaines de garçonnière. Son nouvel endroit lui a apparu étrangement petit, comparé au logement qu'il partageait avec son ex, mais est fonctionnel — il peut y dormir et cuisiner, cela lui suffit amplement. Justyn a dû prendre ses marques dans ce nouvel environnement, tout comme Dusty.

Exceptionnellement, il ne travaille pas ce soir et a profité de ce jour de congé pour récupérer ses dernières affaires laissées chez Tyler. Un carton rempli de vinyles — sa collection de rock — et sa guitare. Il ne possède pas grand chose mais le peu qu'il a, il y tient. Ainsi, une fois ses biens chargés à l'arrière de son véhicule, Justyn repart en route en direction de Windmont Bay. Comme à son habitude, Dusty est assis sur le siège passager, juste à côté de lui, sortant la tête par le fenêtre ouverte. Les paysages défilent sous leurs yeux. Les sapins ont remplacé les nombreux immeubles et gratte-ciels de Portland. Le danseur aurait pu continuer sa route, en appuyant presque mécaniquement sur la pédale d'accélérateur quand un véhicule à l'arrêt apparait dans son champ de vision. La situation ne lui paraît pas "normal". Alors, il ralentit quelques mètres avant d'arriver à hauteur de ladite voiture. Une silhouette se détache de la scène. Sans chercher à l'identifier, il se gare devant le véhicule. Il coupe le moteur et lève les yeux dans son rétroviseur intérieur, observant cette silhouette lui adresser quelques signes des mains. Il fronce légèrement les sourcils, et... Il la reconnait. Il ne l'a pas oubliée — il dirait plutôt que les circonstances ont fait qu'il n'a plus fait partie de son entourage. Il sort de son véhicule, faisant claquer la portière derrière lui. Il fait quelques pas, en s'approchant vers elle, vers Haley. Elle aussi l'a reconnu. « Haley.. », se contente-t-il de répliquer. Il pourrait lui faire remarquer que cela fait longtemps qu'ils ne se sont pas vus, lui demander si elle va bien depuis tout ce temps mais il n'en est rien. Son regard dévie et roule jusqu'à la roue désignée par la jeune femme. Il dodeline de la tête, avant de reporter ses prunelles bleues vers elle. « Tu as une roue de secours ? », qu'il lui demande. Sans même attendre une réponse d'Haley, Justyn se rend à sa voiture pour sortir son nécessaire pour changer la roue — il a toujours quelques outils dans le coffre de son véhicule, « au cas où » comme il dit. Il revient à hauteur de la brunette. « On va t'éviter d'avoir à payer une dépanneuse », souffle-t-il. Spontanément, le blond propose son aide. Changer une roue de voiture fait partie de quelques compétences mécaniques qu'il a acquis avec les années en réparant sa voiture. Ainsi, il se met en action, en silence, n'attendant pas à ce que Haley lui fasse la conversation. Quelques minutes plus tard, il resserre les écrous puis actionne le cric. Il se frotte les mains sales entre elles. « Et voilà, ni vu ni connu. Je te conseille quand même de faire la pression de tes pneus », énonce-t-il, en direction de la jeune femme, en se redressant. Il range ses outils et finit par se planter devant Haley, en ne sachant ni que dire ni que faire.


@haley hargreeves

_________________
Do you love me or love me not ?
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
where's the good in goodbye?
Voir le profil de l'utilisateur
Haley Hargreeves
played by
portrayed by
messages : 1748
name : mrs.brightside (marine)
face + © : a.kane + draiochta
multinicks : milonathantommy


age (birth) : thirty y.o — 22|02
♡ status : married to chris hargreeves since september 2002
work : bad writer but a good teacher
activities : reading, writing, baking.
home : a house on pioneer oak with her husband
points : 2637
image : i almost do (justyn & haley) Tumblr_pjhm4xOry61v4pwuno4_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ⋅ |open|
· Re: i almost do (justyn & haley) · Dim 7 Aoû - 0:08
Au moins, ce n’est pas découpée en morceaux répartis dans la forêt qu’Haley allait terminer son dimanche. Ce fut sa première pensée en découvrant l’identité de l’homme qui s’était arrêté sur le bas côté, suivie de très près par la culpabilité de ne l’avoir jamais recontacté. La jeune femme femme pouvait prétendre qu’il s’agissait simplement des aléas de la vie, dans laquelle les gens se trouvaient avant de voir leur route se séparer, mais ce n’était pas tout-à-fait vrai. C’est volontairement qu’elle avait choisi de mettre des distances entre eux, afin de protéger son mariage. Son mari ne voyait pas forcément d’un bon oeil qu’elle traîne avec un homme aussi charmant, stripteaseur qui plus est, et Hales n’avait pas vraiment cherché à se défendre parce qu’elle savait qu’elle aurait eu les mêmes insécurités si la situation avait été inversée. Même en tout amitié, elle ne souhaitait pas imaginer son mari poser les yeux sur une femme sexy qui usait de son corps pour se faire de l’argent. A cette réalisation, elle avait donc naturellement pris ses distances avec le blond en prétextant d’autres obligations jusqu’à ce que leurs échanges de messages s'essoufflent et disparaissent. Cela lui semblait plus facile que de couper les ponts du jour au lendemain, sans explication car elle ne s’était pas vue lui en donner une à l’époque. Oui, mais je n’arrive pas à retirer le pneu crevé. Elle leva ses mains, noires suite à ses dix minutes d’essais, afin d’appuyer ses dires, puis lui désigna la roue de secours dans son coffre. Elle en avait toujours une sur elle mais Haley réalisait que ce n’était pas bien utile si elle n’était pas en mesure de s’en servir sans devoir crier à l’aide. D’accord, merci beaucoup. La brune ne chercha pas à refuser son aide car elle n’avait aucune envie de devoir appeler Chris, qui n’avait pas de véhicule pour venir la chercher quoi qu’il en soit. La facture d’une dépanneuse risquait d’être salée, ce à quoi elle n’avait même pas pensé jusqu’à ce que Justyn y fasse allusion.
Haley récupéra des mouchoirs dans son sac à main et s’essuya aux mieux les mains, avant de croiser les bras pour analyser les gestes du blond afin de pouvoir les répéter la prochaine fois. Avec un peu de chance, cela n’arriverait plus jamais - ou du moins pas de si tôt - mais la jeune femme souhaitait pouvoir s’en sortir seule si la même situation se représentait. Il fallait apprendre de ses erreurs et si son pneu crevé n’en était pas vraiment une, le fait de ne pas réussir à le changer seule l’était. Perdue dans sa contemplation mais surtout dans ses pensées, à chercher ce qu’elle pouvait bien lui dire, Hales fut surprise de le voir déjà sur deux jambes lui annoncer que le tour était joué. Si vite ? Tu t’en sors définitivement mieux que moi. Ce qui n’était pas bien difficile, elle le concédait. La pression des pneus, c’est noté. Elle ne savait pas vraiment comme elle allait souffler l’idée à son mari, qui ne prendrait pas très bien les conseils venant d’un autre homme mais elle avait le temps d’y réfléchir. Merci beaucoup pour le coup de main. Je suis à peu près certaine que je prenais le risque de perdre ma roue en cours de route si je la changeais moi. Si, pour commencer, elle était parvenue à retirer la roue crevée. Comment tu vas ? Elle finit par demander, sincèrement intéressée par sa question, bien que consciente qu’il pouvait se dire qu’elle cherchait seulement à être polie. Elle l’avait toujours beaucoup apprécié et les mois de silence qui les séparaient du dernier café partagé n’y changeait rien.

_________________

lockdown cinderella
it's the time and the place, babe. for getting a taste of the dream and swimming through infinity. you and me, no flights to Manila. lockdown Cinderella, won't you love me a little?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Justyn Henessy
played by
portrayed by
messages : 3619
name : ndia
face + © : christian hogue @self (avatar) self (gifs)
multinicks : chani rodrigues, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle, mimi medina.

age (birth) : 31 y.o (june 20th)
♡ status : not important, fa
work : striptease dancer
activities : trying to be the best version of himself, dancing, walking with duffy, listening rock music, collecting vinyl records.
home : back to square one
points : 5881
moodboard :

we were written in the stars

i almost do (justyn & haley) 718d3393b46cb8f6726b01a822ea6055991e9d47

image : i almost do (justyn & haley) F9727a29fbc7af5143bd54d48f565fad282ab157

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: i almost do (justyn & haley) · Dim 7 Aoû - 17:57
La première chose qu'il demande à Haley, son amie par le passé, n'est pas si elle va bien, mais si elle a une roue de secours. Elle l'a en effet informé d'une roue crevée. Bien que la brune ait le nécessaire pour changer la roue, elle déplore ne pas y arriver, malgré ses quelques tentatives, en témoigne ses mains sales et noirâtres. Il dodeline doucement de la tête avant de lui dire qu'il va lui éviter de payer une dépanneuse — traduction du langage justynien : je vais t'aider, ne t'inquiète pas. Il hausse légèrement les épaules quand elle le remercie. Pour lui, ce n'est rien. Ni une ni deux, après avoir été récupéré dans le coffre de sa voiture les outils dont il va avoir besoin, il s'agenouille pour commencer sa tâche. Une tâche certes pénible mais rapide. Une bonne quinzaine de minutes lui suffisant. Il s'assure de bien resserrer les écrous, puis se redresse, en signalant à Haley que sa roue est changée. « Ca ne prend guère de temps de changer une roue », qu'il souffle. Après quoi, il conseille à la conductrice de vérifier la pression des pneus. Un discret rictus déride les traits du blond quand celle qu'il a pu considérer comme sa bonne amie par le passé lui fait remarquer que si elle avait changé elle-même cette roue, elle aurait pris le risque de perdre sa roue. « C'est peut-être plus prudent pour toi que je me sois arrêté... », énonce-t-il, en faisant allusion à ces gestes des bras qu'elle lui avait adressé au moment où il avait ralenti pour se garer en face d'elle. Après tout, Henessy aurait très bien poursuivre sa route, en voyant les gestes de la jeune femme alors qu'elle était arrêtée sur le bas côté — ce qui bien souvent est signe qu'il y a un problème quelque part. Presque par instinct, le blond avait choisi de s'arrêter et de venir s'assurer de ses propres yeux que tout allait bien — en l'occurrence non, puisque Haley a eu besoin d'aide pour changer une roue crevée. Justyn reste, un moment silencieux, face à Haley. Il vient de terminer sa tâche, celle de changer la roue crevée, plus rien ne l'oblige à rester là. Finalement, après quelques secondes (ou minutes), c'est Haley qui vient briser ce silence qui s'est installé entre eux. Elle lui demande comment il va. Justyn reporte ses prunelles bleues sur le visage de la brune. Comme va-t-il ? « Je vais bien », répond-il sobrement. Il n'a pas envie de disserter sur la question. Peut-être que par le passé, il se serait plus longuement épanché sur la question mais sa relation avec Haley ne ressemble plus à ce qu'elle a pu être auparavant. Tout cela avait pris une tournure que le jeune homme n'avait pas décidé. « Et toi, comment vas-tu ? », lui demande-t-il en retour. Elle aussi ne s'éternisera pas sur la question. Elle y répondra de façon évasive, comme pour l'évacuer. « Et Chris ? », il se souvient que Haley était en couple, quand il la côtoyait encore. Il imagine que Haley est encore avec lui — il ne voit pas comment il pourrait en être autrement, à moins que quelques données lui manquent dans l'équation. « Ca fait... longtemps », commente-t-il. Oui, ça fait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, qu'ils ne s'étaient pas parlés... En silence, il ne peut s'empêcher de la dévisager, de regarder chacun de ses traits, comme il avait l'habitude de le faire par le passé.

@Haley Hargreeves

_________________
Do you love me or love me not ?
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: i almost do (justyn & haley) ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum