hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

2 participants
alpha females don't run in packs.
Voir le profil de l'utilisateur
Malcolm Mayden
played by
portrayed by
messages : 1129
name : sow — pomeline.
face + © : Asa Butterfield — @self.
multinicks : cataleya · ethan · jürgen · luna · xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 23, born may 5th.
♡ status : single.
work : has just completed his studies, looking for a job (not really).
activities : hanging around.
home : a big house on crescent lane, with his family.
points : 2901
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Joseph.
· Just the two of us · Mar 2 Aoû - 20:26
Just the two of us
Now dad this is a very sensitive subject
Just the two of us

@Joseph Murry & Malcolm Mayden — july 2022

Il était de retour devant la maison de son père car leur première rencontre n'avait pas donné grand chose. Le type avait perdu une connexion neuronale devant l'annonce de Malcolm et s'il avait attendu patiemment une quelconque réaction, il avait fini par couper court à leur rencontre. Après tout, il n'avait pas la journée pour attendre un reboot de son système. Le choc l'avait assailli et il comprenait plus ou moins pourquoi. Ce n'était pas tous les jours qu'on découvrait l'existence d'un enfant de vingt-trois ans. Plusieurs jours s'étaient donc écoulés avant que le jeune homme ne remette un pied devant cette petite bicoque située sur Bridgewater Way et cette fois, il espérait une véritable conversation avec son géniteur. Lorsque celui-ci daigna enfin ouvrir la porte, Malcolm l'accueillit avec sa bonne humeur habituelle et agita sa main en l'air comme un enfant de quatre ans. « Salut p.. m... Joseph. » Papa, monsieur, rien n'allait avec cette rencontre aussi crut-il bon d'utiliser son prénom, même si le tout sonnait étrange. Il était son père après tout, mais c'était sûrement trop tôt pour envisager ce sobriquet - si seulement il souhaitait le voir utiliser. Après tout, il n'était pas certain qu'il veuille de lui dans sa vie. « Ils sont pas là les autres ? » questionna-t-il bêtement alors qu'il jeta un coup d'oeil à l'intérieur. « Tu sais, celui-là - » Il serra ses poings et pris une position de bodybuilder car il tentait d'imiter un grand type musclé. Le résultat était ridicule sur lui car il possédait la même musculature qu'un enfant de dix ans. « Et l'autre qui avait l'air aussi joyeux que le chien qui l'accompagnait ? » La description était hasardeuse mais il ne savait guère comment qualifier les gens observés ici. Un instant il avait cru à une colocation façon résidence senior - ce qui avait bien fait rire sa mère, partie en fou rire pendant plus de dix minutes. Son beau-père, lui, avait eu la délicatesse d'esquisser un simple sourire devant son aveu. Ce n'était peut-être pas la bonne explication finalement, mais il avait besoin d'en avoir le coeur net. « Je peux avoir un goûter ? J'ai oublié le mien, t'as des cookies ? » Il n'était pas chez lui mais c'était tout comme, il était naturellement à l'aise dans n'importe quel environnement ce qui le força à entrer sans y être invité. La maison était toujours aussi bordélique, sa mère aurait probablement hurlé en voyant ce capharnaüm ce qui lui conférait désormais une nouvelle excuse toute trouvée pour elle : « ben tu devrais voir la maison de papa ». « Ca va mieux, tu t'es remis ? Je me doute que c'est compliqué de savoir que j'existe... J'ai des frères et soeurs ? Tu fais quoi dans la vie ? Maman m'a dit que t'étais un original, j'ai pas tout compris. » Elle qualifiait également son fils ainsi, il n'y avait aucune insulte cachée.

_________________

Cool kid, are you a cute kid ? Do you fit in and do they like it ? Tell me, what can you do to make it okay, to make it look like you don't wanna be like them ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Murry
played by
portrayed by
messages : 1141
name : phyla
face + © : oscar isaac + ©sow (gif: ©oscarverse)
multinicks : eugene - hunter - sally - dina - erin
trigger : -
warning : -

age (birth) : 44 years old (5.06)
♡ status : in a relationship
work : makeup artist / photograph
activities : drinking, being annoying
home : crescent lane
moodboard : Just the two of us FeqxLFr

Just the two of us RB9Ae7D

points : 3110
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo, Malcolm, AU, Ethan/Pablo (à venir: Kitty, Sura)
· Re: Just the two of us · Ven 12 Aoû - 10:47
Joseph avait essayé de se remettre de cette drôle de rencontre qui s'était passée quelques jours auparavant. Un gamin s'était présenté devant lui en déclarant qu'il était son fils. L'information avait eu du mal à passer et Joseph s'était retrouvé incapable d'articuler le moindre mot, et il pensait même être tombé dans les pommes car le jeune homme avait disparu après qu'il eu enfin retrouvé ses esprits. La rencontre avait été tellement surréaliste qu'il avait pensé l'avoir imaginée, raison pour laquelle il n'en avait parlé à personne. Pas à Isaac, pas à Luna et surtout pas à Pablo. Puis, aujourd'hui, ce même gamin décida de retenter sa chance et cette fois-ci Joseph était prêt. Lui aussi avait des questions. « Salut... » oh, merde, il ne savait même plus le nom du gosse. Bravo, père de l'année. Il était sur le point de lui demander lorsque le petit brun se mit à imiter et décrire - remarquablement bien - Isaac et Pablo. « Non, ils sont pas là, pourquoi? » pensait-il que Joseph vivait avec les deux hommes? « Isaac habite pas ici, c'est mon meilleur ami. Pablo, lui, c'est mon petit ami... c'est chez lui d'ailleurs. On vit ensemble depuis peu et mon logement était trop petit alors ça semblait plus logique que c'est moi qui vienne m'installer, tu vois? » Il ne savait pas pourquoi il avait ressenti le besoin de raconter tout ça, sans doute était-il un peu trop nerveux. Il observa le gamin, à la recherche d'un air de famille et fut tiré de ses pensées par une question posée par son fils. « Oh... je crois que oui? » Est-ce qu'il avait encore besoin de prendre le goûter à son âge? Un peu paniqué, Joseph invita le gamin à le suivre et se mit à chercher des cookies. Il se dit que s'il parvenait à trouver des cookies alors ce serait le signe qu'il n'était pas un mauvais père. et Miracle! Jo présenta un paquet de biscuits devant le jeune homme. Le maquilleur posa ses fesses sur une chaise dans la cuisine, essayant d'enregistrer toutes les questions posées en rafales par le môme. « Je suis désolé d'avoir réagit comme ça, j'étais sous le choc. » Clairement. « Je savais pas que j'avais un fils. Et j'ai pas d'autres enfants... et crois-moi, si j'avais su que tu existais alors j'aurais été là pour toi, ne pense pas que je voulais pas de toi parce que c'est pas vrai. » Il fut submergé par l'émotion, et tenta de ne pas pleurer devant son fils. « Je suis maquilleur professionnel, maquilleur effet spéciaux. je suis photographe aussi et je fait de la peinture aussi. » Il fronça les sourcils « Un original? Qu'est ce... sur quel ton elle dit ça? Le ton c'est important. » Qu'est ce que son ex racontait encore sur lui? Elle lui avait caché qu'il était père alors, elle pouvait être capable de tout maintenant. « Tu es grand. Tu tiens pas ça de moi, clairement. » dit-il avec fierté à son fils. Joseph ne pouvait s'empêcher de le regarder.


@Malcolm Mayden

_________________
alpha females don't run in packs.
Voir le profil de l'utilisateur
Malcolm Mayden
played by
portrayed by
messages : 1129
name : sow — pomeline.
face + © : Asa Butterfield — @self.
multinicks : cataleya · ethan · jürgen · luna · xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 23, born may 5th.
♡ status : single.
work : has just completed his studies, looking for a job (not really).
activities : hanging around.
home : a big house on crescent lane, with his family.
points : 2901
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Joseph.
· Re: Just the two of us · Lun 22 Aoû - 9:30
Il avait faux du début à la fin, ce n’était pas une résidence senior, pas plus que son père n’était en trouple avec deux hommes. La simplicité de son explication était pourtant logique, mais Malcolm avait toujours tendance à laisser son imagination vagabonder un peu trop loin. Il était ainsi fait, sa mère n’étant jamais parvenue à réprimer ce côté un peu trop rêveur et irréaliste dans lequel il était souvent coincé. Peut-être avait-il hérité ça de son père biologique, après tout. « Aaaah d’acccord, » souffla-t-il en se grattant l’arrière du crâne. « Tu vas rire parce qu’avant de penser que c’était une résidence pour les vieux, j’ai hésité sur qui était mon père entre vous trois… » Il marqua une courte pause, se demandant s’il devait poursuivre mais sa cervelle le décida pour lui. « Du coup j’ai fait un descriptif à maman et par déduction elle en a conclu que c’était toi. » Il ne détailla pas la réaction de sa mère qui avait précisé que son père n’était sûrement pas capable de s’occuper d’un chien et qu’il n’était certainement pas le type musclé vu son allergie au sport. Pour toute conclusion, il marqua sa propre tirade d’un sourire engageant et suivit son père pour s’installer dans sa cuisine. Il ne se fit pas prier pour entamer le paquet de gâteaux et jeta un bref coup d’œil aux alentours par curiosité. « Non je sais, enfin maman m’a jamais dit que tu voulais pas de moi. » Sa mère avait fait beaucoup d’erreurs depuis sa naissance mais Malcolm ne lui en voulait pas. Il était incapable de se mettre à sa place et n’aurait souhaité y être pour rien au monde. « Wow tu fais tout ça ? » Il porta sur lui un regard émerveillé car toutes ces professions lui parlaient beaucoup et l’intéressaient plus que de raisons. En quelque sorte, Malcolm avait enfin trouvé quelqu’un qui partageait ce qu’il aimait plus que tout : l’art de manière générale. « Je trouve ça génial, est-ce que tu pourras me montrer tes maquillages ? Tes photos aussi ? Ta peinture ? J’aimerais tout voir. » confia-t-il avec grand intérêt. « Je dessine et je peins aussi, j’adore ça. J’ai voulu m’inscrire dans le club photo de la ville aussi mais comme j’étais pas trop là ces dernières années, à part l’été, je me suis pas lancé… » Il avait ses études à finir et cette pensée lui arracha une petite grimace ennuyée qu’il balaya bien vite pour se reconcentrer sur son père. « Oh t’inquiète pas, elle utilise le même ton quand elle parle de moi. Je crois que c’est sa façon de dire que… Qu’on est pas comme elle, enfin comme eux, tu sais avec leur métier derrière un bureau, » Sa mère voyait tout ça comme un passe-temps et non réel avenir, espérant que son fils se stabiliserait dans une profession qu’elle jugeait convenable. L’architecture ne lui déplaisait pas car il y avait beaucoup de dessins, néanmoins elle ne lui convenait pas non plus car il s’agissait d’une matière stricte dans laquelle il ne s’épanouissait pas du tout. « Je sais pas de qui je tiens ça, toi et maman vous êtes petits c’est vrai… » souffla-t-il en se redressant sur son tabouret. Du haut de son mètre 83, il dépassait largement ses parents. « Quelqu’un est au courant pour moi ? Ton copain Pablo ? Parce que moi j’en ai parlé à tout le monde, même à mon médecin je crois. »

_________________

Cool kid, are you a cute kid ? Do you fit in and do they like it ? Tell me, what can you do to make it okay, to make it look like you don't wanna be like them ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Murry
played by
portrayed by
messages : 1141
name : phyla
face + © : oscar isaac + ©sow (gif: ©oscarverse)
multinicks : eugene - hunter - sally - dina - erin
trigger : -
warning : -

age (birth) : 44 years old (5.06)
♡ status : in a relationship
work : makeup artist / photograph
activities : drinking, being annoying
home : crescent lane
moodboard : Just the two of us FeqxLFr

Just the two of us RB9Ae7D

points : 3110
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo, Malcolm, AU, Ethan/Pablo (à venir: Kitty, Sura)
· Re: Just the two of us · Mer 7 Sep - 9:40
Il était un peu perdu, Joseph. Pas seulement parce qu'il avait devant lui un fils dont il ignorait l'existence, mais parce que ce gamin semblait être passé plus d'une fois devant la maison à l'observer. Le môme était sans doute curieux, mais c'était étrange d'imaginer que lui et son petit-ami (et Isaac) avaient été observés. Mais il n'était pas en colère, et comprenait ce qui avait poussé le jeune homme à faire ça. « Je vais ignorer le passage où tu m'as traité de vieux » fit-il avec un sourire, « J'espère que t'es pas trop déçu que ce soit moi. » Il aurait compris s'il avait ressenti une certaine déception en apprenant que c'était lui son géniteur et non pas les deux autres qui étaient bien meilleurs que lui. Isaac était un peu l'homme parfait, tandis que Pablo était également parfait mais avait aussi le bonus d'être déjà un père fantastique. Joseph, lui, était un mec ayant déjà divorcé deux fois avec la maturité d'un adolescent et une relation compliquée avec l'alcool. Sur le papier, Joseph Murry ne vendait pas du rêve. « Qu'est ce qu'elle a dit ta mère? Et... pourquoi je suis au courant seulement maintenant? Tu savais ou tu viens de l'apprendre? Je vais avoir besoin de lui parler parce que... » Il secoua sa tête, se retenant de dire ce qu'il pensait de son ex devant son fils. « Parce qu'on a des choses à se dire. » dit-il, avec un sourire forcé. Il avait toujours considéré que l'échec son deuxième mariage avait été le plus douloureux, que son deuxième ex était le pire mais désormais, c'était son ex numéro un qui lui semblait bien pire. Le priver ainsi de toutes ces années de son propre fils, qu'est ce qui lu était passé par la tête?
Le gamin, lui, avait l'air impressionné par le boulot et le côté artiste de Joseph ce qui le fit sourire. « Je serais très heureux de te montrer ce que je fais. Et je voudrais aussi voir ton travail, enfin, si tu es d'accord évidemment. » Son fils était donc un artiste, tout comme lui. Ce qu'il ressentait au fond de lui était une joie immense avec une grande fierté. Il eu presque envie de pleurer et de le prendre dans ses bras. « Tu sais, c'était pas facile de dire que je voulais faire un boulot artistique. Ma mère me disait que ça mènerait à rien mais j'ai quand même persisté et je me suis lancé. ça a été difficile au début mais je me suis accroché et maintenant c'est mon boulot! Je pense que tu devrais te lancer et t'inscrire à ce club de photo» C'est à ce moment là qu'il réalisa qu'il avait en face de lui une version de lui en plus jeune. Le gamin avait des rêves et Joseph avait bien l'intention de l'aider à les réaliser. « Non, j'en ai parlé à personne. Pas parce que j'en ai pas envie mais parce que j'ai eu besoin de temps pour enregistrer l'information. Mais je vais te présenter à Pablo, à Isaac, Luna... Ta grand-mère.» il lui lança un sourire. « Oui, tu as une grand-mère et je sais qu'elle va t'adorer. » Joseph espérait tout de même que cette nouvelle n'allait pas tuer sa mère sur place, ce serait con. « Parle-moi de toi, je veux tout savoir. Tu as une copine? Un copain? »

@Malcolm Mayden

_________________
alpha females don't run in packs.
Voir le profil de l'utilisateur
Malcolm Mayden
played by
portrayed by
messages : 1129
name : sow — pomeline.
face + © : Asa Butterfield — @self.
multinicks : cataleya · ethan · jürgen · luna · xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 23, born may 5th.
♡ status : single.
work : has just completed his studies, looking for a job (not really).
activities : hanging around.
home : a big house on crescent lane, with his family.
points : 2901
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Joseph.
· Re: Just the two of us · Jeu 15 Sep - 9:29
« Pardon, » lança-t-il dans un léger rire. Tout ce qui dépassait la trentaine était qualifié de vieux chez lui, autant dire une bonne partie de la population. Ce n'était pas méchant, c'était un simple fait. « Non, pourquoi ? Je veux dire, vous aviez tous l'air sympa. » Il haussa les épaules car il ne s'était pas posé cette question. De plus, Malcolm ne connaissait pas - encore - les deux autres protagonistes et ne pouvait donc pas comparer les trois énergumènes. Il souhaitait simplement retrouver son père, peu importe qui il était et ce qu'il faisait, il restait un gamin heureux d'avoir mis la main sur son papa et n'hésiterait sûrement pas à le mettre sur un piédestal. Joseph était parfait à ses yeux, tout comme sa mère l'était. « J'ai toujours su que mon beau-père n'était pas mon père, elle ne m'a jamais menti là-dessus. La seule chose qu'elle m'a dite à l'époque, c'est qu'un enfant ne pouvait pas s'occuper d'un autre enfant, » Il grimaça en mangeant la fin de son cookie, conscient que cette remarque ne serait sûrement pas appréciée. Pourtant sa mère ne l'avait pas faite méchamment, elle lui avait seulement énoncé un fait. « Elle ne m'a jamais dit que je ne devais pas te chercher ou quoi que ce soit, c'est moi qui n'ai jamais posé de questions jusqu'ici, je ne sais pas pourquoi... » Il restait un gamin avec une vie équilibrée, c'était peut-être la raison qui l'avait poussée à mettre son père biologique de côté. « Ca lui faisait de la peine, de parler de toi. » souligna-t-il néanmoins. « Je sais que tu dois lui en vouloir, mais s'il te plaît sois gentil avec elle. Elle pensait pas à mal... Et puis je suis là, maintenant. » Malcolm était ainsi fait et n'en voulait à personne. Il espérait cependant que la relation entre sa mère et son père serait cordiale, voir amicale, car il avait besoin d'avoir tout ce petit monde dans sa vie sans devoir faire le gendarme ou prendre parti. Sa mère ferait cet effort, il le savait - elle n'avait pas le choix, elle n'avait pas le beau rôle dans l'histoire - et il espérait que Joseph en fasse autant même s'il avait toute les raisons d'être hostile à son égard. Le passé était le passé, personne ne pourrait rien y changer. « Je te montrerais tout, tu me donneras ton avis d'expert comme ça. » Il était déjà excité à l'idée d'enfin pouvoir partager sa passion avec quelqu'un, qui plus est avec son père. Il n'aurait pas pu rêver mieux comme rencontre. « Tu as raison, je devrais me lancer... » Son père était un exemple parfait de réussite, du moins à ses yeux, et c'était suffisant pour lui insuffler toute l'énergie nécessaire pour concrétiser son projet. « Je vais m'inscrire, tu voudrais bien venir avec moi ? Ca nous ferait notre première activité père/fils ? » proposa-t-il bêtement, mais ça lui semblait être une évidence. « J'ai hâte de rencontrer tout le monde, j'espère qu'ils m'apprécieront. Surtout mamie. » Puisque Joseph n'avait pas d'autre enfant, il serait le premier à l'appeler mamie. Il n'avait pas pensé un seul instant au choc que ça pouvait lui faire, il voyait uniquement le bon côté de cette future rencontre avec un membre de sa famille. Quant aux amis de son père, il espérait également les impressionner. Comment, il ne savait pas. « Non je suis célibataire, mais il y a une fille qui me plaît bien. Elle travaille à la piscine, elle s'appelle Kiiiitty... » A chaque fois qu'il prononçait son prénom, il minaudait comme un adolescent idiot. « Par pitié ne fais pas comme maman, elle a essayé de me caser avec la fille des voisins, c'était gênant. »

_________________

Cool kid, are you a cute kid ? Do you fit in and do they like it ? Tell me, what can you do to make it okay, to make it look like you don't wanna be like them ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Murry
played by
portrayed by
messages : 1141
name : phyla
face + © : oscar isaac + ©sow (gif: ©oscarverse)
multinicks : eugene - hunter - sally - dina - erin
trigger : -
warning : -

age (birth) : 44 years old (5.06)
♡ status : in a relationship
work : makeup artist / photograph
activities : drinking, being annoying
home : crescent lane
moodboard : Just the two of us FeqxLFr

Just the two of us RB9Ae7D

points : 3110
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo, Malcolm, AU, Ethan/Pablo (à venir: Kitty, Sura)
· Re: Just the two of us · Mer 28 Sep - 11:32
Joseph avait envie de dire qu'il s'agissait là de sa première rencontre avec son fils, préférant ignorer la vraie première fois où il s'était figé sur place. Il était heureux de voir que tout se passait bien avec son fils, le trouvant adorable. Mais dès qu'il y réfléchissait un peu trop, il se sentait incroyablement triste d'avoir loupé autant d'années avec lui. Joseph allait se rattraper, quitte à en faire un peu trop comme à son habitude. Pour l'instant, il écoutait Malcolm lui expliquer pourquoi sa mère lui avait caché une telle information, et il pouvait sentir la colère monter... jusqu'à ce que le gamin ne lui rapporte ce que sa mère lui avait dit, sur le fait que Joseph était quasiment un gosse lui-même incapable de s'occuper d'un bébé. Ce fut un véritable coup de couteau en plein coeur et Joseph eu bien du mal à cacher le fait que cela lui faisait du mal. « Je vois. » fit-il en se dirigeant vers le réfrigérateur pour prendre deux sodas, et pour tenter de cacher sa tristesse. Dire que pendant toutes ces années, il avait qualifiée sa première femme comme sa "gentille ex"... Voilà qu'elle venait devenir son ennemie jurée. Après leur séparation, ces deux-là avaient réussis à s'entendre et même leur divorce n'avait pas été compliqué. Joseph avait bien l'intention d'aller la trouver et de lui dire tout ce qu'il avait sur le coeur: un tas de conneries incompréhensibles, car il avait tendance à être incohérent lorsqu'il parlait sous le coup de la colère. Mais c'est là que son fils - leur fils - lui demanda de ne pas se mettre en colère, ce qui toucha Joseph. « Ta mère m'a menti. A cause d'elle, j'ai pas eu la chance de te connaître et elle avait pas le droit de faire ça. Je vais... » Il marqua une pause. Il avait eu le malheur de voir les yeux de chiens battus de son fils qui lui demandait d'être gentil avec elle. « J'irais voir ta mère pour avoir une conversation sans hausser le ton, je te le promets » Et même si ça l'emmerdait, il tiendrait parole. La dernière chose que Joseph voulait c'était de voir le gamin tiraillé entre ses deux parents. C'était sans compter le beau-père, dont Jo se fichait totalement d'ailleurs, qu'il devrait rencontrer aussi. « Oui, ramène-moi tout! » il était heureux de savoir qu'ils partageaient un amour pour l'art, à croire que c'était dans leurs gênes ou quelque chose comme ça (Joseph ne savait pas comment ça fonctionnait les gênes et il demanderait sans doute à Isaac). « Tu veux qu'on fasse ça ensemble? Je... oui, évidemment! » Joseph se rapprocha de Malcolm, ayant envie de le prendre dans ses bras, mais il s'arrêta avant de le faire « Je sais pas si j'ai le droit de te prendre dans mes bras ou si t'en as envie d'ailleurs... Est-ce que c'est ringard ou gênant? Ou c'est trop tôt? Est-ce que tu veux qu'on établisse des règles? On fait comme tu veux... fiston. » il se mit à sourire. L'appeler ainsi le rendait heureux. «Mamie? Oh, tu va devoir négocier avec elle, parce que je sais pas si elle a envie qu'on l'appelle comme ça... Ta grand-mère à un sacré caractère, mais elle va t'aimer et te raconter un tas d'histoires gênantes à mon sujet. Tu serais libre ce week-end pour aller la voir? » Joseph avait envie de présenter Malcolm à ses proches le plus tôt possible. La grand-mère était la priorité, c'était logique, mais pourtant il avait songé à l'emmener chez Ike et Luna en premier, avec Pablo évidemment. Malcolm évoqua son petit crush sur... Kitty. Ce prénom lui disait quelque chose mais n'arrivait pas à savoir pourquoi. « Qu'est ce qui n'allait pas chez la fille de la voisine? Elle était pas mignonne? Mais je vais pas essayer de te caser, c'est à toi de choisir avec qui t'as envie d'être. Et ta Kitty, tu l'as invitée à sortir? » Mais pourquoi est-ce que ce foutu prénom lui disait quelque chose? Cette histoire allait le rendre dingue.

@Malcolm Mayden

_________________
alpha females don't run in packs.
Voir le profil de l'utilisateur
Malcolm Mayden
played by
portrayed by
messages : 1129
name : sow — pomeline.
face + © : Asa Butterfield — @self.
multinicks : cataleya · ethan · jürgen · luna · xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 23, born may 5th.
♡ status : single.
work : has just completed his studies, looking for a job (not really).
activities : hanging around.
home : a big house on crescent lane, with his family.
points : 2901
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Joseph.
· Re: Just the two of us · Dim 9 Oct - 9:47
Il ne remarqua pas vraiment la tristesse dans le regard de son père car il n'était pas doué pour voir ces choses là. Naïf, Malcolm croyait simplement qu'il acceptait la situation ainsi et se faisait juste une joie de le connaître, sans réellement penser au passé. Lui ne le faisait pas, il ne remettait pas toutes ces années en question tout en se demandant ce qu'il avait pu rater. Le jeune homme n'était pas ainsi fait, peut-être parce qu'il était d'un naturel optimiste ou simplement parce qu'il avait le beau rôle dans cette histoire. Il n'était pas prêt de devenir père, il ne pouvait pas ressentir les émotions qui allaient avec ce statut. Lui avait conservé sa bonne humeur et son immense sourire, car il était véritablement heureux d'en être arrivé là aujourd'hui. Pire, il estimait que Joseph s'en était mieux sorti que son beau-père, qui avait du lui apprendre à faire du vélo sans roulettes - une catastrophe innommable -, à utiliser un rasoir ou à faire preuve de plus de discrétion quand il avait découvert le plaisir en solitaire. « Merci.... papa.... » souffla-t-il sans trop savoir s'il pouvait déjà utiliser ce terme ou non. « Ne hausse pas le ton, surtout s'il y a mon beau-père, il est gentil mais il a fait de la capoeira, » reprit-il dans une petite grimace amusée. Le mari de sa mère n'oserait jamais lever le petit doigt sur quiconque, c'était un homme sage et posé. Il hocha frénétiquement la tête ensuite, non seulement car il avait hâte de ramener ses œuvres mais parce qu'il voulait réellement partager une activité avec son père. Son regard pétillait rien qu'à cette idée, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été aussi emballé par quelque chose. « Nan papa, c'est chiant les règles, on fait ce qu'on veut on s'en fiche ! » Il prit les devants comme le garçon spontané qu'il était et se jeta dans les bras de son père tel un gamin heureux. Malcolm n'avait aucun problème à montrer ses émotions, il était sensible et l'acceptait. « Faut que tu saches que je chiale pour un rien, » précisa-t-il alors qu'il fit un pas en arrière. Sa soeur lui répétait sans cesse de s'endurcir : elle comprenait qu'il pouvait pleurer dans une situation bien particulière, mais un hérisson écrasait lui faisait le même effet ce qui semblait chiant au quotidien. « Bien sûr que je suis libre ce week-end pour aller voir mam... enfin la voir... J'ai hâte qu'elle me raconte plein de trucs sur toi, ça va être sympa. Je lui ramènerai quelque chose... Des fleurs tu crois que ça ira ? » Il n'avait pas le temps de lui préparer quelque chose, une jolie peinture faite par ses soins, mais il se nota d'y penser pour la fois suivante. « Elle veut être psychologue... » annonça-t-il de la même façon qu'on annonçait un décès. La fille des voisins était sympathique, mais elle n'était pas du même monde. Malcolm flottait dans les airs, des rêves plein la tête, avec sa vie bohème et parfois incompréhensible. Elle avait les pieds bien sur terre et des envies réalistes, ce qui faisait d'eux le couple le plus mal assorti du coin. De plus sa mère était psychiatre, il n'allait pas en plus se farcir cette profession avec sa future moitié. « Non je l'ai pas invité. C'est une femme d'expérience tu sais. Conseille moi s'il te plaît ? »

_________________

Cool kid, are you a cute kid ? Do you fit in and do they like it ? Tell me, what can you do to make it okay, to make it look like you don't wanna be like them ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Murry
played by
portrayed by
messages : 1141
name : phyla
face + © : oscar isaac + ©sow (gif: ©oscarverse)
multinicks : eugene - hunter - sally - dina - erin
trigger : -
warning : -

age (birth) : 44 years old (5.06)
♡ status : in a relationship
work : makeup artist / photograph
activities : drinking, being annoying
home : crescent lane
moodboard : Just the two of us FeqxLFr

Just the two of us RB9Ae7D

points : 3110
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo, Malcolm, AU, Ethan/Pablo (à venir: Kitty, Sura)
· Re: Just the two of us · Jeu 20 Oct - 21:29
La colère envers son ex-femme laissa place à un bonheur immense. Le gamin venait de l'appeler Papa et même s'il l'avait fait timidement, cela suffit à le rendre heureux. Joseph lui adressa un sourire, lui faisant comprendre qu'il était plus que ravi d'être appelé comme ça. Et soudainement, il n'avait plus envie de se battre avec son ex. Son fils était là, devant lui, et c'était tout ce qui comptait à cet instant. Le maquilleur eu même un petit rire en entendant le gamin le mettre en garde contre le beau-père. « De la quoi? C'est son cocktail signature? » Il était sérieux. « Écoute, je n'ai pas l'intention de créer le moindre problème donc ne t'en fait pas. Je veux juste discuter avec ta mère mais je te promets que ce sera sans hausser le ton.» Même si ça l'emmerdait, Joseph avait l'intention de tenir sa promesse et de se montrer mature et calme lorsqu'il aurait cette fameuse conversation avec son ex. Il avait même déjà abandonné son idée de lui envoyer un long mail insultant dès que Malcolm serait parti. Le môme était déjà plus intelligent que ses parents et Joseph en était extrêmement fier. Et alors qu'il avait demandé l'autorisation pour prendre son fils dans ses bras pour la première fois, voilà que ce dernier se jeta sur lui comme réponse. C'était un moment tout simplement magique et les larmes commençaient déjà à se pointer. Il avait une vingtaine d'années à rattraper alors, il aurait pu garder Malcolm dans ses bras encore un peu plus longtemps mais ce dernier se recula, dévoilant un visage tout aussi ému que celui de Joseph. Ce dernier se mit à rire en essuyant ses larmes. « Maintenant tu peut voir de qui tu tiens! » fit-il en continuant à rire. C'était décidément une belle journée et il avait déjà hâte de raconter cette rencontre à Pablo et ses amis. Puis il y avait aussi sa mère qu'il devrait mettre au courant, chose qui serait sans doute compliquée car Maman Murry avait des réactions parfois étranges. Malcolm, lui, avait l'air heureux à l'idée de rencontrer sa grand-mère. « Tu peux lui amener des chocolats, elle va adorer. Mais ne stresse pas, ça va bien se passer... » Il avait envie de lui dire qu'amener une bonne bouteille de whisky serait aussi une bonne idée, mais il n'avait pas envie qu'il pense que sa grand-mère était une alcoolique.
Joseph écouta avec attention le jeune homme lui parler de sa vie amoureuse. Et visiblement, Malcolm savait ce qu'il voulait et ce qu'il ne voulait pas. Lorsqu'il évoqua la voisine avec qui sa mère voulait le caser, Jo fit une grimace. Un artiste et une psy? Le maquilleur était bien placé pour savoir que ça ne marcherait pas. « Une femme d'expérience? » Il fronça les sourcils. « Fiston... est-ce que c'est une... je veux dire, c'est pas le genre où tu dois payer pour la voir, pas vrai? »
@Malcolm Mayden

_________________
alpha females don't run in packs.
Voir le profil de l'utilisateur
Malcolm Mayden
played by
portrayed by
messages : 1129
name : sow — pomeline.
face + © : Asa Butterfield — @self.
multinicks : cataleya · ethan · jürgen · luna · xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 23, born may 5th.
♡ status : single.
work : has just completed his studies, looking for a job (not really).
activities : hanging around.
home : a big house on crescent lane, with his family.
points : 2901
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Joseph.
· Re: Just the two of us · Mer 2 Nov - 17:21
« C’est un art martial… » lança-t-il, interloqué par le sérieux de son père. Il n’avait pas tout à fait tort, un cocktail portant ce nom devait sans doute exister quelque part. « Je lui dirais alors, » reprit-il en opinant de la tête, ravi de la tournure de la situation. Même s’il ne connaissait pas bien Joseph, il avait toute confiance en lui pour respecter ses paroles. En outre, il savait que la discussion entre les deux se passerait bien, il était même prêt à se tenir entre eux afin d’en être sûr. Sa mine de chien battu suffirait à alléger les potentiels haussements de ton, non ? Malcolm n’était pas dupe, il savait que le passé avait laissé ses marques et que son père avait tout à fait le droit d’être fâché, cependant personne ne pouvait plus rien y changer alors pourquoi perdre son temps à s’énerver ? Heureusement le moment ici était plus léger et le jeune homme ne put s’empêcher de sourire en voyant son père verser une larme ou deux. « Comme c’est mignon, tu chiales aussi ! » lança-t-il, alors qu’il se releva d’un bond. « Attend regarde je vais te changer les idées et te faire rire, c’est ça la capoeira ! » Malcolm se lança dans une démonstration plus qu’approximative d’un art qu’il ne maitrisait pas mais qu’il avait observé durant des années. Il lança son pied en l’air, puis fit quelques gestes avec ses mains et en fit de même avec la jambe opposée. Malheureusement le résultat fut catastrophique et un objet non identifié s’écrasa durement au sol devant un Malcolm penaud. « Putain, pardon ! » souffla-t-il en observant le désastre devant lui. « Dis pas à mamie que je suis un boulet, » précisa-t-il dans la foulée. La vieille dame n’avait pas besoin de savoir que son petit fils risquait de ruiner son intérieur avec ses conneries. « Je lui ramènerai tout le chocolat que je trouve en prévision. » Il aurait sûrement besoin de beaucoup de boites à ce rythme mais nota dans un coin de sa tête de ne pas parler de capoeira et de ne faire aucune démonstration. Avec sa chance, il enverrait encore sa grand-mère dans un par terre de fleurs, une belle entrée en matière pour une première rencontre. Dans l’intervalle, Malcolm se mit à nettoyer son bordel comme il le put mais se stoppa net devant la question gênante de son père. « Tu crois que c’est une pute !? » Sa voix était partie dans les aigues sans qu’il ne le veuille, alors qu’il cherchait encore à savoir s’il s’agissait d’une blague ou d’une véritable question. Visiblement il était sérieux. « Papa au pire y’a Tinder tu sais, mais je vais pas aux putes… » L’idée ne lui avait jamais traversé l’esprit, heureusement. « Qui y va à part les vieux dégueulasses nés dans les années 80 ? » Il était né en 1999, les années commençant par un 18 lui semblaient donc vieilles, mais il comprit rapidement sa bêtise. « Je parle pas de toi tu sais, ni de ton copain.. enfin de tes copains, » Il se gratta l’arrière de crâne, un brin perdu. « Vous êtes des années 70 de toute façon. » Il s’enfonçait, il fallait mieux se taire et se concentrer sur son bordel.

_________________

Cool kid, are you a cute kid ? Do you fit in and do they like it ? Tell me, what can you do to make it okay, to make it look like you don't wanna be like them ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Murry
played by
portrayed by
messages : 1141
name : phyla
face + © : oscar isaac + ©sow (gif: ©oscarverse)
multinicks : eugene - hunter - sally - dina - erin
trigger : -
warning : -

age (birth) : 44 years old (5.06)
♡ status : in a relationship
work : makeup artist / photograph
activities : drinking, being annoying
home : crescent lane
moodboard : Just the two of us FeqxLFr

Just the two of us RB9Ae7D

points : 3110
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo, Malcolm, AU, Ethan/Pablo (à venir: Kitty, Sura)
· Re: Just the two of us · Mar 15 Nov - 11:32
Joseph apprenait des choses tous les jours, et aujourd'hui, son fils venait de lui apprendre que la capoeira était un art martial. Grâce à cette révélation, il était évident que Joseph n'allait pas élever la voix en présence du beau-père, n'ayant pas envie de se faire casser la gueule. Et puis, il avait promis à Malcolm qu'il ne ferait rien et il n'avait pas envie de lui mentir. «Je suis heureux! » lâcha-t-il en ébouriffant les cheveux de son fils pour le taquiner. « Et il n'y a aucune honte à pleurer. » Même si il y avait toujours cette idée que les hommes ne devaient pas pleurer ou montrer la moindre émotion, à part peut être la colère. Mais Joseph n'avait jamais eu honte de se montrer vulnérable même s'il avait tendance à se camoufler derrière son attitude de mec qui prenait tout à la légère. Soudainement, Malcolm décida de faire une démonstration de capoeira et se mit à bouger dans tous les sens, ce qui donnait l'impression qu'il était en train de faire de l'aérobic plutôt que ce soi-disant art martial. Joseph se mit à rire, faisant mine d'être impressionné par la démonstration de son fils... jusqu'à ce qu'il fasse tomber quelque chose au sol. Joseph se fichait qu'il ait cassé un malheureux vase, mais son sourire s'effaça lorsqu'il réalisa que ce qui venait de se briser n'était autre qu'une sculpture de Pablo. «Oh, merde » fit-il, en s'abaissant pour ramasser les morceaux. Il espérait que son petit ami comprendrait qu'il s'agissait d'un accident et Joseph allait essayer de recoller les morceaux. « C'est pas grave, ne t'inquiète pas. Et puis ta grand-mère a l''habitude, elle va te dire que j'étais vraiment chiant quand j'étais jeune. » Et c'était vrai, Joseph avait été un enfant et un adolescent parfois insupportable et lui aussi maladroit. Le pauvre Malcolm avait vraiment hérité du pire de son père. « Non! Enfin... C'est ta façon de parler d'elle qui m'a fait douter. Mais, y'a aucune honte à...» Aucune honte à payer pour coucher, allait-il dire avant de se rendre compte que ce n'était sans doute pas la chose à dire. Joseph observa ensuite le jeune homme parler. Il avait réussi à insulter à la fois Joseph mais aussi Pablo et, sans doute, Isaac. Rien de bien grave cela dit, juste un Joseph un brin vexé. « Je suis de '78 donc je préfère arrondir aux années 80» fit-il en haussant les épaules. « Mais j'ai jamais été voir de prostituées si c'est ce que tu veux savoir... et, attends, tu es sur tinder? Parce que je sais pas si va faire des rencontres dans le coin. »


@Malcolm Mayden

_________________
alpha females don't run in packs.
Voir le profil de l'utilisateur
Malcolm Mayden
played by
portrayed by
messages : 1129
name : sow — pomeline.
face + © : Asa Butterfield — @self.
multinicks : cataleya · ethan · jürgen · luna · xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 23, born may 5th.
♡ status : single.
work : has just completed his studies, looking for a job (not really).
activities : hanging around.
home : a big house on crescent lane, with his family.
points : 2901
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Joseph.
· Re: Just the two of us · Ven 18 Nov - 15:28
Plus les minutes s’écoulaient, plus Malcolm comprenait sa mère. Cette dernière insistait souvent sur le fait qu’il ressemblait à son père biologique et elle avait entièrement raison. Il tenait sa sensibilité de son père, son âme d’artiste également, les deux semblaient parfaitement en phase ce qui leur promettait un bel avenir ensemble. Il ne fallait rien de plus à Malcolm, cette perspective le réjouissait autant que Joseph. L’incident qui s’en suivit aurait pu le fâcher, cependant celui-ci dédramatisa rapidement la situation. « Je t’aide à recoller si tu veux, c’était important ? » Il s’agenouilla à son tour pour ramasser les débris, cherchant à recréer en même temps le puzzle qui se dessinait devant lui. Il n’avait aucune idée de l’objet qu’il venait de briser et espérait surtout qu’il n’avait aucune valeur sentimentale. « On peut accuser le chien, sinon ? » proposa-t-il, presque penaud, mais c’était une idée comme une autre et la boule de poil ne lui en voudrait pas. « Elle va en avoir des choses à me raconter ! » Il avait hâte de tout connaître de lui au travers de sa grand-mère, il avait tant d’anecdotes à rattraper. Dans l’intervalle, il déposa tous les débris sur le plan de travail, ne sachant pas qu’ils devaient commencer à réparer ou tout jeter, simplement. Malcolm haussa les épaules devant la remarque de son père, comprenant que ses propos pouvaient prêter à confusion, cependant il devenait évident que le jeune homme n’était pas de cet acabit. « Tu fais jeune pour quelqu’un né en 78, » se reprit-il dans la foulée, espérant rattraper toutes les bêtises qu’il parvenait à balancer. Malcolm ne réfléchissait pas toujours, il ne cherchait pas à blesser les autres, pourtant il y arrivait plutôt facilement et sans même s’en rendre compte, la plupart du temps. « Non non, je suis pas sur tinder.. Je trouve ça chiant, tu sais… » Il avait parfois l’impression de venir d’une autre planète, mais ce site de rencontre le dérangeait plus que de raison. Il n’était pas bien à l’aise à l’idée de swiper à droite ou à gauche, trouvant l’idée étrange. De plus, Malcolm avait beaucoup de mal à se décider lorsqu’il observait une photo, de quoi le rendre dingue. Les applications de rencontre n’étaient pas faites pour lui, il préférait de loin le guichet de la piscine où trônait sa jolie Kitty en chair et en os. « C’est une petite ville alors oui, les rencontres c’est pas trop ça. Tu ne m’as pas dit comment tu as rencontré Pablo ? Vous êtes ensemble depuis longtemps ? » questionna-t-il alors que son regard chercha l’horloge la plus proche. Sa mère l’attendait à une heure précise, sûrement pour avoir un compte-rendu de cette rencontre.

_________________

Cool kid, are you a cute kid ? Do you fit in and do they like it ? Tell me, what can you do to make it okay, to make it look like you don't wanna be like them ?
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Murry
played by
portrayed by
messages : 1141
name : phyla
face + © : oscar isaac + ©sow (gif: ©oscarverse)
multinicks : eugene - hunter - sally - dina - erin
trigger : -
warning : -

age (birth) : 44 years old (5.06)
♡ status : in a relationship
work : makeup artist / photograph
activities : drinking, being annoying
home : crescent lane
moodboard : Just the two of us FeqxLFr

Just the two of us RB9Ae7D

points : 3110
image : Just the two of us TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo, Malcolm, AU, Ethan/Pablo (à venir: Kitty, Sura)
· Re: Just the two of us · Lun 28 Nov - 17:30
« C'est, euh... une sculpture de Pablo.» Joseph s'en voulait mais, voir la sculpture de Pablo brisée en mille morceaux ne lui faisait pas plus de peine que ça. Son homme était un artiste, et il l'aimait, mais il n'était pas fan de ce qu'il faisait... ce n'était pas qu'il doutait du talent de Pablo, mais plutôt parce qu'il pensait qu'il ne comprenait pas la sculpture en général. Mais, en revanche, il allait tout faire pour essayer de recoller les morceaux et n'irait pas dire que son fils était à l'origine de cette connerie. D'ailleurs, lorsque Malcolm proposa d'accuser le chien, Joseph leva les yeux vers lui « Non, on va pas accuser ce pauvre chien. On va assumer... et dire que j'ai perdu l'équilibre ou un vertige parce que je manquais de sucre ou je sais pas quelle connerie. » Il irait chercher sur google une excuse médicale crédible. En plus, Pablo avait son atelier et ce travail en cours n'avait rien à faire dans le salon et Joseph l'avait prévenu plus d'une fois. Jo était peut être bordélique mais lorsqu'il avait envie de peindre, il allait dans l'atelier où il n'aurait pas à faire attention. En résumé: Pablo avait tort. « Oh oui elle va t'en raconter des choses... ce sera horrible pour moi mais super pour toi » fit-il en se mettant à rire, imaginant déjà toutes les choses gênantes que sa mère allait raconter. En plus de ça, Malcolm n'était pas un petit garçon, et Maman Murry n'allait pas se gêner pour tout raconter sans problème. « Bon, je pense aussi que t'es un peu occupé à penser à ta Kitty aussi » il lui donna un coup d'épaule. Puis le visage de Joseph s'illumina lorsque son fils lui posa la question sur sa rencontre avec Pablo. «Oh, j'ai rencontré sa fille et elle s'est mise en tête que son père et moi on ferait un beau couple alors elle a tout fait pour qu'on se rencontre. Mais ça s'est pas fait tout de suite, on est juste devenus amis et puis j'étais avec une femme alors il ne s'est rien passé... Ensuite j'ai rompu, enfin, elle a m'a largué parce que j'étais en contact avec un ex et, je, bref... » Il prit une grande inspiration avant de reprendre. « Et puis Daisy, c'est la fille de Pablo, m'a envoyé un message en se faisant passer pour son père et j'ai foncé, sauf que lui il a pas compris ce qui se passait mais on a parlé et on s'est embrassés! Et là, Pablo m'a dit qu'il pensait que c'était pas le bon moment, parce que je m'étais pas remis de ma rupture et il voulait pas que ça se passe comme ça entre nous. Et puis quelques mois plus tard, on a commencé à se fréquenter et... voilà! » Joseph souriait comme un idiot. «Je me rends compte que tu voulais peut être la version courte? Pardon...»


@Malcolm Mayden

_________________
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: Just the two of us ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum