hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Nike : 25% de remise sur tout le site via ...
Voir le deal

2 participants
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : The safety is broken, intentions are numb 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· The safety is broken, intentions are numb · Jeu 4 Aoû - 18:17
jeudi 4 août
feat  @Raelyn Irvine

You're so hi-lo, hi-lo
And I'm so hollow, hollow
The safety is broken, intentions are numb



Plus le temps passe et plus il t’est difficile de te retrouver seul chez toi. La solution serait de rester enfermé dans ta chambre sauf que t’as trop la bougeotte pour ça. Là tu dois être encore plus vigilent depuis que la copine de Cataleya a rejoint votre colocation. Tu as promis à l’infirmière de ne pas faire partir en courant sa douce. Autant dire que ce n’est pas gagné. Mais tu fais des efforts pour ne pas montrer l’ours mal luné qui sommeille en toi et limiter les vannes envers Cata. Aujourd’hui, tu es plutôt de bonne humeur. Tu viens de prendre une douche rafraichissante et tu es tout beau tout propre. Pour autant, tu n’as rien de prévu de ta soirée. Il va falloir improviser. – Tchallanux, arrête de l’embêter ! – Tu hausses la voix envers le molosse qui vit avec vous et qui t’obéit au doigt et à l’œil, comme si t’étais son maître. Celui-ci tourne autour de Raelyn qui est confortablement posée sur votre canapé à manger tu-ne-sais-trop-quoi. De quoi attiser l’appétit de l’animal, et ce, même s’il est plutôt bien dressé. – Il est pénible quand il s’y met. – Tu te rapproches d’elle et du chien à qui tu fais les gros yeux avant d’attraper ses poils et de les secouer. Il n’a pas encore mangé et il le fait bien ressentir. Un vrai ventre sur patte. – Cata n’est pas encore rentrée ? – Tu demandes ensuite à sa copine, un peu étonné. Peut-être qu’elle travaille de nuit. Tant pis. Vous passerez la soirée sans elle. Tu jettes un vif coup d’œil envers l’écran télévisé. – Tu regardes quoi ?! – A comprendre comme sous-entendu : est-ce je peux me poser avec toi ? Après tout, t’es chez toi et tu fais ce que tu veux. Limite, tu serais capable de prendre la télécommande et de changer. Surtout que la jeune femme n’a pas l’air enthousiasmé par son programme. Quelques minutes ensuite, tu ouvres la fenêtre du salon et t’empare d’un cendrier et d’un briquet pour allumer un joint que tu avais préparé et glissé dans ta poche. Tu ne te fais pas prier pour l’entamer sous le regard presque circonspect de la métisse. – Tu veux tirer un coup ? – Tu ne sais pas si elle fume et encore moins du cannabis. Mais au moins, t’auras proposé ne serait-ce que par politesse.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1745
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : drogue, violence physique.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : célibataire mais les sentiments perdurent.
work : agent d'entretien à la clinique de windmont bay.
activities : faire chier ses parents, trainer en centre ville, s'énerver pour un rien, passer du temps avec cat.
home : actuellement chez griffin contre l'avis de celui-ci.
points : 2824
image : The safety is broken, intentions are numb TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : cat, jackson, wayne.
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Jeu 18 Aoû - 17:33
En l’absence de sa copine, elle s’occupait du mieux qu’elle pouvait en prenant soin d’éviter toute tentation inutile. Elle était sobre et comptait bien le rester, d’autant plus que les jeunes filles vivaient désormais ensemble. C’était allé relativement vite mais Raelyn était reconnaissante de cette opportunité, elle devait énormément à Cat et espérait pouvoir lui rendre la pareil un jour. En attendant de prendre son prochain service, elle gambergeait devant la télévision, un paquet de chips à la main et la télécommande dans l’autre. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas contemplé la vacuité des programmes sur quasiment toutes les chaines. Elle opta finalement pour une tv réalité quelconque, histoire de mettre son cerveau en pause tandis qu’elle zieutait son téléphone. Peu de choses nouvelles, toujours le même blabla, si ce n’était l’envie irrépressible d’aller espionner son ex. Il était de retour depuis plusieurs mois et elle n’avait pas eu l’opportunité de le croiser, ce qui tiraillait certaines choses en elle. Ce n’était pas de l’amour, certainement pas de l’affection mais une forme de soumission naturelle qu’elle avait développé à ses côtés durant tout le laps de temps où ils avaient été en couple. En entendant la voix de son second collataire, elle sursauta perdue ses pensées tandis qu’un grand chien essayait de lui chiper son modeste repas. « Vu le gabarit ça ne m’étonne pas qu’il ait tout le temps faim, pas vrai mon grand ? » Elle le gratouilla entre les oreilles, en cédant volontiers à ses caprices avant que T’Challa ne rejoigne Wayne. « Nan elle est de perm’ ce soir. » Le sujet du travail était un brin houleux dans la mesure où elles bossaient au même endroit. Raelyn n’avait pas eu le choix à cause de son passif et elle était consciente de l’agacement de sa petite amie. Pour autant, à cause de leurs horaires différents, elles ne se voyaient pas des masses sur place. « Un truc débile que j’ai foutu au hasard, histoire de me déconnecter. » Répondit-elle en haussant les épaules sans lui proposer de s’installer puisqu’il était chez lui ; c’était elle la squatteuse. Par ailleurs elle n’était pas contre un peu de compagnie et du peu qu’elle avait vu, le garçon était sympa quoi qu’un peu trop curieux. Elle n’était pas forcément à l’aise d’avoir des rapports quand il se tenait pas loin et redoutait qu’il les entende, ce qui les obligeait à prendre quelques précautions. En le voyant revenir avec un joint, elle se renfrogna… Le destin se foutait-il de sa gueule ? Elle faisait tout pour arrêter ces écarts et voilà qu’on lui mettait sous le nez une occasion obscène. « Non je préfère pas. Je  ne suis pas censée en prendre. » Qu’elle ajouta modestement, ne sachant pas si il était au courant de ses déboires avec la drogue. Un joint représentait que dalle par rapport à ce qu’elle avait l’habitude de toucher cependant cela restait mauvais pour son organisme fragile. « Tu ne bosses pas ? » Se faisant elle se réinstalla entre les coussins, reportant toute son attention sur son interlocuteur.

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : The safety is broken, intentions are numb 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Jeu 25 Aoû - 23:20
@Raelyn Irvine

L’appartement dans lequel tu vis à beau être assez grand, tu rêverais parfois d’avoir pleins de pièce rien qu’à toi et de pouvoir te balader nu. Sauf que ce ne sera pas pour demain. Car en plus de ta coloc Cataleya, sa copine vient d’emménager chez vous pour une période assez floue. Pas embêtant dans le sens où elles partagent leur chambre et qu’elle contribue également aux tâches quotidiennes et au loyer. En revanche, tu as encore moins d’intimité. Mais tant pis après tout, c’est toi qui as voulu faire une colocation car t’avais peur de trop déprimer tout seul. Au moins, de la compagnie tu en as et ce soir également. Raelyn est seule sur le canapé à se gaver de chips devant une sorte de télé-réalité. Assez déprimant mais heureusement, te voilà pour égayer sa soirée. – C’est un ventre sur patte ! – Tu rajoutes concernant T’challa qui navigue non loin de la demoiselle, prêt à se jeter sur elle ou plutôt sur le paquet de chips. Il est vrai que c’est un chien imposant et que lorsqu’il s’agit de nourriture, il est difficile de le contenir. Mais tu es là pour veiller à ce qu’il ne franchisse pas la limite sous prétexte qu’il ne connaisse pas encore bien la métisse. Quoi que, elle a dû le voir un paquet de fois maintenant. – Ah okay. – Cataleya ne reviendra pas ce soir puisqu’elle bosse et tu comprends que vous ne serez que tous les deux (ou trois si on compte l’animal). Dommage car ta coloc’ est bavarde et que tu apprécies sa présence, même si tu ne le lui avoueras jamais de peur qu’elle prenne la grosse tête. – Déprime pas hein, elle va revenir ! – Tu rajoutes avec le sourire comme pour la taquiner mais aussi lui remonter le moral car il n’a pas vraiment l’air d’être au beau fixe. Sans doute que la demoiselle aurait préférée passer une toute autre soirée. Mais il va falloir qu’elle fasse avec et qu’elle se contente de toi. Car tu n’as pas l’impression de bouger. Au contraire. Tu te poses à ses côtés lui demandant quel est le programme. – C’est drôle au moins ? – Tu demandes, peu convaincu par ce que tu vois pour l’instant. Elle-même n’a pas l’air passionnée mais si ça la divertit, c’est le principal. Pas sûr que tu tiennes longtemps en revanche. Bingo ! Tu te lèves même pas dix minutes plus tard pour ouvrir la fenêtre et allumer un joint préalablement préparé. Evidemment, t’es à mille lieues de te douter que tu te trouves face à une ancienne junkie. Sans quoi, t’aurais à minima éviter de te la griller devant ses yeux et aussi de lui en proposer. – Pourquoi pas censée ? – C’est comme si l’envie était là mais qu’elle te disait non juste car on le lui déconseille ou interdit. Si c’est le cas, ce n’est pas toi qui ira le répéter. Une petite taffe n’a jamais tué personne. – Moi non plus je ne devrai pas en prendre mais.. c’est le seul truc qui m’apaise. – Ton énergie fulgurante, tes pensées qui se bousculent, tes insomnies et tous tes tracas quotidiens. Ce joint, aujourd’hui, tu ne peux pas t’en passer et tu ne t’en passeras pas, et ce, même si une utilisation fréquente est fortement déconseillée. – Pas ce soir non. Demain soir, en revanche, il y a une animation au camp, je suis réquisitionné. – A ton plus grand désespoir. Tu aurais préféré passer la soirée en charmante compagnie mais tu devras te contenter de petits jeunes et d’une ambiance scout, ce qui n’est pas si mal que ça enfin de compte.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1745
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : drogue, violence physique.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : célibataire mais les sentiments perdurent.
work : agent d'entretien à la clinique de windmont bay.
activities : faire chier ses parents, trainer en centre ville, s'énerver pour un rien, passer du temps avec cat.
home : actuellement chez griffin contre l'avis de celui-ci.
points : 2824
image : The safety is broken, intentions are numb TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : cat, jackson, wayne.
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Jeu 22 Sep - 19:41
L’arrivée bruyante de Wayne dans son propre appartement avait le mérite de la tirer de ses tergiversations lugubres. Si d’ordinaire, elle était plutôt du genre solitaire, elle était contente de le trouver dans les parages car il faisait une bien meilleure distraction que son programme télévisé. Attiré par le bruit, le chien de sa petite copine avait également débarqué afin de quémander de l’attention, ce qu’elle lui donna volontiers avec quelques chips au passage. « Je l’aime bien, j’ai toujours voulu avoir un animal. » Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait besoin de préciser cette information anodine sur sa vie mais c’était trop tard pour revenir en arrière. « Ahah je sais, je suis juste un peu fatiguée. » Répondit-elle en haussant mollement les épaules tandis qu’il s’installait à ses côtés. Elle n’était pas encore tout à fait prête à se confier sur ses histoires de couple, surtout auprès du colocataire de Cat. « Pas vraiment, enfin j’ai pas trop suivi, j’étais sur mon téléphone. » Elle avait lancé l’émission en guise de fond sonore afin de ne pas se heurter à la solitude de ses pensées, ce qui n’était pas une franche réussite ; trop de choses tournaient dans son esprit. En le voyant se griller un joint, Raelyn frissonna, partagée entre l’envie et la raison qui voulait qu’elle ne touche plus à ça. C’était probablement la substance la moins nocive à son actif, néanmoins elle était consciente qu’essayer équivalait à une rechute. Wayne ne semblait pas être au courant de ses déboires et elle hésita un instant avant de prendre la parole. Devait-elle lui dire ce qu’elle était ? La foutrait-il dehors s’il apprenait la vérité ? A fortiori il avait l’air sympathique cependant avoir une ancienne droguée sous son toit pouvait le changer de tout au tout. Elle était actuellement sobre mais chaque seconde était un supplice qui pouvait lui remettre le nez dedans. Ayant refusé de se faire hospitaliser, elle gérait ça de son propre chef en parallèle à des sessions de thérapie ainsi qu’avec l’accompagnement d’un parrain. Ce n’était pas l’idéal, elle en était consciente toutefois elle n’avait nul désir d’être enfermée entre quatre mur pour un sevrage radical. Elle avait déjà essayé par le passé pour une semaine avant d’appeler en urgence ses parents pour qu’ils la fassent sortir. « Pourquoi t’es hyperactif ? Nerveux ? » Elle le scruta d’un œil intéressé, chacun avait ses raisons pour recourir à ce genre de facilités, Wayne devait donc avoir ses propres motifs. Pour sa part, elle avait touché à cette merde à cause ou pour son petit ami de l’époque. L’engrenage était arrivé très vite jusqu’à ce qu’elle ne puisse puis s’en passer, addict à ces états dans lesquels ça la plongeait. « J’essaie de m’en passer. » Répondit-elle finalement à sa question précédente sans entrer dans les détails au cas où il péterait un câble. Vu l’individu, cela semblait peu possible mais toute précaution était bonne à prendre. « Une animation de quel genre ? J’allais là-bas quand j’étais jeune tous les étés, c’était sympas. » Ca représentait une parenthèse idéale loin de la maison des Irvines, elle en gardait un bon souvenir dans l’ensemble. « Pas trop dur de bosser avec des gamins ? » Elle n’osait imaginer le bordel que ça pouvait être que de courir derrière les mômes.

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : The safety is broken, intentions are numb 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Mar 11 Oct - 23:41
@Raelyn Irvine

Raelyn peut dire adieu à sa tranquillité. Non seulement T’Challa est sûr ses côtes mais te voilà aussi débarquant dans le salon prêt à tenir compagnie à la jeune femme et t’en griller une par la même occasion à la fenêtre. – Il est attachiant. – Tu caresses à nouveau le colosse qui se trouve à tes côtés. C’est qu’il prend pas mal de place dans le salon mais aussi dans vos cœurs. Difficile de ne pas s’attacher à l’animal et ce, même s’il n’est pas toujours de tout repos. C’est en tout cas une bonne patte et tu es forcé d’admettre qu’il a été relativement bien élevé par sa propriétaire qui brille par son absence ce soir. Elle doit probablement manquer à sa copine qui semble se morfondre sur le canapé à grignoter des chips au lieu de se faire un vrai repas. Tu n’iras pas lui jeter la pierre car t’es plutôt du genre flemmard aussi quand il s’agit de cuisiner. Si tu le pouvais, tu commanderais à manger tous les soirs. Pizza-bière-télé alias le repas des vainqueurs. D’ailleurs, tu te demandes quelle est la daube que la jeune femme a pu mettre sur l’écran. Mais tu n’en sauras pas plus. La métisse étant plus obnubilé par son téléphone qu’autre chose au final. – T’as pas l’air d’avoir raté grand-chose. – Tu te permets de commenter. Deux minutes de visionnage t’ont suffi à te faire une idée du programme. Ce n’est pas du tout ton genre. Mais peu importe. C’était plus une bande son qui tenait compagnie à la jeune femme au final qu’une réelle distraction. A la limite, elle aurait dû se mettre de la musique mais parfois, appuyer la télécommande c’est plus simple. Peu importe. Il est l’heure d’allumer ton joint. Tu aurais bien aimé le partager avec elle mais visiblement, elle n’est pas censée prendre de drogue. T’es surpris par sa réponse. Ce n’est pas comme si elle ne voulait pas. Elle ne peut pas. Du moins, c’est comme ça que tu le comprends. Toi non plus tu ne devrais pas en prendre aussi souvent mais t’es addict et cela te fait du bien. Du moins, sur le moment. Tu sais qu’à la longue, c’est nocif pour ta santé. – Ouais. Un peu tout ça. Je cogite trop. – Tu résumes sans pour autant rentrer dans les détails. C’est pas ta psy après tout. Et toi non plus t’es pas le sien. Tu ne la jugeras pas. C’est une toxico apparemment. Enfin elle est sevrée. Tant mieux. Mais tu te rends compte que t’as fait une sacrée boulette en lui proposant ton joint. Tant pis. Cataleya n’avait qu’à t’en parler aussi. A moins qu’elle l’ait fait et que tu aies oublié mais t’en doutes. – Je vois. Désolé. – Tu écrases le joint contre le cendrier. De toute façon, t’as déjà assez fumé pour la soirée. Cela suffira à te faire un peu planer. Et puis, tu pourras le reprendre plus tard si besoin genre quand elle dormira. Si tant est qu’elle ne te le finisse pas entre temps mais t’en doutes. – Indiens VS Cow-boys. On fera un feu de camp et les jeunes auront des défis à réaliser par équipe. – Grosso-modo. T’as retenu le principal, après toi t’aides juste à organiser et puis tu veilleras à ce qu’il n’y ait pas de débordement. En tous les cas, tu prendras part à la soirée même si t’éviteras de boire autre chose que de la bière histoire d’être en capacité d’intervenir si besoin. – Ouais bonne ambiance. Les jeunes sont cools. Ils veulent se détendre, faire la fête, parfois vivre leur première fois.. – Tu t’arrêtes volontairement pour laisser un blanc avant de te mettre à rire après un regard complice avec la jeune femme. Elle a dû vivre ça il y a quelques années. Moins que toi assurément car vous n’êtes pas tout à fait de la même génération. – Ça se passe avec Cata ? Pas trop insupportable ? – Tu changes un peu la conversation, pensant qu’il est l’heure des confidences même si elle n’a probablement rien d’autre à t’apprendre que ce que tu sais déjà et puis, cela serait gênant qu’elle te parle de choses intimes sur ta colocataire principale.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1745
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : drogue, violence physique.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : célibataire mais les sentiments perdurent.
work : agent d'entretien à la clinique de windmont bay.
activities : faire chier ses parents, trainer en centre ville, s'énerver pour un rien, passer du temps avec cat.
home : actuellement chez griffin contre l'avis de celui-ci.
points : 2824
image : The safety is broken, intentions are numb TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : cat, jackson, wayne.
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Dim 23 Oct - 18:14
Ils formaient un drôle de trio sur le canapé toutefois Raelyn aurait pu se satisfaire d’une telle configuration pour le restant de ses jours. Être ici lui donnait l’impression d’être normale (ce qui en soi voulait tout dire et rien dire à la fois) ou du moins d’être aux antipodes de ce passé qui lui collait aux basques. Elle avait débarqué dans l’appartement à l’improviste et pourtant elle avait déjà une routine à peu près saine ce qui était déjà un grand pas dans sa rémission. Si elle aimait la solitude, celle-ci était en général néfaste pour son esprit, dès lors avoir des colocataires ‘neutres’ l’aidaient à maintenir le cap même si l’ennui pointait tantôt le bout de son nez à l’instar de ce soir. Fort heureusement pour elle, Wayne avait toujours un mot pour briser le silence ce qui rendait sa présence confortable bien qu’un brin bruyante. « Ouais, c’est toujours les mêmes histoires en boucle. Machin est amoureux de bidule qui l’a trompé. » Elle n’écoutait que d’une oreille en parcourant son téléphone toutefois quelques bribes revenaient parfois dans le lot, suffisamment pour capter momentanément son attention. « Je connais ça, parfois on aimerait mettre son cerveau en off. » Visiblement ils avaient ce point en commun même si lui se contentait d’une drogue douce (façon de parler), là où Raelyn avait touché à des substances beaucoup moins sympathiques. C’était souvent l’engrenage d’ailleurs, on commençait par l’accessible pour finir par des produits plus compliqués à trouver sauf à connaitre les bons individus. Naturellement elle espérait que Wayne se contente de ça et ne termine pas comme elle ; c’était un sort qu’elle ne souhaitait à personne y compris ses pires ennemis. L’odeur du joint la fit doucement tiquer et elle serra les poings pour ne pas céder à la tentation de lui piquer une taffe. Wayne sembla s’en rendre compte puisqu’il s’arrêta assez rapidement, ayant sans doute compris que tenter une droguée n’était pas la meilleure des options. « Pas de problème, t’es chez toi. » Répondit-elle d’un petit sourire timide en repliant ses genoux devant elle. Il était effectivement chez lui et elle n’était qu’une invitée, il pouvait donc faire ce qu’il voulait, y compris se rouler un peu de marijuana. « Ah ouais ? C’est pas un peu sensible comme sujet ça ? » Les minorités s’affirmaient davantage dernièrement, quitte à remettre en question tout un pan de l’histoire pour faire valoir leur point de vue. Windmont Bay était certes un endroit tranquille mais elle n’échappait surement pas à la règle. « Je veux dire la partie où les américains ont volé des terres et tout aux natifs. » Voilà que la discussion prenait une tournure sérieuse à leur insu mais un sujet en chassait un autre. « Je vois le genre ouais.. La liberté de pas avoir les parents sur le dos. » Elle lui rendit son regard amusé, en repensant à ces années pas si lointaines que ça où elle avait été à la place des gamins en question. « Oui elle est super, tout se passe bien. Et toi, tu as quelqu’un ? » Il n’obtiendrait pas plus de potin de sa part mais elle pouvait en revanche l’interroger sur ses relations.

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : The safety is broken, intentions are numb 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Lun 31 Oct - 20:38
@Raelyn Irvine

Le courant passe plutôt bien avec la copine de ta colocataire. Tu ne la connais pas des masses mais elle a quelque chose d’intriguant et intéressant. Tu ne demandes qu’à briser la glace et la découvrir un peu plus. Cette soirée sans Cataleya est donc l’occasion parfaite. D’autant que pour une fois, il n’y a rien d’intéressé dans tes actes et tes propos. Tu es 100% naturel et bon sang ce que ça fait du bien ! – Pas mal ton résumé ! – Automatiquement tu projettes la situation à celle que tu as vécu malgré toi il y a quelques mois de ça. Machin étant Eugène, et bidule Katarina. Triste sort pour ce couple que tu as involontairement brisé en recouchant avec ton ex. Tu n’iras pas pour autant le pleurer. Chacun étant assez grand pour prendre ses responsabilités. D’ailleurs, en parlant d’être responsable, il semblerait que la jeune femme qui se trouve à côté de toi le soit puisqu’elle refuse volontairement ton joint aussi attrayant qu’il puisse être. Elle résiste à la tentation suprême. – Ouais. Mais le bouton « off » n’existe pas. – A part peut-être quand tu dors et encore, tu fais souvent des rêves ou plutôt des cauchemars. Ton cerveau cogite presque en continu et c’est souvent insupportable. Si tu ne touches plus à aucune drogue dure aujourd’hui, tu ne peux tout de même pas te passer de marijuana. Et ta nouvelle colocataire semble comprendre parfaitement pourquoi. Tu finis donc assez rapidement de fumer histoire de ne pas trop la tenter. Celle-ci change ensuite de sujet pour te parler de ton boulot. Il est question d’une animation au camp demain soir. – Comment ça ? – Tu arques un sourcil n’étant pas certain de savoir là où la jeune femme veut en venir. Pourquoi est-ce un sujet sensible ? Tu fais cogiter aussitôt tes neurones mais il semblerait que la brune se prenne un peu pour mère Teresa. Il est question de l’histoire des Etats-Unis. – Ah. Je t’avoue que c’est pas moi qui ait choisi le thème… Mais faut prendre ça au second degré. – Du moins à ton sens. Cela ne devrait pas être un sujet tabou et puis quand bien même, les deux camps seront représentés et il n’y aura pas de réel enjeu à ce niveau. Peu importe si c’est les indiens ou les cow-boys qui gagnent les défis. Le principal étant de s’amuser. Et comme Raelyn le dit si bien, de passer du temps sans qu’il y ait papa/maman derrière. La liberté est essentielle pour les jeunes. – C’est exactement ça ! Mais faut les surveiller quand même, histoire qu’il n’y ait pas de débordement et qu’on ne finisse pas à la une des journaux. – Tu penses forcément à un viol, un coma éthylique, une consommation excessive de drogues ou encore une baston entre jeunes. Quelque chose d’assez grave pour que ça finisse dans les gros titres ou aux bords des lèvres des commères de Windmont Bay. Cela n’est jamais arrivé à ce jour à ta connaissance et tu ne tiens pas à être pointé du doigt et que la réputation du camp en prenne un coup parce que tu as été négligent avec les jeunes. – Ouais. Enfin non. J’ai des bails mais rien de sérieux. Les nanas c’est trop prise de tête. – Tu passes la main dans tes cheveux avant de rire un brin gêné. Faut dire que les femmes elle y connaît un rayon aussi.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1745
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : drogue, violence physique.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : célibataire mais les sentiments perdurent.
work : agent d'entretien à la clinique de windmont bay.
activities : faire chier ses parents, trainer en centre ville, s'énerver pour un rien, passer du temps avec cat.
home : actuellement chez griffin contre l'avis de celui-ci.
points : 2824
image : The safety is broken, intentions are numb TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : cat, jackson, wayne.
· Re: The safety is broken, intentions are numb · Mer 16 Nov - 17:51
C’était la première fois qu’elle prenait véritablement le temps de parler avec Wayne qu’elle croisait pourtant quotidiennement. La plupart du temps, elle était trop pressée (ou lui) ou bien la présence de Cat les empêchait d’avoir un pseudo tête à tête où ils pouvaient échanger sur tout et rien. En l’occurrence, ils avaient brisé la glace grâce à un programme stupide à la télévision qu’elle regardait à peine avant de changer de sujet. « Hélas non, ce serait trop facile. » Et surtout très pratique au lieu de se bousiller par le biais de plusieurs substances nocives afin de taire la petite voix au fond de soi. Malheureusement pour eux, un tel subterfuge n’existait pas, du moins pas naturellement. Ils avaient visiblement ça en commun et son intérêt pour le garçon n’en fut que décuplé. En sus d’être amusant et sympathique, il pouvait comprendre (à moindre mesure) une partie de ses difficultés personnelles même si elle n’entrerait pas dans les détails pour le préserver d’une part et d’autre part pour ne pas ressasser les mauvais épisodse. « Laisse tomber. » Rentrer dans les détails du pourquoi du comment sur le thème de sa soirée la soulait d’avance, d’autant plus qu’il n’était pas responsable de ce dernier. « Ouais, enfin le second degré a bon dos. » Elle haussa mollement des épaules, à peu près certaine qu’un tel argument n’en était pas vraiment un et ne pouvait en aucun cas justifier ce qui avait marqué la sombre histoire de leur pays. « Clairement, faudrait pas entacher la réputation de notre ville préférée ! On a eu notre lot dernièrement. » L’atmosphère d’ordinaire si paisible de la bourgade avait été pas mal malmenée dernièrement avec les scandales à répétition y compris dans les plus hautes sphères. La dernière chose que souhaitait la mairie nouvellement en place était que les faits se réitèrent dans une configuration qui leur causerait préjudice. « Tu as suivi cet été tout le bordel avec les étoiles et les soucoupes volantes ? » Encore un fait divers qui avait attiré l’attention sur Windmont Bay et avait fait débarquer tout un tas de gens perchés. Pour sa part, ayant suivi des études dans le milieu, elle s’y était intéressée de loin sans passer par la case OVNIS que tous semblaient chercher en vain. Ce n’était pas rationnel et aucune thèse n’appuyait ces élucubrations hormis des chutes de météorites qui étaient un phénomène commun bien que rare. « Je trouve les mecs plus compliqués. » Et c’était peu dire… Si elle prenait en considération ses relations passées, toutes concernaient un individu de sexe masculin et s’étaient relativement mal terminées. Cat était sa première femme, celle qui lui avait fait comprendre qu’elle pouvait être bisexuelle (elle ne s’attribuait pas d’étiquette) et avec elle tout paraissait assez simple. « Mon ex c’était un délire, je crois qu’on peut pas faire pire. » Pourtant elle avait aimé Griffin mais il était difficile à vivre voir invivable tout court, quant au reste de la liste, elle n’en avait pas de souvenir particulier, ce n’était que des plans quelconques pour reprendre les termes de son interlocuteur. « C’est plus facile de n’avoir aucune attache je suppose. » Même si dans l’immédiat, elle était contente d’en avoir auprès d’une personne saine.

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: The safety is broken, intentions are numb ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum