hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Justyn Henessy
played by
portrayed by
messages : 3629
name : ndia
face + © : christian hogue @self (avatar) self (gifs)
multinicks : chani rodrigues, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle, mimi medina.

age (birth) : 31 y.o (june 20th)
♡ status : not important, fa
work : striptease dancer
activities : trying to be the best version of himself, dancing, walking with duffy, listening rock music, collecting vinyl records.
home : back to square one
points : 5932
moodboard :

we were written in the stars

love goes on and on [ophelia] 718d3393b46cb8f6726b01a822ea6055991e9d47

image : love goes on and on [ophelia] F9727a29fbc7af5143bd54d48f565fad282ab157

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· love goes on and on [ophelia] · Mar 9 Aoû - 13:51
love goes on and on
There's an old familiar silence
When I'm lost inside my heart
I can't hear the voice inside me
So I look up to the stars

@ophelia walker & justyn henessy — august 2022

     C'est dans ce bar de Portland que les deux amis ont pris cette habitude de se retrouver. Même si leurs entrevues n'ont parfois pas été régulières ; il se trouve que ces derniers temps, elles deviennent de plus en plus fréquentes. Justyn a profité de ne pas travailler ce soir-là pour proposer à Ophelia de s'y rejoindre. Elle fait partie de son très restreint cercle amical — non pas que le strip-teaser soit très sélectif... il faut croire que les autres le font pour lui. Il est vrai qu'il n'a pas beaucoup d'amis — mais ne s'en plaint pas —  et son cercle social s'est un peu plus réduit à la suite de sa rupture avec sa dernière petite-amie. Même si le blond ne laisse rien paraître, il est vrai que cette situation l'a quelque peu affecté. Attendant la venue de son amie, il joue en attendant avec la paille de sa boisson. Il jette de temps en temps un coup d'oeil sur l'écran de son téléphone, guettant peut-être un message de son amie lui annonçant un imprévu. Si cela ne tenait qu'à lui, il rentrerait chez-lui — ou plutôt dans ce semblant de chez-lui —, n'ayant guère le coeur à la fête. Quelques minutes plus tard, il relève la tête et aperçoit la silhouette d'Ophelia dans le cadrant de la porte d'entrée. Il lui adresse un geste de la main, comme pour lui signaler qu'il est là. « Salut ! », lance-t-il, quand la jeune femme arrive à sa hauteur. « Comment vas-tu ? Promis, j'ai pris une consommation en t'attendant mais ce n'était pas pour noyer mon chagrin, comme tu peux le penser », qu'il note, d'une voix blanche, comme pour anticiper les paroles d'Ophelia. Il est vrai que cette rupture sentimentale a quelque peu marqué le trentenaire, lui qui avait cru trouver une certaine stabilité avec sa relation avec Joan Wright. Justyn avait dû quitter le logement de Joan, où il s'y était installé, quelques mois auparavant, se retrouvant sans toit. Il croise son regard et reprend : « qu'est-ce que je t'offre à boire ? » Quand Ophelia lui fait part de ce qu'elle veut boire, il se lève pour annoncer sa commande au bar et la rejoint. « J'ai trouvé un logement sur Windmont-Bay », annonce-t-il sommairement. « Bon, c'est de la sous-loc, mais c'est toujours mieux que d'avoir à partager une salle de bain avec Tyler », qu'il concède, en se pinçant les lèvres. En se retrouvant sans logement, l'un des collègues de Justyn avait accepté de l'héberger temporairement chez-lui, à Portland. Pendant quelques jours, l'appartement avait pris des airs de garçonnière. Cette colocation improvisée entre garçons n'avait pas pour autant traumatisé Jusytn, cela lui aurait presque rappelé ses débuts au sein de la troupe de danseurs.

_________________
Do you love me or love me not ?
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Walker
played by
portrayed by
messages : 122
name : margot (chasinghearts / elle)
face + © : Karol Queiroz (tearsflight)
multinicks : lena -

age (birth) : 34 ans (25/06)
♡ status : célibataire, mère de deux enfants qui ne sont plus.
work : pâtissière au Marceline's Coffee Shop.
activities : yoga, skateboard, randonnées.
home : a small house on pioneer oak
points : 46
moodboard : tw: infanticide, prison, divorce
image : love goes on and on [ophelia] TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo ✎ Malcolm ✎ Milo ✎ Justyn ✎ (libre) (1/5)
· Re: love goes on and on [ophelia] · Dim 14 Aoû - 23:23
love goes on and on
There's an old familiar silence
When I'm lost inside my heart
I can't hear the voice inside me
So I look up to the stars

@ophelia walker & @justyn henessy — august 2022

Après quelques mois passés à Windmont Bay, Ophelia s’était rendu compte qu’elle ne pouvait faire sans véhicule. Elle avait donc économisé un maximum et contactait une banque avant d’obtenir un prêt suffisant à s’offrir une voiture. Enfin, voiture est un mot bien joli pour ce tas de ferrailles qui fonctionne de manière assez aléatoire. La rouquine a donc dû apprendre à se débrouiller pour la réparer et faire qu’elle lui permette de se déplacer. Elle a beau ne pas l’utiliser très souvent, c’est toujours les fois où Ophe a rendez-vous avec quelqu’un ou chez le médecin ou un endroit du même acabit qu’elle décide de la lâcher. Cette fois, c’est le moteur qui s’est mis à fumer alors qu’elle était quasiment à la sortie d’autoroute pour Portland. La jeune femme a donc dû se ranger sur le bas côté et attendre que son moteur refroidisse pour y jeter un oeil, et le réparer - à peu près(que) - pour pouvoir arriver à destination. Lorsqu’elle entre dans le bar,  elle se dirige directement vers les toilettes mais Justyn l’aperçoit avant et elle se dirige donc vers lui.  “Hey.” Elle s’apprête à s’excuser de son retard et d’avoir les mains plein de camboui (cela reste, malgré les lingettes avec lesquelles elle a essayé de se nettoyer les mains) quand Justyn se justifie de la pire des façons. Elle rit doucement et secoue la tête : “Je vais faire semblant de te croire le temps de me laver les mains, je reviens, ok ?” Dit-elle avant de lui répondre : “Une bière blonde, comme d’hab.” quand il lui demande ce qu’il lui offre à boire. Elle se dirige ensuite vers les toilettes et réapparaît quelques minutes plus tard.
Désolée, Georgia a encore fait des siennes.” Ophelia a donné le nom de l’ancienne mairesse de la ville à sa voiture, car elle les trouve aussi agaçantes l’une que l’autre. Malheureusement, elle s’est fait une raison, et tient quand même beaucoup à sa voiture qui est aussi utile que peu fiable. “Ah, mais c’est cool ça. Tu seras dans quel coin ?” Ophelia avait hésité à proposer la chambre libre de sa maisonnette à Justyn quand il s’est séparé de Joan mais elle avait eu peur des quand-dira-t-on. Lasse d’avoir l’attention sur elle, la jeune femme avait tout de même fini par se dire qu’elle ne pouvait laisser son ami dans la panade. Pile à ce moment-là, il lui avait confirmé qu’un collègue pouvait l’héberger et Ophe avait donc gardé sa proposition pour elle. Elle est contente, cependant, de gagner un voisin. Peut-être emménage-t-il même dans sa rue! “Je pense que ca va te faire du bien de retrouver un semblant de stabilité. Tu ne vas évidemment pas l’oublier en un claquement de doigt, mais tu vas pouvoir plus facilement tourner la page avec ton propre appartement.” Un vrai nouveau départ.


Dernière édition par Ophelia Walker le Sam 20 Aoû - 23:01, édité 2 fois
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Justyn Henessy
played by
portrayed by
messages : 3629
name : ndia
face + © : christian hogue @self (avatar) self (gifs)
multinicks : chani rodrigues, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle, mimi medina.

age (birth) : 31 y.o (june 20th)
♡ status : not important, fa
work : striptease dancer
activities : trying to be the best version of himself, dancing, walking with duffy, listening rock music, collecting vinyl records.
home : back to square one
points : 5932
moodboard :

we were written in the stars

love goes on and on [ophelia] 718d3393b46cb8f6726b01a822ea6055991e9d47

image : love goes on and on [ophelia] F9727a29fbc7af5143bd54d48f565fad282ab157

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: love goes on and on [ophelia] · Mar 16 Aoû - 16:53
En attendant son amie, Justyn s'est permis de commander une boisson pour patienter, pour faire passer le temps, pour siroter... mais pas pour noyer son chagrin — ce n'est même pas une boisson qu'il a commandé. Pourtant, Ophelia ne semble guère convaincue par sa justification mais elle ne lui laisse pas le temps de se défendre. La jeune femme déclare en effet devoir se laver les mains. Il dodeline de la tête de haut en bas, comme pour donner son approbation. Il porte à ses lèvres sa boisson pour en boire une gorgée sucrée. Il lance un regard autour de lui, en n'attendant plus Ophelia (elle est là, elle est seulement partie s'éclipser dans les toilettes du bar). Il balaie du regard les quelques personnes présentes, des couples, des groupes d'amis, des hommes, des filles. L'appariation de Ophelia le tire de sa contemplation désintéressée. Il porte son regard sur la jeune femme, qui lui parle alors de Georgia. Ses sourcils se froncent légèrement, en ne comprenant pas à quoi elle fait allusion, avant d'avoir fait le lien avec son entrée — et surtout son lavage de main. « Tu voudras que j'y jette un coup d'oeil tout à l'heure ? », propose-t-il. Même si Justyn n'a jamais suivi un cursus scolaire en mécanique, il a su développer quelques compétences en la matière — par curiosité, par attrait du domaine. Il avait d'ailleurs remis en état son véhicule, acheté il y a une dizaine d'années. Malgré l'heure tardive, il n'aura pas l'impression de perdre son temps en regardant la voiture d'Ophelia.

C'est le moment que Justyn choisit pour lui annoncer avoir trouvé un logement sur Windmont Bay, une sous-location — qu'il loue à (il l'espère) un type qu'il peut juger fiable. Il avait épluché longuement les petites-annonces, ces dernières semaines. Rares étaient les annonces qui correspondaient à ses critères, et surtout qui acceptaient la présence d'un chien. Combien étaient les propriétaires qui finissaient par lui dire que leur logement n'était plus à louer, quand il disait avoir un chien ? Nombreux. « Crescent Lane. Pas loin du poste de police... », annonce-t-il. Ce nouveau logement présente un avantage — et non pas négligeable aux yeux du blond — : il n'avait plus à partager une salle de bain avec Tyler. Il va retrouver sa vie de solitaire, dans cet antre, en compagnie de Duffy. Il dodeline de la tête, comme pour approuver, les dires de son amie, quand elle mentionne le fait qu'il va retrouver un semblant de stabilité. Mais les traits de son visage se tendent légèrement à mesure où elle parle du fait qu'il ne va pas l'oublier... aussitôt ses pensées se dirigent vers elle, Joan. Il sait que c'est d'elle dont Ophelia parle, même si elle ne mentionne pas son nom — peut-être pour ne pas le peiner davantage. L'oublier ne sera pas une tâche aisée, encore moins quand il pourra toujours la croiser dans Windmont Bay. « C'est du passé, tu sais », dit-il, en mentant. Bien entendu, ce n'est pas du passé pour lui son histoire avec Joan Wright. Elle est encore trop présente, trop blessante. « C'est fini... », qu'il reprend, comme pour renchérir, et cacher les remous de son coeur. « Tiens, je devrais peut-être m'inscrire sur une appli pour faire des rencontres. T'en dis quoi ? ».

@ophelia walker

_________________
Do you love me or love me not ?
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ophelia Walker
played by
portrayed by
messages : 122
name : margot (chasinghearts / elle)
face + © : Karol Queiroz (tearsflight)
multinicks : lena -

age (birth) : 34 ans (25/06)
♡ status : célibataire, mère de deux enfants qui ne sont plus.
work : pâtissière au Marceline's Coffee Shop.
activities : yoga, skateboard, randonnées.
home : a small house on pioneer oak
points : 46
moodboard : tw: infanticide, prison, divorce
image : love goes on and on [ophelia] TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : Pablo ✎ Malcolm ✎ Milo ✎ Justyn ✎ (libre) (1/5)
· Re: love goes on and on [ophelia] · Sam 20 Aoû - 22:39
love goes on and on
There's an old familiar silence
When I'm lost inside my heart
I can't hear the voice inside me
So I look up to the stars

@ophelia walker & @justyn henessy — august 2022

Quand Justyn propose de jeter un coup d'œil à sa voiture, Ophelia n’est pas surprise un instant. Depuis qu’elle le connaît, le jeune homme prend toujours le temps de s’assurer qu’elle va bien, qu’elle n’a besoin de rien et est toujours le premier à proposer de l’aider quand elle mentionne n’importe quel problème. Cela met un peu Ophelia mal à l’aise, pas parce qu’elle s’imagine qu’il a quoique ce soit derrière la tête mais parce qu’elle ne veut pas qu’il se sente obligé de quoi que ce soit. Elle est habituée à se débrouiller seule et si c’est agréable d’avoir un soutien, elle n’a pas spécialement envie de se sentir redevable non plus. Justyn ne viendrait jamais réclamer quoi que ce soit en contrepartie - du moins, il lui semble - mais son manque de moyens financiers fait qu’elle n’a pas de quoi se permettre des réparations durables et est donc souvent en rade de plusieurs choses à la fois. Par chance, sa chaudière semble tenir le coup en hiver mais Ophelia s’est promis de la faire réviser avant l’hiver, au cas où. Il faut d’ailleurs qu’elle s’en occupe. “Je veux bien mais je pense pas qu’il y ait grand chose à faire, malheureusement. Sauf la changer.” Sacré Georgia !
Contente de le voir prendre les choses en main et aller de l’avant, Ophelia l’interroge sur l’emplacement où il a trouvé son appartement. Un frisson parcourt son échine quand il mentionne le poste de police ; elle garde toujours les traces psychologiques du procès et des années en prison qui en ont suivi. Elle se resaisit en prenant une gorgée de sa bière avant de reprendre : “Le quartier est plutôt sympa. T’as des photos de l’appart ? Il est grand ?” Elle espère sincèrement que son ami a pu s’offrir plus qu’un studio. Windmont Bay n’est pas très cher - elle peut bien s’offrir une maison - et au bout d’un certain âge, on apprécie tout de même avoir son confort, quoiqu’on en dise. Ophelia le félicite, ramenant subtilement le sujet qu’il a lui-même lancé quand elle est entrée dans le bar. Elle sait que Justyn aime jouer les “durs”, celui qui se remet facilement de cette histoire mais elle n’a jamais compris pourquoi les mecs ressentaient le besoin de se comporter de la sorte. Il n’y a aucune honte à avoir d’être blessé par ce genre de situations et d’avoir du mal à s’en remettre, surtout quand on est attaché à la personne qui nous a quitté. Le fait de ne pas vouloir en parler est quelque chose qu’elle comprend mais dans ce cas, pourquoi ne pas dire les choses comme elles sont ? Désolée, Ophe, mais c’est compliqué pour moi d’en parler et j’ai envie de me changer les idées… Et après, on dit que ce sont les femmes qui sont compliquées. “Que je vais t’aider à faire ton profil de ce pas.” dit-elle, tendant la main pour qu’il lui tende son téléphone. “Après tout, on dit qu’un coup chasse l’autre.” Ce n’est pas l’expression la plus classe du répertoire de l’ancienne institutrice mais elle doit avouer qu’il y a une part de vérité - du moins, de ce qu’elle a pu voir dans la vie amoureuse de ses amies d’un autre temps. “Ca ne peut pas te faire de mal."
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Justyn Henessy
played by
portrayed by
messages : 3629
name : ndia
face + © : christian hogue @self (avatar) self (gifs)
multinicks : chani rodrigues, zander byrd, vittoriu cesari, slevin doyle, mimi medina.

age (birth) : 31 y.o (june 20th)
♡ status : not important, fa
work : striptease dancer
activities : trying to be the best version of himself, dancing, walking with duffy, listening rock music, collecting vinyl records.
home : back to square one
points : 5932
moodboard :

we were written in the stars

love goes on and on [ophelia] 718d3393b46cb8f6726b01a822ea6055991e9d47

image : love goes on and on [ophelia] F9727a29fbc7af5143bd54d48f565fad282ab157

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: love goes on and on [ophelia] · Jeu 25 Aoû - 14:08
« J'y jetterai un coup d'oeil avant de partir », annonce-t-il, alors qu'Ophelia pense qu'il n'y ait pas grand chose à faire. Il fera son propre jugement sur l'état de la voiture de son amie, une fois qu'il l'aura inspectée. Si Justyn n'avait pas eu de problèmes avec son véhicule, il en a eu d'autres à régler — à commencer par celui de se retrouver un nouveau toit, ce qui n'a pas été une mince affaire. Il profite d'ailleurs de cette soirée pour annoncer à Ophelia avoir trouvé un logement sur Windmont Bay. Il avait épluché les annonces de location, parcouru la ville pour guetter la moindre affiche. Après de nombreux appels, de nombreuses rencontres avec des propriétaires quelque peu réticents à l'idée de lui louer un logement, il avait fini par trouver une sous-location, dans le quartier de Crescent Lane, proche du poste de police. Il fut un temps où loger près des policiers lui auraient posé un problème — sûrement parce qu'il passait un peu trop de temps à les côtoyer malgré lui, mais ce temps est, fort heureusement, derrière lui à présent. Il dodeline de la tête légèrement, comme pour acquiescer quand Ophelia juge l'endroit sympathique. Lui aussi a trouvé le coin sympathique, quand il avait visité ce logement pour la première fois — en réalité, Justyn n'est pas bien difficile en matière d'immobilier, tant qu'il a un toit pour dormir, cela lui suffit. « C'est un deux pièces... », qu'il répond quand son amie lui demande si son logement grand. « ... C'est suffisant pour un type tout seul comme moi », précise-t-il. Il est évident que si Justyn avait été en couple, avait un enfant (ou deux), l'appartement aurait été trop étroit pour accueillir une petite famille. Or, à partir de maintenant, le blond fait partie seul. Il sort son téléphone de la poche de son jean et le consulte pour présenter quelques clichés qu'il a de l'endroit où il dort à présent. « Tiens, si tu veux te faire une idée », il énonce, en lui montrant quelques photos. « Il faudra que tu viennes, une fois, pour que je te fasse visiter. Puis, on pourra faire une sorte de crémaillère », suggère-t-il, en haussant les épaules. Il ne sait pas si cela est une vraie bonne idée cette sorte de fête. Fêter, célébrer quoi au juste ? D'avoir (à nouveau) un logement seul ? De se retrouver seul ? D'être célibataire ? Un soupir s'échappe de sa bouche, alors que son interlocutrice évoque sa relation passée avec Joan Wright. Elle juge qu'il pourra tourner la page plus aisément, en ayant son propre appartement — sûrement a-t-elle raison ? Joan est certes encore en ville, mais ils ne vont pas vivre dans le même quartier — ce qui réduira les chances de la croiser. Parce que Justyn a beau dire que c'est du passé, il se remet difficilement de cette relation. Elle est encore très présente et difficile à oublier. Parfois, il se demande si elle aussi connait ce manque ou si elle avait déjà oublié son nom. Comme pour trouver une manière de l'oublier, il lance l'idée de s'inscrire sur une application de rencontre. Il croise le regard de son interlocutrice, comme pour sonder une réaction. Cette dernière semble enjouée par cette idée ; elle se propose de l'aider pour la création de son profil — détail que Justyn a oublié. D'après elle, cela ne lui ferait pas de mal. Il dodeline de la tête, comme pour approuver ses dires. Faire des rencontres ne le tuera pas, c'est certain. « Tiens », souffle-t-il en lui tendant son téléphone. « J'ai des photos dans ma galerie », qu'il reprend. Il imagine qu'à un moment donné, elle va lui demander s'il a des photos pour choisir sa photo de profil par exemple. « Je ne sais pas trop comment ça marche ces profils à compléter... », concède-t-il, en se pinçant les lèvres. Cela ne doit pas être difficile, mais il doit sûrement y avoir une certaine manière de faire pour que son profil se démarque des autres.

@ophelia walker

_________________
Do you love me or love me not ?
 
Never too late to write the best of your story
Remember to breathe
or else you're gonna be sorry
Life's no race, it's a companion
Always face with reckless abandon
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: love goes on and on [ophelia] ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum