hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -19%
PC Portable Ultrabook – LENOVO IdeaPad 3 15ITL6 ...
Voir le deal
349.99 €

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin Fields
played by
portrayed by
messages : 85
name : Ju
face + © : Tom Hardy + Carole71
multinicks : -
trigger : - Aucun
warning : - Pour le moment aucun

age (birth) : 40 ans
♡ status : Père célibataire, Léonie est la seule qui compte.
work : Ouvrier de chantier
activities : Boxe, promenade, lecture avec sa fille
home : Une petite maison à Pioneer Oak
points : 257
image : And the sky falls TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· And the sky falls · Dim 9 Oct - 16:07
And the sky falls
@Evelyn Shearer

Les feuilles craquaient sous les pieds de Gavin tandis que les rires de Léonie venaient chatouiller ses oreilles. Le quadragénaire observait avec tendresse sa fille courir après Thor leur labrador. Pour la première fois depuis des semaines, un sentiment d'apaisement habitait l'ouvrier. Depuis la mort de sa femme il y avait six mois de cela, il avait rarement vu sa fille aussi légère et heureuse. Le voile de tristesse qui avait tendance à couvrir ses jolies prunelles était absent aujourd'hui. Gavin avait profité de son après-midi de libre pour aller se balader au parc. Sa fille adorait se promener et elle avait besoin de liberté. Assis sur un banc, une cigarette coincée entre les lèvres, l'homme observait avec amour la scène qui se jouait sous ses yeux. Il n'y avait pas grand monde ce jour-là dans le parc ce qui l'arrangeait fortement. Il n'était pas obligé de faire la conversation avec des inconnus, des voisins un peu trop curieux ou encore des parents qui pensaient tout savoir quant à la façon d'éduquer un enfant.

Le portable de Gavin sonna et soupirant il décrocha : « Gavin Fields, que puis-je pour vous ? » Comme il ne connaissait pas le numéro de téléphone, il savait pertinemment qu'il s'agissait d'un appel professionnel. Il y a quelques mois de cela, jamais il n'aurait décroché en présence de sa fille mais ces derniers temps, l'argent manquait cruellement et il n'avait pas d'autre choix. Le téléphone collé à l'oreille, le jeune homme faisait les cent pas autour du banc.  « Très bien, je serai là demain en début d'après-midi ». Puis il finit par raccrocher. A peine avait-il éteint son téléphone que quelque chose le frappa. Plus aucun bruit, plus aucun cri ni rire. Il fit volte-face et découvrit avec horreur que sa fille et son chien n'étaient plus là. Son sang ne fit qu'un tour tandis qu'il scrutait l'horizon dans l'espoir de l'apercevoir.  « Léonie ! Léonie ? » Il n'avait de cesse de s'époumoner mais personne ne revenait à lui. Gavin commença à chercher dans les buissons, derrière les arbres, rien, personne.  « THOR ! THOR ! LEONIE ! » Les battements de son cœur se faisaient plus violents tandis que les gens commençaient à le regarder avec curiosité. Il s'approcha d'un vieil homme et le secouant presque par les épaules lui cria au visage :  « Vous n'auriez pas vu une petite fille avec des couettes mal faites ? Elle est avec un petit labrador noir. » Le vieux n'avait rien vu. Soudain il entendit des pas précipités derrière lui. Il se retourna et vit que c'était Thor qui revenait. Mais seul. Son sang se glaça lorsqu'il remarqua que le chien avait les pattes mouillées. Étaient-ils allés vers le lac artificiel ?

Sans réfléchir Gavin se mit à courir en direction du lac, hurlant à tout va le prénom de sa fille. La raison l'avait quitté lorsqu'il approcha de l'eau. Il allait plonger mais pour aller où ? Dans quelle direction ? Le lac était trop grand, il ne la retrouverait pas.  « Léooooooonie ! » il continuait inlassablement d'hurler dans l'espoir fou qu'elle surgisse mais rien, personne. Gavin s'effondra à genoux face à l'étendue d'eau et la main tremblante il commença à composer le numéro des secours. Il ne pouvait pas la perdre. Elle était toute sa vie. Sans sa fille, il n'était rien.
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer
played by
portrayed by
messages : 1250
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, (corpsie)
multinicks : aaron, jules, wayne,
dimitrios

trigger : à définir par MP
warning : morts, esprits, fantômes

age (birth) : =(4x20)+1
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
moodboard : And the sky falls PDzIvBF
points : 1449
image : And the sky falls Giphy-2

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR
· Re: And the sky falls · Ven 14 Oct - 23:49
@Gavin Fields

Pas de rendez-vous cet après-midi ni de visite, tu en profites pour t’évader un peu de chez toi et amener ton chien au parc. La météo est plutôt clémente et prendre un bol d’air frais ailleurs que dans ton jardin vous fera le plus grand bien. Cela fait un moment que vous ne vous êtes pas promené faute de temps et ce, dans tous les sens du terme. Dragibus est donc heureux de pouvoir pavaner dans les allées de Redwood Park et renifler pleins de nouvelles odeurs. Il n’est pas tellement sociable comme animal mais en revanche, il adore sentir tout ce qu’il peut à ton plus grand désarroi. Et puis, il marque son territoire contre beaucoup d’arbres aussi. Heureusement que tu n’as pas de train à prendre sans quoi tu l’aurais loupé depuis bien longtemps avec ce phénomène ! Au bout de quelques minutes de marche, tu aperçois une petite fille jouer dans l’herbe près du lac. Tu souris alors, marquant un arrêt pour la regarder puis tu constates qu’il n’y a personne d’autre aux alentours, ce qui ne te semble pas normal. Tu décides alors de l’approcher en serrant la laisse de Dragibus de sorte à ce qu’il ne l’embête pas. – Qu’est-ce que tu fais toute seule ma grande ? – La petite fille doit avoir cinq/six ans à tout casser. Tu n’es même pas sûr qu’elle sache parler. Tu espères que oui tout de même. Elle prononce deux mots que tu arrives à capter difficilement. C’est que ton ouïe n’est plus de toute jeunesse et que la demoiselle est timide. – Ah tu voulais attraper le papillon, bah.. il est parti. Mais tu sais, c’est fragile ces choses-là. Il faut les laisser voler de leurs propres ailes. – Quelle idée de faire la chasse aux papillons toute seule ! Un peu plus et elle se retrouvait à l’autre bout de la ville sans s’en rendre compte. D’autant plus qu’elle n’a quasi aucune chance d’attraper l’insecte à main nue. A la limite, elle devrait être équipée d’une épuisette mais ça serait tout de même un peu barbare pour la pauvre bête qui n’a rien demandé. – Ta maman est par là ? Ou ton papa ? – Tu ne vas quand même pas la ramener chez toi ? Ou alors peut-être qu’il faudrait que tu contactes la police ? Tu ne voudrais pas voir apparaître sur les prochaines affiches Alertes Enlèvement ta sale tronche. Avant d’en arriver là, tu comptes bien essayer de retrouver la famille de cette petite fille dans le parc. Tu marches donc un peu avec elle en continuant le chemin que tu avais emprunté et au bout d’un moment elle te montre du doigt au loin un homme à terre en te disant « là ». Tu te diriges aussitôt vers lui et le lac. Il ne vous voit pas arriver mais son chien se met à aboyer, surement car il a vu le tiens. – Vous êtes son papa ? – Tu demandes alors que la petite fille se précipite vers lui pour le prendre dans les bras. La scène est mignonne. Mais tu ressens une certaine détresse chez l’homme qui se dissipe peu à peu.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin Fields
played by
portrayed by
messages : 85
name : Ju
face + © : Tom Hardy + Carole71
multinicks : -
trigger : - Aucun
warning : - Pour le moment aucun

age (birth) : 40 ans
♡ status : Père célibataire, Léonie est la seule qui compte.
work : Ouvrier de chantier
activities : Boxe, promenade, lecture avec sa fille
home : Une petite maison à Pioneer Oak
points : 257
image : And the sky falls TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: And the sky falls · Mer 19 Oct - 23:11
@Evelyn Shearer

Gavin venait de composer le numéro des urgences lorsqu'il entendit Thor aboyer à ses côtés. L'homme se redressa vivement et vit avec soulagement sa fille courir dans sa direction. Il lâcha le téléphone et la prit dans ses bras lorsqu'elle se jeta contre lui. Ses nerfs étaient tendus et la pression n'était pas totalement redescendue, sans doute était-ce pour cela qu'il répondit abruptement – et stupidement il faut bien l'admettre – à la vieille femme :  « Non, le voisin ! ». A peine ces mots avaient-ils franchi ses lèvres que l'ouvrier regretta sa grossièreté. Léonie était accrochée à lui comme un panda autour de sa branche de bambou. Tout en caressant les cheveux de sa fille, Gavin s'approcha de l'inconnue et penaud marmonna :  « Excusez-moi, c'était maladroit et vraiment déplacé. ». Il déposa la fillette au sol tout en gardant sa main bien serrée dans la sienne. Il n'était pas question qu'elle disparaisse à nouveau. De sa main libre il se gratta le cuir chevelu et toujours en direction de sa sauveuse du jour il poursuivit de manière un peu plus calme :  « Je ne vous remercierai jamais assez de me l'avoir ramenée. » L'idée même de ne pas l'avoir retrouvée le faisait frissonner de tout son être. La tête lui tournait et il en avait presque la nausée. Il sentit soudain les doigts de la fillette s'échapper. Il se retourna brusquement vers elle, et son regard s'assombrit :  « Tu ne dois plus faire ça Léonie ! Tu ne dois plus partir sans papa ! » Sa voix était ferme, la colère et la peur se mêlaient. Tandis qu'il sermonnait sa fille et tentait de lui donner une leçon de vie, il entendit Thor japper. Gavin ne porta attention à son chien que lorsque sa fille le pointa du doigt en articulant un : « Oh, Thor ! »

L'ouvrier se retourna et ses yeux s'écarquillèrent. « THOR ! » Il se jeta sur le chien et le tira en arrière. Le canidé venait en effet de sauter sur la femme et avait sali son pantalon avec ses petites pattes couvertes de gadoue. Le père de famille s'approcha sans réfléchir et commença à frotter les cuisses de la pauvre victime qui n'avait rien demandé à personne. Alors qu'il prenait conscience que les taches ne partaient pas – pire qu'elles s'élargissaient – Gavin se rendit aussi compte qu'il était en train de frotter comme un hystérique les jambes d'une pauvre dame qui se baladait tranquillement dans le parc. Décidément, rien ne se passait comme prévu aujourd'hui... Il arrêta son geste et recula de quelques pas. Pétrifié sur place, Gavin qui habituellement contrôlait tout, ne savait plus comment réagir. Il avait honte et le fait d'être seul lui revenait en pleine face. Il était définitivement dépassé par les événements et sentait que ce n'était que le début de ses ennuis.  « Je paierai pour le nettoyage ». C'était la seule chose qu'il avait trouvé à dire. Il n'avait qu'une envie, c'était d'écourter sa promenade et de retourner s'enfermer chez lui.
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer
played by
portrayed by
messages : 1250
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, (corpsie)
multinicks : aaron, jules, wayne,
dimitrios

trigger : à définir par MP
warning : morts, esprits, fantômes

age (birth) : =(4x20)+1
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
moodboard : And the sky falls PDzIvBF
points : 1449
image : And the sky falls Giphy-2

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR
· Re: And the sky falls · Jeu 20 Oct - 23:07
@Gavin Fields

Il semblerait que la garderie de la petite fille esseulée ne soit pas pour aujourd’hui. En l’espace d’à peine quelques minutes tu as réussi à retrouver l’homme qui semble être son père. Quel soulagement ! Il n’était pas bien loin. Il suffisait de marcher un peu dans le parc et d’ouvrir grand les yeux. L’individu semblait déjà désespéré et limite prêt à se jeter à l’eau. Heureusement, aucun drame ne sera à déplorer aujourd’hui. Et il peut te remercier d’avoir été là. Mais visiblement, t’es tombé sur un spécimen. Un de plus. – Pas très mature oui. – Tu lèves les yeux au ciel, essayant de masquer ton agacement. Tu lui ramènes sa gosse qu’il avait perdu et il se permet de se la ramener. C’est clairement déplacé. Il y a certaines situations avec lesquelles on ne peut pas plaisanter. Mais tu te dis que c’est les nerfs du garçon qui ont parlé. Il a dû passer par plusieurs émotions qu’il n’a visiblement pas su gérer. Pas facile de garder son calme dans ces circonstances. A sa place et à son âge, tu aurais surement également paniqué. Tu ne peux lui en vouloir sur ce point. – Il n’y a pas de quoi. Je tiens tout de même à vous rappeler qu’un enfant, on ne le quitte jamais des yeux. Vous avez de la chance de ne pas être tombé sur une personne malveillante. Les kidnappings ça n’arrive pas qu’à la télé. – Impossible pour toi de ne pas le sermonner. Ce qui s’est passé aurait pu être bien plus grave. Peut-être que tu emploies des mots forts, mais tu tiens à ce qu’il prenne conscience que la personne qui doit être responsable dans l’histoire c’est lui et non pas sa fille. Ce n’est qu’un enfant après tout qui ne se rends pas compte du danger qui rode. – Descends de là toi. – Il ne manquait plus que ça. Voilà que son chien te saute dessus. C’est qu’il a de la force le clébard. Un peu plus et il aurait pu te faire tomber. Pas le même gabarit que Dragibus. En tout cas, tu constates qu’en plus de ne pas savoir surveiller son enfant, il n’arrive pas à éduquer son chien non plus. Il y a vraiment tout à revoir. – Laissez. Cela partira à la machine. – Tu déclares alors tandis que l’individu a tenté de faire partir les traces de pattes que son chien a laissé sur toi. Il y a un peu de gadoue. Rien de bien grave. Tu sais ce que c’est un animal. – On ne s’ennuie jamais avec vous. – Evidemment que non, tu ne le laisseras pas payer quoi que ce soit. Ce n’est pas dramatique. La terre s’en ira de tes vêtements au lavage. Tu tentes l’humour pour essayer de détendre le garçon qui semble totalement dépassé. – Il a quel âge votre chien ? – Tu demandes comme si cela avait son importance alors que le tien le renifle. C’est assez étonnant car il a arrêté de lui aboyer dessus et n’a pas essayé de l’attaquer. Habituellement les plus grosses bêtes que lui ne l’effrayent pas et il a tendance à grogner.

taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Gavin Fields
played by
portrayed by
messages : 85
name : Ju
face + © : Tom Hardy + Carole71
multinicks : -
trigger : - Aucun
warning : - Pour le moment aucun

age (birth) : 40 ans
♡ status : Père célibataire, Léonie est la seule qui compte.
work : Ouvrier de chantier
activities : Boxe, promenade, lecture avec sa fille
home : Une petite maison à Pioneer Oak
points : 257
image : And the sky falls TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: And the sky falls · Mar 25 Oct - 22:09
@Evelyn Shearer

 «  Pas très mature oui. » Gavin avait entendu la remarque de la vieille femme mais il n'avait pas relevé. Déjà parce qu'elle n'avait pas tort, et ensuite parce qu'il était mal placé pour se plaindre. Il avait égaré sa fille l'espace de quelques minutes et elle avait eu la gentillesse de prendre soin d'elle. La moindre des choses était de la remercier et de fermer sa gueule. Voilà tout. C'était ce qu'il se disait en boucle dans sa tête mais ce leitmotiv en avait pris un coup lorsqu'elle avait commencé à le sermonner et à lui expliquer la vie. Les sourcils froncés, il l'avait écoutée tout en se mordant l'intérieur de la joue. Elle était clairement en train de lui donner des leçons d'éducation ! Certes il n'était pas le père de l'année et il n'était pas parfait mais tout de même ! Il savait comment s'occuper de sa fille, plus que la mère de l'enfant, mais ça, il s'abstiendrait bien d'en faire la moindre remarque. Puisant dans ses forces pour ne pas envoyer balader la vieille qui prenait un peu trop la confiance il n'avait pas surveillé Thor, et c'est à cet instant là que la situation n'avait fait qu'empirer. « Laissez. Cela partira à la machine. » Gavin baissa la tête, honteux. Il devait bien admettre au fond de lui que la réponse de l'inconnue l'arrangeait. Il n'avait pas spécialement les moyens de dépenser de l'argent dans un pressing. Du coin de l'oeil il observait sa fille qui jouait avec leur chien – pas question de la perdre de vue une seconde fois – tandis que la dame avait décidé de lui faire la conversation. Génial ! Lui qui adorait bavasser et rencontrer de nouvelles personnes... Il n'avait plus qu'à prendre son mal en patience et à essayer de se montrer courtois. « On ne s’ennuie jamais avec vous. » L'ouvrier soupira et haussa les épaules tout en répondant :  « Je vous avoue que parfois je rêve juste de calme et de tranquillité... » Il devait bien se rendre à l'évidence qu'avec Léonie et Thor dans les parages, c'était rarement le cas. « Il a quel âge votre chien ? » Gavin observait le labrador qui se roulait aux pieds de Léonie qui riait aux éclats et répondit :  « Six mois. Deux enfants pour le prix d'un. Et vous ? » Il planta son regard dans le sien et se rendit compte que sa question pouvait porter à confusion.  « Votre chien je veux dire ! Pas vous ! Pas que ça ne m'intéresse pas mais... » Mais qu'est-ce qui lui prenait ? Cela ne lui ressemblait pas, il paniquait et commençait à raconter n'importe quoi. Lui qui était toujours maître de lui-même et de ses paroles montrait aujourd'hui une bien piètre image. Ayant besoin de changer de conversation, il observa au loin et aperçut un petit chalet qui vendait des boissons chaudes et des gâteaux. Il pointa l'endroit de la tête et demanda :  « A défaut de nettoyer votre pantalon, je peux peut-être vous offrir quelque chose à boire ? Un café ? Un thé ? » et joignant le geste à la parole, il commença à se diriger vers le cabanon, suivi de toute la petite troupe. Alors que Léonie courait aux devants avec leur chien, Gavin ne put s'empêcher de revenir sur les propos tenus plus tôt par la vieille femme :  « Vous savez, je ne suis pas un père indigne, je m'occupe de Léonie, je la surveille mais parfois... Seul c'est compliqué. » Il ne savait pas pourquoi il se sentait obligé de se justifier mais il le fit. Sans doute qu'il avait besoin de vider un peu son sac, chose qu'il ne faisait que rarement pour ne pas dire jamais.
WB'S FAVORITE GRANDMA
Voir le profil de l'utilisateur
Evelyn Shearer
played by
portrayed by
messages : 1250
name : vodka paradise
face + © : liliane rovère, (corpsie)
multinicks : aaron, jules, wayne,
dimitrios

trigger : à définir par MP
warning : morts, esprits, fantômes

age (birth) : =(4x20)+1
♡ status : veuve
work : anciennement pharmacienne, nouvellement cartomancienne
activities : tirer les cartes, faire des canulars téléphonique, faire pousser des courgettes, sortir dragibus
home : maison à Crescent Lane
moodboard : And the sky falls PDzIvBF
points : 1449
image : And the sky falls Giphy-2

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : FR
· Re: And the sky falls · Ven 11 Nov - 17:44
@Gavin Fields

Après avoir joué les héroïnes en rendant la petite fille égarée à son papa, voilà qu’un chien te saute dessus et manque de te faire tomber. C’est le pompon. En plus, il te salit. Rien de bien méchant mais cela suffit à mettre dans de beaux draps le père de famille. Si t’as un caractère bien trempé et que tu ne gardes pas ta langue dans ta poche, t’es quelqu’un de plutôt compréhensive et gentille. Pas de quoi s’inquiéter donc quant à tes vêtements détériorés. Tu ne peux cependant t’empêcher de lui envoyer un pic, quelques minutes après lui avoir fait la morale. Il te répond rêver de calme et de tranquillité. Avec un enfant et un chien, c’est raté ! D’autant plus que l’animal est encore jeune apparemment. – On ne demande pas l’âge du dame de toute façon. – Tu rétorques comme pour le mettre encore plus mal à l’aise qu’il ne l’est déjà. Cela t’amuse un peu d’embarrasser ce pauvre garçon qui ne sait plus où donner de la tête après tout ce qu’il vient de se passer. Il est clairement dépassé et la situation est plutôt comique d’un œil extérieur. Pour lui, cela doit être moins drôle. – Il n’est plus tout jeune. Mais je ne serai pas vous dire qui c’est le plus vieux entre lui et moi. – Tu n’as pas envie de te lancer dans des calculs inutiles. Il te semble qu’il faut multiplier son âge humain par 7 pour obtenir son âge chien, ou quelque chose comme ça. Peu importe. Il est vieux, c’est tout ce qu’il faut savoir. – Volontiers. – Il sait comment parler aux femmes lui. Tu ne refuses pas sa proposition d’aller t’hydrater à la boutique du parc. Surtout si c’est lui qui paye. Non pas que tu ne puisses pas te le permettre mais il te doit bien ça après tout. Et puis, cela te permettra d’en apprendre un peu plus sur lui. Tu es de nature sociale. Tu te diriges donc à ton rythme vers le chalet avec ton chien en laisse qui suit celui de la petite famille. Le quarantenaire tient alors à émettre quelques précisions vis-à-vis de ce qu’il a pu se passer. – Ce n’est pas ce que j’ai dit et vous n’avez pas besoin de vous justifier. – Tu réponds dans un premier temps avec un sourire bienveillant avant de reprendre la parole. – Je sais ce que c’est d’élever un enfant. J’ai deux fils. Et puis maintenant je suis à la tête d’une grande famille, je suis même arrière-grand-mère deux fois. – Et fière de l’être même si pour ton premier arrière-petit-fils c’est une histoire compliquée et tu ne le connais pas depuis si longtemps que ça. C’est que Daphne t’a fait quelques cachoteries qui sont dorénavant pardonnées. – Vous êtes séparé de sa mère ? – Tu demandes cash, sans faire de détour. Si tu comprends bien il élève seul sa fille et tu imagines bien que ce n’est pas tous les jours facile, surtout avec un chiot un peu foufou. D’ailleurs, tu gardes un œil dessus même si Léonie semble bien s’en occuper. Quant à ton chien, plus de son, plus d’image. Il vous suit sans broncher.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: And the sky falls ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum