hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -56%
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
Voir le deal
6.99 €

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Ziggy Coleman
played by
portrayed by
messages : 98
name : olivia (carolcorps), elle.
face + © : maya hawke | ava@ritatouille | sign@alexcabotgf.tumblr/ritachou & stephen king.
multinicks : alma ·
trigger : -
warning : -

age (birth) : [ 28|10 ] twenty two years old.
♡ status : single and afraid of cannibals.
work : drummer for the Midnight Sirens and saleswoman of graphic novels | she also teaches drums.
home : a small flat with her bestie and her three turtles.
points : 163
image : words make you think. music makes you feel. Tumblr_puq6enWzrK1qfb5cjo8_400

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : (fr/en) ; open ( ms, jett ...)
· words make you think. music makes you feel. · Mar 11 Oct - 21:16

@Jett Drysdale &  @Lalita Rochana

Les cheveux en pétard, sa veste en jeans sur le dos, la belle pédalait comme si sa vie en dépendait. Casque sur les oreilles, volume à fond, quiconque passait à sa hauteur aurait le plaisir d’écouter l’une des dernières maquettes des Midnight Sirens. La voix de Laly résonnait comme une douce mélodie. En dépit d’un rythme rock and roll effréné, Ziggy trouvait toujours que la voix de sa meilleure amie était un chant envoûtant. Peut être aussi ce qui avait motivé leur nom. Laly était hypnotisante dès qu’elle se mettait à chanter. Et dès que le premier riff se faisait entendre, c’est l’énergie du blondinet qui l’inondait. Son sourire envahissait toujours la scène, communicatif et séducteur, leurs quelques fans adoraient Jett. Il était là belle gueule du groupe. À l’instar de Laly, qui, en plus de représenter le groupe, était d’une beauté presque surnaturelle. Ziggy était leur première fan. La première à s’ébahir des vocalises de sa meilleure amie, à encourager Jett à un petit solo pour montrer l’étendu de son talent. She had their backs. De la même façon qu’ils étaient là pour elle. Le groupe était solide, ses piliers sur lesquels elle se reposait. Pour lesquels elle se battait. Et ce même si l’un d’eux avait fragilisé la structure en se tirant un beau matin. Le plus important sans doute. Son frère aîné. Laissant une place vacante dans le groupe, la plus essentielle aux yeux d’une petite sœur se sentant abandonnée. Elle avait renoncé à beaucoup de choses pour le groupe, mais lui n’avait pas hésité un seul instant… Officiellement, elle l’avait soutenu, officieusement, elle était très en colère. Son expression avait d’ailleurs changé. Passant d’une énergie positive, à un regard sombre. Le visage fermé, elle donna un dernier élan à son vélo avant de le garer près de la maison qui avait connu toutes leurs répétitions. Celle de ses parents. Elle passa rapidement faire un petit coucou à ses parents. Sa mère lui précisa que son frère avait téléphoner, Ziggy ne répondit que par un haussement d’épaules distrait. Elle piqua un cookie dans la jar qu’elle avait remplit pour le groupe, comme bien souvent, et fonça vers le garage. « Jett is already here. » signala sa mère, avant qu’elle ne s’y engouffre. La belle balança son sac à dos au hasard dans la pièce et vint s’installer sur le canapé où son ami grattait sa guitare distraitement. « A new song? » Elle déposa un baiser sur sa joue et n’eut pas le temps de finir son cookie, qu’il en piqua la moitié restante. Mais elle était trop distraite pour s’en préoccuper. « We need new songs. I’ve booked a few concerts in Portland for the next weeks, but it’s been over a year. » mais l’auteur c’était lui, son frère. C’était son talent. Les textes, les mélodies. Eux ne faisaient que suivre, aider un peu avec quelques bribes d’idées. Mais le compositeur du groupe avait déserté Windmont Bay.. « I've tried but I suck at it. I’m the worst. You don’t have some new adventure we can use? » Sa tête posée sur son épaule, Ziggy se mit à observer les murs du garage. Des murs tapissés de leurs photos, de posters de leurs « tournées », d’inspirations, de différents logos avant d’avoir choisit celui qui les définirait. Un million de souvenirs s’étalant sous ses yeux. « Where’s Laly? Did she send a text? Jeez we’re gonna end up in a duo. » Elle s’était beaucoup battu pour leur groupe, pour son rêve, pour ce qu’elle pensait être leur rêve à tous. Mais dernièrement elle avait la sensation que ce dernier s’envolait et s’éloignait autant que ses proches.

_________________

Drive away and try to keep smiling. Get a little rock and roll on the radio and go toward life with all the courage you can find and all the belief you can muster. Be true, be brave, stand.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Jett Drysdale
played by
portrayed by
messages : 21
name : hey jude.
face + © : rudy pankow — rita ⋅ francieli
multinicks : -
trigger : -
warning : -

age (birth) : twenty-four ⋅ july first.
♡ status : so cute but he’s such a flirt.
work : guitarist for the midnight sirens, cook at 'mickey’s dinner' and counselor at 'camp tomahawk lake'.
points : 80
image : words make you think. music makes you feel. 6fhi
· Re: words make you think. music makes you feel. · Mer 26 Oct - 3:38
Le silence, il déteste le silence. Et pourtant, c’est ce qui l’accueille alors que le blondinet met les pieds dans le garage de son amie. Guitare accrochée à son dos, la mère de Ziggy l’avait prévenu, mais sans Laly, sans les Coleman, tout semble bien vide. Alors, il ne perd pas de temps, se met à jouer, Jett. La trame sonore de ses sentiments sans une voix qui donne raisons aux accords sordides. Il gratte une guitare qu’il a depuis ses seize ans parce qu’il n’a pas l’argent pour la remplacer. Il n’y a pas mieux que Stella de toute façon. Sobriquet inventé pour ce qu’on le sait tous, il n’y a que les femmes pour lui faire perdre la tête complètement. Idiot du coeur, errodé par la vie, ces derniers temps. La musique comme bruit de fond, il est si concentré qu’il n’entend pas immédiatement Ziggy qui fait son apparition. Jett ne prend pas la peine de répondre, pas tout de suite du moins. La joue est en feu, les doigts manquent la corde et la mélodie faiblis le temps d’une seconde, avant de reprendre de plus belle alors qu’il pique le reste d’un biscuit afin de se sustenter.  — Hmmppfff, maybe so. L’air n’est pas le même qu’avant, la mélodie est différente et si les sons, les cordes, il les connait, il ne sait pas comment traduire les notes en paroles. Ça, c’était pas son job, ça a jamais été son talent et ces derniers mois, il le voit bien; l’inspiration s’amenuise chez les Midnight Sirens et ce, bien malgré lui. Le blondinet continue de savouer le dessert et arrête de jouer, pour un instant. — A new Ode to this delicious cookie might be in the works. Il pointe Ziggy du doigt, comme pour s’assurer qu’elle est l’instigatrice de ce soudain regain d’inspiration. Trois accords sont joués à la va-vite et Jett incline la tête, bowing to his own talent., se félicite. — A masterpiece. And this is how the cookie crumbles est tout ce qui lui vient à l’esprit. Terrible lyriciste. Jett n’a que son irréprochable optimisme pour le sauver de son idiocie et encore; parfois ce n’était pas suffisant. Un sourire en coin, alors qu’il baisse le regard vers le plancher, à l’opposé du garage. La mélodie bouge de joviale à mélancolique sans qu’il ne s’en rende vraiment compte, Jett. Le biscuit est loin, déjà, pour son plus grand regret. L’été est terminé et pour ce qui est des promesses qu’il aura faite, aucune n’a été tenue.  — Lola dumped my ass, there’s that. La musique devient un poil plus dramatique, quand bien même il essaie de montrer que ça ne l’affecte pas. Ils savaient tous les deux que ça ne durerait pas, ils savaient tous les deux qu’il s’agissait d’une amourette d’été sans plus. Elle est retournée en Californie et lui, et bien.. c’est le retour du travail à temps plein au Mickey’s Dinner. Puis lui revient une anecdote de camp Tomahawk, les iris s’illuminent, alors que Jett s’excite d’une idée. — Oh, oh! And there’s that time I fell in- Nooooo, no, no. Nevermind. Il avait promis d’emporter le secret dans sa tombe pour ce que l’humiliation serait de trop pour son petit coeur. Laly tout comme Ziggy ne pourraient jamais savoir, les rires encore inexistants résonnant déjà dans son esprit. Tout de même soucieux de l’état d’esprit orageux de sa meilleure amie, Jett dépose la guitare à ses côtés. Il l’installe confortablement, peut-être même plus qu’il l’était lui, personnellement, sur le canapé. C’est que c’est son bébé. L’impatience, alors que le garçon s’arrache le cou à deviner si Lalita avait fait une apparition en arrière de lui, sans bon résultat. Ugh. Lorsqu’il se retourne vers Ziggy, c’est poing contre le myocarde qu’il fait une promesse solemnelle. — A great duo at it, Zig. Like The White Stripes or, or Gabriella and Troy.. if Troy didn’t know how to sing. L’assurance perd en valeur en même temps que les comparaisons s’épuisent. Midnight Sirens n’était pas un duo et Jett avait assez d’espoir pour deux, pour trois, pour mille. Ils y arriveront. Peut-être pas à l’instant, mais le documentaire sur leur groupe aura le mérite d’être épique pour ces défis qu’ils ont relevé et relèveront encore. La réflexion interrompue par un bruit, puis un parfum qu’il reconnaitrait d’entre tous. — Ahhh, SEE? The vixen songstress herself. Did you bring me a cookie? If not I won’t tell you all of my deep dark secrets. Main posée sous le menton, l’innocence même divulguée par des yeux trop expressifs. Yep, that’s Jett - Thinking with his stomach alright.

_________________
https://i.pinimg.com/736x/9a/80/69/9a80692cd9750bcdf331b976b2a18dd5.jpg CA97LCj.gif
— i’m not afraid to die, but i will run from bees.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum