hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -12%
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à ...
Voir le deal
149 €

2 participants
driver roll up the partition please.
Voir le profil de l'utilisateur
Citra Moroe
played by
portrayed by
messages : 3053
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © la mie.
multinicks : aurora, eliot, pablo, rae, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : -

age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : épouse de lord moroe.
work : héroine de sa propre tv réalité auprès de son mari et autrefois danseuse de pole dance. en parallèle, elle est influenceuse sur mazebird.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, boire, buller, passer du temps avec xavi et critiquer les autres.
home : la plus grande maison de ocean avenue.
moodboard :
now I'm in exile. Jrwi0cB

now I'm in exile. 3GIPiMu

now I'm in exile. YZhqnVa

“for anyone who has been taught that good equals small and silent, here is my heart with all its ugly tangles and splendid fury.”

points : 4663
image : now I'm in exile. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/2 : free} : xavi.
· now I'm in exile. · Mer 12 Oct - 19:33
and it took you five whole minutes
to pack us up and leave me with it
holdin' all this love out here in the hall.

 @Xavi Moroe  
octobre 2022.


Suite à sa séparation avec Xavi et conformément aux prédictions de ce dernier, l’argent avait fortement diminué dans son quotidien. Il avait mis à exécution ses menaces en bloquant leur compte commun ainsi que ses cartes bleues, la forçant à trouver un plan b. Après avoir vendu quelques babioles de sa garde-robe (un véritable crève-cœur), elle avait réussi à obtenir une avance sur des partenariats via mazebird. Ce n’était pas énorme mais ça suffisait à payer sa note d’hôtel en attendant de se sortir de là. Elle avait évidemment tenté de contacter son pseudo amant pour lui demander de l’aide, à ceci près que celui-ci était visiblement plus partant pour baiser que pour financer ses caprices. Quant à son frère, il lui avait gracieusement accordé un prêt – ridicule au demeurant – qui ne servait pas à couvrir son ancien de train de vie. Résultat était qu’elle logeait dans un endroit miteux d’après ses critères, tout en essayant de maintenir l’illusion à l’extérieur. Pourtant au fond d’elle, Citra n’en menait pas large, ayant littéralement tout perdu, par sa faute certes mais le résultat était là. Xavi était ce qui lui manquait le plus dans l’histoire, car elle n’avait personne avec qui critiquer la terre entière ou chercher du réconfort. Malgré son geste traitre, ses sentiments étaient intacts à son égard et elle espérait toujours pouvoir se rabibocher avec lui dans un futur proche. D’ailleurs, contrairement à ses dires, elle n’avait pas reçu les papiers du divorce, ce qui continuait à faire d’elle Mme Moroe, au moins de façon légale. Pour le reste, elle ne l’avait pas recontacté, ni tenté de lui adresser la parole suite à leur dispute légitime, préférant lui laisser le temps d’avaler la couleuvre. Qui plus est, elle le connaissait suffisamment pour savoir que cet écart de conduite prendrait du temps à être pardonné pour peu qu’il daigne un jour revenir vers elle. Citra avait foi en leur amour qui était de loin la chose la plus vraie de sa vie et elle ne comprenait pas comment elle avait pu tomber aussi bas en le trompant. Elle avait longtemps réfléchi au pourquoi sans parvenir à une justification valable… Le manque d’attention de sa part, le besoin d’être désirée, tout ça était complètement dérisoire à côté de ce que Xavi lui avait donné durant leur relation, y compris en se rangeant à ses côtés après l’extorsion financière de son ainé. Il n’avait pas bronché et lui avait confiance de bout en bout, de quoi accentuer sa culpabilité. Assise sur une couverture bas de gamme dans sa chambre à la moquette hideuse, elle zappait à la télévision sans grande conviction. Elle était censée sortir plus tard pour récupérer à manger (hélas pas de room service) et en attendant elle terminait de faire ses ongles sur fond sonore d’un blabla inaudible. En entendant toquer à la porte, elle ne répondit pas toute suite pensant à une erreur mais voyant que le bruit persistait elle se renfrogna. « Plus tard le ménage !! » Cria-t-elle dans la pièce minuscule en jetant un coup d’œil vers l’ombre qui se tenait là-bas. « No menageo ! » Qu’elle se sentit obligée d’ajouter dans un espagnol approximatif, ayant complètement oublié qu’ici personne ne viendrait nettoyer ses affaires.

_________________

heads up we're in a dead club, put your hands up and do your dipsy and dropsy and line up, we're hanging up. we're double sixing it, night after night doing it to death.
lord moroe
Voir le profil de l'utilisateur
Xavi Moroe
played by
portrayed by
messages : 1400
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ self.
multinicks : cataleya, ethan, jürgen, kerry, luna, mackenzie, malcolm.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 36 · 03/11.
♡ status : married to that bitch.
work : has his own reality show « the moroes » with his bitchy wife.
activities : back to square one (addicted), partying with Griffin.
home : the biggest house on ocean avenue.
moodboard :

now I'm in exile. Ddaf29e82d0efa560e712f2854eba98a
I don't give a fuck, xoxo

now I'm in exile. OsmShWj

now I'm in exile. Jrwi0cB

points : 3551
image : now I'm in exile. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Citra.
· Re: now I'm in exile. · Jeu 20 Oct - 9:12
Le choix, il ne l'avait pas eu, lorsqu'il s'était pointé dans cet hôtel miteux de Windmont Bay. De la paperasse entre les mains, Xavi devait donner le tout à Citra et surtout exiger sa signature dans la foulée, ce qui permettrait enfin de régler cette histoire. L'héritier souhaitait faire appel à une tierce personne, un coursier quelconque qui aurait tout aussi bien - si ce n'est mieux - fait le boulot à sa place, cependant son majordome Alfred l'avait longuement sermonné. Il ne savait guère pourquoi, car il était la victime dans cette histoire, mais le vieil homme semblait décidé à remettre sa femme sur sa route, au moins pour envisager une discussion à tête reposée. Xavi avait trépigné, maugréé, refusé l'idée durant un long moment mais le majordome s'était montré ferme et convaincant, au même titre qu'un père avec son enfant. Excédé, il avait donc accepté cette dernière formalité mais le regrettait amèrement désormais. On était loin d'un palace étoilés et l'idée de croiser un cafard lui avait effleuré l'esprit, si bien qu'il grimaçait derrière la porte tout en se demandant si ses vaccins étaient à jour. Citra n'était pas décidée à ouvrir et, pire encore, elle le prenait pour la femme de ménage. Un long soupir s'échappa de ses lèvres alors qu'il commença à triturer la poignée pour forcer l'entrée. Il ne fallut que quelques secondes à sa femme pour enfin arriver et il ne put s'empêcher de la dévisager. Premièrement car il l'imaginait toujours faire une gaterie à leur ancien jardinier, ensuite car elle n'avait plus l'éclat d'antan et ressemblait désormais à toute la populasse qu'il croisait dehors. « C'est moi, » souffla-t-il avec son aplomb légendaire, alors qu'il pénétra dans la petite chambre sans y être invité. Il fit glisser la paperasse entre ses doigts, puis l'agita sous le nez de l'italienne comme pour lui signifier qu'enfin, tout était prêt. « Il ne manque plus que ta signature, j'ai fait l'effort de venir tu vois. » Un large sourire se dessina sur ses lèvres car il était soulagé d'en finir avec ce satané mariage, si seulement Citra daignait apposer sa griffe dès aujourd'hui. C'était également la raison qui l'avait poussée à faire ça lui-même : il était sans doute mieux paré pour la convaincre qu'un quelconque individu. Tout ce qui lui importait désormais était sa liberté. « Tu couches avec le jardinier et tu récupères une chambre aussi moche que lui... » souffla-t-il alors que son regard parcourait la pièce. Un vieux papier peint défraichit décorait les murs et une moquette hideuse, tachetée en plus, achevait le thème année 70 de cette pièce. La descente aux enfers était réelle et une part de lui eut presque pitié, cependant sa traitrise revint bien vite dans son esprit, ce qui lui redonna tout son aplomb. « Bref, j'ai pas le temps, alors remue toi un peu. On m'attend au restaurant. » Il glissa la demande de divorce sur un coin de table et tendit un stylo à son épouse, espérant naïvement qu'elle se plierait à sa volonté. Il la connaissait assez bien pour savoir qu'elle n'allait pas obtempérer aussi facilement et qu'il pouvait d'ores et déjà annuler sa réservation.

_________________

I don't know why I liked you so much. I gave you all of my trust. I told you, I loved you, now that's all down the drain. Ya put me through pain, I wanna let u know how I feel.
driver roll up the partition please.
Voir le profil de l'utilisateur
Citra Moroe
played by
portrayed by
messages : 3053
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © la mie.
multinicks : aurora, eliot, pablo, rae, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : -

age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : épouse de lord moroe.
work : héroine de sa propre tv réalité auprès de son mari et autrefois danseuse de pole dance. en parallèle, elle est influenceuse sur mazebird.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, boire, buller, passer du temps avec xavi et critiquer les autres.
home : la plus grande maison de ocean avenue.
moodboard :
now I'm in exile. Jrwi0cB

now I'm in exile. 3GIPiMu

now I'm in exile. YZhqnVa

“for anyone who has been taught that good equals small and silent, here is my heart with all its ugly tangles and splendid fury.”

points : 4663
image : now I'm in exile. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/2 : free} : xavi.
· Re: now I'm in exile. · Jeu 3 Nov - 12:31
Tout dans cet endroit la débectait et la ramenait à un passé lointain qu’elle aurait préféré oublier, cependant elle n’avait pas eu beaucoup d’alternatives. Faute d’argent, les portes se fermaient une à une et ce n’était pas ses futurs partenariats qui rapporteraient suffisamment pour prétendre à son standing habituel. Voilà pourquoi Citra était obligée de faire ses ongles elle-même à défaut d’employer quelqu’un, ce qui donnait un résultat plus que limité. Elle avait autrefois géré ce genre de détails toute seule mais elle s’était vite habituée à avoir les moyens de le faire faire par les autres. En entendant les coups à la porte, elle crut un instant être sauvée de tout ce merdier avant de réaliser que personne ne viendrait la sauver. Xavi refusait de lui parler, Basil était un incapable en plus d’être un lâche, elle ne pouvait donc compter que sur elle-même. À force d’insistance et ayant compris qu’aucune femme de ménage n’allait venir nettoyer sa chambre, elle finit par se lever en rouspétant. En voyant qui se tenait là, elle eut un léger mouvement de recul et assista à son entrée sans l’y avoir invité. « Je vois bien que c’est toi. J’ai plus d’argent mais je ne suis pas aveugle. » Rétorqua-t-elle en claquant la porte pour lui faire face dans la pièce exiguë qui puait le dissolvant et la moquette d’outre-tombe. Que foutait-il ici ? Elle n’avait pas de ses nouvelles depuis la dispute si ce n’était ses frasques dans les tabloïds et elle n’avait pas cherché à le contacter, préférant lui laisser du temps. Était-il là pour avoir cette fameuse discussion ? À en juger par les papiers qu’il agitait sous son nez, il mettait visiblement ses menaces à exécution au sujet du divorce. Manque de bol pour lui, Citra restait campée sur ses positions et refuserait de signer tant qu’ils ne s’accordaient pas une seconde chance. « Tu es venu pour voir le désastre plutôt que pour le reste car tu aurais aussi bien pu envoyer quelqu’un le faire à sa place. » Il avait tout un tas d’employés sous ses ordres qui pouvaient faire la course à sa place, il y avait donc une raison cachée pour laquelle il était venu de son propre chef. Peut-être qu’en dépit de ses paroles, il était enfin prêt à l’écouter ou tout simplement lui manquait-elle, autant qu’il lui manquait. « Je n’ai pas vraiment eu le choix, j’ai pris ce qui était disponible. » Pour ne pas dire abordable, eu égard à ses comptes bancaires qui tiraient la tronche malgré les avances sommaires qu’on lui avait accordé. À choisir entre son lit ou des fringues, elle avait opté pour la seconde option, car son allure était l’ultime chose qu’elle pouvait encore contrôler. Certes à cet instant, elle ne payait pas de mine mais même dans ce décors moyen, Citra conservait son assurance naturelle. « J’en ai rien à foutre de ton rendez-vous au restaurant, moi j’ai tout mon temps. » On ne l’attendait pas, du moins pas toute suite et elle pouvait donc jouer avec sa patience ou essayer de le retenir le plus longtemps possible. Elle repoussa du bout des doigts la demande de divorce qui glissa par terre sous le lit plein de poussière. « Je ne signerais rien, tu peux le dire à ton avocat. » Il faudrait la forcer pour qu’elle appose son nom au bas de la page, elle restait déterminée à vouloir sauver son couple.

_________________

heads up we're in a dead club, put your hands up and do your dipsy and dropsy and line up, we're hanging up. we're double sixing it, night after night doing it to death.
lord moroe
Voir le profil de l'utilisateur
Xavi Moroe
played by
portrayed by
messages : 1400
name : sow — pomeline.
face + © : sebstan ~ self.
multinicks : cataleya, ethan, jürgen, kerry, luna, mackenzie, malcolm.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 36 · 03/11.
♡ status : married to that bitch.
work : has his own reality show « the moroes » with his bitchy wife.
activities : back to square one (addicted), partying with Griffin.
home : the biggest house on ocean avenue.
moodboard :

now I'm in exile. Ddaf29e82d0efa560e712f2854eba98a
I don't give a fuck, xoxo

now I'm in exile. OsmShWj

now I'm in exile. Jrwi0cB

points : 3551
image : now I'm in exile. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {2/3} : Citra.
· Re: now I'm in exile. · Lun 7 Nov - 14:29
Citra avait peut-être perdu de sa superbe, elle avait néanmoins gardé son répondant, ce qui fit sourire l'héritier plus qu'il ne le fallait. Windmont Bay était un trou paumé où il n'y avait que peu d'amusement. Si Dina était un jouet acceptable, aucun n'égalait sa chère et tendre qui excellait dans l'art de lui tenir tête. Si Xavi était un homme à l'égo surdimensionné qui appréciait d'être traité comme un membre d'une quelconque famille royale, il n'en appréciait pas moins les gens qui savaient lui opposer un semblant de résistance - le tout avait tendance à titiller son intérêt. « J'aurais pu, oui, mais la vue est tellement sympathique, » Hors de question de lui avouer qu'il n'avait pas eu le choix, même si finalement l'idée n'était pas si mauvaise. Citra avait raison, il pouvait admirer le résultat de sa connerie en direct et le tout était plutôt appréciable. Il s'agissait là d'une maigre consolation car il était le cocu dans cette affaire, rien ne pourrait apaiser cette tromperie et la douleur qui en résultait toujours. « Ma pauvre, » souffla-t-il en portant une main théâtrale à son coeur. Il n'allait pas non plus la plaindre de cette situation dans laquelle elle s'était fourrée toute seule. En outre, elle ne pouvait pas croire que batifoler avec le jardinier lui permettrait de conserver sa vie d'avant, pas plus qu'elle ne pouvait imaginer un quelconque pardon de son mari. L'idée ne lui avait jamais effleuré l'esprit et l'optique d'un divorce était tout ce qui l'intéressait. Xavi avait toujours été on ne peut plus clair et les papiers qu'il venait d'apporter n'étaient que le point final qu'il souhaitait donner à leur histoire. En bonne italienne, Citra ne l'entendait pas de cette oreille et son regard suivit machinalement sa demande de divorce qui termina sous le lit crasseux. Une grimace épousa ses traits et il remonta le menton vers son épouse, qui finalement était aussi théâtrale que lui. « Tu n'as plus de vie, forcément tu as tout ton temps. » De gré ou de force, elle signerait ses papiers et il serait à l'heure pour son rendez-vous, il s'en faisait la promesse. Malheureusement pour lui, son affaire était plus que compromise face à l'entêtement de sa femme. Lui tenir tête et avoir du répondant était une chose, ne pas abdiquer dans son sens alors qu'elle était en tort en était une autre. L'exaspération le gagna une nouvelle fois et toute trace de sympathie - surjouée - disparut automatiquement. « Tu me fais chier, j'ai pas le temps de jouer à ce petit jeu Citra, alors tu vas signer ça sur le champ, » S'il fallait, il était bien prêt à la faire rouler sous le lit pour obtenir gain de cause, ce qui en soit n'était pas une si mauvaise idée. « Soit tu signes, » Il marqua une courte pause, jetant un coup d'oeil à la petite chambre, puis reprit. « Soit je démonte tout. » Afin d'illustrer ses propos, il imita son épouse et repoussa du bout des doigts un petit bibelot décoratif sur le sol. Les dégâts ici ne devaient pas valoir beaucoup, mais Citra n'était pas en mesure de perdre un centime. « No menageo ?? Je vais t'en faire du menageo moi, tu vas voir. »

_________________

I don't know why I liked you so much. I gave you all of my trust. I told you, I loved you, now that's all down the drain. Ya put me through pain, I wanna let u know how I feel.
driver roll up the partition please.
Voir le profil de l'utilisateur
Citra Moroe
played by
portrayed by
messages : 3053
name : marido @ castiells.
face + © : dakota johnson © la mie.
multinicks : aurora, eliot, pablo, rae, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : -

age (birth) : 30 ans, 18 juillet.
♡ status : épouse de lord moroe.
work : héroine de sa propre tv réalité auprès de son mari et autrefois danseuse de pole dance. en parallèle, elle est influenceuse sur mazebird.
activities : danser, prendre des photos pour mazebird, cloper, boire, buller, passer du temps avec xavi et critiquer les autres.
home : la plus grande maison de ocean avenue.
moodboard :
now I'm in exile. Jrwi0cB

now I'm in exile. 3GIPiMu

now I'm in exile. YZhqnVa

“for anyone who has been taught that good equals small and silent, here is my heart with all its ugly tangles and splendid fury.”

points : 4663
image : now I'm in exile. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1/2 : free} : xavi.
· Re: now I'm in exile. · Mar 15 Nov - 16:52
La surprise était de taille voire inespérée après des semaines houleuses à essayer de se parler par voie interposée. Citra avait tenté de s’excuser avant de lui laisser du temps – qui elle espérait – saurait faire preuve de clémence. C’était probablement mal connaitre son époux ou surestimer les sentiments qu’il avait à son égard. Par ailleurs, si elle était déchue de sa vie faste et grandiose, elle réussissait vaguement à maintenir les apparences auprès de la plèbe tout en suivant de près les déboires de son ex-mari. Elle l’avait donc vu batifoler avec une fille quelconque, ce qui avait piqué son cœur mais c’était de bonne guerre. Pour l’heure elle se considérait toujours comme Madame Moroe et comptait bien le prouver y compris à celui qui se tenait devant elle avec des papiers de divorce. « Ma vie ne tourne pas autour de toi, figure toi que je suis très occupée, je fais simplement une pause. » Une pause dans le néant en l’occurrence, puisque hormis promouvoir deux ou trois produits sur mazebird, elle était relativement libre néanmoins il n’avait pas besoin de le savoir. Être ici était assez dégradant pour ne pas rajouter une coucher supplémentaire, d’ailleurs le spectacle devait valoir le détour pour qu’il se soit déplacé personnellement. « Tu ne me forceras pas à signer les papiers, je refuse. » Persista-t-elle en jetant sa proposition par terre sans sourciller, que pouvait-il faire de toute façon ? La trainer devant un tribunal ? Grand bien lui fasse, elle était prête à prendre ce risque car elle restait persuadée de le reconquérir tôt ou tard. « Et bien démonte tout, je n’en ai rien à faire. » A son tour elle fit tomber un bibelot plein de poussière sur le sol en guise de provocation pour bien lui faire comprendre son point de vue. Tout était déjà miteux dans les parages, cela ne changerait pas grand-chose si ce n’était qu’ils pouvaient mutuellement se défouler de toute cette rancœur accumulée. Dans la mesure où ils n’avaient pas vraiment eu l’occasion d’avoir une discussion formelle suite à sa tromperie, cette entrevue leur permettait de régler les comptes. Quant à payer les pots cassés, ce n’était pas son problème dans l’immédiat. Sur sa lancée, elle s’empara d’un truc qui trainait sous la main – sa brosse à cheveux - pour lui jeter dessus sans ménagement. « Tu devrais rejoindre ta nouvelle poufiasse, tu vas la faire attendre. Tu ne voudrais pas qu’elle aille voir ailleurs elle aussi ? » Elle s’était promis de ne pas aborder ce sujet mais elle n’avait pas pu s’en empêcher alors qu’elle repensait à ces clichés de mauvais gout volés par la presse. « J’ai compris que je t’avais blessé, que tout était de ma faute et je l’accepte mais tu n’étais pas obligé de te donner en spectacle tu vois bien que j’ai déjà tout perdu. » A bout de nerfs, elle le fixa avec intensité avant de ramasser le paquet de feuilles sur la moquette hideuse pour lui coller sur la poitrine d’un grand geste. Au passage son vernis dégoulina sur sa veste hors de prix qu’il avait sur le dos ; il n’avait jamais été aussi beau et elle aussi misérable. « Tu peux partir maintenant. » Finit-elle par ajouter en le fixant avec intensité sans pour autant s’écarter de lui.

_________________

heads up we're in a dead club, put your hands up and do your dipsy and dropsy and line up, we're hanging up. we're double sixing it, night after night doing it to death.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: now I'm in exile. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum