hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le deal à ne pas rater :
Clé USB Samsung USB Type-C™ 256GB 400MB/s USB 3.1 Flash Drive ...
25.99 €
Voir le deal

2 participants
what's up, danger? don't be a stranger
Voir le profil de l'utilisateur
Larissa Mengesha
played by
portrayed by
messages : 1838
name : corpsie.
face + © : t. parris + me.
multinicks : beckett - gary - isaac - peter - tony - vince.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 34 | march 25th.
♡ status : tindering.
work : in between jobs.
activities : club d'écologie, de yoga, multi-sports.
home : un appart sur bridgewater way.
moodboard :
If you should fall... Meta_t10

points : 1381
image : If you should fall... TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo - Ethan, Wayne.
· If you should fall... · Jeu 13 Oct - 15:52

... you fall
So make some sense
Where there's no sense at all

@Wayne Parker & Larissa Mengesha — 13.10.2022

Si tu apprends quelque chose, ne me dis rien. Les mots exacts prononcés par Katarina lui échappaient, depuis le temps qu’elles avaient eu cette conversation, cependant Larissa ne parvenait pas à se défaire de la pointe d’angoisse qu’elle avait ressentie dans la voix de son amie. Elle s’était méfiée très tôt de cet individu louche rencontré sur Tinder, ne baissant sa garde qu’au moment de lui écarter ses cuisses, ce qu’elle regrettait aujourd’hui, même si elle conservait les instants de plaisir dans un coin de sa tête. Après leur sortie entre filles, l’ancienne flic avait laissé de côté cette histoire, avant d’y revenir, par ennui, par désir d’occuper son esprit et de tester ses capacités à mener des enquêtes sans son insigne. Elle gagnait en libertés, cela lui ressemblait plus de ne pas avoir les pieds et les poings liés pour poser des questions, pour gratter internet en long et en large, et elle pouvait toujours compter sur des vieilles connaissances tant officielles qu’officieuses. Elle s’était fait les dents sur le dossier Parker et c’était avec un bagage de connaissances peu flatteuses pour l’homme qu’elle se tenait adossée contre un bungalow du Camp Tomahawk. Via Milo, elle connaissait du monde sur la zone et elle n’avait pas eu besoin de faire des ronds de jambes pour obtenir les renseignements nécessaires sur l’emploi du temps du père de Maya. Elle avait pu passer le temps en papotant avec la réceptionniste et quelques employés qui terminaient leur journée. Tant mieux, il y aurait moins de témoins. Elle n’avait pas l’intention de taper sur le bonhomme, elle ne savait pas trop pourquoi elle tenait tant à le trouver, par ailleurs, cependant elle ressentait le besoin vital de placer les hommes cis et blancs devant leurs responsabilités en ressortant les squelettes de leurs placards. Elle n’oubliait pas en outre qu’il s’était servi d’elle sans la moindre honte, ce qui lui restait en travers de la gorge même si elle n’était guère une personne rancunière. Elle avait sa petite fierté, et c’était à elle qu’il allait se confronter ce soir. Afin de tromper sa méfiance, elle avait fait l’effort de troquer sa paire de joggings contre une chemise décolletée et un pantalon moulant qui faisait ressortir son popotin rebondi. Elle avait même maquillé ses yeux et ses lèvres, chose qu’elle n’avait plus faite depuis des semaines. Ce cas l’avait inspirée à ressortir la Larissa charmeuse et coquette, celle en mesure de manipuler les gens à sa guise. Après un bon quart d’heure d’attente, la haute silhouette attendue fit son apparition et elle se racla la gorge en se redressant, marchant dans sa direction sans le regarder pour lui foncer dedans. Leurs épaules s’entrechoquèrent et Larissa garda la tête baissée pour dissimuler sa grimace. C’est qu’il était costaud, mine de rien. « Tiens, tiens, qui avons-nous là ? Trop occupé à swiper sur Tinder pour regarder devant toi ? » Elle se frotta la clavicule en prenant une moue amusée, les yeux levés vers lui. Même avec ses talons, elle ne lui arrivait pas au menton.

_________________
I don't steal and I don't lie but I can feel and I can cry, A fact I'll bet you never knew, But to cry in front of you, that's the worst thing I could do.
everybody but your dog, you can all fuck off.
Voir le profil de l'utilisateur
Wayne Parker
played by
portrayed by
messages : 1087
name : vodka paradise
face + © : benjamin kühnemund
multinicks : aaron, jules, evelyn,
dimitrios

trigger : let's talk about it (MP)
warning : drugs, prison, troubles, violence, sex

age (birth) : thir(s)ty three
♡ status : having fun with Kitty and other girls
work : working for Milo at the camp
activities : stalking on mazebird, bingewatching tv shows, doing sport, having sex, dealing shit, and sometimes acting as a father
home : a flat shared with a dog named T'challa (and Cataleya + her girlfriend)
points : 2270
image : If you should fall... 8f7747130cdf2cf997483f65cc163863f3d39b16

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : open (fr)
· Re: If you should fall... · Dim 23 Oct - 19:04
@Larissa Mengesha

L’été a laissé place à l’automne depuis quelques jours et tu sens bien la différence de température. Il fait bien plus frais dans les bois et les feuilles commencent à tomber. Les couleurs ternes qui varient entre le jaune et le marron sont belles. Si bien que tu as ramené l’autre fois ton appareil photo pour immortaliser la nature. Tu n’as pas croisé d’animaux mais ce que tu voulais c’était plutôt retranscrire les couleurs automnales en image. Autant dire qu’il y a encore du boulot. Tu n’es pas professionnel. T’aurais peut-être dû ramener T’Challa, le chien de ta colocataire et le prendre comme muse. Quoi que cela n’aurait surement pas plu à ton boss vu la taille du molosse. Il aurait effrayé plus d’un campeur même s’il est inoffensif. Et puis il t’aurait surement retardé dans ton travail. Tu imagines qu’il aurait pu tirer sur certaines cordes de l’accrobranche, activité que tu gères seul en ce moment. D’ailleurs, t’en reviens après une journée plutôt calme. Tu t’apprêtes à passer par la réception pour saluer tes collègues avant de rentrer sauf que tu te fais percuter de plein fouet par quelqu’un sur le côté du bâtiment. Tu dévisages alors la personne que tu connais très bien. Larissa Mengesha. – Tiens, une revenante ! C’est pas correct de me laisser sans nouvelle pendant des mois puis de revenir l’air de rien et de me faire une crise de jalousie. – Qu’est-ce que ça peut bien lui foutre que tu sois sur Tinder ou un autre site de rencontre après tout ?! Vous n’êtes plus ensemble et vous ne l’avez même jamais été. Tu n’as aucun compte à lui rendre et tu peux t’envoyer en l’air avec qui tu veux. Ce n’est pas parce que vous vous êtes amusés quelques fois il y a plusieurs mois qu’elle a son mot à dire sur tes fréquentations. Sa remarque est donc déplacée et tu tiens à le lui signaler avec une pointe de reproche. T’aurais aimé à l’époque qu’elle oublie ta maladresse et qu’elle revienne vers toi. Sauf qu’elle ne l’a jamais fait. Du coup, t’as tourné la page. – Si tu cherches Milo, il est déjà parti. – Tu n’imagines pas une seule seconde qu’elle soit là pour toi. Cela doit faire plus d’un an que vous ne vous êtes ni vu, ni parlé. De l’eau a coulé sous les ponts. Pour autant, il te semble qu’elle est toujours amie avec ton boss. Du moins, aux dernières nouvelles.
what's up, danger? don't be a stranger
Voir le profil de l'utilisateur
Larissa Mengesha
played by
portrayed by
messages : 1838
name : corpsie.
face + © : t. parris + me.
multinicks : beckett - gary - isaac - peter - tony - vince.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 34 | march 25th.
♡ status : tindering.
work : in between jobs.
activities : club d'écologie, de yoga, multi-sports.
home : un appart sur bridgewater way.
moodboard :
If you should fall... Meta_t10

points : 1381
image : If you should fall... TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : dispo - Ethan, Wayne.
· Re: If you should fall... · Lun 14 Nov - 16:24
Son rictus moqueur se raidit à la réponse pleine de sarcasme de Wayne. Elle avait oublié qu’il n’était pas homme à se laisser marcher sur les pieds, c’était pour cette raison qu’elle s’était autant amusée avec lui, à une époque qui lui semblait lointaine alors qu’elle s’éloignait d’une année seulement. Tant d’événements avaient mis son quotidien sens dessus dessous qu’elle avait parfois la sensation d’avoir franchi un portail déformant l’espace-temps. Elle grimaça et roula des yeux tout en dissimulant le frisson de dégoût que la perspective d’être jalouse d’un type pareil lui inspirait. « Bien que je préfèrerais largement avoir à faire à lui, je ne suis pas mécontente de te recroiser, Christopher. » Elle laissa traîner sa langue sur le prénom qu’il n’avait jamais utilisé pour se présenter mais qu’elle avait lu à plusieurs reprises dans le dossier judiciaire de Parker. Elle n’eut guère l’occasion de jubiler face à la réaction de son interlocuteur car une employée du camp passa près d’eux et leur souhaita une bonne fin de journée, non sans froncer les sourcils face à ce duo improbable. Larissa la gratifia d’un signe de la main polie accompagné d’un clin d’œil appuyé avant de reporter son attention sur le grand échalas. « Est-ce qu’il y a un endroit où nous pourrions discuter tranquillement, tous les deux ? » Elle avait très certainement attiré – et attisé – son attention et elle ne voyait pas comment il pourrait lui refuser une telle invitation. Elle se fendit d’un sourire poli avant de tendre la main pour lui tapoter l’avant-bras. « Ne t’inquiète pas, je ne bosse pas pour le WB Eyes and Ears, je n’ai rien répété à personne, pour l’instant. » Elle réalisa sur le tard qu’il ne devait pas être au courant de sa démission du bureau du Shérif, ce qui restait un sacré avantage pour elle, car quand il était question de criminalité, la menace de l’uniforme était un bel atout. Elle tourna la tête pour jeter un coup d’œil circulaire. « Il y a quelqu’un dans les cuisines du camp à cette heure ? » A l’évidence, l’équipe avait terminé sa journée et les lieux seraient libres. Elle remua le bras pour l’inviter à mener la marche jusqu’à l’endroit indiqué pour qu’ils puissent poursuivre leur conversation. Sauf si Mister Parker décidait de tout déballer au vu et au su de ses collègues.

_________________
I don't steal and I don't lie but I can feel and I can cry, A fact I'll bet you never knew, But to cry in front of you, that's the worst thing I could do.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: If you should fall... ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum