hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

being raised by cold eyes, taught me not to cry
Voir le profil de l'utilisateur
Xion Clifford
played by
portrayed by
messages : 359
name : bsweet — Ji
face + © : cai xukun + © kelly
multinicks : caelum, l'ange
trigger : {none}
warning : {none}

age (birth) : 28 y.o
♡ status : single
work : Northern Blackhawks MC
activities : nothing illegal, he swears
home : Windmont Bay
moodboard :
Big boys don't cry — Faolán & Xion  Tumblr_pcu5lzO7qz1x2mqhso2_540
Big boys don't cry

N O T . E V I L - J U S T . H U R T
(absofuckinlutely)

✐✐
Faolan#1#2
Zéphyr#1

✆✐
Xion&Faolan
Xion&Zephyr


points : 570
image : what did it cost ? everything.

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ON/FR・3/4・FREE
· Big boys don't cry — Faolán & Xion · Mar 1 Nov - 18:26


︙BIG BOYS DON'T CRY︙
go live your beautiful life. fade into
obscurity, leave the heroics to people
who have less to offer the world.
don't go to troy.

ft.  @Faolán Mckenzie 
• • • • •

Finalement la programmation n'avait pas tant tardé avant d'être acceptable, et ce fut bien plus vite que prévu qu'il put inviter Faolán comme il le lui avait promis. Pas vraiment prêt à assumer le date, quand bien même il était lui-même excité à l'idée que s'en soit bien un,  c'est avec nervosité qu'il avait attendu la soirée, brisant les pieds de ceux qui avaient du supporter ses multiples changements d'humeurs. Par moment, presque en panique. A d'autres, totalement résilié. Et tout ce que cela lui indiquait, à Xion, c'est que définitivement, Faolán ne le laissait pas indifférent. Il y avait chez le mécanicien, une douceur et un mystère qui le touchaient. Sa méticulosité, son acharnement à bosser sur des bécanes irrécupérables et sa façon d'être en général. Il avait eu largement le temps de l'observer lors de ses multiples arrêts au garage. Que ce soit dans ses gestes, ses sourires volés à la dérobée d'une blague idiote ou simplement sa posture ; tout chez lui avait un aspect délicat et angélique. Cela l'attirait, énormément. Il n'avait pas voulu donner tant d'importance à ce rendez-vous, mais il s'était bien vite rendu compte malgré lui, qu'il en avait. Car ce serait la première fois où ils se verraient dans un contexte différent, la première fois où il pourrait montrer une autre facette de lui. Et il y avait toujours un risque lorsqu'on s'éloignait des sentiers battus. Le risque de décevoir était le premier auquel il pensait, habitué à n'être qu'une déception pour tous ceux qui avaient, un jour, comptés dans sa sphère privée. Parce qu'il n'avait pas tant de sujets de conversation que ça, Xion ; camarade davantage muet que bruyant et il ne se pensait pas vraiment intéressant ou drôle. Voilà qui contrariait largement ses prédictions sur la soirée à venir, et l'anxiété était venue nouer les doutes au creux de son ventre jusqu'à imaginer plusieurs échappatoires pour éviter de se confronter à ce qui allait être, forcément, un fiasco monumental. Confiance en lui envolée, aux abonnés absents alors que même le choix de sa tenue semble difficile. Et il a osé demander l'avis de Minha avant de sortir avec cette chemise différente, aux couleurs criardes, marquant officiellement la sortie de sa zone de confort. Et devant le cinéma, il se cache derrière un nuage de fumée, remplissant ses poumons de fumée à défaut de les saturer d'angoisse ; l'un comme l'autre rendant sa respiration difficile. Plus que quelques minutes, et il sera là. Plus que quelques minutes à attendre, au comble de l'impatience et de la nervosité. Il fait bon ce soir, l'air est encore chaud pour un temps automnal, c'est agréable. Peut-être que si le film est mauvais, ils iront se balader. Peut-être qu'il pourra le ramener à pieds. Scénarios s'enchaînent en vrac dans sa tête, alors qu'il guette la rue principale, œillades furtives qui se veulent discrètes sans l'être, et la cancéreuse qui finit écrasée à ses pieds lorsqu'enfin la silhouette délicate de Faolán semble se dessiner à l'horizon.



_________________
Feel the rage. The powerful pure rage
of not being able to forgive.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum