hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

home sweet home
guidebook
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

2 participants
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2318
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; ma mie + nowadayz.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, raelyn.
trigger : à voir ensemble.
warning : langage vulgaire.

age (birth) : 27 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
moodboard :
there's nothin' like a mad woman. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

points : 3375
image : there's nothin' like a mad woman. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : beckett, gavin, hunter, vince.
· there's nothin' like a mad woman. · Jeu 3 Nov - 19:34
every time you call me crazy, I get more crazy;
and when you say I seem angry, I get more angry.

 @Vince Palmer  
octobre 2022.


L’entrainement avait été corsé et Gavin ne lui avait fait aucun cadeau, ce qui tombait plutôt bien car elle avait besoin de se défouler. Cela faisait maintenant une ou deux semaines qu’elle avait commencé ces entrainements hebdomadaires et qu’elle revenait morte de fatigue à la maison. Pour autant, c’était ce qui lui permettait de tenir et de se sentir forte car après son petit incident nocturne, elle avait le moral en berne. Ce n’était pas dans ses habitudes de se laisser faire, encore moins de baisser les bras mais le coup de stress ressenti ce jour-là suffisait à écraser tout le reste. À cela s’ajoutait le poids du secret et la peur permanente (mais infondée) de voir Vince retourner à l’hôpital pour ses soucis de santé. Raison pour laquelle, la boxe lui permettait d’évacuer et de retrouver un brin de confiance en elle. Rosalie redoublait donc d’effort et ne retenait pas ses coups, néanmoins sa pratique méritait d’apprendre des bases. La colère était un bon carburant mais elle lui faisait souvent faire des erreurs qui débouchaient sur des courbatures. En l’occurrence, ce soir elle rentrait complètement crevée et le visage rougi par l’effort ainsi que les cheveux en pagaille. Elle était également à peu près sûre d’avoir des bleus sur les jambes ou les bras à cause de l’impact des chocs qui allaient nécessiter un bain froid. En poussant la porte de chez elle – ou plutôt de chez son petit ami où elle avait élu domicile, elle se renfrogna en voyant la lumière allumée dans la pièce du fond. Visiblement, Vince l’attendait à moins qu’il n’ait oublié d’éteindre la lampe ce dont elle doutait. Ils avaient déjà eu une dispute sur ces sorties improvisées car il ne la croyait pas capable de lever son cul pour faire du sport. L’histoire avait mené Rosie à découcher chez sa sœur une nuit avant de revenir le lendemain auprès de son cher et tendre pour se rabibocher. Elle avait naïvement cru que l’affaire était close mais elle s’était vraisemblablement trompée. Jetant son sac dans le couloir, elle partit directement se servir un verre d’eau la cuisine avant d’aller trouver son compagnon dans le salon. « Tu ne dors pas ? » Il était environ 23h ce qui en soit n’était ni tôt ni tard pour eux toutefois elle pressentait que cette pseudo insomnie était liée à son rendez-vous sportif. À nouveau leur manque de communication menaçait de faire imploser leur couple en dépit des sentiments qu’ils éprouvaient mutuellement. À ses yeux Rosalie ne faisait rien de mal toutefois d’un point de vue externe, son comportement récent pouvait prêter à confusion. Pourtant, il n’y avait toujours eu qu’un seul homme dans sa vie y compris quand ils étaient séparés ; Vince était son âme sœur, point barre. « Je t’avais dit de pas m’attendre si t’es là pour ça. Je suis fatiguée je vais aller me coucher directement. » Ajouta-t-elle dans un bâillement sonore en réprimant une grimace à cause de ses muscles douloureux.

_________________
    
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer
played by
portrayed by
messages : 1020
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & beau-ackles.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - tony.
trigger : -
warning : drogues, maladie, vulgarité.

age (birth) : 32- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : entre deux boîtes + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
moodboard :
there's nothin' like a mad woman. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

there's nothin' like a mad woman. Vhbeiej

~

there's nothin' like a mad woman. N8qweoY
there's nothin' like a mad woman. FV82oqz

points : 2071
image : there's nothin' like a mad woman. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [dispo] Evelyn.
· Re: there's nothin' like a mad woman. · Lun 14 Nov - 16:02
Les journées de Vince se suivaient et se ressemblaient depuis son accident. Se focaliser sur son rétablissement physique ne l’intéressait que moyennement et il s’était donc démené pour trouver un moyen de ramener sa chère et tendre voiture de course à la vie, en vain. Ses efforts, doublés par ceux de son meilleur ami, n’avaient fait que déplacer les problèmes jusqu’à ce que le couperet tombât : il fallait s’en débarrasser, elle avait plus de valeur en pièces détachées qu’en décoration encombrante dans son garage. Il lui avait fallu plusieurs jours pour faire son deuil et il avait passé des heures à se morfondre en regardant les photos d’elle dans son téléphone. Une étude spéciale inédite sur Pokemon Go avait contribué à lui extirper le postérieur de son canapé et il avait petit à petit recommencer à sortir, à moins se fatiguer durant ses promenades, et il avait retrouvé suffisamment le goût à la vie pour se remettre à faire des projets avec Jinho ainsi qu’à s’engueuler comme des poissons pourris avec Rosalie. Sa routine bien particulière revenait, pour le plus grand plaisir de ses proches ; ou presque. Son absence temporaire l’avait empêché de voir que son amoureuse prenait ses distances et qu’elle se rapprochait d’un mode de vie qui n’avait plus rien en commun avec lui. Il avait eu raison de craindre de la révélation de son état de santé, il pouvait constater que Rosie s’éloignait et il ne faisait en retour rien pour la retenir, en dehors de lui hurler dessus ou de la culpabiliser quand elle rentrait un peu trop tard, comme cela était le cas ce soir-là. Il s’était assoupi devant la retransmission d’un match de hockey sur glace durant l’après-midi et n’avait par conséquent plus trop sommeil le soir venu, raison pour laquelle il était encore éveillé quand la jeune femme refit son apparition dans le domicile conjugal. Il leva à peine le nez à son arrivée et haussa les épaules face à sa question stupide. Il était assez évident que ses deux yeux étaient ouverts, et ce même malgré le joint incroyable qu’il avait fumé une demi-heure plus tôt. « J’ai le droit d’être posé dans mon salon sans que ça ait quelque chose à foutre avec toi, » rétorqua-t-il, de l’amertume plein la bouche, avant de se tirer hors des coussins pour se remettre debout. Il fit craquer sa nuque et la détailla des pieds à la tête. « Tu pourrais dire à ton autre mec de te rendre dans un état convenable, tu ressembles à rien, ma pauvre… » Elle n’était même pas subtile dans son infidélité, ça aurait été vexant si Vince possédait un semblant de fierté. Mais il n’avait pour elle qu’un amour débordant, dont il ne savait le plus souvent pas quoi faire, et qui le faisait réagir comme un grand con. « J’ai libéré le canapé, c’est là que tu vas aller dormir car je veux pas de ton cul rempli du foutre d’un autre dans mon pieux. » Ses yeux étaient rouges de marijuana autant que de colère, malgré tout son intonation restait posée. Il était, malheureusement pour lui, doté d'une morphologie flegmatique qui donnait l'impression qu'il se fichait de tout, ce qui était vrai pour beaucoup de choses, mais pas quand il s'agissait de sa Rosie.

_________________

all the things I didn't do for you
Hate me in ways, yeah ways hard to swallow. Hate me so you can finally see what's good for you.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2318
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; ma mie + nowadayz.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, raelyn.
trigger : à voir ensemble.
warning : langage vulgaire.

age (birth) : 27 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
moodboard :
there's nothin' like a mad woman. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

points : 3375
image : there's nothin' like a mad woman. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : beckett, gavin, hunter, vince.
· Re: there's nothin' like a mad woman. · Mer 16 Nov - 17:48
La tension accumulée des derniers jours – voire du mois – arrivait finalement à son apogée alors que Rosie revenait de son cours de boxe. En définitive, cette altercation était la conclusion logique à ses sorties et elle redoutait le pire concernant son couple. Pourtant, contrairement à ce que Vince s’imaginait, elle ne l’avait pas trompé. L’idée ne lui avait d’ailleurs jamais traversé l’esprit, en revanche elle était coupable d’avoir gardé quelques détails personnels pour elle. Elle n’avait pas pensé à mal en agissant de la sorte, ayant à cœur de le protéger eu égard à sa santé mais voilà que ça se retournait contre elle. « Ferme ta gueule. Faut que je te le dise comment ? Tu crois vraiment que si j’allais me faire sauter je reviendrais ici ? Réveille-toi un peu. » Le ton monta d’un cran tandis qu’elle le toisait avec agacement, vexée qu’il puisse la croire infidèle. Elle avait bien des défauts mais pas celui-ci, n’avait-elle pas suffisamment prouvé à quel point elle tenait à lui lors de sa convalescence ? À nouveau l’absence de communication leur jouait des tours toutefois Rosie restait déterminée à ne pas se laisser faire, qui plus est quand elle n’avait rien à se reprocher. « Je reviens de mon cours de boxe, tu veux que je ressemble à quoi ? Ça existe que dans tes pornos les meufs parfaites après l’effort. » On était loin du maquillage parfait et de ses robes sensuelles, ce qui en soi prouvaient ses dires : elle ne sortait pas pour aller baiser un autre. En l’observant de plus près, elle constata qu’il avait les yeux rougis, certes par la fatigue mais pas seulement. « T’as encore fumé c’est ça ? Putain t’as rien compris de ce qu’on t’as dit à l’hôpital ? » En agissant de la sorte il jouait avec ses nerfs à fleur peau en faisant mine de ne pas comprendre à quel point elle s’inquiétait pour lui. Ce passage aux urgences l’avait traumatisé à bien des égards car elle avait réellement cru le perdre définitivement. C’était prématuré et exagéré de sa part néanmoins Rosie était connue pour ses excès de tempérament. « Je ne dormirais pas sur le canapé, je te demande pas ton avis en fait. Putain tu me gonfles. » Agacée, elle le planta au milieu du couloir pour aller dans la cuisine se prendre un truc à grignoter ainsi qu’un peu d’eau fraiche. Ses muscles la tiraillaient et elle rêvait d’aller prendre une douche rapidement pour apaiser les courbatures. « Le frigo est vide… t’étais pas censé faire les courses aujourd’hui? » Souffla-t-elle, au comble de l’exaspération avant de se dégoter un yaourt à la date de péremption assez proche. Ils essayaient d’ordinaire de se répartir les tâches ménagères (y compris si ce n’était pas son fort), or Vince avait vraisemblablement oublié. « Au lieu de me faire chier, t’avais qu’un truc auquel penser… » Elle s’était promis de ne pas s’énerver, ni de le brusquer davantage, en vain. Passant une main dans ses cheveux courts (elle avait toujours le réflexe de vouloir les entortiller), elle le fixa avec circonspection en s’appuyant contre l’évier. Une petite voix intérieure lui disait que ce n’était que le début de la discussion et qu’elle n’était pas prête d’aller dormir.

_________________
    
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Vince Palmer
played by
portrayed by
messages : 1020
name : corpsie - elle.
face + © : ojc + me & beau-ackles.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - tony.
trigger : -
warning : drogues, maladie, vulgarité.

age (birth) : 32- 01/11.
♡ status : harder, better, faster, stronger, with her.
work : entre deux boîtes + pilote de courses nocturnes.
activities : conduire vite, conduire loin, conduire en rond.
home : un loft avec vue sur garage et l'océan.
moodboard :
there's nothin' like a mad woman. 6abe6eef61b25f3d7ba7d4a746bbf3a1
live fast, die young (hopefully)

there's nothin' like a mad woman. Vhbeiej

~

there's nothin' like a mad woman. N8qweoY
there's nothin' like a mad woman. FV82oqz

points : 2071
image : there's nothin' like a mad woman. 262ba7aa963fc571031a5a1f54e989a619516513

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : [dispo] Evelyn.
· Re: there's nothin' like a mad woman. · Lun 21 Nov - 16:35
Alors comme ça, Mademoiselle Svenson osait hausser le ton et l’insultait sous son propre toit ? Elle se prenait véritablement pour la reine des abeilles, à débarquer en terrain conquis comme si elle contribuait au loyer. « Peut-être que je devrais me taper une actrice porno plutôt qu’une naine comme toi, » rétorqua-t-il avec la même amertume dont Rosie faisait montre. Elle était peut-être fatiguée par sa séance, lui l’était à cause de sa jalousie maladive. Il était trop bête pour visualiser cet argument, toutefois il aurait été aisé de faire comprendre à sa moitié son point de vue si seulement elle avait essayé de se mettre à sa place. Elle non plus n’aurait pas accepté de le voir rentrer à pas d’heure tout en sueur. « Je comprends plus de trucs que tu le crois ! J’en ai ras le cul qu’on me donne des conseils soi-disant bienveillants pour mieux me contrôler. Je continuerai à me shooter et à fumer, que ça te plaise ou non. » Au moins, ça avait le mérite d’être clair, après des mois passés à tortiller de l’arrière-train sans qu’aucun ne se décidât à mettre les pieds dans le plat. Malgré l’amour incommensurable qu’ils se portaient mutuellement, Rosalie n’avait pas son mot à dire sur sa façon de traiter sa maladie ; c’était quelque chose qui lui appartenait, à lui, à l’image de la souffrance que cela lui engendrait. « T’es sûre que c’est moi qui te gonfle et pas toutes ces merdes que tu ingurgites ? T’as pris du cul, ma poule, et pas forcément de manière attirante. » S’attaquer à la plastique – pourtant avantageuse, si l’on fermait les yeux sur la petitesse de sa poitrine – était un coup bas dont il n’avait pas honte. Il crut avoir un défaut d’ouïe en l’entendant se plaindre du contenu du réfrigérateur et la rejoignit dans la modeste cuisine. « Tu t’es crue à l’hôtel ? Tu penses que je suis ton larbin à tes petits soins ? » Il ricana d’un rire mesquin. « Faut dire à ton prof d’y aller mollo sur les coups à la tête, ma cocotte, ou tu vas finir comme moi. » Puisqu’elle aimait lui rabâcher qu’il était stupide, elle allait goûter à sa propre médication. Il la détailla des pieds à la tête, du feu dans les yeux, avant de siffler entre ses dents. « J’en ai entendu assez, tu foutras ton cul dans ce canapé cette nuit, ou alors tu retrouveras toutes tes affaires dans la rue demain matin. » Un ultimatum auquel il pouvait se tenir, même s’il y avait fort à parier qu’il serait dans de meilleures conditions après une nuit de sommeil. « Le frigo est vide, » marmonna-t-il entre ses dents en retournant dans la pièce à vivre. Peut-être qu’il n’aurait pas été à cran de la sorte s’il avait effectivement fait les courses et avalé quelque chose au cours de la soirée. « C’est pas ta chatte qui l’est, ça c’est sûr… »

_________________

all the things I didn't do for you
Hate me in ways, yeah ways hard to swallow. Hate me so you can finally see what's good for you.
you got a fetish for my love.
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie Svenson
played by
portrayed by
messages : 2318
name : castiells @ marido.
face + © : florence pugh ; ma mie + nowadayz.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, raelyn.
trigger : à voir ensemble.
warning : langage vulgaire.

age (birth) : 27 ans, née le 8 aout 1995.
♡ status : aime les grosses bagnoles et les chaines en or.
work : championne féminine américaine en drift et égérie pour diverses marques.
activities : mettre le nez sous le capot, emmerder sa soeur, préparer des cocktails, multiplier les paires de chaussures plateformes.
home : chez vince.
moodboard :
there's nothin' like a mad woman. FV82oqz

“you got a fetish for my love,
I push you out and you come right back.”

points : 3375
image : there's nothin' like a mad woman. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0:2 free} : beckett, gavin, hunter, vince.
· Re: there's nothin' like a mad woman. · Jeu 24 Nov - 15:11
Lorsque le ton montait, il y avait peu de chance pour que les égos se calment dans la foulée. Au contraire, c’était à croire que se gueuler dessus les excitait, tant ils se déchiraient en permanence. Pour autant, les évènements récents avaient eu raison de leurs sempiternelles habitudes et ils avaient fini par se calmer (tout était relatif) afin de mener une vie plus normale ou du moins sans grosse dispute. Visiblement, le naturel revenait au galop et tous les non-dits accumulés durant cette période revenaient les heurter de plein fouet, à commencer par ses sorties nocturnes. « Ma taille ne te pose pas de problème quand faut te sucer que je sache. » Rétorqua t-elle un donnant un coup dans le frigo, passablement agacée par la tournure que prenait cette discussion. Elle avait espéré pouvoir manger rapidement et se coucher, or elle se retrouvait en plein milieu d’un procès à charge. « Te contrôler de quoi ? Putain si tu veux te foutre en l’air, continue comme ça et surtout change rien mais je te jure que je ne serais pas là pour ramasser les pots cassés. » Il ne lui avait rien demandé et malgré ses menaces futiles, elle serait toujours là pour le soutenir quoi qu’elle en dise néanmoins son comportement destructeur avait le don de lui taper sur les nerfs. Son accident ne lui avait pas ouvert les yeux ou pas suffisamment à en juger par ses propos d’auto sabotage. « Quoi ? Qu’est ce que tu viens de dire ? » Elle se tourna brusquement vers lui pour le mitrailler du regard alors qu’il s’attaquait gratuitement à son physique pour la seconde fois de la soirée. En dépit de ce que les autres pouvaient penser, Rosie n’était pas aussi assurée qu’elle en donnait l’impression, surtout quand les remarques venaient de sa moitié. Sa taille avait toujours été un de ses complexes au même titre que sa poitrine modeste qu’elle réussissait avec tant de bien que de mal à mettre en valeur. « À quel moment je t’ai demandé de me donner ton avis sur mon cul ? Ça s’appelle du muscle connard. ». La seule zone qu’on pouvait encore qualifier de « grassouillette » était son petit ventre, présentement caché sous un pantalon élastique rose bonbon. « J’ai encore de la marge avant de finir comme toi. » Rétorqua-t-elle sans ciller alors qu’il continuait de la dévisager avec un air qui lui donnait envie de monter au créneau. Il avait mal choisi son jour pour lui rentrer dedans – qui plus est de cette façon là. « T’as surtout que ça a foutre de tes journées en ce moment, faire les courses c’est juste à côté mais faudrait bouger ton cul pour ça. » En réalité, elle ne savait même pas comment il occupait ses journées car suite à son séjour à l’hôpital, il semblait tourner au ralenti pendant qu’elle-même était en permanence dehors. « Non. Je ne dormirai pas sur le canapé. Essaye seulement de balancer mes fringues et tu vas voir. » Elle campait sur ses positions, ce qui ne l’empêcha pas d’entendre la suite de ses propos tandis qu’il s’éloignait en marmonnant. Dans la foulée elle lui jeta son yaourt dessus pour le faire taire avant de le rejoindre comme un boulet de canon. « Tu vas fermer ta gueule avec ça et arrêter avec ma chatte sinon je te promets que ça va mal se passer. » A défaut de lui expliquer le pourquoi du comment de sa démarche, elle préférait continuer dans le passif agressif.

_________________
    
a little bit dangerous but baby, that's how I want it, a little less conversation, and a little more touch my body 'cause I'm so into you.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: there's nothin' like a mad woman. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum