home sweet home

city système de secrets public averti 1rp mensuel flexible recensement par mp

-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

2 participants
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley
played by
portrayed by
messages : 1900
name : anane.
face + © : natalia dyer © doom days, be kind.
multinicks : vikram, rob, kitty.
trigger : -
warning : -

age (birth) : twenty four (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : up to no good.
home : ocean avenue.
moodboard :
the most wonderful time of the year. VSSsbRa

points : 3512

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■
· the most wonderful time of the year. · Jeu 8 Déc - 13:03
@Zahir Khan

L’hiver, cette saison où elle devait arrêter de porter des lunettes de soleil H24 au risque de paraître complètement has-been, troquer ses décolletés plongeants contre des cols roulés en laine qui lui filaient des démangeaisons et pendant laquelle chaque bise pouvait contenir au choix les microbes de la grippe, la gastro ou juste d’une bonne vieille crève n’était clairement pas la période de l’année préférée de Phoebe quand bien même elle adorait les guirlandes lumineuses et avoir un prétexte aussi bancal que le millième et quelque anniversaire d’un type qu’elle n’avait de fait jamais rencontré pour recevoir elle-même des cadeaux.
Enfin bref, elle aurait préféré être chez elle à regarder des films de Noël emmitouflée dans un plaid (maigre lot de consolation), au lieu de quoi ça faisait plus d’une heure que Phoebe envoyait des regards plein d’éclairs vers les clients qui entraient dans le café en grelottant mais prenaient tout leur temps pour refermer la porte derrière eux. Heureusement, son service finissait dans moins d’une minute, qu’elle n’attendit pas tout à fait pour se débarrasser de son tablier d’ailleurs puisque Zahir était déjà arrivé (le seul qui passa cette porte qu’elle ne tenta pas de désintégrer d’un regard perçant). Elle lui fit un signe de la main depuis l'arrière du comptoir pour lui signifier qu'elle l'avait bien vu arriver et récupéra ses affaires au vestiaire du personnel avant d’aller le saluer.
« On y va ? » Phoebe enfila son manteau et fit deux fois le tour de son cou avec son écharpe avant de réaliser pourquoi le jeune homme n’avait pas l’air comprendre qu’elle l’invite à sortir du Marceline’s Café alors qu’il était justement supposé lui offrir un café. « Oh, je sais que tu me devais un café à la base, mais c’est plutôt d’un burger que j’ai envie. » Et tant pis s’il n’était pas chaud pour un burger, la brunette l’attrapait déjà par le bras pour l’entraîner dehors et remonter Crescent Lane en direction du Mickey’s Dinner. Phoebs était d’autant plus déterminée qu’elle avait entamé depuis le début du mois un nouveau « régime d’hiver » qui consistait à ne se nourrir que de soupe au dîner – et autant dire qu’une semaine plus tard, elle en avait déjà ras-le-bol de la bouffe mixée et ne pouvait plus voir les potirons en peinture. Elle avait même fait une « soupe party » le week-end dernier avec des collègues du Marceline’s, soirée qui n’avait de « party » que le nom puisque ses convives avaient décollé sitôt leur potage avalé et que Phoebe s’était retrouvée au lit à dix heures à se boire seule une demi bouteille de Chardonnay (qui rentrait plus ou moins dans le cadre de son régime si tant est qu’on considère le vin comme une sorte de soupe froide de raisins). « Il y a un dinner un peu plus haut. » précisa-t-elle, croyant se souvenir que Zahir lui avait indiqué ne pas vivre à Windmont Bay depuis très longtemps. Un burger, c’était exactement ce dont elle avait besoin, et puis un garçon qui pourrait lui servir de distraction. Phoebs gratifia Zahir d’un sourire en coin. « T’aimes les burgers, hein ? Ou t’es vegan ? » l’interrogea-t-elle (sans toutefois la moindre intention de dévier leur route peu importe la réponse du jeune homme) en frictionnant ses mains l’une contre l’autre pour réchauffer ses doigts déjà transis par le froid hivernal.

_________________

when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Zahir Khan
played by
portrayed by
messages : 641
name : phyla
face + © : riz ahmed + ©corpsie (avatar) + drvgonqueen (gif)
multinicks : joseph - hunter - eugene - sally
trigger : -
warning : -

age (birth) : 40 years old (16.12)
♡ status : Célibataire.
work : barman à l'Illūnis.  
home : un appartement sur crescent lane
moodboard : the most wonderful time of the year. S1mlSii

the most wonderful time of the year. 0fcaf912d6a29894c9dbd20b18546f34

points : 1626
image : the most wonderful time of the year. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: the most wonderful time of the year. · Lun 12 Déc - 19:42
Zahir était un homme qui tenait parole et lorsqu'il avait dit à cette adorable serveuse qui lui avait offert un café lorsqu'il en avait besoin, qu'il lui revaudrait ça, il le pensait. Il repensait à cette matinée où il était entré au Marceline's pour se payer une boisson chaude, et ne réalisant que bien trop tard qu'il n'avait pas assez sur lui pour se payer un simple café. Honteux, il avait levé les yeux vers la demoiselle et s'était excusé en grimaçant, prêt à s'en aller... mais à sa plus grande surprise, Phoebe lui avait offert, ayant sans doute eu pitié. Zahir avait promis de lui payer un café à son tour, pour la remercier, et aujourd'hui c'était le grand jour. Il avait de l'argent, donc aucun imprévu cette fois-ci. En entrant dans la boutique, il remarqua aussitôt Phoebe qui l'accueillit avec un grand sourire et il lui répondit par un geste de la main. Zahir repéra une table où ils pourraient s'installer mais lorsqu'il reposa les yeux sur le comptoir, Phoebe avait disparue et se trouvait désormais à ses côtés. La petite brunette était plus que prête et Zahir n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'ils étaient déjà dehors. « Oh, d'accord... » dit-il, surpris. Phoebe avait décidé qu'ils n'allaient pas boire un café mais plutôt déguster un burger. La demoiselle savait ce qu'elle voulait, ce qui le fit sourire. Phoebe l'entraîna au dinner de la ville, restaurant qu'il avait dû tester une fois seulement. «J'adore les burgers, j'aime les frites... c'est parfait. » fit-il, enthousiaste. Finalement la bonne humeur de la jeune femme était plutôt contagieuse.
Zahir remarqua que Phoebe semblait avoir froid et il lui ouvrit la porte du dinner, n'ayant pas envie qu'elle attrape froid. A l'intérieur, ils s'installèrent à une table et... maintenant, ils étaient face à face. Deux inconnus qui ne se connaissaient absolument pas et qui allaient partager un repas ensemble. Il y eu un petit moment de silence avant que Zahir ne se décide à prendre la parole et commencer une conversation. « Je voulais juste te dire que c'était vraiment généreux de ta part de m'avoir offert ce café ce jour-là... y'en a pas beaucoup qui l'auraient fait et, donc, merci. » il lui offrit un sourire avant de s'emparer du menu. « Il y a du choix... » Même s'il avait déjà décidé qu'il ne prendrait qu'une portion de frites. Zahir reporta son attention sur la jeune femme face à lui. « Alors tu bosses au Marceline's ou tu fait des études à côté...? »


@Phoebe Shelley

_________________
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley
played by
portrayed by
messages : 1900
name : anane.
face + © : natalia dyer © doom days, be kind.
multinicks : vikram, rob, kitty.
trigger : -
warning : -

age (birth) : twenty four (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : up to no good.
home : ocean avenue.
moodboard :
the most wonderful time of the year. VSSsbRa

points : 3512

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■
· Re: the most wonderful time of the year. · Jeu 15 Déc - 16:06
Adorer les burgers et les frites faisait probablement de Zahir un individu lambda mais qu'importe, ça faisait les affaires d'une Phoebe pas moins banale en l'occurrence (sur ce point du moins) et affamée des trois cent grammes et quelques de bonheur contenus entre deux tranches de pain brioché grillé. La brunette ne se fit pas prier pour emboîter le pas du jeune homme à l'intérieur du dinner à la chaleur réconfortante, puis se débarrassa de son manteau, s'enfonça dans une banquette et, quoi que pipelette invétérée, se laissa devancer pour lancer la conversation. « Mais de rien. » Phoebe se fendit d'un sourire. Elle adorait les compliments, mais davantage quand ils concernaient sa taille de guêpe ou son joli teint que lorsqu'il s'agissait de saluer son âme charitable et généreuse. « Que veux-tu, tu as eu de la chance de tomber sur la plus cool de tous les employés du café ! »fit-elle histoire de se renvoyer une salve de fleurs en écartant les mains et offrant un sourire au jeune homme. Un autre de ses collègues l'aurait peut-être mis à la porte – parce qu'en plus de ne pas pouvoir payer son café, il le privait aussi d'un pourboire –  Phoebs, elle travaillait au Marceline non seulement pour ces fameux bonus non déclarés mais aussi et surtout pour papoter avec les clients, qui lui avaient suffisamment offert de clopes dans l'arrière-cour pour qu'elle se permette de dépanner l'un d'entre eux d'un café ; et puis si elle avait voulu foutre des gens dehors, elle aurait sans doute choisi un autre métier, genre huissier ? À moins qu'il ne faille, genre au moins six années d'études pour faire un tel boulot (de merde, en plus) – bref.
Elle laissa à Zahir le soin d'étudier le menu que, pour avoir trouvé refuge dans les délices de gras, sauce et crème glacée du Mickey's Dinner à intervalles réguliers entre ses quatorze et dix-huit ans, elle connaissait déjà sur le bout des doigts. Pour sa part, Phoebs avait juste envie d'un burger, un cheeseburger plus exactement, mais probablement qu'elle piocherait quelques frites si Zahir s'en commandait (car c'est bien connu, quand elles viennent de l'assiette d'en face, les calories ne comptent pas) – ah et puis un milkshake... à la fraise évidemment, comme si trois pourcent de fruits compensaient ce délicieux cocktail de sucre et de matières grasses. « Les gens pensent toujours qu'être serveuse à mon âge c'est juste un side job. » constata-t-elle en secouant doucement la tête, quoi que sans une once de reproche à l'égard de Zahir. « Mais je suis curieuse, j'ai l'air d'une étudiante en quoi d'après toi ? » Les réponses qu'on lui avait donné à cette question qui lui avaient le plus plu (et l'interprétation qu'elle en avait fait), c'était sciences sociales (façon jeune femme raffinée, cultivée, toujours parfumée) et biologie (genre geek sexy et pas farouche). « En fait je suis aussi animatrice à la radio locale. Mais j'aime bien faire les deux – la Beaver's Lair Radio pour, genre passer pour une célébrité locale, » ou pas, « et Marceline's café pour être avec les clients et tout. » raconta-t-elle. « Et puis, l'avantage c'est qu'avec ces deux boulots je vais pouvoir m'acheter ces petites merveilles ! » Elle sortit son téléphone et retrouva en juste quelques secondes une paire de baskets au prix indécent que ni le style, ni la marque ne pouvait justifier. « Et toi, tu bosses dans quoi ? » lui retourna-t-elle la question avant de marquer un bref temps d'arrêt. « Est-ce que tu travailles en fait ? ou pas ? comme t'avais pas d'argent pour ton café l'autre jour... » À son tour d'y aller sur les préjugés, et avec toute la diplomatie qui la caractérisait. Pour autant Phoebs n'était pas de ces gens fermés d'esprit qui pensaient qu'un boulot définissait une personne, aussi s'empressa-t-elle d'ajouter : « Et c'est quoi ton signe astrologique ? » Elle pariait sur un signe d'eau, étant une petite sirène rêveuse et délicate (poisson) elle-même. « On commande ? »

_________________

when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Zahir Khan
played by
portrayed by
messages : 641
name : phyla
face + © : riz ahmed + ©corpsie (avatar) + drvgonqueen (gif)
multinicks : joseph - hunter - eugene - sally
trigger : -
warning : -

age (birth) : 40 years old (16.12)
♡ status : Célibataire.
work : barman à l'Illūnis.  
home : un appartement sur crescent lane
moodboard : the most wonderful time of the year. S1mlSii

the most wonderful time of the year. 0fcaf912d6a29894c9dbd20b18546f34

points : 1626
image : the most wonderful time of the year. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: the most wonderful time of the year. · Mer 28 Déc - 11:40
Il était évident que Zahir appréciait Phoebe. Ce qui était dingue parce qu'ils s'étaient croisés deux fois et ne s'étaient jamais adressés la parole plus de deux minutes... Mais la jeune femme lui avait montré de la gentillesse lorsqu'il en avait eu besoin. Et, maintenant, il allait découvrir la jeune demoiselle et elle venait déjà de lui montrer qu'elle était pleine d'assurance et savait ce qu'elle voulait, des qualités selon lui. Et elle était drôle... ou alors totalement imbue de sa personne, il n'arrivait pas à totalement la déchiffrer, mais il se mit à rire. « J'ai eu de la chance, alors! Et est-ce qu'il y a des employés que je dois éviter? » Il plaisantait, mais si jamais Phoebe répondait à cette question alors il enregistrerait l'information et éviterait le ou les employés en question. Peut être qu'il avait besoin d'une guide pour cette ville et la demoiselle face à lui était une excellente candidate.
Ils apprenaient à se connaître et, pourtant, Zahir avait déjà l'impression d'avoir merdé en disant quelque chose qu'il ne fallait pas. « Je voulais pas te vexer, vraiment » fit-il, sincère. Puis Phoebe lui demanda de quel genre d'étudiante elle avait l'air. Zahir pris une grande inspiration en observant la jeune femme. Elle était dynamique, n'avait pas peur de dire ce qu'elle pensait... la réponse lui semblait évidente. « Je t'imagine bien dans quelque chose d'artistique. Actrice, peut être? » C'était un compliment pour lui, donc il espérait ne pas la vexer en lui disant cela. Zahir fut rassurée lorsqu'elle lui révéla être animatrice radio, preuve qu'il avait un peu raison. « Tu vois? j'étais pas loin, quand même! » il eu un petit rire, mais était fier de lui pour avoir réussi à cerner la jeune femme. « C'est quand ton émission? Que je t'écoute quand même! » Même si il doutait un peu du fait qu'une émission sur la petite radio de la ville soit vraiment passionnante. Phoebe lui mit son téléphone sous le nez, révélant une photo d'une paire de chaussures qu'elle voulait se payer grâce à ses deux boulots. « Woah, c'est le prix ça?! » Non seulement les chaussures n'étaient pas terribles (selon lui) mais en plus le prix était totalement dingue. « Attends, j'avais pas de monnaie sur moi c'est pour ça que j'ai pas... Je suis pas riche mais je suis pas totalement fauché. » Il était un peu blessé de voir qu'elle avait une certaine image de lui, dire qu'avant il avait eu une vie des plus normales... il était tombé bien bas. « Je suis barman à l'Illunis, et c'est pas le boulot de mes rêves crois-moi.» Il poussa un soupir avant de relever la tête vers Phoebe qui l'interrogea sur son signe astrologique, une question qui était sortie de nulle part et qui eut le mérite de le faire rire. « Sagittaire. Mais j'y connais rien alors est-ce que c'est bien ou pas? C'est un bon signe? » Il pouvait en apprendre des choses grâce à la brunette. « Oui, commande ce que tu veux. Je vais juste prendre une grande portion de frites, moi. »


@Phoebe Shelley

_________________
★ straight on till trouble.
Voir le profil de l'utilisateur
Phoebe Shelley
played by
portrayed by
messages : 1900
name : anane.
face + © : natalia dyer © doom days, be kind.
multinicks : vikram, rob, kitty.
trigger : -
warning : -

age (birth) : twenty four (20|03)
♡ status : single lady.
work : storyteller @beaver's lair radio & latte art expert @marceline's coffee shop.
activities : up to no good.
home : ocean avenue.
moodboard :
the most wonderful time of the year. VSSsbRa

points : 3512

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : ■■■
· Re: the most wonderful time of the year. · Lun 2 Jan - 21:00
« Nan, ils sont tous plutôt sympas en vrai. Juste pas autant que moi. » précisa la brunette avec son sourire le plus angélique. Certes, pas tous les serveurs du Marceline's Coffee Shop auraient offert un café à un client dans le besoin, mais si ce job plaisait tant à Phoebe, c'était pour le contact avec les clients mais aussi avec ses collègues qui étaient plutôt cool quand ils ne sortaient pas les griffes pour réclamer leur pourboire, à l'instar d'Ophelia qui lui mettait toujours un muffin aux myrtilles de côté quand Phoebs le lui demandait (en lui faisant les yeux doux) ou de Sally qui la laissait toujours prendre en charge les clients les plus beaux-gosses qui passaient les portes du café. « Oh, non, il en faut plus que ça pour me vexer, tu sais. » Son visage juvénile ne compensait malheureusement pas une attitude d'adulte réfléchie et mature (hum hum) ; et puis serveuse était un boulot pas assez gratifiant pour certains pour être considéré comme autre chose qu'un petit boulot à côté des études – pour autant Phoebe ne se formalisait pas qu'on la prenne pour une étudiante : ça lui faisait moins cher la place de ciné et elle s'amusait beaucoup de savoir dans quel type d'études on la projetait. « Tu trouves que j'ai l'air d'une actrice ? » roucoula la jeune fille, des étoiles plein les yeux. Zahir n'avait pas besoin d'en dire plus pour qu'elle se voit déjà sur le tapis rouge coiffée de son meilleur brushing, moulée dans une robe à paillettes fendue sur le côté avec à la main une de ces pochettes de créateur minuscules dont le prix était souvent inversement proportionnel à la taille.
C'était vrai que ses airs de drama queen pouvait faire de Phoebe une comédienne en devenir, cela étant comme elle l'expliqua à Zahir, actuellement sa place n'était pas sur les planches ni devant la caméra mais seulement derrière un micro. « C'est vrai... Oh, t'es mignon, te sens pas obligé... » Elle ne se priva toutefois pas de lui fournir les détails car un auditeur de plus n'était jamais de refus. « alors c'est du lundi au jeudi à 15 heures, mais si tu me rates tu peux toujours écouter l'émission en replay sur le site internet de la chaîne. C'est beaver-lair-radio.com, tirets du 6. » Qui sait, à hameçonner quelques auditeurs supplémentaires par-ci par-là, elle pourrait peut-être négocier une petite augmentation qui lui permettrait de s'offrir ses précieuses baskets sans avoir à manger des pâtes pendant trois semaines. « Ben, ouais. » fit-elle avec indifférence, comme si le prix de ces chaussures ne lui filait pas le tournis. Non, Phoebs n'était pas complètement déraisonnable – c'était juste une fashionista et, comme c'est bien connu, les hommes ne comprenaient rien à la mode, Zahir n'y faisant donc pas exception. « Oui, non – c'est pas ce que je voulais dire, désolée. » tenta-t-elle maladroitement de se rattraper avec un petit sourire désolé. Il n'avait clairement pas l'allure d'un type sans le sou ou à la rue, c'était juste une façon de lui demander ce qu'il faisait dans la vie. « Tu crois que ça existe, un boulot de rêve ? » l'interrogea Phoebe, songeuse. Même actrice, à bien y réfléchir, ne devait pas être aussi cool que ça s'il fallait genre sourire quand elle était d'une humeur de merde, prétendre être amoureuse d'un bucheron ou pleurer sur demande. « À part les gardiens d'îles désertes paradisiaques en Australie pour lesquels il y a des concours – encore que, je pense que je me sentirai seule au bout d'un moment à faire la conversation à un cocotier. » À moins que le palmier ne cède avant elle, ce qui était encore le plus probable. 
Heureusement pour l'heure, elle avait en la personne de Zahir un compagnon un peu plus locasse qu'un palmier. « Les sagittaires sont cool, fun. Avec, genre, un côté un peu baroudeur – je crois. » En vérité, Phoebe ne connaissait pas grand-chose de l'astrologie, elle ne lisait son horoscope que quand elle n'avait rien d'autre à faire (en attendant que sa manucure sèche par exemple) et n'en retenait du reste que les extraits qui lui plaisaient. Elle profita du passage d'un serveur à proximité de leur table pour lui communiquer leur commande, à savoir un cheeseburger et un milkshake pour elle, et une grande portion de frites pour Zahir (jusqu'à ce qu'elle s'autorise à piocher dedans elle aussi) donc, avant de poursuivre : « D'ailleurs, si je peux permettre de te demander... qu'est-ce qui t'amène à Windmont ? C'est loin d'être the place to be. Même pour un baroudeur. » Il n'était vraisemblablement pas là pour le boulot, à entendre son enthousiasme à évoquer son job de barman à l'Illunis, elle avait aussi cru comprendre qu'il n'avait vraiment pas d'attaches familiales dans le coin, la curiosité la poussait donc à s'interroger sur les raisons de sa présence dans cette petite bourgade sans grand intérêt.

_________________

when i get that feeling, i can no longer slide, i can no longer run. and when i get that feeling, i can no longer hide, for it's no longer fun – you can say what you want but it won't change my mind.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Zahir Khan
played by
portrayed by
messages : 641
name : phyla
face + © : riz ahmed + ©corpsie (avatar) + drvgonqueen (gif)
multinicks : joseph - hunter - eugene - sally
trigger : -
warning : -

age (birth) : 40 years old (16.12)
♡ status : Célibataire.
work : barman à l'Illūnis.  
home : un appartement sur crescent lane
moodboard : the most wonderful time of the year. S1mlSii

the most wonderful time of the year. 0fcaf912d6a29894c9dbd20b18546f34

points : 1626
image : the most wonderful time of the year. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) :
· Re: the most wonderful time of the year. · Ven 13 Jan - 13:10
Il commençait doucement à découvrir le caractère de la serveuse. Il avait d'abord pensé qu'elle était du genre timide la première fois qu'il l'avait vue, l'imaginant préférer passer son temps à lire plutôt que sortir faire la fête... mais il avait tort. Phoebe avait de l'assurance et peut être un petit peu d'arrogance mais il avait connu bien pire. Elle savait ce qu'elle voulait, qui elle était, tant mieux pour elle. « Ouais, bien sûr! Je te verrais bien être la vedette d'une série...  » Elle était assez mignonne, après tout, et de nos jours certaines actrices avaient du succès alors qu'elles étaient assez médiocres.  Tant qu'on est un petit peu attirant, le talent et les capacités n'avaient plus vraiment d'importance. Mais cette théorie avait été mise à mal puisque Phoebe était animatrice de sa propre émission et que, par conséquent, cela voulait dire qu'elle devait compter sur sa voix et non pas son physique. Zahir était donc réellement curieux de découvrir cette fameuse émission et il se mit à sourire lorsqu'elle lui donna les horaires et aussi qu'il pouvait réécouter l'émission en replay. Il se tapota le crâne «  C'est noté. J'ai une excellente mémoire et tu peux donc te dire que tu as un auditeur en plus » Il pourrait toujours écouter l'émission en faisant des tâches ménagères ou en allant promener son chien. «  Si elles te plaisent, t'as raison et puis j'y connais rien moi après tout! » dit-il après avoir vu les fameuses chaussures qu'elle tenait à se payer. Il ne voulait pas la vexer, mais c'était vraiment immonde. La conversation continua sur le boulot et Phoebe le questionna sur le fameux job de rêve... Est-ce qu'il existait une telle chose? «  Je pense que tout les boulots ont des inconvénients mais le plus important c'est d'être passionné par ce qu'on fait. Je l'étais, par exemple... » Il poussa un soupir, repensant à son existence avant que tout lui file entre les doigts.
Phoebe lui semblait être le genre à être passionné par l'astrologie, il ne savait pas pourquoi. ais lorsque Zahir lui révéla son signe, cette dernière ne semblait en fin de compte pas si calée que ça. Il fit une légère grimace. «  Ça me ressemble pas tant que ça... c'est des conneries en fait, non?   » Phoebe passa sa commande, et s'autorisa même un milkshake, preuve qu'elle n'allait pas faire attention au fait que Zahir ait un budget ou non. Ensuite le demoiselle lui demanda ce qu'il faisait ici, dans cette petite ville, et il se mit à réfléchir un moment avant de répondre. «  J'étais prof d'histoire dans un lycée et puis, un jour, quelqu'un que je connais décide de me faire virer en balançant une rumeur et ça a détruit ma carrière et ensuite, ma vie. Et... tu veux un conseil, Phoebe? Parce que tu m'as l'air d'être quelqu'un qui sait ce qu'elle veut, alors je vais te dire de faire gaffe parce qu'à tout moment quelqu'un peut essayer de niquer ta vie, pardon pour le langage, et il faut pas te laisser faire. » C'était peut être l'une des rares fois où il racontait son histoire sans essayer d’apitoyer la personne face à lui. Aujourd'hui, il y avait de la colère qu'il gardait en lui en permanence. Réalisant qu'il avait été peut être un peu trop intense, Zahir essaya de continuer sur un ton un peu plus doux.  «Alors, je suis là parce que j'avais besoin de respirer après des mois de galère et je me souviens que quelqu'un m'a parlé de cette ville et j'ai pensé que ça me ferait du bien. Désolé d'avoir un été un peu trop bizarre pendant quelques secondes, je voulais pas te faire flipper. »


@Phoebe Shelley

_________________
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: the most wonderful time of the year. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum