home sweet home

city système de secrets public averti 1rp mensuel flexible recensement par mp

Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

2 participants
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1808
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : drogue, violence physique.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : célibataire.
work : actuellement sans activité, en pleine convalescence.
activities : écouter de la musique, marcher, passer du temps sur les forums, rendre visite à son frère.
home : dans un centre pour addicts.
points : 2974
image : I'm learning every time I feel out of place. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : cat.
· I'm learning every time I feel out of place. · Jeu 5 Jan - 15:37

keep playing my heartstrings faster and faster.

 @Cataleya Flores   — jannuary (2022)

Le retour à la normalité avait un côté aussi effrayant qu’excitant après ces deux mois ou presque dans un centre spécialisé. Sans téléphone (ou si peu), loin de ses proches et surtout en plein sevrage, Raelyn avait passé une période relativement compliquée. Elle était loin d’être absolument guérie néanmoins les professionnels qui la suivaient étaient relativement optimistes pour l’avoir autorisé à rentrer chez elle à l’occasion des fêtes. Pour autant, elle n’était pas complètement abandonnée et s’était engagée à suivre diverses sessions de thérapie ainsi qu’un traitement médicamenteux. On était encore loin du compte mais l’ensemble était encourageant. Ce n’était pas facile de gérer le manque cependant on lui avait donné toutes les astuces possibles afin d’éviter de retomber dans ses vieux travers. En l’occurrence cela consistait surtout à rester occupée tout en excluant de revoir certains visages susceptibles de la faire replonger. Depuis son passage express chez Griffin à qui elle avait dérobé quelques plaquettes avant de finir en cure, elle n’avait pas daigné répondre à ses messages. Il allait certainement réclamer son dû d’ici peu et pas nécessairement de façon gracieuse, cependant il n’était pas sa priorité. Cat, en revanche l’était, raison pour laquelle Rae l’avait contacté afin de se retrouver autour d’un café pour discuter. En réalité, sa démarche n’avait rien d’anodin et faisait partie du processus de guérison en allant s’excuser auprès de ceux qu’elle avait pu blesser par le passé. La liste était assez longue et demandait énormément d’énergie de sa part mais elle était prête à le faire pour se donner une chance de réussir par la suite. Elle avait d’ailleurs entrepris de se renseigner pour trouver un petit job à sa sortie définitive et avait officiellement renoncé à vivre seule dans l’immédiat. Quand bien même l’entente avec ses parents était compliquée, chacun avait promis de faire des concessions en espérant que ce soit suffisant. Pour l’heure, c’était une Raelyn un brin stressé qui arriva au Marcelline avec une bonne avance sur l’horaire retenu. Qu’importe, elle en profita pour s’installer à une table et commander un chocolat chaud en attendant Cat. Elle ignorait comment allait se dérouler leurs retrouvailles, ni la façon dont elle allait présenter les choses toutefois elle faisait confiance à son amie pour ne pas la brusquer. Sa tasse à la main, elle jeta un coup d’œil aux alentours, tout en tirant sur les manches de son pull en laine aux motifs colorés. Une première pour elle qui avait pour seule et unique garde-robe des sweatshirts trois fois trop large dans des colories sombres. C’était un cadeau de sa mère qui avait jugé bon de revoir le contenu de sa penderie ; nouvelle année, nouvelle Raelyn avait-elle dit. Non sans grimacer, celle-ci avait regardé son placard avec un soupir de désespoir. Entre ça et ses cheveux proprement coiffés, elle n’avait rien à voir avec le déchet ambulant d’autrefois en dépit des cicatrices qui demeuraient. En voyant Cat approcher, elle se leva brusquement pour la saluer, ne sachant pas tout à fait quel comportement adopter. « Merci d’être venue… Désolé j’ai commencé, je suis arrivée un peu tôt. » Elle s’excusa d’une petite moue et se remis assise avant d’enchainer rapidement. « Comment ca va ? » Son interlocutrice avait manifesté un désir de changer d’emploi, était-elle allée jusqu’au bout ?

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Cataleya Flores
played by
portrayed by
messages : 484
name : sow — pomeline.
face + © : daniela melchior © mine.
multinicks : ethan, henry, jürgen, luna, malcolm, xavi.
trigger : -
warning : -

age (birth) : 26 · 01.09.
♡ status : single, having fun.
work : nurse at the wb clinic for now, in professional retraining.
activities : working out, dancing, spending time with her friends.
home : a flat on pioneer oak with wayne.
points : 1063
image : I'm learning every time I feel out of place. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {0/3} : Zahir, Peter, Wayne, Raelyn.
· Re: I'm learning every time I feel out of place. · Lun 16 Jan - 15:09
Ses bonnes résolutions prenaient la forme d'une liste de courses, et celle en pôle position concernait son avenir professionnel. Son indécision n'était plus possible et Cataleya avait choisi ce début d'année pour se mettre un coup de pied au derrière et enfin entreprendre des démarches. Elle avait passé une petite heure à discuter avec un coach, cherchant à avoir le maximum d'information qui lui permettrait de prendre sereinement une décision pour son avenir. En ce jour de repos, elle en avait également profité pour passer un coup de fil à sa banque et mettre le nez dans son fameux crédit étudiant qui courrait toujours. Les choses avançaient doucement mais sûrement, mais à ses yeux c'était déjà un grand pas. Une certaine motivation se faisait ressentir, tout comme une franche envie d'aller de l'avant et de penser à elle, ainsi qu'à ses désirs et son avenir. Raelyn était l'autre objectif de sa journée car Cataleya avait accepté de la revoir afin de discuter. De quoi, elle n'en savait trop rien. Les deux jeunes femmes avaient échangées par sms durant la cure de Raelyn car il lui semblait important de lui montrer qu'elle avait tout son soutien. Malgré la fin difficile de leur histoire, Cat lui souhaitait le meilleur et surtout de se sortir de ce cercle infernal, ce qui était visiblement une réussite puisqu'elle était enfin libre. Une certaine appréhension se fit néanmoins ressentir au fur et à mesure qu'elle approchait du point de rendez-vous. Echanger derrière un téléphone n'avait rien à voir avec une rencontre physique : de quoi allaient-elles discuter ? Etaient-elles encore amies ? Cat n'avait aucune réponse, car même elle ne savait pas où en était leur relation. Raelyn était son ex, cependant elle n'était pas parvenue à couper totalement les ponts avec elle, ce qui rendait leur lien indéfinissable désormais. Cette rencontre leur permettrait peut-être d'éclaircir ce point car chacune en avait sûrement besoin. A son arrivée, une large dose d'étonnement s'installa sur son visage alors qu'elle observa Raelyn tout en clignant plusieurs fois des yeux. « Salut... » souffla-t-elle mollement, avant de s'installer en face d'elle. « Pardon, mais c'est la première fois que je te vois aussi colorée. » reprit-elle à la va vite tout en esquissant un petit sourire. Raelyn était une adepte des vêtements foncés, aussi la voir avec un pull aussi bariolé était étonnant. Un arc-en-ciel était-il passé sur sa personne durant son séjour en cure ? Cataleya ne le précisa pas, mais ce changement lui allait plutôt bien. « Oui je vais bien, j'ai eu une journée un peu chargée. Je suis en train de voir pour mon changement d'emploi, j'ai enfin commencé les démarches. » Même si rien n'était encore joué, elle était fière d'elle. « Et toi, comment tu vas ? Comment s'est passée ta cure ? » La Raelyn qui lui faisait face était bien différente physiquement. Outre ses vêtements et sa coupe de cheveux, elle semblait avoir une bien meilleure mine. Même si elle n'avait pas encore la réponse à sa question, Cataleya ne doutait pas que ce séjour ait été plus que salvateur pour elle.

_________________

I tried to be perfect but nothing was worth it. I don't believe it makes me real, I thought it'd be easy but no one believes me.
taking this one to the grave.
Voir le profil de l'utilisateur
Raelyn Irvine
played by
portrayed by
messages : 1808
name : marido @ castiells.
face + © : zendaya © ma mie.
multinicks : aurora, citra, eliot, hetty, pablo, rosalie.
trigger : à voir ensemble.
warning : drogue, violence physique.

age (birth) : vingt six ans, 13 avril 1996.
♡ status : célibataire.
work : actuellement sans activité, en pleine convalescence.
activities : écouter de la musique, marcher, passer du temps sur les forums, rendre visite à son frère.
home : dans un centre pour addicts.
points : 2974
image : I'm learning every time I feel out of place. TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : {1:2 free} : cat.
· Re: I'm learning every time I feel out of place. · Mer 25 Jan - 17:47
La situation entre les jeunes filles restait plus ou moins à définir car dans les faits si elles n’étaient plus ensemble, elles n’étaient pas amies pour autant. D’ailleurs, Raelyn ne savait pas comment elle devait se comporter en sa présence, ni avec quelle familiarité s’adresser à elle. Au fond, elle était consciente de ses sentiments toujours aussi intenses mais qu’il lui était impossible d’exprimer. Elle avait blessé Cat, à plusieurs reprises parfois sciemment parfois indirectement avec un résultat similaire. Leur histoire était terminée cependant elle pouvait essayer de réparer les pots cassés. La jeune fille méritait des explications ainsi que des excuses, elle commencerait donc par ça et verrait le reste par la suite. En la voyant arriver, elle se sentit immédiatement fébrile avec un cœur battant à tout rompre, une conséquence normale de sa sobriété récente à laquelle elle n’était pas habituée. Auparavant les pilules géraient cet aspect-là de ces émotions, en les gommant jusqu’à ne plus rien ressentir – en bien comme en mal. « Ouais je sais… Une idée de ma psy et de ma mère pour heum repartir à zéro. Je trouve ça con surtout que j’aime pas trop ça mais bon... » Elle haussa mollement les épaules, pas nécessairement à l’aise dans ce genre de vêtements qui lui donnaient la sensation d’être visible à des kilomètres à la ronde. Ses vieux sweatshirt noirs dix fois trop larges lui manquaient terriblement et elle n’avait pu en sauver qu’un seul, désormais à l’abri dans un coin de son armoire. « Oh ! Tu t’es décidée alors ? Comment ca va se passer ? » Demanda-t-elle avec une curiosité sincère sans oser ajouter qu’elle était fière d’elle d’avoir sauté le pas. En ce sens, Cat était une inspiration même si elle ne devait pas s’en rendre compte. Elle avait également été le déclic nécessaire pour pousser Raelyn à se faire soigner, complétant la liste de ceux qui avaient essayé précédemment. « Ca va, enfin c’est compliqué mais je ne suis pas seule. » Ils l’avaient privé de sortie et de tout moyen de communication pendant des semaines afin de garantir au mieux sa guérison et sa sécurité. Elle avait pesté, hurlé et proféré tout un tas de menaces puis avait fini par se calmer en acceptant l’aide qu’on lui donnait. Les premiers jours avaient été les pires à cause du manque et de la douleur tant physique que mentale, qui l’avait fait passé par tout un tas d’états différents. Par sollicitude ou par pudeur, elle décida de ne pas aborder certains détails de sa thérapie. « Je ne suis pas en guérie, je crois que je le serais jamais vraiment à cause du poids sur ma conscience mais je me sens plus libre. J’ai encore du travail devant moi. » Ajouta-t-elle dans un sourire avant de poursuivre avec sérieux. « Tu sais je voulais… m’excuser même si c’est pas assez fort et que je suis la propre responsable de ce qui est arrivé. Je sais que je t’ai blessé, que j’ai été méchante et que tu mérites mieux que ça mais je n’ai pas menti sur le reste. J’étais amoureuse de toi et je voulais que tu le saches. Je te demande rien en échange. » Les doigts noués sur ses cuisses, elle baissa la tête, incapable de soutenir son regard.

_________________

feel the morning on my face, ain't a pill that I didn't take; just alive tryin' 'cause it's been a long day because I'm asleep when I R.I.P.
Contenu sponsorisé
played by
portrayed by
· Re: I'm learning every time I feel out of place. ·
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum