home sweet home

city système de secrets public averti 1rp mensuel flexible recensement par mp

-25%
Le deal à ne pas rater :
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD 120Hz RAM 16 Go
1499 € 1999 €
Voir le deal

◖cover your eyes, the devil's inside◗
Voir le profil de l'utilisateur
Hector Ibarra Dominguez
played by
portrayed by
messages : 2785
name : corpsie.
face + © : tenoch huerta + ©elwintersoldado.
multinicks : beckett - gary - isaac - larissa - peter - vince.
trigger : -
warning : détournement de mineur (victime).

age (birth) : 40 (11/01).
♡ status : père de deux grands enfants, ce qui est suffisant.
work : en recherche d'emploi.
activities : rendre service, dessiner, se promener.
home : chez sa cadette, Dani.
points : 4202
image : Tengo la gasolina TSWr52A

— boom, butterfly effect.
how we met :
rp status (fr/en) : off - TC, Pablo, Joseph.
· Tengo la gasolina · Ven 20 Jan - 11:11


@Pablo Estrada — 7 janvier 2023

En bon invité, Hector débarquait chez son cousin à 18h30 tapantes, suffisamment tôt pour avoir le temps de l’aider aux préparatifs et assez tard pour lui laisser le temps de décompresser après sa journée de travail au lycée. (Toujours) sans emploi, il avait eu l’opportunité de préparer des enchiladas telles que les Dominguez savaient les faire et il avait fait des efforts pour se pomponner comme il l’aurait fait pour une fête avec davantage de participants. Pablo était un hôte de marque, il se devait de l’honorer en tant que tel. Il avait emporté une bouteille de punch maison avant de prendre la route en direction de Bridgewater Way. En chemin, il remit de l’ordre dans ses cheveux et son col de chemise en place. Il avait revêtu sa tenue de fiesta, celle qu’il n’avait pas eu l’opportunité de porter pour le réveillon de la nouvelle année, car il l’avait passé seul dans le canapé de sa cadette. Il n’avait communiqué cette information à personne, pour ne pas attiser la pitié, justifiant des invitations fictives auprès de ceux qui lui demandaient, afin de n’embarrasser personne et de ne surtout pas empêcher Dani de sortir avec ses amis. Il savait que la jeune femme l’aurait fait passer en priorité, quitte à gâcher sa soirée pour célébrer le passage en 2023 en sa compagnie. Il lui pompait déjà l’air au quotidien en squattant chez elle, il ne voulait pas aggraver davantage la situation alors qu’elle se trouvait dans la fleur de l’âge. A son cousin aussi, il avait menti en arguant qu’il passait la soirée sur Portland avec des anciens collègues et amis. Il avait répété ses mensonges depuis la veille, quand ils s’étaient rapidement organisés, pour ne pas faire de faux pas durant leur rendez-vous. Il se sentait prêt à passer une bonne fête-à-retardement, ou tout du moins des moments sympathiques en famille. Il sonna à la porte de la maison du professeur et pénétra à l’intérieur sans attendre une réponse positive, se sachant le bienvenu. « Bien le bonjour, » lança-t-il à la cantonade avec son meilleur accent américain, celui qu’il essayait de travailler pour faciliter son retour dans le monde du travail, avant de reprendre son espagnol habituel, celui dont il ne se défaisait jamais quand il était avec les membres de sa famille – sauf Miguel, qui l’obligeait souvent à parler anglais pour se fondre plus facilement dans la masse. « J’ai ramené mes enchiladas et de l’alcool pour se retourner le cerveau pour bien commencer l’année ! » Il plaisantait, car sa mixture n’était de toute manière pas aussi chargée que ça, il était un petit joueur comparé à d’autres. « Bonne année, Pablito, » sourit-il quand la tête ébouriffée de son cousin débarqua dans la cuisine.

_________________

en este mundo que se derrumba
Dame un poco más de tiempo que mi ultimo aliento, yo lo daré para mostrarte el cielo entero, en las nubes contigo me recostare.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum