Partagez
 

 ( season one ) — résumé.

Aller en bas 

The Observer

messages : 19
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
points : 140
age : timeless.

( season one ) — résumé. Empty
Message· · Sujet: ( season one ) — résumé. ( season one ) — résumé. EmptySam 9 Mar - 12:17


previously on filthy secret

Veuillez-trouver ci-dessous le résumé de la première saison.


Windmont Bay, une ville parmi tant d’autres aux États-Unis. Un point insignifiant sur la carte routière qu’on étalait devant soi pour un road trip, tantôt centre d’intérêt qui captait l’attention d’un œil curieux, et souvent un endroit propre à des circonstances familiales. Tous ou presque étaient cependant d’accord pour s’accorder sur un fait : il ne se passait jamais rien dans le coin, pas comme dans ces lieux que la plupart des voyageurs avaient sur le bout des lèvres quand on leur demandait, où ils souhaitaient se rendre. De quoi faire rager les habitants de la bourgade, dont le quotidien avait été récemment mis sens dessus ni dessous. Et ce n’était pas notre chère @Agnes Baker  qui dirait le contraire. D’ailleurs, elle avait bien sa théorie sur le sujet : selon elle tout ça n’était que le résultat des O'Hara, qui des années plus tôt, avaient apporté dans leur sac mille et une malédictions, qui s’imposaient à tous. Ainsi l’entendait-on fustiger la tristement célèbre famille quand l’occasion se présentait. Pour autant, les oreilles n’étaient guère attentives et d’avantage préoccupées par les derniers déboires, nettement plus croustillants que les babillages d’une grand-mère.

Tout avait commencé quelques mois en arrière, et tout à fait par hasard, quoi qu’en racontait la vieille aigrie à la fortune considérable. La commémoration annuelle de la disparition des enfants disparus, le genre d’évènement auquel on participait par charité ou par pitié, chargé d’une folle émotion, avait eu pour malheur d’exacerber des esprits échauffés par cette enquête restée au statu quo. Comment se faisait-il que le terrible kidnappeur n’avait pas été attrapé ? Fallait chercher dans ces visages familiers, l’ombre d’un quelconque prédateur ? Ou d’une prédatrice pour le peu qu’on savait ? L’ambiance était électrique, poussée par les discours poignants de ces familles qui avaient dû vivre dans l’absence d’un proche pendant des années. De quoi rendre l’assemblée morose. A défaut de se terminer dans des murmures polis, chacun retournant chez soi pour songer à la chance qu’ils avaient d’être réunis – les célébrations avaient dégénérées on ne sait comment. Un geste maladroit, une phrase malvenue, qu’importe, le mal était fait, prélude de ce qui allait arriver incessamment sous peu dans cette ville, devenue théâtre d’activités anormales.  

Le petit Lucas avait disparu peu de temps après, ravivant l’atmosphère pénible qui avait plané sur Windmont Bay il y a bien longtemps. Chacun avait alors soupçonné son prochain et les rumeurs avaient peu à peu détruit la bonne entente générale qui faisait pourtant la réputation de l’endroit. Évidemment, la police immédiatement sollicitée @Eckart Frobisher  avait sauté sur l’occasion afin de ne pas réitérer les erreurs du passé : ainsi @Sofia Schades,  @Parker O'Brien et @Alec Osario avaient vu leurs journées rallongées par les heures supplémentaires. Battues en forêt, appels aux témoins, rien n’avait été négligé. Néanmoins, le gamin était resté introuvable, comme évanoui dans les airs. Les journalistes s’étaient alors mis à fouiner à leur tour, déterrant à cette occasion de vieilles pistes qu’on n’avait pas daigné creuser autrefois. Des soupçons il y en avait pléthores, restait toutefois à savoir s’ils valaient la peine d’être suivis. La vie semblait drastiquement changée, maintenant que tous, y allaient de leur petit commentaire sanglant, quitte à accuser une personne ayant eu pour seul tort d’avoir grillé un feu rouge, ou refusé de donner à la quête dominicale. Néanmoins Eddie Barnes avait fait l’unanimité auprès de tous et était ainsi devenu le coupable idéal. Un soulagement fugace, car un second enfant avait été enlevé.

Tout le petit monde de Windmont Bay au vernis si lisse – si propre – avait basculé dans l’horreur. Au point de voir certains quitter la ville, et d’autres barricader leurs maisons sous des regards étonnés des passants. En l’espace d’une poignée de semaines, la peur avait supplanté la colère, alors qu’on se méfiait de de son prochain. Jusqu’au jour, où, dans un sentiment confus, on avait retrouvé les mômes un peu hagards à la mine déconfite. Drôle de conclusion à une histoire qui ne semblait que commencer, beaucoup en étaient persuadés. Peut-être que Agnes Baker avait raison au final : ils étaient tous maudits, soit par les O'Hara soit par leurs mauvaises actions passées. Sorte de mauvais karma pour avoir osé balancer sur les mœurs douteuses d’un voisin, ou pour avoir pris volontairement sa place de parking préférée. Et puis un beau jour, les habitants avaient récupéré en bas de chez eux le journal local, avec cette terrible nouvelle : on avait retrouvé la voiture de Caroll, ce journaliste zélé et un peu dingue, près du phare. Ce qui lui était devenu ? Impossible à déterminer. Mais le fauteur de trouble était vraisemblablement rayé de la carte, tous pouvaient reprendre égoïstement leur existence comme si de rien était. Mais, ça ne pouvait pas être aussi simple, si ?

Évidemment que non ! Ah, plus personne ne pourrait dire que la ville était aussi ennuyeuse qu’une partie de loto dans une maison de retraite le dimanche. Après des fêtes de fin d’année plus ou moins réussies, tout dépendait des différents énergumènes, un blizzard (qui arrivait étrangement après une tempête ayant déjà fait pas mal de dégats) avait frappé les environs. Ils étaient nombreux à s’être précipités sur leurs smartphones afin de garder un souvenir de cet incident météorologique improbables. D’autres en revanche, devaient amèrement regretter d’avoir bravé le froid. Les forces de l’ordre et les pompiers furent une fois de plus sur le pied de guerre pour veiller à ce que chacun soit à l’abri et au chaud. Grâce à ces derniers,  notamment @Seraya Benítez , le téméraire @Carth Ciminna  rentrerait chez lui sain et sauf. On ne pourrait pas en dire autant de la pauvre @Mads Wellington , dont la voiture avait fait un mauvais dérapage sur l’asphalte glissant, offrant à son regard pour seul réconfort, une poudreuse étincelante. Certains, à l’instar @Hera Lovelace avaient cru bon profiter du tumulte pour se rendre coupable d’un quelconque larcin, qui aurait à coup sûr des répercussions sordides. Un peu comme comme pour @Garett Nowosielski qui passerait sa soirée entre quatre murs, après une arrestation improbable en cette période d’ordinaire si agréable.    

Et oui, visiblement les bonnes résolutions de fin d’années étaient probablement à revoir. En tout cas, il y avait eu de quoi s’occuper.


_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
( season one ) — résumé.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EVENEMENT † This is the end. { SEASON FINALE }
» CODE LYOKO en live
» CWL season 2
» Pamela Ivy Isley, Poison Ivy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ash and dust; left to rust :: 'till death do you part :: season 1-
Sauter vers: