hell to the liars
Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez le mystérieux Mazebird à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
Si vous souhaitez nous rejoindre, n'hésitez pas à vous rendre dans la rubrique aide pour recevoir un petit coup de main de notre part! Vous pouvez aussi y poser toutes vosquestions si vous n'avez pas trouvé réponses dans notre faq.

Le forum célèbre un nouvel anniversaire, et c'est grâce à vous !
home sweet home
Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer
played by
portrayed by
messages : 339
name : no one and everyone.
face + © : faceless.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
work : storyteller.
activities : keeping an eye on wb's residents.
points : 1800
image : ( SEASON FIVE ) — EPISODE ONE TO XX. TSWr52A
· ( SEASON FIVE ) — EPISODE ONE TO XX. · Dim 6 Mar - 10:15

season five episode one

Oui, qui que l'on soit, on a tous des moments d'angoisse. C'est alors que l'on s'interroge. Quelqu'un croira-t-il ce que je vais lui confier ? Est ce que j'ai bien entendu ? Suis je fou ou folle ? La nuit regorge-t-elle de dangers ? Et il arrive parfois que la réponse soit oui.


La vie à Windmont reprenait doucement mais surement son cours normal comme à chaque fois que les habitants faisaient face à un événement venant bousculer leur quotidien. Dernièrement ils avaient eu de quoi faire et pensaient d’ailleurs être tranquilles pour un bon moment… à ceci près que malgré les apparences trompeuses, il se passait toujours quelque chose dans le coin.

En se levant ce matin, Edward Mckulin alluma sa radio pour s’occuper l’esprit pendant qu’il prenait son petit déjeuner. Ses journées commençaient toujours de la même façon : un petit tour par la salle de bain pour se préparer, des tartines tous justes grillées, un café noir et les informations locales pour ne rien manquer de l’actualité. Ici encore l’enchainement était rodé, il y avait d’abord la météo, ensuite les dédicaces puis cela finissait par quelques mots sur la ville avant d’enchainer avec de la musique. D’ailleurs selon son humble avis, celle ci était médiocre et il avait écrit à plusieurs reprises sur les réseaux pour témoigner de son insatisfaction. Alors que la même musique de la veille se rejouait presque à une heure similaire, il termina de faire la vaisselle quand un son étrange attira son attention. Contrairement à d’habitude ce n’était pas les notes de Springsteen qui résonnaient mais une sorte de grésillement bizarre. Il pensa d’abord à l’antenne de l’appareil qui ne captait pas mais à force de la triturer dans tous les sens, il comprit que le problème était extérieur. En outre les interférences paraissaient enchainer des mots - ou des chiffres par séquence - impossible de le déterminer avec précision. L’incident ne dura qu’une poignée de secondes et il n’eut pas le loisir de s’y attarder d’avantage au risque d’être en retard. Pour autant cet accroc matinal persistait à le hanter.

A quelques kilomètres de là, la famille Meadows était debout depuis plusieurs heures quand un des enfants appela sa mère en criant. Celle-ci affolée débarqua avec précipitation dans le salon pour constater que la télévision avait sauté, privant son cadet de son dessin animé préféré. A la place, de larges striures grises et blanches occupaient l’écran où elle crut distinguer des chiffres ? ou des lettres ? C’était difficile à deviner et l’anomalie fut aussi brève que rapide car la programmation habituelle reprit dans la foulée pour le plus grand bonheur du gamin qui attendait avec impatience les aventures de ses héros favoris.

Plusieurs personnes se plaignirent à peu près à une heure similaire de désagréments identiques auprès de la mairie ainsi que de la police qui n’avait pas de réponse à apporter. Sans doute était-ce un soucis avec les antennes locales ou un bug des compagnies internet, nul ne savait. Dans la mesure où l’événement avait été bref, on ne s’inquiéta pas plus de ce qui s’était passé et chacun passa à autre chose. Seulement voilà, une semaine après l’incident prit cette fois de l’ampleur en plongeant la bourgade dans le noir pour une durée de vingt-quatre heures sans électricité.

Que se passait-il ? Et quels étaient ces bruits étranges que certains avaient cru entendre ?


_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer
played by
portrayed by
messages : 339
name : no one and everyone.
face + © : faceless.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
work : storyteller.
activities : keeping an eye on wb's residents.
points : 1800
image : ( SEASON FIVE ) — EPISODE ONE TO XX. TSWr52A
· Re: ( SEASON FIVE ) — EPISODE ONE TO XX. · Dim 8 Mai - 10:43

season five episode two

La famille. Il n'y a rien de plus important. Il y a ceux qui se montrent quand nous avons des problèmes, et ceux qui nous poussent à réussir. Ceux qui aident à garder nos secrets. Mais ceux qui n'ont pas de famille à qui se fier ? Qu'arrive-t-il à ses pauvres âmes qui n'ont pas de proches pour les aider quand ils sont dans le besoin ? Et bien... La plupart apprennent à parcourir le chemin de la vie par eux-mêmes...


L'été arrivait à grands pas et avec cela, la saison estivale qui attirait toujours du monde dans les petites rues pleines de charme de Windmont Bay, et rien ne semblait pouvoir perturber le quotidien des habitants. En ce dimanche 8 mai, certains décidèrent de jardiner et d'entretenir leurs parterres de fleurs, d'autres de s'adonner à quelques activités physiques... Oui, tout paraissait calme mais pour combien de temps encore ?

Esme Wright s'installa dans son fauteuil, un smoothie à la main. La sexagénaire inspecta le verre sous différents angles, jugeant la couleur de son contenu dès plus étrange. Sa fille ainée était passé en coup de vent quelques minutes auparavant avec de nombreux sacs de commission contenant divers produits tamponnés d'une mention healthy qu'elle avait acheté sur un site de commerce en ligne. Confuse, Esme avait cependant accepté les offrandes de sa fille pour ne pas contrarier cette dernière. « C'est que des bonnes choses, tu verras ! Ça va renforcer tes défenses immunitaires. » lâcha la plus jeune des deux femmes avant de claquer la porte derrière elle, repartant aussi vite qu'elle était arrivée. Portant le verre à ses lèvres, elle en avala une gorgée et une grimace de dégoût déforma les traits de son visage. « Elle veut ma mort, ce n'est pas possible. » grogna Esme, qui déposa le verre sur la table basse, le repoussant le plus loin possible d'elle. Elle profita de cette occasion pour se saisir de la télécommande, espérant qu'elle n'aurait pas à écrire un énième courrier à la mairie pour se plaindre des perturbations qui l'empêchaient de suivre, par moment, sa série télévisée préférée, tout en cherchant à se venger de sa fille. La relation qui unissait mère et fille était complexe, la leur n’échappait pas à la règle. Pendant qu'elle était en pleine réflexion, son attention s'arrêta sur les gros titres d'une chaine d’informations : un astéroïde « potentiellement dangereux » passera près de la Terre. Ces quelques mots, bien qu'inquiétants, firent germer une idée dans l'esprit d'Esme qui se mit à sourire. Si sa fille voulait jouer, alors, elle était prête.

Il était presque l’heure du goûter lorsqu’Esme appuya à plusieurs reprises sur le bouton de la sonnette de la maison de sa fille, avant de laisser entrer comme si de rien n'était. Elle était impatiente de voir sa tête. « Je ne sais pas si tu as vu les informations, mais je t'ai préparé des petits plats. Au cas où ce vilain astéroïde s'écrase sur la terre. Les magasins vont être pris d'assaut. » Malicieuse, elle déposa les tupperwares sur le plan de travail. « C'est tout ce que tu aimes. » mentit Esme et à en voir le regard de sa fille, elle le savait très bien.  « De quoi tu parles ? » « Regarde les infos. » Esme répondit en remplissant le réfrigérateur.

Hésitante, peu désireuse de laisser sa mère seule dans sa cuisine, la fille d'Esme s'éloigna afin de de saisir de son téléphone portable et consulta l'actualité. Elle trouva facilement l'information que sa mère évoquait et fut surprise de lire qu'elle disait vrai. Spécialistes se disputaient sur les plateaux télévisés quant à la dangerosité de la situation. Ce n'était pas la première fois que ce genre d’évènements arrivait mais cette fois-ci, la situation semblait inquiétante.

A l'autre bout de la ville, deux caravanes se garèrent sur le parking du Mickey's Dinner et plusieurs personnes en sortirent, attirant l'attention des habitants de Windmont Bay qui se trouvaient sur les lieux. Les tenues loufoques et décalées que ces derniers arrivants intriguèrent aussitôt les habitués qui ne pouvaient s’empêcher de s’imaginer le pire : après tout, dès que de nouveaux habitants arrivaient, les ennuis n’étaient jamais loin.

Oui, Windmont Bay était en paix. Mais plus pour longtemps...


_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum