hell to the liars

Afin de valider votre fiche et pour participer au concept même du forum, il est important que votre personnage possède toujours un ou plusieurs secrets. Et si vous aidiez Agnes Baker à propager ses rumeurs ? Par l'achat de rumeurs dans notre boutique, vous pouvez vous prêter au jeu des commérages. Ou vous pouvez opter pour les SMS/appels anonymes, plus personnels.
wb bulletin
I.
Si vous souhaitez montrer votre soutien à FS,
vous pouvez voter pour les top-sites !
II.
L'aventure FS vous tente mais vous avez peur de vous
lancer ? N'hésitez pas à nous faire part de vos demandes
/idées/doutes dans la partie aide à la création . Plusieurs
pré-liens sont également disponibles.
III.
Pour toutes questions, demandes, suggestions, n'hésitez pas à
les poser dans ce sujet ou si vous voulez passer par MP,
veuillez contacter le staff sur le compte @The Observer.
home sweet home

Filthy Secret est un forum city avec un système de secrets. Il n'y a pas de lignes imposées, pas de pression (un rp par mois nous parait raisonnable). Pas de recensement, des mps seront envoyés pour s'assurer que l'envie et la motivation sont toujours présentes avant de procéder à la libération de l'avatar et suppression du compte. Les doublons de prénom (et de nom - sauf si affiliation) ainsi que les initiales dans les pseudos sont interdits.
Le Deal du moment : -46%
-46% sur SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo ...
Voir le deal
23.18 €

 ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX.

F I L T H Y S E C R E T :: ash and dust; left to rust :: 'till death do you part :: season 3

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer

behind
messages : 192
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1313
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. · Sam 7 Mar 2020 - 13:29

season three episode one

Dans un livre particulièrement lu, il est écrit que nous sommes tous des pêcheurs. Or bien sûr, tout le monde ne culpabilise pas d'avoir fait quelque chose de mal.


Des semaines, des mois avaient passé. Des chantiers prenaient fin tandis que des institutions, dans la ville de Windmont Bay, reprenaient vie. Rapidement la clientèle revint s’amasser au Daveys, les maisons calcinées laissèrent place à des parcelles en reconstructions. La vie reprenait son cours. Et s’il semblait que les heures les plus sombres étaient enfin derrière eux. Il faudrait encore du temps, à la petite communauté de cette ville côtière, pour réellement passer à autre chose. Les stigmates de la folie vengeresse de soeur Dolores Swanson étaient encore bien visibles ça et là... la forêt ne serait plus jamais là même, tandis que les Northern Paiute se réappropriaient leurs terres encore noircies et meurtries par l’incendie ravageur. Entraide, bienveillance, ils avaient sut mettre leurs différents de côté pour aider à rebâtir ces bâtiments. Pour permettre à la vie de reprendre son cours. Profitant d’éclats de rire à l’Happy Hour au bar du Majestic après de longues semaines de travaux. Ou encore en face de ces stands de limonades soigneusement préparés par des enfants, afin récolter quelques dollars et aider les victimes de ces derniers incendies. Chacun y était allé de sa petite attention, et profitaient ensemble de ces moments de partage. De quoi durablement solidifier cette communauté. Georgia Birdwell en avait presque un petit air attendrit. Sirotant son martini olive, tout en observant ses administrés se contenter de cet heureux dénouement. Encore un succès pour la Mairesse. Sans doute de quoi lui assurer un prochain mandat, en dépit de ces quelques ombres au tableau. Les sœurs du couvent St Rose avaient, en revanche un peu plus de mal à faire valoir leur popularité au sein de la ville. Mais avec le temps, elles étaient certaines de regagner l’estime et la confiance de la bourgade. Les pompiers eux, étaient les vrais héros, de quoi susciter des vocations chez les plus jeunes, et laisser les plus vieux rêveurs et admiratifs.

Oui, il semblerait que la routine ait reprit ses droits à Windmont Bay. Les nuages de cendres et les odeurs de brûlées ayant laissé place à un ciel clair et dégagé. Un vent de printemps commençant à souffler entre les branches dénudés. Il faisait de nouveau bon vivre ici. Dans ce décors de carte postale, émergeant doucement de sa léthargie hivernale, pour préparer l’arrivée prochaine des vacanciers. Les habitants se gargarisaient de cette bonne humeur ambiante et de cette tranquillité fraîchement retrouvé. Pas une seule ombre au tableau, à moins que ...

N’était-ce pas utopique d’espérer que rien, ne vienne troubler le calme de cette charmante petite commune? Peut être bien que si. Car ici la tranquillité n’était qu’illusoire, un simple mirage que de vagues moments de répits laissaient entrevoir. Mais ils n’étaient rien de plus, de petites pauses annonciatrices de mauvaises nouvelles. S’il était aisé pour eux de maintenir les faux semblants et ces sourires de façades, la vérité, elle, était en marche. Et elle menaçait de tout emporter sur son passage...

something weird is happening here & oh, and look, here too..
ARE YOU CURIOUS?



_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES



Dernière édition par The Observer le Ven 12 Mar 2021 - 21:02, édité 1 fois
maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer

behind
messages : 192
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1313
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. · Dim 10 Mai 2020 - 1:23

season three episode two

On ne sait jamais à qui on peut faire confiance. Nos proches peuvent nous trahir, et de parfaits inconnus peuvent nous venir en aide. Résultat, beaucoup d'entre nous décident de ne faire confiance qu'à eux-même, c'est surement la façon la plus simple de ne pas se brûler les doigts...


Le printemps avait finalement pointé le bout de son nez. Après des mois difficiles, d’une ambiance pesante et d’une météo capricieuse, c’était avec les bras grands ouverts que les habitants de Windmont Bay accueillirent cette nouvelle saison. C’était comme si un air nouveau soufflait sur la ville : l’odeur des diverses fleurs flottaient, ce qui semblait mettre tout le monde de bonne humeur. Les voisins se venaient en aide ou se retrouvaient autour d’un barbecue sous les rayons d’un soleil à son zénith. Et c’était toute souriante que Georgia Birdwell se promenait dans les rues de sa ville. Windmont Bay retrouvait l’image de la parfaite petite ville, idéale pour les familles ou pour les vacanciers à la recherche d’authenticité. Depuis le mois précédent, elle mettait tout en œuvre afin de préparer la saison touristique qui approchait à grand pas. La nature luxuriante de l’Oregon était un atout de taille qu’il ne fallait pas négliger, c’est pour cette raison qu’elle s’était entretenu longuement ce matin même avec divers interlocuteurs spécialisés et autres entrepreneurs : le but n’était pas de détruire l’environnement mais de l’exploiter afin de faire perdurer le développement de la ville. En plus de désirer créer une communauté soudée, le projet de Georgia était aussi de faire de Windmont Bay un point de passage important de l’Etat de l’Oregon.

Après toutes ces réunions et autres entretiens, elle s’était réservée son après-midi. Placé sous le signe de la détente, elle avait poussé les portes de son salon de coiffure préférée afin de s’accorder du temps pour elle. Bien qu’elle fût une maire active et à l’écoute de la population de sa ville, il était important pour Georgia de conserver du temps pour elle. Laissant les doigts experts de la coiffeuse s’occuper de ses cheveux, elle ferma les yeux, prenant une profonde inspiration, prête à ne penser à plus rien d’autre que son petit bonheur actuel.

« Je suis désolé de vous déranger, Madame le Maire, mais je tenais à vous féliciter pour la création de cette nouvelle association. » Le regard clair de Georgia se posa sur son interlocutrice. Elle reconnu cette dernière comme une habitante concernée de Windmont Bay, présente à chaque réunion d’informations, et vocale, n’hésitant pas à donner son avis. Ce qui l’interpella cependant, c’était ce qu’elle venait de lui dévoiler. « Oh oui, je trouve qu’il s’agit d’une excellente initiative. La maison de ma belle-mère a brûlée et mon époux et moi-même sommes très touchés par la solidarité des citoyens de la ville. » Cette fois-ci, ce fut une seconde femme qui s’adressa à elle. Silencieuse, elles pouvaient voir que ces dernières attendaient une réponse de sa part. La réaction de Georgia Birdwell n’était sûrement pas celle qu’elles souhaitaient entendre. « Quel est le nom de cette association ? » demanda t’elle, d’abord. Les deux femmes se regardèrent avant que l’une d’elle ne lui réponde. « The Windmont Bay Repair Project. » Cela ne parlait absolument pas à Georgia. Ni elle, ni l’un de ses administrés n’ont autorisés une telle association. Si c’était le cas, le nom si unique lui serait resté en mémoire. « Je… Je n’ai jamais entendu parler d’une telle association. » Georgia était honnête, elle l’avait toujours été.

Oui, il était difficile pour Georgia de se détendre. Chaque jour apportait son lot d’ennuis et il semblait qu’aujourd’hui ne serait pas différent. Quelque chose dans cette histoire ne semblait pas tourner rond, et après tant d’années à être maire de Windmont Bay, Georgia avait le nez pour sentir les entourloupes. Et cette histoire d’association avait une odeur plus que douteuse.


something weird is happening here & oh, and look, here too..
are you curious?


_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer

behind
messages : 192
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1313
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. · Dim 12 Juil 2020 - 12:56

season three episode three

Par nature, les êtres humains sont toujours sur la défensive. Ils tentent d'empêcher les gens de l'extérieur de pénétrer dans leurs vies. Mais il y a toujours ceux qui s'imposent dans notre vie, et ceux que nous invitons avec plaisir.Ceux qui restent néanmoins les plus inquiétants sont ceux qui de l'extérieur nous observent, ceux que nous ne connaîtrons jamais vraiment...


Les révélations se faisaient de plus en plus nombreuses dans les foyers de Windmont Bay et après plusieurs semaines de présence dans la ville, The Windmont Bay Repair Project faisait ses premières victimes. Si certains avaient décidé d’ignorer tout simplement ce qu’on leur avait divulgué, d’autres ne pouvaient se sortir les mots de la tête. Obsédés par leur conversation avec cette association mystérieuse, ces personnes prirent les choses en mains en confrontant directement les concernés de ces étranges confidences. Il était nécessaire pour eux de connaitre la vérité. Les premières disputes éclatèrent très vite dans certains foyers où l’époux était accusé d’adultère ou bien encore là où la mère était pointée du doigt pour avoir menti sur la véritable identité du père de son enfant. Ce qui n’était qu’un ou deux cas isolés se transforma petit à petit en une véritable poudrière qui toucha plusieurs domiciles. Les scènes de ménage et de disputes qui eurent d’abord lieu en huis-clos prenaient maintenant place dans les rues, aux yeux de tous. Les liens familiaux, amicaux ou amoureux… Nulle relation ne semblait être épargnée par ces secrets dévoilés au grand jour. C’était comme si l’on avait ouvert la boite de Pandore. L’harmonie qui régnait à Windmont Bay semblait s’être envolée pour laisser place à une ambiance lourde, pesante et même les rayons du soleil ne pouvaient lutter contre la morosité des habitants. Tous espéraient que leurs secrets étaient en sécurité et qu’ils ne seraient pas la prochaine victime de ces mystérieux individus dont l’identité restait une énigme, tout comme leur but. Avec les informations qu’ils avaient en leur possession, il était surprenant qu’ils ne demandent rien en échange. Cet homme et cette femme jetaient un pavé dans la mare, avant de partir, peu soucieux des dégâts qu’ils causaient. Uniquement soucieux de la vérité, cet improbable duo était source d’inquiétude pour beaucoup. Il fallait les retrouver, et mettre fin à ce qui s’avérait être une quête pour eux. Une mission qu’ils s’étaient donnés et qui prendrait fin une fois tous les secrets de Windmont Bay révélés.

Le ciel était nuageux en ce dimanche 12 juillet mais c’était pourtant le jour où plusieurs victimes de ces deux individus avaient choisi pour se retrouver. Installés dans le salon du domicile d’un homme qui venait de se séparer de sa femme à la suite des révélations, tous s’étaient mis d’accord : si le Windmont Bay Sheriff Department ne pouvait officiellement rien faire à l’encontre de ces deux personnes, cela ne les empêchait pas eux d’intervenir. C’est ainsi que le Neighborhood Watch fut fondé. Leur but ? Assurer la surveillance des divers quartiers de la ville et s’assurer des bonnes intentions des habitants. Il était important dans un moment comme celui-ci de se montrer solidaire, non seulement pour le bien de tous mais pour s’assurer que les squelettes que chacun dissimulait dans son placard ne soient pas dévoilés au grand jour. Et pour cela, certains étaient prêt à tout…





_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer

behind
messages : 192
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1313
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. · Dim 13 Sep 2020 - 11:17

season three episode four

Le mensonge. On le trouve dans les meilleurs foyers. Les parents s'en servent contre les enfants curieux, les femmes l'utilisent pour protéger de grands ou de petits secrets. Les amoureux en ont besoin pour cacher des accidents gênants. Pourquoi les gens ont-ils recours au mensonge ? Parce que c'est un outil pratique qui nous aide à obtenir exactement ce que l'on recherche.


A FEW MONTHS AGO.
Cela faisait des heures qu’il conduisait dans le but de rejoindre l’Oregon. Windmont Bay hantait ses pensées depuis son départ. Pas un jour ne s’écoulait sans qu’il ne pense à cette ville qui lui avait causé tant de malheurs. On raconte que le temps apaise les souffrances mais pour lui, ce n’était pas le cas. Non, malgré les années qui s’étaient écoulées, sa peine était toujours aussi grande. Son chagrin considérable. S’il avait eu la chance de pouvoir compter sur le soutien indéfectible de sa passagère, rien ne pouvait panser la blessure qui le faisait tant souffrir depuis ses vingt dernières années. Fuir Windmont Bay avait été la solution adéquate à l’époque afin de survivre mais cela lui avait aussi permis de se préparer et de pouvoir enfin mettre son plan à exécution. La préparation avait été minutieuse et cela avait prit du temps, peut-être plus qu’il ne l’aurait souhaité mais comme sa complice lui avait répété à maintes reprises, se précipiter causerait leur perte. A l’instar d’un chasseur observant de ses yeux de prédateur sa proie, il avait fallu se montrer patient et saisir la bonne opportunité pour ne pas rentrer bredouille. Les événements chaotiques qui avaient eu lieu dans la petite commune l’année précédente leur offrit le prétexte idéal pour mettre leur propre plan en marche.

Alors qu’elle dormait sur le siège passager à ses côtés, le conducteur observa sa complice d’un œil attentif mais aussi admiratif. Si jeune et pourtant si courageuse, si brave. Elle lui avait permit de s’en sortir et de garder la tête hors de l’eau toutes ses années. A de nombreuses reprises, il avait failli abandonner mais la force d’esprit dont elle faisait preuve n’avait fait que l’encourager à continuer, à se relever. A ses côtés, il pouvait réussir, il en était sûr. Sa partenaire avait démontré qu’elle était aussi prête que lui et ses connaissances dans certains domaines était un atout de taille. Tous les deux se complétaient et étaient animés par le même désir de vengeance.

Les kilomètres défilaient sous ses yeux et les paysages changeaient jusqu’à ce que bientôt, ils arrivent en Oregon. Nerveux bien que confiant dans son plan, il pouvait sentir son estomac se nouer. Retrouver les paysages familiers de cet état qu’il avait quitté il y a un peu plus de vingt-ans était plus douloureux qu’il ne l’aurait imaginé. Il ignora tant bien que mal le pincement au cœur qu’il ressentait alors qu’il pouvait apercevoir les premiers panneaux indiquant Windmont Bay. C’était comme s’il n’était jamais parti. Et lorsque le véhicule pénétra enfin dans la ville de Windmont Bay, un sourire satisfait se dessina sur son visage. Soudainement, c’était comme si un poids s’était retiré de ses épaules. Après tant d’années, il était de retour dans cet endroit qui avait marqué sa vie.

Il déposa sa main sur l’épaule de la passagère pour la secouer légèrement afin de la réveiller. « Nous y sommes. » murmura-t-il lorsqu’elle ouvrit les yeux. Il l’observa attentivement alors qu’elle tournait la tête par la fenêtre pour pouvoir observer les petites rues de la ville. « Je ne me souvenais plus que c'était aussi pittoresque. » fit-elle remarquer, alors que leur véhicule passait devant l’un des plus vieux bâtiments de la ville. « On commence quand ? » demanda la jeune femme en souriant.  Difficile pour elle de dissimuler son enthousiasme. Et malgré la dangerosité de la mission qu’ils s’étaient confiées, elle ne pouvait masquer l’excitation qu’elle ressentait à l’approche de leur but.



_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer

behind
messages : 192
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1313
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. · Dim 15 Nov 2020 - 11:26

season three episode five

Le pouvoir, c'est extraordinaire toute les tactiques que l'on use pour l'obtenir... Certains misent sur le mensonge, tandis que d'autre ont recourt à la ruse. Il y en a aussi, qui, sans scrupule, se tournent vers le chantage. Pourquoi se bat-on de toute nos forces pour garder le pouvoir ? Parce que nous savons que le perdre, c'est mettre son destin entre les mains d'autrui... Et rien n'est plus dangereux.


C’était un climat explosif qui s’était installé sur Windmont Bay depuis quelques jours. Comme une terrible perturbation qui dissimulait les rayons du soleil, la grisaille semblait s’abattre sur les foyers de la petite ville d’Oregon. D’apparence unie, la communauté se déchirait à présent : des voisins ne s’adressaient plus la parole, des ménages se brisaient et les départs se multipliaient. Les révélations étaient de plus en plus nombreuses et tous étaient dépassés par les révélations. La réputation de Windmont Bay était une nouvelle fois écorchée par un scandale, comme ce fut déjà le cas ces trois dernières années. La maire et ses équipes, dépassés par les événements, essayaient tant bien que mal de garder le contrôle d’une situation électrique. Épaulée par le bureau du Sheriff, tous les moyens étaient mis en œuvre pour appréhender ces deux individus : cet homme et cette femme détruisaient la belle harmonie que Georgia Birdwell s’efforçait de préserver. Si aux yeux de la loi, ils ne faisaient rien d’illégal – bien que l’on pût se poser des questions sur la méthode employée pour obtenir tant d’informations – les habitants réclamaient châtiment. Georgia Birdwell, elle, désirait comprendre les motivations de ces deux individus et n’était pas prête à provoquer leur ire tant qu’elle n’en savait guère plus sur leurs véritables intentions.

Pour le Neighborhood Watch, l’inaction des représentants de la ville ne faisait qu’alimenter le sentiment de mécontentement général qui grandissait. S’il n’était qu’un petit groupe de voisins au départ, leur nombre n’avait fait qu’accroitre aux cours des semaines passées. Georgia Birdwell prônait la diplomatie, mais pour eux, le temps de la discussion n’était plus. Quitter par leur conjoint ou en froid avec leur voisinage ou bien le reste de leur famille pour certaines, ruiné pour d’autres, ils n’avaient plus rien à perdre. Les dégâts causés par le mystérieux duo du Windmont Bay Repair Project étaient à présent irréparables si bien que pour beaucoup, il fallait passer à la vitesse supérieure.

En ce dimanche 15 novembre, la tension était à son comble devant la mairie où plusieurs manifestants s’étaient regroupés. Brandissant des pancartes réclamant la démission de Georgia Birdwell, les perturbateurs scandèrent slogans et autres cris de ralliement afin d’attirer du monde. Cette manifestation de force se voulait être un exemple, la première d’une longue liste tant que rien ne serait fait à l’encontre du duo. Ce besoin de réponses étaient partagés par de nombreux de leurs concitoyens qui grossissement très vite les rangs de la protestation. Surpris par ce rassemblement, les forces de l’ordre furent très vite dépassé par les événements. Les esprits s’échauffèrent et c’était avec effroi que les témoins assistèrent aux premières dégradations : des véhicules furent incendiés, des vitres brisées, des biens publics endommagés. De mémoire d’homme, c’était la première fois qu’un tel incident se déroulait à Windmont Bay et il était maintenant évident que les esprits étaient animés par la vengeance et la colère.

Derrière sa fenêtre, Georgia Birdwell observait la situation. Pour la première fois de sa carrière en tant que maire, elle semblait être complètement désemparée face à une situation qu’elle n’arrivait pas à maîtriser. Malheureusement pour elle, le feu avait été mis aux poudres, et ce n’était plus qu’une question de temps avant que la situation n’explose.




_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur
The Observer

behind
messages : 192
name : everyone.
face + © : fs, tumblr.
multinicks : -

age (birth) : timeless.
points : 1313
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. · Dim 24 Jan 2021 - 8:39

season three episode six

Nous espérons tous que quelque chose nous arrivera. Que ce soit une histoire d'amour renversante, ou le bonheur d'élever ses enfants. Ou parfois, malheureusement, la perte d'un être cher. Nous espérons tous vivre quelque chose qui donnera un sens à notre vie mais hélas, toutes les vies n'ont pas forcément un sens. Pour certains leur passage sur Terre se résume à rester sur la touche, à attendre que quelque chose leur arrive avant qu'il ne soit trop tard.


A FEW YEARS AGO.
C’était une route qu’elle empruntait tous les soirs et pourtant, elle se montrait toujours aussi prudente. Les deux mains accrochées au volant, son véhicule avançait à vitesse réduite sur ce tronçon de route qu’elle trouvait particulièrement dangereuse. A sa gauche – tout comme à sa droite – l’on pouvait trouver une immense forêt, typique de l’Oregon et si elle était habituellement émerveillée par ces paysages, elle ne ressentait plus la magie de ces bois en cette nuit brumeuse. Les arbres projetaient sur le bitume humide des ombres à l’apparence inquiétante qui ne rassuraient pas la trentenaire. Encore quelques kilomètres, pensa-t-elle. Une courte distance qui la séparait de son domicile et de sa famille. Elle avait hâte de retrouver son époux, oui, mais surtout sa petite fille. Son bébé, âgé tout juste d’un an, était tout pour elle, et elle regrettait presque d’avoir repris son emploi et de ne plus pouvoir passer son temps avec lui. Un mince sourire se dessina sur son visage, elle qui s’imaginait déjà prendre sa fille dans ses bras et la bercer tendrement sous le regard amoureux de son conjoint. Rien ne semblait pouvoir entacher le bonheur qu’elle connaissait depuis la naissance de son enfant. Malheureusement pour elle, le destin avait d’autres projets et très rapidement, elle réalisa à quel point ces instants de bonheur étaient éphémères lorsqu’elle découvrit, face à elle, un second véhicule lui fonçant dessus à toute vitesse. Il était bien trop tard pour réagir, et dans un dernier élan de survie, elle lâcha le volant, ses bras couvrant son visage pour se protéger alors que l’affreux bruit de tôle froissée se faisait entendre dans le silence de la nuit.

BACK IN 2021.
Le scandale éclata ce mecredi et se répandit dans toute la ville en l’espace de quelques minutes. De mémoire, c’était la première fois qu’une affaire faisait autant de bruit. Qui aurait pût un jour croire que Georgia Birdwell n’était pas la femme qu’elle prétendait être ? Certains de ses détracteurs avaient rêvé de cet instant, sans jamais y croire tant la réputation de la maire de Windmont Bay semblait impeccable. Ils se frottaient les mains en découvrant les accusations publiées dans un article spécial du journal local. Incriminée dans une affaire qui impliquait son fils chéri, Georgia Birdwell avait utilisé son argent mais surtout de sa position de maire de la ville pour faire étouffer la responsabilité de son fils dans un tragique accident de la route. La victime, une jeune trentenaire, avait été accusée à tort d’être coupable de la collision entre son véhicule et celui qui se considérait comme le « first son of Windmont Bay ». Le jeune homme s’en était tiré – comme par miracle – avec une jambe cassée et quelques égratignures sur le visage. La conductrice du second véhicule n’avait pas eue cette chance, laissant derrière elle un mari, effondré par le chagrin, et une petite fille, orpheline de sa mère. L’incident s’était produit sur une petite route aux abords de la ville, le mauvais temps n’avait pas non plus joué en la faveur des victimes.

L’histoire aurait pût s’arrêter ici, mais le scandale n’aurait probablement pas aussi savoureux, non. Georgia Birdwell avait fait un choix, un choix qu’elle regretterait pendant encore très longtemps. Plutôt que de jouer la carte de la franchise, elle avait cru bon d’inventer une histoire à l’aide de complices au sein de l’hôpital et du Windmont Bay Sheriff Office. Tous avaient acceptés, pour une certaine somme d’argent ou pour quelques services rendus des années après par le bureau du maire, de dissimuler le fait que son fils avait consommé de l’alcool – à grande quantité – avant de prendre le volant. Sa course folle fut interrompue lorsqu’il croisa la route de la victime et ce n’est que quelques heures plus tard, immobilisé sur un lit dans une chambre stérile de la petite clinique de la ville qu’il réalisa ce qu’il avait fait. Effrayé et dévasté, sa mère le rassura : elle s’occuperait de tout. Et il serait sauf.

A FEW YEARS AGO.
« Mais puisque je vous dis que ma femme ne buvait pas ! C’est impossible ! » Il était épuisé, anéanti. Cela faisait un peu plus de quarante-huit heures maintenant que sa vie était bouleversée et il ne savait pas comment il faisait pour tenir debout. Toutes les portes se fermaient et il avait le sentiment d’être abandonné : où étaient ses amis ? Ses voisins ? Windmont Bay vantait son image de communauté soudée, même dans les pires moments mais n’était-ce qu’un mensonge ? Une illusion dont on berçait les habitants pour les convaincre de s’installer ici ? « Elle ne buvait pas ! » répéta-t-il, espérant qu’on allait enfin l’écouter. Il ne pouvait pas accepter que l’on traîne la réputation de sa femme dans la boue ainsi, elle qui avait toujours fait pour aider son prochain. Elle en avait fait son métier, et elle arpentait les routes pour se rendre dans les demeures isolées pour prodiguer des soins. Elle connaissait les routes, quand bien même elle n’appréciait pas rouler de nuit. Il était tout simplement inimaginable qu’elle ait prit le volant sous l’emprise de l’alcool. « Les analyses sont pourtant là, Monsieur. » C’était comme s’adresser à un mur. Personne ne voulait l’entendre. Il avait envie d’hurler. De cogner sur la première porte qu’il croiserait, mais dans ses bras, il tenait sa petite fille. Pour elle, il ne pouvait se permettre de craquer. Elle était tout ce qui lui restait. « Vous devriez avoir honte. Vous le payerez, tous. » finit-il par lâcher, à bout. Il se vengerait, et cela prendrait le temps qu’il faudrait mais Georgia Birdwell et sa bande de lâches corrompus finiraient par plier.

BACK IN 2021.
La foule s’était attroupée devant la demeure ancestrale des Birdwell. Tous les regards étaient rivés sur la porte d’entrée ou les très nombreuses fenêtres, espérant voir la silhouette familière de leur maire. Qu’allait-il se passer, à présent ? Il était impensable que Georgia Birdwell reste à la tête de leur ville. Des appels à la démission se lancèrent spontanément et bientôt, la foule bruyante manifestait sa colère et sa déception. Durant toutes ses années, ils lui avaient fait confiance. Avait-elle joué un jeu ? N’était-elle qu’une manipulatrice avide de pouvoir ? Si les propos étaient venimeux pour certains, d’autres essayaient d’apporter de la nuance : elle avait protégé son fils en utilisant les moyens qu’elle avait à sa disposition. N’est-ce pas tout ce que parent ferait, dans son cas ? Les esprits s’échauffaient devant la maison Birdwell. L’unité de Windmont Bay avait implosé ces derniers mois, et cette dernière révélation n’allait que creuser le fossé entre les habitants.

A l’écart de ce tumulte se tenait un homme. Une casquette sur la tête, ce dernier observait la scène, un sourire satisfait sur le visage. Enfin, après toutes ces années, sa vengeance se réalisait. Et il comptait bien terminer l’acte de cette grande machination par un évènement que nul n’oublierait.


_________________

“ Tell me that you'll open your eyes. ”

A CONTACTER EN CAS DE QUESTIONS OU DE DEMANDES

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé


behind
the mask

( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. Empty
Revenir en haut Aller en bas
· Re: ( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX. ·
 
( SEASON THREE ) — EPISODE ONE TO SIX.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F I L T H Y S E C R E T :: ash and dust; left to rust :: 'till death do you part :: season 3-
Sauter vers: